1720-1740 - Lectures XVIIIe Chronologie/Timeline

Last update 12/31/2016

XVIIIe - Oeuvres 1720-1740 - Montesquieu, Lettres persanes (1721) - Jean Sébastien Bach, Six Concertos brandebourgeois (1721) - Daniel Defoe, Moll Flanders (1722) - Jean Sébastien Bach, Das wohltemperierte Klavier (1722) - Francis Hutcheson, An Inquiry into the Original of our Ideas of Beauty and Virtue (1725) - Marivaux, L’Île des esclaves (1725) - Jonathan Swift, Gulliver, Travels (1726, 1735) - Marivaux, Le Jeu de l’amour et du hasard (1730) - Alexander Pope, An Essay on Man (1733) - L’abbé Prévost, Manon Lescaut (1731) - Voltaire, Les Lettres philosophiques ou Lettres anglaises (1734) - David Hume, A Treatise of Human Nature (1738–1740) - Louis de Rouvroy de Saint-Simon, Mémoires  (1739-1750) - ...

1720-1740, deux décennies de transition artistique et littéraire, la poussée démographique de la planète Terre se met en place.. - La dernière des grandes pestes buboniques en Europe occidentale et centrale se répand à Marseille en 1720, entraînant la mort de 40.000 personnes sur les 90.000 habitants, avant de gagner toute la Provence et faire plus de 120.000 victimes. Succédant à cette épisode dramatique, ce sont les épidémies de typhus, qui accompagnent tous les conflits de la Guerre de Sept ans aux guerres napoléoniennes, et de variole, qui déciment toutes les nouvelles régions sur lesquelles les Européens prennent pieds, de l'Amérique à l'Australie, qui vont désormais menacer les populations de la planète Terre, en attendant, au siècle suivant la tuberculose et le choléra. Mais le spectre des famines s'éloigne, on assiste par exemple à l'augmentation de la population en France à partir du premier tiers du dix-huitième siècle, à une poussée démographique continue en Grande-Bretagne, de  6.955.000 en 1720, 7.105.000 en 1730, 6.064.000 en 1740, à 7.870.000 en 1750, 8.099.000 en 1760..

Dans les "Lettres persanes" de Montesquieu (1721), deux Persans imaginaires donnent leurs impressions sur la monarchie absolue qu'ils rapprochent du despotisme oriental. Voltaire fera dix années plus tard, ait l'éloge de la liberté et de la tolérance qui règnent en Angleterre dans ses "Lettres anglaises" (1734). Et bon nombre de littérateurs dans la mouvance d'une "philosophes des Lumières" qui se constitue,, sans rejeter la monarchie, entame la critique de son caractère absolu : s'impose l'idée  de soumettre à l'examen critique de la Raison la société de leur époque, tant au niveau religieux qu'économique ou politique. Cette critique a d'autant plus d'écho que l'alphabétisation progresse chez les Français et qu'une opinion publique se forme. C'est qu'à partir de 1730, la population de l'Europe croît rapidement, passant de 114 millions en 1700 à 180 millions en 1800. L'Angleterre est un exemple frappant de ce nouveau monde qui se met en place, les marchands et les fabricants ont amassé d'énormes fortunes, élargi leur influence politique et élevé leur statut social, tandis que de nombreux métiers du siècle précédent sont devenus des professions dignes et lucratives. "Le commerce de l'Angleterre est une chose immense et presque incroyable..", s'étonne Defoe. 

Les premières réformes littéraires allemandes, entre 1724 et 1740, s'inspirèrent du Classicisme français du XVIIe siècle, avec à leur tête un premier partisan, professeur conservateur de Leipzig, Johann Christoph Gottsched (1700-1766). Le critique Johann Jakob Bodmer (1698-1783) défendit quant à lui la prépondérance de l'imagination, s'inspirant du "Paradis Perdu" (1667) de John Milton (1608-1674), tout comme le poète Friedrich Gottlieb Klopstock (1724-1803) avec son poème épique religieux "Le Messie" (1748-1773)...

1738, John Wesley, qui vient de rentrer de Savannah, Georgia, fait l'expérience d'une renaissance spirituelle lors d'une réunion de l'Église morave à Aldersgate, dans la ville de Londres, et lance le mouvement méthodiste.. - Au XVIIIe s., le protestantisme subit les contrecoups de la Réforme catholique et s'affaiblit. En Angleterre, l'établissement de l'Église anglicane a entraîné le développement des communautés non conformistes, congrégationalistes ou puritaines. Mais leur individualisme religieux, s'il favorise l'essor de l'exégèse et de la critique biblique, entraîne parfois au rationalisme déiste ou même à l'indifférentisme théologique. Cependant, le dessèchement intellectuel des dogmatiques et scientifiques n'a guère, à cette époque, d'influence sur la piété profonde des masses, qui s'exprime d'abord dans les cantiques et aussi dans le piétisme. Celui-ci donne naissance aux communautés des frères moraves du comte de Zinzendorf : il fonde en août 1727 la communauté d'Herrnhut et s'attache dès lors à l'annonce de l’Évangile et au dialogue entre les différentes Églises chrétiennes en menant de très nombreuses missions et voyages. Conjointement avec l'influence des baptistes et des quakers, ce mouvement joue un rôle important dans les origines du méthodisme de Wesley. Mais, à côté de leur influence sur le protestantisme européen, c'est essentiellement dans les colonies anglaises d'Amérique, qui, en 1776, deviendront les États-Unis d'Amérique, que vont se développer ces nouvelles Églises d'inspiration piétiste. Parmi elles, les Églises baptistes deviendront le mouvement protestant le plus important des États-Unis....


1720

- Sous la Régence (1715-1723), alors que Law, contrôleur général des Finances, accapare les finances de l'État, commerce et mise en valeur des colonies, la hausse des actions, l'inflation des billets, et la modicité des dividendes provoquent la panique et l'effondrement du système en 1720. De fait, la France va prendre un énorme retard par rapport à l'Angleterre en négligeant l'importance du crédit, du papier-monnaie et de la banque d'État...

- La dernière des grandes pestes buboniques en Europe occidentale et centrale se répand à Marseille en 1720, entraînant la mort de 40.000 personnes sur les 90.000 habitants, avant de gagner toute la Provence et faire plus de 120.000 victimes..

- "Mémoires du marquis de Dangeau ou Journal de la cour de Louis XIV" (édition 1854)

- Madame de La Fayette (1634-1693), "Histoire de madame Henriette d'Angleterre, première femme de Philippe de France, Duc d'Orléans"

- Antoine Watteau (1684-1721), "L'Enseigne de Gersaint", 1720, Schloss Charlottenburg, Berlin, son dernier chef d'oeuvre.

- Jean-Baptiste Pater (1695-1736), le seul élève de Watteau, se spécialisera dans les fêtes galantes, genre pictural du style rococo. Ses toiles correspondent parfaitement au goût de l’aristocratie du début du 18e siècle et Frédéric II, dit le Grand (1712-1786), roi de Prusse, se portera acquéreur de nombre de ses oeuvres. - "Le bain" (v. 1720), musée national des châteaux de Versailles et de Trianon. - "Conversation galante dans un parc" (1720-23), musée du Louvre, Paris.

- Francesco Zuccarelli (1702-1788), "L'enlèvement d'Europe" (1740-50), Galerie de l’Académie, Venise.

- Rosalba Carriera (1675-1757), "Jeune fille tenant une couronne de laurier" (1720), musée du Louvre, Paris. - "Autoportrait avec un portrait de sa sœur" (1715), Galerie des Offices, Florence.

- Jean-Sébastien Bach (1685-1750), Sonates et partitas pour violon seul, BWV 1001-1006, Six Suites pour violoncelle seul, BWV 1007-1012..


1721

- Pierre le Grand (1672-1725) se nomme "Tsar de toutes les Russies", désormais après que Charles XII ait perdu la bataille de Poltava en 1709, la Russie remplace la Suède comme grande puissance de la Baltique...

- Traité de Nystad qui met fin à la guerre du Nord (1700-1721), conclu par Frédéric Ier de Suède et Pierre le Grand, tsar de Russie.

- Estimations de la population en Angleterre et Pays de Galles 6,0 millions, en Ecosse 1,1 million, en Irlande 2,9 millions...

- Robert Walpole (1676-1745), chef des whigs, premier lord du Trésor et chancelier de l'Echiquier, il dirigera la politique de l'Angleterre jusqu'en 1742. Soucieux de la prospérité économique de la Grande-Bretagne, il mène une politique extérieure de paix et de réconciliation avec la France.

- Un navire anglais, le HMS Seahorse, apporte à Boston la variole qui va infecter plus de la moitié des 11 000 habitants de la ville et en tuer 850...

- Les Mongols envahissent le Tibet et mettent Lhassa à sac. Une force militaire envoyée par l'empereur Qing, Kangxi, est acclamée comme libératrice.

- Jonathan Swift  (1667-1745), "Les Voyages extraordinaires de Gulliver" (Travels into Several Remote Nations of the World. In Four Parts. By Lemuel Gulliver, First a Surgeon, and then a Captain of Several Ships abrégé en Gulliver’s Travels). Les voyages d'un chirurgien de marine, Lemuel Gulliver, dans des contrées imaginaires, Lilliput, dont les habitants font 15cm de haut, Brobdingnag, peuplé de géants, Laputa, une île volante, Glubbdubdrib, Luggnagg, l'île des sorciers, la mesquinerie et toute l'étroitesse d'esprit de l'être humain, dénoncé avec violence chez les Houyhnhnms..

"...Il me demanda alors quels étaient les causes et les motifs les plus ordinaires de nos querelles et de ce que j'appelais la guerre. Je répondis que ces causes étaient innombrables et que je lui en dirais seulement les principales. « Souvent, lui dis-je, c'est l'ambition de certains princes qui ne croient jamais posséder assez de terre ni gouverner assez de peuples. Quelquefois, c'est la politique des ministres, qui veulent donner de l'occupation aux sujets mécontents. Ç'a été quelquefois le partage des esprits dans le choix des opinions. L'un croit que siffler est une bonne action, l'autre que c'est un crime; l'un dit qu'il faut porter des habits blancs, l'autre qu'il faut s'habiller de noir, de rouge, de gris; l'un dit qu'il faut porter un petit chapeau retroussé, l'autre dit qu'il en faut porter un grand dont les bords tombent sur les oreilles, etc. » J'imaginai exprès ces exemples chimériques, ne voulant pas lui expliquer les causes véritables de nos dissensions par rapport à l'opinion, vu que j'aurais eu trop de peine et de honte à les lui faire entendre. J'ajoutai que nos guerres n'étaient jamais plus longues et plus sanglantes que lorsqu'elles étaient causées par ces opinions diverses, que des cerveaux échauffés savaient faire valoir de part et d'autre, et pour lesquelles ils excitaient à prendre les armes..." (Le Voyage  chez les Houyhnhnms, 4e partie, chapitre V).

- Montesquieu (1869-1755), "Lettres persanes", description satirique et critique de la société française, vue par les yeux de  deux Persans.

« Les habitants de Paris sont d'une curiosité qui va jusqu'à l'extravagance. Lorsque j'arrivai, je fus regardé comme si j'avais été envoyé du ciel : vieillards, hommes, femmes, enfants, tous voulaient me voir. Si je sortais, tout le monde se mettait aux fenêtres; si j'étais aux Tuileries, je voyais aussitôt un cercle se former autour de moi; les femmes mêmes faisaient un arc-en-ciel nuancé de mille couleurs, qui m'entourait. Si j'étais au spectacle, je voyais aussitôt cent lorgnettes dressées contre ma figure : enfin jamais homme n'a tant été vu que moi. Je souriais quelquefois d'entendre des gens qui n'étaient jamais sortis de leur chambre, qui disaient entre eux : « Il faut avouer qu'il a l'air bien persan. » Chose admirable! je trouvais de mes portraits partout; je me voyais multiplier dans toutes les boutiques, sur toutes les cheminées, tant on craignait de ne m'avoir pas assez vu.

Tant d'honneurs ne laissent pas d'être à charge : je ne me croyais pas un homme si curieux et si rare; et quoique j'aie très bonne opinion de moi, je ne me serais jamais imaginé que je dusse troubler le repos d'une grande ville où je n'étais point connu. Cela me fit résoudre à quitter l'habit persan et à en endosser un à l'européenne, pour voir s'il resterait encore dans ma physionomie quelque chose d'admirable. Cet essai me fit connaître ce que je valais réellement. Libre de tous les ornements étrangers, je me vis apprécié au plus juste. J'eus sujet de me plaindre de mon tailleur, qui m'avait fait perdre en un instant l'attention et l'estime publiques; car j'entrai tout à coup dans un néant affreux. Je demeurais quelquefois une heure dans une compagnie sans qu'on m'eût regardé et qu'on m'eût mis en occasion d'ouvrir la bouche; mais si quelqu'un, par hasard, apprenait à la compagnie que j'étais Persan, j'entendais aussitôt autour de moi un bourdonnement : «-Ah! ah! monsieur est Persan! c'est une chose bien extraordinaire! comment peut-on être Persan? »

- En 1721, Canaletto (1697-1768) est à Venise et connaît rapidement le succès, notamment auprès de Joseph Smith (1674-1770), consul de Grande-Bretagne, collectionneur et marchand de tableaux. - "Le Grand Canal vu du Campo San Vio" (1723), Museo del Settecento Veneziano, Ca 'Rezzonico, Venise - "La Pointe de la douane" (1728), Kunsthistorisches Museum, Vienne. - "Réception de l’Ambassadeur Bolagnos au Palais des Doges" (1729), collection Crespi, Milan. 

- Georg Philipp Telemann (1681-1767) se fixe définitivement à Hambourg comme directeur de musique de la ville et maître de chapelle, sa célébrité éclipse tous les autres compositeurs, "Pimpinione, intermezzo comique" (1725), "Der Getreue music-meister " (Le Fidèle maître de musique), recueil de 69 pièces vocales instrumentales, (publ. 1728-29), 12 Quatuors parisiens (publ. 1730 et 1736)...

- Jean Sébastien Bach (1685-1750), pour l'orchestre de l'époque comprenant une vingtaine de musiciens, compose des concertos dont les six brandebourgeois en 1721 et fixera les règles de la tonalité, qui conditionneront la musique jusqu’au début du XXème siècle. "La Passion selon saint Jean" est jouée en 1624. 


1722

- Promulgation en Russie de la "Table des rangs" fixant les hiérarchies civiles, militaires et ecclésiastiques.

- La dynastie Hotaki, fondée en 1709 par des Pachtounes Ghilzai de Kandahar, conduit une révolution réussie contre les Safavides. Les Afghans, sunnites, s'emparent d'Ispahan, obligeant la hiérarchie chiite iranienne à se réfugier dans les villes saintes de Karbala et de Nadjaj (Irak).

- Découverte par les Hollandais de l'île de Pâques et de l'archipel des Samoa.

- Daniel Defoe (1660-1731), "Heurs et malheurs de la fameuse Moll Flanders" (The Fortunes and Misfortunes of the Famous Moll Flanders, 1722) 

- "A Journal of the Plague Year" (Journal de l'année de la peste", Daniel Defoe (1660-1731)

- Eliza Haywood (1693-1756), "The British Recluse"

- Jean-Sébastien Bach (1685-1750), "Le Clavier bien tempéré" (Das Wohltemperierte Clavier), deux cycles de 24 préludes et fugues chacun, le premier livre est achevé en 1722, le second en 1744, sommet, avec L'Offrande musicale et L'Art de la fugue, du style contrapuntiste...


1723

- Louis XV (1710-1774) prend officiellement le contrôle du gouvernement en 1723. Surnommé le Bien-aimé au début de son règne, il devint très impopulaire par la suite. Intelligent et cultivé, il manquait totalement de vision politique à une époque où elle devenait particulièrement nécessaire. Sa sensualité débordante et ses nombreuses maîtresses contribuèrent également à le discréditer. 

- Les piétistes Franke et Lange obtiennent en 1723 contre le philosophe Christian Wolff  un rescrit du roi-sergent qui l'oblige à quitter la Prusse sous accusation d'athéisme : Wolff trouve asile auprès du landgrave Charles de Hesse-Cassel, qui le nomma professeur de philosophie à Marbourg . Il ne retournera en Prusse qu'à l'avènement de Frédéric II, qui lui rendit la chaire de Halle en 1740 ..

- La Franc-maçonnerie, apparue à Londres en 1717 (Grande-Loge), se dote des Constitutions d'Anderson (John Montagu), qui lui donnent un caractère secret et des principes déistes.

- Pierre-Daniel Huet (1630-1721), "Traité philosophique de la faiblesse de l’esprit humain" 

- Anna Margrethe Lasson (1659 -1738), 'Den beklædte Sandhed", le premier roman nordique (danois) original en prose , roman d'amour à clef inspiré de ses équivalents français ou allemands..

- Pierre de Marivaux (1688-1763), "La Double Inconstance"

- Jean-François de Troy (1679-1752), "Femme lisant une lettre", Berlin, Gemäldegalerie. - "L'Alarme ou la Gouvernante fidèle", Londres, Victoria and Albert Museum.

- Canaletto (1697-1768), "La place Saint-Marc" (vers 1723, musée Thyssen-Bornemisza, Madrid)

- Jean Ranc  (1674–1735),"La Familia de Felipe V" (1723, Museo del Prado)


1724

- Fondation de l'Académie impériale des sciences de Saint-Pétersbourg (1724 à 1917), par Pierre le Grand, et de l'université impériale de Saint-Pétersbourg.

- Edit de empereur Yongzheng interdisant la prédication du christianisme en Chine.

- Période dite des Tulipes (1718-1730), entre le traité de Passarowitz et la rébellion de Patrona Halil qui voit le début de l'occidentalisation de l'Empire ottoman...

- Daniel Defoe (1660-1731), "Lady Roxana or the Fortunate Mistress", le dernier roman de l'écrivain anglais.

- Le club de l'Entresol (1720-1731), société politique fondée en 1724 à Paris par l'abbé Pierre Joseph Alary, comptait une vingtaine de membres, dont l'abbé de Saint-Pierre, le marquis d'Argenson, Montesquieu, Horace Walpole et Bolingbroke, interdit en 1731 par le cardinal de Fleury, dont il critiquait la politique.

- Jean Baptiste van Mour (1671-1737), "Réception de l’ambassadeur de France, le vicomte d’Andrezel par le Sultan Ahmet III le 17 octobre 1724", un peintre à la cour de l’Empire ottoman..

- Antonio Vivaldi (1678-1741), virtuose du violon à la basilique Saint-Marc de Venise, remarquable pédagogue, son influence fut considérable sur les musiciens de son temps, son recueil "Il Cimento dell'armonia e dell' invenzione", contient les "Quatre Saisons". 

- Georg Friedrich Haendel (1685-1759), "Giulio Cesare in Egitto ou Tamerlano", le compositeur offre le type le plus parfait de l'opéra à la manière italienne...


1725

- En Russie, règne de Catherine Ier (1725-1740), période "allemande" des favoris, la cour absorbe 50% des revenus de l'Etat, la situation des paysans empire sous l'arbitraire de la noblesse.

- De sept ans plus âgée que Louis XV, Marie Leszczynska (1703-1768), fille du roi de Pologne Stanislas 1er (1677-1766), épouse le roi, il a 15 ans et il fera durer la lune de miel jusqu’en décembre. Dix enfants naîtront en quelques dix ans. 

- Les Peuls créent au Fouta-Djalon (massif montagneux de Guinée) un Etat musulman. Les Soussou, rejetés vers la côte, s'y installent et créent de puissants royaumes.

- Giambattista Vico (1668-1744), "Scienza nuova" (1725, Principes de la philosophie de l’histoire), il défend une histoire universelle forgée par les peuples plus que par une nature humaine universelle et immuable...

- Francis Hutcheson (1694-1756), "Recherches sur l’origine de nos idées de beauté et de vertu" (Inquiry into the origin of our ideas of beauty et virtue).

- Benjamin Franklin (1706-1790), "A Dissertation on Liberty and Necessity, Pleasure and Pain"

- Jean-Baptiste Pater (1695-1736), "Troupe au repos" (1725), Metropolitan Museum of Art, New York. 

- Alessandro Magnasco, dit Il Lissandrino (1667-1749), peintre italien rococo de l'école génoise, mais peintre au style très personnel, sombre, unique dans ce siècle pour son imagination exaltée, tourmentée, il a connu les batailles, les processions, les scènes de cabaret, la misère et la violence à Milan, à la limite du fantastique, sa première œuvre connue est un "Paysage de ruines" (1697, Milan, coll. part.), il travaille pour le comte Colloredo, gouverneur de Milan, pour lequel il peignit, entre 1720 et 1725, 9 tableaux (la Leçon de catéchisme à l'intérieur du Dôme, Philadelphia Museum of Art ; Moines dans un réfectoire; la Synagogue, à l'abbaye de Seitenstetten, en Autriche), il annonce, a-t-on dit, tantôt la verve de Hogarth, tantôt l'horreur de Goya, comme dans ses scènes de maisons de fous ou ses évocations macabres (les Voleurs chassés par les squelettes, Campo-Morto, église S. Maria Assunta) et les thèmes religieux sont ceux qui l'attirent (Saint Charles Borromée recevant les oblates, Milan, musée Poldi-Pezzoli ; Extase de saint François, Gênes, Gal. di Palazzo Bianco)...


1726

- Sous Louis XV, ministère du cardinal de Fleury (1726-1743), qui préserve l'absolutisme monarchique, puis influence grandissante des maîtresses royales (marquise de Pompadour, comtesse Du Barry)..

- Voltaire in England (1726-1727)...

- Montevideo (Uruguay) acquiert le statut de ville.

- Le salon de Mme de Tencin (1726-1749), dans son appartement de la rue Saint-Honoré, qui mêle l'intrigue politique aux discussions philosophiques les plus hardies, on y côtoie Fontenelle, Marivaux, l’abbé Prévost,  La Motte, Duclos, Marmontel, Helvétius :  elle fut la maîtresse du Régent, Philippe d’Orléans, puis de son premier ministre, Dubois..


1727

- En Grande-Bretagne, dynastie de Hanovre - Début du règne de George II (1727-1760), période de paix  (1721-1742) sous le gouvernement whig de Robert Walpole permettant la mise en place et le développement de la monarchie constitutionnelle...

- Pierre II (1727-1730), tsar de Russie et dernier représentant mâle des Romanov, il aura pour successeurs Anna Ivanovna (1730-1740). 

- Nikolaus Ludwig von Zinzendorf (1700-1760),  pasteur luthérien et évêque de l’Église des Frères Moraves, fonde en août 1727 la communauté d'Herrnhut qui va dès lors s'attacher à l'annonce de l’Évangile et au dialogue entre les différentes Églises chrétiennes en menant de très nombreuses missions et voyages.

- La Sibérie devient colonie de déportation pour criminels et prisonniers politiques. 

- Extension de la Chine sous les premiers Qing (1644-1800) :  traité de Kiakhta qui fixe de nouvelles frontières entre la Chine et la Russie et le nombre de missions commerciales.

- Diego de Torres Villarroel (1693-1770), "Sueños morales : visiones y visitas de Torres con Don Francisco de Quevedo por Madrid" (1727-1751)

- Ogyû Soraï (1666-1728), "Ben Dô" (Discours sur le chemin), un des confucianistes les plus importants du Japon.

- Noël Nicolas Coypel  (1690–1734), "L'enlèvement d'Europe" (Philadelphia Museum of Art )

 

- Nicolas Lancret (1690-1743), peintre de fêtes galantes , Élève de Gillot, travaillant dans le goût de Watteau, il eut de nombreux amateurs à travers l'Europe, "Concert dans la parc" (avant 1720, Hermitage), "Fête dans el bois" (1720-25, Wallace Collection, London), "Danse dans le pavillon" (1730-35, Schloss Charlottenburg, Berlin),...


1728

- Expéditions russes (1725-1732) au Kamchatka explorant la côte asiatique du Pacifique, sollicitées par Pierre le Grand en 1724 et dirigées par Vitus Bering. Elles confirmeront la présence d'un détroit entre l'Asie et l'Amérique..

- Alexander Pope (1688-1744), "La Dunciade ou guerre des sots" (The Dunciad), cf Dulness

- Ephraïm Chambers (1680-1740), "Cyclopaedia or Universal Dictionary of Arts and Sciences"

- Francis Hutcheson (1694-1746), "Essay on the Nature and Conduct of the Passions and Affections"

- Jean-Baptiste Pater (1695-1736), "Le Repos dans le parc" (v. 1728), Frick Art Museum, Pittsburgh. - "Les vivandières de Brest" (v. 1728), Wallace Collection, Londres.

- Jean Siméon Chardin (1699-1779) expose deux natures mortes, "La Raie" (1728), musée du Louvre, Paris, et "Le Buffet", musée du Louvre, qui sont remarquées par des académiciens, et notamment le peintre Nicolas de Largillierre (1656-1746), auteur de nombreuses natures mortes. 

- Jean Sébastien Bach (1685-1750), nommé Cantor de St Thomas à Leipzig, composera pendant 27 années plus de 200 cantates. Il écrit en 1728 l'une de ses œuvres vocales majeures, le Magnificat en ré majeur, un chœur à cinq voix, 5 solistes vocaux et un orchestre...

- Compositeur et théoricien de la musique anglais d'origine allemande, Johann Christoph Pepusch (1667-1752) compose les ouvertures et arrange les airs du célèbre Beggar's Opera (Opéra du gueux) de John Gay (créé au théâtre de Lincoln's Inn Fields, le 29 janvier 1728) et de sa suite, Polly (1729, mais qui ne sera créée que le 19 juin 1777, au Little Theatre de Haymarket) ; le Beggar's Opera connaîtra un énorme succès et, deux siècles plus tard, inspirera à Kurt Weill et Bertolt Brecht leur Opéra de quat' sous (1928)...


1729

- L'affaire des convulsionnaires de Saint-Médard relance à Paris les controverses jansénistes.

- Benjamin Franklin (1706-1790) crée la Pennsylvania Gazette et fonde la première société savante de Philadelphie.

- Christian Wolff (1679-1754), "L'Ontologie" (Philosophia prima sive ontologia, 1729), "La Logique" (Philosophia rationalis sive logica, 1728)

- Jonathan Swift  (1667-1745), "Modeste proposition pour empêcher les enfants des pauvres en Irlande d’être à la charge de leurs parents ou de leur pays et pour les rendre utiles au public (A Modest Proposal: For Preventing the Children of Poor People in Ireland from Being a Burden to Their Parents or Country, and for Making Them Beneficial to the Public), du mépris de la docilité avec laquelle les Irlandais se soumettent à la politique anglaise...

- Giovanni Paolo Pannini (1691-1765) s’installe à Rome en 1715 et va conquérir la célébrité en décorant de nombreux palais, Villa Patrizi, Quirinal, Palais Alberoni, mais ses vues de Rome fondent sa renommée (védutisme, mouvement pictural consacré aux paysages urbains). - "Place Navona (1729), musée du Louvre, Paris. Préparation du feu d'artifice et de la décoration de la fête donnée sur la place Navone à l'occasion de la naissance du Dauphin. 


1730

- Charles-Emmanuel II, roi de Piémont-Sardaigne (1730-1735).

- Anna Ivanovna, impératrice de Russie (1730-1740), qui confie le gouvernement à Ernst Johann von Biron et aux Allemands de son entourage. Sous son règne, la Russie intervint en 1733-1735 dans la guerre de la Succession de la Pologne et remporta des victoires sur les Turcs (1736-1739).

- Pierre Louis Moreau de Maupertuis (1898-1759), responsable de l'expédition envoyée en Laponie pour la mesure d'un arc de méridien près du cercle polaire, soutient un long débat contre les Cassini sur l'aplatissement de la Terre aux pôles, conséquence logique des principes newtoniens (1730-1737)...

- Johann Christoph Gottsched (1700-1766), "Versuch einer Critischen Dichtkunst vor die Deutschen", se fonde sur la Poétique d'Aristote pour montrer que si la nature est régie par la raison, tout poète peut exprimer la manifestation de celle-ci, il s'agit de montrer qu'une expression littéraire allemande est possible, mais entre 1720 et 1740, la question du Classicisme français comme référence fait débat. Johann Jakob Bodmer (1698-1783) et Johann Jakob Breitinger (1701-1776) affirment la prépondérance de l'imagination et des traditions nationales...

- Pietro Metastasio (Métastase, 1698-1782),  librettiste d’opéra et poète italien, s’installe à Vienne (Didone abbandonata).

- Pierre de Marivaux (1688-1763), "Le Jeu de l'amour et du hasard", l'amour naissant de deux jeunes gens aux sentiments encore incertains qui pour mieux se connaître changent d'identité, Dorante, avec son valet Arlequin, Silvia, Lisette, sa femme de chambre, s'en suit une série de quiproquos jusqu'à l'aveu réciproque ...

DORANTE. - Sache que celui qui est avec ta maîtresse n'est pas ce qu'on pense.

SILVIA, vivement. - Qui est-il donc? 

DORANTE. - Un valet.

SILVIA. - Après?

DORANTE. - C'est moi qui suis Dorante.

SILVIA, à part. - Ah! je vois clair dans mon cœur!

DORANTE. - Je voulais sous cet habit pénétrer un peu ce que c'était que ta maîtresse, avant de l'épouser. Mon père, en partant, me permit ce que j'ai fait, et l'événement m'en paraît un songe. Je hais la maîtresse dont je devais être l'époux, et j'aime la suivante qui ne devait trouver en moi qu'un nouveau maître. Que faut-il que je fasse à présent  Je rougis pour elle de le dire; mais ta maîtresse a si peu de goût, qu'elle est éprise de mon valet au point qu'elle l'épousera, si on la laisse faire. Quel parti prendre?

SILVIA, à part. - Cachons-lui qui je suis... (Haut). Votre situation est neuve assurément! Mais, monsieur, je vous fais d'abord mes excuses de tout ce que mes discours ont pu avoir d'irrégulier dans nos entretiens.

DORANTE, vivement. - Tais-toi, Lisette; tes excuses me chagrinent, elles me rappellent la distance qui nous sépare, et ne me la rendent que plus douloureuse.

SILVIA. - Votre penchant pour moi est-il sérieux? m'aimez-vous jusque-là?

DORANTE. - Au point de renoncer à tout engagement, puisqu'il ne m'est pas permis d'unir mon sort au tien; et, dans cet état, la seule douceur que je pouvais goûter, c'était de croire que tu ne me haïssais pas.

SILVIA. - Un coeur qui m'a choisie dans la condition où je suis est assurément bien digne qu'on l'accepte, et je le payerais volontiers du mien si je ne craignais pas de le jeter dans un engagement qui lui ferait tort.

DORANTE. - N'as-tu pas assez de charmes, Lisette? y ajoutes-tu encore la noblesse avec laquelle tu me parles?

SILVIA. - J'entends quelqu'un. Patientez encore sur l'article de votre valet; les choses n'iront pas si vite; nous nous reverrons, et nous chercherons les moyens de vous tirer d'affaire.

DORANTE. - Je suivrai tes conseils. (Il sort).

SILVIA. - Allons, j'avais grand besoin que ce fût là Dorante. »

(Acte II, sc. V).

- Jean-Baptiste Pater (1695-1736), "Les baigneuses" (v. 1730), Indianapolis Museum of Art - "Fête champêtre (v. 1730), Norton Simon Museum, Pasadena. - "Le Concert amoureux" (1730-1733,Wallace Collection, Londres) - "Le Colin-maillard" (1730-1733, Wallace Collection, Londres) - "La Conversation intéressante" (1730-1733, Wallace Collection, Londres) - "Les Plaisirs du bal" (1730-1736, Wallace Collection, Londres) 

- Rosalba Carriera (1675-1757), "Marie-Thérèse, archiduchesse de Habsbourg" (1730), Gemäldegalerie Alte Meister, Dresde.

- Nicolas de Largillière  (1656–1746),"Portrait de famille" (1730, Musée du Louvre, Paris)

- Charles Philips (1708–1747), "Tea Party at Lord Harrington's House" ( St. James's, 1730)

- Canaletto (1697-1768), "Riva degli Schiavoni" (1730, Sir John Soane's Museum, Londres).


1731

- Extension de la Chine sous les premiers Qing (1644-1800) : Occupation du Tibet.

- Début de la «Grande émigration» de Salzbourg, 22 000 luthériens, un cinquième de la population, quittent la ville pour la Prusse-Orientale où Frédéric-Guillaume Ier de Prusse les accueille à Berlin et à Leipzig, certains rejoindront la colonie britannique de Géorgie, en Amérique...

- Antoine François Prévost (1697-1763), "Histoire du Chevalier des Grieux, et de Manon Lescaut", un récit des amours tumultueuses du chevalier des Grieux qui va éclipser la quasi-totalité de l'œuvre de Prévost, et notamment son immense roman philosophique , "Le Philosophe anglais, ou Histoire de M. Cleveland, fils naturel de Cromwell" (1731-1739). L'histoire commence dans les dernières années du règne de Louis XIV. Le cadet de famille des Grieux, étudiant exemplaire de dix-sept ans, tombe sous le charme de Manon Lescaut, jeune fille d'une « naissance commune » que l'on conduit au couvent. Malgré les conseils de son tendre ami Tiberge, il s'enfuit avec elle à Paris et vit librement quelques semaines sur sa petite fortune...

- "La Vie de Marianne ou les Aventures de la comtesse de *** ",  roman de Marivaux (1731-1741, 11 volumes)

- Jean-François de Troy (1679-1752), "La Déclaration" (1731), Berlin, château de Charlottenburg. - "Le Triomphe de Mardochée" (vers 1736), New York, Metropolitan Museum of Art.

- Jean-Baptiste-Simeon Chardin (1699-1779) , "Les attributs de la Science" (Jaquemart-André Paris)

- Giovanni Battista Draghi dit Pergolesi (Pergolèse, 1710-1736), "Li prodigi della divina grazia nella conversione e morte di san Guglielmo duca d’Aquitania", donné en 1731, le rend célèbre.


1732

- L'Etat militaire prussien - Le roi-soldat Frédéric-Guillaume Ier élève à la classe supérieur de l'Etat le corps noble des officiers. Un ordre politique érigé aussi pour combler un déficit démographique trop important pour espérer s'imposer en Europe...

- Fondation de la Georgie, treizième des colonies anglaises d'Amérique du Nord.

- René Antoine Ferchault de Réaumur (1683-1757), "Mémoires pour servir à l'histoire des insectes" (1732-1742)

- Voltaire (1694-1778), triomphe à Paris avec sa pièce "Zaïre", mais ne tardera pas à se retirer à Cirey, chez Mme du Châtelet, après le succès de scandale de ses "Lettres philosophiques" et  et de son poème "le Mondain" (1736)....

- Pierre de Marivaux (1688-1763), "Les Serments indiscrets", «deux personnes qui s’aiment d’abord, et qui le savent, mais qui se sont engagées de n’en rien témoigner, et qui passent leur temps à lutter contre la difficulté de garder leur parole en la violant..».

- Natif de Venise, Giambattista Tiepolo (1696-1770) devient un peintre renommé, à Bergame en 1732 et 1733, il peint les fresques de la chapelle Colleoni puis la décoration de Santa Maria del Rosario de l'église des Gesuati (1737-1739), les toiles du palais Dolfin, la fresque de la Scuola del Carmine (1740-1744) de Venise, la Course au Soleil dans l'Olympe du palais Clerici de Milan (1740)...

- Canaletto (1697-1768), "Retour du Bucentaure au môle le jour de l’Ascension" (1732), collection Royale, Windsor. - "Le Grand Canal et l’Église de la Salute" (1730), Museum of Fine Arts, Houston. - "Le Grand Canal vu du pont du Rialto" (1735), Ca 'Rezzonico, Venise.

- Dernière grande mise en scène baroque à Rome, la fontaine de Trevi (1732-1762), par Nicola Salvi (1687-1751)...

- Charles Philips (1708-1747), "The Strong Family" - "The Russell and Revett Families with Fishing Rods and Game" (Chequers Court, UK), "‘Syllabub straight from the Cow’ (The Russell and Revett Families in a Landscape)", "Conversation Piece of the Warren Family" (National Trust, Sudbury Hall), "Tea Party at Lord Harrington's House, St James's" (Yale Center for British Art), "The Cromwell and Thornhill Families Taking Tea" (Cromwell Museum)

- Formation de l’École de Berlin (norddeutsche Schule), musiciens et compositeurs attachés de 1732 à 1786 à la cour du roi de Prusse Frédéric II, à Potsdam, dont Johann Joachim Quantz (1697-1773), Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788), Carl Heinrich Graun (1704-1759), Franz Benda (1709-1786),...


1733

- Début de la guerre de Succession de Pologne (1733 à 1738) qui oppose Bourbons et Habsbourg et conduisit à une importante réorganisation territoriale, notamment en Italie : Don Carlos d'Espagne (future Charles III d'Espagne) obtiendra la Sicile et Naples,  qui forment alors le royaume des Deux-Siciles..

- L'anglais remplace le latin et le français juridique comme langue officielle des tribunaux anglais et écossais suite à l'application de la loi de 1730 sur les procédures dans les tribunaux de justice.

- Herman Boerhaave (1668-1738), "Eléments de chimie", il fait de l'université de Leyde, le premier centre médical d'Europe au début du XVIII siècle. 

- Charles François de Cisternai Du Fay (1698-1739) met en évidence les deux formes de l'électricité, électricité résineuse et électricité vitreuse,  celle que l'on obtient par frottement des corps transparents, comme le verre ou le cristal, et celle qui provient des corps bitumeux ou résineux, comme l'ambre ou la résine copal. Les uns et les autres repoussent les corps qui ont «contracté» une électricité de même nature que la leur...

- Alexander Pope (1688-1744), "An Essay on Man" (Essai sur l'Homme, 1733), le chef-d'oeuvre de la poésie philosophique, "Hope springs eternal in the human breast" - Quatre épîtres : dans la première, l'auteur nous explique que les êtres humains ne peuvent parvenir à comprendre pleinement la finalité de leur vie en utilisant uniquement leurs facultés mentales, et que, bien qu'au sommet de la hiérarchie naturelle, nous ne pouvons non plus tenter de devenir des dieux. L'être humain doit accepter que son existence est le résultat d'un acte créateur parfait qui a tout créé aussi parfaitement que possible. La deuxième épître utilise l'harmonie décrite entre l'humanité et le cosmos dans l'épître précédente pour illustrer comment les humains peuvent atteindre l'harmonie en eux-mêmes. Alors que la première épître explore la relation intrinsèquement complexe que l'homme entretient avec son existence matérielle, la seconde décrit la relation que l'homme entretient avec ses propres désirs, ses facultés mentales et ses aspirations spirituelles....

- Jean-Baptiste Pater (1695-1736), "La Foire à Bezons" (v. 1733), son chef d'oeuvre, Metropolitan Museum of Art, New York.

- Jean-Marc Nattier (1685-1766), "Mademoiselle de Clermont en Sultane" (1733), Wallace Collection, Londres. - "La marquise d'Antin" (1738), musée Jacquemart-André, Paris. - "Madame Geoffrin" (1738), musée Fuji, Tokyo. 

- William Hogarth (1697-1764), "The Rake's Progress", 1733

- Jean Sébastien Bach (1685-1750), "Messe en si mineur" ( 1733 ), "Passion selon saint Matthieu" (1736), parmi les grandes œuvres de la musique baroque...

- Giovanni Battista Draghi dit Pergolesi (Pergolèse, 1710-1736), donne le 28 août 1733, au Teatro San Bartolomeo, à Naples, "La Serva Padrona" (La Servante maîtresse), intermezzo en deux parties intercalé dans l’opera seria "Il Prigioner superbo"...


1734

- Guerre de Succession de Pologne (1733-1738) - À la mort du roi de Pologne Auguste II en 1733, Stanislas Leszczyński, devenu beau-père de Louis XV en 1725, tente de reprendre le trône de Pologne avec l'aide d'un corps d'armée français de deux mille hommes. Elu roi de Pologne une seconde fois, les magnats de Lituanie sollicitent l'intervention de la Russie en faveur de l'électeur de Saxe, fils du défunt roi. Stanislas et ses partisans sont vaincus par les Russes à Gdansk et le conflit prend alors des dimensions européennes, les Français vont porter la guerre en Italie du Nord et sur le Rhin...

- Voltaire (1694-1778), "Les Lettres philosophiques ou Lettres anglaises" - Il doit se réfugier en Lorraine (mai 1734) pour échapper à une lettre de cachet du roi. Il trouve sa méthode pour assurer sa liberté d'écrire, la spéculation, qui lui procure l'aisance matérielle puis la richesse, et la clandestinité, dans laquelle le philosophe et écrivain devient métaphysicien et historien,  et prépare l'impression et la diffusion de ses œuvres. Voltaire s'installe donc à Cirey, en Haute-Marne, chez Mme du Châtelet (Émilie Le Tonnelier de Breteuil, marquise du Châtelet, 1706-1749), et  travaille jusqu'en 1738 à son "Traité de métaphysique", à une première version de son "Siècle de Louis XIV", aux "Éléments de la philosophie de Newton", aux sept "Discours sur l'homme" et au projet de l'Essai sur les mœurs et l'esprit des nations. Sa correspondance avec Frédéric II de Prusse et le rôle qu'il espère jouer auprès du prince l'amènera de plus à s'instruire sur la diplomatie et sur les problèmes économiques...

- Charles Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (1689-1755), "Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence"

- Juste-Aurèle Meissonier (1675-1750), "Livre d'ornemens inventez et dessinez par J. O. Meissonnier", orfèvre et dessinateur de la chambre et du cabinet du roi...

- Jean-Baptiste Pater (1695-1736), "Concert champêtre" (1734), Metropolitan Museum of Art, New York et Museo Thyssen-Bornemisza, Madrid.

- François Boucher (1703-1770), "Renaud et Armide" (1734), musée du Louvre, Paris

- Jean Siméon Chardin (1699-1779), "La Bulle de savon" (1734), Metropolitan Museum of Art, New York. - "Femme occupée à cacheter une lettre" (1734, Bildergalerie, Postdam. - "La Blanchisseuse" (1735), musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg. - "Portrait de Charles Godefroy dit Le jeune homme au violon' (1738), musée du Louvre, Paris.

- William Hogarth (1697-1764), "The Harlot's Progress", 1734


1735

- John Kay (1704-1764) invente la navette volante (flying shuttle), la première amélioration aux métiers à tisser traditionnels. 

- A New York, procès "John Peter Zenger" (1697–1746) représentatif de la pensée américaine en matière de liberté d'expression.

- Carl von Linné (1707-1778), "Systema naturae", renferme la première classification scientifique des mondes minéral, végétal et animal.

- Leonhard Euler résout le problème de Bâle, posé pour la première fois par Pietro Mengoli en 1644, et le problème des sept ponts de Königsberg.

- Marivaux (1688-1763), "Le Paysan parvenu"  (1735-1736)

- Alexander Pope (1688-1744), "Epistle to Dr Arbuthnot"

- Jean-François de Troy  (1679-1752), "Le Déjeuner d'huîtres", musée Condé, Chantilly.

- Nicolas Lancret (vers 1690-1743), "Le Déjeuner de jambon",   musée Condé du château de Chantilly.

- François Boucher (1703-1770), "Hercule et Omphale" (1735), Moscou, musée des Beaux-Arts Pouchkine.

- Canaletto (1697-1768), "Fête de la Saint-Roch" (vers 1735, National Gallery, Londres).

 

- Philippe Mercier (1689-1760), artiste de descendance huguenote française natif de Berlin et se fixant à Londres vers 1711, on le dit continuateur singulier de Watteau sans avoir été son élève, accentuant le caractère de marionnettes de ses personnages, "A Music Party", ca. 1735–1740, Tate Britain, London; "The Italian Comedians", ca. 1735–1740, Cincinnati Art Museum; "The Sense of Taste" (1744-47,Yale Center for British Art, Paul Mellon Collection, New Haven)...

- Vers 1730, Rameau (1683-1764) rencontre le mécène mélomane Riche de la Pouplinière qui lui fait connaître Voltaire et lui ouvre les portes de l'Opéra. Son premier opéra Hippolyte et Aricie est représenté à l'Académie de musique en 1733, suivront 32 ouvrages dont les plus célèbres sont "Les Indes galantes" (1735), "Castor et Pollux" (1737), "Dardanus" (1739)," Les Fêtes d'Hébé" (1739), "Platée" (1745), "Zoroastre" (1749)....

- "Alcina", opéra italien de George Frideric Handel, est créé au Royal Opera House de Covent Garden, à Londres.


1736

- Guerre de la Russie contre la Turquie (1736-1739, traité de Belgrade).

- Nader Chah (1688-1747), chef de la tribu turkmène des Afshār, chasse les Afghans d'Ispahan (1730-1731), dépose le dernier séfévide, Abbas III, se proclame chah d'Iran, et se lance dans la reconquête en Afghanistan, Inde, Iraq.

- Dynastie Mandchoue (1644-1911) en Chine - K'ien-long, empereur (1736-1796), partisan d'un confucianisme orthodoxe, interdit les missions chrétiennes. Formation de sociétés secrètes et méfiance à l'égard des étrangers...

- Pierre Louis Moreau de Maupertuis (1698-1759), direction d'une expédition en Laponie confiée par l'Académie des sciences, puis une seconde, dirigée par La Condamine, partant pour le Pérou confirmant l'hypothèse de l'aplatissement de la Terre aux pôles, en accord avec la théorie de Newton.

- Première observation scientifique du caoutchouc par Charles de La Condamine qui, au cours de sa mission organisée par l'Académie des sciences de Paris pour mesurer la longueur d'un arc de méridien au voisinage de l'équateur (1736-1744), réunit un ensemble de notes sur le caoutchouc naturel et ses usages, depuis Quito jusqu'au cœur de l'Amazonie..

- Leonhard Paul Euler (1707-1783), "Mechanica sive motus scientia analytice exposita" (1736), pour la première fois, la mécanique du point matériel est conçue et exposée comme une science rationnelle..

- Voltaire (1694-1778) doit fuir en Hollande suite à la diffusion du texte du "Mondain".   

- Crébillon fils (Claude Prosper Crébillon, 1707-1777), "Les Égarements du cœur et de l'esprit", publiés en deux temps en 1736 et 1738.

- Diego de Torres Villarroel (1693-1770), "Los desahuciados del mundo y de la gloria" (1736-1737)

- "Four Times of the Day", une série de William Hogarth (1697-1764), représentations humoristiques de la vie dans les rues de Londres, des caprices de la mode et des interactions entre les riches et les pauvres...


1737

- Les Touareg s'emparent de Tombouctou, centre cosmopolite de propagation de l'islam en Afrique aux XVe et XVIe siècles aux confins du Sahara, dont ils évincent les Marocains qui l'ont occupé dès 1591.

- À la demande du roi Christian, Frederik Ludvig Norden (1708-1742) se rend en Égypte pour y participer à une expédition de découverte menée par Pierre Joseph le Roux d'Esneval. Il arrive à Alexandrie en juin 1737 et remonte le Nil jusqu'à Assouan en dessinant des cartes du fleuve et de ses environs.

- Jean-Jacques Rousseau a 25 ans, il s'éloigne de Mme de Warens et des Charmettes et vit quelque temps en vagabond.

«... Je me souviens même d'avoir passé une nuit délicieuse hors de la ville, dans un chemin qui côtoyait le Rhône ou la Saône, car je ne me rappelle pas lequel des deux. Des jardins élevés en terrasse bordaient le chemin du côté opposé. Il avait fait très chaud ce jour-là, la soirée était charmante; la rosée humectait l'herbe flétrie; point de vent, une nuit tranquille; l'air était frais sans être froid; le soleil, après son coucher, avait laissé dans le ciel des vapeurs rouges dont la réflexion rendait l'eau couleur de roses; les arbres des terrasses étaient chargés de rossignols qui se répondaient de l'un à l'autre. Je me promenais dans une sorte d'extase, livrant mes sens et mon coeur à la jouissance de tout cela, et soupirant seulement un peu du regret d'en jouir seul. Absorbé dans ma douce rêverie, je prolongeai fort dans la nuit ma promenade, sans m'apercevoir que j'étais las. Je m'en aperçus enfin. Je me couchai voluptueusement sur la tablette d'une espèce de niche ou de fausse porte enfoncée dans un mur de terrasse; le ciel de mon lit était formé par les têtes des arbres; un rossignol était précisément au-dessus de moi je m'endormis à son chant; mon sommeil fut doux, mon réveil le fut davantage. Il était grand jour : mes yeux, en s'ouvrant, virent l'eau, la verdure, un paysage admirable. Je me levai, me secouai : la faim me prit : je m'acheminai gaiement vers la ville, résolu de mettre à un bon déjeuner deux pièces de six blancs qui me restaient encore. J'étais de si bonne humeur, que j'allais chantant tout le long du chemin. » ((J.-J. Rousseau Confessions, Ire partie, livre III, 1770).

- Jonathan Edwards (1703-1758), "A Faithful Narrative of the Surprising Works of God"

- Ignacio de Luzán (1702-1754), "Poética"

- Carle van Loo (1705-1765), protégé par le roi Louis XV, représentant du style rococo qu'il partage avec son grand rival, François Boucher, plus technicien qu'audacieux - "Apollon et Marsyas (1735), École nationale supérieure des Beaux-arts, Paris - "Un déjeuner de chasse" (1737), Metropolitan Museum of Art, New York. - "La halte de chasse" (1737), musée du Louvre, Paris. - "Le Grand Turc donnant un concert à sa maîtresse" (1737), Wallace Collection, Londres.


1738

- Fin de la guerre de Succession de Pologne, Auguste III, Electeur de Saxe, l'emporte sur Stanislas Leszczynnski (traité de Vienne). L'Italie se retrouve partagée entre Habsbourg (Milan, Parme, Plaisance, Toscane) et Bourbons (Naples et Sicile). La  puissance militaire autrichienne est affaiblie et la Pologne disparaît en tant que grande puissance, renforçant le protectorat russe..

- Naissance du "méthodisme", mouvement de réforme de l'Eglise anglicane, qui se répand en Angleterre - Le pasteur anglican John Wesley (1703-1791), de retour des colonies d'Amérique, connaît une expérience mystique intense le 24 mai 1738, et sous l'influence d'un missionnaire morave, Nicolaus Zinzendorf, héritier des hussites du Moyen Âge, il opère un grand retour aux sources de la religion chrétienne. 

- George Whitefield (1714–1770) né en Angleterre et proche de John Wesley arriva aux États-Unis en 1738 pour commencer ses grands voyages d'évangélisation à travers les colonies : fondation du "Grand Réveil religieux", le "Great Awakening" et auteur de "The Eternity of Hell Torments"..

- Jonathan Swift (1667-1745), "A Complete Collection of Gentle and Ingenious Conversation according to the Most Polite Mode and Method now used at Court, and in the Best Companies of England"

- Christian Wolff (1679-1754), "La Philosophie pratique" (Philosophia practica universalis, 1738-1739)

- Diego de Torres Villarroel (1693-1770), "Anatomía de todo lo visible e invisible"

- Jean-Marc Nattier (1685-1766), "Madame Geoffrin" (Tokyo Fuji Art Museum)


1739

- La Russie gagne l'accès de la mer Noire après sa guerre contre les Turcs (1735-1739), sa victoire en Crimée et le traité de Belgrade (1739) marquent le début de sa rivalité avec l'Autriche dans les pays balkaniques.

- Extension de la Chine sous les premiers Qing (1644-1800) : traité entre les Qing et les Dzoungars fixant les frontières de la région de l'Altaï.

- À la bataille de Karnal, Nader Shah (1688-1747), shāh de Perse (1736-1747),  bat l'armée moghole de Mohammad Shah, s'empare et pille Delhi, massacrant 30 000 personnes : l''empire moghol touche à sa fin et les Marathas hindous vont commencer à s'étendre dans le nord de l'Inde...

- David Hume (1711-1776) "A Treatise of Human Nature: Being an Attempt to introduce the experimental Method of Reasoning into Moral Subjects", résultat d'une pensée qui a fortement évoluée entre 1726 et 1739 et qui pensait soulever controverse indignation. Il transforma le livre I de son Traité pour en faire les "Enquêtes sur l'entendement" en 1748...

 

- Mikhaïl Lomonossov (1711-1765), "Lettre sur les règles de la prosodie russe" (Pis'mo o pravilakh rossiiskogo stikhotvorstva, 1739) qui préconise le système syllabo-tonique qui deviendra la base de la prosodie russe, et notamment l'iambe à quatre pieds.

- Elizabeth Singer Rowe (1674-1737), "Miscellaneous Works in Prose and Verse".

- Antoine François Prévost (1697-1763), "Le Philosophe anglais, ou Histoire de M. Cleveland, fils naturel de Cromwell" (1731-1739).

- François Boucher (1703-1770), "Le déjeuner" (1739), musée du Louvre, Paris. 

- Jean Siméon Chardin (1699-1779), "Le Château de cartes (1735-37), National Gallery, Londres. - "La Pourvoyeuse" (1739), musée du Louvre, Paris..

- Bernardo Bellotto (1720-1780), "The Piazza della Signoria in Florence" (1740, Szépmûvészeti Múzeum, Budapest), il commence en 1735 son apprentissage chez son oncle Canaletto, à Venise, une Venise qui fait alors rêver l'Europe tandis que Madrid, Paris, Vienne, Dresde, ou Londres tentent d'attirer les meilleurs peintres (Marco Ricci, Amigoni, Pellegrini, Rosalba Carriera), et c'est ainsi que Bernardo Bellotto partira pour Dresde...