1485 - Botticelli - Female nude art & portraits - Sandro Botticelli (1445-1510) - Albrecht Dürer (1471-1528) - Léonard de Vinci (1452-1519) - Hans Baldung (1484/85-1545) - Albrecht Altdorfer (1480-1538) - ..
Last update: 12/11/2016


“Le jardin d’Eden”, v. 1485. (Scènes du Péché Originel et du bannissement d’Adam et Eve hors du Paradis). Enluminure. In : les “Très Riches Heures du Duc de Berry” (commencé par Pol de Limbourg en 1409, achevé 70 ans plus tard par Jean Colombe)
Les premiers nus de la peinture européenne représentent Adam et Ève, et la Genèse en fait un récit déterminant pour toute l'histoire à venir de la représentation de la femme. Adam et Eve prirent donc conscience d'être nus, chacun se découvrant différemment l'un à l'autre, mais surtout la notion de "nudité" va se constituer dans l'esprit de celui qui regarde, et la femme sera blâmée et rendue soumise à l'homme : "La femme vit que l'arbre était bon à manger, que c'était un délice pour les yeux, et qu'il fallait désirer que l'arbre devienne sage, elle en prit du fruit et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était avec elle, et il mangea. Les yeux des deux hommes s'ouvrirent, et ils savaient qu'ils étaient nus ; ils cousirent des feuilles de vigne et se firent des tabliers.... Et le Seigneur Dieu appela l'homme et lui dit : Où es-tu ? Et il répondit : J'ai entendu ta voix dans le jardin, et j'ai eu peur, parce que j'étais nu ; et je me suis caché...... A la femme, Dieu dit : Je multiplierai ta douleur et ta conception ; dans la douleur tu enfanteras des enfants, et ton désir sera pour ton mari, et il dominera sur toi...".
Le Moyen Age en concevra des séquences narratives puis la Renaissance se focalisera sur un instant d'opprobre absolu et le regard qui dominera désormais sera celui du spectateur, la femme n'est plus nue telle qu'elle est, mais telle que le spectateur la voit (Le péché originel (Adam et Eve), Gossaert Jan, dit Mabuse, vers 1478-vers 1536). ….


Sandro Botticelli (1445-1510)

"The Birth of Venus" (1485), Galleria degli Uffizi, Florence

 

Le chef d'oeuvre, "La naissance de Vénus", de Botticelli illustre l'esprit de la première Renaissance qui s'épanouit à Florence sous les Médicis : inspirée d'un poème écrit en 1475 par Marsilio Ficino, Vénus est ici l'incarnation de la beauté idéale. Mais son visage est empreint d'une douce mélancolie qui humanise cette déesse païenne : à quoi penses cette jeune beauté au corps lisse et blanc comme le marbre, sans doute inspirée de la belle Simonetta Cattaneo, amante de Julien de Médicis et morte à vingt-trois ans ? 

 

Oeuvres :  Portrait of a Young Woman (1480) Staatliche Museen, Berlin; Primavera (1482) Galleria degli Uffizi, Florence;  Venus and Mars (1483) National Gallery, London..


Albrecht Dürer (1471-1528)
"Portrait of Elsbeth Tucher" (1499), Staatliche Kunstsammlungen, Kassel
"Aucun homme ne peut exécuter une belle figure en ne consultant que son imagination, à moins qu'il n'ait peuplé sa mémoire d'une multitude de souvenirs. L'art cesse d'être uniquement le produit du sentiment individuel ; transmis et appris, il se féconde lui-même. Le mystérieux trésor amassé au fond du coeur se répand alors au moyen des oeuvres, au moyen de la nouvelle créature que l'on tire de son sein en lui donnant une forme sensible.." Natif de Nuremberg, Albrecht Dürer est l'un des premiers peintres à consteller son oeuvre d'autoportraits (Autoportrait au chardon de 1493, Autoportrait au paysage de 1498, Autoportrait en manteau de fourrure de 1500, et le fameux Autoportrait nu de 1500), pour séduire celle qui devint sa compagne, Agnès Frey (Frau Dürerin), entre autres, et accumule des études de nu (Bain de femmes, 1496; musée de Brême, dessin à la plume) pour atteindre cette quête inépuisable de la représentation des proportions du corps humain, révélateur de notre intégration à la beauté de ce monde...

Oeuvres:  Portrait of a Young Fürleger with Her Hair Done Up(1497) Staatliche Museen, Berlin; Portrait of Elsbeth Tucher (1499) Staatliche Kunstsammlungen, Kassel; Portrait of a Young Venetian Woman (1505) Kunsthistorisches Museum, Vienna; Eve (1505) Museo del Prado, Madrid; Une grosse femme nue, de dos (1505) Musée du Louvre, Paris; La Femme aux babouches (1493), Bayonne, musée Bonnat-Helleu; Barbara Dürer (1490) Musée de Nuremberg); Adam and Eve (1504) Städelsche Kunstinstitut und Städtische Galerie, Frankfurt; The Four Witches (1497) Germanisches Nationalmuseum....


Léonard de Vinci (1452-1519)
Portrait of Cecilia Gallerani (1483-90), Czartoryski Museum, Cracow
Natif de la région de Florence, initiateur de la seconde Renaissance et peintre visionnaire, Léonard de Vinci a peint des portraits de femmes sublimes, "La Belle ferronnière" et la "Dame à l’hermine", l’infinie douceur de la Vierge du Louvre, la "Madonna Litta", attribué à Giovanni Antonio Boltraffio (1467-1516), d’après un dessin préparatoire de Léonard de Vinci... Isabelle d'Este (1474-1539), par ailleurs si peu représentée, figure incontournable de la Renaissance à Mantoue, règne alors sur les plus artistes de l'époque, Giovanni Bellini, Giorgione, Leonardo da Vinci, Andrea Mantegna, Le Pérugin, Raphaël, Le Titien, Le Corrège, Lorenzo Costa, Dosso Dossi, Francesco Francia, Giulio Romano ...

Oeuvres:  La belle Ferronière (1490) Musée du Louvre, Paris; Portrait of Cecilia Gallerani (Lady with an Ermine) - 1483-90 - Czartoryski Museum, Cracow; Portrait of Ginevra de' Benci (1474-78) National Gallery of Art, Washington; série des Leda (copy by a pupil after a lost painting by Leonardo,1510-1515), Galleria degli Uffizi; Madonna Litta (1490), Musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg...


Une pléiade d'artistes font du début du XVIe siècle l'âge d'or de la peinture allemande : Wolf Huber (vers 1485-1533) à Passau, Albrecht Altdorfer (1480-1538) à Ratisbonne, Joachim Patinir (1483-1524) à Anvers, Lucas Cranach l'Ancien (1472-1553) à Wittenberg, Jérôme Bosch (1450-1516) à Bois-le-Duc, et son célèbre "Garden of Earthly Delights" (1494-1500) , Musée du Prado, Madrid..

Albrecht Altdorfer (1480-1538) , "Lot und seine Töchter" (1537) Kunsthistorisches Museum, Vienna..


Hans Baldung (1484/85-1545)

 

Natif de Schwäbisch Gmünd en Souabe, Hans Baldung Grien se rend vers 1503 à Nuremberg où il entre dans l'atelier d'Albrecht Dürer. Il abandonnera très rapidement le canon classique des proportions du corps humain de son maître pour des oeuvres riches en diabolisme et sensualité, fortement influencées par la superstition du siècle de la Réforme et remplies d'allusions cachées et d'énigmes allégoriques.

Oeuvres: Eve, the Serpent, and Death (1510-12) National Gallery of Canada, Ottawa; Adam and Eve, Galleria degli Uffizi, Florence; Adam and Eve (1524) Szépművészeti Múzeum, Budapest; Death and the Maiden (1518-20) Öffentliche Kunstsammlung, Basel; The Seven Ages of Woman, Museum der Bildenden Künste, Leipzig; Prudence (1529) Alte Pinakothek, Munich; Three Ages of Man and Three Graces (1539) Museo del Prado, Madrid; Virgin and Child (1539-40) Staatliche Museen, Berlin...