1888-Hodler - Female nude art & portraits - Ferdinand Hodler (1853-1918) - Gustav Klimt (1862-1918) - Egon Schiele (1890-1910) - Amadeo Modigliani (1884-1920) - Moïse Kisling (1891-1953) - Jules Pascin (1885-1930) - Joaquin Sorolla y Bastida (1863-1923) - George Hendrik Breitner (1857-1923) - Robert Henri (1865-1929) - George Luks (1867-1933) - John French Sloan (1871-1951) - Ricardo Canals y Llambi (1876-1931) - Ramon Casas i Carbó (1866-1932) - ......

Last update:  12/31/2016


Ferdinand Hodler (1853-1918)

1890 - Night , Kunstmuseum Bern  (Bern)

Hodler est l'un des grands noms de l'art suisse du XIXe siècle : il réalise des tableaux dans la veine impressionniste, puis s'oriente vers le symbolisme et l'Art nouveau, voire le mysticisme. Dans sa théorie du "parallélisme", il établit que la répétition symétrique d'éléments révèle l'harmonie et l'ordre qui sous-tendent la création.  C'est avec "La Nuit" (1891) qu'il se fit connaître. Hodler s'y représente arraché de son sommeil par le fantôme de la mort, alors qu'autour de lui, des dormeurs et dormeuses enlacés, dont les deux femmes entre lesquelles Hodler partage alors sa vie ..

... Augustine Dupin, rencontrée en 1884 et  Bertha Stucki, sa nouvelle passion. En 1908 entre dans sa vie Valentine Godé-Darel, qu'il peindra, comme Augustine, sur leur lit de mort. Les tourments amoureux du peintre Hodler recèlent une tragédie que son oeuvre tente désespérément d'affronter.


Fernand Khnopff (1858-1921)

 1887 - Marguerite Khnopff - Fondation Roi Baudouin  (Belgium - Brussels)

Khnopff est l'un des représentants majeurs du symbolisme belge et l’un de ses chefs-d’œuvre est un portrait de sa sœur, Marguerite : elle n'est pas son modèle de prédilection, mais c'est à travers elle que l’artiste construit sa femme idéale. Ainsi idéalisée, Khnopff la représente inaccessible : la jeune femme, tout de blanc vêtue, se tient debout, devant une porte fermée qui clôt son univers, et son regard, qui pourrait nous permettrait de pénétrer son âme, se détourne de nous ...


Gustav Klimt (1862-1918)

"Danae", 1907, private collection

Klimt est l'un des pionniers du symbolisme et de l'art nouveau autrichien. Son oeuvre constitue une traduction artistique de la culture viennoise de la fin du XIXe siècle, préoccupée par l'érotisme et la décadence. "Mort et vie" (1916), "Le Baiser (1907-1908, Galerie Belvedere, Vienna) sont célèbres pour leur chromatisme raffiné, la mort n'y est jamais très loin de la luxuriante représentation d'une étreinte amoureuse. C'est que Klimt, fort demandé pour ces portraits de bourgeoises (Portrait de Sonja Knips , 1898), dans le secret de son atelier, dénude d'abord ses modèles, leur propose des positions des plus équivoques, puis les habille, sur sa toile, comme des déesses, les enchâsse dans de magnifiques motifs dorés et décoratifs où prédominent les courbes, les spirales, les représente en poses langoureuses, sans relief, sans perspective, mais riches d'une ornementation et sensuelle, ou dans des portraits des moins conventionnels, tels que ceux de Fritza Riedler, d'Adèle Bloch-Bauer ou d'Émilie Flöge qui sera son grand amour et sa compagne à la fin de sa vie.


Egon Schiele (1890-1910)

"Nu aux bas verts (Weiblicher Akt mit grünen Strümpfen)", 1912

Pendant sa brève carrière, l'autrichien Egon Schiller, qui fera de Klimt sa référence jusqu'en 1910, sera décrié et condamné pour ses représentations de femmes à forte connotation sexuelle, ses autoportraits qui révèlent les tourments d'un être, marqué par la solitude et les désirs refoulés. Les femmes que représente Schiele traduisent de manière à la fois séduisante et morbide sa perception de la sexualité féminine, cherchant à transcrire à travers des représentations de femmes aux poses extrêmes, son intériorité angoissée. La sulfureuse Walburga Neuzil en 1911 puis Edith Harms en 1915 furent ses principales compagnes et modèles. "L'Etreinte" de 1917 marque un changement par rapport aux précédentes oeuvres explicitement sexuelles : la tendre harmonie du couple semble refléter le bonheur de son mariage avec Edith. 

Oeuvres: "Femme assise à la jambe repliée", 1917, Narodni Galerie, Prague; "Jeune fille pliée en avant aux bas bleus", 1912, Graphische Sammlung, Albertina, Vienne; "Femme allongée aux bas verts", 1917, Coll. Part.; "Etreinte", 1917, Osterreichische Galerie im Belvedere,Vienne ...


Amadeo Modigliani (1884-1920)

"Red Nude" (1917-1918), Private collection

 

Né à Livourne en Italie, immigré à Paris, ignoré de son vivant et miné par les excès et la maladie, Modigliani réalise essentiellement des portraits et des nus, avec une prédilection pour les nus allongés, lascifs, mais le trait simple, l’ovale du visage légèrement penché et le fond uni traduisent mélancolie et tourment. Jeanne Hébuterne entre dans la vie du peintre à 19 ans, en 1917, devient son modèle favori, sa compagne : elle se suicidera le surlendemain de la mort d'un Modigliani anéanti par la méningite tuberculeuse, l'abus de drogue et d'alcool. Pourtant, "ses mains intelligentes traçant d’un seul trait, sans hésitation, un dessin qu’il distribuait comme une récompense aux camarades qui l’entouraient" ...

 

 

"Nu assis" de 1916 peint une femme nue aux yeux clos, le menton appuyé sur l’épaule, adossée un peu maladroitement contre un siège, ses jambes , coupée à la hauteur des cuisses, déplace toute l’attention du spectateur sur son torse, ses seins et son pubis. Juxtaposant un corps naturaliste et un visage traité de manière formaliste, il s’agit ici du premier grand nu soulignant la réalité d’un être de chair....

Par la suite, Modigliani produisit la majorité de ses nus en 1917 et 1918 et, à la différence de ses portraits, les modèles représentées ne sont pas individualisés, le peintre ne semble s'intéresser qu'au caractère universel du corps féminin, et s'il y a tension sensuelle, c'est au travers de la position des mains ou de l'expression distante et rêveuse....

Le "Nu couché aux bras ouverts" ou "nu rouge" (Reclining Nude on a Blue Cushion, 1917-1918) rappelle "La Maja nue" de Goya et constitue une représentation à caractère ouvertement sexuel, le torse et le bassin tourné vers le spectateur, les jambes coupées à la hauteur des cuisses qui mettent l’accent sur les éléments sexuels, cheveux et lèvres sont détaillés, mais l'absence de regard dépersonnalise ce qui pourtant semblait une provocation sexuelle..

Le "Grand Nu" (Reclining Nude, 1917,Museum of Modern Art, New York) est plus une peinture d'intention décorative plus qu’érotique malgré la technique de Modigliani d’attirer l’attention du spectateur vers un corps offert mais perdu dans quelque rêve....

Oeuvres : "Reclining Nude" (1917, Museum of Modern Art , New York) - "Reclining Nude from the Back" (1917, The Barnes Foundation) - "Reclining Nude, Arms Folded under Her Head" (1916, Sammlung E.G.Bührle) - "Portrait of Jeanne Hébuterne" (1918,Metropolitan Museum of Art, New York) ...


Tsuguharu Foujita (1886-1968), Nu allongé, 1930, le compagnon d'Amedeo Modigliani, Jules Pascin, Moïse Kisling, Chaïm Soutine...


Moïse Kisling (1891-1953)
"Portrait d’Arletty", par Moïse Kisling, 1933
"Une belle fille nue me donne de la joie, le désir d’aimer, d’être heureux" - Natif de Cracovie (Pologne), Moïse Kisling gagne Paris en 1910, fréquente Juan Gris, Picasso,  Soutine et Modigliani, et oscille avec sa palette colorée entre influence de Cézanne, premières approches du cubisme et la figuration. Ses nus sont parmi les plus sensuels de l'Ecole de Paris, célèbre pour son nu d'Arletty, ses nus et portraits de Kiki de Montparnasse (1924-1925), ...

Works : Jean Cocteau (1916, Private collection) - Reclining Nude with Still Life (1918, Private collection) - Kiki of the Montparnasse in a Red Sweater and a Blue Shawl (1925, Musée du Petit Palais, Geneva) - Nude on a Red Sofa (1925, Private collection) - Large Nude of Josane on a Red Divan (1953, Private collection) ...

"J'aime toutes les femmes, les brunes, les blondes aussi et les rousses; les intelligentes et celles qui le sont moins. Chacune a un charme particulier et leur compagnie m'est indispensable pour bien travailler..."

Nu allongé sur tapis fleuri, 1935

Josane, une petite brune à la peau ensoleillée, le dernier modèle de Moïse Kisling alors réfugié dans le Midi de la France : "Nu de Josane aux bras croisés" (1952), "Grand nu de Josane au divan rouge" (1953). "J'ai vu Kisling trembler devant sa toile, de l'ardeur et du désir de faire plus beau un corps modelé pour la passion.." livrera un critique d'art...


Jules Pascin (1885-1930)

Dessinateur au talent précoce, esprit cultivé et curieux de toutes les expériences que la vie peut offrir, de bonne heure familier des maisons closes, il y trouvera pendant toute sa carrière ses modèles de prédilection, appréciant chez les filles leur sensualité immédiate et leur passivité. Assez détaché vis-à-vis de son œuvre (qui est surtout celle d'un illustrateur de certains milieux contemporains), il ne connaît qu'une évolution de faible amplitude. Il arrive à Paris en décembre 1905, habite d'abord Montmartre, puis Montparnasse, dont il devient (en partie par sa prodigalité) une des figures les plus originales, et il fait en 1907 la connaissance d'Hermine David, qu'il épousera après la guerre...

Oeuvres: Carmen (1909) - Le nu de Lysis (1925) - In the Hotel Room (1908) - Marcelle Seated (1926) - Claudine Resting (1913, Art Institute of Chicago) - Getting Dressed (1911-1912) - Night Owls (1909) - Nude before a Mirror (1924) - Raymonde from the Back (1929) - Two Nudes - One Standing, One Sitting (1913, The Barnes Foundation) -..


Joaquin Sorolla y Bastida (1863-1923)

"Bacante en reposo" (1887), Museo de Bellas Artes de Valencia

Issu d'une famille d'artisans valenciens, Joaquin Sorolla vint à Paris en 1885 pour apprendre le réalisme de Bastien Lepage et la technique des impressionnistes. De retour en Espagne, installé à Madrid, il éclaircit sa palette, puis à Valence, attiré à la fois par la lumière du paysage et par la vie des pêcheurs, se met à peindre les paysages ensoleillés du Levant espagnol. Vers 1900, Sorolla s'éloigne du réalisme social pour devenir l'un des chefs de file de l'impressionnisme espagnol .. 

Oeuvres:  "Desnudo de mujer" (1902, Museo Sorolla , Madrid) ..


Robert Henri (1865-1929), George Luks (1867-1933), John French Sloan (1871-1951)

Natif de Williamsport (Pennsylvania), George Luks découvre Velazquez et Frans Hals en Europe, étudie à Düsseldorf, Londres et Paris, avant de rejoindre en 1893 la thématique progressiste de la fameuse Ashcan School of American art, puis des "Eight", celle du quotidien urbain vécu et pris sur le vif. Dans cette mouvance, figure John French Sloan (1871-1951), natif de Lock Haven, célèbre pour "The Hairdresser's Window", "The Picnic Ground", "The Haymarket". Le mentor de ce mouvement est Robert Henri (1865-1929), ou Robert Henry Cozad, natif de Cincinnati (Ohio), grande figure du réalisme américain qui a puisé dans l'enseignement de l'Académie Julian où professait William-Adolphe Bouguereau, formé toute une génération de peintres ( Edward Hopper, Rockwell Kent, George Wesley Bellows, Norman Raeben, Stuart Davis) et promu le fameux "Exhibition of Independent Artists", qui, à l'instar du Salon des Indépendants à Paris, s'efforcera d'exposer toutes les nouvelles tendances et jeter un pont entre Europe et Amérique...

Works (Robert Henri): "Dancer in a Yellow Shawl" (1908, Columbus Museum of Art, Ohio) - " Portrait de Fay Bainter" (1918, Brigham Young University Museum of Art) - "Figure in Motion" (1913, Pennsylvania Academy of the Fine Arts) - "Edna Smith in a Japanese Wrap" (1915, Indianapolis Museum of Art) - "Mata Moana" (1920, Private collection) - "The Young Girl (1915, Detroit Institute of the Arts) - "The Model Nude" (1915, Private collection) - "Betalo nude" (1916, Private collection) - "Reclining Nude, Barbara Brown" (1916, Private collection) - "Viv, Reclining Nude" (1916, Private collection) - "Zara Levy, nude" (1923, Private collection) - "Portrait of Doris Trautman" (1928, Private collection) - ...

Works (George Luks) : "Seated Nude with Bobbed Hair" (Private Collection) - "Girl in Green" (c. 1923) -... 

Works (John French Sloan) : "Nude and windsor chair" - "The Cot" (1907, Bowdoin College Museum of Art, Brunswick) - "Reclining Female Nude on Blue and Striped Blankets" (1907) - "Nude Glancing Backwards" (1926) - "Fine Art Piano Trio" - "Blonde nude and Flowers" - "Nude for senses" - "Sleeping nude on Lavender" (1936) - ... 


Ramon Casas i Carbó (1866-1932) 

Natif de Barcelone et grand promoteur du modernisme catalan, Ramon Casas suit à Paris en 1881 l'enseignement de Carolus-Duran, retrouve en 1891 à l’Académie Gervex des peintres basques ou catalans (Ignacio Zuloaga, Santiago Rusiñol, Utrillo...), vit à Montmartre jusqu'en 1894 et produit ses premiers chefs d'oeuvre, tels que "Interior al aire libre" (1892), "Plein Air" (Barcelona, MNAC, 1891), "Au Moulin de la Galette, Museo de Montserrat, 1892), -dans lequel on retrouve un des modèles de Toulouse-Lautrec, Madeleine de Boisguillaume -, "Bal du Moulin de la Galette" (Sitges, Cau Ferrat, 1893), où il "El garrote vil" (Madrid, Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, 1894). Il exporte cette atmosphère à Barcelone et dresse le portrait de l'effervescente intelligentsia catalane des années 1900. Julia Peraire, qu'il rencontre en 1906, elle en a dix-huit ans, il en a quarante, devient son modèle préféré, sa maîtresse et sa femme en 1822 ("Julia", 1915, "Julia vestida de cordobesa", 1912, "La Sargantain", 1907..). Casas peindra un certain nombre de femmes nues, allongées, recroquevillées, subissant le regard plus qu'abandonnées, et l'adolescente entourée de poétales de roses rappelle cette croyance incroyablement absurde mais malheureusement répandue à la fin du dix-neuvième selon laquelle une relation sexuelle avec une vierge pouvait guérir de la syphilis (Flores deshojadas, 1894, Colección Rafael Ruiz Gallardón Albéniz), la pureté du trait recèle un envers qui ternit bien des regards....

Obras: "Flores deshojadas" (colección particular, 1894) - "Antes del baño" (Museo de Montserrat, 1894) - "Julia" (1915, Museo Carmen Thyssen, Málaga) - "Joven decadente" (Museo de Montserrat, 1899) - "Desnudo" (1894, Museu del Cau Ferrat, Sitges) - "Au Moulin de la Galette, Madeleine, El ajenjo" (1892, Museu de Montserrat) - "Estudio" (1893, Museu Nacional d'Art de Catalunya, Barcelona) - "Estudio de luz" (1894, Colección Pedro Masaveu, Museo de Bellas Artes de Asturias) - "La Sargantain" (1907, Colección Círculo del Liceo, Barcelona) - "Mujer descansando" (1899, Colección familia Codina) - "Primero pasarás sobre mi cadáver" (1893, Museu Nacional d'Art de Catalunya, Barcelona) - "Au bain" (1895, Colección particular) - "Desnudo femenino" (1894, Museu del Cau Ferrat, Sitges) - "Desnudo femenino" (1894, Museu Nacional d'Art de Catalunya, Barcelona) - ....


Ricardo Canals y Llambi (1876-1931) 

Natif de Barcelona, Ricardo Canals séjourne à Paris et tombe sous l'emprise de Renoir et de Degas. En 1905, il rencontre Picasso à Barcelone, épouse Benedetta Bianco, modèle peint par l'artiste français, et se révèle un  portraitiste particulièrement recherché...


George Hendrik Breitner (1857-1923) 

Natif de Rotterdam, formé par l'un des plus importants représentants du mouvement naturaliste dit de l'école de La Haye, Willem Maris, George Hendrik Breitner est un peintre impressionniste néerlandais célèbre pour son étrange "Clair de lune" (1889, Musée d'Orsay, Paris), - révélation, dit-on,  pour Piet Mondrian parti à la découverte de l'abstraction -, et sa Série des filles en kimono ("Girl in a White Kimono", "Meisje in de witte kimono", 1893-1894, Rijksmuseum, Amsterdam), réalisé avec le modèle Geesje Kwak, utilisant la photographie dans la composition de ses oeuvres (collection RKD, The Hague), tant pour ses scènes de rues que pour ses nus. L'époque était encore à la représentation de la beauté idéale, et ses nus ont été jugés par trop réalistes, à l'instar d'un certain Rembrandt ...