2021-2022 - Lectures XXIe Chronologie/Timeline

Last update : 12/31/2021

Si 2021 a surtout été l'année de la vaccination massive contre le nouveau coronavirus SARS-CoV-2 - près de 55,9% de la population mondiale a reçu au moins une dose, à ce jour -, une pandémie qui a touché plus de 500 millions de personnes sur les 7 milliards qui habitent notre planète, et fait plus de 5,3 millions de victimes depuis son apparition, pour autant, le retour à la "vie normale" semble encore loin d'être assurée en 2022, et la guerre que la Russie a décidé de livrer à l'Ukraine, une Ukraine massivement soutenue par l'Occident, donne à notre planète Terre une tonalité singulière. Nous manquons encore du recul nécessaire pour pouvoir juger et comprendre le monde qui se dessine : "Nous ne reviendrons pas à la normale parce que la normalité était le problème" (No volveremos a la normalidad porque la normalidad era el problema), une phrase écrite en mars 2020 sur une façade de Madrid. Ce que bien des politiques ont traduit à leur manière, une fois de plus, certifiant, pour proroger leur pouvoir, que nos vies ne seront plus jamais, après cette crise sanitaire, comme avant, comme avant?...

Aprender a "convivir con la COVID"? Le monde s'améliore-t-il réellement après une catastrophe? Au milieu de cette surabondance d’informations que côtoie de nos jours une véritable guerre de la désinformation, nous pouvons déjà en 2022 présager que la réponse à cette si singulière question a de fortes chances d'être négative. Il n’y a pas d’alternative acceptable aux systèmes démocratiques, mais ceux-ci ne sont plus les mêmes que nous connaissions auparavant. 

En Occident, nous vivons dans une société du bien-être global, un degré jamais atteint encore dans toute notre Histoire, nous y acceptons les inégalités tant politiques et économiques que planétaires, mais avec une très faible tolérance à la frustration sociale que la mise en confinement nous a révélé, du moins le sentons-nous inconsciemment. 2020-2022 - Cette mise en confinement et ce panel de mesures restrictives, variant au gré des pouvoirs exécutifs et de la fragilité, acceptée pour ne pas dire délibérée, de nos systèmes de santé et de protection environnementaux, révèlent un échec fondamental de notre façon d'appréhender le monde et peut-être plus encore, de l'abandonner à des gouvernances technocratiques et financières de plus en plus discutables ...

Nous n’avons pas plus appris à gérer une vulnérabilité, que nous avons découverte, mais tentée d'oublier aussi rapidement que possible, nous n'avons pas plus appris la nécessité impérieuse de faire évoluer nos démocraties dites libérales pour maintenir une cohérence sociale qui nous menace de toute part. Il nous importe plus, sans doute, de réduire l'inconfort au jour le jour et de maintenir, par réflexe de conservation, nos existences en l'état à l'horizon du quotidien. Le politique, pour conserver son pouvoir, tout comme le religieux jadis, sacralise un langage désormais vide de sens, on y parle de nation, de citoyenneté, de république, du respect de l'autorité et de l'institution, tandis que le peuple, relégué, plus ou moins consciemment, à la consommation de ce monde, n'a plus d'autre préoccupation que de satisfaire ses besoins immédiats, qu’ils soient émotionnels ou matériels. Rien de nouveau sous le soleil, si ce n'est que notre planète Terre se désagrège, quelque part...

Au-delà, nous déléguons, au risque d'une radicalité croissante, à une classe politique le plus souvent médiocre, qui n’a ni formation ni connaissances véritables pour affronter un monde menacé par des risques qui, en plus d'être humains, sont désormais climatiques, environnementaux et pandémiques. 

Nous sommes donc entrés dans une époque où tout est possible, ou du moins, dans une société mondialisée qui n'est plus en capacité de faire quelque projet, de regarder vers un quelconque avenir ne serait-ce qu'à moyen terme, avec le risque de faire de chacun de nous des êtres égoïstes, cyniques et en fin de compte mentalement épuisés par défaut de connaissance et volonté d'agir. Nous nous installons ainsi, subrepticement, dans un présent indéfini...

 

A suivre...

Depuis l’apparition de la maladie à coronavirus (COVID-19), causée par le coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV-2), en décembre 2019, la COVID-19 s’est propagée dans le monde entier jusqu'en mai 2021, à date, formant plusieurs pics par vagues successives avec une alternance de confinements/déconfinements de population, plus ou moins stricts selon les cultures politiques des pays. Depuis les confinements de mars 2021 qui furent instaurés à un moment où le nombre de cas dans le monde ne dépassait pas 400 à 500.000, nous avons franchi les 85 millions d'infections en janvier 2021 et les 300 millions au début du mois de janvier 2022 : en avril 2022, ce chiffre était déjà supérieur à 500 millions....

Tout a peut-être débuté en 2019-2020...

2020, 11 janvier, le premier décès du coronavirus, le 23 janvier, mise quarantaine des 11 millions d'habitants de Wuhan, épicentre de l’épidémie, le 30 janvier, l’OMS déclare l’urgence de santé publique, on compte alors 99,7% des cas en Asie, le 20 février, le nombre de morts par Covid-19 atteint 2 126, pour un nombre total de plus de 75 700 cas, dont 74 576 en Chine continentale. Et le 24 février, l'Italie place en quarantaine onze villages du Nord, tandis que se multiplient en Europe les annonces d'annulation de grands évènements sportifs et culturels. ..

400 à 600.000 cas, 30.000 morts - MARS 2020, UNE PREMIERE VAGUE TOUCHE L'EUROPE, et décision de mise en confinement des populations - L'Europe devient l'épicentre de la pandémie, le nombre de décès quotidien passe de quelques-uns par jour début mars à plus de 4 000 par jour au cours de la première quinzaine d'avril. Tout s'accélère, en Italie, puis en Espagne...

Le 8 mars, 17 millions d'Italiens sont placés en confinement strict, décision étendue le 10 mars à toute l'Italie qui devient ainsi le premier pays de la planète à généraliser sur l’ensemble de son territoire des mesures aussi draconiennes pour tenter d’enrayer la progression de la Covid-19. Le 11 mars, l'OMS déclare enfin que l’épidémie mondiale de COVID-19 est bien une pandémie  et le 13 mars, que l’Europe est devenu le nouvel épicentre de la pandémie. Le nombre de décès en Italie augmente de 25 % au cours des dernières 24 heures pour atteindre un total de 1 266. La plupart des pays asiatiques aux frontières de la Chine ont déjà fermé leurs frontières. On compte 73% des cas en Asie, 25,3% en Europe. 

L'Espagne entre en" confinement" le 15 mars (un état d'alerte qui se prolongera jusqu'au 21 juin), la France le 17 mars, l'Allemagne le 22 mars, le Royaume-Uni le 24 mars. Tous les pays d'Europe mettent en place un confinement strict ou partiel dans le courant de ce mois de mars.

Le 19 mars, le nombre de cas de COVID-19 dépasse les 200 000 à l’échelle mondiale. Alors que le gouvernement chinois  annonce lever le confinement de Wuhan le 24 mars et que les pays les plus proches n'ont pas établi de quarantaines massives et semblent résister à la pandémie (Taiwan, Singapour, Corée du Sud), que l'Inde annonce un confinement de 21 jours pour ses 1,3 milliard d’habitants, le monde franchit le cap symbolique des 10.000 morts ....

Le 26 mars 2020, les États-Unis deviennent le pays en Amérique du Nord où le nombre d’infections à la COVID-19 confirmées est le plus élevé, avec plus de 82 000 cas. Environ 3 milliards de personnes sont confinées dans le monde, et pourtant nous ne sommes qu'au tout début de cette crise pandémique qui ne va cesser de voir désormais les gouvernants alterner restrictions et mesures de déconfinement au gré d'un pilotage à vue mondialisé..

En France, le 31 mars, le nombre de décès liés au coronavirus est passé de 2.000 à 3.000 en quatre jours et le nombre de personnes hospitalisées est proche de 22.800. La Suède est alors l'un des rares pays d'Europe à ne pas mettre en oeuvre de stratégie de confinement ..

 

1 Millions de cas, 60.000 morts, printemps 2020 - A partir du 2 avril, fidèles à leur stratégie de gestion à court terme de la pandémie, les pays occidentaux entrent tous dans une concurrence mondiale effrénée, commandes exponentielles de masques et autres fournitures de protection, commandes de respirateurs, puis commandes de kits de tests, la Chine est à l'autre bout de cette course effrénée. Au 3 avril, plus d'un million de personnes dans le monde ont été infectées par le coronavirus et plus de 53 000 en sont mortes, selon un décompte de l'Université Johns Hopkins. Les États-Unis ont établi ce jour un record mondial du nombre de décès dus aux coronavirus en une journée, au moins 1 169 personnes sont mortes, ce qui porte le nombre total de décès dans le pays à 6 057, tandis que les infections ont augmenté à plus de 245 000, après avoir ajouté 30 000 autres cas positifs.

Au 15 avril, la pandémie Covid-19 a franchi la barrière des deux millions de personnes dans le monde confirmées infectées et les 130.000 décès, avec un pic du nombre de décès atteint en Europe. Le 11 avril 2020, les États-Unis ont dépassés les 20 000 décès, au  28 avril, le nombre de cas de coronavirus dépasse le million, soit le tiers des cas à l’échelle mondiale. Le nombre d’Américains tués par la COVID-19 va dépasser les 58 000. 

 

Un épisode violent mais bref...

3,5 millions de cas, 250.00 morts - MAI 2020, reflux temporaire, déconfinements et réouvertures ... 

Le 5 mai, plus de 3,5 millions de personnes dans plus de 185 pays du monde ont déjà été diagnostiquées atteints du covid-19, plus d'un million ont déjà été guéris et 250 000 ont perdu la vie. Depuis le pic atteint début avril 2020, le nombre de nouveaux cas confirmés diminue semaine après semaine jusque fin mai en Europe de façon générale mais plus nettement dans les pays de l'UE. Les Coréens du Sud ont repris le travail et remplissent les centres commerciaux, aux Etats-Unis, on entonne le "Opening Up America Again". Le nombre d'infections dans le monde a dépassé les 4 millions de cas, et le nombre de décès celui de 280 000. En Europe, les pays les moins touchés par cette première vague de la pandémie, comme le Danemark, la Suisse ou l'Allemagne, entament le processus de déconfinement dès le mois d'avril, en Autriche, en Belgique, au Portugal, le 4 mai, le 10 mai en Grande-Bretagne et en Espagne comme en France l'essentiel des mesures de déconfinement sont mises en place par étape à partir du 11 mai. En l'absence de rebond de l'épidémie, la levée des mesures de confinement s'accélère durant la seconde quinzaine de mai et la première de juin. La majorité des États membres de l'UE rouvrent le 15 juin leurs frontières intérieures, sans ou avec certaines restrictions, et le 1er juillet leurs frontières extérieures avec une quinzaine d'États..

En Espagne, l'été commence enfin ce 20 juin, l'état d'alerte a pris fin, après un peu plus de trois mois de confinement, ce sont de nouveau les communautés autonomes qui sont chargées de prendre les mesures nécessaires pour freiner une éventuelle progression de la COVID-19. La situation semble maîtrisée, puis un regain de la pandémie s'opère à nouveau, en Catalogne, puis atteint le pays tout entier en septembre...

Pendant ce temps, le 22 mai 2020, l’OMS considère l’Amérique du Sud comme un "nouvel épicentre" de la pandémie, le taux de mortalité quotidien de la région dépasse maintenant celui des États-Unis ou de l’Europe. On compte près de 938 000 cas de COVID-19 en Amérique latine et dans les Caraïbes et près de 50 000 décès par jour. Le Brésil, le Chili et l’Équateur devancent l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud avec le plus grand nombre de cas. 

25 millions de cas - Au sortir de l'été 2020, le 30 août, le nombre de cas confirmés de COVID-19 dépasse les 25 millions à l’échelle mondiale, et 847.000 morts...

 

SEPTEMBRE 2020, premier rebond épidémiologique du coronavirus SARS-CoV-2 en Europe (Seconde vague), à la fin de l'été 2020, après trois mois de décroissance de l'épidémie. Le nombre de cas détectés par les tests, devenus d'usage, augmente rapidement en Europe à la fin de l'été, passant de 189 000 cas hebdomadaires à 356 000 cas entre la mi-août et la mi-septembre 2020. En fait, depuis le 18 juillet, le nombre de cas a de nouveau augmenté, 12M, puis 13M le 13 juillet, 14M le 17 juillet, 15M le 22 juillet, 16M le 26 juillet, 17M le 30 juillet, 19M le 6 août, 20M le 10 août, 21M le 14 août, 22M le 19 août. Au 11 août, on comptabilisait 20 millions de cas, et plus de 25M le 30 août. 

Dans l'Union européenne, la seconde vague est d'une intensité et d'une durée supérieures à la première vague, au niveau mondial, on passe de 25 millions de cas fin août et 847.000 morts, pour atteindre au 21 octobre 2020, le million de morts et plus de 40 millions de cas. On observe 31,6% des cas en Asie, 19,5% en Europe, 44,4% en Amériques, 4,4% en Afrique. On notera le 24 octobre, 42M de cas dans le monde, 44M le 28 octobre.

En octobre, la gestion de la pandémie est en Espagne aux mains des Communautés, la Catalogne, le Pays Basque et Madrid voient croître une seconde vague conséquente. Un second "estado de alarma" est décidé en Espagne, une co-gouvernance de la pandémie couvrant des restrictions, comme le couvre-feu ou le confinement d'un périmètre régional. En France, l'Assemblée nationale adopte la prorogation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16 février, et les deux tiers du pays sous soumis au couvre-feu. 

En novembre 2020, au cours de la semaine du 2 au 8, l'Europe a compte plus de 25 000 décès dus à la Covid-19, un nombre très voisin du pic atteint durant chacune des trois premières semaines d'avril. Le  4 novembre 2020, les États-Unis deviennent le premier pays au monde à dépasser 100 000 cas quotidiens de COVID-19. Dans le monde, en nombre de cas , on atteint 46M le 1er novembre, 47M le 3 novembre, 48M le 5 novembre, et 50M le 9 novembre. Des mesures de couvre-feu ou de reconfinement plus ou moins strictes sont mises en place par des dirigeants européens confrontés à la difficulté de trouver un point d'équilibre entre maintien de l’activité et mesures sanitaires efficaces. Mais la seconde vague ne reflue pas et s'installe en décembre 2020 et en janvier 2021 sur un plateau à un niveau plus élevé que celui du pic de la première vague. 

En décembre 2020 et janvier 2021, 160 000 décès sont déplorés chaque mois, soit le plus grand nombre de victimes de la Covid-19 depuis le début de la pandémie. Aux Etats-Unis, le mois de décembre a été le deuxième mois le plus meurtrier avec plus de 77 000 décès, suivi par avril avec près de 61 000 décès. Le monde finira 2020 avec plus de 84 millions de contagions, avec 22,5% des cas en Asie, 31,5% en Europe, 42,4% en Amériques, 3,5% en Afrique. 

 

Les effets dévastateurs de la première vague de la pandémie conduisent l'industrie pharmaceutique à développer dans l'urgence des vaccins contre la Covid-19 avec le soutien massif de fonds publics...

 

Au début de 2021, un nouveau variant de la COVID-19 est découvert pour la première fois au Royaume-Uni, B1.1.7, plus tard connu sous le nom d’ "Alpha", et va commencer à balayer les États-Unis. En mai, l’OMS a commencé à utiliser les lettres de l’alphabet grec pour étiqueter les nouveaux variants de la COVID-19 afin de faciliter la communication d’information sur les nouvelles souches à risques. En avril 2021, une autre variante originaire de l’Inde, plus tard connue sous le nom de "Delta", a rapidement commencé à s’implanter et remplacera bientôt Alpha comme souche dominante. Cela conduirait également à une nouvelle augmentation du nombre de cas et de décès à des niveaux plus élevés que ceux observés à partir de la souche initiale alors qu’elle se déplaçait dans les parties non vaccinées de la population. Le variant Delta finira par représenter près de 100% de tous les nouveaux cas aux États-Unis.

 

Mais en novembre 2021, surgit une nouvelle concurrence à partir d’une variante d’abord séquencée en Afrique du Sud, qui a été rapidement considérée comme une «variante préoccupante» (variant of concern) et a été appelée "Omicron". Cette variante a fait l'objet d'une diffusion fulgurante pour devenir la nouvelle souche dominante aux États-Unis, passant d’une fraction de nouveaux cas à plus de 70% en quelques semaines...

 

84 Millions - L'année 2021 commence avec plus de 84 millions de cas et 1,8 millions de morts. Un nouveau variant s'annonce. A partir du 4 janvier 2021, la Grande-Bretagne met en place son 3e confinement national, l'Italie, le Japon la Thaïlande, l'Australie, la France, le Portugal prolongent les mesures sanitaires ou mettent en place de nouvelles restrictions. Le nombre de décès au Royaume-Uni dépasse le 7 janvier les 100 000. Dans le monde, le nombre de décès observé le 8 janvier est parmi les plus élevés enregistrés au cours de la pandémie. Le 15 janvier, le monde dépasse les 2 millions de décès liés à la COVID-19. - Les Etats-Unis sont le pays le plus touché, tant par le nombre de morts que par le nombre de cas (plus de 388 100 morts), suivis par le Brésil (plus de 207 000), l’Inde (plus de 151 700), le Mexique (près de 138 000) et le Royaume-Uni (plus de 84 700). - Plus de deux millions de citoyens israéliens, sur neuf millions d’habitants, ont déjà reçu une première dose de vaccin et pendant ce temps, on vote en France une loi  dite de "sécurité globale" et l'on entend lutter contre le "complotisme".  

Le 24 janvier, la pandémie a fait plus de 2,12 millions de morts dans le monde depuis la fin décembre 2019, au moins 61,7 millions de doses de vaccins ont été administrées...

 

Reflux de la pandémie en février 2021, on observe une nette décroissance de l'épidémie en Europe, alors que les décès liés à la COVID-19 en Afrique ont augmenté de 40 % au cours du dernier mois, selon l’OMS. Alors que les Etats-Unis atteignent 500.000 morts, l’OMS révèle une nette baisse des contaminations et des décès liés au Covid-19 dans le monde. Le 20 février, plus de 200 millions de doses de vaccins contre le Covid-19 ont été administrées dans au moins 107 pays. Le 23 février, le nombre de nouveaux cas signalés à l’échelle mondiale continue de diminuer pour la sixième semaine consécutive, avec 2,4 millions de nouveaux cas la semaine dernière, soit une baisse de 11 % par rapport à la semaine précédente. Le nombre de nouveaux décès continue également de diminuer au cours des trois semaines précédentes, avec près de 66 000 nouveaux décès signalés la semaine dernière, soit une baisse de 20 % par rapport à la semaine précédente. 

Au 23 février, on compte un nombre cumulatif mondial de 110,7 millions de cas et plus de 2,4 millions de décès depuis le début de la pandémie...

 

TROISIEME VAGUE EN MARS-AVRIL 2021 - De 110 millions à 150 millions de cas - Au 30 avril 2021, le cumul des cas confirmés de COVID-19 dépasseront les 150 millions à l’échelle mondiale, des infections quotidiennes qui  atteindront un sommet pandémique de près de 17 millions en avril 2021, stimulées principalement par la flambée du variant Delta en Inde, puis chuteront jusqu’à 6 millions en juin...

A partir de début mars 2021, l’Inde enregistre une recrudescence massive du nombre de cas, une reprise épidémique observée dans tout le pays, impliquant différents lignages viraux. En mars-avril 2021, une troisième vague atteint l'Europe avec un pic à la mi-avril, un rebond de la pandémie résultant d'un assouplissement des restrictions sanitaires à un moment où la vaccination ne concerne encore qu'une minorité de la population.

De février à avril 2021, la Covid-19 est responsable de plus de 100 000 morts chaque mois, soit autant qu'en mars 2020, durant le pic de la première vague.  Au 30 mars, à l’échelle mondiale, les nouveaux cas de COVID-19 ont augmenté pour une cinquième semaine consécutive, avec un peu plus de 3,8 millions de nouveaux cas signalés au cours de la dernière semaine. Le nombre de nouveaux décès a augmenté pour la deuxième semaine consécutive, augmentant de 5 % par rapport à la semaine dernière, avec plus de 64 000 nouveaux décès. Toutes les régions ont signalé une augmentation du nombre de cas cette semaine, et toutes les régions, à l’exception de la région africaine, ont signalé une augmentation du nombre de décès. La Région européenne et la Région des Amériques continuent de représenter près de 80 % de tous les cas et décès.

Le 14 avril, L’Europe dépasse le million de morts et, selon les données compilées par Johns Hopkins, le nombre mondial de décès liés à la COVID-19 dépasse les 3 millions le 17 avril. Un troisième confinement est instauré en France à l’échelle nationale,  du 3 avril au 3 mai 2021. Le 21 avril, l’Inde enregistre 315 735 nouvelles infections à l’échelle nationale, soit le plus grand nombre de cas signalés en une seule journée dans n’importe quel pays depuis le début de la pandémie. Presque tous les pays d’Amérique centrale signalent une augmentation des infections. 

 

Pendant ce temps, depuis le 12 avril, les restrictions relatives au coronavirus ont été assouplies à travers l'Angleterre, conformément à la feuille de route du gouvernement pour sortir du troisième confinement national. Le 30 avril, les États-Unis ont officiellement franchi la barre des 100 millions de personnes entièrement vaccinées.

151 millions, 2 mai 2021 - Reflux, mai-juin 2021 - Situation contrastée. Fin avril, mai, reflux de la pandémie en Europe, le nombre de décès chute en mai et juin pour se stabiliser en juillet. Le déconfinement s'annonce, pubs et restaurants ouvrent au Royaume-Uni alors que le nombre de décès liés à la COVID-19 en Amérique latine et dans les Caraïbes dépasse le million et qu'en Australie, Victoria entre dans son quatrième confinement le 28 mai. Le 4 mai, le nombre de cas de COVID-19 à l’échelle mondiale demeure à son plus haut niveau depuis le début de la pandémie, avec plus de 5,7 millions de nouveaux cas hebdomadaires, après neuf semaines consécutives d’augmentation, et les nouveaux décès continuent d’augmenter avec plus de 93 000 décès, l'Inde représentant 46 % des cas mondiaux et 25% des décès dans le monde signalés la semaine dernière. En Espagne, le 9 mai annonce la fin de l'estado de alarma, à minuit, les rues sont à nouveau bondées, une nouvelle année commence...

 

Au 26 mai, plus de 1,5 milliard de doses de vaccin ont été administrées dans le monde, et plus de 736 millions de personnes ont reçu au moins une dose. 

 

Au 1er juin, on constate que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 et de décès diminuent. Le 9 juin, assouplissement des restrictions en France. Au 10 juin cependant, les décès dus au Covid-19 cette année ont déjà dépassé ceux de 2020, la pandémie mondiale est loin d'être terminée. Alors que les nations occidentales comme les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni célèbrent le faible nombre de cas et la baisse des décès grâce aux vaccinations de masse, l'intensification de la pandémie dans certaines parties de l'Asie et de l'Amérique latine a propulsé les décès mondiaux à la hausse....

Au 25 juin 2021, on compte plus de 180 millions d’infections, le nombre mondial de cas et de décès continue à diminuer. Mais l'assouplissement prévu pour le 21 juin du confinement en Angleterre a été retardé de quatre semaines, tandis qu'une éclosion du variant Delta entraîne le confinement du Grand Sydney le 26 juin 2021 en Australie. 

 

Le 29 juin 2021, dans le monde, 3 milliards de doses de vaccins administrées. Dans l’Union européenne, 357 millions de doses ont été administrées à 50 % de sa population. Quelque 32 % des habitants de l’UE sont complètement vaccinés. Les pays les plus peuplés du bloc – Allemagne, France, Italie, Espagne – gravitent autour de la moyenne, avec environ un tiers de leur population complètement vacciné. 

Quatrième vague en juillet-août 2021, de 183 à 216 millions - Le 6 juillet, on enregistre le taux de mortalité hebdomadaire le plus bas depuis le début d’octobre 2020. On est à 183 millions de cas cumulés et près de 4 millions de décès. On va compter en juillet 2021,  54 millions de touristes internationaux dans le monde, le nombre le plus élevé enregistré depuis avril 2020 au début de la crise sanitaire. Mais, sous l'effet du variant Delta, l'Europe est touchée par une quatrième vague durant l'été 2021. Alors qu'en France on annonce la vaccination obligatoire des soignants et la mise en place d'un passe sanitaire, le 19 juillet, le Royaume-Uni décide de lever la quasi-totalité de ses restrictions («Freedom Day»). Au 22 juillet 2021, si la moitié des adultes en Europe, soit 200 millions de personnes, sont vaccinés contre le Covid-19, annonce, la progression rapide du variant Delta menace de gêner le retour à la normale sur le continent et on observe une poussée mondiale avec un sommet de plus de 8 millions d’infections par jour en juillet 2021....

Après une montée rapide fin juin et début juillet, le nombre de cas est quasiment stable autour de 1 000 000 par semaine en juillet et août 2021, soit moitié moins qu'au pic de la seconde vague et un tiers de moins qu'au pic de la troisième vague. En juin et juillet, environ 32 000 décès sont déplorés, un nombre qui monte à 46 000 décès en août. Mis en raison de la campagne de vaccination mise en œuvre partout en Europe, le nombre de décès est en proportion du nombre de cas deux fois plus faible pendant l'été 2021 que lors des deux vagues précédentes.  Au 31 août, on note que dans toutes les régions du monde la pandémie est sur une voie descendante. 

Au 31 août 2021, 216 millions de cas cumulés et un peu moins de 4,5 millions décès...

 

De 220 millions de cas cumulés à 231 millions, stabilité en septembre-octobre 2021 - En septembre 2021, la Covid-19 est la cause de 59 000 décès en Europe, soit un taux moyen de 38 décès par million d'habitants sur 14 jours, à nouveau en hausse, avec des situations très contrastées d'un pays à l'autre, un taux inférieur à la moyenne en Allemagne, en France, au Royaume-Uni, mais supérieur dans des pays peu vaccinés comme la Russie ou la Bulgarie. À l’échelle mondiale, le nombre hebdomadaire de cas et de décès de COVID-19 continue de diminuer. Plus de 3,3 millions de nouveaux cas et plus de 55 000 nouveaux décès ont été signalés au cours de la semaine du 20 au 26 septembre 2021, une baisse de 10 % par rapport à la semaine précédente pour les cas et les décès. Le 28 septembre, on note 231 millions de cas cumulés et 4,7 millions de décès. En octobre 2021, tandis que la situation demeure stable dans la plupart des pays d'Europe occidentale, l'épidémie est en forte augmentation dans les Balkans et en Europe orientale, portant le nombre de décès à 85 000 en Europe sur le mois. L'Europe est le seul continent où le nombre de victimes de la Covid-19 augmente en octobre. 

 

249 millions de cas - En novembre 2021, cinquième vague, le 7 novembre, on compte plus de 249 millions de cas confirmés et plus de 5 millions de décès, le 5 décembre, 265 millions de cas et 5,2 millions de décès. L’Europe fait face à une résurgence inquiétante des cas de COVID-19, selon l’OMS, qui avertit que la région était de nouveau «à l’épicentre de la pandémie». La quasi-totalité des contaminations constatées en Europe est alors due au variant Delta. Mais le nouveau variant Omicron du SARS-CoV-2, détecté en novembre pour la première fois, se diffuse rapidement d'abord au Royaume-Uni puis partout en Europe, atteignant un niveau record de contaminations quotidiennes depuis le début de la pandémie, amenant plusieurs pays à renforcer les mesures de restriction sanitaire. Le 3 novembre, instauration en Italie d'un couvre-feu sur tout le territoire d'un système de "couleurs" avec les trois tranches de risque jaune, orange et rouge à assigner chaque semaine aux Régions sur la base des indicateurs de suivi. Le 23 novembre, le nombre cumulatif de décès signalés devrait atteindre plus de 2,2 millions d’ici le printemps prochain, alerte l'OMS. En date du 26 décembre, plus de 278 millions de cas et un peu moins de 5,4 millions de décès sont signalés dans le monde.

 

278 millions de cas - Mi-décembre 2021, début des campagnes de vaccination (Pfizer), le 8 décembre au Royaume-Uni, le 14 décembre aux Etats-Unis, le 26 décembre (Allemagne), le 27 décembre en Espagne, en France, en Italie et dans toute l'Europe. Les États-Unis affirment le 30 décembre qu’environ 14 millions de doses ont été distribuées, sur un total de 20 millions de doses allouées et qu’environ 2,8 millions de personnes ont reçu une première vaccination. En Afrique, c'est à la fin de 2021 que la contagion s’accélère tant les campagnes de vaccination ont bien du mal à s'organiser.

Le nombre total de décès associés directement ou indirectement à la pandémie de COVID-19 entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2021 s’élève à environ 14,9 millions (entre 13,3 et 16,6 millions).

300 Millions de cas - Janvier 2022 - L'année 2022 débute avec près de 289 millions de cas cumulés et un peu plus de 5,4 millions de décès signalés dans le monde. Au cours de la semaine du 27 décembre 2021 au 2 janvier 2022, après une augmentation graduelle depuis octobre, le nombre mondial de nouveaux cas a fortement augmenté de 71 % par rapport à la semaine précédente, tandis que le nombre de nouveaux décès a diminué de 10 %. Le monde dépasse les 300 millions d’infections au début du mois de janvier 2022 et, en un mois seulement, va augmenter de cent millions à un rythme effréné de plus de trois millions de cas quotidiens en moyenne, des chiffres jamais vus auparavant dans la pandémie, par l’expansion de la variante Micron sur toute la planète. Le 7 janvier, avec l'Omicron, une vague de contaminations au Covid-19 s’est abattue de manière fulgurante sur l’Inde. Mais le 10 janvier, les autorités sanitaires espagnoles annoncent préparer un nouveau modèle de surveillance de l’épidémie visant à traiter le Covid-19 comme une maladie respiratoire aiguë de plus. Les déconfinements partiels débutent en Europe pendant que la France adopte le 16 janvier le pass vaccinal. Et le 26 janvier, le Danemark devient le premier pays de l’UE à supprimer toutes les restrictions liées à la COVID-19, faisant le choix comme le Royaume-Uni de "vivre avec le virus", avec un retour "à la vie d'avant" ...

C'est au 30 janvier que l'Europe passe en tête du nombre de cas Covid-19 dans le monde, sur 370M5 de cas, on observe 142M en Europe (38%) et 134M en Amériques (36%), au cours de la semaine du 24 au 30 janvier 2022, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 est de 22 millions avec 59 000 nouveaux décès. On notera 3M de nouveaux cas aux Etats-Unis, 2M en France, 1M8 en Inde, 1M55 258 nouveaux cas; une diminution de 12 %), au Brésil. (1 283 024 nouveaux cas; augmentation au Brésil, 1M en Allemagne ...

 

Reflux en février 2022 et poursuite des ré-ouvertures - Au 13 février 2022, plus de 409 millions de cas confirmés et plus de 5,8 millions de décès ont été signalés dans le monde, en cumulé 40% de cas en Europe  et 35% en Amériques. Au 15 février, dans les six régions de l’OMS, un peu plus de 16 millions de nouveaux cas et un peu moins de 75 000 nouveaux décès ont été signalés.  Le 17 février, les États-Unis ont effectué le plus grand nombre de tests de dépistage de la COVID-19 de tous les pays du monde, près d’un milliard. En date du 20 février 2022, plus de 422 millions de cas confirmés et plus de 5,8 millions de décès ont été signalés dans le monde. Le 21 février, l’Australie rouvre ses frontières aux touristes vaccinés, après presque deux ans de fermeture. Le 24 février, allocution de Vladimir Poutine annonçant le lancement d’une «opération militaire spéciale» en Ukraine. Le 27 février 2022, le Royaume-Uni fait le choix de supprimer toutes les mesures anti-covid en même temps, le port du masque n'est plus obligatoire, le télétravail n'est plus officiellement recommandé et le passe sanitaire n'est plus imposé pour l'accès aux boîtes de nuit et aux grands rassemblements. Le 28 février, la France abandonne le masque dans les musées, cinémas et restaurants...

 

Frémissement en mars 2022 - Plus de 433 millions de cas confirmés et plus de 5,9 millions de décès signalés dans le monde au 6 mars. A la même époque débute en Occident la crise des réfugiés suscitée par l'invasion russe de l'Ukraine. Pendant ce temps, le 11 mars, la Chine a décidé de confiner les 9 millions d’habitants de la ville de Changchun, dans le nord-est du pays, et il faut attendre le 14 mars pour qu'en France on suspende un pass vaccinal mis en oeuvre deux mois auparavant. Après une baisse constante depuis la fin de janvier 2022, le nombre de nouveaux cas hebdomadaires augmente à nouveau, notamment en Europe, alors que le nombre de nouveaux décès poursuit sa tendance à la baisse. On compte en date du 20 mars 2022, plus de 468 millions de cas confirmés et plus de 6 millions de décès ont été signalés dans le monde. Au 10 avril, on observe dans les six régions de l’OMS, des tendances à la baisse tant du nombre de nouveaux cas hebdomadaires que du nombre de nouveaux décès hebdomadaires. En date du 10 avril 2022, plus de 496 millions de cas confirmés et plus de 6 millions de décès ont été signalés dans le monde.

 

 

510 millions de cas cumulés - Au 29 avril 2022, c'est bien l'Europe qui s'impose de loin comme la région du monde la plus touchée par la pandémie. Sur les 7,848 milliards d'habitants vivant sur notre planète, on compte 510 millions de cas confirmés, dont 6,2 millions de décès, signalés à l’OMS, et un total de 11,4 millions de doses de vaccin administrées. Les États-Unis, l’Inde et le Brésil ont enregistré le plus grand nombre de cas confirmés, suivis de la France, de l’Allemagne et du Royaume-Uni. Et sur ces 513 millions de cas confirmés de part le monde, l'Europe recense 191M (sur 738M habitants), l'Asie 148M (4,5 milliards d'habitants), l'Amérique du Nord 98M (sur 366M), l'Amérique du Sud 56M8 (386M), l'Afrique 11M9 (sur 1,3 milliards d'habitant), l'Océanie 7M. Le 30 avril, le Danemark décide de suspendre sa campagne de vaccination, considérant que la pandémie est sous contrôle...


JANVIER 2021 

 

- L’année 2021 débute avec la propagation d'un variant britannique du SARS-CoV-2 (appelé VoC 202012/01), considéré comme plus contagieux, tandis que les campagnes de vaccination enregistrent des retards dans de nombreux pays, notamment en Europe. Les restrictions se durcissent. La pandémie a fait au moins 1,8 million de morts dans le monde pour presque 84 millions de personnes contaminées, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse (AFP)...

- Selon un rapport d'avril 2022 du Centers for Disease Control and Prevention, "COVID-19 Was Third Leading Cause of Death in 2021", si plus de personnes moururent en 2021 qu'en 2020, le coronavirus a fait 415 000 morts en 2021, tandis que la maladie cardiaque a tué 693 000 personnes et que le cancer a causé 604 000 décès, selon le rapport. A date, le nombre de décès attribuables au coronavirus aux États-Unis approchera le million. L’agence a déclaré dans une déclaration que « les taux de mortalité globaux étaient les plus élevés chez les Indiens d’Amérique non hispaniques/Autochtones d’Alaska et les Noirs ou Afro-américains non hispaniques ...

- "Three million masks every minute: How Covid-19 is choking the planet" - Le port d'un masque dans les lieux publics est devenu la norme dans la plupart des pays, alors que le monde continue à se battre pour tenir la pandémie de Covid-19 à distance. Les experts estiment que chaque mois, 129 milliards de masques faciaux et 65 milliards de gants sont utilisés et éliminés dans le monde et viennent s'ajouter aux millions de tonnes de déchets plastiques déjà déversés dans les océans du monde chaque année...

- L’excédent commercial de la Chine a atteint 676,43 milliards de dollars en 2021, le plus élevé depuis le début des records en 1950, contre 523,99 milliards de dollars en 2020, selon les données du bureau des statistiques. 

- 1er janvier, France, "Un Nouvel An sous couvre-feu marqué par plusieurs fêtes clandestines et des incidents nocturnes", dont une rave-party sauvage ayant réuni 2 500 personnes se tenait depuis jeudi 31 décembre au soir à Lieuron, au sud de Rennes. 

- 1er janvier, Pérou - Le gouvernement péruvien entame un dialogue avec les représentants des salariés agricoles qui ont manifesté pendant tout le mois de décembre pour obtenir une hausse de leurs salaires.

- France - "Marquée par la crise sanitaire, l’année a aussi vu le temps passé devant le petit écran augmenter. Les retransmissions des interventions d’Emmanuel Macron totalisent à elles seules dix-huit des programmes les plus regardés de l’année" (Le Monde)

- 2 janvier, la Grèce annonce la prolongation jusqu’au 10 janvier d’un confinement strict.

- 2 janvier, France - Extension du couvre-feu à 18 h et durcissement des restrictions. Le couvre-feu est avancé de 20 h à 18 heures dans quinze départements (Six millions de Français sont concernés) pour faire face à des chiffres épidémiologiques inquiétants. Le Sud-Ouest n'est pas concerné. Selon les chiffres publiés par Santé publique France, le nombre de patients hospitalisés est de 24 458, soit 195 de plus que vendredi, avec 646 nouvelles admissions dans la journée. Le nombre de malades en réanimation ou soins intensifs est également en légère hausse, avec 2 632, soit 23 de plus que vendredi, et 101 nouvelles admissions en vingt-quatre heures. Enfin, avec 157 nouveaux décès à l’hôpital en vingt-quatre heures, le Covid-19 a désormais causé la mort de 64 921 personnes en France depuis le début de l’épidémie.

- 2 janvier, "Pas de «lenteur injustifiée» dans la vaccination" en France? - Au 1er janvier, 516 personnes avaient déjà reçu une première injection du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 (sur les deux requises), depuis l’aval donné le 24 décembre 2020 par la Haute Autorité de santé (HAS), alors que les Anglais mènent la danse. avec une campagne d’immunisation qui a déjà touché 950 000 personnes, en Allemagne, ce sont plus de 78 000 personnes qui ont été vaccinées et plus de 8 300 en Italie. Le gouvernement est sous le feu des critiques depuis plusieurs jours, des critiques qui agacent au niveau de l’exécutif, le premier ministre, Jean Castex, assurant que le décalage avec les autres pays européens sera rattrapé... En Israël, plus de 10 % des habitants ont déjà reçu une première injection...

Le gouvernement français a prévu de vacciner la population contre le Covid-19 en trois étapes, en février, les personnes âgées résidant en établissements sont éligibles et professionnels de santé qui y exercent et présentent un facteur de risque élevé, puis à partir de mars, l’ensemble des personnes de plus de 75 ans ainsi que celles de plus de 65 ans et celles atteintes de pathologies, puis le reste de la population. La phase 1 de la stratégie française prévoit de vacciner un million de personnes d’ici à la fin du mois de février, soit environ 15 000 personnes par jour. Ce rythme est encore bien loin d’être atteint. Le président Emmanuel Macron avait promis, lors de ses vœux, d’éviter qu’une « lenteur injustifiée » s’installe...

- 2 janvier, au Zimbabwe, Harare ordonne un nouveau confinement sur l’ensemble du territoire en raison d’une recrudescence des cas de contamination au Covid-19, le nombre de cas a plus que doublé depuis novembre, atteignant 18 000, s'ajoutant à une très grave crise économique qui a provoqué l’effondrement de son système de santé : des milliers de Zimbabwéens vont affluer en Afrique du Sud pour fuir le confinement ...

- 3 janvier - L’Inde approuve l’utilisation du vaccin AstraZeneca/Oxford, ainsi que d’un vaccin produit localement appelé Covaxin.

 

2021, JANUARY 4 - GLOBALLY, CONFIRMED CASES OF COVID-19 SURPASS 85 MILLION ...

- 4 janvier - À l’échelle mondiale, les cas confirmés de COVID-19 dépassent les 85 millions.

 

- 4 January 2021, UK, "NATIONAL LOCKDOWN BEGINS AGAIN", the Third national lockdown, January to March 2021...

Troisième confinement à l’échelle nationale. Craignant que le système à quatre vitesses ne contienne pas la propagation du variant Alpha, les restrictions nationales ont été réintroduites pour la troisième fois le 6 janvier. "Boris Johnson announces a third national lockdown for England with schools shut to most students and people urged to stay at home to prevent the NHS being overwhelmed by surging coronavirus infections. Schools are forced to shut again, along with pubs, restaurants and non-essential retail, as people are once again ordered to stay at home".

 

"Les Britanniques broient du noir en ce début 2021. Et pour cause : il ressemble terriblement à mars 2020, quand l’épidémie due au nouveau coronavirus avait, pour la première fois, submergé le Royaume-Uni. Lundi 4 janvier, le jour où commençaient les premières injections du vaccin développé par l’université d’Oxford et la firme AstraZeneca, Nicola Sturgeon, la première ministre écossaise, a décidé le reconfinement général de l’Ecosse, effectif dès le lendemain matin, avec fermeture des écoles pour un mois. Quelques heures plus tard, Boris Johnson l’a suivie en annonçant le même type de mesures radicales à l’échelle des 56 millions d’habitants de l’Angleterre. Le plus haut niveau de restrictions imposé à près de 80 % de la population britannique n’a pas suffi à enrayer la propagation du nouveau variant, 50 à 70 % plus contagieux. Dans les hôpitaux anglais, le nombre de patients atteints par le virus, près de 27 000, a « augmenté de près d’un tiers » en une semaine et dépasse de 40 % le plus haut du pic de la première vague...

- Le VoC 202012/01 a été repéré en Turquie chez quinze personnes ayant récemment voyagé au Royaume-Uni. Les vols en provenance du Royaume-Uni ont été suspendus jusqu’à nouvel ordre. Aux Etats-Unis, ce nouveau variant a été repéré pour la première fois cette semaine, d’abord dans le Colorado puis en Californie et en Floride.

- L’Italie a repoussé samedi l’ouverture de ses stations de ski au 18 janvier, les autorités régionales ayant demandé davantage de temps, estimant que les conditions n’étaient pas réunies pour une ouverture initialement prévue le 7.

- Au Japon, la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, a demandé samedi au gouvernement de déclarer à nouveau l’état d’urgence, alors que la capitale a battu cette semaine son record de contaminations. Elle a demandé que les restaurants, les bars et les karaokés ferment à 20 heures, et que l’alcool ne soit pas servi après 19 heures.

- En Thaïlande, à Bangkok, où ferment samedi bars et discothèques, salons de massages et de beauté et de nombreux lieux publics, pour stopper la flambée de cas.

- En Australie, l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud, l’Etat le plus peuplé de l’île-continent, a pris samedi de nouvelles restrictions et rendu le port du masque obligatoire dans tout l’Etat, après qu’un foyer d’infection a été détecté.

- 4 janvier, Algérie - Un jeune internaute algérien a été condamné, lundi, à une lourde peine de prison pour avoir publié sur Facebook des mèmes (des images détournées de façon humoristique sur les réseaux sociaux ) moquant les autorités et la religion, dans un climat de répression accrue de la liberté d’expression sur le Net en Algérie. Plus de quatre-vingt-dix personnes sont actuellement emprisonnées dans le pays en lien avec les protestations du Hirak et les libertés individuelles. Les poursuites, dans au moins 90 % des cas, se font à la suite de publications, sur les réseaux sociaux, jugées critiques envers les autorités...

- 4 janvier, France - La police et la gendarmerie pourront ficher les activités politiques, les appartenances syndicales et les données de santé au nom de la sécurité publique ou de la sûreté de l’Etat, a jugé en référé, lundi, le Conseil d’Etat, en rejetant les requêtes des organisations syndicales CGT, FO, FSU et des associations de défense des droits humains qui dénonçaient la grande «dangerosité» de ces fichiers...

- 5 janvier -  Le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, se dit déçu d’apprendre que l’équipe internationale d’experts qui devait se rendre en Chine pour enquêter sur l’origine du virus n’a pas encore obtenu de visa.

- Le Groupe consultatif stratégique d’experts en immunisation de l’OMS, ou SAGE, recommande que les patients reçoivent deux doses du vaccin contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech, le premier vaccin contre la COVID-19 à être homologué d’urgence par l’OMS, dans un délai de 21 à 28 jours. Mais les experts affirment que les pays qui connaissent des « circonstances exceptionnelles de contraintes d’approvisionnement en vaccins et de contextes épidémiologiques » peuvent retarder l’administration de la deuxième dose jusqu’à six semaines afin de maximiser le nombre de personnes qui bénéficient de la première dose.

- 5 janvier, UK, le ton grave, le premier ministre britannique a confirmé un reconfinement généralisé et national, le pays faisant face à un « moment critique », en raison d’un variant du virus apparu à l’automne 2020 dans le Kent (sud-est du pays), « entre 50 % et 70 % plus contagieux », a estimé le dirigeant. - Le gouvernement a commandé 100 millions de doses, dont 520 000 sont déjà prêtes, qui vont permettre d’accélérer la campagne. - Le Royaume-Uni retarde l’administration de la deuxième dose du vaccin Pfizer-BioNTech pendant 12 semaines pour vacciner davantage de personnes à risque, ce qui a suscité un débat parmi les experts en santé. 

- 5 janvier, «Nous devons réduire davantage nos contacts sociaux» - Allemagne, face à une deuxième vague nettement plus meurtrière que la première, le pays prolonge et durcit ses restrictions. Alors qu’un peu plus de 16 000 personnes sont mortes du Covid-19 outre-Rhin en décembre 2020, soit autant qu’entre mars et novembre, la chancelière Angela Merkel a annoncé, mardi 5 janvier, que les crèches, les écoles et les commerces non essentiels resteraient fermés au moins jusqu’au 31 janvier, s'ajoutent la limitation des déplacements à un rayon de 15 kilomètres autour du domicile dans les «Landkreis") où le taux d’incidence est supérieur à 200 cas pour 100 000 habitants (surtout dans l’est du pays, en Saxe et en Thuringe, ainsi qu’en Bavière, au Sud), et l’interdiction de recevoir chez soi plus d’une personne extérieure à son propre foyer. Jusque-là, le seuil était fixé à cinq personnes appartenant à deux foyers différents.

- 5 janvier, critiqué pour la lenteur de la campagne de vaccination en France, le ministre de la santé a annoncé, mardi 5, la volonté du gouvernement d’«amplifier, accélérer et simplifier» la stratégie vaccinale, étendant celles-ci aux plus de 75 ans ne résidant pas en Ehpad, aux pompiers et aux aides à domicile de plus de 50 ans...

- 5 janvier - France - "Après la convention citoyenne pour le climat en 2020, Emmanuel Macron a souhaité mettre en place un «collectif de citoyens» chargé de fournir des recommandations sur la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19. Reflet d’un pouvoir politique tétanisé par l’ampleur du mouvement antivaccin dans l’opinion française, cette initiative pose plus de questions qu’elle n’est susceptible d’en résoudre" : "Le tirage au sort des 35 Français chargés de fournir des recommandations sur la campagne de vaccination a démarré lundi. Cette initiative risque de brouiller un peu plus la lisibilité de la stratégie vaccinale...." (Le Monde).. Une fois de plus ...

- Italie - Dans son nouveau décret, le gouvernement a prolongé l’interdiction de se déplacer entre les régions jusqu’au 15 janvier et a confirmé que bars et restaurant resteraient fermés le week-end des 9 et 10 janvier. Toute la Péninsule a été classée en zone « rouge » (à fort risque de contagion) durant les fêtes de fin d’année, qui s’achèvent le 6 janvier. L’Italie a décidé de retarder la réouverture des lycées, dans le cadre du renouvellement des restrictions face à l’épidémie de Covid-19. Les élèves italiens ont eu seulement quelques mois de cours à l’école en 2020 à cause du confinement imposé au printemps et de nouvelles restrictions adoptées à l’automne.

- 5 janvier - Le laboratoire BioNTech a prévenu que l’efficacité maximale de son vaccin Pfizer contre le Covid-19 n’était pas démontrée si la deuxième injection était retardée, stratégie appliquée ou envisagée par plusieurs pays pour vacciner plus de personnes. «L’efficacité et la sécurité du vaccin n’ont pas été évaluées pour d’autres calendriers de dosage » que les deux injections espacées de vingt et un jours appliquées lors de l’essai clinique...

- 5 janvier, US, "Près de 5 millions de doses de vaccins administrées aux Etats-Unis" - Les Centres américains de prévention et de contrôle des maladies (CDC) ont annoncé mardi avoir administré plus de 4,8 millions de premières doses de vaccin (Moderna et Pfizer-BioNTech) contre le Covid-19 et en avoir distribué un peu plus de 17 millions dans le pays. Les Etats-Unis ont enregistré 173 915 cas de contamination supplémentaires dans les dernières vingt-quatre heures, pour un total de 20 732 404 infections.

- 6 janvier, US, assaut contre le Capitole - Encouragés par le président battu qui ne reconnaît pas sa défaite face à Joe Biden lors de l'élection présidentielle de novembre 2020, des partisans de Donald Trump assiègent le Capitole, à Washington, le 6 janvier 2021, le jour même de la certification du scrutin par le Congrès. La foule est évacuée dans la soirée. Le bilan de l’émeute s’élève à cinq morts, dont un policier. Le Congrès reprend sa séance et proclame la victoire de Joe Biden. De son côté, Donald Trump finit par promettre une « transition ordonnée », tout en continuant à réfuter sa défaite électorale. Le 7, le réseau social Facebook annonce la fermeture définitive des comptes de Donald Trump. Twitter fera de même le lendemain. 

- 6 janvier, troisième vague, le gouvernement allemand ne voit pas d’autre solution qu'un prochain confinement rigoureux. Les restrictions sont renforcées et, dans de nombreux cas, étendues. S’exprimant à Berlin, Mme Merkel estime que "cette pandémie est un événement unique au siècle, une sorte de catastrophe naturelle." (Diese Pandemie ist eine Jahrhundertkatastrophe im Sinne einer Naturkatastrophe. Die Pandemie wird mit Recht von allen als eine Zumutung empfunden)..

- 6 janvier, France - Prolongation des mesures sanitaires. Jean Castex annonce que le couvre-feu à 20 h sera prolongé, avec une extension à 10 départements dès 18 h. Etablissements culturels, sportifs et salles de ski resteront fermés juqu'à la fin du mois. Restaurants et bars ne rouvriront pas avant mi-février. Les plus de 75 ans pourront se faire vacciner dès le lundi 18 janvier.

- 6 janvier - La Russie annonce un accord d’approvisionnement avec la Serbie pour 2 millions de doses du vaccin Spoutnik V.

- Les capacités de production mondiales marquent le pas dans les pays européens les plus avancés, l’autorisation par l’EMA, le 6 janvier, d’un deuxième vaccin, fabriqué par Moderna, devrait permettre d’alimenter les stocks. Ce sont donc désormais 460 millions de doses (160 millions pour Moderna et 300 millions pour Pfizer-BioNTech) qui seront mises à la disposition des Européens d’ici à la fin de l’année. Ce n’est pas encore assez pour vacciner les 450 millions de citoyens concernés (les vaccins autorisés nécessitent deux injections chacun), une stratégie communautaire d’achats de vaccins qui fait l’objet de nombreuses attaques, particulièrement en Allemagne...

- 6 janvier, Chine, la plus grande opération de police lancée à Hongkong depuis l’imposition par la Chine au début de l’été 2020 d’une loi sur la sécurité nationale draconienne : 53 militants prodémocratie ont été interpellés pour « incitation à la subversion », en lien avec l’organisation des primaires non officielles du camp de l’opposition qui ont eu lieu le 11 juillet 2020.

- 7 janvier, France - Alors que les contaminations restent à un niveau élevé en France (plus de 21 000 nouveaux ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, couvre-feu prolongé jusqu’au 20 janvier, accélération de la campagne vaccinale, Jean Castex défend, justifie et illustre la stratégie sanitaire de l’exécutif, dix départements supplémentaires pourraient mettre en place un couvre-feu avancé à 18 heures dès dimanche. Alors que les critiques fusent contre les lenteurs de la campagne de vaccination en France, M. Castex a justifié le « décalage » avec nos voisins européens : « Il s’explique par notre choix de respecter les principes et [les] priorités qui ont été fixés par la Haute Autorité de santé ».....

- 7 janvier, UK - Le nombre de décès au Royaume-Uni dépasse les 100 000. Le Royaume-Uni compte 100 000 décès liés à la COVID, selon l’Office for National Statistics, qui compte tous les décès où la COVID était mentionnée sur le certificat de décès (ces données ont été publiées le 26 janvier). Il est plus complet que le nombre de décès recensés par le gouvernement dans les 28 jours suivant un test positif. Selon Johnson, d’ici la fin de la semaine, plus de 1000 sites d’OP, 223 hôpitaux, sept centres de vaccination et 200 pharmacies communautaires livreront le vaccin.

- 7 janvier, France - Le bâtonnier de l’ordre des avocats de Paris et le secrétaire général de RSF s’opposent, dans une tribune au «Monde», à la transmutation juridique opérée par le gouvernement entre l’article 24 de la proposition de loi sur la sécurité globale et l’article 18 du projet de loi sur le séparatisme...

- 7 janvier, France, publication d'un guide de l’organisation de la vaccination distribué aux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et aux unités de soin de longue durée de 45 pages, occasion pour l’exécutif d'une critique l’administration de la santé pour la lenteur de la mise en place de la stratégie vaccinale qu’il avait lui-même validée, et le chef de l’Etat, qui prétendait incarner une nouvelle pratique du pouvoir, plus agile et plus efficace, ce président d’un « nouveau monde », se dit "agacé" dans le Journal du dimanche du 4 janvier ...

- 7 janvier - Des chercheurs brésiliens qui ont supervisé les essais cliniques de phase III du vaccin contre la COVID-19 de Sinovac dans le pays annoncent qu’il est 100 % efficace pour prévenir les symptômes graves de la COVID-19 et 78 % efficace pour prévenir les cas bénins. Cependant, les experts affirment que d’autres données doivent être publiées pour mieux comprendre le vaccin et sa performance.

- Le Nigeria, avec 200 millions d’habitants, compte 88 millions de personnes vivant avec moins de 1,90 dollar par jour. Il est, avec l’Inde, le pays qui compte le plus grand nombre de pauvres au monde, ils seront 7 millions de plus cette année, selon les projections de la Banque mondiale...

- L’Afrique du Sud conclut un accord avec le Serum Institute of India pour 1,5 million de doses du vaccin Oxford-AstraZeneca. Le premier lot de 1 million de doses devrait arriver en janvier, et les 500000 doses restantes en février, selon le ministère sud-africain de la Santé.

- Une étude publiée dans la revue médicale JAMA révèle que 59 % de toutes les transmissions de COVID-19 provenaient de personnes asymptomatiques, dont 35 % de personnes présymptomatiques et 24 % de personnes qui n’ont jamais développé de symptômes.

- 8 janvier - Ces derniers jours, le nombre de décès parmi les plus élevés enregistrés au cours de la pandémie a été alimenté par un manque de respect des règles établies par les autorités sanitaires, dit M. Tedros. "Le virus en a profité et se propage à un rythme alarmant dans certains pays", ajoute-t-il. La pandémie due au nouveau coronavirus a fait au moins 1,89 million de morts dans le monde depuis que le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Chine a reconnu l’apparition de la maladie, à la fin de décembre 2019, selon un bilan établi vendredi 8 janvier par l’Agence France-Presse (AFP) à partir de sources officielles. Les Etats-Unis restent officiellement le pays le plus touché, tant en nombre de morts qu’en nombre de cas, avec plus de 365 000 décès. Viennent ensuite le Brésil, avec plus de 200 000 morts, l’Inde (150 000), le Mexique (131 000) et le Royaume-Uni (78 000). Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 172 décès pour 100 000 habitants.

- L’ayatollah Ali Khamenei, chef suprême de l’Iran, interdit l’importation de vaccins contre la COVID-19 des adversaires du pays, les États-Unis et le Royaume-Uni, qualifiant les vaccins mis au point dans ces pays de « totalement indignes de confiance » et répéter les théories du complot selon lesquelles des pays pourraient intentionnellement contaminer d’autres pays au moyen de vaccins. En conséquence, le Croissant-Rouge iranien affirme qu’il n’acceptera plus des milliers de doses du vaccin Pfizer-BioNTech qu’un groupe de philanthropes américains avait prévu de donner. Khamenei dit que l’Iran peut obtenir des vaccins d’autres endroits plus fiables"... 

- 8 janvier, Chine - 63 nouvelles contaminations au Covid-19 ces dernières vingt-quatre heures, alors que les autorités s’efforçaient d’endiguer un foyer de coronavirus apparu dans la région de Pékin, un chiffre au plus haut depuis juillet, une majorité de nouveaux cas rapportés à Shijiazhuang, capitale de la province du Hebei, qui entoure Pékin. Tous les établissements scolaires ont été fermés dans la commune, dont le vaste territoire compte 11 millions d’habitants...

- 8 janvier, Japon - relativement épargné jusqu’ici par la pandémie, le pays subit depuis novembre dernier une troisième vague bien plus importante que les deux premières. Près de 7 500 nouveaux cas positifs ont été recensés jeudi au niveau national, dont environ 2 500 à Tokyo, soit deux nouveaux paliers inédits..

- Le Portugal enregistré, mercredi, une importante hausse de 10 000 nouvelles contaminations en vingt-quatre heures, les restrictions à la circulation et le couvre-feu déjà en vigueur dans les régions les plus touchées par la pandémie seront prolongés ce week-end et élargis à la quasi-totalité du pays, a annoncé, jeudi, le premier ministre Antonio Costa..

- La Hongrie prolonge jusqu’au 1er février les mesures de confinement partiel, un couvre-feu nocturne, une interdiction des rassemblements, le port obligatoire d’un masque en public et la fermeture des lycées comme des universités.

- Israël - le Parlement a voté la prolongation du confinement jusqu’au 21 janvier ainsi que de nouvelles restrictions après une augmentation des cas

- 8 janvier, UK - Le Royaume-Uni, pays d’Europe le plus endeuillé par la pandémie avec près de 80 000 morts (dont 1 325 annoncés vendredi), a donné le feu vert à un troisième vaccin, celui du laboratoire américain Moderna : le nombre de cas recensés en vingt-quatre heures a atteint une hausse inédite (plus de 68 000 cas), portant le total des personnes testées positives dans le pays à 2,9 millions, selon le ministère de la santé.

- La Commission européenne a annoncé avoir commandé 200 millions de doses supplémentaires du vaccin Pfizer-BioNTech, avec une option pour 100 millions de plus d’entre eux, soit un total de 600 millions de doses, qui commenceront à être livrées au deuxième trimestre 2021...

- La Suède, qui a mené une stratégie moins stricte qu’ailleurs contre le Covid-19, a voté vendredi à une large majorité une loi dotant temporairement le gouvernement de nouveaux pouvoirs contre l’épidémie, permettant notamment de fermer restaurants et commerces, mais une loi qui ne permet pas de confiner la population à domicile...

- Le Danemark a annoncé que seuls les avions dont tous les passagers auront préalablement présenté un test négatif au SARS-CoV-2 seraient autorisés à se poser sur son sol..

- Un cas de contamination par le nouveau variant du virus du Covid-19, identifié en Afrique du Sud, a été détecté en Alberta, le premier annoncé au Canada...

- La troisième ville d’Australie, Brisbane, a entamé samedi son premier jour de confinement, décrété par les autorités après la découverte d’un premier cas du variant britannique du Covid-19...

- La Belgique, qui a  recensé 20 078 décès, selon les décomptes établis le 10 janvier par l’université américaine Johns-Hopkins, au deuxième rang mondial pour le taux de mortalité liée au Covid-19, 175,43 par 100 000 habitants, compte accélérer sa campagne de vaccination anti-Covid et être en mesure de commencer à vacciner la population générale (à savoir tous les volontaires de plus de 18 ans) en juin...

- 8 janvier, France - Avec plus de 24 000 patients Covid-19 hospitalisés, dont 2 606 en service de réanimation, la charge à laquelle sont confrontés les hôpitaux français reste élevée, plus de 2 000 décès de personnes atteintes du Covid-19 (à l’hôpital ou en Ehpad) ont été enregistrés, soit un total de 67 431 morts depuis le début de l’épidémie. La Haute Autorité de santé approuve le vaccin anti-Covid-19 de Moderna...

- 9 janvier, «The Lancet» publie une étude portant sur un ensemble de plus de 1 700 patients chinois hospitalisés au printemps 2020, qui montre que 76 % d’entre eux souffraient encore, six mois plus tard, d’au moins un symptôme, interrogation sur le phénomène du "Covid long"..

- 9 janvier, manifestation à Berlin, sur l’Alexanderplatz, contre les nouvelles restrictions liées à la pandémie ..

- 10 janvier, Kazakhstan, ancienne république soviétique, grande comme quatre fois la France mais comptant moins de 19 millions d’habitants - Le parti au pouvoir, le puissant parti majoritaire Nour Otan, a obtenu près de 72 % des voix aux élections législatives ..

- 10 janvier, Sadyr Japarov, qui a promis d’éradiquer la corruption au Kirghizstan, remporte dimanche l’élection présidentielle, avec près de 80 % des voix, mais une participation de 39%...

 

- 10 janvier - Plus de 3 millions de cas confirmés de COVID-19 en Afrique.

 

2021, JANUARY 11 - GLOBALLY, CONFIRMED CASES OF COVID-19 SURPASS 90 MILLION ...

- 11 janvier - À l’échelle mondiale, les cas confirmés de COVID-19 dépassent les 90 millions.

 

- L’Indonésie autorise l’utilisation d’urgence du vaccin contre la COVID-19 de Sinovac, le premier pays à le faire à l’extérieur de la Chine. Cela ouvre la voie au pays pour commencer son programme de vaccination, qui, selon le gouvernement, commencera le 13 janvier.

- L’Asie du Sud-Est reçoit le vaccin chinois contre la COVID-19 Sinovac. 

- Une équipe de l’OMS se trouve actuellement en Chine pour évaluer la conformité des vaccins contre la COVID-19 de Sinovac et de Sinopharm aux pratiques de fabrication de qualité internationale, en prévision d’une éventuelle liste d’utilisation d’urgence de l’OMS, a déclaré la Directrice générale Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’un point de presse. L’organisation attend également les données complètes du Serum Institute of India afin de déterminer s’il y a lieu de recommander le vaccin d’Oxford-AstraZeneca pour une utilisation internationale. SII a conclu une entente avec le fabricant du vaccin pour produire 1 milliard de doses.

- 11 janvier - Le Japon signale une nouvelle variante du SRAS-CoV-2. Elle a été découverte chez quatre voyageurs en provenance du Brésil.

- 12 janvier, le Royaume-Uni et le Canada interdisent les importations de produits issus du travail forcé des Ouïgours, communauté musulmane turcophone originaire de la province chinoise du Xinjiang.

- La Chine affirme que la mission internationale d’enquête sur les origines du virus SRAS-CoV-2 arrivera au pays le 14 janvier.

- Le ministère de la Santé des territoires palestiniens autorise l’utilisation d’urgence du vaccin russe Spoutnik V. Cela fait suite aux homologations du vaccin en Algérie, en Argentine, en Bolivie et en Serbie.

- 12 janvier - Le chef de la direction de Pfizer dit à CNBC que la production de son vaccin contre la COVID-19 pour 2021 passera de 1,3 milliard de doses initiales à 2 milliards de doses. Il ajoute qu’en février, l’entreprise devrait disposer de suffisamment de données pour savoir si son vaccin prévient la transmission de la COVID-19.

- 12 janvier, le ministère tunisien de la santé a décidé d’imposer un confinement général de quatre jours à partir de jeudi pour limiter la propagation du Covid-19 qui a atteint des records, une cinquantaine de décès avait été enregistré lors de la première vague, 5 343 morts et 164 936 cas ont été recensé au 13 janvier ..

- Liban, selon les chiffres de l’Agence France-Presse (AFP), avec une hausse de 70 % des contaminations par rapport aux sept jours qui ont précédé, le pays fait partie des Etats où l’épidémie se répand le plus vite, après le Portugal (+ 73 %), le Nigeria (+ 77 %) et l’Irlande (+ 190 %). Pendant dix jours, les Libanais ne pourront donc pas sortir de chez eux, que ce soit pour aller travailler, faire des courses, faire de l’exercice physique ...

- Des chercheurs de l’Institut Butantan affirment maintenant que le vaccin sinovac contre la COVID-19 en Chine a une efficacité générale de 50,4 %, d’après un essai clinique de phase III brésilien. Cela survient quelques jours après que les chercheurs ont annoncé le 7 janvier que l’efficacité du vaccin est de 78 % pour les cas légers de COVID-19. Un directeur médical de Butantan affirme que la nouvelle annonce sur l’efficacité comprend des cas « très légers » qui n’ont pas nécessité de soins cliniques.

- 13 janvier - Le Groupe de travail sur l’acquisition de vaccins de l’Union africaine obtient 270 millions de vaccins contre la COVID-19 pour les pays africains, ce qui marque le premier lot obtenu pour les efforts de vaccination continus. Les vaccins proviendront de Pfizer et d’AstraZeneca dans le cadre d’une entente avec le Serum Institute of India et Johnson & Johnson.

- 13 janvier, les fronts de la déforestation se multiplient et s’étendent, alerte le Fonds mondial pour la nature, le WWF. La Terre, qui était couverte à 50 % de forêts il y a huit mille ans, ne l’est plus qu’à 30 %. L’Amérique latine, Madagascar, Sumatra et Bornéo pour l’Asie du Sud-Est figurent parmi les zones les plus affectées...

- 13 janvier, selon l'AFP, deux attaques rebelles repoussées à l’entrée de Bangui, capitale de la Centrafrique, contre le régime du président centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, fraîchement réélu le 27 décembre 2020...

- 13 janvier, Japon - Proclamation de l’état d’urgence à Tokyo et dans sa grande banlieue ainsi que dans sept départements rassemblant plus de la moitié de la population et représentant 60 % du PIB, mais les Japonais semblent réticents à suivre les directives gouvernementales. Selon un sondage du 12 janvier de la chaîne de télévision publique NHK, 79 % des personnes interrogées estiment que le gouvernement agit trop tardivement face au coronavirus et ne fait que privilégier l’économie...

- 14 janvier - Les responsables africains de la santé se disent préoccupés par la propagation régionale possible d’un variant du coronavirus appelé 501.v2, qui a été découvert pour la première fois en Afrique du Sud en novembre. Les autorités affirment que la variante semble se propager plus rapidement et pourrait alourdir le fardeau des systèmes de santé africains.

- La Jordanie est l’un des premiers pays à fournir des vaccins contre la COVID-19 aux réfugiés.

- 14 janvier, Italie, le 14 janvier, décret ministériel (DPCM) prévu jusqu'au 5 mars et qui prolonge l’état d’urgence jusqu’au 30 avril. Le couvre-feu entre 22 h et 5 h, l’obligation de porter un masque à l’extérieur et à l’intérieur, et le système de bandes de couleur attribué à chaque région sont réaffirmés. Les salles de sport, les piscines et les cinémas sont fermés jusqu’au 5 mars. Fermeture des remontées mécaniques jusqu’au 15 février. Musées, si en bande jaune, ouverts du lundi au vendredi. Pas de plats à emporter dans les bars à partir de 18h. Jusqu’au 15 février, tout déplacement entre les territoires de différentes régions ou provinces autonomes est interdit.  Mise en place également de la "zone blanche" pour les zones où le nombre de contagions est très faible....

- 14 janvier, France - .  "Nous allons durcir fortement les conditions d’entrée sur le territoire national et renforcer les contrôles aux frontières", a annoncé le gouvernement, jeudi 14 janvier, lors d'une conférence de presse sur les nouvelles restrictions pour contenir l'épidémie de Covid-19. Par ailleurs, le couvre-feu à 18 heures sera étendu à partir du samedi 16 janvier à toute la France et pour une durée d'au moins quinze jours.  A l'école, les activités physiques scolaires et extrascolaires en intérieur vont être suspendues "jusqu'à nouvel ordre" dans les écoles pour faire face à l'épidémie de Covid-19, a ajouté le gouvernement. Par ailleurs, le protocole sanitaire va être renforcé. Un assouplissement à l'université est prévu à partir du 25 janvier.

- 14 janvier, sombre record en Allemagne, 1 244 personnes sont mortes des suites du Covid-19 , depuis le début de l’épidémie, jamais autant de décès n’avaient été enregistrés en l’espace de vingt-quatre heures. L’Allemagne, qui avait traversé la première vague bien mieux que la plupart des autres pays européens, a été submergée par la deuxième. Les luttes de pouvoir entre Angela Merkel et les Länder auraient retardé la réponse au rebond de l’épidémie cet automne...

- France - Accélération de la vaccination : "Plus de 700 centres" de vaccination seront ouverts lundi, a annoncé le gouvernement. La campagne de vaccination s'ouvre aussi lundi aux personnes "présentant une des pathologies conduisant à un très haut risque de forme grave de la maladie".

 

- 15 janvier - Le monde dépasse les 2 millions de décès liés à la COVID-19. - Les Etats-Unis sont le pays le plus touché, tant par le nombre de morts que par le nombre de cas (plus de 388 100 morts), suivis par le Brésil (plus de 207 000), l’Inde (plus de 151 700), le Mexique (près de 138 000) et le Royaume-Uni (plus de 84 700).

 

- "Les travailleurs de la santé sont épuisés, les systèmes de santé sont épuisés et les réserves d’oxygène sont dangereusement faibles dans certains pays", déclare le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’un point de presse.

-  15 janvier, UK, "NHS in the grips of a winter crisis like no other", les hospitalisations liées à la COVID-19 au Royaume-Uni ont atteint un sommet.. - Le Royaume-Uni ferme ses frontières dès vendredi à 5 heures (à Paris) aux arrivées de tous les pays d’Amérique du Sud et du Portugal, en raison d’un nouveau variant du SARS-CoV-2 découvert au Brésil.

- La Norwegian Medicines Agency signale des réactions indésirables courantes aux vaccins à base d’ARNm, comme la fièvre et les nausées, qui pourraient avoir causé la mort de plusieurs personnes âgées fragiles qui ont reçu le vaccin contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech.

- 15 janvier, "les livraisons européennes du vaccin de Pfizer-BioNTech vont connaître du retard dans les prochaines semaines, en raison de modifications dans le processus de production, selon le fabricant"...

- La France a connu en 2020, la plus importante mortalité de son histoire récente, selon les chiffres publiés vendredi 15 janvier par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) :  667 400 décès qui représentent un excédent de mortalité de 9 %, même s’ils ne peuvent pas tous être attribués au Covid-19...

- 15 janvier, le Portugal qui avait réussi à échapper à la première vague de la pandémie grâce à un confinement très rapide, au printemps dernier, est frappé de plein fouet par la deuxième vague avec plus de 10.500 nouveaux cas en une journée mercredi, parmi ses 10 millions d'habitants, et doit se résoudre à au moins un mois de reconfinement total à partir du 15 janvier.  

- Au Brésil, l’Etat d’Amazonas a annoncé jeudi l’instauration d’un couvre-feu en raison de la saturation des hôpitaux. Débordés par l’afflux permanent de patients atteints de Covid-19, les établissements connaissent de graves problèmes d’approvisionnement en oxygène..

- 15 janvier, plus de 3 millions de Britanniques ont reçu au moins une dose de vaccination..

- 15 janvier, selon les autorités du Guatemala, au moins 9 000 Honduriens, répartis en plusieurs contingents, sont entrés dans le pays pour mettre le cap vers le Mexique avec l’espoir final d’entrer aux Etats-Unis...

- 16 janvier, France - Les opposants à la proposition de loi «sécurité globale» manifestaient de nouveau samedi à Paris et dans plusieurs villes de France, près de 80 rassemblements «pour le droit à l’information, contre les violences policières, pour la liberté de manifester et contre la surveillance de masse» étaient prévus dans le pays. Ils ont réuni 34 000 manifestants, selon la police, et 200 000, selon les organisateurs....

- 16 janvier, Ouganda  - Yoweri Museveni est réélu président pour la sixième fois avec 58,6 % des suffrages, l’opposant Bobi Wine dénonce des fraudes après une campagne marquée de violences. La participation est de 57,22 %.

- 16 janvier, Ukraine,  le secteur des services, le plus grand du pays, est sommé d’accueillir les clients en ukrainien en vertu de l’un des volets-phares de la loi sur la langue, votée en 2019 sous l’ancien président Petro Porochenko mais appliquée par étapes, qui instaure l’usage de l’ukrainien dans tous les domaines de la vie publique au détriment du russe...

- 16 janvier - L’Inde commence à vacciner contre la COVID-19 en utilisant les vaccins de Bharat Biotech et d’Oxford-AstraZeneca. L’objectif est de vacciner 300 millions de personnes en six mois.

- Il y a dix ans, débutaient les «printemps arabes», le renouveau espéré n’a pas eu lieu ...

- 17 janvier,  une nouvelle marche part du Honduras pour tenter de franchir trois frontières,  celles du Guatemala, du Mexique puis des États-Unis, mais les autorités guatémaltèques tentent de dresser des barrages sur les routes du pays pour contenir son avancée...

- 17 janvier, France - Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées dimanche 17 janvier sur la place du Trocadéro, à Paris, dans une «marche pour la vie» contre l’avortement. Ils étaient 5 000, selon les organisateurs, et entre 4 000 et 6 000, selon la Préfecture de police de Paris.

- Aux Etats-Unis, 12,2 millions de doses de vaccins ont été administrées, Joe Biden a fixé l’objectif d’injecter 100 millions de doses lors des 100 premiers jours de son mandat...

- Le régulateur brésilien a approuvé dimanche l’utilisation en urgence de deux vaccins, le britannique d’AstraZeneca et le chinois CoronaVac. Ce sont les deux premiers vaccins à obtenir le feu vert au Brésil, où la pandémie a déjà fait presque 210 000 morts.

 

2021, JANUARY 18 - GLOBALLY, CONFIRMED CASES OF COVID-19 SURPASS 95 MILLION ...

- 18 janvier - À l’échelle mondiale, les cas confirmés de COVID-19 dépassent les 95 millions.

 

- Premières vaccinations au Brésil, après qu’Anvisa, son organisme de réglementation, ait autorisé l’utilisation d’urgence des vaccins contre la COVID-19, AstraZeneca-Oxford, produit à Bombay par le laboratoire Serum en partenariat avec la Fondation Fiocruz du ministère de la Santé brésilien, et CoronaVac, produit par la firme chinoise Sinovac en collaboration avec l’institut brésilien Butantan. Le pays débutera sa campagne de vaccination mercredi...

- Selon Mike Ryan, directeur exécutif du Programme des urgences sanitaires de l’OMS, les infections des travailleurs de la santé représentent 7,7 % du nombre total de cas de COVID-19 dans le monde, mais cela peut atteindre 35 % des infections dans certains pays.

- En Inde, la deuxième nation la plus peuplée de la planète avec 1,3 milliard d’habitants, a vacciné plus de 224 000 personnes samedi et dimanche. L’Inde compte vacciner 300 millions de personnes d’ici juillet, dans le cadre de l’une des plus grandes campagnes de vaccination au monde. Deux vaccins sont utilisés : Covaxin développé par Bharat Biotech et le Conseil indien de la recherche médicale ; et Covishield, la version mise au point par AstraZeneca et l’université d’Oxford. 

- Plus de deux millions de citoyens israéliens, sur neuf millions d’habitants, ont déjà reçu une première dose de vaccin. 

- L’Espagne a commencé dimanche à administrer une deuxième dose du vaccin aux personnes prioritaires qui avaient reçu une première dose en décembre. Après avoir franchi la semaine dernière la barre symbolique des deux millions de cas confirmés, l’Espagne a enregistré vendredi un record de 40 197 cas en vingt-quatre heures.

- Le Cambodge a annoncé samedi une « aide » de la Chine qui va lui fournir un million de doses de son vaccin Sinovac.

- En Australie, le gouvernement attend toujours le feu vert du régulateur et vaccinations ne débuteront pas  avant fin février. En attendant, le pays maintient ses frontières fermées aux voyageurs étrangers en 2021, 

- La France se prépare, toujours, à élargir lundi la vaccination pour tenter de gagner une rude bataille contre le virus qui a déjà fait plus de 70 000 morts. La campagne va s’ouvrir aux personnes de plus de 75 ans ne vivant pas en maison de retraite (cinq millions de personnes), ainsi qu’à près de 800 000 personnes présentant des pathologies à « haut risque ».

- 18 janvier, Centrafrique - Faustin-Archange Touadéra a été proclamé réélu, lundi, par la Cour constitutionnelle, mais deux électeurs sur trois n’ont pas voté, essentiellement en raison de l’insécurité dans ce pays en guerre civile depuis huit ans et théâtre d’une nouvelle offensive rebelle.

- 18 janvier, France - "La Macronie veut intensifier sa lutte contre le complotisme" (Le Monde) - A l’approche de l’élection présidentielle de 2022, le chef de l’Etat et ses partisans appellent à redoubler d’efforts pour contrer l’influence croissante des adeptes de la désinformation. « Il faut se réveiller ! Nous devons réarmer nos démocraties pour lutter contre ceux qui veulent la faire tomber », alerte le délégué général de La République en marche (LRM), "l’émergence d’une société adepte de post-vérité, de “fake news” et de théories complotistes dont la consommation est facilitée par Internet et les réseaux sociaux», une dénonciation un peu courte et qui demanderait un peu plus d'analyse...

- 18 janvier - Le nouveau variant du coronavirus identifié en Afrique du Sud, et baptisée 510Y.V2, en octobre, et désormais prédominant dans le pays, n’est pas plus mortel mais il est 1,5 fois plus contagieux. Pays le plus touché du continent, l’Afrique du Sud compte plus de 1,3 million de cas de coronavirus, dont quelque 37 000 morts. Le président Cyril Ramaphosa a récemment annoncé l’arrivée de 20 millions de vaccins dans les six prochains mois, pour une population de 59 millions de personnes, sans donner plus de détails...

- 19 janvier, Italie - Lâché en pleine pandémie de Covid-19 par Matteo Renzi et ses ministres, le premier ministre italien Giuseppe Conte a remporté sur le fil, mardi 19 janvier, un vote de confiance crucial au Sénat mais son gouvernement de coalition, privé de majorité absolue, en ressort très affaibli alors que l’Italie affronte sa plus grave récession économique depuis l’après-guerre, conséquence de la pandémie qui a fait plus de 83 000 morts dans la péninsule.

- 19 janvier, Allemagne - Angela Merkel a annoncé que les crèches, les écoles, les commerces non essentiels, les bars, les restaurants et les lieux culturels resteraient fermés jusqu’au 14 février, que le télétravail deviendrait la norme «partout où cela est possible», et que le port de masques médicaux serait désormais obligatoire dans les transports et les magasins. Angela Merkel, favorable à des mesures plus draconiennes, s’est heurtée une fois de plus aux dirigeants des Länder, notamment ceux du nord du pays, moins touché, qui plaidaient pour davantage de souplesse...

- 19 janvier, affrontant, comme le reste de l’Union européenne (UE), des retards de livraison des vaccins Pfizer-BioNTech, la Serbie est le premier pays d’Europe à avoir commencé à injecter le vaccin chinois Sinopharm...

- 20 janvier, France - Le ministre de l’économie, Bruno Le Maire reconnaît que le déficit de l’Etat a quasiment doublé, à 178,2 milliards d’euros, contre 92,7 milliards en 2019 et 93,1 milliards initialement prévus. Le contexte sanitaire a mis à bas l’ensemble de l’édifice de nos prévisions et ce chiffre constitue un record depuis la seconde guerre mondiale. Néanmoins, le second confinement a eu un impact nettement moins fort sur l’activité que le premier et l’économie française a mieux résisté que prévu au quatrième trimestre....

- 20 janvier, US, investiture de Joe Biden et Kamala Harris qui prêtent serment devant le Capitole, en l’absence de Donald Trump et sans public, dans une capitale sécurisée par la garde nationale. Dix-sept décrets sont signés qui prévoient notamment le retour du pays dans l’accord de Paris sur le climat et dans l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le rétablissement du statut protégeant les sans-papiers arrivés enfants aux États-Unis, la fin du financement du mur à la frontière mexicaine, l’annulation de l’interdiction faite aux ressortissants de certains pays musulmans d’entrer sur le territoire, l’obligation du port du masque dans les espaces fédéraux....

- 21 janvier - Il y a un besoin « urgent » d’oxygène à travers le continent africain alors que les taux de mortalité augmentent, déclare John Nkengasong, directeur des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies, lors d’une conférence de presse. Dans le contexte de la première vague de cas sur le continent, le taux de mortalité en Afrique était inférieur à la moyenne mondiale, mais il a maintenant dépassé celui de la deuxième vague sur le continent.

- 21 janvier, l’Union européenne (UE) a appelé à éviter les voyages non essentiels entre les pays du bloc pour faire face à la menace des nouveaux variants du coronavirus, jugeant la situation sanitaire « très grave », à l’issue d’un sommet des Vingt-Sept par vidéoconférence.

- Malgré les préoccupations selon lesquelles le vaccin de Pfizer-BioNTech ne convient pas à un déploiement en Afrique en raison de son besoin de stockage ultrafroid, Nkengasong affirme également que les pays africains peuvent et devraient le distribuer dans les centres urbains avec l’achat stratégique d’une poignée de congélateurs profonds, qui coûtent environ 15000 $ chacun.

- 21 janvier, France - Au lendemain d’une mobilisation étudiante à travers la France, Emmanuel Macron rencontrait, jeudi, des étudiants à l’université Paris-Saclay, dans l’Essonne et annonce plusieurs mesures pour améliorer le quotidien et réduire la précarité des jeunes dans les universités: le retour des étudiants un jour par semaine et deux repas par jour à un euro!

- 22 janvier, Colombie - A Bogota, couvre-feu nocturne et confinement total ce week-end du 22 janvier pour lutter contre la pandémie, la hausse des cas de Covid-19 menace de submerger les hôpitaux de la capitale colombienne qui compte plus de 8 millions d'habitants. La Colombie est, après le Brésil, le deuxième pays d'Amérique latine comptant le plus de cas de Covid-19, avec près de 2 millions confirmés, et le troisième après le Mexique pour le nombre de morts, avec plus de 49.000 décès.

- 22 janvier, UK, Londres a annoncé le déboulonnage de deux statues situées dans son cœur historique, celle de William Beckford (1709-1770), un ancien maire de Londres qui avait bâti sa fortune sur des plantations de sucre en Jamaïque, et celle du député John Cass (1661-1718), responsable de la Royal African Company, active notamment dans le commerce des esclaves....

- 22 janvier, UK - La variante britannique pourrait être 30% plus mortelleBoris Johnson affirme que le variant du coronavirus au Royaume-Uni pourrait être 30 % plus mortel et "warned of stricter travel curbs and continued lockdown". 

À cette date, le Royaume-Uni a administré un vaccin de première dose à 5,8 millions de personnes. Le nombre de décès atteint 117.378 ..

- Apple bat tous les records de bénéfices au dernier trimestre 2020, grâce au télétravail et malgré la crise sanitaire, le chiffre d’affaires du constructeur de l’iPhone atteint 111,4 milliards de dollars en 2020, soit une hausse de 21 %.??

- 22 janvier, le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) des Nations unies rapporte que plus de deux millions de personnes ont été déplacées dans le Sahel, conséquences de la violence provoquées par la présence de groupes djihadistes, de bandes criminelles et d’affrontements communautaires dans une région qui englobe le Burkina Faso, le Tchad, le Mali et le Niger.

- 22 janvier, France - "nous sommes devenus une nation de 66 millions de procureurs. Ce n’est pas comme ça qu’on fait face à la crise ou qu’on avance", dénonce Emmanuel Macron après l’annonce jeudi à Saclay d’un plan d’investissement national dans les technologies quantiques. Les oppositions soulignent une fois de plus l’incapacité du président de la République à supporter la critique...

- 22 janvier - L’Initiative mondiale de vaccins COVAX signe une entente avec Pfizer et BioNTech pour un maximum de 40 millions de doses de son vaccin contre la COVID-19. Selon M. Tedros, l’accord « ouvre également la porte aux pays qui sont disposés à partager les doses du vaccin de Pfizer-BioNTech pour les donner à COVAX et soutenir le déploiement rapide ». Le PDG de Pfizer, Albert Bourla, prévoit que les premières doses seront livrées au premier trimestre de 2021. Entre-temps, près de 150 millions de doses du vaccin produit par AstraZeneca et l’Université d’Oxford seront disponibles pour distribution via COVAX, qui est codirigé par Gavi, l’Alliance du vaccin, L’OMS et la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations - au premier trimestre de 2021, en attente de la recommandation de l’OMS sur l’inscription des utilisations d’urgence, déclare le Dr Seth Berkley, PDG de Gavi.

- 22 janvier, France - Dans une Europe est tétanisée par le variant britannique du Covid-19,  l'exécutif, nous dit-on, semble partagé entre une re fermeture jugée inéluctable à Matignon, les inquiétudes sur l’acceptabilité sociale à l’Elysée et les interventions contradictoires des scientifiques...

- 23 janvier, Russie, en soutien à l’opposant Alexeï Navalny, de 18 000 à 35 000 manifestants se sont réunis samedi dans la capitale russe, bravant l’interdiction de se rassembler.

- Les Pays-Bas ont entamé samedi leur premier couvre-feu depuis la seconde guerre mondiale : à partir de 21 heures, il est interdit de sortir de chez soi, et ce jusqu’à 4 h 30, le couvre-feu devant être renouvelé tous les soirs au moins jusqu’au 9 février. Cette mesure, justifiée par le gouvernement par la crainte du variant britannique, doit éviter un confinement obligatoire de jour. 

- 23 janvier, France, le ministère de la santé dénombre samedi soir 1 008 720 personnes ayant reçu la première dose du vaccin contre le virus responsable de la maladie, depuis le début de la campagne de vaccination il y a quatre semaines. D'autre part, la France a enregistré 321 morts supplémentaires et plus de 23 000 nouvelles contaminations en vingt-quatre heures, alors que 25 864 malades demeuraient hospitalisés....

- En Italie, la province de Lombardie a été rétrogradée samedi de « zone rouge » à « zone orange », après que les autorités se furent aperçues qu’elle avait été confinée pendant une semaine à la suite de statistiques erronées...

- Les représentants d’AstraZeneca « ont annoncé des retards dans la livraison des vaccins par rapport aux prévisions pour le premier trimestre de cette année », a déclaré sur Twitter la commissaire européenne à la santé, Stella Kyriakides.

- L’Allemagne et l’Autriche imposent les masques médicaux (chirurgicaux ou FFP2) dans les commerces et les transports. 

- Des milliers d’habitants d’un des quartiers les plus pauvres et densément peuplés de Hongkong ont reçu l’ordre dans la nuit de vendredi à samedi de rester chez eux, dans le cadre du premier confinement ordonné par les autorités depuis le début de la pandémie..

- Après la détection de cas du variant britannique dans une localité proche de la capitale, la Norvège a annoncé samedi des mesures de semi-confinement à Oslo et dans neuf communes de son agglomération...

-En Espagne, la région de Madrid, l’une des plus touchées, a annoncé vendredi de nouvelles restrictions, avançant l’heure du couvre-feu et l’horaire de fermeture des bars et des restaurants.

- 24 janvier, la pandémie a fait plus de 2,12 millions de morts dans le monde depuis la fin décembre 2019. Au moins 61,7 millions de doses de vaccins ont été administrées dans le monde. Si 64 pays ou territoires ont entamé leur campagne de vaccination, treize d’entre eux concentrent plus de 90 % des doses injectées.

- 24 janvier, des milliers de manifestants contre les restrictions aux Pays-Bas, à Madrid et à Copenhague. A Eindhoven, dans le sud des Pays-Bas, des heurts ont éclaté entre les forces de l’ordre et des manifestants. En Espagne, des milliers de personnes ont manifesté samedi dans le centre de Madrid contre les mesures restrictives du gouvernement pour contenir l’épidémie. Une mobilisation semblable s’est déroulée également à Copenhague au Danemark, samedi en fin de soirée, où un groupe radical (Men in Black Danemark ) a organisé une manifestation anti restrictions ...

- 25 janvier, la Suède a interdit dimanche, pour trois semaines, l’entrée sur son territoire depuis la Norvège, après l’apparition d’un foyer de variant anglais du coronavirus près d’Oslo, une mesure en vigueur du lundi 25 janvier minuit au 14 février..

- Dans un rapport publié lundi, l’Organisation internationale du travail estime que la crise sanitaire s’est traduite par la perte de l’équivalent de 255 millions d’emplois à plein temps et a fait basculer 114 millions de personnes dans l’inactivité et le chômage..

- 25 janvier, l’Egypte, le plus peuplé du monde arabe avec quelque 100 millions d’habitants, entame sa compagne de vaccination avec le produit du groupe pharmaceutique chinois Sinopharm, a annoncé samedi le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi. L’Egypte a enregistré plus de 160 000 cas du Covid-19, dont 8 850 morts.

- 25 janvier - Merck affirme qu’elle met fin au développement de ses candidats vaccins contre la COVID-19 après que les résultats des essais cliniques de phase 1 ont montré que les vaccins ont généré des réponses immunitaires inférieures à celles des personnes qui se sont rétablies de la COVID-19, ainsi qu’à celles d’autres candidats vaccins. L’entreprise se concentrera plutôt sur le développement de ses candidats médicaments thérapeutiques contre la COVID-19, le MK-7110 et le molnupiravir (MK-4482). Les résultats provisoires d’une étude de phase 3 sur le MK-7110 ont montré une réduction de plus de 50 % du risque de décès ou d’insuffisance respiratoire chez les patients hospitalisés atteints de la COVID-19 modérée à grave, tandis que le molnupiravir fait actuellement l’objet d’essais cliniques de phase 2/3.

- 26 janvier - Le Groupe consultatif stratégique d’experts sur l’immunisation de l’OMS émet des recommandations provisoires sur l’utilisation du vaccin contre la COVID-19 de Moderna. Les recommandations comprennent l’administration de deux doses avec un intervalle de 28 jours entre elles. L’intervalle peut être prolongé jusqu’à 42 jours, selon la situation épidémiologique du pays. Le groupe ne recommande pas de réduire de moitié la dose du vaccin. Les experts ne recommandent pas non plus le vaccin pour les femmes enceintes à moins qu’elles ne soient des travailleuses de la santé ou qu’elles ne soient exposées à un risque élevé d’exposition à la COVID-19. Le vaccin devrait être offert aux personnes atteintes de la COVID-19, qu’elles soient symptomatiques ou asymptomatiques.

- 26 janvier, Tunisie - A Tunis, des centaines de jeunes manifestants, venus notamment du quartier populaire d’Ettadhamen, ont tenté de rejoindre le siège de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), le Parlement monocaméral tunisien, où les députés s’apprêtaient à voter la confiance au gouvernement remanié de Hichem Mechichi...

- 26 janvier, Indonésie, le pays a dépassé le cap du million de cas de Covid-19 et le gouvernement a lancé une campagne de vaccination massive pour reprendre le contrôle de l'épidémie qui se propage rapidement dans l'archipel, sur 270 millions d'habitants ont été enregistrés 1.012.350 cas de Covid-19 et près de 29.000 morts ..

- 26 janvier, "UK DEATH TOLL REACHES 100,000" - Le nombre de décès liés à la COVID-19 enregistrés au Royaume-Uni s’élève à 100 000. Le Royaume-Uni est le cinquième pays à franchir cette étape tragique, après les États-Unis, l’Inde, le Brésil et le Mexique. Le mardi 26 janvier a été l’une des journées les plus meurtrières depuis le début de la pandémie de Covid-19 avec 18 109 décès enregistrés dans le monde..

 

2021, JANUARY 27 - "GLOBALLY, CONFIRMED CASES OF COVID-19 SURPASS 100 MILLION" ...

À la fin de janvier 2020, seulement quelques dizaines d’infections à la COVID-19 avaient été décelées à l’extérieur de la Chine. Un an plus tard, le monde comptabilisait ses 100 premiers millions de cas. Selon des chercheurs de l’Université Johns Hopkins, il a fallu sept mois de plus au monde pour franchir la barre des 200 millions, puis cinq autres mois pour atteindre les 300 millions. Au 27 janvier, les Amériques comptent 44% de cas, l'Europe 31,9%, l"Asie 20,4% et l'Afrique, 3;7%. 

 

- 27 janvier - Le monde dépasse les 100 millions de cas de COVID-19. Les Etats-Unis prévoient de commander 200 millions de doses supplémentaires de vaccins contre le Covid-19. Avec ces achats, la moitié étant constituée du vaccin de Pfizer et l’autre moitié de celui de Moderna..

- 27 janvier, Pologne - Des milliers de personnes sont descendues dans les rues en Pologne pour protester contre l’arrêt du Tribunal constitutionnel interdisant pratiquement l’avortement et qui doit entrer en vigueur...

- 27 janvier - Les autorités de huit pays, dont la France, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’Allemagne, ont pris le contrôle de l’infrastructure d’Emotet, l’un des logiciels malveillants les plus importants de la cybercriminalité mondiale et détecté pour la première fois en 2014, alors que les clients de banques allemandes et autrichiennes étaient la cible du cheval de Troie, a annoncé Europol.

- 27 janvier, Liban, plus de 220 personnes ont été blessées, mercredi, dans de violents heurts à Tripoli entre policiers et manifestants sortis pour la troisième soirée consécutive, dans cette ville du nord, protestant contre les restrictions sanitaires et une crise économique qui ne cesse de s’approfondir...

- 27 janvier, France - Un collectif d’associations, la Ligue des droits de l’homme et SOS Racisme, invite le gouvernement, dans une tribune au «Monde»,  à retirer le projet de loi contre le séparatisme, "présentée par le premier ministre comme une loi de liberté, elle n’impose que des interdits, de nouveaux délits pénaux et des contrôles de toute la population. Ce projet, dans la lignée d’autres tout aussi liberticides dont celui relatif à la sécurité globale, est dangereux car il franchit une ligne rouge en prenant le risque de rompre l’équilibre historique trouvé par les grandes lois laïques de 1882, 1901 et 1905."

- 28 janvier - Le candidat vaccin contre la COVID-19 de Novavax affiche une efficacité de 89,3 %, selon une analyse provisoire de l’essai de phase 3 du vaccin au Royaume-Uni. L’essai a porté sur plus de 15 000 participants âgés de 18 à 84 ans, dont 27 % avaient plus de 65 ans. L’analyse préliminaire démontre que le vaccin a une efficacité de 85,6 % contre le variant plus transmissible du coronavirus au Royaume-Uni, d’après les tests de réaction en chaîne à la polymérase effectués sur 56 des 62 participants, principalement dans le groupe placebo, qui ont contracté la COVID-19. Novavax indique que l’efficacité de son vaccin contre la souche originale est de 95,6%. Pendant ce temps, le vaccin ne montre que 49% d’efficacité dans un essai de phase 2b en Afrique du Sud impliquant plus de 4400 participants, dont certains avec le VIH. Mais pour les 94 % de participants à l’étude qui sont séronégatifs, l’efficacité du vaccin était de 60 % pour prévenir les cas légers, modérés et graves de COVID-19. L’inscription est en cours pour l’essai de phase 3 du vaccin aux États-Unis et au Mexique.

- 28 janvier - Le comité des vaccins de l’Allemagne indique que le vaccin contre la COVID-19 d’AstraZeneca ne devrait être utilisé que pour les personnes âgées de 18 à 64 ans, en raison de données d’essai insuffisantes sur l’efficacité chez les personnes de 65 ans et plus.

- 29 janvier - Selon de nouvelles données, le vaccin contre la COVID-19 de Johnson & Johnson, qui est administré en une dose, affiche une efficacité globale de 66 % pour prévenir la COVID-19 modérée à grave 28 jours après la vaccination. La protection a été observée dès le 14e jour. Le vaccin démontre également une efficacité de 85 % pour prévenir les maladies graves et une protection à 100 % contre l’hospitalisation et la mort. Les données ont été recueillies auprès de plus de 43 000 participants des États-Unis, de l’Afrique du Sud et de plusieurs pays d’Amérique latine, dont 34 % avaient plus de 60 ans. Mais il y avait une certaine variation entre les pays : l’efficacité du vaccin était de 72 % aux États-Unis, de 66 % en Amérique latine et de seulement 57 % en Afrique du Sud. L’entreprise prévoit déposer une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence aux États-Unis au début de février et livrer 100 millions de doses au gouvernement américain d’ici la fin de juin.

- La Guinée approuve le vaccin russe Spoutnik V.

- 30 janvier - Un an s’est écoulé depuis que l’OMS a déclaré une urgence de santé publique d’intérêt international concernant l’éclosion de COVID-19.

- L'Iran devrait recevoir les premières doses du vaccin anticoronavirus russe Spoutnik V d'ici jeudi, a indiqué samedi l'ambassadeur de la République islamique en Russie. 

- US, les masques seront obligatoires dans les transports aux Etats-Unis à partir de mardi, a annoncé la principale agence fédérale de santé publique du pays. Cette mesure, qui fait suite à une promesse de Joe Biden, s'appliquera dans les avions, bus, trains, taxis ou encore les ferries, ont précisé les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) dans un document émis vendredi soir.

- D'après les derniers chiffres de Santé Publique France, 27.242 personnes sont actuellement hospitalisées en raison du Covid-19, soit 1.176 de plus en 24 heures. 192 nouvelles admissions en service de réanimation ont été enregistrées depuis hier. Santé Publique France dénombre également 24 292 nouveaux tests positifs ce vendredi, contre 22 858 vendredi. Un chiffre traduisant un «plateau montant». Depuis le début de la campagne de vaccination en France le 26 décembre 2020, 1 479 146 injections ont été réalisées. Les personnes vaccinées jusqu'à présent font partie des publics prioritaires définis par les autorités sanitaires. Au total, depuis le début de la pandémie, 53.133 personnes sont officiellement décédées du Covid en France, dont 242 personnes ces dernières 24 heures.

- L'Algérie a lancé sa campagne de vaccination contre le Covid-19 à Blida, premier épicentre de la pandémie en mars dernier, avec le vaccin russe Spoutnik V, a annoncé l'agence officielle APS, une vaccination accessible en priorité au personnel médical, aux personnes âgées ainsi qu'aux patients atteints de maladies chroniques...

- 30 janvier 2021, France - Pas de troisième confinement, mais de nouvelles restrictions. Contre toute attente, ce n’est pas un troisième confinement que le Premier ministre a annoncé vendredi 30 janvier. “Nous pouvons encore nous donner une chance”, a-t-il déclaré. De nouvelles restrictions ont été mises en place pour faire face à une situation sanitaire préoccupante et un fort risque d'accélération de l’épidémie selon Jean Castex. Le couvre-feu à 18 heures sera davantage contrôlé, les contrôles aux frontières renforcés. À partir du samedi 30 janvier minuit, tous les voyages en provenance ou à destination d’un pays hors Union européenne seront interdits sauf motif impérieux. Les mêmes mesures sont appliquées aux DOM-TOM. Les écoles et les petits commerces restent ouverts. En revanche, les grandes surfaces de plus de 20.000 mètres carrés devront fermer. Le télétravail sera renforcé et le couvre-feu à 18 heures sera davantage contrôlé. 

 

 

FEVRIER 2021

 

- 1er février, UK - Les autorités sanitaires britanniques ont lancé, lundi, une opération de dépistage massif dans huit zones de l’Angleterre, des cas de variant du coronavirus apparu en Afrique du Sud y ont été détectés, certains sans lien établi avec un quelconque voyage. Les régions concernées (certaines zones de Londres, des West Midlands, de l’Est, du Sud-Est et du Nord-Ouest) représentent une population d’environ 80 000 personnes.

- En Caroline du Nord (US), plus d’un million de doses de vaccin contre le coronavirus ont été administrés. 

- 1er février, Allemagne, la chancelière Angela Merkel déclare que le vaccin devrait être disponible pour 73 millions d’adultes d’ici le 21 septembre. 

- 1er février, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé plusieurs mesures visant à assouplir les restrictions liées à la COVID-19, alors que les taux d’infection continuent de baisser dans le pays. L’Afrique du Sud a été touchée par une deuxième vague importante du virus, provoquée par une variante plus infectieuse identifiée à la fin de l’année dernière. Des restrictions plus strictes ont été mises en place à la fin de décembre. Lundi, à Johannesburg, un million de doses du vaccin Oxford/AstraZeneca fabriqué par le Serum Institute en Inde ont été réceptionné. 

- 1er février, US, le taux de positivité de l’État de New York (le pourcentage de personnes qui obtiennent un résultat positif au test de dépistage du virus par rapport à l’ensemble des personnes qui ont été testées) est de 4,8 %, soit le 24e jour d’affilée de baisse, selon le gouverneur de New York, Andrew Cuomo. L’État de New York a vacciné environ 1,69 million de résidents selon le gouverneur. 

- 2 février, US, le président Joe Biden signe trois décrets qui visent à supprimer les freins à l’immigration légale et à la naturalisation mis en place par Trump, à travailler à la réunion des familles de migrants mexicains séparées par ces mesures et à reprendre les aides économiques en faveur des pays d’origine des migrants...

- 2 février, coup d'Etat en Birmanie,  dix ans après une libération qui avait mis un terme à sa quinzaine d’années d’assignation à résidence au temps de la dictature militaire, l’ex-dissidente et désormais dirigeante de Birmanie, Aung San Suu Kyi, a été arrêtée par l’armée dans les premières heures de la matinée sous le prétexte de « fraudes » électorales ayant entaché le scrutin législatif de novembre 2020...

- 2 février, France, Emmanuel Macron a promis, mardi sur TF1, que « d’ici la fin de l’été, nous aurons proposé un vaccin à tous les Français adultes qui le souhaitent ». C’est « exactement le même rythme, la même solution, que nos voisins allemands et que nos autres voisins européens », a-t-il ajouté. Il a aussi affirmé que « début mars » auront été vaccinés les 80 % des pensionnaires des Ehpad qui le souhaitent contre le Covid-19, soit 500 000 personnes.

- 3 février - L’UNICEF annonce avoir conclu un accord d’approvisionnement à long terme avec le Serum Institute of India, lui donnant accès à la propriété intellectuelle des vaccins créés par AstraZeneca et Novavax. Cela permettrait à l’UNICEF et à ses partenaires d’approvisionnement d’avoir accès à jusqu’à 1,1 milliard de doses de vaccins pour environ 100 pays à environ 3 $ la dose pour les pays à revenu faible ou intermédiaire.

- Le gouvernement norvégien va assouplir progressivement à partir du 3 février les mesures de confinement mises en oeuvre pour lutter contre la propagation du coronavirus dans la région de la capitale Oslo, permettant à certains magasins et activités de loisirs de rouvrir.

- 4 février 2021, France - 24 heures avant le début des vacances scolaires, le Premier ministre, Jean Castex n’a pas remis le 3e confinement au programme des jours à venir. Il le sera “en dernier recours”. Pas de nouvelles mesures non plus par rapport au 30 janvier. Les contrôles et le télétravail seront renforcés et la campagne de vaccination va s’accélérer.

- 4 février - La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge lance un plan de 100 millions de francs suisses (111 millions de dollars) pour soutenir la vaccination de 500 millions de personnes contre la COVID-19 d’ici la fin de 2021. Destinée à compléter le COVAX et à soutenir la distribution équitable des vaccins, la Fédération internationale travaillera par l’entremise de ses sociétés nationales pour établir la confiance et éliminer la désinformation vaccinale, tout en recherchant activement les personnes qui sont économiquement, socialement ou géographiquement isolées pour la vaccination. Cela inclura les populations de réfugiés et de migrants. Du personnel formé aidera également à la livraison physique des vaccins. Selon l’analyse de la Fédération internationale, près de 70 % des doses de vaccin contre la COVID-19 administrées à ce jour se sont produites dans les 50 pays les plus riches du monde. « C’est alarmant parce que c’est injuste, et parce que cela pourrait prolonger ou même aggraver cette terrible pandémie », dit M. Chapagain, ajoutant que l’égalité ne se produit pas simplement, mais doit être conçue et planifiée.

"2021, Feb. 5 - The number of people vaccinated globally surpasses the number of reported infections of COVID-19 ..."

- 5 février - Le nombre de personnes vaccinées dans le monde dépasse le nombre d’infections signalées par la COVID-19, a déclaré la Directrice générale de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’un point de presse. Mais plus des trois quarts des personnes vaccinées ne vivent que dans 10 pays. Environ 130 pays n’ont pas encore administré une seule dose de vaccin contre la COVID-19.

- 7 février - De nouvelles données indiquent que le vaccin d’AstraZeneca et de l’Université d’Oxford a une efficacité minimale — à peine 22 % — contre le variant B.1.351 du SRAS-CoV-2, aussi appelé 501Y.V2, qui domine actuellement en Afrique du Sud. amener le gouvernement national à interrompre le déploiement du vaccin au pays.

- 8 février - L’Afrique du Sud envisage d’autres approches pour le déploiement du vaccin produit par AstraZeneca et l’Université d’Oxford après que les résultats de l’étude ont montré une efficacité minimale contre le virus B.1.351, le variant dominant du SRAS-CoV-2 dans le pays. Une approche consiste à administrer le vaccin à 100 000 personnes pour surveiller les taux d’hospitalisation. Les responsables de l’OMS mettent en garde contre le rejet du vaccin d’AstraZeneca-Oxford, arguant que la dernière étude est petite et qu’il faut plus de données avant de tirer une conclusion. Le groupe consultatif d’experts de l’OMS sur l’immunisation présentera des recommandations sur l’utilisation du vaccin le 9 février.

- 8 février - Facebook supprimera désormais toute une série d’affirmations mensongères sur le Covid-19 et la vaccination, a annoncé l’entreprise dans un communiqué, en complément d’une série de mesures visant à promouvoir les politiques de vaccination. Entre mars et octobre 2020, le réseau social dit avoir affiché des avertissements sur 167 millions de messages mensongers ou trompeurs et liés à la pandémie...

- 9 février - Le Cambodge déclare qu’il commencera à vacciner les représentants du gouvernement le 10 février avec le vaccin chinois Sinopharm.

- 9 février, France - Alors que le pays a franchi mardi le seuil des 80 000 morts du Covid-19, le Parlement a donné son feu vert à une prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er juin, malgré l’opposition de la droite comme de la gauche. La majorité n’a pas fait le plein et le projet de loi de prorogation a été validé à l’Assemblée par 278 votes pour, 193 contre et 13 abstentions...

- 10 février - Compte tenu des préoccupations relatives à l’efficacité du vaccin mis au point par AstraZeneca et l’Université d’Oxford contre une nouvelle variante de la COVID-19, le Groupe consultatif stratégique d’experts en immunisation de l’OMS recommande toujours son utilisation dans les pays où B.1.351, la variante identifiée pour la première fois en Afrique du Sud, circule.

- 10 février, Allemagne - Angela Merkel prolonge jusqu’au 7 mars la plupart des restrictions en place pour tenter d’endiguer l’épidémie de Covid-19, commerces non alimentaires, restaurants, cafés, musées ou encore équipements sportifs resteront ainsi fermés au-delà de la date fixée jusqu’ici au 14 février, « compte tenu de l’incertitude concernant la propagation des variants du virus ». Ce n’est qu’à partir du moment où l’incidence sur sept jours ne dépassera pas 35 nouvelles infections pour 100 000 habitants (contre un seuil de 50 jusqu’ici) que l’activité économique et culturelle pourra revenir à la normale..

- Depuis le 6 février, les Birmans descendent chaque jour par centaines de milliers dans les rues. Pour la sixième journée consécutive, ils ont continué à braver la junte et à manifester contre le coup d’Etat du 1er février. Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU exige la libération immédiate d’Aung San Suu Kyi ...

- 11 février - Les décès liés à la COVID-19 en Afrique ont augmenté de 40 % au cours du dernier mois, selon l’OMS. Plus de 22 300 décès ont été signalés en Afrique au cours des 28 derniers jours, comparativement à près de 16 000 décès au cours des 28 jours précédant cette période. Au début de la pandémie de COVID-19, l’OMS a prédit que les décès dus au paludisme en Afrique pourraient doubler si l’accès des gens aux programmes et aux traitements de prévention du paludisme était gravement interrompu. Mais ces décès ont été évités au cours de l’année écoulée, a déclaré le président kenyan Uhuru Kenyatta, qui préside l’Alliance des dirigeants africains contre le paludisme, lors d’une conférence de presse. Au lieu de cela, plus de 90 % des campagnes de distribution nette prévues se sont poursuivies au cours de la dernière année. Environ 160 millions de moustiquaires ont été distribuées de porte en porte, et plus d’enfants dans les zones de transmission hautement saisonnière ont été atteints avec des médicaments antipaludiques que les années précédentes.

- 11 février - Malgré une tendance à la baisse des cas, la majeure partie des pays européens reste « vulnérable » face au Covid-19, a déclaré Hans Kluge, le directeur Europe de l’OMS, et a mis en garde contre «un faux sentiment de sécurité» à cause du nombre encore faible de vaccinés....

- 11 février, France - L’Assemblée nationale a adopté les articles 18 à 20 du projet de loi respect des principes de la République, couramment appelé projet de loi «séparatisme», qui prévoient de nouvelles obligations pour les réseaux sociaux et créent de nouveaux délits liés aux appels à la haine en ligne...

- 11 février, Grèce - «Dans nos universités il n’y a pas de place pour la violence », a lancé jeudi, depuis la tribune du Parlement, Kyriakos Mitsotakis, le premier ministre conservateur grec justifie ainsi l’instauration d’une « brigade de protection » dans les facultés, afin de combattre « des phénomènes de violence »...

- Amnesty International et d’autres ONG ont recensé 166 morts causées par les forces de l’ordre au Kenya en 2020, un record depuis la création de telles statistiques en 2007...

- 12 février, France - La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) a dénoncé jeudi la violation des «droits fondamentaux» des exilés à Calais et Grande-Synthe, où les migrants se trouvent dans un «extrême dénuement» en raison des démantèlements quasi quotidiens de leurs lieux de vie.

- 12 février -  La Banque mondiale accorde 5 millions de dollars à l’Association internationale de développement pour aider le Cap-Vert à accéder aux vaccins contre la COVID-19. Il s’agit de la première opération financée par la Banque mondiale en Afrique à soutenir le plan de vaccination d’un pays.

- 12 février, Italie, Mario Draghi, président du Conseil - l’ancien chef de la Banque centrale européenne forme une coalition hétéroclite allant du Parti démocrate à la Ligue d’extrême droite de Matteo Salvini en passant par le parti de droite Forza Italia, de Silvio Berlusconi. En ligne de mire, l’allocation des quelque 200 milliards d’euros que l’Italie doit recevoir grâce au fonds de relance européen mis en place face à la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19...

- 13 février, US, le Sénat acquitte Donald Trump qui était visé par une procédure d’impeachment, alors accusé d’« incitation à l’insurrection » à la suite de l’appel lancé à ses partisans, en janvier, à manifester contre la certification par le Congrès des résultats de l’élection présidentielle de novembre 2020 remportée par le démocrate Joe Biden.

- 14 février - Un an s’est écoulé depuis le premier cas de COVID-19 signalé sur le continent africain, en Égypte.

- 14 février, Allemagne, il est de nouveau pratiquement impossible d’entrer sur le territoire allemand depuis la République tchèque et la région autrichienne du Tyrol, classées «zones de variants du virus» par l’institut de santé publique Robert Koch...

- 14 février, France, les aides de l’Etat perfusent l’économie et retardent les faillites, mais le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, dit redouter, après la crise sanitaire, une crise sociale potentiellement explosive. L’année passée, les faillites d’entreprises ont miraculeusement baissé de près de 40 % par rapport à 2019 et devraient logiquement bondir cette année. La hausse du chômage suivra, une fois le recours à l’activité partielle supprimé. Mais malgré l’épidémie de Covid-19, les start-up françaises n’en finissent plus de pousser, "la tech française devance désormais l’Allemagne (372 opérations pour 5,24 milliards d’euros) mais reste cependant encore loin derrière le Royaume-Uni (1 136 opérations et 12,7 milliards d’euros levés)...."

- La Nouvelle-Zélande et l’Australie suivent une stratégie "zéro Covid",  avec fermeture des frontières aux étrangers non résidents et mise en quatorzaine obligatoire de toute personne entrant dans le pays, un système instauré précocement, dès le mois de mars 2020, et particulièrement étanche et écrasant la moindre flambée épidémique...

- 14 février, Espagne, près de 5,6 millions de Catalans pour renouveler le Parlement régional, des élections, convoquées de manière anticipée après la destitution, en septembre 2020, du président de la région, Quim Torra, condamné par la justice pour désobéissance. Le Parti socialiste remporter la majorité relative en voix (654 766, 23,03 %) et en sièges tandis que les partis favorables à l'indépendance de la Catalogne renforcent leur majorité absolue et remportent plus de 50 % des suffrages exprimés (ERC, Pere Aragonès, 605 581 ; Junts, Laura Borràs, 570 539; CUP, Dolors Sabater, 189224, soit 1M3 sur 5M6 d'inscrits et 2M8 de votants). Vainqueur des élections précédentes, Ciutadans perd 83 % de son groupe parlementaire tandis que le parti d'extrême droite Vox devient la quatrième force parlementaire de Catalogne (218 121).

- 14 février, Japon - Les professionnels de santé volontaires sont les premiers mercredi à recevoir un vaccin à la suite du feu vert obtenu dimanche 14 février par le groupe Pfizer dans l’archipel. Mais la vaccination ne sera pas étendue aux personnes âgées avant avril au plus tôt, selon le ministre chargé de superviser le déploiement des vaccins, et aucune date n’a été avancée pour le reste de la population...

- 15 février, la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala nommée directrice générale de l’Organisation mondiale du commerce, la première femme et première Africaine à diriger l’OMC.

- 15 February, UK, "Hotel quarantine introduced" - Les premiers passagers commencent à arriver dans des hôtels approuvés par le gouvernement alors que le système de quarantaine de voyage commence en Angleterre. Les résidents du Royaume-Uni et de l’Irlande qui arrivent au pays après avoir visité ou traversé des pays figurant sur la « liste rouge » doivent se mettre en quarantaine dans une chambre d’hôtel désignée pendant 10 jours.

- 16 février -  L’Afrique du Sud demande au Serum Institute of India de reprendre 1 million de doses de son vaccin d’AstraZeneca après que le pays a décidé d’interrompre le déploiement du vaccin au pays. Cette mesure a été prise en réponse aux données indiquant que le vaccin a une efficacité minimale contre la maladie légère à modérée du variant du coronavirus 501Y.V2 dominant dans le pays.

- 16 février, France, la ministre de l’enseignement supérieur charge le CNRS de mener une « étude scientifique » sur « l’islamo-gauchisme » à l’université..

- 16 février, Espagne, l’arrestation du rappeur Pablo Hasel, condamné à neuf mois de prison, agite le monde culturel espagnol, provoque plusieurs manifestations et pousse le gouvernement a annoncé une révision des délits d’injure au roi et d’apologie du terrorisme.

- Avec le Royaume-Uni, le Danemark est le pays d’Europe qui effectue le plus de séquençages du SARS-CoV-2 : depuis le début de l’année, l’ensemble des tests positifs y est analysé en laboratoire et l’échantillon présente suffisamment de matière pour permettre un séquençage de son génome et suivre à la trace les mutations du virus...

- 16 février, Algérie, à l’occasion des deux ans du soulèvement populaire ayant chassé Abdelaziz Bouteflika du pouvoir, des milliers d’Algériens manifestent en Kabylie pour l’anniversaire du Hirak, des marches ont eu lieu à Kherrata, berceau du mouvement, et Béjaïa.

- 16 février, Maroc, plus de 1,7 million de Marocains ont été vaccinés contre le Covid-19 en près de trois semaines, selon les chiffres du ministère de la santé, alors que le gouvernement prolonge jusqu’au 2 mars le couvre-feu nocturne en vigueur depuis fin décembre.

- 17 février, US, une vague de froid historique aux Etats-Unis, plus de 3,5 millions de foyers privés d’électricité au Texas, mais aussi en Oregon, Louisiane, Kentucky (Poweroutage.us).

 

2021, FEBRUARY 18 - GLOBALLY, CONFIRMED CASES OF COVID-19 SURPASS 110 MILLION ...

- À l’échelle mondiale, les cas confirmés de COVID-19 dépassent les 110 millions, dont 44,6 en Amériques, 32,3% en Europe, 19,7% en Asie, 3,4% en Afrique. Alors que les Etats-Unis atteignent 500.000 morts, l’OMS révèle une nette baisse des contaminations et des décès liés au Covid-19 dans le monde la semaine dernière. Le nombre de nouveaux cas a reculé de 16 % à 2,7 millions de cas. Le nombre de morts du Covid-19 a également diminué de 10 % par rapport à la semaine précédente, pour tomber à 81 000. Cinq des six régions du monde prises en compte ont signalé une baisse à deux chiffres du nombre de nouveaux cas. Seule la Méditerranée orientale affichait une hausse, de 7 %. 

 

- 18 février - Le gouvernement des États-Unis publie une déclaration dans laquelle il annonce que le président Joe Biden annoncera à une réunion du 19 février du groupe des pays du G-7 que le pays allouera un montant initial de 2 milliards de dollars à Gavi, l’Alliance du vaccin pour l’engagement de marché anticipé du COVAX. qui travaille à fournir des vaccins aux pays à revenu faible et intermédiaire. Cela sera suivi d’un montant supplémentaire de 2 milliards de dollars plus tard cette année et l’année prochaine. La première tranche de 500 millions de dollars de ce deuxième lot de fonds sera débloquée lorsque les engagements existants des donateurs d’autres pays auront été remplis et que les premières doses auront été livrées aux pays participant à l’engagement commercial anticipé de l’installation. Il s’agit du premier engagement financier des États-Unis à l’égard du mécanisme, après le refus de l’ancienne administration présidentielle de participer à l’initiative mondiale.

- L’Union africaine prévoit de commencer à distribuer un million de doses du vaccin contre la COVID-19 mis au point par AstraZeneca et l’Université d’Oxford à une vingtaine de pays la semaine prochaine, déclare John Nkengasong, directeur des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies, lors d’un point de presse.

- Israël, de loin, le pays le plus en avance en vaccination avec près de la moitié (49 %) de sa population ayant reçu au moins une injection; affirme que l’inoculation des deux doses du vaccin Pfizer/BioNTech était efficace à 95,8 %...

- 18 février,  US, atterrissage à la surface de la planète Mars du rover Perseverance, largué par la sonde américaine Mars 2020, sa mission consiste à prélever des échantillons du sol martien en vue de rechercher les traces d’une éventuelle vie passée sur la planète rouge.

- 19 février, Géorgie, des dizaines de personnes manifestant pour la tenue d’élections législatives anticipées ont été interpellées, vendredi, au lendemain de la démission du premier ministre Guiorgui Gakharia sur fond de crise politique dans le pays...

- 20 février, Espagne, plusieurs personnes interpellées lors d’une nouvelle nuit de manifestations contre l’incarcération de Pablo Hasel, condamné à neuf mois de prison pour des tweets dans lesquels il insultait la monarchie et la police...

 

- 20 février - Plus de 200 millions de doses de vaccins contre le Covid-19 ont été administrées dans au moins 107 pays (hors Chine et Russie), dont 45 % dans les seuls pays du G7, qui n’hébergent pourtant que 10 % de la population mondiale...

 

- selon  l’ONG ONE,  qui combat l'extrême pauvreté en Afrique (un continent peuplé de 1,3 milliard d’habitants qui a officiellement enregistré 100 000 morts du Covid-19, et dont 97 millions de personnes supplémentaires vivent dans la pauvreté en raison de la pandémie), sur les 3 milliards de doses commandées par les pays riches, 2 milliards suffisent en réalité à immuniser leurs populations. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, s’est inquiété que seuls dix pays aient administré 75 % de tous les vaccins anti-Covid, alors que plus de 130 n’avaient reçu aucune dose...

 

- La Nouvelle-Zélande a lancé samedi 20 février son programme de vaccination contre le Covid-19 avec les agents d’immigration, avec le personnel travaillant dans les centres de quarantaine et le transport aérien..

- En Australie, Jane Malysiak, une octogénaire qui vit dans un établissement de soins pour les personnes âgées, a été la première habitante à recevoir le vaccin, suivie par des soignants et de hauts responsables...

- 20 février, manifestations dans de grandes villes australiennes, à Adélaïde, à Brisbane, à Melbourne, à Perth et à Sydney, rassemblant des milliers de personnes. La police de Melbourne a procédé à plusieurs arrestations, selon la chaîne ABC. Selon une enquête de l’Australian National University, près de 22 % des Australiens ont déclaré ne pas envisager de se faire vacciner, un chiffre qui a augmenté au cours des derniers mois.

- 20 février, "Public policy and health in the Trump era", étude parue dans la revue médicale britannique The Lancet qui tente d'expliquer les raisons sociales de l'élection du président Donald Trump et  l'impact qui résulte de cette élection sur la politique publique et la santé : 40 % des décès enregistrés à ce jour par les autorités américaines auraient pu être évités si le président américain n’avait pas contribué à amplifier la crise sanitaire. Des propositions de réformes sont proposées..

- 22 février, US, un an après l’annonce, le 29 février 2020, du premier mort du Covid-19 dans le pays, le bilan de l’épidémie a dépassé 500 000 morts aux Etats-Unis, selon le décompte effectué par l’université Johns-Hopkins. Un bilan «déchirant», selon le président Joe Biden. « Nous devons résister à la tentation de voir chaque vie comme une statistique..

 

- 22 février, UK, "BORIS UNVEILS LOCKDOWN LIFTING PLAN" - Le premier ministre dévoile la feuille de route de l’Angleterre pour sortir du confinement lié au coronavirus. Il explique qu’il y a quatre étapes pour débloquer le pays, mais avec cinq semaines entre chaque étape pour évaluer l’impact sur les infections. M. Johnson devrait dire aux députés que tous les élèves de toutes les années peuvent retourner en classe à partir du 8 mars, et que les activités et les sports parascolaires en plein air peuvent également reprendre.

- 23 février, Italie, premier décret-loi du nouveau Premier ministre Mario Draghi, qui porte sur les zones rouges, où sont arrêtées les visites à des parents et amis, en plus de prolonger l’interdiction de déplacement entre régions jusqu’au 27 mars (mais on pourra aller dans les résidences secondaires). La possibilité de rendre visite à des amis et à des parents dans une autre maison privée pouvant accueillir jusqu’à deux personnes, plus les enfants de moins de 14 ans, mais pas dans la zone rouge, a également été prolongée.

- Allemagne - Pas de maternelle ou d’école, pas de dates de jeux ou de sports - la crise corona a des conséquences dramatiques pour les enfants. Les pédiatres observent une détérioration des conditions de santé et une augmentation spectaculaire des troubles du comportement. Gerschlauer est également le porte-parole de la division Rhénanie-du-Nord de l’Association allemande des pédiatres. Cela le place dans une position idéale pour évaluer comment les 13,5 millions de mineurs du pays font face à la pandémie de coronavirus. Il dit que les rapports qu’il reçoit de ses collègues deviennent de plus en plus dramatiques.

-  24 février, 600 000 doses du vaccin contre la COVID-19 mis au point par AstraZeneca et l’Université d’Oxford arrivent au Ghana, ce qui marque la première livraison mondiale de doses du Centre COVAX.

- 25 février, France - Alors que la diffusion du  virus s'accélère, le Premier ministre tient sa ligne : pas de reconfinement total, mais une réponse régionalisée. 20 départements sont en surveillance renforcée. Le littoral des Alpes-Maritimes et Dunkerque dans le Nord seront confinés les deux week-ends à compter du samedi 26 février.

- 26 février - Le National Immunization Technical Advisory Group des Philippines, qui joue un rôle de recommandation auprès du ministère de la Santé, recommande l’utilisation du vaccin Sinovac contre la COVID-19 pour les travailleurs de la santé. La décision n’est pas obligatoire, mais elle donne aux travailleurs de la santé le choix de décider s’ils veulent se faire vacciner. S’ils refusent, on leur accordera quand même la priorité pour d’autres vaccins, mais les experts disent qu’on ne sait pas trop quand les autres vaccins arriveront.

- La Corée du Sud reçoit 117 000 doses du vaccin Pfizer-BioNTech dans le cadre de l’initiative COVAX, tandis que 504 000 doses du vaccin mis au point par AstraZeneca et l’Université d’Oxford arrivent en Côte d’Ivoire.

 

MARS 2021

 

- A partir de début mars 2021, l’Inde enregistre une recrudescence massive du nombre de cas, une reprise épidémique observée dans tout le pays, impliquant différents lignages viraux. Après le variant UK (variant B.1.1.7 dit «britannique»), aux conséquences importantes en Europe, puis les variants SA (B.1.351 dit «sud-africain») et BR-P1 (B.1.1.28 dit «brésilien»), l’OMS annonce le 12 mai qu'en Inde sévit un "variant of concern", un variant préoccupant à l'échelle mondiale, le variant B.1.617.2, dit "indien",  qui va alimenté une deuxième vague d’infections dans le pays, entraînant des cas quotidiens au-dessus de 300 000 et paralysant l’infrastructure de santé de l’Inde. L’OMS a ensuite appelé le variant, Delta...

 

- 1er mars - La Côte d’Ivoire et le Ghana commencent à vacciner contre la COVID-19. Entre-temps, 117 000 doses de vaccins contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech arrivent en Colombie.

- 2 mars - Plus de 3,9 millions de doses de vaccins contre la COVID-19 arrivent au Nigéria, 624 000 doses en Angola et 324 000 doses au Cambodge. Tous sont des vaccins Oxford-AstraZeneca par COVAX.

- 2 mars, l'Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) alarme sur le fait qu'3,3 à 3,6 milliards de personnes (40% de la population mondiale) sont vulnérables aux changements climatiques en raison du contexte dans lesquelles elles vivent, montrant que les événements extrêmes, tels que les inondations, les sécheresses et les feux de forêt, ont des répercussions sur la santé mentale et physique des populations...

- 5 mars, Italie, entrée en vigueur du premier DPCM signé par Mario Draghi qui durera jusqu’au 6 avril et régit donc aussi les fêtes de Pâques : il reproduit dans l’organisation générale ceux de Giuseppe Conte, marqués par la rigueur. Le système de bandes colorées, le couvre-feu et l’arrêt des déplacements entre régions restent donc en vigueur. Parmi les nouveautés, il y a l’ouverture des cinémas et des théâtres à partir du 27 mars avec des sièges pré-réservés, l'accord pour les musées dans la zone jaune, même le week-end sur réservation.

- 5 mars - Le Mécanisme COVAX a maintenant livré plus de 20 millions de doses de vaccins contre la COVID-19 dans 20 pays, a déclaré M. Tedros lors d’un point de presse. Il s’agit de l’Angola, du Cambodge, de la Colombie, de la Côte d’Ivoire, de la République démocratique du Congo, de la Gambie, du Ghana, de l’Inde, du Kenya, du Lesotho, du Malawi, du Mali, de la Moldavie, du Nigeria, des Philippines, du Rwanda, du Sénégal, de la Corée du Sud, du Soudan et de l’Ouganda. Dans la semaine à venir, COVAX devrait livrer 14,4 millions de doses à 31 autres pays.

- Le 8 mars 2021, l'Italie devient le premier pays de l'Union Européenne à franchir le seuil des 100 000 morts...

 

- 8 March, UK, "Leaving lockdown", March to July 2021Le 8 mars 2021, l’Angleterre a commencé à sortir progressivement du confinement. Un plan en quatre étapes, connu sous le nom de feuille de route après le confinement, visant à assouplir « prudemment, mais irréversiblement » les restriction.  "Schools re-open in England" - Under step one of the PM’s roadmap for leaving lockdown, children return to school. Boris Johnson says: “Classrooms are the best place for our young people to be”.

 

- 9 mars - Alors que l’on parle d’accroître la capacité de fabrication des vaccins contre la COVID-19, une grande question est de savoir quelle sera la demande à long terme pour ces vaccins, qui est nécessaire pour justifier l’investissement, a déclaré Rasmus Bech Hansen, PDG d’Airfinity, lors d’un point de presse. Le nombre de doses qui seront nécessaires chaque année dépend des « hypothèses concernant les variantes [et] les piqûres de rappel nécessaires », questions pour lesquelles « il n’y a pas de réponses faciles » ...

- 10 mars, US, le Congrès adopte le plan de relance de 1 900 milliards de dollars (1 595 milliards d’euros) promis par le président Joe Biden durant la campagne électorale, un plan qui prévoit notamment le versement d’un chèque de 1 400 dollars à chaque citoyen gagnant moins de 75 000 dollars par an. Les républicains votent contre...

- 11 mars -  Novavax publie les résultats des essais de phase 3 de son vaccin contre la COVID-19 au Royaume-Uni, dont l’efficacité globale est de 89,7 %. Il a une efficacité de 96,4 % par rapport à la souche originale du virus de la COVID-19, mais ce chiffre chute à 86,3 % lorsque l’on tient compte du variant B.1.1.7/501Y.V1 découvert pour la première fois au Royaume-Uni. Entre-temps, le vaccin a montré une efficacité de 48,6 % en Afrique du Sud, où le variant B1.351 domine. Les personnes séronégatives ont affiché une efficacité plus élevée, à 55,4 %.

- 12 mars - L’OMS énumère le vaccin contre la COVID-19 de Johnson & Johnson pour une utilisation d’urgence, un jour après avoir reçu l’autorisation de l’Agence européenne des médicaments. Il s’agit du premier vaccin à dose unique contre la COVID-19 à recevoir la liste d’utilisation d’urgence de l’OMS.

- 13 mars - La République démocratique du Congo décide de reporter le déploiement des vaccins d’AstraZeneca, à la suite de la même décision du Danemark, de la Norvège, de la Bulgarie et de l’Islande, qui ont temporairement suspendu leur déploiement à la suite de questions visant à savoir si le vaccin cause des caillots sanguins.

- 15 mars - Sept États européens ont suspendu lundi la vaccination avec AstraZeneca, allongeant la liste des pays ayant pris cette mesure par crainte d’effets secondaires, ce qui porte un coup à la campagne mondiale d’immunisation malgré les assurances de l’OMS quant à la sûreté de ce vaccin...

- 15 mars, Italie,  les Italiens ont profité du dernier week-end en plein air avant que les trois quarts de la population ne soient confinés à l’extérieur lundi, le gouvernement met en place des mesures restrictives pour lutter contre la hausse des infections à coronavirus. Une variante plus contagieuse identifiée pour la première fois au Royaume-Uni, combinée à un déploiement lent des vaccins, a entraîné une augmentation de 15 % des cas en Italie la semaine dernière, un tableau inquiétant pour le gouvernement dirigé par le premier ministre Mario Draghi : "Je suis conscient que les mesures d’aujourd’hui auront un impact sur l’éducation des enfants, sur l’économie mais aussi sur notre état psychologique à tous. Mais elles sont nécessaires pour éviter une aggravation qui rendra inévitables des mesures encore plus strictes." La plupart des régions du nord de l’Italie, ainsi que le Latium et les Marches dans le centre de l’Italie et la Campanie et les Pouilles dans le sud, fermeront les écoles et interdiront aux résidents de quitter leur domicile sauf pour le travail, la santé ou les nécessités. Parmi les activités commerciales, seuls les supermarchés, les pharmacies et quelques autres magasins resteront ouverts, mais les restaurants seront fermés. Dans le reste du pays, les résidents ne seront pas autorisés à quitter leur municipalité sans raison liée au travail, à la santé ou à d’autres nécessités, mais les écoles et de nombreux magasins resteront ouverts. Moins de 2 millions de personnes dans le pays ont été entièrement vaccinées, en partie à cause des livraisons tardives des industries pharmaceutiques, mais aussi à cause de problèmes logistiques dans certaines régions. L’Italie est l’un des pays les plus touchés au monde : plus de 100 000 personnes y sont mortes de la COVID-19 et 3,2 millions ont été infectées. Le gouvernement a dit le 6 mars qu’il visait à vacciner au moins 80 p. 100 de la population d’ici septembre...

- 15 mars — Soumya Swaminathan, scientifique en chef de l’OMS, a déclaré lors d’un point de presse que l’agence continue, pour le moment, à conseiller aux pays de poursuivre le déploiement du vaccin d’AstraZeneca, avec un nombre croissant de nations arrêtant son utilisation en raison de préoccupations qu’il est lié à des caillots de sang. « Rien - aucun médicament ni vaccin - ne pourrait jamais être sûr à 100 %. « Vous pourriez avoir quelque chose qui arrive une fois sur un million, mais vous devez ensuite examiner les avantages de protéger les gens contre une maladie qui tue des millions de personnes, contre les risques potentiels », dit-elle, ajoutant qu’il n’y a pas encore de décès lié à la COVID-19 encore documenté.

- L’Indonésie retarde le déploiement du vaccin AstraZeneca en raison de la présence de caillots sanguins parmi les personnes qui ont reçu le vaccin en Europe.

- 16 mars, US, un individu armé tue huit personnes dans trois salons de massage asiatique de la région d’Atlanta (Georgie) : la communauté asiatique est victime depuis un an d’une recrudescence du sentiment antichinois, alimenté par la pandémie de Covid-19 ...

- 17 mars - Décès du président tanzanien John Magufuli. En tant que l’un des principaux négationnistes de la COVID-19 en Afrique, il a déclaré que la Tanzanie avait éliminé le virus par la prière et s’opposait au port du masque, à la distanciation sociale et à l’utilisation de vaccins.

- 17 mars, US, lors d’un entretien sur la chaîne ABC, le président Joe Biden endosse l’avis que son homologue russe Vladimir Poutine est un «tueur». « Il en paiera le prix », ajoute-t-il. Moscou proteste vivement et rappelle son ambassadeur à Washington...

- 17 mars - À la suite d’une suspension temporaire du déploiement du vaccin contre la COVID-19 d’AstraZeneca fondée sur des cas de coagulation sanguine chez les personnes qui ont reçu le vaccin en Europe, l’OMS publie un communiqué à ce sujet et "considère que les avantages du vaccin d’AstraZeneca l’emportent sur ses risques et recommande que les vaccinations se poursuivent" (considers that the benefits of the AstraZeneca vaccine outweigh its risks and recommends that vaccinations continue). 

- 18 mars - "OXFORD VACCINE IS SAFE"... - Le groupe d’experts de l’OMS publie des recommandations provisoires sur l’utilisation du vaccin contre la COVID-19 de Johnson & Johnson. À l’instar d’autres vaccins inscrits en cas d’urgence par l’OMS, le groupe d’experts recommande que le vaccin J&J soit administré aux personnes âgées de 18 ans et plus, et qu’il soit administré aux femmes enceintes seulement si elles sont exposées à un risque élevé d’exposition à la COVID-19.

- 18 mars, US, le secrétaire d’État américain Antony Blinken évoque «ses profondes inquiétudes au sujet des actes de la Chine s’agissant du Xinjiang, de Hong Kong, de Taïwan, des cyberattaques contre les États-Unis et de la coercition économique contre ses alliés ». Yang Jiechi, membre du bureau politique du Parti communiste chinois (PCC) et haut conseiller pour les Affaires étrangères, déclare en retour que «les États-Unis utilisent leur force militaire et leur hégémonie financière pour exercer une juridiction extraterritoriale et soumettre d’autres pays»...

- Mars, au Pérou, plus de 100.000 morts pour 33 millions d'habitants, le mois le plus dramatique d'une pandémie qui touche l'Amérique du sud avec des records de mortalité, les hôpitaux sont pleins, les lits manquent, et le pays ne dispose pas d'assez de bouteilles d'oxygène pour sauver ses patients....

- 18 mars, France - Des mesures renforcées sont mises en place dans 16 départements. La Nouvelle-Aquitaine n’est pas concernée. Elles seront résumées le 22 mars via le slogan : “Dedans avec les miens, dehors en citoyen”.

- 19 mars, France, la vaccination avec AstraZeneca suspendue après des cas de thrombose reprend, le premier ministre se fait vacciner avec ce sérum devant les médias, puis le ministre de la santé, the show go on ... 

- 19 mars - Environ 7 millions de doses du vaccin contre la COVID-19 ont été administrées en Afrique, selon un communiqué de presse de l’OMS. Au total, 38 pays africains ont reçu plus de 25 millions de doses de vaccin. Les Africains peuvent « s’efforcer de mener une vie normale » en 2023. Grâce à de solides partenariats sur les campagnes de vaccination entre les secteurs privé et public et à une approche « tous sur le pont », le continent africain a de bonnes chances d’atteindre ses objectifs de vaccination d’ici la fin de 2022, puis en 2023, les gens pourront « s’efforcer de mener une vie normale ». déclare le Dr John Nkengasong, directeur des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies, lors d’un point de presse.

- 19 mars - Des réfugiés népalais reçoivent des vaccins contre la COVID-19. Selon l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, ce sont les premiers réfugiés connus à avoir reçu des coups directs contre la COVID-19 dans la région de l’Asie-Pacifique.

- 20 mars -  Les ministres de l’Intérieur et des Migrations de la Grèce, de Chypre, de Malte, d’Italie et d’Espagne se réunissent à Athènes et appellent au renforcement des frontières extérieures et à la mise en place d’un mécanisme européen de retour des migrants et des réfugiés dans leur pays d’origine.

- 21 mars, Philippines - "According to IATF Resolution No. 104 issued on March 21, the country received 1.4 million CoronaVac vaccines from Sinovac Biotech, a Chinese pharmaceutical business, between March 23 and 24".

- 22 mars - Selon les résultats d’essais cliniques aux États-Unis, le vaccin contre la COVID-19 d’AstraZeneca est efficace à 79 % pour prévenir les maladies symptomatiques et à 100 % pour prévenir les maladies graves et les hospitalisations chez différents groupes ethniques et d’âge. L’entreprise se prépare à demander une autorisation d’utilisation d’urgence à la U.S. Food and Drug Administration.

- 22 mars, l’Union européenne, les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada appliquent des sanctions (gel des avoirs financiers et interdictions de séjour) contre des officiels chinois et des entités jugés responsables de la répression de la minorité musulmane ouïgoure du Xinjiang, en Chine. Le secrétaire du PCC dans le Xinjiang et membre du bureau politique du PCC, Chen Quanguo, principal responsable de la répression des Ouïgours, est épargné. Pékin réplique en dénonçant des «mensonges» et riposte en adoptant des mesures similaires à l’encontre de Bruxelles, Washington, Londres et Ottawa...

- 22 mars, UK - "EUROPE’S THIRD COVID WAVE" - Boris Johnson prévient que le Royaume-Uni devrait « ne pas se faire d’illusions » sur le fait qu’une troisième vague d’infections à la COVID-19 déferlera sur l’Europe et « déferlera également sur nos côtes ».

- 25 mars - Malgré les informations selon lesquelles l’Inde aurait interdit l’exportation de vaccins contre la COVID-19, une source gouvernementale a indiqué à Reuters qu’elle continuera de fournir des doses aux pays partenaires. Le Serum Institute of India est l’un des principaux fabricants du vaccin AstraZeneca fourni à l’installation COVAX.

- 25 mars, France, les restrictions sanitaires renforcées s’appliquent dans trois nouveaux départements (Nièvre, Rhône et Aube).

- 26 mars - Le Kenya signale qu’il a atteint un sommet de cas positifs et de décès ce mois-ci, avec un nombre « stupéfiant » de cas provenant de la capitale, Nairobi. Le gouvernement impose de nouvelles mesures de confinement pour freiner l’augmentation du nombre de cas.

- 27 mars, Danemark - au printemps 2021, le Danemark a effectué 4 millions de tests (75%) par semaine faisant la promotion du respect des tests de dépistage et d’autres lignes directrices sur la COVID-19 comme une obligation morale en s’appuyant sur une approche collective pour vaincre la pandémie. Contrairement à d'autres gouvernements, les Danois n'ont pas eu recours au blâme et à l’humiliation pour tenir une ligne directrice, et il en sera de même lors de la vaccination. 

- 29 mars, UK - "COVID-19: Guidance for managing beaches, the countryside and coastal areas".

- 29 mars - À l’échelle mondiale, le nombre de cas de COVID-19 augmente pour la sixième semaine consécutive, avec une augmentation de 14 % au cours de la dernière semaine et une augmentation de 5 % du nombre de décès, a tweeté Maria Van Kerkhove, responsable technique du programme d’urgence de l’OMS. Le nombre de cas signalés a augmenté dans toutes les régions.

- 30 mars - L’OMS publie un rapport sur son enquête initiale sur l’origine du coronavirus. Bien qu’elle n’ait pas été concluante, elle a indiqué qu’une fuite du virus en laboratoire était « extrêmement improbable », et qu’il était « très probable » que le virus existait dans une chauve-souris et qu’il a ensuite été transmis par un animal hôte intermédiaire avant d’être transmis à l’homme.

- 31 mars - Les résultats des essais cliniques de Pfizer-BioNTech indiquent que son vaccin contre la COVID-19 est efficace à 100 % chez les enfants de 12 à 15 ans, ce qui crée de fortes réponses anticorps.

 

- 31 mars, France - Face à la flambée de cas de Covid-19, Emmanuel Macron annonce un tour de vis pour toute la Métropole. “Les règles en vigueur dans les 19 départements sont étendues à tout le territoire dès samedi soir et pour 4 semaines“ annonce Emmanuel Macron. A partir du samedi 3 avril, couvre-feu dans tous les départements à 19 h. Sortie dérogatoire pour faire ses courses, se rendre chez le médecin, pratique une activité sportive et se balader dans un rayon de 10 km autour de son domicile (sans limite de temps). Attestations obligatoires pour les déplacements à plus de 10 km autour de son domicile. Les déplacements inter-régionaux sont autorisés pendant le week-end de Pâques et interdits après le 5 avril. Pour l’Education : cours à distance dès le mardi 6 avril et vacances avancées pour toutes les zones au 9 avril. Les établissements scolaires seront fermés pour trois semaines. Enfin, le président fait de la vaccination une “priorité nationale”, sept jours sur sept.

AVRIL 2021

 

- 1er avril - L’annonce récente de l’Inde de restreindre l’exportation des vaccins contre la COVID-19 signifie que le continent africain pourrait ne pas atteindre l’objectif « critique » de vacciner 30 % de sa population d’ici la fin de l’année, déclare John Nkengasong, directeur des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies, lors d’un point de presse. La décision de l’Inde crée de l’incertitude quant au moment où les pays africains pourraient recevoir des livraisons de doses du Mécanisme COVAX, une initiative mondiale visant à assurer un accès équitable aux vaccins contre la COVID-19.

- 1er avril 2021, France - Suite à l’allocution du président de la République, un troisième confinement est instauré à l’échelle nationale (du 3 avril au 3 mai 2021 non inclus, soit 28 jours) dont les modalités sont déclinées devant les députés par le premier ministre, Jean Castex. Commerces : une liste des commerces autorisés à ouvrir est publiée.

- En avril, l’Allemagne pleure un total de 80 000 décès liés à la COVID. Mais le confinement commence à avoir un impact. Vers l’été, le nombre d’infections diminue. La troisième vague semble effectivement brisée. Les progrès de la vaccination deviennent tangibles. Merkel a sa première injection de COVID-19. Encore une fois, et étape par étape, les restrictions sont supprimées.

- 3 avril, Allemagne, plusieurs milliers de personnes de toutes les parties de la République participent aux "Coronaprotesten der Querdenker" à Stuttgart..

- 3 avril, (the Deadliest Natural Disasters in 2021) après s’être formé dans la mer de Savu, le cyclone Seroja a touché terre dans l’est de l’Indonésie, puis au Timor-Leste, où ses vents et ses inondations ont fait 222 morts dans les deux pays, selon le Center for Disaster Philanthropy. Avant de se dissiper, la tempête s’est dirigée vers l’Australie-Occidentale, détruisant 70 % des bâtiments des villes de Kalbarri et de Northampton.

- 6 avril - Le monde pourrait subir un « recul mondial massif » dans la lutte contre la maladie à coronavirus avec l’émergence de nouveaux variants du virus, a déclaré Henrietta Fore, Directrice exécutive de l’UNICEF, dans un communiqué.

- 7 avril, Brésil, seulement 21 millions de Brésiliens, soit à peine 10% de la population, ont reçu leur première dose, et près de quatre-vingt-douze nouvelles souches du coronavirus ont été identifiées, faisant du pays une gigantesque usine à variants...

- 7 avril - L’Agence européenne des médicaments a conclu que les cas de caillots sanguins inhabituels peuvent être des « effets secondaires très rares » du vaccin mis au point par AstraZeneca et l’Université d’Oxford. Mais l’agence soutient que les avantages du vaccin l’emportent sur les risques.

- L’Algérie commencera à produire le vaccin russe Spoutnik V en septembre, selon le ministre de l’industrie pharmaceutique du pays.

- 7 avril, Espagne - S’il n’y a pas de revers ou de changements importants dans l’évolution de la pandémie d’ici le 9 mai prochain, à partir de cette date, il n’y aura plus d’état d’alerte en Espagne, déclare Pedro Sánchez, président du gouvernement. "Queremos que el 9 de mayo sea el punto final del estado de alarma"..

 

- 8 avril, "Estimating global, regional, and national daily and cumulative infections with SARS-CoV-2 through Nov 14, 2021: a statistical analysis" (The Lancet) : suivant une étude réalisée jusqu'au 14 novembre 2021, donc avant la vague Omicron, plus de 40% de la population mondiale aurait été infectée par la Covid-19, soit 3,39 milliards de personnes.

Entre le début de la pandémie et le 14 novembre 2021, on estimait à 3 80 milliards le nombre total d’infections au SRAS-CoV-2 et de réinfections combinées, et à 3 39 milliards le nombre d’individus, soit 43 9 % de la population mondiale ayant été infecté une ou plusieurs fois. 34 milliards de ces infections se seraient produites en Asie du Sud, la plus élevée des sept super-régions, bien que la super-région d’Afrique subsaharienne ait enregistré le taux d’infection le plus élevé (79 3 pour 100 habitants ...

 

- 9 avril, le journal italien Corriere della Sera, s'interroge sur le "Miracolo" espagnol : le miracle de Madrid, elle ne ferme pas et a moins de victimes que Milan ("non chiude ma ha meno vittime di Milano. Il modello spagnolo si puo esportare?"). Théâtres ouverts, restaurants aussi, couvre-feu à 22 heures ou 23 heures selon les régions, des écoles qui n’ont jamais fermé depuis septembre 2020, et un taux d’incidence de 112 cas pour 100 000 habitants sur les sept derniers jours, un des moins élevés d’Europe. Certes, l'Espagne a connu de «petites vagues», associée au relâchement de la population durant le week-end de Pâques, mais pour les épidémiologistes, ont joué les restrictions, en vigueur depuis janvier, qui empêchent les déplacements entre les régions et les réunions dans les domiciles privés, mais surtout l’avancée de la vaccination (23 % de la population a reçu au moins une dose, et 8,5 % deux doses), et par l’immunité collective acquise durant les précédentes vagues...

 

- 12 avril - Les deux premiers mois de 2021 comprenaient six semaines consécutives de diminution des cas de COVID-19 à l’échelle mondiale, mais les cas ont de nouveau augmenté au cours des sept dernières semaines, a déclaré la Directrice générale de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’un point de presse. Au cours des quatre dernières semaines, le nombre de décès a également augmenté, ajoute-t-il. La semaine dernière, on a enregistré le quatrième plus grand nombre de cas en une seule semaine. Plusieurs pays d’Asie et du Moyen-Orient ont connu de fortes hausses de cas.

 

- 12 April, UK, "Non-essential retail and outdoor hospitality reopen""Under step two of roadmap, non-essential retail businesses, including hairdressers and gyms, are allowed to reopen, alongside hospitality venues which offer outdoor service". Les restrictions relatives au coronavirus ont été assouplies à travers l'Angleterre, conformément à la feuille de route du gouvernement pour sortir du troisième confinement national, les commerces, salons de coiffure, salles de sport et terrasses des pubs ont rouvert après une levée partielle des mesures de confinement, afin de relancer la vie économique britannique. Environ 60% de la population a reçu une première dose de vaccin ..

- 13 avril - La Food and Drug Administration des États-Unis recommande une pause dans l’utilisation du vaccin Johnson & Johnson en raison des préoccupations liées à l’occurrence très rare de caillots sanguins chez les personnes qui ont reçu le vaccin. Plus de 6,8 millions de doses du vaccin J&J ont été administrées aux États-Unis, et six cas de caillots sanguins rares et graves ont été signalés aux États-Unis. Une déclaration de l’Agence a dit qu’elle « recommande une pause dans l’utilisation de ce vaccin par excès de prudence ». Suite à cette nouvelle, l’Afrique du Sud a également suspendu la distribution du vaccin. C’est le seul pays africain qui utilise actuellement le vaccin J&J, bien que le African Vaccine Acquisition Trust de l’UA ait signé un accord avec la société pour jusqu’à 400 millions de doses, qui seront disponibles au troisième trimestre de cette année.

- 13 avril, US, protestations contre la mort de Daunte Wright, un Afro-Américain âgé de 20 ans qui a été abattu par une policière à Brooklyn Center, une ville de la banlieue de Minneapolis, la policière dit avoir confondu son arme à feu avec son Taser...

- Le PDG de Moderna affirme que la "magic wand" pour accroître l’accès mondial aux vaccins contre la COVID-19 permet aux entreprises américaines d’exporter. Les entreprises américaines de vaccins, dont Pfizer et Moderna, sont liées par des contrats qui les obligent à remplir les commandes de vaccins du gouvernement américain avant d’exporter à l’échelle mondiale.

- 14 avril, US, le président américain Joe Biden annonce qu'il est «temps de mettre fin à la plus longue guerre des États-Unis», avec le retrait inconditionnel des troupes d'Afghanistan d'ici au 11 septembre 2021. L'intervention des États-Unis en Afghanistan avait été déclenchée il y a vingt ans, dans la foulée des attentats contre les tours jumelles de New York et le Pentagone. 2.401 morts militaires américains sont morts en Afghanistan et 20752 blessés au combat ...

- 15 avril - "On average, 1 in 4 people have received a COVID-19 vaccine in high-income countries, while just 1 in 500 of all doses given globally have been administered in low-income countries" - En moyenne, 1 personne sur 4 a reçu un vaccin contre la COVID-19 dans les pays à revenu élevé, tandis que seulement 1 dose sur 500 dans le monde a été administrée dans les pays à faible revenu, déclare le Dr Richard Mihigo, coordonnateur du programme d’immunisation et de développement de vaccins pour le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique, lors d’un point de presse.

- 15 avril, US - La Maison-Blanche annonce une série de sanctions contre la Russie en représailles à diverses actions attribuées à Moscou, ses ingérences dans les élections présidentielles américaines de 2016 et 2020, le piratage informatique massif, pour la première fois attribué officiellement à la Russie, qui a visé les services fédéraux en décembre 2020 par le biais de la société informatique américaine SolarWinds, ainsi que l’annexion unilatérale de la Crimée par la Russie en mars 2014. Ces mesures comprennent l’expulsion de dix diplomates russes, ainsi que des sanctions contre des entités et des personnes liées aux faits reprochés. Washington interdit également aux banques américaines d’acheter de la dette russe ...

- 16 avril - "Confirmed COVID-19 cases of the B1617 variant have been increasing since the beginning of 2021" -  Les cas confirmés de COVID-19 du variant B1617 ont augmenté depuis le début de 2021. Il s’agit d’une «variant of interest» pour l’OMS, ainsi que d’autres variantes qui augmentent la transmissibilité et qui pourraient avoir une incidence sur le succès de la distribution des vaccins. Maria Van Kerkhove, responsable technique de la COVID-19 à l’OMS, explique dans un point de presse que l’organisation travaille avec les pays à l’échelle mondiale pour augmenter la proportion de séquençage en place pour détecter les variants. En reliant cela à des informations cliniques détaillées, ils peuvent étudier les effets correctement.

- Entre-temps, le scientifique en chef de l’OMS, le Dr Soumya Swaminathan, fait preuve de prudence à l’égard des passeports vaccinaux (vaccine passports), soulignant la nécessité de les examiner d’un point de vue scientifique, et les discussions devraient inclure des considérations d’équité et d’éthique. Selon elle, les critères de protection contre les anticorps contre la COVID-19 n’ont pas été établis et, comme les vaccins ne sont pas efficaces à 100 % contre les maladies, l’ouverture précipitée des frontières pourrait être un risque...

- 19 avril - La semaine précédente, plus de 5,2 millions de nouveaux cas de COVID-19 ont été signalés, soit le nombre le plus élevé en une seule semaine pendant la pandémie, selon l’OMS. Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré lors d’un point de presse qu’il a fallu neuf mois pour atteindre le premier million de décès de la pandémie, 2 millions quatre mois de plus et 3 millions seulement trois mois supplémentaires...;

- 20 avril - Début des vaccinations contre la COVID-19 au Yémen.

- Johnson & Johnson reprend l’expédition de son produit. La décision a été prise après que l’Agence européenne des médicaments a conclu que les avantages globaux du vaccin l’emportent sur les risques. L’organisme de réglementation recommande toutefois d’ajouter « des cas très rares de caillots sanguins inhabituels avec de faibles plaquettes sanguines » comme effet secondaire du vaccin.

- 21 avril — Alors que l’Inde lutte contre une deuxième vague mortelle, elle enregistre 315 735 nouvelles infections à l’échelle nationale, soit le plus grand nombre de cas signalés en une seule journée dans n’importe quel pays depuis le début de la pandémie. Suivant une étude du 8 avril 2022 (The Lancet), les infections quotidiennes mondiales ont atteint un sommet pandémique de près de 17 millions en avril 2021, stimulées principalement par la flambée du variant Delta en Inde, puis ont chuté jusqu’à 6 millions en juin...

- 21 avril - Le ministre argentin de la Santé affirme que le pays traverse son « pire moment » de la pandémie, ajoutant que le système de santé est en danger, en particulier à Buenos Aires.

- 22 avril - Les États membres de l’Union africaine ont reçu 36,2 millions de doses de vaccin contre la COVID-19, dont environ 15 millions de doses. À l’échelle continentale, cela équivaut à seulement 0,8 % de la population qui a reçu un vaccin et à seulement 0,34 % de la population entièrement vaccinée. "Nous sommes loin de notre cible", déclare John Nkengasong..

- 22 avril, US, le président américain Joe Biden convoque un sommet international virtuel sur le climat et annonce l’engagement de son pays à réduire de 50 à 52 % ses émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici à 2030, par rapport au niveau de 2005. Cet objectif doit être présenté lors de la réunion de la COP 26 à Glasgow en novembre..

- La Syrie reçoit sa première livraison de 256 800 doses de vaccins contre la COVID-19 de l’installation COVAX.

- Quinze pays africains ont retardé leurs campagnes de vaccination contre la rougeole en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19, selon un communiqué de l’OMS. Sept de ces pays ont maintenant terminé les campagnes, mais huit ne l’ont pas fait.

- 22 avril - Un naufrage au large de la côte libyenne fait 130 victimes. Le navire de recherche et de sauvetage Ocean Viking trouve des dizaines de corps dans l’eau.

- 22 avril, France - Un "desserrage de vis" prudent. Lors d’une conférence de presse en présence de plusieurs de ses ministres, le chef du gouvernement, Jean Castex, a clarifié les protocoles sanitaires pour la réouverture des écoles maternelles et élémentaires, prévue lundi 26 avril, et a laissé entrevoir une réouverture de certains commerces et terrasses à la mi-mai. La réouverture des établissements scolaires sera accompagnée d’un protocole sanitaire «très strict» ainsi que d’un «renforcement massif des capacités de tests».  Les collégiens et les lycéens devront eux reprendre les cours à distance la semaine du 26 avril., puis  en demi-jauge à partir du 3 mai. Du brevet à l’enseignement supérieur, les examens se dérouleront en présentiel.

- 24 avril, US, le président Joe Biden reconnaît, dans une déclaration solennelle, le génocide perpétré par les Ottomans contre les Arméniens en 1915.

- 26 avril - La situation de la COVID-19 en Inde est «heartbreaking», et l’OMS a observé «des trajectoires similaires d’augmentation de la transmission dans un certain nombre de pays», mais pas à la même échelle et au même niveau d’impact et de fardeau sur le système de santé qu’en Inde, a déclaré Maria Van Kerkhove. Responsable technique de l’OMS pour la COVID-19. Près de 5,7 millions de cas de COVID-19 ont été signalés dans le monde la semaine dernière...

- Les États-Unis affirment qu’ils partageront jusqu’à 60 millions de doses du vaccin contre le coronavirus AstraZeneca avec d’autres pays.

- L’Iran enregistre son bilan quotidien le plus élevé, avec 496 morts.

- 26 avril, France - Les primaires retrouvent l’école. Une reprise marquée par une stratégie de dépistage à grande échelle : les tests salivaires doivent s’y multiplier. Le secondaire, lui, reste en distanciel, jusqu’au 3 mai.

- Pendant ce temps, en Italie, le 25 avril, c'est le retour des "zones jaunes", une ouverture progressive des activités et des changements qui interviennent le 26 avril avec une ouverture limitée des restaurants, des bars et pâtisseries, mais à l’extérieur, les hôtels peuvent rester ouverts sans restriction. Le couvre-feu et d’autres règles visant à limiter la propagation du coronavirus doivent être respectés. Au plus tôt à partir du 1er juin 2021, les plats peuvent être à nouveau consommés à l’intérieur des établissements de restauration.

- 27 avril - Le Kazakhstan commence à déployer un vaccin contre la COVID-19 développé au pays, appelé QazVac, qui nécessite deux doses.

- 28 avril - Globally, transmission and new detected cases are now at the highest level seen since the beginning of the pandemic - «À l’échelle mondiale, la transmission et les nouveaux cas détectés sont maintenant au plus haut niveau observé depuis le début de la pandémie», écrit la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dans un communiqué de presse. La pandémie a frappé durement les Amériques. Les deux continents représentent près de la moitié des cas et des décès liés à la COVID-19 à l’échelle mondiale, selon la Fédération internationale. La Dre Carissa Etienne, directrice de l’Organisation panaméricaine de la santé, a déclaré lors d’une conférence de presse que plusieurs pays signalent une augmentation du nombre de cas chez les populations plus jeunes. Cette démographie alourdit les systèmes de santé, car les patients plus jeunes ont souvent besoin de plus longs séjours à l’hôpital que ceux de plus de 60 ans.

- Presque tous les pays d’Amérique centrale signalent une augmentation des infection. Les hospitalisations ont atteint un sommet historique au Costa Rica, le pays ayant enregistré une hausse de 50 % des cas au cours de la semaine écoulée. Les hôpitaux guatémaltèques ont atteint leur capacité maximale. En Colombie, les grandes villes comme Bogota et Medellin sont à court de lits dans les unités de soins intensifs.

- 28 avril, US, dans son premier discours devant le Congrès, le président Joe Biden affirme qu’après cent jours de mandat, l’Amérique va de nouveau de l’avant. Il présente comme sa priorité la lutte contre les inégalités, servie par des investissements que seul l’État fédéral peut engager, et financée par une hausse des impôts des entreprises et des plus riches. Il rejette la «théorie du ruissellement» chère aux conservateurs au profit du principe de redistribution et présente sa volonté réformatrice comme le moyen de prouver que la démocratie fonctionne toujours...

- 28 avril, Colombie - Les protestations contre le gouvernement d’Iván Duque ont duré près de deux semaines, suscitées par le rejet d'une réforme fiscale présentée par le gouvernement national en pleine pandémie. Après plusieurs jours de manifestations pour la plupart pacifiques, les manifestants ne quittent pas les rues de plusieurs villes du pays malgré une troisième vague de contagions en pleine pandémie de coronavirus. La réforme économique proposait, entre autres, de taxer les produits de base du panier familial, d’augmenter le coût de l’essence, d’élargir l’assiette de l’impôt sur le revenu, d’imposer un impôt solidaire sur les salaires élevés, taxer le patrimoine pour deux ans, TVA pour les services funéraires et les services internet, entre autres. Selon les arguments du ministre des Finances de l’époque, Alberto Carrasquilla, l’initiative fiscale cherchait à obtenir des ressources équivalant à 6 milliards de dollars US par an pour pouvoir poursuivre les programmes sociaux d’assistance aux plus pauvres et à ceux qui ont tout perdu à cause de la pandémie de covid-19.

- Les taux d’infection au Canada ont dépassé les chiffres des États-Unis pour la première fois depuis la pandémie.

- Le Pakistan enregistre son plus grand nombre de décès quotidiens liés à la COVID-19, avec 201 décès.

 

- 29 avril, France - Un calendrier de déconfinement en quatre étapes - Lors d’un entretien exclusif accordé à la presse régionale et à Sud Ouest, Emmanuel Macron décline les quatre phases du déconfinement qui nous attendent d’ici l’été, les lundi 3 mai, mercredi 19 mai, mercredi 9 juin et mercredi 30 juin.

 

2021, APRIL 30 - GLOBALLY, CONFIRMED CASES OF COVID-19 SURPASS 150 MILLION ...

- 30 avril - Les cas confirmés de COVID-19 dépassent les 150 millions à l’échelle mondiale.

 

- En Inde, à  New Delhi, des images de personnes attendant pendant des heures pour obtenir de l’oxygène pour les membres de leur famille tant la pénurie s'est installée...

- 30 avril, Colombie - Suite aux manifestations contre la réforme fiscale, l’ONG Temblores a signalé plus de 100 blessés par l’action de la Police nationale, au moins 4 morts lors des manifestations et des centaines d’arrestations "arbitraires". À Cali, où l’ordre public est le plus menacé, le gouvernement a déployé au moins 4000 soldats et policiers. Le 2 mai, les protestations ne cessant pas, le président Duque ordonna le retrait de la réforme fiscale, et le 3 mai, le ministre des Finances Alberto Carrasquilla démissionne...

- 30 avril, US - Environ 43,6 % de la population - près de 145 millions de personnes - ont reçu aux Etats-Unis au moins une dose de vaccin, et 30,5 % de la population - plus de 101 millions de personnes - sont entièrement vaccinées, selon les données des CDC. la Transportation Security Administration reporte jusqu'au 13 septembre la règle exigeant le port du masque pour tous les voyageurs dans les aéroports, les avions, les terminaux, les trains, les autobus et les bateaux..

 

- Le Canada a confirmé vendredi que les livraisons futures du vaccin de Pfizer proviendront des États-Unis, plutôt que de l’Europe, signalant que l’entreprise pourrait maintenant fabriquer un approvisionnement suffisant de son vaccin pour les États-Unis. Au moins 50 millions de doses au total seront arrivées au Canada d’ici la fin de juin, ce qui est suffisant pour donner deux doses à environ 75 % des adultes canadiens.

 

MAI 2021

 

1er mai, UK, des milliers de manifestants ont défilé dans le centre de Londres contre le nouveau projet de loi sur la police, la criminalité, la détermination de la peine et les tribunaux, dans la plus grande manifestation sous la bannière «kill the bill» qui a eu lieu jusqu’à présent, depuis deux mois, une contestation du projet de loi sur la police, la criminalité, et la détermination des peines qui pourrait réduire le droit de manifester..

- 2 mai, Inde, le premier ministre Narendra Modi, qui avait diffusé l’idée d’une exception indienne et s'était attaché à se construire l'image d'un sage ne respectant aucun geste barrière, n'a pas résisté mal à la deuxième vague de Covid qui submerge le pays : sa formation nationaliste hindoue, le Parti du peuple indien (BJP), n’a obtenu que 77 sièges sur 292 à l’Assemblée législative de Calcutta, une défaite humiliante dans cet Etat peuplé de 96 millions d’habitants, dans l’est du sous-continent indien.

Au 3 mai, la pandémie a fait plus de 3,2 millions de morts dans le monde depuis la fin de décembre 2019, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse, et au moins 1,154 milliard de doses de vaccins anti-Covid ont été administrées dans au moins 209 pays.

- 3 mai, levées de restrictions en Europeen Grèce, les cafés et restaurants ont rouvert lundi, après six mois de fermeture, le 1er mai, le Portugal a rouvert sa frontière avec l’Espagne et entamé la dernière phase de son déconfinement débuté à la mi-mars, la Pologne a également commencé le 1er mai la levée progressive de ses restrictions, tout comme l’Ukraine. Pendant ce temps, le pays le plus touché par la pandémie avec le Brésil, l’Inde déplore lundi plus de 219 000 morts pour près de 20 millions de contaminations; près de 3 400 décès supplémentaires et 370 000 nouvelles contaminations ont été comptabilisés au cours des dernières vingt-quatre heures. L’aide internationale, sous forme d’équipements médicaux et de générateurs d’oxygène, continue d’affluer à destination de l’Inde, aux hôpitaux submergés par un record de morts. 

- 3 mai, France, début de la première phase du troisième déconfinement, les attestations de déplacement en journée ont disparu tout comme les restrictions de déplacements interrégionaux, est conservé le couvre-feu qui doit être progressivement repoussé avant d’être levé le 30 juin prochain.

- Le 4 mai, pour la deuxième semaine consécutive, le nombre de cas de COVID-19 à l’échelle mondiale demeure à son plus haut niveau depuis le début de la pandémie, avec plus de 5,7 millions de nouveaux cas hebdomadaires, après neuf semaines consécutives d’augmentation. Les nouveaux décès continuent d’augmenter pour la septième semaine consécutive, avec plus de 93 000 décès. La région Asie du Sud-Est continue de faire état d’une augmentation marquée des cas et des décès : l’Inde représente plus de 90 % des cas et des décès dans la région, ainsi que 46 % des cas mondiaux et 25% des décès dans le monde signalés la semaine dernière.

- 4 mai - Les Seychelles connaissent une hausse du nombre de cas de COVID-19, même si le petit archipel a entièrement vacciné le pourcentage le plus élevé de la population mondiale. La situation du pays en ce qui concerne la COVID-19 est « critique », a déclaré la ministre de la Santé, Peggy Vidot, lors d’une conférence de presse.

- 5 mai - L’administration américaine appuie une renonciation à la protection de la propriété intellectuelle pour les vaccins contre la COVID-19, annonce la représentante au Commerce, Katherine Tai.

- 5 mai - L’Union européenne est maintenant disposée à discuter d’une proposition visant à renoncer aux droits de propriété intellectuelle pour les vaccins contre la COVID-19, a déclaré la Présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, lors d’un discours prononcé devant l’Institut universitaire européen.

- 5 mai, Colombie, les manifestations se poursuivent, l’ONG Temblores a signalé au moins 31 morts de manifestants, plus de 1400 cas de violences policières, 814 arrestations arbitraires, Bogotá a subi une nuit «tragique et douloureuse», des vidéos de policiers anti-émeutes de l’Esmad utilisant des gaz lacrymogènes et des matraques contre les manifestants sont devenues virales sur les réseaux sociaux, s’étendant au-delà des grandes villes et dans tout le pays...

- 6 mai, Philippines - "IATF has mandated that all travelers, regardless of vaccination status, be quarantined for 14 days upon the arrival. On the seventh day after their arrival, these passengers must be checked for coronavirus. The updated protocols were included in IATF Resolution No. 114, which was released on May 6".

- 6 mai - Le Kenya, le Maroc et l’Ouganda ont signalé des cas d’un variant de la COVID-19 trouvé à l’origine en Inde, a déclaré John Nkengasong, directeur des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies, lors d’une conférence de presse.

- Seuls 54 % des doses de vaccin reçues par les États membres de l’Union africaine ont été administrées, selon M. Nkengasong. Les pays ont reçu 37,6 millions de doses et en ont administré 20,2 millions.

- 6 mai - "Shortages of semiconductors are battering automakers and tech giants, raising alarm bells from Washington to Brussels to Beijing. The crunch has raised a fundamental question for policymakers, customers and investors: Why can’t we just make more chips?" (Bloomberg) - Les pénuries de semi-conducteurs frappent les constructeurs automobiles et les géants de la technologie, sonnant l’alarme de Washington à Bruxelles à Pékin. La crise a soulevé une question fondamentale pour les décideurs, les clients et les investisseurs : pourquoi ne pouvons-nous pas simplement fabriquer plus de puces ? La fabrication d’une puce prend généralement plus de trois mois et implique des usines géantes, des salles sans poussière, des machines de plusieurs millions de dollars, de l’étain fondu et des lasers. La Chine a qualifié l’indépendance des puces de priorité nationale dans son dernier plan quinquennal, le président des États-Unis, Joe Biden, a promis de bâtir une chaîne d’approvisionnement américaine et l’Union européenne réfléchit à des mesures pour fabriquer ses propres puces. Mais en vain ...

- 7 mai - L’Organisation mondiale de la Santé inscrit l’utilisation d’urgence du vaccin contre la COVID-19 fabriqué à Sinopharm, à Beijing.

- Plus de 1 400 migrants sont arrivés samedi 8 et dimanche 9 mai à bord d’une quinzaine de bateaux sur la petite île de Lampedusa, dans le sud de l’Italie, ont rapporté les médias. 

- Deux ans après l’infection par le COVID-19, environ 55% des patients hospitalisés présentent encore au moins un symptôme de la maladie, selon une étude publiée dans The Lancet.

 

- 9 mai, Espagne - "Cómo nos cambiará la vida a partir del 9 de mayo sin estado de alarma" - C'est la fin du deuxième état d’alerte en Espagne, les communautés ne disposeront plus de ce cadre pour imposer des restrictions telles que le couvre-feu ou la fermeture d'un périmètre, et désormais, pour les mettre en œuvre, auront besoin de l’approbation des tribunaux, car se pose en Espagne en la matière le problème de la restriction des droits fondamentaux des citoyens. Ce qui n'est pas géré ainsi en France. "Con el fin del estado de alarma ha llegado la locura en las calles" : dans tous les coins de l’Espagne les gens se sont jetés dans la rue, et peu importe que les bars et les lieux de loisirs soient fermés, les trottoirs furent bondés, certains avec un masque, d’autres sans masque, un désordre total, un descontrol total...

 

- 10 mai - Le variant du coronavirus initialement détecté en Inde, et devenu dominant en quelques semaines (B.1.617.2 ), est considéré comme un « variant préoccupant », a déclaré Maria Van Kerkhove, responsable technique de la COVID-19 à l’OMS, lors d’un point de presse. On observe un pic de cas journaliers confirmés à 400 000 le 9 mai pour redescendre à 273 000 le 20 mai 2021. Le système hospitalier a été complètement dépassé avec en particulier un problème d’approvisionnement en oxygène. Au 20 mai 2021, on comptera 25,8 millions de cas confirmés et plus de 287 000 décès en Inde. Le variant B.1.617.2 circule davantage parmi les tranches d’âge les plus jeunes, les moins vaccinées...

- 12 mai - Le Groupe d’experts indépendant sur la préparation et l’intervention en cas de pandémie publie son rapport tant attendu sur ce qui s’est passé dans le cadre de la réponse à la COVID-19. Le rapport constate que la Chine tarde à confirmer à l’OMS un groupe de cas de pneumonie atypique en décembre 2019. Il conclut également que l’OMS aurait pu déclarer une urgence de santé publique d’intérêt international une semaine plus tôt — le 22 janvier 2020.

- Mai, violents affrontements entre Israël et la bande de Gaza, les plus meurtriers depuis des années, suite à des affrontements entre les manifestants palestiniens et les policiers israéliens sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, 10 jours de violences marqués entre autres par l'envoi de plus de 4.300 roquettes du Hamas et du Jihad  islamique en Palestine vers Israël. Des tirs d'une rare intensité contre l'État hébreu, lequel, grâce à son bouclier antimissile, a intercepté près de 90% des projectiles ...

- 14 mai - Au cours d’un point de presse, l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, exhorte les pays riches à faire don de vaccins contre la COVID-19 à des pays qui n’y ont pas accès, par l’intermédiaire du Mécanisme COVAX, au lieu d’élargir l’admissibilité à la vaccination des adolescents au pays. Le 13 mai, le gouvernement fédéral des États-Unis a recommandé que le vaccin Pfizer-BioNTech soit offert aux personnes âgées de 12 à 15 ans. Seulement 0,3 p. 100 de l’approvisionnement en vaccins va aux pays à faible revenu.

- 14 mai, réouverture de la saison touristique en Grèce après sept mois de confinement, plus de 3,8 millions de personnes, sur 11 millions d'habitants, ont reçu au moins une dose de vaccin...

- 15-16 mai, Chili - Election des membres de la Convention constituante chargée de rédiger une nouvelle Loi fondamentale, conformément au référendum d’octobre 2020 organisé à la suite du mouvement de contestation de 2019. Le scrutin est marqué par le succès des indépendants, le faible score de la liste unique de la droite et l’émiettement des listes de gauche.

- 17 mai - Les États-Unis partageront 20 millions de doses supplémentaires de vaccin contre la COVID-19 avec d’autres régions du monde au cours des six prochaines semaines, ce qui portera à 80 millions l’engagement du pays en matière de dons de doses, a déclaré le président Joe Biden.

- 17 May, UK, "Outdoor limit increase to 30 and indoor Rule of Six returns" - "Pubs and restaurants reopen indoors and sports stadiums allowed 10,000 capacity. International travel reopens under traffic light system." - L'assouplissment des restrictions de poursuit...

- 17 mai, (the Deadliest Natural Disasters in 2021) avant que le cyclone Tauktae n’atteigne l’État côtier indien du Gujarat, la tempête avait déjà tué six personnes et ajouté au moins 109 autres à son bilan après son arrivée, selon l’Indian Express. Toutefois, des rapports ultérieurs ont révélé que Tauktae avait causé d’autres destructions dans la mer d’Oman ..

- 18 mai - Adar Poonawalla, PDG du Serum Institute of India, déclare dans une déclaration que l’institut continuera d’intensifier la fabrication de vaccins et de « donner la priorité à l’Inde », car le pays connaît actuellement une flambée mortelle d’infections à la COVID-19. Toutefois, le fabricant du vaccin espère recommencer à distribuer des doses au COVAX et à d’autres pays d’ici la fin de 2021. 

- Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman affirme que le pays soutiendra les pays africains avec environ 1 milliard de dollars d’investissements et de prêts cette année pour soutenir leur reprise économique après la pandémie.

 

- 18 mai - Des milliers de migrants et de réfugiés de pays africains tentent de rejoindre à la nage l’enclave espagnole de Ceuta en provenance du Maroc, menaçant de submerger les forces de sécurité. Des enregistrements vidéo montrent que les autorités jettent des gens à la mer, mais la Commission européenne reste muette sur cet incident...

 

- 19 Mai - Depuis son apparition, la pandémie du Covid-19 a désormais fait plus de 3,2 millions de morts dans le monde, dont 105 000 dans l’Hexagone, et contaminé plus de 153 millions de personnes sur la planète. 

Côté vaccination, 273 millions de personnes sont totalement vaccinées dans le monde, soit 3,5 % de la population mondiale.

En France ce sont 6,51 millions de personnes qui sont totalement vaccinées, soit 9,7 % des Français. En Nouvelle-Aquitaine, 685.479 personnes ont reçu deux doses de vaccins, soit 11,4 % des Néo-Aquitains (chiffres au 2 mai 2021).

 

- Mercredi 19 mai, France - couvre-feu décalé à 21h ; télétravail maintenu ; réouverture des commerces ; réouverture des terrasses des restaurants et bars, table de 6 personnes maximum ; réouverture des musées, monuments, cinémas, théâtres, salles de spectacles avec public assis (800 à l’intérieur, 1000 en extérieur) ; réouverture des établissements sportifs de plein-air et couverts pour les spectateurs (800 à l’intérieur, 1000 en extérieur) ; reprise des activités sportives dans les lieux couverts et de plein air avec protocoles adaptés ; rassemblements de plus de 10 personnes interdits.

- 21 mai - Le nombre de décès liés à la COVID-19 en Amérique latine et dans les Caraïbes dépasse le million. Cinq pays représentent la majorité — près de 89 % — des décès : 44,3 % au Brésil, 22,1 % au Mexique, 8,3 % en Colombie, 7,3 % en Argentine et 6,7 % au Pérou. Toutefois, seulement 21,6 % de la population de la région a été vaccinée à ce jour, selon l’Organisation panaméricaine de la santé.

- L’Italie engage 300 millions d’euros à l’AMC Gavi COVAX pendant le Sommet mondial de la santé, portant le financement total levé pour l’installation à plus de 7 milliards de dollars, selon Gavi. L’Italie annonce également le don de 15 millions de doses de vaccin d’ici la fin de 2021 aux économies à faible revenu, tandis que la France et l’Allemagne se partageront chacune 30 millions de doses de vaccin excédentaires.

- 24 mai, L’Espagne supprimera les restrictions liées à la COVID-19 pour les visiteurs britanniques à compter du 24 mai. Le Premier ministre espagnol déclare que le test négatif n’est pas nécessaire, même si Boris Johnson met en garde contre les voyages dans les pays figurant sur la liste orange ..

 

- 26 mai - Plus de 1,5 milliard de doses de vaccin ont été administrées dans le monde, et plus de 736 millions de personnes ont reçu au moins une dose ...

 

- 27 mai - L’UNICEF signe un accord avec Human Vaccine, une filiale du Fonds russe d’investissement direct, pour la fourniture du vaccin russe contre la COVID-19 Spoutnik V. L’accord permet à l’UNICEF d’accéder à jusqu’à 220 millions de doses du vaccin pour 2021. Cependant, l’approvisionnement de l’UNICEF dépend de l’inscription du vaccin à l’utilisation d’urgence de l’OMS et d’un accord d’achat anticipé avec Gavi pour COVAX.

- 27 mai, considérée par l'ONU comme étant le plus grand déversement de plastique de l'histoire, un porte-conteneurs qui coulé près du Sri Lanka, laisse s'échapper des tonnes de fioul et d'acide nitrique mais surtout des milliards de minuscules granulés en plastique (nurdles) qui vont s'échouer sur des centaines de kilomètres le long des côtes sri lankaises. 

- 28 mai - Le nombre de décès attribuables à la COVID-19 dépasse les 3,5 millions.

- 28 mai, Australie, Victoria entre dans son quatrième confinement le 28 mai 2021 en réponse à une éclosion du variant Delta. Initialement prévu pour sept jours, le confinement sera prolongé et levé le 10 juin. 

- 30 mai, la télévision publique danoise DR publie une enquête relative aux écoutes visant des dirigeants européens, réalisées par la National Security Agency (NSA) américaine en 2012 et 2014 grâce à son partenariat avec le service danois du renseignement militaire extérieur.

- 31 mai, France, le gouvernement avait fait le choix, contestable par certains, de vacciner prioritairement les personnes les plus vulnérables, les plus âgées d’abord, et d'agir par tranche d’âge. Le 31 mai marque l’ouverture de la vaccination à toute la population adulte.

- 31 mai - À la suite d’un examen du gouvernement, le Pérou révise son bilan officiel de décès liés à la COVID-19 à 180 764, ce qui en fait le pays ayant le pire taux de mortalité par habitant.

- 31 mai, US, le président Joe Biden décide de faire du 31 mai le jour du souvenir du massacre raciste survenu à Tulsa (Oklahoma) en 1921, au cours duquel quelque trois cents Afro-Américains avaient été tués et leur quartier de Greenwood détruit par des Blancs à la suite d’un incident mineur. Il s’engage à faire progresser la justice raciale...

 

JUIN 2021

 

- Allemagne, au début du mois de juin, environ 50 % des Allemands ont été vaccinés au moins une fois, mais il n’y a pas encore de fin d’alerte. L’Institut Robert Koch, en tant qu’autorité nationale de la santé, signale que la variante delta du coronavirus, qui a été détectée pour la première fois en Inde, se répand également en Allemagne. Selon les experts, elle est considérée comme plus contagieuse que les précédentes mutations virales. D’ici l’automne, le gouvernement promet que tous les Allemands pourront se faire vacciner. Sur les 3,6 millions de personnes en Allemagne qui ont contracté le coronavirus, certaines sont malades depuis de nombreux mois. Selon certaines études, de 10 % à 20 % des patients atteints de la COVID-19 présentent encore des symptômes 12 semaines après l’infection, selon Jördis Frommhold, le principal spécialiste de la COVID en Allemagne. Cela signifierait qu’au moins 360000 des quelque 3,6 millions de cas confirmés en Allemagne souffrent d’effets à long terme... 

- 1er juin, au cours de la dernière semaine, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 et de décès continue de diminuer, avec plus de 3,5 millions de nouveaux cas et 78 000 nouveaux décès signalés à l’échelle mondiale. Bien que le nombre de cas et de décès dans le monde ait continué de diminuer pour une cinquième et une quatrième semaine consécutives respectivement, les cas et les décès demeurent à des niveaux élevés et des augmentations significatives ont été signalées dans de nombreux pays dans toutes les régions.

 

- 1er juin - Le Togo reçoit environ 100 000 doses du vaccin Pfizer de COVAX, devenant ainsi le troisième pays d’Afrique à recevoir ce type de vaccin, a déclaré John Nkengasong, directeur des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies, lors d’une conférence de presse le 10 juin.

- 2 juin - Maurice approuve l’utilisation du vaccin Spoutnik Light contre la COVID-19. Il s’agit du deuxième vaccin à dose unique approuvé sur le continent africain après celui de Johnson & Johnson.

- 3 juin - Cinquante et un pays ont maintenant reçu des vaccins contre la COVID-19 en Afrique, et 48 millions de doses ont été distribuées sur tout le continent. De ce nombre, 31 millions de doses ont été utilisées, ce qui représente plus de 60 % des doses administrées. Trois pays n’ont toutefois pas encore reçu de doses, dont l’Érythrée, le Burundi et la Tanzanie, selon le Dr Richard Mihigo, gestionnaire de secteur de programme pour la vaccination et le développement de vaccins au Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique, lors d’un point de presse.

- 3 juin, US - "COVID-19 Vaccine Lottery Is Coming To Illinois" - L’Ohio est le premier État à annoncer une loterie sur les vaccins, décernant un prix d’un million de dollars à cinq adultes qui auraient reçu au moins un vaccin contre la COVID-19. Les adolescents peuvent également participer, mais recevront un pass de quatre ans dans une université d’État.

- 7 juin - Malgré la baisse des infections à la COVID-19 à l’échelle mondiale au cours des six dernières semaines, il y a eu une augmentation de 25 % de la maladie en Afrique au cours de la dernière semaine, a déclaré Bruce Aylward, coordonnateur et responsable de l’ACT-Accelerator, lors d’un point de presse.

- Mercredi 9 juin, France - Couvre -feu décalé à 23 heures ; assouplissement du télétravail ; réouverture des cafés et restaurants, tables de six personnes maximum ; possibilité d’accueillir jusqu’à 5000 personnes dans les lieux de culture et les établissements sportifs (pass sanitaire) ; réouverture des salles de sport et élargissement de la pratique sportive aux sports de contact en plein air et sans contact en intérieur ; réouverture des salons et foires d’exposition, possibilité d’accueillir jusqu’à 5000 personnes (pass sanitaire) ; accueil des touristes étrangers (avec pass sanitaire).

- 10 juin - L’administration du président américain Joe Biden prévoit d’acheter 500 millions de doses du vaccin contre la COVID-19 de Pfizer et de les donner à plus de 90 pays à faible revenu et à l’Union africaine. Il s’agit du plus grand don de vaccins par un seul pays et il comprendra 200 millions de doses cette année et 300 millions de doses l’an prochain. Selon un communiqué de presse de l’Organisation mondiale de la santé, près de 90 % des pays africains n'atteindront pas l’objectif de vacciner 10 % de leur population d’ici septembre, à moins que le continent ne reçoive 225 millions de doses supplémentaires.

- 10 juin - Depuis le début de la pandémie, Facebook a retiré plus de 18 millions de contenus sur Facebook et Instagram pour avoir violé les politiques de l’entreprise en matière de COVID-19 et de vaccins, a déclaré Luchen Foster, directeur des partenariats en santé chez Facebook, lors d’un point de presse.

 

- 10 juin 2021 - Les décès dus au Covid-19 cette année ont déjà dépassé ceux de 2020 - La pandémie mondiale est loin d'être terminée, même si les vaccins ont permis de vaincre le virus dans les pays riches. Il a fallu moins de six mois pour que le monde enregistre plus de 1,88 million de décès dus au Covid-19 cette année, selon une analyse du Wall Street Journal des données recueillies par l'Université Johns Hopkins. - Alors que les nations occidentales comme les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni célèbrent le faible nombre de cas et la baisse des décès grâce aux vaccinations de masse, l'intensification de la pandémie dans certaines parties de l'Asie et de l'Amérique latine a propulsé les décès mondiaux à la hausse....

 

- 13 juin - Les dirigeants du G-7 s’engagent à partager au moins 870 millions de doses de vaccin contre la COVID-19 «au cours de la prochaine année», portant les engagements du G-7 à un total de 1 milliard de doses. Ils visent à livrer au moins la moitié des doses d’ici la fin de 2021, principalement par l’intermédiaire de COVAX. Selon une analyse de la campagne ONE, l’engagement de 1 milliard de doses du G‑7 ne vaccinera que 5,4 % de la population des pays à revenu faible et intermédiaire d’ici la fin de 2021, et n’atteindra que 10,3 % de la population de ces pays d’ici le prochain sommet du G‑7 en 2022.

- 13 juin, Israel, après douze années aux affaires, Benyamin Netanyahou a été contraint de quitter son poste, dimanche, à la suite du vote du parlement en faveur d'un gouvernement dirigé par Naftali Bennett, issu de l'extrême droite religieuse israélienne, instauration d'un nouveau gouvernement de coalition qui s'étend jusqu'à la gauche, à Tel Aviv.

- 14 June, UK, "Lockdown easing in England delayed by four weeks" - L'assouplissement prévu pour le 21 juin du confinement en Angleterre est retardé de quatre semaines afin de permettre à un plus grand nombre de personnes de recevoir le vaccin, car la variante provoque un nouveau pic de cas et devient la souche dominante.

- 14 juin - Novavax affirme que son vaccin a une efficacité globale de 90,4 %, selon les résultats de son essai de phase 3 aux États-Unis et au Mexique. Le vaccin est efficace à 100 % contre la COVID-19 modérée et grave, et à 93,2 % contre les variants préoccupants et intéressants de la COVID-19. L’étude a porté sur plus de 29 000 participants et a observé 63 cas de COVID-19 chez les personnes du groupe témoin placebo et 14 chez les personnes qui ont reçu le vaccin. Tous les cas du groupe vacciné étaient bénins, tandis que le groupe placebo comptait 10 cas modérés et quatre cas graves. L’entreprise prévoit soumettre sa demande d’approbation réglementaire au troisième trimestre de 2021 et affirme qu’elle est sur la bonne voie pour produire 100 millions de doses par mois d’ici la fin du troisième trimestre et 150 millions de doses par mois d’ici la fin de 2021.

- 16 juin - Le candidat vaccin contre la COVID-19 de l’entreprise allemande CureVac a montré une faible efficacité de 47 % contre toute gravité de la COVID-19, selon une deuxième analyse provisoire des résultats de son essai de phase 2b/3. L’analyse suggère que l’efficacité est fondée sur l’âge des participants à l’essai et le variant de la COVID-19. Bien que les résultats « suggèrent l’efficacité chez les jeunes participants », l’étude n’a pas permis de conclure à l’efficacité chez les personnes de 60 ans et plus. Sur les 134 cas de COVID-19 évalués aux fins de l’analyse, un seul était lié au virus initial et 57 % des cas étaient causés par des variants préoccupants. L’étude a réuni environ 40000 participants dans 10 pays d’Amérique latine et des Caraïbes. Le PDG de CureVac, le Dr Franz-Werner Haas, a déclaré dans un communiqué de presse : « Bien que nous espérions un résultat provisoire plus solide, nous reconnaissons qu’il est difficile de démontrer une grande efficacité dans cette diversité sans précédent de variants. Alors que nous poursuivons l’analyse finale avec un minimum de 80 cas supplémentaires, l’efficacité globale du vaccin pourrait changer. »

- 16 juin, Philippines - "President Duterte ordered a small lifting of quarantine regulations in NCR and the province of Bulacan on June 14, as the two areas were shifted to GCQ with “some restrictions” from June 16 to 30, 2021".

- 18 juin - Les cas de COVID-19 en Afrique ont augmenté de 52 % au cours de la dernière semaine et les décès ont augmenté de 32 %, selon M. Tedros lors d’une conférence de presse, ajoutant que moins de 1 % de la population du continent a été vaccinée.

- 20 juin - L’analyse préliminaire des résultats des essais de phase III de Soberana 2, un des vaccins candidats contre la COVID-19 à Cuba, révèle une efficacité de 62 %. Le vaccin est actuellement administré dans le pays.

- 23 juin, 184 pays représentants 6,5 milliards d’habitants ont voté pour la levée du blocus de Cuba mis en place depuis 60 ans par le gouvernement des États-Unis.

Les infections sont sur une tendance à la baisse au mois de juin 2021 - Au 25 juin 2021, on compte plus de 180 millions d’infections, dont 30,6% des cas en Asie, 26,6% en Europe, 39,9% en Amériques, 2,9% en Afrique. Le nombre mondial de cas et de décès a continué de diminuer au cours de la dernière semaine (du 14 au 20 juin 2021), avec plus de 2,5 millions de nouveaux cas hebdomadaires et plus de 64 000 décès, soit une baisse de 6 % et de 12 % respectivement la semaine précédente. Cette semaine, les régions des Amériques et du Pacifique occidental ont signalé des nombres de nouveaux cas hebdomadaires semblables à ceux de la semaine précédente, tandis que l’Asie du Sud-Est et les régions européennes ont signalé une baisse du nombre de nouveaux cas. La région africaine a enregistré une augmentation marquée du nombre de cas hebdomadaires par rapport à la semaine précédente. Globalement, la mortalité reste élevée avec plus de 9000 décès signalés chaque jour au cours de la semaine écoulée, cependant, le nombre de nouveaux décès signalés au cours de la semaine écoulée a diminué dans toutes les régions, à l’exception de la Méditerranée orientale et des régions africaines.

Le plus grand nombre de nouveaux cas a été signalé au Brésil (505 344 nouveaux cas; augmentation de 11 %), en Inde (441 976 nouveaux cas; diminution de 30 %), en Colombie (193 907 nouveaux cas; augmentation de 10 %), en Argentine (149 673 nouveaux cas; diminution de 16 %) et dans la Fédération de Russie (108 139 nouveaux cas; augmentation de 31 %).. Globalement, la variante Alpha a été signalée dans 170 pays, territoires ou zones (ci-après les pays ; sept nouveaux la semaine dernière), Beta dans 119 pays (quatre nouveaux pays), Gamma dans 71 pays (trois nouveaux pays) et Delta dans 85 pays (six nouveaux pays). (WHO - Weekly epidemiological update on COVID-19 - 22 June 2021)

 

- 26 juin, Australie, une éclosion du variant Delta entraîne le confinement du Grand Sydney le 26 juin 2021, qui devait durer jusqu’au 16 juillet, mais qui sera prolongé jusqu’à la fin de septembre 2021. En plus des mesures de confinement éclair déclarées à Brisbane, Perth et Darwin, plus de 12 millions de personnes ont été confinées en Australie le 29 juin 2021...

 

- 26 juin, UK - "Anti-lockdown protesters march on London in day of demonstrations" - Des dizaines de milliers de manifestants défilant à Londres contre le confinement, Oxford Street, Regent Street, Northumberland Avenue, brandissant leurs pancartes "freedom is not for trade", "no to Covid vaccine", "no to Covid passport", la plus grande manifestation à ce jour..

 

- La pandémie a fait au moins 3 932 561 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse à partir de sources officielles, mardi 29 juin à midi. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 604 115 morts. Le Brésil, qui compte 514 092 morts, est suivi par l’Inde (397 637), le Mexique (232 608) et le Pérou (192 163), pays déplorant le plus de morts par rapport à sa population. Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement calculé.

 

- 29 juin 2021 - Dans le monde, 3 milliards de doses de vaccins administrées...

Alors que le premier milliard avait été atteint vingt semaines après le début des premières campagnes de masse en décembre, et le deuxième milliard en six semaines, il a fallu moins de quatre semaines pour atteindre ce troisième milliard (Le Monde). 

Selon un comptage de l’AFP réalisé mardi à 11 heures à partir de sources officielles. Quelque 40 % de ces doses (1,2 milliard) ont été injectées en Chine. L’Inde (329 millions) et les Etats-Unis (324 millions) complètent ce podium. Alors que le premier milliard de doses avait été atteint vingt semaines après le début des premières campagnes de masse en décembre, et le deuxième milliard en six semaines, il a fallu moins de quatre semaines pour atteindre ce troisième milliard.

Dans l’Union européenne, 357 millions de doses ont été administrées à 50 % de sa population. Quelque 32 % des habitants de l’UE sont complètement vaccinés. Les pays les plus peuplés du bloc – Allemagne, France, Italie, Espagne – gravitent autour de la moyenne, avec environ un tiers de leur population complètement vacciné. 

Si la plupart des pays pauvres ont désormais commencé à vacciner, principalement grâce au mécanisme Covax (OMS, alliance GAVI et coalition CEPI), la vaccination anti-Covid reste très inégalitaire : les pays à « revenu élevé » (au sens de la Banque mondiale) ont administré en moyenne 79 doses pour 100 habitants, contre une seule dose dans les pays à « faible revenu ».

 

- Malgré les polémiques dont il a fait l’objet, le vaccin d’AstraZeneca-Oxford est le plus diffusé dans le monde, administré dans près de 80 % des pays et territoires qui vaccinent (au moins 171 sur 216). Le vaccin suédo-britannique est administré aussi bien dans des pays riches – même s’il y est parfois boudé par la population – que dans les pays pauvres, notamment grâce à Covax, dont il est le principal fournisseur. Il devance ses concurrents de Pfizer-BioNTech (au moins 102 pays, 47 %), Sinopharm et Moderna (au moins 48,22 %), Spoutnik V (au moins 41,19 %), Johnson & Johnson (au moins 31,14 %) et Sinovac (au moins 24,11 %).

 

- Confrontée depuis quelques semaines à une flambée de cas, en particulier du très contagieux variant Delta, en raison de failles dans les dispositifs de quarantaine pour les voyageurs en provenance de l’étranger, l’Australie a contraint trois grandes villes à se reconfiner et a pris des mesures de restrictions dans plusieurs autres. Plus de 20 millions d’Australiens, soit environ 80 % de la population, sont concernés par ces nouvelles restrictions.

 

- Mercredi 30 juin, France - Fin du couvre-feu, fin des limites de jauge selon la situation sanitaire locale dans les établissements recevant du public, maintien des gestes barrière et de la distanciation sociale ; possibilité d’accéder à tout événement rassemblant plus de 1000 personnes en extérieur et en intérieur (pass sanitaire) ; limite maximale de public présent adapté aux événements et à la situation sanitaire locale ; les discothèques demeurent fermées.

 

JUILLET 2021

 

- On va compter en juillet 2021,  54 millions de touristes internationaux dans le monde, le nombre le plus élevé enregistré depuis avril 2020 au début de la crise sanitaire.

- Israël va devenir le premier pays au monde à intensifier ses efforts contre le variant Delta en déployant des vaccins de rappel contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech pour les personnes âgées de plus de 60 ans.

- Allemagne, juillet 2021, alors que de nombreuses régions d’Allemagne réduisent leurs restrictions en raison du faible nombre de cas de COVID-19, le taux d’incidence du pays a recommencé à augmenter régulièrement. L’organisme de santé publique allemand, l’Institut Robert Koch (RKI), enregistre une augmentation constante par rapport au point le plus bas de 5 nouvelles infections pour 100000 habitants sur une période de sept jours au début du mois.

- 1er juillet - The European Union officially launches its digital COVID-19 certificate - L’Union européenne lance officiellement son certificat numérique relatif à la COVID-19, qui comprend des renseignements sur le statut vaccinal d’un utilisateur ou sur la question de savoir s’il est exempt de la COVID-19. Le certificat est crucial car il permet à l’utilisateur de se déplacer sans restrictions s’il répond à l’un des critères mentionnés. Le laissez-passer a toutefois été critiqué, car il ne reconnaît que quatre marques précises de vaccins contre la COVID-19 : Pfizer, Moderna, Johnson & Johnson et AstraZeneca (mais pas Covishield, le nom local du vaccin AstraZeneca produit par le Serum Institute of India, qui est le vaccin utilisé par la majorité des pays qui ont reçu des doses de COVAX).

- 1er juillet, France, plus de 50% de la population française a reçu une première dose : 33 millions de Français ont reçu une injection de vaccin, et 21 millions un schéma de vaccination complet.

- 2 juillet, les troupes américaines et de l’OTAN évacuent la base aérienne stratégique de Bagram, au nord de Kaboul, plaque tournante de l’activité militaire des États-Unis dans le pays depuis leur intervention en 2001. 

- 6 juillet, le nombre de nouveaux cas a légèrement augmenté, tandis que le nombre de nouveaux décès a continué de diminuer, avec plus de 2,6 millions de nouveaux cas et un peu moins de 54 000 nouveaux décès signalés dans le monde. Il s’agit du taux de mortalité hebdomadaire le plus bas depuis le début d’octobre 2020. Le nombre cumulatif de cas signalés à l’échelle mondiale dépasse maintenant 183 millions et le nombre de décès est de près de 4 millions. La semaine dernière, toutes les régions ont signalé une augmentation du nombre de nouveaux cas, sauf pour les Amériques. La région européenne a enregistré une forte augmentation de l’incidence (30 %), tandis que la région africaine a enregistré une forte augmentation de la mortalité (23 %) par rapport à la semaine précédente. Toutes les régions, à l’exception des Amériques et de l’Asie du Sud-Est, ont signalé une augmentation du nombre de décès la semaine dernière.

- 7 juillet - Le nombre de décès liés à la COVID-19 signalés dépasse les 4 millions à l’échelle mondiale.

- L’OMS recommande un autre ensemble de médicaments pour les patients atteints de la COVID-19 gravement malades. Les médicaments, le tocilizumab et le sarilumab, sont des médicaments inhibiteurs de l’interleukine-6 qui empêchent le système immunitaire d’un patient de réagir de façon excessive, ce qui peut être nocif pour les patients. Selon l’OMS, des études ont montré que les médicaments réduisaient le risque de décès de 13 % chez les patients atteints de la COVID gravement ou gravement malades par rapport à la norme de soins. Il a également réduit de 28 % le besoin de ventilation mécanique des patients. Mais les médicaments sont « inaccessibles et inabordables pour la majorité du monde », a déclaré le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui a appelé les fabricants à réduire les prix et à mettre les médicaments à la disposition des pays à revenu faible ou intermédiaire, en particulier dans les endroits où il y a une flambée de la COVID-19.

- 7 juillet, Philippines - "On July 7, President Duterte has approved returning NCR and 29 other locations in the country to the usual GCQ status till the end of the month, after their previous COVID-19 quarantine classification expired on July 15".  

- 7 juillet, France - La Commission nationale informatique et libertés (Cnil), le gendarme des données personnelles, autorise l'Assurance maladie à transmettre aux médecins traitants les noms de leurs patients non vaccinés...

- 9 juillet - Le sous-comité sur la COVID-19 du Comité consultatif mondial sur l’innocuité des vaccins de l’OMS affirme que les données probantes actuelles suggèrent « un lien de causalité probable » entre la myocardite — une inflammation du muscle cardiaque — et les vaccins à ARNm. La déclaration fait suite à des données récentes des États-Unis, où environ 40,6 cas de myocardite par million de secondes ont été signalés chez les hommes et 4,2 cas par million chez les femmes âgées de 12 à 29 ans. Moins de cas concernaient des personnes de plus de 30 ans.

- Le comité de sécurité de l’Agence européenne des médicaments a également récemment confirmé un lien possible entre les vaccins contre la COVID-19 de Pfizer et de Moderna et les « cas très rares » de myocardite et de péricardite après un examen approfondi des cas signalés dans les pays européens. Les cas se sont produits principalement 14 jours après la vaccination, souvent après la deuxième dose, et ont touché des hommes adultes plus jeunes. Cinq cas de décès ont été signalés, mais le comité a déclaré que ces personnes « étaient âgées ou avaient des maladies concomitantes ».

- 11 juillet - Les autorités de La Havane, à Cuba, répriment une grande manifestation déclenchée par les pénuries alimentaires. Dans les semaines qui suivent, la police fait du porte-à-porte, arrêtant les participants qui ont été filmés. La répression conduit à un exode clandestin de milliers de Cubains vers Moscou, Minsk, Istanbul et Belgrade, d’où ils se rendent dans les États membres de l’UE pour demander l’asile.

- 12 juillet - La FDA des États-Unis met en garde contre un risque accru possible de syndrome de Guillain-Barré, un trouble neurologique rare, 42 jours après la vaccination du vaccin Johnson & Johnson, bien qu’aucun lien de causalité n’ait encore été établi. 

- 12 juillet,  France - La montée d'une nouvelle vague conduit le président Macron à effectuer un changement de doctrine lors d'une allocution le 12 juillet 2021, au cours de laquelle il annonce la vaccination obligatoire des soignants et la mise en place d'un passe sanitaire européen interdisant d'accès aux restaurants, cinémas et à de nombreux lieux publics ceux qui ne dispose pas d'une vaccination complète. Cette  annonce d'une extension du passe sanitaire relance une campagne qui ralentissait fortement depuis quelques semaines, malgré l’ouverture de la vaccination à toute la population de douze ans et plus le 31 mai. Elle provoque aussi des manifestations ont lieu durant l'été 2021, qualifiant cette décision de «dictature sanitaire» mais le mouvement s’essouffle à partir de septembre 2021. Le suivisme est majoritaire en France ...

Le président de la République a aussi annoncé que la réforme des retraites sera engagée « quand les conditions sanitaires seront réunies »...

Enfin, le ministre de la santé français surenchérit sur LCI : «à partir du 15 septembre, si vous êtes soignant et que vous n’êtes pas vacciné, vous ne pourrez plus travailler et vous ne serez plus payé»..

- Les représentants de l’OMS affirment qu’il n’y a pas encore de données indiquant la nécessité de vaccins de rappel contre la COVID-19. « Il se peut fort bien que vous ayez besoin de renforts après un an ou deux. Mais à ce stade, après six mois de la dose primaire, il ne semble pas y avoir d’indication d’un besoin », dit le scientifique en chef de l’OMS Soumya Swaminathan lors d’un point de presse. « Nous formulerons des recommandations sur les rappels lorsque nous pensons qu’ils sont nécessaires. Il doit être fondé sur la science et les données, et non sur les entreprises qui déclarent que leurs vaccins devraient maintenant être administrés comme dose de rappel », a-t-elle ajouté.

- 12 juillet, France - Le site Doctolib fait face à un afflux de connexions, avec un record de 20 000 rendez-vous pris toutes les minutes ... L'humoriste américain Jimmy Fallon évoquera dans son "Tonight Show", un verre de vin dans une main, une baguette dans l'autre le béret sur la tête et la tour Eiffel en arrière fond, la ruée de 3,7 millions de Français sur les rendez-vous pour se faire vacciner, motivée par la crainte, avec l'éminent pass sanitaire, de se voir retirer la possibilité d'aller assumer leur droits et libertés fondamentales dans quelque restaurant, obéissant avec un infini respect à leur tout-puissant président de la République, une caricature qui en dit long sur un état d'esprit...

- 13 juillet, alors que selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), près des trois quarts des maladies infectieuses émergentes qui se propagent aux humains proviennent des animaux, les tentatives visant à freiner la vente d’animaux sauvages et de leur viande n’ont pas réussi à provoquer des changements sur les marchés de l’Asie-Pacifique, "the desire to eat wildlife" persiste...

- 13 juillet - Le Fonds russe d’investissement direct annonce un accord avec le Serum Institute of India pour la production de vaccins Spoutnik V contre la COVID-19. RDIF s’attend à ce que la fabrication à SII commence en septembre. Kirill Dmitriev, PDG de RDIF, s’attend à ce que SII produise plus de 300 millions de doses de Spoutnik V par an. Il s’attend à ce que l’Inde soit un important centre de fabrication du vaccin. 

- 14 juillet - Haïti reçoit 500 000 doses de vaccins contre la COVID-19 de Moderna livrés par les États-Unis dans le cadre du COVAX.

- 14 juillet, France - Deux jours après les annonces d’Emmanuel Macron, plusieurs milliers de personnes ont manifesté en France, mercredi, pour protester contre l’extension massive du passe sanitaire à la plupart des lieux publics et la vaccination obligatoire pour les soignants et d’autres professions. Des incidents, à Paris, à Lyon et à Annecy ....

- 15 juillet, Allemagne, (the Deadliest Natural Disasters in 2021) pluies diluviennes notamment en Rhénanie et inondations catastrophiques, plus de quatre-vingt-un morts vendredi 16 juillet et plus de 200.000 foyers étaient privés d'électricité en fin de soirée. L'Allemagne, qui a choisi très tôt les énergies renouvelables et la sortie du nucléaire,  a été identifiée comme un pays à risque si le changement climatique se poursuit sans contrôle...

- 15 juillet - Selon un communiqué de presse de l’OMS, le continent africain a enregistré une hausse de 43 % du nombre de décès liés à la COVID-19 d’une semaine à l’autre. La Namibie, l’Afrique du Sud, la Tunisie, l’Ouganda et la Zambie représentent 83 % des nouveaux décès enregistrés.

- 15 juillet, US, la Californie est entrée dans sa deuxième sécheresse importante au cours de la dernière décennie, des chutes de neige inférieures à la moyenne, des précipitations hivernales inférieures à la moyenne et la récente vague de chaleur ont fait en sorte que de nombreux réservoirs de l’État commencent les mois d’été à de très faibles niveaux. L’année 2020 a été la 13e année la plus sèche en termes de précipitations à l’échelle de l'Etat.

- 17 juillet, France, 114 000 manifestants contre le pass sanitaire à travers 136 rassemblements dans l’ensemble du pays. A Paris, ils étaient près de 18 000 personnes. Le préfet des Pyrénées-Orientales, département frontalier de l’Espagne, a annoncé la fermeture des bars et restaurants dès 23 h dès dimanche. La veille, il avait annoncé que le masque était de nouveau obligatoire à l’extérieur. Le masque en extérieur fait également son retour dans certaines villes de Meurthe-et-Moselle.

- 17 juillet - La Thaïlande a imposé une interdiction nationale des rassemblements publics et envisage de nouvelles restrictions sur les déplacements : les autorités ont signalé un nombre record de nouveaux cas de coronavirus et de décès samedi, malgré des confinements partiels à Bangkok et dans neuf autres provinces cette semaine, 10 082 nouveaux cas de coronavirus et 141 nouveaux décès, portant le nombre total d’infections à 391 989 cas et 3 240 décès depuis le début de la pandémie.

- 17 janvier, US - L’industrie des croisières s'était pratiquement arrêtée pendant près de 18 mois avant de faire son retour l’été dernier. Mais Royal Caribbean International et Celebrity Cruises ont annulé plusieurs voyages car la variante d’Omicron continue de faire des ravages dans cette industrie. Royal Caribbean possède les trois plus gros navires de croisière au monde, plus de 9000 personnes à bord, Harmony of the Seas, Wonder of the Seas, et Symphony of the Seas, et a fait de Miami la «capitale mondiale de la croisière»...

- 17 juillet, le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a promis aujourd'hui que la moitié des Espagnols seront entièrement vaccinés la semaine prochaine. Il a répété son objectif d'atteindre 70% d'ici la fin de l'été...

- 17 juillet, la Tunisie a enregistré son plus grand nombre de décès quotidiens liés à la COVID-19 depuis le début de la pandémie, variant Delta du coronavirus se propage et la disponibilité des vaccins demeure faible, 205 décès ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures et 6.787 nouveaux cas.

- 18 juillet,  "Forbidden Stories", la plateforme de l'association de journalistes Freedom Voices Network, créé en novembre 2017 par Laurent Richard et soutenu par Reporters sans frontières, révèle l'espionnage d'opposants politiques, de journalistes, de militants et de chefs d'État par plusieurs États au moyen du logiciel Pegasus, un logiciel espion pour iOS et Android, s'installant sur les téléphones mobiles et commercialisé par l'entreprise israélienne NSO Group à des fins de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé ...

 

- 19 juillet 2021, UK, "Most remaining restrictions lifted", the "Freedom Day" - Nightclubs reopen, as cases decline to a relatively flat level with vaccines taking effect. Ce lundi 19 juillet marque un tournant important, le Royaume-Uni décide de lever la quasi-totalité de ses restrictions, ce lundi sera rebaptisé «Freedom Day». Le pays a rouvert, en jauge pleine, ses pubs, ses salles de spectacle, ses stades, ses discothèques, le port du masque n’est plus obligatoire dans les transports et les magasins, mais reste toutefois recommandé. Une levée de restrictions totale critiquée dans la revue Lancet par de très nombreux scientifiques, compte tenu de la flambée du nombre de nouvelles contaminations dues au variant Delta du samedi 17 juillet..

 

- 20 juillet (the Deadliest Natural Disasters in 2021) - Des pluies torrentielles et des eaux balayant la province chinoise du Henan, provoquant des inondations et des glissements de terrain qui ont coûté la vie à au moins 302 personnes le 20 juillet, selon BBC News...

- 21 juillet  - Pfizer Inc. et BioNTech SE signent une entente avec l’Institut Biovac en Afrique du Sud pour fabriquer leur vaccin contre la COVID-19 en vue de sa distribution au sein de l’Union africaine. La fabrication des doses devrait commencer l’année prochaine, avec la capacité de produire plus de 100 millions de doses par an.

- 21 juillet, US, Washington et Berlin annoncent avoir conclu un accord sur le gazoduc Nord Stream 2 qui doit acheminer du gaz russe en Allemagne en passant par la mer Baltique. Le chantier, quasiment achevé, était retardé par les sanctions américaines qui visent, depuis décembre 2019, plusieurs entreprises participant au projet. 

 

AU 22 juillet 2021, la moitié des adultes en Europe, soit 200 millions de personnes, sont vaccinés contre le Covid-19, annonce la Commission européenne, mais la progression rapide du variant Delta menace de gêner le retour à la normale sur le continent...

On observe pourtant une poussée mondiale avec un sommet de plus de 8 millions d’infections par jour en juillet 2021....

 

- 22 juillet - Ces derniers jours, les États-Unis ont livré environ un million de doses de Johnson & Johnson au Burkina Faso, à Djibouti, en Éthiopie, en Gambie et au Sénégal, et 1,2 million de doses supplémentaires seront livrées cette semaine au Cameroun, au Lesotho, au Niger, en Zambie et en République centrafricaine. Jessye Lapenn, ambassadeur des États-Unis auprès de l’Union africaine, lors d’un point de presse. Il s’agit de la première tranche d’environ 25 millions de doses de vaccins que les États-Unis se sont engagés à donner aux nations africaines.

- 22 juillet - Le gouvernement chinois rejette la deuxième phase d’enquête proposée par l’Organisation mondiale de la Santé sur les origines de la COVID-19, qui comprend une hypothèse selon laquelle le virus a fui d’un laboratoire en Chine.

- Selon Inovev, 1,5 million de véhicules électriques ou hybrides rechargeables ont été vendus dans le monde sur les quatre premiers mois de 2021, soit 2,6 fois plus qu’à la même période de 2020. A compter de 2035, il ne sera plus possible de commercialiser une voiture neuve émettant du CO2...

- 24 juillet, manifestations contre le confinement ont eu lieu dans plusieurs capitales de l’État australien, Melbourne, Sydney, Brisbane...

- 25 juillet - Selon un article publié par des chercheurs chinois, la protection contre les anticorps du vaccin Sinovac a diminué à environ six mois, mais une troisième injection de rappel a montré une augmentation de la protection. Le document n’a pas été examiné par des pairs. 

- 25 juillet - Probablement la pire tragédie de l’année se déroule au large de la Libye, 150 personnes se noyant dans un naufrage. Le chef de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés exhorte les pays à assumer leurs responsabilités dans le sauvetage de ceux qui sont en détresse.

- 25 juillet, Tunisie, le chef de l’Etat, Kaïs Saïed, vient de bouleverser l’équilibre constitutionnel en concentrant entre ses mains l’essentiel des pouvoirs au nom d’une «révolution du peuple» qu’il veut relancer ...

- 28 juillet - Pfizer dit qu’une troisième dose de son vaccin pourrait améliorer l’immunité. Bien que recevoir deux doses offre encore une protection solide et soutenue contre les maladies graves, l’efficacité diminue sur six mois. La compagnie a dit qu’elle prévoit demander l’approbation des États-Unis pour une piqûre de rappel.

- 28 juillet - La Tanzanie, l’un des derniers pays réfractaires à la vaccination sur le continent africain, lance sa campagne nationale de vaccination, le président Samia Suluhu Hassan recevant un direct. Son prédécesseur, le président John Magufuli, était l’un des sceptiques les plus en vue du continent quant à la science derrière le coronavirus.

- 28 juillet — Le Burundi, qui est l’un des rares pays du continent africain à ne pas avoir de campagne de vaccination contre la COVID-19, déclare qu’il acceptera maintenant des doses dans le pays. Le ministre de la Santé Thaddee Ndikumana a déclaré que le Burundi recevra des vaccins grâce au soutien de la Banque mondiale, mais a ajouté que le pays n’assumera aucune responsabilité pour les effets secondaires indésirables. Lorsque le Burundi commencera à se faire vacciner, l’Érythrée sera le seul pays du continent africain à ne pas avoir de campagne de vaccination contre la COVID-19.

- 30 juillet - Israël affirme qu’il offrira une troisième dose de rappel du vaccin Pfizer contre la COVID-19 aux personnes de plus de 60 ans. C’est le premier pays à offrir un vaccin de rappel à grande échelle.

- 30 juillet - L’OMS a un objectif mondial : 10 % des populations des pays doivent être vaccinées d’ici la fin septembre. Près de 70% des pays africains n’atteindront pas cet objectif, dit Tedros. Au cours des dernières semaines, les livraisons de vaccins vers les pays africains ont augmenté et environ 3,5 à 4 millions de doses sont administrées chaque semaine sur le continent, dit-il. Mais pour atteindre l’objectif de septembre, il faudrait augmenter le nombre de doses de vaccin à 21 millions par semaine.

- Les décès liés à la COVID-19 ont augmenté de 80 % sur le continent africain au cours des quatre dernières semaines, ajoute M. Tedros.

- Fin juillet, Vietnam, Hanoï, 8 millions de personnes vivant dans la capitale vietnamienne sont tenus de de rester à la maison, ne pouvant sortir que pour aller chercher de la nourriture ou se rendre à l'hôpital, le pays a enregistré plus de 540.000 contaminations et plus de 13.000 décès au total.

- Juillet 2021, le retour des croisières géantes? À la fin d’octobre 2020, les Centers for Disease Control and Prevention ont émis un ordre de départ conditionnel avec masques, tests de température quotidiens et introduction d’installations médicales à bord conçues pour le dépistage de la COVID-19....

AOUT 2021

 

-  En France, on va comptabiliser jusqu’à près de 6 millions de tests hebdomadaires en août 2021...

- 2 août -  Le Fonds monétaire international approuve une allocation de 650 milliards de dollars en droits de tirage spéciaux — le plus important décaissement de ce genre dans l’histoire de l’institution — pour aider les pays à faire face à la pandémie de COVID-19. Selon le FMI, environ 275 milliards de dollars atteindront la vaste catégorie des « marchés émergents et des pays en développement ». Les pays à faible revenu recevront le moins. Les pays africains ne devraient recevoir que 6,4 % de l’allocation totale.

- 3 août, US, le président Joe Biden appelle le gouverneur démocrate de New York Andrew Cuomo à quitter ses fonctions, à la suite de la publication d’un rapport indépendant commandé par la procureure générale de New York Letitia James, qui accuse celui-ci de harcèlement sexuel ...

- 3 août, l’Arabie saoudite a augmenté le nombre d’exécutions au premier semestre de 2021 après une baisse lors de sa présidence du G20 en 2020, selon Amnesty International, au moins 40 personnes entre janvier et juillet 2021.

- 3 août, US - Selon les chiffres publiés par les CDC, le variant Delta, plus contagieux, représente environ 93,4 % de la circulation du coronavirus aux États-Unis au cours des deux dernières semaines de juillet. Les chiffres montrent une augmentation rapide au cours des deux derniers mois, en hausse par rapport à environ 3 % dans les deux semaines se terminant le 22 mai.

- 4 août - L’OMS demande un moratoire sur les injections de rappel de vaccins contre la COVID-19 afin que les pays du monde entier puissent rattraper leurs efforts pour vacciner leurs populations les plus vulnérables sans mettre davantage à rude épreuve l’approvisionnement en doses à l’échelle mondiale. L’agence souhaite que tous les pays vaccinent au moins 10 % de leur population d’ici la fin septembre, mais beaucoup ne sont pas sur la bonne voie pour atteindre cet objectif. 

- 4 août, Liban, des dizaines de milliers de personnes dans les rues de Beyrouth pour rendre hommage aux victimes de l'explosion du port, survenue un an plus tôt, réclamant que justice soit faite face à cette catastrophe, alors que le Liban s'enfonce dans une terrible crise économique et plonge dans l'impasse politique ...

- 4 août 2021 - France - Manifestants anti pass sanitaire et vaccination obligatoire insupportent Emmanuel Macron, qui fait de la démocratie française, sous son autorité, le modèle européen : "Je considère qu’il y va de l’existence même des démocraties. Leur attitude est une menace pour la démocratie. Ils confondent tout", ajoute le président interrogé au cours de son déplacement en Polynésie. "Je les invite à regarder les mêmes manifestations dans des pays qui ne sont plus des États de droit. Je pense qu’ils créent un désordre permanent, parce qu’ils contestent l’existence de l’ordre républicain, mais je ne céderai en rien", a-t-il ajouté. "Soyons sérieux!" - "Nous n'avons jamais suspendu la vie parlementaire, et toutes les mesures restrictives ont été votées par la loi", s'est-il défendu. "Nous sommes le seul pays qui a eu autant de contrôles parlementaires pendant la crise. Nous sommes le seul pays d’Europe dont les ministres sont convoqués devant le juge en temps de crise", assure-t-il, des propos qui pourraient interroger ses voisins européens. "Et on parle de dictature? Le gouvernement répond à des commissions d’enquête parlementaire, à la Cour de justice de la République, à des magistrats. Les données épidémiologiques sont publiques et quotidiennes. Enfin, soyons sérieux!" lance Emmanuel Macron qui a également fustigé la "complaisance des extrêmes politiques et, parfois, de certains dans les formations politiques républicaines, c'est grave, car les mots ont un sens". Un discours qui, comme à l'habitude, et en décalage total, se termine par la célèbre complainte, j'ai fait des erreurs, comme tout un chacun, mais je ne regrette rien : "Précisant ne pas avoir "un tempérament à avoir des regrets", il explique, une fois de plus,  "J'essaie de faire mon devoir et d'être utile à chaque instant. Avec l'expérience acquise, il y a des choses que je ferais différemment" : "On vit de ses erreurs. J'en ai fait, comme chacun" ...

 

2021, AUGUST 5 - GLOBALLY, CONFIRMED CASES OF COVID-19 SURPASS 200 MILLION ...

- 5 août - À l’échelle mondiale, plus de 200 millions de cas de COVID-19 ont été signalés.

 

- La première tranche de doses de vaccin contre la COVID-19 d’AstraZeneca données par l’Espagne au COVAX arrive au Pérou (101 760 doses), au Guatemala (201 600 doses) et au Paraguay (253 440 doses). On s’attend également à ce que 97 920 autres doses arrivent au Nicaragua vendredi. Aspen Pharmacare prévoit d’augmenter sa capacité de fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Johnson & Johnson en Afrique du Sud de 200 millions de doses par année à compter de janvier, a déclaré Strive Masiyiwa, envoyé spécial de l’Union africaine, lors d’un point de presse.

- 6 août - Lors d’un forum international de coopération sur les vaccins contre la COVID-19, le président chinois Xi Jinping promet 100 millions de dollars à l’AMC COVAX, le premier don chinois à l’installation soutenue par l’OMS, et fournira 2 milliards de doses de vaccin contre la COVID-19. Toutefois, il n’est pas clair si ces doses sont destinées à des dons ou à des ventes ou s’il s’agit de nouvelles fournitures ou de doses déjà vendues ou données.

- 6 août - Les données préliminaires d’une étude préliminaire en Afrique du Sud donnent à penser que le vaccin à dose unique contre la COVID-19 de Johnson & Johnson est très efficace contre les maladies graves et les décès attribuables au variant delta. L’étude, qui comprenait un demi-million de travailleurs de la santé, s’est révélée efficace à 95 % pour prévenir les décès et à 71 % contre l’hospitalisation en raison du variant delta.

- 6 août, le gouvernement italien a annoncé jeudi l’introduction d’un passe sanitaire obligatoire (green pass)  à l’entrée des salles de sport, des stades, des musées ou des foires commerciales, ainsi qu’à l’intérieur des restaurants..

- 6-31 août 2021, Afghanistan - Prise du pouvoir par les talibans - Le 6, les talibans s’emparent sans combattre de leur première capitale provinciale, Zarandj, à la frontière iranienne, prennent le contrôle de plusieurs autres capitales provinciales; le 9, alors que le président Ashraf Ghani appelle la population à la mobilisation, le porte-parole du Pentagone John Kirby affirme que «c’est aux Afghans de prendre leur destin en mains, c’est leur pays, c’est leur combat». Le 12, les talibans conquièrent Kandahar et le 15, entrent dans Kaboul et s’emparent du pouvoir dont ils avaient été chassés par l’intervention américaine en novembre 2001.  Des milliers de civils convergent vers l’aéroport de Kaboul dans l’espoir d’être évacués, les scènes de chaos et de panique sont diffusées dans le monde, plusieurs pays occidentaux, au premier rang desquels les États-Unis, organisent des opérations d’évacuation encadrées par une dizaine de milliers de soldats de diverses nationalités; le 16, dans une allocution solennelle prononcée depuis la Maison-Blanche, Joe Biden, critiqué pour avoir mis en œuvre le retrait américain du pays et pour n’avoir pas anticipé la victoire éclair des talibans, se justifie...

 

- 7 août, France - Manifestations anti-passe sanitaire, quelque 237 000 personnes, dont 17 000 à Paris, ont défilé ce samedi 7 août. Comme depuis quatre week-end, les manifestants ont protesté contre la mise en place du passe sanitaire. Il s’agit de la plus forte mobilisation jusqu’à présent, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.

 

- 9 août 2021 - Publication du sixième rapport d’évaluation des fondements scientifiques du changement climatique (Rapport du GIEC, ONU) :  il établit pour la première fois que le rôle des activités humaines dans le réchauffement climatique est «sans équivoque» (il était «extrêmement probable» en 2013) et constate une augmentation de la température à la surface du globe de 1,1 0C sur la dernière décennie par rapport à 1850, soit le rythme de progression le plus élevé depuis deux mille ans. Les terres se réchauffent plus vite que les océans et les pôles plus vite que les tropiques. Le rapport évoque les conséquences de ce réchauffement que sont l’accélération de la fonte des glaciers et des calottes glaciaires, la montée du niveau des eaux, la désoxygénation et l’acidification des océans, ainsi que l’augmentation du nombre des événements extrêmes comme les canicules, les inondations, les cyclones tropicaux ou les sécheresses. La plupart de ces changements sont irréversibles. Le GIEC estime que le seuil des 1,5 0C de réchauffement sera atteint vers 2040. 

Dans un scénario optimiste en matière d’émission de gaz à effet de serre (respect d’une neutralité carbone en 2050), ce réchauffement se limiterait à 1,4 0C à la fin du XXIe siècle. Dans le pire des scénarios, il atteindrait 4,4 0C. Le GIEC met enfin en garde contre les risques d’emballement de certains phénomènes qu’entraînerait le franchissement de seuils critiques. Les deuxième et troisième volets du rapport, relatifs à la vulnérabilité des sociétés et aux solutions pour réduire les gaz à effet de serre, paraîtront en février et mars 2022, avant une synthèse attendue en septembre de la même année.  

9 août, UK - La Grande-Bretagne devrait cesser de compter les infections quotidiennes à la COVID-19, car la phase pandémique du pays se termine lentement. Le professeur Paul Hunter, spécialiste des maladies infectieuses à l’Université d’East Anglia, a averti que les chiffres, qui reflètent le nombre de personnes qui obtiennent un résultat positif chaque jour, «will remain high for our lifetimes». Il a suggéré que le Royaume-Uni devrait commencer à se préoccuper uniquement des chiffres d’hospitalisation, qui seront "très faibles" dans la prochaine phase de l’épidémie (Daily Mail). 

- 11 août - L’OMS lance la deuxième phase de son essai de solidarité, appelé Solidarity PLUS, pour tester trois nouveaux médicaments candidats au traitement contre la COVID-19. L’essai sera mené dans 52 pays et comprendra les médicaments artésunate, un dérivé de l’artémisinine utilisé pour le paludisme; l’imatinib, un médicament contre le cancer pris par voie orale; et l’infliximab, un anticorps monoclonal utilisé pour traiter des maladies auto-immunes comme la maladie de Crohn.

- Entre octobre 2020 et août 2021, les Etats-Unis ont interpellé 1,5 million de personnes à la frontière avec le Mexique, un niveau qui n’avait pas été atteint depuis vingt ans (1,6 million en 2000 sur une année complète)...

- 12 août - L’OMS demande aux gouvernements de « dépolitiser la situation et de coopérer pour accélérer les études sur les origines » de la COVID-19, et affirme que « la recherche des origines du SRAS-CoV-2 n’est pas et ne devrait pas être un exercice pour attribuer le blâme, pointer du doigt ou marquer des points politiques ».

- 12 août, Thaïlande, Joko Widodo très critiqué pour sa gestion hésitante de la pandémie, à peine 10% de la population totalement vaccinée alors que depuis le début de l'épidémie dans cet archipel d'Asie du Sud-Est, 3 millions de personnes ont été contaminées par le Covid-19 et 98.000 en sont mortes, pour une population de 270 millions d'habitants, selon les chiffres officiels. 

- 13 août - Les organismes de réglementation américains approuvent une dose de rappel de vaccins contre la COVID-19 pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

- 14 août (the Deadliest Natural Disasters in 2021) - un tremblement de terre de magnitude 7,2 a secoué le sud-ouest d’Haïti, tuant 2,248 personnes, selon les Centres nationaux d’information environnementale, exacerbant les troubles provoqués par l’assassinat du président Moise le mois précédent...

- 15 août, Turquie, à Bozkurt, dans la province de Kastamonu, les inondations qui ont touché, au cours de la semaine dernière, le nord de la Turquie, ont fait au moins soixante-dix-sept morts, ce sont les  inondations, les plus meurtrières que le pays a connues ces dernières décennies ...

- 16 août - La société pharmaceutique suisse Roche met en garde contre les pénuries d’Actemra/RoActemra, le nom de marque du tocilizumab, « en raison de la hausse sans précédent de la demande mondiale ». Aux États-Unis, la demande est « bien au-delà de 400 % des niveaux d’avant la COVID-19 au cours des deux dernières semaines seulement », selon un communiqué. Le tocilizumab fait partie des traitements recommandés par l’OMS pour les patients atteints de COVID-19 grave. Outre la nature évolutive de la COVID-19, Roche attribue les pénuries prévues à la capacité de fabrication limitée à l’échelle mondiale, aux contraintes dans l’approvisionnement en matières premières et à la complexité de la fabrication de produits biologiques.

- La Turquie poursuit la construction de son mur frontalier avec l'Iran depuis 2017 pour empêcher l'afflux de migrants afghans, un mur de 3 mètres de hauteur et 295 kilomètres de long, assorti de tours de contrôle, de radars et d'un grand nombre de gardes-frontières. La Turquie a déjà accueilli 4 millions de réfugiés syriens ...

- 16 août - Dix millions de vaccins contre la COVID-19 partiellement produits en Afrique du Sud sont exportés vers l’Europe en août et en septembre, selon un article d’opinion publié dans le Guardian par l’ancien premier ministre du Royaume-Uni, Gordon Brown. Le New York Times publie une enquête qui conclut que le contrat entre Johnson & Johnson et Aspen Pharmacare « a obligé l’Afrique du Sud à renoncer à son droit d’imposer des restrictions à l’exportation des doses de vaccin ».

- 18 août, US - Le gouvernement des États-Unis annonce qu’il commencera à offrir des injections de rappel des vaccins de Pfizer et de Moderna aux membres du public américain huit mois après une deuxième dose. Si tous les pays à revenu élevé décident de donner des doses de rappel aux personnes âgées de plus de 50 ans, cela consommerait près d’un milliard de doses, déclare le scientifique en chef de l’OMS, le Dr Soumya Swaminathan, lors d’un point de presse. Selon Joachim Hombach, secrétaire exécutif du Groupe consultatif stratégique d’experts sur l’immunisation de l’OMS, les données relatives à la nécessité de faire des piqûres de rappel ne sont toujours pas concluantes. Bien que certains renseignements montrent qu’il y a un niveau de diminution de l’efficacité protectrice des vaccins contre la COVID-19 par rapport à la maladie bénigne au fil du temps, il n’y a pas de données qui suggèrent que la protection contre la maladie grave diminue également, dit-il.

- 18 août, Nouvelle-Zélande - Après la découverte mardi d'un cas local dans cet archipel de 5 millions d'habitants, le premier depuis six mois, Jacinda Ardern a décidé de confiner l'ensemble de la population dès mercredi pour trois jours. Il s'agit d'un confinement particulièrement strict, qui n'autorise que les activités essentielles et induit la fermeture des crèches, écoles, commerces et restaurants. Le gouvernement néo-zélandais n'y avait eu recours jusqu'à présent qu'une seule fois, en mars 2020, quand le Covid avait commencé à se propager dans le pays ..

- 21 août, manifestations contre le confinement dans la plupart des capitales de l'Australie, 4000 personnes à Melbourne avec plus de 200 arrestations, et de plus petites manifestations ont eu lieu à Adélaïde, Brisbane, Darwin, Perth et Sydney.  

- 21 août, France - Sixième mobilisation contre le passe sanitaire et la généralisation de la vaccination, un rassemblement qui donne l'occasion à quelques médias de dénoncer ce qu'ils appellent des figures et propos complotistes ...

- 23 août- Selon un rapport de la Banque asiatique de développement, environ 80 millions de personnes de plus dans les pays à revenu faible et intermédiaire de l’Asie et du Pacifique ont été poussées dans l’extrême pauvreté en raison des perturbations de l’activité économique causées par la COVID-19 l’an dernier. 

- 24 août - Selon le Washington Post, un rapport classifié remis au président des États-Unis, Joe Biden, de la communauté du renseignement du pays, n’a pas fourni de réponse concluante sur les origines de la COVID-19. Le rapport n’est pas encore public.

- 25 août - Onze membres d’un groupe international d’experts dirigé par l’OMS ont averti dans un article publié dans Nature que la fenêtre d’opportunité pour trouver les origines de la COVID-19 se referme « rapidement ». Le rapport initial du groupe sur ses conclusions a été publié en mars, mais il était incomplet et contenait des recommandations d’études supplémentaires nécessaires. Mais ce processus est « au point mort », ont écrit les auteurs, ajoutant que « tout retard rendra certaines études biologiquement impossibles ».

- 26 août - Un total de 57 600 doses de vaccin contre la COVID-19 arrivent en Algérie par l’entremise du programme COVAX. Ces doses font partie du million de doses que le Danemark s’est engagé à verser au programme COVAX. De nombreux pays africains ont de la difficulté à planifier le déploiement des vaccins contre la COVID-19 parce que les approvisionnements sont imprévisibles, déclare le Dr John Nkengasong..

- 29 août, (the Deadliest Natural Disasters in 2021), l’ouragan Ida a touché terre sous forme de tempête à Port Fourchon, en Louisiane. Les pannes d’infrastructures causées par les vents violents et l’eau ont fait 32 morts sur la côte du golfe du Mexique. Selon les Centers for Disease Control and Prevention, 56 personnes ont perdu la vie à la suite de nouvelles inondations dans le nord-est des États-Unis.

- 31 août - L’OMS affirme qu’elle surveille un nouveau variant de la COVID-19 appelé « mu ». Il a été identifié pour la première fois en Colombie en janvier. "La variante Mu a une constellation de mutations qui indiquent les propriétés potentielles de l’évasion immunitaire", a écrit l’agence dans une mise à jour hebdomadaire sur la pandémie.

 

SEPTEMBRE 2021

 

- 1er septembre, US - La Cour suprême décide de ne pas suspendre une loi adoptée en mai par l’État du Texas et entrée en vigueur le jour même, qui interdit l’avortement dès que le battement du cœur de l’embryon est décelable, ce qui ramène le terme maximal de l’interruption de grossesse à six semaines.

- 1er septembre, Philippines - À la fin du mois d’août, Malacañang a annoncé que la région de la capitale nationale, Bataan et Laguna demeureront sous le MECQ du 1er au 7 septembre, avec les mêmes restrictions supplémentaires. Le même mois, le système de niveaux d’alerte de la COVID-19 a été mis à l’essai dans la RCN. C’est un nouveau système de catégories de quarantaine qui s’applique à des villes, des municipalités ou des régions entières.  Cette méthode est composée de cinq niveaux d’alerte et de la technique de confinement granulaire, qui est une quarantaine de deux semaines au niveau micro pour les régions déclarées « zones critiques » par les unités gouvernementales locales (UGV).

- 2 septembre, Bulgarie - Lanterne rouge européenne avec seulement 16,7 % des près de 7 millions de Bulgares vaccinés, le pays affiche déjà un des pires taux de mortalité due au Covid-19 de toute l’UE, et affronte 2 000 contaminations chaque jour. Le ministre de la santé annonce le retour de mesures restrictives à partir du 7 septembre, la fermeture totale des discothèques et à partir de 22 heures pour les bars et restaurants...

- 4 septembre, Allemagne, "Unteilbar", Berlin, une manifestation pour dénoncer le racisme et exprimer solidarité pour la justice sociale, les problèmes sociaux et les injustices sont devenus de plus en plus aigus au cours de la dernière année, dénoncent plus de 300 organisations, un premier rassemblement avait eu lieu en 2018...

- 7 septembre - La production de vaccins contre la COVID-19 pourrait dépasser 12 milliards de doses d’ici la fin de l’année et, 4 milliards d’ici juin, selon une modélisation effectuée par Airfinity. L’année prochaine, le monde pourrait voir l’offre dépasser la demande pour la première fois. Environ la moitié des doses prévues sont attendues des fabricants chinois.

- 8 septembre 2021, record de ventes de livres en 2021 en Espagne, les ventes en 2021 ont augmenté de 44% et le secteur aura un chiffre d'affaires de 1.1.000 millions, le meilleur chiffre depuis une décennie. En France ,le marché a crû de 43,4%, en Italie de 36,9%, en Belgique de 25%...

- 9 septembre, Thaïlande, après une trêve de près d'un an due aux restrictions sanitaires, le mouvement pro-démocratie a repris ses manifestations contre le gouvernement du Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-O-Cha, à Bangkok ...

 - Début septembre, pic de l’épidémie au variant Delta aux Etats-Unis avec 165 000 cas déclarés par jour en moyenne ...

 

- 10 septembre, Danemark - "Le 10 septembre, les autorités danoises ont levé toutes les restrictions liées à la pandémie et ont déclaré que la COVID-19 n’est plus une « menace critique » dans le pays. Les taux de vaccination sont élevés : 86 % de tous les citoyens admissibles de 12 ans et plus ont reçu au moins un vaccin, et 95 % des personnes de 50 ans et plus sont entièrement vaccinées. Le nombre de morts au Danemark pendant la pandémie n’était que de 450 personnes par million de citoyens, contre 1 982 par million aux États-Unis. Comment le Danemark et ses 5,8 millions de personnes ont-ils surmonté la pandémie de COVID-19? La confiance élevée et stable des citoyens envers leurs autorités de santé a été un facteur crucial du succès du Danemark, encourageant des taux de vaccination élevés et la mise en œuvre réussie de politiques clés comme les tests de masse et les passeports contre le coronavirus." (Washington Post).

 

- septembre, aux Etats-Unis, un record de 4,4 millions de personnes ont quitté leur emploi ce mois-ci, tandis que les offres d’emploi sont restées inchangées à 10,4 millions, selon les données publiées vendredi par le Bureau of Labor Statistics.

- 10 septembre, UK, plus de 1 000 personnes au début du mois de septembre, 1 959 la semaine du 10 septembre, plus de 18 200 migrants ont rejoint les côtes du Royaume-Uni à bord de small boats au cours des neufs premiers mois de l’année...

- 11 septembre, France - Pour la neuvième semaine de suite, des manifestations contre le passe sanitaire ont eu lieu dans toute la France, sur l’ensemble du territoire, le ministère de l’intérieur a fait état de 121 000 manifestants, contre 140 000 la semaine précédente et 237 000 au plus fort, le 7 août, à Paris, la Préfecture de police (PP) a comptabilisé 19 000 manifestants dans quatre défilés distincts, des manifestations marqués par des violences ..

- 13 septembre, une série d’articles publiés par le Wall Street Journal à partir de documents internes de Facebook fournis par le biais d’un «lanceur d’alerte», montre que le réseau social s'est gardé de corriger certaines dérives créées par ses applications, comme la prévalence des posts de stars et de la visibilité des likes sur le comportement des adolescents. Frances Haugen accusera le groupe, sur la chaîne CBS, de choisir le profit plus que la "sécurité" de ses utilisateurs ...

- 14 septembre, US - Les électeurs rejettent par référendum la révocation du gouverneur démocrate de Californie Gavin Newsom, par 61,9 % des suffrages. Le taux de participation est de 58,5 %. L’initiative, prévue par la Constitution de l’État, revenait à un groupe de citoyens mécontents, soutenu par le prétendant républicain à la succession de Gavin Newsom, l’animateur radio Larry Elder. 

- 14 septembre - Sur plus de 5,7 milliards de doses de vaccin administrées dans le monde, seulement 2 % ont été administrées en Afrique, déclare Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé.

- 15 septembre - Alors qu'en France, 69,9 % de la population a reçu un schéma vaccinal complet, la question de la troisième dose et de sa nécessité divise les scientifiques. L'OMS ne cesse de rappeler que "pour l'instant, nous ne souhaitons pas voir une utilisation généralisée des doses de rappel pour les personnes en bonne santé qui sont entièrement vaccinées". Il y a davantage urgence à vacciner les populations non vaccinées à travers le monde. Les données actuelles ne semblent pas indiquer la nécessité d’un "boost" dans la population générale, chez laquelle l’efficacité contre les maladies graves reste élevée.  La diminution du titre d'anticorps neutralisants n'est pas nécessairement prédictive d'une diminution de l'efficacité des vaccins au fil du temps. D'autant plus qu'une dose de rappel n'est pas anodine (Lancet) ...

- 15 septembre, plus de 37 millions d’enfants nigérians doivent commencer la nouvelle année scolaire mais un million d’entre eux subissent  la menace de violences après une série d’enlèvements massifs et d’attaques d'écoles, a déclaré l’Unicef...

- 15 septembre, l’Unesco ajout vingt nouveaux sites (répartis dans vingt et un pays) à son réseau mondial des réserves de biosphère, portant le nombre total de réserves à 727 dans 131 pays, couvrant près de 6 % de la planète, des zones spécialement protégées où l’objectif est de concilier la conservation de la nature et le développement économique...

- Proclamée par l’ONU en 2007,le 15 septembre est la Journée internationale de la Démocratie: le Secrétaire général de l’ONU a exhorté les gouvernements à être ouverts et transparents, réactifs et responsables dans leur réponse à la COVID-19 et à veiller à ce que toutes les mesures d’exception soient légales, proportionnées, nécessaires et non discriminatoires. «La meilleure action est celle qui permet, d’une manière proportionnée, de parer aux menaces immédiates, tout en protégeant les droits de l’homme et l’état de droit». L'ONG "A Voté" est de celle qui entend lever tous les freins à une plus grande participation électorale, car qu'est-ce qu'une démocratie sans électeurs?

- 16 septembre, le gouvernement chinois a affirmé jeudi avoir entièrement vacciné plus d’un milliard de personnes contre le Covid-19, soit plus de 70 % de sa population de 1,4 milliard d’habitants.

- 16 septembre, France - L’obligation vaccinale contre le Covid-19 est entrée en vigueur mercredi et concerne 2,7 millions de professionnels et quelque 3 000 suspensions ont été signifiées à du personnel des établissements de santé ou médico-sociaux qui n’étaient pas encore rentrés dans un parcours de vaccination ..

- 17 septembre, France - Le cap des 50 millions de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 est atteint, certes avec dix-sept jours de retard sur l’objectif de fin août qu’avait fixé le gouvernement en juillet. Près de trois millions de personnes qui doivent encore recevoir une deuxième dose pour bénéficier d’une protection maximale contre les formes graves du Covid...

- 17 septembre, France - Après le fameux « quoi qu’il en coûte » et des dépenses de soutien aux entreprises pénalisées par la crise sanitaire, qui totaliseraient environ 70 milliards d’euros, hors prêts garantis par l’Etat et hors plan de relance, à quelques mois de la présidentielle, Emmanuel Macron multiplie dépenses et promesses de dépenses à chacune de ses visites de terrain : 1,5 milliard à la ville de Marseille, 500 millions d’euros supplémentaires au ministère de l’intérieur, après une rallonge de 1 milliard d’euros en juillet, 600 millions d’euros (par an) pour les agriculteurs, plusieurs centaines de millions d’euros pour les 3 millions de travailleurs indépendants, 600 millions d’euros pour les ménages modestes avec le «chèque énergie», et nul ne semble s'interroger sur cette distribution de "richesses" sans précédent .... et à l'horizon, déjà 2 milliards d’euros supplémentaires prévus pour le dispositif «MaPrimeRénov», le « revenu d’engagement » pour les jeunes évalué à 2 milliards, le plan d’investissement «France 2030»  et ses 30 milliards d’euros sur plusieurs années ...

- 18 septembre,  France - Chiffres en baisse pour ce dixième samedi de mobilisation contre le passe sanitaire et l’obligation vaccinale, 80 000 manifestants, dont 6 100 à Paris...

- 18 septembre, Australie, plus de 200 manifestants arrêtés et des policiers blessés dans la capitale de l’Etat de Victoria lors de violents affrontements suite à un rassemblement contre le confinement. Melbourne connaît son sixième confinement depuis le début de la pandémie...

- 21 septembre, dans ses «Perspectives économiques intermédiaires», publiées mardi, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) table sur une reprise économique mondiale mais les écarts se creusent entre les pays développés, qui présentent une couverture vaccinale qui frôle 70 %, et les pays émergents...

- 22 septembre, Pologne, alors qu'à la mi-juillet, la Commission européenne avait lancé une procédure d’infraction contre la Pologne pour les «zones sans idéologie LGBT» décrétées par nombre de collectivités locales, régions et communes (un tiers du territoire polonais), la région polonaise de Sainte-Croix a renoncé mercredi à se déclarer ainsi ...

- 22 septembre, France, la Cour de cassation a cassé, mercredi, un arrêt de la cour d’appel de Bordeaux qui condamnait huit «décrocheurs de portraits» d’Emmanuel Macron à des peines allant jusqu’à 600 euros d’amende ...

- 22 septembre, Melbourne, la deuxième ville d'Australie, a été le théâtre mercredi d'une nouvelle manifestation qui visait cette fois à dénoncer l'obligation vaccinale, notamment pour les employés du bâtiment. Les forces de l'ordre sont intervenus pour disperser le rassemblement....

- 22 septembre, l'OMS publie ses nouvelles lignes directrices en matière de qualité de l’air, avec un durcissement significatif des normes censées protéger la santé : les seuils fixés pour les deux plus dangereux polluants de l’air, les particules fines (PM 2,5, inférieures à 2,5 micromètres), aux sources multiples (transports, industrie, chauffage, agriculture, etc.), et le dioxyde d’azote (NO2), gaz toxique émis principalement par le trafic routier, sont drastiquement abaissés...

- 23 septembre, Hongrie, Viktor Orban organise à Budapest un «sommet de la démographie» qui, sous couvert de chercher des solutions à la crise démographique qui ronge l’Europe centrale et orientale, entend lutter contre une supposée invasion du monde occidental par les «non-Européens» et affirme qu'un pays n’est viable que si ses citoyens partagent les mêmes valeurs...

- 23 septembre, Ukraine, le Parlement adopte une loi qui vise à limiter l’influence des oligarques en établissant un registre de ces riches hommes d’affaires qui pèsent sur la vie publique, auxquels il sera imposé de déclarer leurs biens et interdit de financer les partis politiques, de rencontrer en privé des hauts fonctionnaires et de participer à des privatisations. La lutte contre la corruption était la principale promesse de campagne de Volodymyr Zelensky, président de l'Ukraine depuis le 20 mai 2019, un président souvent accusé de gouverner selon les sondages...

- 24 septembre, US – La directrice des CDC émet un avis divergent avec les conseillers indépendants en vaccination de l’Agence pour recommander des rappels à un plus grand groupe de personnes, les 18 à 64 ans qui sont plus à risque de contracter la COVID-19 en raison de leur milieu de travail ou de leur milieu institutionnel, en plus des adultes âgés, des résidents d’établissements de soins de longue durée et de certaines personnes ayant des problèmes de santé sous-jacents.

- 24 septembre, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) alerte sur la forte augmentation du nombre de morts sur la route des Canaries, depuis le début de l’année, l’organisme dépendant des Nations unies a comptabilisé 785 morts, dont 177 femmes et 50 enfants, deux fois plus qu’en 2020, et durant le seul mois d’août, près de 380 migrants ont trouvé la mort en cherchant à rejoindre l’archipel espagnol...

- 25 septembre, Russie, plus d’un millier de Russes ont manifesté à Moscou, à l’appel du Parti communiste de la Fédération de Russie (PCFR), protestant contre ce que les critiques du Kremlin ont qualifié de fraudes massives lors des élections législatives qui se sont déroulées entre le 17 et le 19 septembre...

 - 26 septembre, Allemagne - Le Parti social-démocrate (SPD, centre gauche) du vice-chancelier et ministre des Finances Olaf Scholz remporte les élections législatives avec 25,7 % des suffrages et 206 sièges sur 736 L’Union chrétienne démocrate-Union chrétienne-sociale (CDU-CSU, centre droit) d’Armin Laschet enregistre le pire score de son histoire avec 24,1 % des voix et 197 élus. Les Verts d’Annalena Baerbock progressent avec 14,8 % des suffrages et enregistre leur meilleur score. Le Parti libéral-démocrate (FDP) de Christian Lindner est en légère hausse avec 11,5 % des voix. Alternative pour l’Allemagne (AfD, extrême droite) d’Alice Weidel et Tino Chrupalla subit un revers avec 10,3 % des suffrages, et Die Linke (extrême gauche) de Dietmar Bartsch et Janine Wissler s’effondre avec 4,9 % des voix. Le taux de participation est de 76,6 %. La composition du Parlement allemand n’a jamais été aussi morcelée...

- 27 septembre, le Conseil de l’Europe a décerné son prix des droits de l’homme Vaclav-Havel 2021 à l’opposante biélorusse Maria Kolesnikova, figure du mouvement de contestation qui s’était formé contre le régime d’Alexandre Loukachenko à l’été 2020. Elle est «l’un des trois symboles féminins de l’opposition biélorusse», avec Svetlana Tikhanovskaïa, candidate à la présidentielle à la place de son mari emprisonné, et Veronika Tsepkalo, qui ont fui le pays sous la pression des autorités..

- 28 septembre, Inde, 47% de la population adulte a reçu au moins une dose et 16% deux.

- 28 septembre, 686 personnes venant d’Egypte, du Tchad, du Maroc, de Syrie, du Bangladesh, du Soudan, du Nigeria, d’Ethiopie et du Sénégal, et partis de Zouara, en Libye, ont accosté dans la nuit de lundi à mardi sur l’île de Lampedusa, dans le sud de l’Italie, c’est l’une des plus importantes arrivées de migrants en Italie depuis des années...

 - 30 septembre, France, à quelques mois de la campagne des élections présidentielles, Emmanuel Macron installe une commission sur le complotisme présidée par le sociologue Gérald Bronner, "Les Lumières à l’ère numérique", qui «devra formuler, d’ici la fin de l’année, des propositions concrètes dans les champs de l’éducation, de la régulation, de la lutte contre les diffuseurs de haine et de la désinformation», à suivre, par curiosité....

- 30 septembre, ouverture du site de l'Expo 2020 à Dubaï, la première exposition universelle organisée au Moyen-Orient, les Émirats arabes unis espèrent accueillir environ 25 millions de visiteurs mais le Parlement européen appelle au boycott...

- 30 septembre, clôture à Milan du sommet intitulé «Youth4Climate: Driving Ambition», 400 jeunes venus des quatre coins de la planète ont débattu sur le climat en préparation de la COP26...

 

OCTOBRE 2021

 

Après un sommet d'infection quotidien en juillet 2021, suit une longue baisse soutenue de la pandémie à l’échelle mondiale, des infections mondiales qui vont passer sous les 3 millions par jour à la fin d’octobre 2021, pour la première fois en 18 mois....

 

- Plus de 700000 personnes sont mortes de la covid-19 aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie, selon l'afp, d'après un décompte de l'université john hopkins, l'équivalent de la population de la capitale, Washington

- Rebond du pétrole qui atteint son plus haut niveau depuis 3 ans, exacerbé par une hausse encore plus forte du prix du gaz qui a bondi de 300.

- 83% des espagnols ont accès à des contenus audiovisuels payants (Netflix, HBO, Amazon Prime Video, Disney+...), soit 32,4 millions de personnes dépensant près de 40e par mois

- Après avoir divulgué les Panama Papers qui proviennent de cabinets d'avocats internationaux, une enquête du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), en partenariat avec 150 médias internationaux, a publié les Pandora Papers, 11,9 millions de documents qui révèlent la dissimulation d'avoirs dans des paradis fiscaux ( (îles Vierges britanniques, Dubaï, Singapour, Panama, les Seychelles…) via des entreprises offshore, de millionnaires, d'hommes politiques, d'hommes d'affaires et d'autres personnalités de plus de 90 pays...

- 1er octobre, Macao intensifie ses restrictions de voyage alors que la ville tente de prévenir une épidémie de COVID-19 qui pourrait menacer son industrie du jeu avant les vacances de la "golden week" chinoise. Tous les résidents et visiteurs subissent un test de dépistage de la COVID-19 dans le cadre d’un exercice de dépistage de masse de trois jours. La Chine continentale et Macao ont ouvert leurs frontières depuis près d’un an..

 

- Chine, le nombre de déplacements effectués sur les routes de la Chine au titre de la "golden week" ce mercredi 6 octobre était de 34,1 % inférieur aux niveaux observés en 2019. Cette pause de sept jours est la fête annuelle la plus importante de la Chine après le Nouvel An lunaire et traditionnellement une période qui jette sur les routes plus de 600 millions de touristes ...

- 1er octobre, France - L’Assemblée nationale lance une «consultation citoyenne» en ligne sur les raisons de l’abstention. Composée de vingt-cinq questions, elle vise à identifier le « comportement électoral et les raisons de l’abstention», «les mesures pouvant être prises pour améliorer la participation électorale » et plus globalement « le rapport à la chose publique». Lors l'élection présidentielle d'avril 2022, marquée par un fort taux d'abstention, on attendait encore les mesures promises, ou du moins quelques pistes de réflexion...

- 1er octobre, France - Pour nombre de médias, en Allemagne, Angleterre, Espagne ou Etats-Unis, la condamnation de l’ancien chef d’Etat, Nicolas Sarkozy, dans l’affaire Bygmalion marque en France la fin d'une époque...

- 1er octobre, France - Au lendemain de l’annonce d’un «bouclier tarifaire» contre le bond des prix de l’énergie, le président du groupe Les Républicains au Sénat, Bruno Retailleau, a ironisé sur Twitter sur le calendrier menant « aux présidentielles » ...

- 1er octobre , Belgique, la Flandre supprimera l’obligation de porter le masque, notamment dans les commerces et les écoles, alors qu’il restera prescrit à Bruxelles en Wallonie. Depuis le 17 septembre, les régions ont carte blanche pour fixer les règles...

- 2 octobre, US - L’entrée en vigueur le 1er septembre d’une loi du Texas, qui interdit quasiment tous les avortements dans ce vaste Etat, a déclenché guérilla judiciaire et contre-attaque au Congrès, mais aussi des manifestations de dizaines de milliers de femmes à travers le pays pour défendre le droit à l’IVG...

- 2 octobre, Brésil - Des dizaines de milliers de manifestants dans plusieurs villes du pays, à l’appel des mouvements et partis de gauche, réclament une nouvelle fois la destitution du président d’extrême droite Jair Bolsonaro et dénoncent la hausse du coût de la vie.

- 4 octobre, France - Plus de 1 400 salariés d’hôpitaux, de cliniques et de maisons de retraite d’Ile-de-France font l’objet d’une suspension pour non-respect de l’obligation vaccinale contre le Covid-19, a fait savoir l’agence régionale de santé (ARS).

- 4 octobre, France, l’obligation de porter le masque à l’école primaire sera levée dans les départements où le taux d’incidence du Covid-19 sera inférieur à 50 pour 100 000 habitants depuis cinq jours, mais le passe sanitaire reste maintenu dans tous les départements...

- 4 octobre - Portée par la reprise économique, la croissance du commerce mondial de marchandises s’accélère et devrait atteindre les 10,8 % en 2021, selon les prévisions de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), en nette amélioration par rapport à celles de mars (8 %). La fermeture des ports, l’explosion des prix du fret maritime et les ruptures d’approvisionnement dans certains secteurs comme celui des semi-conducteurs perturbent le commerce mondial mais ne devraient pas avoir d’incidence majeure sur les agrégats mondiaux, selon l’OMC...

- 5 octobre, France, publication du rapport de la commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise catholique, selon l’estimation de la commission présidée par Jean-Marc Sauvé, 216 000 personnes aujourd’hui majeures auraient été agressées par un prêtre ou un religieux alors qu’elles étaient mineures...

- 5 octobre, France - Quelque 6 400 personnes, selon le ministère de l’intérieur, et 25 000 selon la CGT, ont manifesté, mardi, dans la capitale à l’appel des syndicats : «Retraites, salaires, services publics, assurance-chômage, non à la régression sociale, non au passe sanitaire comme outil de répression».

- Au 6 octobre 2021, 235 673 032 cas confirmés de COVID-19 et 4 814 651 décès ont été signalés à l'Organisation mondiale de la santé ; 46.1% de la population mondiale a reçu au moins une dose de vaccin COVID-19.

- 7 octobre, France, pour les gouvernants français, la France a bien géré la pandémie et peut s'enorgueillir de retrouver en fin d'année 2021 son niveau d'activité d'avant-crise : la croissance attendue sera de plus de 6% en 2021, soit, nous dit-on, la plus forte d'Europe, notamment grâce aux plans d'urgence et de relance déployés par l'exécutif depuis mars 2020. Mais la lecture est différente pour le Conseil d'analyse économique, dans sa note "Les Français au temps du Covid-19 : économie et société face au risque sanitaire" : le CAE a construit un "indice de sacrifice" pour évaluer la gestion de la crise en 2020 par chaque pays, en agrégeant des données économiques (le maintien de l'activité) et sanitaires (les indicateurs de surmortalité) : la France se classe 26e sur les 38 pays analysés...

- 8 octobre, deux journalistes, le russe Dmitri Mouratov, rédacteur en chef de la « Novaïa Gazeta », et la Philippine Maria Ressa, prix Nobel de la paix, le premier à récompenser la liberté d’information en tant que telle...

- 9 octobre, France - Quelque 45 300 manifestants ont défilé pour protester contre le passe sanitaire pour le 13e samedi consécutif, a annoncé le ministère de l’intérieur, avec un chiffre de participation en léger recul par rapport à la semaine dernière, où Beauvau avait recensé 47 935 manifestants le 2 octobre...

- 9 octobre, Italie, manifestation anti-passe sanitaire samedi à Rome, arrestations de plusieurs membres d’un groupuscule d’ultradroite italiens, Forza Nuova après des heurts violents ..

- 9 octobre, le Brésil est devenu le deuxième pays au monde à enregistrer plus de 600000 décès dus au coronavirus, alors que la gestion de la pandémie par le président d’extrême droite Jair Bolsonaro continue de faire l’objet de critiques..

- 10 octobre, des dizaines de milliers de Polonais ont manifesté, dimanche, pour défendre l’appartenance de leur pays à l’Union européenne (UE) après la décision, vendredi, du Tribunal constitutionnel polonais contestant la primauté du droit européen sur le droit national.

- 10 octobre, Tunisie, au moins 6 000 personnes ont manifesté, dimanche, dans le centre de Tunis pour dénoncer le coup de force du président Kaïs Saïed, qui s’est arrogé les pleins pouvoirs fin juillet...

- 10 octobre, Irak - Un paysage politique éclaté. Le Mouvement sadriste du leader chiite Moqtada al-Sadr remporte les élections législatives. Dans le camp chiite, qui marque le pas, la Coalition de l’État de droit de l’ancien Premier ministre Nouri al-Maliki progresse au détriment de la coalition al-Fatah de Hadi al-Ameri, coalition de formations islamistes pro-iraniennes.  Dans le camp sunnite, la victoire revient au nouveau Parti du progrès du président du Parlement Mohamed al-Halbousi qui arrive en deuxième position au niveau national. Le Parti démocratique du Kurdistan du clan Barzani devance l’Union patriotique du Kurdistan du clan Talabani. Le taux de participation est de 41 %. Les jours suivants, la coalition al-Fatah, soutenue par les combattants pro-iraniens des unités de la Mobilisation populaire, dénonce des fraudes, perdant deux tiers des sièges obtenus en 2018...

- 12 octobre, France - Après les mesures d’urgences mises en place depuis mars 2020 et le plan de relance de 100 milliards, Emmanuel Macron présente son plan d’investissement France 2030, un plan d’investissement de 30 milliards d’euros, fixant la mission de gagner la « bataille de l’indépendance » dans un monde de l’après-crise soumis à des changements rapides, dont 8 milliards pour devenir un «leader de l’hydrogène vert», avec la construction de «deux gigafactories ou électrolyseurs», un milliard d’euros pour développer des petits réacteurs nucléaires, 4 milliards d’euros avec l’objectif de «produire en France 2 millions de véhicules électriques et hybrides», la production de 20 biomédicaments contre les cancers ou les maladies chroniques, 2 milliards d’euros destinés à des innovations de «rupture» dans l’agriculture,  6 milliards consacrés à développer une production nationale de composants électroniques, 2,5 milliards d’euros seront dédiés à la formation des « talents » de demain. "Le risque de ces grands plans tient dans la gouvernance et l’exécution. Souvenons-nous des échecs passés", averti le président du Medef.

- « Nous sommes un pays qui travaille moins que les autres », a affirmé le président Macron lors de la présentation du plan d’investissement France 2030. En 2020, les Français avec un emploi travaillaient, si on regarde le temps de travail hebdomadaire, deux heures trente en moins par semaine que la moyenne des pays de l’OCDE. En fait, avec 36,5 heures de travail hebdomadaire moyen en 2020 selon l’OCDE, la France ne se situe en dessous de la moyenne des 38 pays adhérents à l’organisation internationale (37 heures) que pour trente minutes, devant de nombreux pays comme la Suisse (34,6 heures) ou les Pays-Bas (29,5 heures). La France est par ailleurs cinquième pays d'Europe en matière de productivité horaire ajustée ..

- Le Global Innovation Index 2021, indicateur élaboré par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle et publié le 20 septembre, positionne comme économie la plus innovante au monde, la Suisse, suivie par la Suède, les États-Unis, le Royaume-Uni, la République de Corée, les Pays-Bas, la Finlande, Singapour, Danemark, Allemagne, la Chine est au 12e rang mondial en termes d’innovation, juste derrière la France mais devant le Japon ..

- 11 octobre, Amnesty International a exhorté la junte au pouvoir au Tchad à «arrêter la campagne d’intimidation contre les voix dissidentes» et à «protéger la liberté d’expression». 

- 12 octobre, UK, "Lord Frost claims UK is ‘freest country in world’ as he hails lack of Covid rules", alors que près de 45 000 cas positifs ont été enregistrés au Royaume-Uni et que 7 000 malades du Covid-19 sont hospitalisés, loin de toute saturation. La campagne vaccinale du printemps a été un succès (78,7 % de doubles vaccinés chez les plus de 12 ans), aucun système de passe sanitaire n’a été imposé, les cas contacts n’ont plus besoin de s’isoler s’ils sont doublement vaccinés, et rares sont ceux qui portent le masque dans les transports en commun, les magasins (Il est, en revanche, encore obligatoire en Ecosse)...

 

- 13 octobre, Singapour - "Increasing digitalisation the way to recovery in a protracted Covid-19 crisis" - Alors que le coronavirus et ses variants continuent de fermer les entreprises et les frontières et de freiner la croissance économique, des milliers de personnes de l’ANASE, qui regroupe dix pays d'Asie du Sud-Est, se sont numérisées pour rester à flot. La reconnaissance généralisée du rôle crucial de la numérisation pour la reprise économique est apparue comme l’une des principales conclusions de l’une des plus importantes enquêtes sur la jeunesse de l’ANASE, menées par le Forum économique mondial (FEM) et la Singapore-based Sea, qui possède la plateforme de commerce électronique Shopee et la société de services financiers numériques SeaMoney (cf. le rapport de l’Asean Digital Generation Survey : Pathway To Asean Inclusive Digital Transformation And Recovery).

 

- 14 octobre, en France, moins de 7 000 patients sont hospitalisés, dont 1 124 en soins critiques, les taux de nouvelles hospitalisations et admissions en soins critiques sont en diminution ou stables dans toutes les régions; l’estimation de la couverture vaccinale est de 75,6% (50 706 321) pour au moins une dose et de 73,5% (49 311 847) pour une vaccination complète...

- 14 octobre, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté en Géorgie, jeudi, pour réclamer la libération de l’ancien président Mikheïl Saakachvili, président de la Géorgie entre 2004 et 2013 et incarcéré depuis le début d’octobre à son retour d'exil et en grève de la faim.

- 14 octobre, France - Selon un rapport coordonné par France Stratégie, l’organisme d’évaluation et de prospective rattaché à Matignon, le fameux «ruissellement» par lequel, assuraient le chef de l’Etat et sa majorité, - les montants moins taxés iraient irriguer l’économie et, ainsi, profiteraient à tous les Français, alimenté par un impôt sur la fortune immobilière (IFI), replaçant en 2018 l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), avec instauration d'une «flat tax», un prélèvement forfaitaire unique de 30 % sur les revenus du capital (intérêts, dividendes…) -, ne semble pas avoir démontré son efficacité...

- 15 octobre, Thaïlande, le royaume est toujours aux prises avec sa troisième vague épidémique, provoquée par le variant Delta, 10.000 nouvelles infections sont enregistrées par jour, totalisant à ce jour plus de 1,57 million de cas et 16.369 morts. 

 

Dans le reste du monde, la pandémie a touché 239,6 millions de personnes et a fait au moins 4,9 millions de morts, selon les données compilées par l'université américaine Johns-Hopkins...

 

- 15 octobre, la Chine a lancé sa plus longue mission habitée dans l’espace au cours de laquelle trois astronautes, dont une femme, doivent séjourner six mois dans la station spatiale chinoise en construction. Leur vaisseau Shenzhou-XIII a été propulsé par une fusée Longue-Marche 2F, depuis le centre de lancement de Jiuquan, dans le désert de Gobi.

- A la mi-octobre, Espagne, 90 % de la population majeure éligible a reçu au moins une dose de vaccin, sans que le gouvernement n’ait eu besoin d’imposer un passe sanitaire. L'Espagne présente l’une des meilleures couvertures vaccinales d’Europe...

- Liban, des manifestations des mouvements chiites Hezbollah et Amal contre l’enquête sur l’explosion du port de Beyrouth ont fait six morts dans la capitale.

- 15 octobre, France - Plus de 6,2 millions de tests de dépistage du Covid-19 ont été réalisés la semaine dernière selon Santé publique France (SPF), un record depuis le début de l’épidémie, en mars 2020. Mais depuis le 15 octobre, ces tests ne sont plus remboursés pour les personnes qui ne sont pas complètement vaccinées ..

- 15 octobre, Italie, alors que le gouvernement instaure le passe sanitaire obligatoire pour tous les travailleurs, soit pour près de trois millions de personnes non vaccinées, des milliers d'opposants se mobilisent vendredi matin à travers le pays, et notamment à Rome où les manifestations ont dégénéré en affrontements...

- 15 octobre, US - Après plus de dix-huit mois de fermeture des frontières, les Etats-Unis ont annoncé, vendredi, la levée, à partir du 8 novembre, des restrictions de voyage pour les ressortissants étrangers complètement vaccinés contre le Covid-19.

- 15 octobre, Belgique, Bruxelles, la vaccination progresse très lentement, le passe sanitaire a été rendu obligatoire le 15 octobre mais son utilisation est peu contrôlée. Le taux de vaccination atteint, en revanche, 70 % en Wallonie, où l’introduction du passe sanitaire, prévue pour le 1er novembre ...

- 15 octobre - Les laboratoires multiplient les annonces de futures thérapies utilisant l'ARN messager (ARNm) dans un nombre croissant d'indications, un brin d'ARN messager protégé par une enveloppe lipidique pourrait révolutionner la cancérologie, le traitement du sida ou encore celui de la fibrose kystique, comme elle l'a fait pour la vaccination anti-Covid-19.

- 17 octobre, après un an et demi de protocole sanitaire drastique en raison de la crise sanitaire, les fidèles vaccinés ont pu prier côte à côte, dimanche, dans la Grande Mosquée de La Mecque. 

- 17 octobre, Salvador, plusieurs milliers de personnes ont manifesté, dimanche, dans les rues de San Salvador pour protester contre la politique du président, Nayib Bukele, notamment sa décision de faire du bitcoin la deuxième monnaie officielle du pays, un président qui bénéficiait d’une très forte popularité après avoir bousculé les partis traditionnels, mais dont les penchants autoritaires lui valent critiques de ses opposants et de la communauté internationale.

- 17 octobre, (the Deadliest Natural Disasters in 2021) près de 200 personnes mortes en Inde et au Népal, emportées par des inondations et des glissements de terrain déclenchés par plusieurs jours de fortes pluies, notamment dans l'État indien du Kerala ...

- 19 octobre, la ville de Moscou a annoncé des restrictions sanitaires, les premières depuis l’été, face à la hausse des contaminations par le coronavirus et des morts dues au Covid-19, la Russie a enregistré un nouveau record avec 1 015 morts dus au Covid-19 en 24 heures, ce qui porte le bilan gouvernemental à plus de 225 000 décès..

- 19 octobre, dans son rapport sur l’état du climat en Afrique, l'ONU alerte sur la menace qu'encourent une centaine de millions de personnes extrêmement pauvres par l’accélération du réchauffement climatique en Afrique...

- 19 octobre, libération par les autorités birmanes de 5.600 détenus, emprisonnés pour avoir protesté contre le coup d'État de février qui a renversé le gouvernement civil...

- 20 octobre, Maroc, en raison de l’évolution de la situation sanitaire en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, les autorités marocaines ont décidé de suspendre les vols en provenance et vers ces pays. 

- 20 octobre, Belgique, « La quatrième vague est là, et elle est violente », a déclaré, mercredi, le ministre belge de la santé: le nombre de contaminations quotidiennes est à nouveau dans la zone rouge, avec près de 3250 cas sur les sept derniers jours, soit + 53 %, avec un pic à 6 500 enregistré lundi 18 octobre, un record depuis novembre 2020. 

- 21 octobre - L’Inde a administré un milliard de doses de vaccin contre la COVID-19. L’Etat du Maharashtra et sa capitale, Bombay, sont parmi les derniers à rouvrir les théâtres, multiplexes et auditoriums...

- 21 octobre, France - Dans son livre "Affronter" (édition Stock), qui paraît mercredi, M. Hollande regrette qu’Emmanuel Macron, "élu dans des circonstances exceptionnelles", ait «déchiré les Français comme jamais», concentrant le pouvoir, négligeant le Parlement et les partenaires sociaux, et changeant sa politique au gré des événement. Le 24 avril 2022, François Hollande appellera à voter Emmanuel Macron, on appelle cela un "dialogue démocratique"...

- Le Royaume-Uni a enregistré, jeudi, 52 009 cas de Covid-19 mais le gouvernement a rejeté les appels à revenir sur la levée des dernières restrictions, en juillet...

- La Russie a enregistré jeudi, en vingt-quatre heures, un nombre inédit de contaminations (36 339) et de morts (1 036). Depuis plusieurs semaines, le pays ne cesse de battre des records de décès et de contamination et Vladimir Poutine a décrété la quasi mise à l'arrêt du pays pendant onze jours ...

- 21 octobre, Soudan, des centaines de milliers de manifestants ont défilé dans les rues de la capitale Khartoum pour protester contre les militaires toujours au pouvoir et protéger les acquis de la révolution de 2019, celle qui a mis fin au règne d'Omar el-Béchir. Les soutiens du gouvernement ont appelé de leur côté à une mobilisation massive en faveur d'une reprise en main du pays par les militaires....

- 21 octobre, Genève, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré jeudi que, sur les 135 millions d’employés de la santé de la planète, 80 000 à 180 000 pourraient avoir été tués par la COVID-19 jusqu’en mai de cette année, insistant sur le fait qu’ils doivent être vaccinés en priorité. 

- 21 octobre, France, à 6 mois de l'élection présidentielle, une «indemnité inflation» de 100 euros sera versée à 38 millions de personnes à partir de décembre, annonce Jean Castex, sont éligibles les personnes gagnant moins de 2 000 euros net par mois..

- 21 octobre, France - Les députés ont adopté le projet de loi de « vigilance sanitaire », à 135 voix pour, 125 contre, un scrutin serré qui illustre les courants souvent irréconciliables qui traversent l’Assemblée nationale depuis le début de la crise sanitaire sur les choix politiques de l’exécutif, dans la gestion de l’épidémie de Covid-19. Le texte de six articles permet de proroger le régime de sortie d’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022, avec la possibilité pour l’exécutif de recourir à différents leviers en matière de restrictions des libertés, à l’instar du passe sanitaire en cas de dégradation de la situation épidémique.

- 22 octobre, le nombre de morts dues à l’épidémie de coronavirus au Pérou a dépassé 200 000, un pays qui, pour 33 millions d’habitants, a enregistré plus de 2,2 millions de cas. A ce jour, plus de 14,2 millions de personnes sont complètement vaccinées, soit 51 % des personnes de plus de 12 ans...

- 23 octobre, France - 15e samedi de mobilisation consécutif contre le passe sanitaire, quelque 40 000 personnes ont manifesté sur l’ensemble du territoire, a annoncé le ministère de l’intérieur, un chiffre de participation stable ..

- Alors que le Nicaragua, 6,5 millions d’habitants, est l’un des six pays du continent américain où le taux de vaccination est le plus bas, selon l’Organisation panaméricaine de la santé, le Honduras, avec près de 10 millions d’habitants, a déjà vacciné près de 40 % de sa population.

- 25 octobre, le président de l’Ouzbékistan, Chavkat Mirziyoyev, a été réélu avec plus de 80 % des voix, au lendemain d’une élection marquée par l’absence de réelle opposition. M. Mirziyoyev, 64 ans, qui dirige le pays depuis 2016, effectuera donc un second quinquennat.

- Le classement 2021 des entreprises championnes de la pollution plastique par l'ONG Break Free From Plastic, qui récupère et identifie dans 45 pays différents les déchets plastiques avec le concours de plus de 11000 volontaires, voit la société Coca-Cola conserver son rang de premier pollueur au monde pour la quatrième année consécutive, suivi de PepsiCo, Unilever, Nestlé, Mondelez International, Philip Morris, Danone, Mars ...

- Cambodge, décision annoncée mardi par les autorités de rouvrir une partie du pays aux touristes ayant reçu deux doses d’un vaccin anti-Covid-19.

 

- 26 octobre, à l’échelle mondiale, le nombre hebdomadaire de cas et de décès de COVID-19 a légèrement augmenté au cours de la dernière semaine, avec plus de 2,9 millions de cas et plus de 49 000 nouveaux décès, soit une augmentation de 4 % et de 5 % respectivement. À l’exception de la région de l’Europe, qui continue pour la quatrième semaine consécutive de signaler une augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19 (hausse de 18 % par rapport à la semaine précédente), d’autres régions ont signalé une baisse. La plus forte diminution de nouveaux cas hebdomadaires a été signalée dans la région africaine (21 %), suivie de la région du Pacifique occidental (17 %). Les régions de l’Europe et de l’Asie du Sud-Est ont signalé une augmentation des nouveaux décès hebdomadaires liés à la COVID-19, soit 14 % et 13 % respectivement, par rapport à la semaine précédente. 

 

- 26 octobre, Soudan, coup d'Etat - Après des semaines de tensions entre militaires et civils qui se partagent le pouvoir depuis la destitution de Omar Al-Bachir en 2019, le général Abdel Fattah Abdelrahman Al-Bourhane, qui était à la tête de l’autorité de transition soudanaise, a annoncé lundi que l’armée avait arrêté la quasi-totalité des dirigeants civils...

- Alors que le taux d’adultes doublement vaccinés se rapproche de 80 % dans le pays, les citoyens australiens entièrement vaccinés n’auront plus besoin de demander une exemption pour voyager, soit plus de dix-huit mois après la fermeture de leurs frontières internationales.

- L’Europe représente en cette fin du mois d'octobre plus de 55 % des nouvelles contaminations dans le monde  & nouveau regain de la pandémie de Covid-19 durant les sept derniers jours en Europe de l'Est, plus de 1,6 million de cas, soit une moyenne de 239 000 par jour, ont été enregistrés dans la région, composée de 52 pays et territoires (à l’est, jusqu’à l’Azerbaïdjan et la Russie). Les pays les plus touchés par ce rebond épidémique sont la République tchèque (3 100 cas par jour durant les sept derniers jours), la Hongrie (2 000 cas quotidiens), la Pologne (5 000 cas).

- En Italie, presque 44,5 millions de personnes, soit 82,3 % de la population âgée de plus de 12 ans, ont été vaccinées, et 1,1 million de personnes ont déjà reçu une troisième dose.

- 27 octobre, France, malgré la pandémie, plus de 5 700 lits d’hospitalisation complète ont été fermés en 2020 dans les établissements de santé français, rapporte une étude du ministère de la santé fin septembre. «Faute de soignants, faute surtout de pouvoir en recruter», justifie à Libération mercredi le ministre de la santé...

- 29 octobre, les Etats-Unis autorise, vendredi, le vaccin de Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 pour les 5 à 11 ans, une nouvelle étape de la campagne d’immunisation. 

- En Colombie, 21 millions ont été immunisés contre le virus et seulement 6 % de la population déclare ne pas avoir l’intention de se faire vacciner. Les 7,1 millions d'enfants de 3 à 11 ans pourront se faire vacciner contre le coronavirus à partir de dimanche avec le vaccin chinois Sinovac.

- 30 octobre, France, un peu plus de 25 000 personnes ont manifesté samedi contre le passe sanitaire, dont 3 320 à Paris, selon une estimation du ministère de l’intérieur. Pour le seizième week-end de mobilisation d’affilée,  la mobilisation est en nette baisse par rapport à la semaine dernière.

- 30 octobre, à Rome, les dirigeants des vingt plus grandes économies mondiales ont entériné la réforme de la taxation internationale qui avait été actée en juillet par les ministres des finances des pays du groupe des Vingt (G20) et qui prévoit notamment la création d’un impôt minimal mondial d’au moins 15 % pour les plus grosses multinationales.

- 31 octobre, Japon, le Parti libéral-démocrate (PLD), qui domine la vie politique japonaise pratiquement sans discontinuer depuis 1955, a remporté les législative, mais avec un taux d’abstention de plus de 45 % et une opposition morcelée d'une dizaine de petites formations, une démocratie endormie?

- 31 octobre - La Garde côtière hellénique sauve 380 réfugiés dans un navire en détresse au sud de la Crète, dans le plus grand transport de réfugiés de l’année. Le système de navigation Sattelite ou les informations GPS fournies par les ONG suggèrent que les autorités ont essayé de le renvoyer en Turquie avant de ramener les passagers à terre à Kos.

 

NOVEMBRE 2021

 

- Les sites les plus consultés en novembre 2021, en milliards de visites, google.com (89,09), youtube.com (34,00), facebook.com (20,61), twitter.com (6,55), instagram.com (6,22), baidu.com (chin, 5,49), wikipedia.org (5,21), yandex.ru (3,86), yahoo.com (3,52), xvideos.com (3,22), whatsapp.com (3,11), amazon.com (2,78), xnxx.com (2,58), netflix.com (2,47)...

- D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les décès liés au coronavirus en Europe ont augmenté de 5 % au cours de la dernière semaine, ce qui en fait la seule région du monde où les décès ont augmenté. Dans son rapport hebdomadaire publié mardi 16 novembre, l’OMS indique que 50 000 décès liés à la COVID-19 ont été enregistrés dans le monde la semaine dernière, mais que toutes les régions à l’exception de l’Europe ont enregistré des décès qui demeurent stables ou qui diminuent. L’Europe a enregistré 28304 nouveaux décès au cours de la dernière semaine, pour un total cumulé de 1448768. Des 3,3 millions de nouveaux cas de COVID-19 signalés à l’échelle mondiale, 2,1 millions provenaient d’Europe.

- Alors que les températures chutent et que les cas de coronavirus montent en flèche en Europe, certains pays adoptent des mesures de plus en plus ciblées contre les personnes non vaccinées, confinement, piqûres de rappel pour les personnes âgées, vaccination ou preuve des résultats négatifs des tests pour entrer dans les lieux publics ou accéder à des activités de loisirs ...

- En ce mois de novembre (19-21), des dizaines de milliers de personnes vont protester contre les mesures de répression officielles et les exigences en matière de vaccins en Autriche, aux Pays-Bas, en Belgique, au Danemark, en Italie, en Suisse et en Croatie....

 

- A partir du 1er novembre, les voyageurs vaccinés en provenance de plus de quarante pays seront autorisés à se rendre en Thaïlande sans avoir à se soumettre à une quarantaine. Le nombre de voyageurs étrangers était avant la pandémie de près de 40 millions. Nombre de photos montrent ces touristes se prélassant près de la piscine d’un hôtel sur l’île thaïlandaise de Phuket, le 1er novembre 2021, un espoir de renaissance pour l’industrie touristique thaïlandaise exsangue après un an et demi de verrouillage, dit-on..

- Novembre, 4.000 migrants, originaires principalement du Moyen-Orient, tentent de traverser la frontière qui sépare la Biélorussie de la Pologne dans l'espoir de pouvoir entrer dans l'Union européenne et se retrouvent pris entre les barbelés, l'armée polonaise et les stratégies discutables du biélorusse, Alexandre Loukachenko...

- 2 novembre, Philippines - 2 303 nouveaux cas de COVID-19 enregistrés, soit le plus faible taux d’infection d’un jour en huit mois. Afin d’aider à revitaliser l’économie du pays, les maires du Grand Manille ont décidé de lever le couvre-feu dans la région de la capitale nationale le 4 novembre, pour la première fois depuis l’éclosion de COVID-19.  

- 2 novembre, Pays-Bas - 7 711 nouveaux cas par jour, le premier ministre néerlandais, Mark Rutte, a annoncé mardi une série de mesures pour contrer la hausse du nombre de cas de contamination, dont le retour du port obligatoire du masque dans des établissements fermés publics comme les magasins. Le gouvernement a également réintroduit la règle de distanciation sociale de 1,5 mètre, et l’obligation de présenter le passe sanitaire va être étendue à des endroits comme les musées et les terrasses de restaurant. 

- 2 novembre, 26e conférence mondiale sur le climat (COP26) que Boris Johnson accueille en Ecosse. Plus d’une centaine de dirigeants ont pris l’engagement, par le biais d’une «déclaration de Glasgow», de mettre un terme à la déforestation et à la dégradation des terres d’ici à 2030, la Russie, l’Indonésie, la République démocratique du Congo, la Chine, le Canada qui représentent plus de 85 % des forêts mondiales, mais aussi le Brésil du président Jair Bolsonaro, où la déforestation de l’Amazonie a atteint des records. A suivre ..

- 2 novembre, Facebook annonce qu’il n’utiliserait plus, sur sa plate-forme, la reconnaissance faciale qui permet d’identifier, depuis 2010, une personne sur des photos ou des vidéos postées sur le réseau social. Un groupe Facebook qui va changer de nom et s’appeler Meta .. 

- Pendant que des militants d’Extinction Rebellion manifestent contre le « greenwashing » (« écoblanchiment »), à Glasgow, le 3 novembre, quelques 450 acteurs financiers de 45 pays représentant quelque 130 000 milliards de dollars d’actifs s'engagent à atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050. Mais d’après le Times, environ 400 jets privés sont attendus durant les deux semaines de ce sommet pour le climat, 400 appareils qui vont rejeter dans l’atmosphère environ 13 000 tonnes de CO2, soit l’équivalent de ce que produisent 1 600 Ecossais chaque année, selon le Daily Record...

- 4 novembre, US - L’Occupational Safety and Health Administration (OSHA) a publié sa norme temporaire d’urgence (STE) très attendue qui oblige les employeurs de 100 employés ou plus à mettre en œuvre une exigence de vaccination ou de dépistage de la COVID-19. Cette norme met en œuvre les objectifs stratégiques annoncés par l’administration Biden en septembre.

- 4 novembre, Niger - les groupes djihadistes, qui opèrent dans la zone dite «des trois frontières», région sans délimitation physique, entre les territoires du Mali, du Burkina Faso et du Niger, multiplie des attaques meurtrières contre des civils dans la zone de Bani Bangou et des communes voisines de la région de Tillabéri, faisant des centaines de morts... 

- 4 novembre, Philippines - Après 20 mois, le couvre-feu est levé le 4 novembre 2021. Depuis près de deux ans, le gouvernement avait imposé diverses restrictions qui relevaient de quarantaines communautaires, de confinements locaux ou généralisés et, plus récemment, des niveaux d’alerte dans différentes régions du pays.

 

 4 novembre - L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est alarmée du rythme «très préoccupant» de transmission du Covid-19 en Europe, la semaine dernière, avec près de 1,8 million de nouveaux cas et 24 000 nouveaux décès signalés, la région Europe et Asie centrale de l’OMS a enregistré une augmentation de 6 % des infections et de 12 % des décès, par rapport à la semaine précédente, la région représentait 59 % de tous les cas à l’échelle mondiale et 48 % des décès signalés la semaine dernière, une augmentation des cas qui s’explique par la combinaison d’une couverture vaccinale insuffisante et de l’assouplissement des mesures anti-Covid-19....

 

- 4 novembre - L’Allemagne est frappée par une quatrième vague, «massive», touchant surtout les non-vaccinés, selon le ministre de la Santé. Le pays a enregistré jeudi un nombre inédit de nouvelles infections avec 33 949 cas supplémentaires en vingt-quatre heures, selon l’Institut Robert-Koch. Le précédent record avait été atteint le 18 décembre 2020, avec 33 777 nouvelles infections...

- 4 novembre, US - Mesure radicale, des dizaines de millions de salariés américains (les employés des entreprises de plus de 100 personnes, les travailleurs du monde médical et les salariés des sous-traitants d’agences fédérales) devront être vaccinés contre le Covid-19 d’ici au 4 janvier, sous peine de devoir se soumettre à des tests très réguliers, a annoncé jeudi l’administration du président, Joe Biden. 

- 5 novembre, accusant les dirigeants mondiaux de faire des promesses creuses, des milliers de jeunes ont marché dans la rue, vendredi, à Glasgow (Ecosse), pour pousser les gouvernements à agir, à la fin de la première semaine de la COP26...

- 6 novembre, France - Pour le 17e week-end consécutif de mobilisation contre le passe sanitaire, près de 29 000 personnes ont manifesté, en France, samedi, selon le ministère de l’intérieur, un chiffre de participation en légère hausse par rapport à la semaine dernière.

- 7 novembre, Nicaragua -  4,4 millions d’électeurs sont conviés aux élections présidentielles, des élections contestées par les Etats-Unis et l'Union Européenne tant le clan Ortega, avec à sa tête la vice-présidente et première dame, Rosario Murillo, est prêt à tout pour garder le pouvoir depuis 2018.

- 7 novembre, plusieurs manifestations ont de nouveau eu lieu dimanche à travers le Maroc pour protester contre le passe vaccinal anti-Covid mis en place par le gouvernement. A ce jour, plus de 22,2 millions de Marocains ont reçu une deuxième dose du vaccin anti-Covid.

- 9 novembre, l’Allemagne en appelle à l’Union européenne (UE) pour tenter d'endiguer l’afflux à la frontière polonaise de migrants en provenance de la Biélorussie, une vague de migrants et de réfugiés, venus principalement du Moyen-Orient, et instrumentalisé par le le président biélorusse...

- 9 novembre, France - Neuvième allocution d’Emmanuel Macron depuis le début de la crise du Covid-19, qui annonce de la mise en place d’une campagne de rappel vaccinal pour les plus de 50 ans (une troisième dose de vaccin sera nécessaire aux plus de 65 ans s’ils veulent conserver leur passe sanitaire au-delà du 15 décembre), vante son bilan et évoque ses priorités pour la fin du quinquennat : une loi de programmation pour la sécurité intérieure sera présentée au premier trimestre 2022, donnant plus de moyens aux forces de l’ordre et allégeant leurs contraintes bureaucratiques. Si les conditions ne sont pas réunies pour relancer aujourd’hui  le chantier de la réforme des retraites, il serait nécessaire, dès l’an prochain, de prendre des décisions «claires». Est annoncée, avec le développement des énergies renouvelables, la construction de nouveaux réacteurs nucléaires «pour la première fois depuis des décennies».

"... Cette stratégie du quoi qu’il en coûte couplée aux 100 milliards du plan de relance, non seulement a permis à la France de résister à la crise mais de rebondir plus fort aujourd’hui, avec une croissance de plus de 6%, la France est en tête des grandes économies européennes; le chômage est au plus bas depuis près de quinze ans; la France est l’un des seuls pays du monde où le pouvoir d’achat a continué à progresser et la pauvreté n’a pas augmenté; tout cela a été réussi en maîtrisant les dépenses publiques car notre déficit sera inférieur à 5 % du PIB dès cette année; aujourd’hui comme hier, le travail continue donc d’être notre boussole, le fil rouge de notre action. C’est par le travail de tous que nous pourrons préserver notre modèle social, nos retraites, la prise en charge des malades, l’accompagnement des familles, la meilleure inclusion à l’école, au travail ou dans des structures adaptées pour les personnes en situation de handicap. Pour que le travail permette de vivre dignement et paie toujours davantage que l’inactivité, l'assurance chômage été réformée. À partir du 1er décembre, une nouvelle étape va s’engager : il faudra avoir travaillé au moins 6 mois dans les deux dernières années pour pouvoir être indemnisé, alors qu’aujourd’hui les droits au chômage sont ouverts au bout de quatre mois de travail. C’est par le travail aussi que nous permettrons à nos aînés de vivre plus longtemps chez eux et d’être accompagnés. Une cinquième branche de la Sécurité Sociale a été créée, d’ici au 1er janvier, les professions du soin et de l’aide à domicile auront vu leurs salaires revalorisés. C’est par le travail de tous que nous pourrons continuer de rendre notre État plus solide. Depuis 2017, 10 000 policiers et gendarmes ont été recrutés. Le budget de la justice a été augmenté. Cela produit des résultats : 36 attentats terroristes déjoués, la baisse d’un quart du nombre de cambriolages et de vols de véhicules, des saisies et des arrestations record en matière de trafic de drogue...." Nous ne rendrons jamais assez hommage à nos "grands et puissants" dirigeants, peu de commentaires dans les médias français, unanimes dans leur respect infini de l'institutionnel et de la parole présidentielle, la France n'a pas tout à fait quitté les fastes serviles de l'Ancien Régime ...

 

- 12 novembre,  AstraZeneca affirme  commencer à tirer des profits de ses vaccins contre la COVID-19. - "AstraZeneca rompt ses promesses publiques répétées et célébrées d’un vaccin sans but lucratif pour tous les pays pendant la durée de cette pandémie et de ne jamais faire de profit dans un pays à revenu faible ou intermédiaire à partir de ce vaccin financé par l’État" (Anna Marriott, responsable de la politique de santé chez Oxfam et porte-parole de People’s Vaccine Alliance).

- 13 novembre, France - Durcissement des conditions d’entrée pour les personnes non vaccinées, des mesures sanitaires concernant notamment l’Allemagne, la Belgique, l’Irlande, les Pays-Bas, l’Autriche et la Grèce.

- 13 novembre, la COP26 qui a réuni autour de 30 000 personnes à Glasgow (Ecosse) et quelque 200 délégations internationales : alors que le monde se trouve toujours, selon l’Organisation des nations unies, sur la trajectoire «catastrophique» d’un réchauffement de +2,7 °C à la fin du siècle, on entend ici préserver les quelques avancées en matière de réductions d’émissions de gaz à effet de serre en marquant la nécessité de s'attaquer aux énergies fossiles, à commencer par le charbon, en reconnaissant les apports de la science et la nécessité de maintenir l’objectif d’un réchauffement de la planète de 1,5°C d’ici la fin du siècle, et notamment l’urgence à agir durant cette décennie. La COP 26, nous dit-on, en bon technocrate, aura surtout permis de finaliser des règles d’application de l’accord de Paris, notamment avec la mise en place d’un marché international de carbone ainsi qu’un cadre de reportage commun des progrès réalisés par les États parties à l’accord de Paris. L’Inde, quant à elle, réitère que «les pays en développement ont le droit à leur juste part du budget carbone mondial et à un usage responsable des énergies fossiles» ...

- 14 novembre, Bulgarie - Considéré comme le pays le plus pauvre et le plus corrompu de l’Union européenne, le pays a connu trois élections législatives successives (avril, puis juillet, avec l'apparition de l'animateur de télévision et chanteur Slavi Trifonov) faute d'accord entre les partis et après plus de dix ans au pouvoir de façon quasi continue du conservateur Boïko Borissov et un mouvement de contestation anticorruption qui a secoué le pays à l’été 2020. C'est le nouveau parti anti-corruption et pro-européen «Continuons le changement» (PP, non-inscrit) qui s'impose avec 25,7 % des voix, - fondé par deux entrepreneurs et économistes diplômés de l’université de Harvard -, devant le GERB (PPE) du premier ministre sortant Boïko Borissov (22,8 %) et la formation anti-corruption «Il y a un tel peuple» (ITN, non-inscrit) qui recule nettement (9,5 %,). Au niveau de l'élection présidentielle, le président sortant Rumen Radev (indépendant), dont le rôle dans l’organisation de cette année politique chaotique a été central, a manqué de peu sa réélection directe avec 49,45 % des voix....

- 15 novembre, Danemark - Le plus grand nombre d’infections par la COVID-19 depuis la fin de 2020 : les infections sont particulièrement fréquentes chez les écoliers et les jeunes non vaccinés, selon les nouveaux chiffres du SSI...

- 15 novembre, France - Pour enrayer l’augmentation des contaminations par le Covid-19, porter un masque est de nouveau obligatoire pour tous les élèves à l’école élémentaire à partir du lundi 15 novembre dans toute la France..

- 15 novembre, UK, environ 12,6 millions de personnes au Royaume-Uni ont déjà reçu une troisième injection de vaccin contre le Covid-19, dont les plus de 50 ans, les soignants en première ligne et les plus vulnérables. Les plus de 40 ans pourraient bientôt recevoir une troisième dose de vaccin...

- Etude parue en novembre dans la revue médicale The Lancet, l’étude ComCor de l’Institut Pasteur réalisée du 23 mai au 13 août : les boîtes de nuit sont «des lieux à haut risque de transmission», car ce sont des lieux clos mal ventilés, où le coronavirus peut rester plus facilement en suspension dans l’air. Le 9 juillet, lLes discothèques avaient rouvert en France avec exigence du passe sanitaire, après seize mois de fermeture. Les patrons de boîtes de nuit avaient été indemnisés, et vont l'être à nouveau l’être pour compenser les pertes des prochaines semaines...

- 16 novembre - Les développeurs de vaccins Pfizer, BioNTech et Moderna réalisent des profits combinés de 65000 $ chaque minute, selon People’s Vaccine Alliance.

- 16 novembre, tension entre Pologne et Biélorussie, des membres des forces de sécurité polonaises ont fait usage, mardi, de gaz lacrymogènes et ont déployé des canons à eau pour repousser des migrants qui tentaient de traverser la frontière à partir de la Biélorussie..

- 16 novembre, France, selon une étude de l’Institut des politiques publiques, la politique économique du gouvernement a favorisé les actifs et les plus riches et les inégalités se sont creusées, les 5 % de ménages les plus modestes (ceux qui vivent avec moins de 800 euros par mois), ont perdu jusqu’à 0,5 % de pouvoir d’achat ...

- 16 novembre, Ouganda, le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué, mardi, le double attentat-suicide mené dans la capitale ougandaise, Kampala, ayant fait au moins trois morts et une trentaine de blessés...

- La hausse des prix repart de façon très nette aux Etats-Unis ( 6,2 % sur un an), mais aussi en Europe (hausse de 4,1 % ) ...

- Des images satellitaires prises par Maxar Technologies montrent un renforcement continu des forces russes près de l’Ukraine, avec des estimations dépassant bientôt les 100 000 soldats déployés.

- 17 novembre, Soudan, 15 manifestants antiputsch ont été tués à Khartoum lors de la journée la plus sanglante depuis le coup d’Etat du 25 octobre, mené par l’armée qui a plongé, mercredi..

- En Suisse, avec 471 cas pour 100 000 habitants sur les quatorze derniers jours, le virus poursuit sa progression spectaculaire dans un pays où la vaccination stagne à 65 % ...

 

- 18 novembre, France, offensive du président Macron qui ne cesse d'intervenir, dans un entretien au quotidien régional «La Voix du Nord», le voici déclarant que le confinement des personnes non vaccinées n’est «pas nécessaire en France», puis en clôture du congrès des maires à Paris, défendant une fois de plus son bilan et saluant l’action des maires, en première ligne durant la crise des «gilets jaunes» ou au cours de l’épidémie de Covid-19, les élections sont à quelques mois...

 

- Plus de 60 % des infections et des décès du Covid dans le monde se produisent en Europe, rappelle l'OMS, avec plus de 2,5 millions de cas et près de 30 000 morts enregistrés depuis une semaine, l'Europe est de loin la région du monde la plus touchée par la pandémie, selon les données officielles, et la tendance reste à la hausse. Le niveau général de vaccination dans l’UE est encore inférieur à 70 % de la population totale, mais avec d'importants écarts, 24,2 % des Bulgares sont par exemple vaccinés contre 86,7 % des Portugais...

 

- 19 novembre, Autriche, le nouveau chancelier, le conservateur Karl Nehammer, juge que «l’obligation vaccinale est malheureusement nécessaire» et l’Autriche devient le premier Etat de l’Union européenne (UE) à annoncer l’instauration de l’obligation vaccinale pour tous, en rupture avec l’histoire médicale du pays.  Sur 8,9 millions d’habitants, seuls 67,6 % des Autrichiens ont pour l’heure un certificat de vaccination valide, l’un des taux les plus bas d’Europe occidentale. Mais le 9 mars 2022, un mois à peine après son entrée en vigueur, le 5 février, cette obligation sera levée, l'atteinte aux droits fondamentaux ne paraît plus nécessaire face à un variant moins sévère que son prédécesseur

- 19 novembre, Inde, le Premier ministre Narendra Modi décide d'abroger des lois de réforme agricole qui mettaient à la merci des grands groupes agroalimentaires les petits paysans indiens, après un an de manifestations massives d'agriculteurs, le plus long mouvement de révolte qu'ait connu le pays depuis son indépendance. 

- 20 novembre, France, manifestation organisée par le collectif "Nous toutes contre les violences sexistes et sexuelles", place de la République, à Paris, 50 000 personnes selon les organisatrices, 18 000 selon la Préfecture de police, «regards insistants dans le métro», «maman qui ne divorce parce qu’elle n’a pas assez d’argent», «blagues lourdes» ...

- 20 novembre, plus de 35 000 manifestants, selon la police, se sont rassemblés samedi à la mi-journée à Vienne pour protester contre le confinement et la vaccination obligatoire annoncés la veille par le gouvernement autrichien, une manifestation organisée à l’appel du Parti de la liberté d’Autriche (FPÖ, extrême droite)..

- 20 novembre, des milliers de personnes se sont rassemblées, samedi, dans plusieurs villes d’Australie, 10 000 personnes à Sydney, 2000 à Melbourne, pour dénoncer la vaccination obligatoire contre le Covid-19, exigée dans certains Etats et Territoires pour certaines catégories professionnelles. 

- 20 novembre, Pays-Bas, une manifestation contre les restrictions sanitaires dégénère en émeutes à Rotterdam, vendredi soir, et à La Haye samedi soir ..

- Retour d’un petit mouvement de protestation au Danemark, avec un millier de manifestants à Copenhague contre le retour du passe sanitaire ..

- Quatre jours de manifestations, blocages des axes routiers, et scènes de violences urbaines en Guadeloupe sur fond de crise sanitaire...

- 20 novembre, Vietnam - 200 touristes étrangers vaccinés sont arrivés sur l’île bordée de plages de Phu Quoc au Vietnam samedi, la première vague de visiteurs dans le pays deux ans plus tard, alors qu’il cherche à relancer son économie touristique ravagée par la pandémie. Alors que la chaîne d’hôtels Mandarin Oriental de Hong Kong (Chine) avait mis 55 ans à établir 41 établissements de 10 000 chambres, et que Pan Pacific Hotels and Resorts, basée à Singapour, 30 ans à construire 40 établissements d’environ 12,000 chambres, le méga complexe de Vinpearl, le fameux "holiday paradise of Vietnam", a atteint ses 44 installations actuelles offrant aux touristes plus de 17000 chambres et villas dans tout le pays en seulement 16 ans. Le Vietnam avait imposé des contrôles frontaliers rigoureux au début de la pandémie dans le but d’éviter la COVID-19, avec un certain succès au départ, mais cela a nui à son secteur touristique en plein essor, qui représente habituellement environ 10 % du produit intérieur brut...

- 22 novembre, Grèce - Les non-vaccinés ne pourront plus entrer dans les espaces clos, comme les musées ou les salles de sport. L’accès aux restaurants ou aux églises leur reste autorisé, à condition de présenter des tests PCR ou antigéniques négatifs...

 

- 23 novembre, alerte de l'OMS, la Région européenne pourrait atteindre plus de 2 millions de décès liés à la COVID-19 d’ici mars 2022. La semaine dernière, le nombre de décès attribuables à la COVID-19 a augmenté pour atteindre près de 4200 par jour, soit le double de celui de 2100 décès par jour à la fin de septembre, et le nombre cumulatif de décès attribuables au virus a franchi la barre des 1,5 million pour les 53 pays de la région. Aujourd’hui, la COVID-19 est la première cause de décès en Europe et en Asie centrale, selon l’Institute for Health Metrics and Evaluation, qui effectue des modélisations pour le Bureau régional de l’OMS pour l’Europe. Nous pouvons nous attendre à ce qu’il y ait un stress élevé ou extrême sur les lits d’hôpitaux dans 25 pays, et un stress élevé ou extrême dans les unités de soins intensifs dans 49 des 53 pays d’ici le 1er mars 2022. Selon les tendances actuelles, le nombre cumulatif de décès signalés devrait atteindre plus de 2,2 millions d’ici le printemps prochain....

 

«Pour vivre avec ce virus, rappelle l'OMS, et poursuivre notre vie quotidienne, nous devons adopter une approche « vaccin plus ». Cela signifie obtenir les doses standard de vaccin, prendre un rappel si offert, ainsi que l’intégration de mesures préventives dans nos routines normales. Ensemble, porter un masque, se laver les mains, ventiler les espaces intérieurs, garder une distance physique et éternuer dans le coude sont des moyens simples et efficaces de maîtriser le virus et de maintenir les sociétés en mouvement. Nous avons tous la possibilité et la responsabilité d’aider à éviter les tragédies inutiles et les pertes de vie, et de limiter les perturbations supplémentaires pour la société et les entreprises au cours de cette saison hivernale » ...

 

- 24 novembre - Une nouvelle variante du SARS-CoV-2, l' "Omicron" (variant B.1.1.529), est signalée pour la première fois à l’OMS en Afrique du Sud, une variante qui va changer une grande partie des caractéristiques de la pandémie:  le virus, responsable de la cinquième vague en Europe, est plus transmissible, moins virulent, mais le phénomène de réinfection, qui était marginal, semble augmenter. On observera dès janvier 2022 des cas de contamination successives, une avec la souche Delta puis une autre avec la souche Omicron BA.1, alors que vaccinés...

- République tchèque, avec plus de 10 000 cas quotidiens en moyenne, les autorités ont annoncé que seules les personnes vaccinées pourraient désormais se rendre dans les bars, restaurants ou autres lieux de rassemblement..

- 24 novembre, en Slovaquie, le gouvernement a approuvé, mercredi, un confinement partiel de deux semaines pour faire face à la forte hausse des cas de Covid-19 ..

- 24 novembre, la Cour constitutionnelle polonaise a jugé, mercredi, qu’une partie de la Convention européenne des droits de l’homme était incompatible avec la Constitution polonaise, dans un nouveau défi à la justice de l’Union européenne (UE).

- 24 novembre, France, au moins vingt-sept migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation, au large de Calais, le pire "accident", selon la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, depuis l’envolée, en 2018, des traversées migratoires en raison du verrouillage croissant du port de Calais et d’Eurotunnel, emprunté jusque-là par les migrants tentant de rallier l’Angleterre...

- 24 novembre, Allemagne, après seize années d’occupation du pouvoir par Angela Merkel, une nouvelle ère politique commence avec la formation d'une coalition sociaux-démocrates, Verts et libéraux autour du social-démocrate Olaf Scholz, 63 ans..

- 25 novembre - Une enquête de l’OMS auprès de 25 pays africains a révélé qu’en moyenne, seulement 27 % des travailleurs de la santé (soit 1,3 million de personnes) dans ces pays sont entièrement vaccinés contre la COVID-19. 

- 25 novembre, le Royaume-Uni interdit l’entrée aux voyageurs en provenance de six pays d’Afrique, après l’annonce par l’Afrique du Sud de la découverte d’un nouveau variant du Covid-19 aux multiples mutations (nommé B.1.1.529), Namibie, Lesotho, Eswatini, Zimbabwe et Botswana.

- 25 novembre, la Thaïlande, l’une des destinations les plus populaires de la région, a été l’un des premiers pays d’Asie à rouvrir ses portes aux arrivées étrangères, et elle connaît une lente reprise, y compris de nouveaux hôtels qui vantent des séjours plus longs pour les voyageurs individuels. Au cours des 10 premiers mois de 2021, la Thaïlande a accueilli 106 117 touristes étrangers, une baisse par rapport à 6,7 millions en 2020. Avant la pandémie, la Thaïlande recevait environ 40 millions de visiteurs par année et dépensant près de 78 milliards de dollars américains. Des sociétés hôtelières comme Asset World Corporation Pcl, qui a ouvert son 19e établissement ce mois-ci, ont vu la majorité de ses réservations venir des pays occidentaux et du Moyen-Orient : environ 70% des réservations totales provenaient d’Europe, y compris de l’Allemagne, du Royaume-Uni, des pays scandinaves, suivis des États-Unis, du Moyen-Orient et de l’Asie ...

- Le variant Delta, particulièrement contagieux, a réduit à 40 % l’efficacité des vaccins contre la transmission du Covid-19, a rappelé mercredi le patron de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus: "Dans de nombreux pays et communautés, nous craignons qu’il n’y ait cette idée fausse que les vaccins ont mis fin à la pandémie, et que les gens qui sont vaccinés n’ont plus besoin de prendre d’autres précautions"...

- 26 novembre, premiers ministres belge et néerlandais ont annoncé de nouvelles mesures de restrictions pour endiguer une inquiétante vague de contaminations par le Covid-19, 20 836 nouveaux cas quotidiens étaient enregistrés dans le royaume belge, 22 184 chez son voisin, des records absolus depuis le début de la pandémie.

- 27 novembre, manifestations samedi dans la capitale burkinabée pour réclamer le départ du président, Roch Marc Christian Kaboré, incapable , disent-ils, d’endiguer le cycle des violences djihadistes, qui a fait plus de 2 000 morts en six ans au Burkina Faso...

- 27 novembre, France - Plusieurs manifestations sont organisées à Paris samedi 27 novembre 2021 notamment contre le pass sanitaire et l'extrême-droite, alors que la France affronte une résurgence de la pandémie et que le gouvernement a annoncé l’obligation d’une troisième dose pour maintenir la validité du pass sanitaire.

- 28 novembre, Suisse, 62% des citoyens soutiennent par référendum la loi qui permet au gouvernement de gérer la pandémie, malgré une campagne houleuse et une très forte participation (65 %)..

- 29 novembre, les arrivées de touristes internationaux en 2021 demeureront de 70 % à 75 % inférieures aux 1,5 milliard d’arrivées enregistrées en 2019 avant le début de la pandémie. La pandémie de coronavirus coûtera au secteur touristique mondial 2 billions de dollars américains (2,7 billions de dollars américains) en perte de revenus en 2021, a déclaré l’organisme touristique des Nations Unies lundi (29 novembre), qualifiant la reprise du secteur de «fragile» et de «slow». Au total, 46 destinations - 21% de toutes les destinations dans le monde - ont actuellement leurs frontières complètement fermées aux touristes, selon l’OMT. De plus, 55 autres pays ont partiellement fermé leurs frontières aux visiteurs étrangers, tandis que seulement quatre ont levé toutes les restrictions liées au virus, la Colombie, le Costa Rica, la République dominicaine et le Mexique...

- 30 novembre, Allemagne, alors que le le futur chancelier, Olaf Scholz, se dit favorable à la vaccination obligatoire et que la Cour constitutionnelle a jugé justifiées les mesures prises par les autorités depuis le début de l’épidémie, le Bundestag sera appelé à se prononcer d’ici à la fin de l’année sur une loi imposant la vaccination à l’ensemble de la population. A l’instar du Portugal et de l’Italie, où deux militaires, l’amiral Henrique Gouveia e Melo et le général Francesco Figliuolo, ont mené la campagne de vaccination contre le Covid-19, l’Allemagne se tourne ainsi vers le général Carsten Breuer de la Bundeswehr, chargé de la gestion de la campagne de vaccination...

 

DECEMBRE 2021

 

- 1er décembre, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen déclare qu’il serait «raisonnable et approprié» qu’une discussion s’amorce dans les Etats membres sur l'obligation de la vaccination, alors que 66 % des Européens sont vaccinés, avec de fortes disparités selon les nations.  Pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la vaccination obligatoire contre le Covid-19 doit être instaurée en «dernier ressort».

- 4 décembre, Allemagne, "Impfgegner-Szene hat sich radikalisiert", on semble observer une radicalisation de la mouvance anti-vaccin, "Querdenker, Impfgegner und Corona-Leugner werden immer radikaler", une obligation de vaccination pourrait déboucher sur des violences..

- 4 décembre, Autriche, troisième week-end de protestations contre les mesures prises face à l’épidémie de Covid-19, la police recensé « plus de 40 000 » manifestants à Vienne, au premier rang de ces décisions controversées, la vaccination qui sera rendue obligatoire à partir de février. Le nombre des contaminations dans ce pays de 8,9 millions d’habitants a marqué le pas, passant de 13 000 par jour à moins de 10 000 ...

- 4 décembre, France, les relatives hausses de salaires du «Ségur de la santé» n’ont pas éteint les revendications des soignants, 6 000 selon une source syndicale, 2 100 selon la préfecture de police ont défilé, samedi, près du ministère de la santé, à Paris, pour réclamer l’arrêt des fermetures de lits dans les hôpitaux publics et de meilleures conditions de travail pour les soignants.

- 5 décembre, Gambie, le plus petit pays d’Afrique continentale et l’un des plus pauvres du monde, réélection à la présidentielle du pays d'Adama Barrow, qui avait mis fin à plus de vingt années de dictature il y a cinq ans, avec plus de 53 % des voix, et un taux de participation d’environ 87 %.

- 5 décembre, Belgique, des milliers de manifestants – 8 000, selon la police – se sont rassemblés dimanche dans les rues de Bruxelles pour protester contre la gestion de la crise sanitaire dans le pays.

- Russie, Gazprom, par le biais de ses filiales, a obtenu plus de 50 % des droits de vote au sein de VKontakte, le «Facebook russe», qui compte de plus de 100 millions d’utilisateurs dans le monde..

- 5 décembre, cinquième vague et arrivée du variant Omicron en France ...

- 5 décembre, alors qu'un premier cas de variant Omicron a été détecté aux Etats-Unis, à San Francisco, sur un patient vacciné revenant d’Afrique du Sud, puis un second, le lendemain, chez un ressortissant de l’Etat du Minnesota qui revenait de New York, et que la pandémie de Covid-19 touché 48,6 millions de personnes, le président Biden encourage la vaccination et généralise la gratuité des tests Covid, mais il n’instaure pas pour l’instant d’obligation vaccinale supplémentaire, ni n’entrave véritablement l’entrée sur le territoire des Etats-Unis.

- 6 décembre, France, nouveau protocole sanitaire à l’école, les fermetures de classes sont évitées au profit de tests conditionnant le retour en classe. Alors que la Haute Autorité de santé recommande la prudence à propos de la vaccination des enfants de moins de 12 ans, nombreux sont les parents à s’interroger sur le bénéfice individuel et collectif à en tirer.

- 7 décembre, le président des Etats-Unis, Joe Biden, a informé son homologue russe, Vladimir Poutine, que la Russie s’exposerait à de « fortes sanctions, entre autres économiques », en cas d’escalade militaire en Ukraine, lors du sommet virtuel entre les deux chefs d’Etat, mardi, a annoncé la Maison Blanche dans un communiqué,  exprimant aussi sa profonde préoccupation face à l’augmentation du nombre de troupes russes à la frontière avec l’Ukraine ...

- 7 décembre, la pandémie a fait au moins 5,26 millions de morts dans le monde depuis la fin de 2019, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse, Omicron semble provoquer un taux de réinfection plus élevé, mais aussi des symptômes moins sévères, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS)...

- 8 December, UK, "PM announces move to Plan B" - Le nombre de cas dus à Omicron semble doubler tous les deux ou trois jours dans le Royaume-Uni, le gouvernement demande donc aux employés de travailler de chez eux «si c’est possible», le passeport vaccinal, contesté par certains députés de la majorité, conservatrice, est introduit pour la première fois en Angleterre, dans les discothèques et dans tous les lieux pouvant rassembler plus de 10 000 personnes. Au Danemark, les mesures se portent sur la fermeture des écoles, la limitation de la vie nocturne et la généralisation du télétravail.

-  8 décembre, US, de tornades laissent des traces de dévastation à travers six États, avec des dizaines de morts, «l série de tornades la plus dévastatrice de notre histoire», selon le gouverneur du Kentucky..

- 11 décembre, Allemagne - "Corona-Demos: Tausende protestieren gegen Maßnahmen" - Dans plusieurs villes, Frankfurt, Berlin, Neumarkt, Schwerin, de nombreuses personnes ont manifesté samedi contre les mesures de Corona. À Hambourg, plusieurs milliers de personnes ont protesté sous le slogan "Das Maß ist voll - Hände weg von unseren Kindern!". La police a parlé d’une évolution pacifique, avec jusqu’à 10000 participants. Dans les autres villes, plusieurs centaines ...

- 12 décembre, "A Tidal Wave of Omicron is Coming As The U.K. Raises Covid Alert Level",  le gouvernement britannique relève le niveau officiel de la menace à l’égard du coronavirus, avec programme de rappel à toutes les personnes âgées de plus de 18 ans et capacités supplémentaires de vaccination. Malgré les scandales, Boris Johnson a réussi, mardi 14 décembre, à faire adopter au Parlement ses mesures visant à enrayer la propagation du variant Omicron. Le 15 décembre, 78 610 nouvelles infections seront comptabilisées sur les dernières vingt-quatre heures, un record depuis le début de l’épidémie au Royaume-Uni. A Londres, qui en est de nouveau l’épicentre, presque 20 000 cas ont été enregistrés sur cette période, et Omicron a pris le pas sur le variant Delta....

- 14 décembre, l'Italie annonce une restriction des conditions d’entrée sur son territoire pour les voyageurs en provenance de l’Union européenne (UE) à partir de jeudi, avec un test négatif obligatoire pour tous et une quarantaine de cinq jours pour les non-vaccinés.

- La vaccination des enfants de moins de 12 ans commence dans plusieurs pays européens, Danemark, Autriche, Berlin, Bavière, Grèce, Espagne, avec une version du vaccin Pfizer moins forte que celle qui est destinée aux adultes.

- Les Etats-Unis ont dépassé, mardi, les 800 000 morts du Covid-19, selon le bilan de l’université Johns-Hopkins, la vaste majorité des décès concernent des gens non vaccinés. 

- En Suède, le niveau des contaminations progresse depuis quatre semaines, avec une accélération ces derniers jours, mais reste relativement bas, à environ 2 700 nouveaux cas journaliers, pour dix millions d’habitants, au contraire de ses voisins ...

 - 15 décembre, entretien à TF1 et LCI d'Emmanuel Macron, intitulée «Où va la France?», à quatre mois de l’élection présidentielle, toujours le même monologue, où va le "chef" : "J’ai fait des erreurs mais j’ai essayé de ne pas les répéter", "Je ne suis pas là pour conserver le pouvoir, je suis là pour faire avancer le pays", "J’ai appris à aimer mieux, à avoir plus d’indulgence, de bienveillance", "le pouvoir d’achat des plus pauvres a augmenté sous mon quinquennat",  "en moyenne plus que sous les deux précédents, malgré la crise", "pourquoi les plus aisés ont un pouvoir d’achat qui a augmenté ? Parce que nous avons mis en place un système pour qu’ils réinvestissent, c’est-à-dire la taxe à 30 % sur l’investissement, sur le capital et la suppression d’une partie de l’impôt sur la fortune. Je l’assume totalement", "on a bousculé des habitudes, des choses qui semblaient irréformables, reportées depuis tant et tant de temps", création de «plus d’un million d’emplois, malgré ces deux crises énormes", et enfin, le chacun à sa place dans une démocratie orientée vers ceux qui sont les plus nantis: "On peut souffrir, on peut avoir une parole, on peut avoir un avis sur l’épidémie, sur la crise des «gilets jaunes». Nous avons en quelque sorte créé un système où on pense que toutes les paroles se valent. Ce n’est pas vrai. Il y a des gens qui sont démocratiquement élus par le peuple pour porter sa voix. Un député de la République n’est pas l’équivalent d’un manifestant quand il s’agit de parler, parce qu’il a une légitimité démocratique. La parole d’un citoyen ne vaut pas celle d’un scientifique qui vient s’exprimer sur l’épidémie." A suivre, à retenir, "toutes les paroles ne se valent pas", mais selon quels critères?

- 15 décembre, le durcissement du calcul de l’allocation-chômage, à sept mois de l’élection présidentielle, grand marqueur du bilan d'Emmanuel Macron, avec ses valeurs du "mérite" et de l' "effort",  le fameux "Il faut s’assurer qu’il n’est jamais plus rentable de ne pas travailler que de travailler", évocation plébiscitée par les baby boomers, entre en vigueur en octobre après validation par le Conseil d’Etat. Le chômage constitue un problème de santé publique qui requiert des actions à la fois préventives et curatives, rappellent de nombreuses études - En France, moins de chômage, mais plus de précarité au troisième trimestre...

- 15 Decembre, "Covid pass introduced in England" - L’Angleterre suit l’Écosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord en introduisant le laissez-passer pour la COVID-19, ce qui oblige les adultes à prouver qu'ils ont été vaccinés ou testés avant de pouvoir se rendre à des endroits où de grandes foules se rassemblent (boîtes de nuit, matchs sportifs). Près de 100 députés conservateurs ont voter contre l’introduction des laissez-passer obligatoires.

- 16 décembre, Danemark - La Commission sur les épidémies a déjà évalué que davantage de mesures sont nécessaires pour stopper la propagation de la nouvelle variation d’Omicron. Les derniers chiffres du State Serum Institute (SSI) montrent que 9.999 cas ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, ce qui est un nouveau record. Le Premier ministre Mette Frederiksen a écrit sur Facebook qu’elle ne doutait pas que de nouvelles mesures seront nécessaires pour briser les chaînes d’infection.

- 16 décembre, US - Les CDC modifient leurs recommandations pour les vaccins contre la COVID-19, les vaccins de Moderna et de Pfizer/BioNTech sont préférables au vaccin de Johnson & Johnson.

- 16 décembre (the Deadliest Natural Disasters in 2021) - Un typhon a frappé les Philippines le 16 décembre, déplaçant des centaines de milliers de personnes, tuant au moins 375 personnes et en blessant 500 autres, selon BBC News. Avec des vents pouvant atteindre 195 km/h (120 mi/h), les dommages ont été dévastateurs..

 - 17 décembre, Allemagne - Neuf jours après le départ d’Angela Merkel de la chancellerie, Friedrich Merz, a été élu, vendredi, à la tête du parti qu’elle a présidé de 2000 à 2018. Un conservateur assumé qui hérite d’une CDU en pleine crise après sa débâcle aux élections législatives du 26 septembre (24,1 %, le pire score de son histoire).

- 17 décembre, UK, "Spain holidays are OVER as thousands of Brits cancel their breaks to Benidorm and the Canaries" (The Sun).

- 17 décembre, France, le premier ministre a annoncé une série de mesures contre la cinquième vague de Covid-19 qui a dépassé les 50 000 cas quotidiens :  le passe sanitaire sera transformé en un «passe vaccinal», qui ne pourra être activé qu’avec un schéma vaccinal complet et non plus un simple test négatif, projet de loi qui sera soumis au Parlement début janvier. Le rappel vaccinal contre le Covid «sera possible dès que l’on aura passé le délai de quatre mois par rapport à la précédente injection et non plus de cinq mois». Au final, "nous assumons le faire peser la contrainte sur les non-vaccinés, car les services de soins critiques et de réanimation de nos hôpitaux sont remplis, pour l’essentiel, de personnes non vaccinées" ...

- 18 décembre, France - Mobilisation des anti-vax et anti-pass sanitaire qui rassemble un peu plus de 25 000 personnes d’après le ministère de l’Intérieur..

- 19 décembre, Pays-Bas, alors que le premier ministre Mark Rutte annonce un nouveau plan de confinement quasi général, commerces dits non essentiels et lieux de loisirs resteront portes closes jusqu’au 14 janvier, les  villes frontalières belges sont aussitôt envahies par les Néerlandais, dimanche ... 

- 19 décembre, Chili, le candidat de gauche Gabriel Boric devient à trente-cinq ans le plus jeune président de l'histoire du Chili, il l'emporte avec 55,9 % des suffrages contre toute attente sur son adversaire d'extrême droite, et un taux de participation de plus de 55%.

- 21 décembre, US - "COVID-19, Declining Birth Rates and International Migration Resulted in Historically Small Population Gain" (Census.Gov.) - L’année 2021 est la première fois depuis 1937 que la croissance de la population des États-Unis ne dépasse pas le million de personnes, la plus faible croissance numérique depuis au moins 1900, lorsque le Bureau du recensement a commencé à effectuer des estimations démographiques annuelles. Mis à part les dernières années, lorsque la croissance démographique a ralenti à des niveaux historiquement bas, le taux de croissance le plus lent au XXe siècle a été de 1918 à 1919, au milieu de la pandémie de grippe et de la Première Guerre mondiale.

- 22 décembre 2021 - 3,5 millions de personnes sont mortes de la COVID-19 en 2021, ce qui représente un nombre de décès plus élevé que les décès combinés du VIH, du paludisme et de la tuberculose en 2020. Environ 50 000 personnes sont mortes de la COVID-19 chaque semaine.

- 22 décembre, Chine - Confinement strict est imposé aux 13 millions d’habitants de Xi’an, métropole du centre de la Chine, la stratégie zéro Covid jusqu’à l’épuisement ...

- 22 décembre, France - Selon une enquête réalisée à la demande de l’Unédic, 48 % des personnes interrogées pensent que les demandeurs d’emploi ne font pas vraiment d’effort pour trouver un poste, un chiffre en hausse de trois points....

- 22 décembre, US - La FDA autorise la pilule antivirale de Pfizer, Paxlovid, à traiter la COVID-19, la première pilule antivirale contre la COVID-19 autorisée aux États-Unis que les personnes malades peuvent prendre à la maison avant d’être suffisamment malades pour être hospitalisées. Le lendemain, la FDA autorise la pilule antivirale de Merck, le molnupiravir.

- 23 décembre, Le gouvernement italien a décidé, jeudi, de rendre obligatoire le port du masque chirurgical à l’extérieur dans toute l’Italie, de même que l'Espagne. La  justice espagnole a d'autre part autorisé jeudi l’instauration d’un couvre-feu nocturne dans une grande partie de la région de Catalogne (nord-est) et les mesures demandées par l’exécutif catalan, qui comprennent aussi la fermeture des discothèques et la limitation des réunions privées à un maximum de dix personnes pour freiner l’explosion des cas de Covid-19. En Espagne, l’incidence était jeudi soir de 911 cas pour 100 000 habitants en quatorze jours, soit un chiffre environ quatre fois supérieur à celui du 1er décembre, mais une nouvelle vague moins grave que les précédentes, puisque 15,7 % des unités de soins intensifs sont occupées par des patients malades du Covid-19, contre 30 % à la mi-janvier.

- 23 décembre, tous les étrangers et non-résidents souhaitant entrer au Danemark doivent présenter un test PCR négatif de moins de soixante-douze heures ou un test antigénique de moins de quarante-huit heures, une mesure qui entrera en vigueur à partir du 27 décembre et le restera au moins jusqu’au 17 janvier, et fait suite à des annonces similaires par des pays voisins ces derniers jours, notamment la Suède et la Finlande...

- 23 décembre, France - Des records de dépistage sont battus, avec plus d’un million de tests chaque jour, menant pharmacies et laboratoires au bord de la rupture. La hauteur de la cinquième vague de Covid-19 et la déferlante Omicron se mesurent aussi à la longueur des files d’attente devant les pharmacies et les laboratoires pour des tests PCR ou antigéniques..

- 27 décembre, à l’issue d’un conseil de défense sanitaire puis d’un conseil des ministres ce lundi, le premier ministre a annoncé une série de mesures, afin de «freiner la propagation» de ce nouveau variant très contagieux, qui entraîne des chiffres de contaminations record en France, avec notamment une pointe à plus de 100 000 nouveaux cas quotidiens le 25 décembre. La principale annonce visant à « soulager » les services hospitaliers, menacés de saturation est le recours au télétravail, qui sera rendu obligatoire à partir de la rentrée « pour tous les salariés pour lesquels il est possible, à raison de « trois jours minimum par semaine et quatre jours quand cela est possible. Autre mesure, le retour des jauges pour les grands rassemblements, fixées à 2 000 personnes maximum en intérieur et 5 000 en extérieur, y compris dans les enceintes sportives. Freiner le virus, sans paralyser le pays. Emmanuel Macron suit une nouvelle fois cette ligne de crête à quelques mois de l’élection présidentielle .. 

- Décembre, des dizaines de milliers de Serbes sont descendus dans la rue pour protester contre un projet du géant anglo-australien qui a acquis des terres dans le sud-ouest du pays avec l’objectif d’extraire assez de lithium pour fournir plus de 1 million de voitures électriques, un projet qui divise la population et suscite l’opposition des ONG environnementales....

- 27 décembre, Cameroun, une nouvelle vague répressive frappe les opposants - Lundi, plus de 35 personnes, arrêtées dans le cadre des «marches pacifique » organisées par le MRC et plusieurs autres formations politiques le 22 septembre 2020, ont été condamnées à des peines allant d’un à sept ans de prison ferme par le tribunal militaire de Yaoundé ...

- 27 décembre, US - Les CDC réduisent le temps recommandé pour l’isolement des personnes dont le test de dépistage de la COVID-19 est positif de 10 jours à cinq jours si elles n’ont pas de symptômes et si elles portent un masque pendant au moins cinq jours de plus. Les CDC raccourcissent également le temps recommandé pour les personnes en quarantaine si elles sont exposées au virus à cinq jours similaires si elles sont vaccinées.

- 27 décembre, UK - Alors que le gouvernement attend d’autres données probantes sur la capacité du service de santé à faire face à des taux d’infection élevés, le Premier ministre britannique continue de résister à de nouvelles mesures, qui seraient impopulaires au sein de son propre parti, malgré le fait que l’Écosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord adoptent de nouvelles règles. Et bien que des chiffres partiels rapportés par le gouvernement lundi montrent 98 515 nouveaux cas de COVID-19 en Angleterre, le ministre britannique de la Santé a déclaré que le gouvernement ne prendrait pas de nouvelles mesures pour limiter la propagation du coronavirus dans les prochains jours....

- 28 décembre - Dissolution à Moscou de l’association russe de défense des droits de l’homme "Memorial" née à la fin des années 1980, au sein de la société civile, à la faveur de l’ouverture tentée par le dernier numéro un soviétique, Mikhaïl Gorbatchev - Le lendemain, un tribunal de Carélie alourdissait à quinze ans la peine de prison de Iouri Dmitriev, l'historien du Goulag qui a dressé la liste de dizaines de milliers de victimes exécutées sous Staline... 

- 28 décembre, France - Une prime de 100 euros net leur sera versée dès le mois de janvier afin de matérialiser «une reconnaissance indispensable pour ces services», a dit le premier ministre, près de 30 000 personnes sont concernées, "dans le prolongement des efforts que la nation fait au titre du Ségur de la santé, une reconnaissance indispensable ...." 

- 29 décembre, arrestation de six employés du média Stand News, à Hong Kong, et  fermeture de son site d’information prodémocratie, créé en 2014...

- 29 décembre, la pandémie de Covid-19 a fait plus de 5,4 millions de morts dans le monde depuis la fin de décembre 2019. L’OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie dans le monde pourrait être deux à trois fois plus élevé, soit 10 à 15 millions de morts.

 

- 29 décembre 2021 - L’OMS se dit «très préoccupée par le fait qu’Omicron, plus transmissible, circulant en même temps que Delta, entraîne un tsunami de cas. Cela exerce et continuera d’exercer une immense pression sur un personnel de santé épuisé et des systèmes de santé au bord de l’effondrement». Le monde a atteint de nouveaux seuils la semaine écoulée avec plus de 935 000 cas enregistrés chaque jour en moyenne du 22 au 28 décembre (plus de 6,5 millions de cas cumulés sur la semaine), selon un comptage de l’AFP réalisé à partir de bilans officiels...

 

- 30 décembre, France - Le variant Omicron est désormais majoritaire parmi les infections au SARS-CoV-2 en France, où le virus a connu une «progression importante» ces derniers jours - vendredi plus de 232 000 nouveaux cas en vingt-quatre heures -, constate Santé publique France dans sa dernière enquête hebdomadaire, publiée jeudi 30 décembre dans la soirée. Le virus responsable a infecté au moins 9,74 millions de personnes en France et provoqué 123.552 morts ...

- Les demandes de statut de réfugié au Mexique ont triplé cette année par rapport à 2020, a déclaré le gouvernement, face à un afflux important de personnes à destination des États-Unis. Le pays a reçu 123 187 demandes en 2021, comparativement à 41 230 l’an dernier...

- 30 décembre, Soudan, des dizaines de milliers de manifestants continuent de réclamer un pouvoir civil au Soudan et quatre personnes ont été tuées et des dizaines blessées, jeudi, par des tirs des forces de police à Omdourman, dans la banlieue nord-ouest de Khartoum..

- 30 décembre, France, le Syndicat des fabricants français de masques F2M satisfait de la circulaire administrative qui incite enfin les 3 000 hôpitaux et cliniques du territoire à acheter leurs masques et leurs gants auprès de fournisseurs français ou européens : entre l’été 2020 et l’été 2021, 97 % des appels d’offres en France ont été affectés à des masques d’importation. Le gouvernement entend faire émerger une filière locale garantissant «l’approvisionnement en cas de nouvelle pandémie mondiale»...

- 31 décembre, France - Environ 1 400 Franciliens sur 100 000 étaient positifs au SARS-CoV-2 au cours des sept derniers jours, et l’incidence dépasse les 2 000 cas pour 100 000 à Paris. Le port du masque est redevenu obligatoire dans les rues de Paris à partir de vendredi et les bars devront fermer à 2 heures du matin la nuit du Nouvel An et la suivante.

 

- Alors que le cap symbolique du million de contaminations quotidiennes par le Covid-19 dans le monde a été franchi pour la première fois la semaine du 23 au 29 décembre, les restrictions sanitaires sont de retour dans de nombreux pays à l’approche des célébrations du Nouvel An.

L’Europe est la région du monde qui enregistre le plus de cas, avec 2,9 millions ces sept derniers jours (55 % du total mondial), ainsi que le plus de décès, avec plus de 24 000 morts la semaine passée (53 % du total), suivie de la zone formée par les Etats-Unis et le Canada (plus de 10 000, 22 %). Mais le président, Joe Biden, a refusé de céder à la panique, estimant que le variant Omicron du SARS-CoV-2 n’aura pas le même impact que la première vague de Covid-19 ou que le variant Delta en raison de la campagne massive de vaccination et du dépistage...

Israël lance, vendredi, une nouvelle campagne d’injections d'une 4e dose à destination des personnes vulnérables. Le Québec a annoncé jeudi le retour du couvre-feu nocturne de 22 heures à 5 heures dans l’ensemble de la province dès le réveillon de la Saint-Sylvestre, au moment où le Canada fait état d’un nombre considérable de contaminations dues à la propagation fulgurante du variant Omicron. En Espagne, les festivités sont annulées dans la plupart des régions, seule la ville de Madrid a maintenu une cérémonie, moins fastueuse que prévu, sur la célèbre place de la Puerta del Sol, avec une jauge de 7 000 personnes, masquées, contre 18 000 en 2019, en période prépandémique. En Finlande, les voyageurs étrangers non vaccinés contre le Covid-19, même munis d’un test négatif, ne pourront plus entrer sur le territoire à compter de mardi 28 décembre. En Allemagne, avant les célébrations du Nouvel An, les réunions privées de plus de dix personnes sont interdites, même pour les vaccinés et les personnes guéries. La Suisse a l’un des taux d’infection Omicron les plus élevés d’Europe continentale, les jeunes d’une vingtaine d’années étant les plus touchés. Aux Pays-Bas, les boutiques non essentielles, les restaurants, bars, cinémas et musées ont été fermés jusqu’au 14 janvier. La Norvège, le Portugal, la Grèce, le Danemark annoncent avoir dépassé des seuils jamais atteints de cas quotidiens de Covid-19 ... 

"Technopopulism: The New Logic of Democratic Politics" de Christopher J. Bickerton et Carlo Invernizzi Accetti - tentent de saisir une partie du malaise démocratique contemporain à travers la notion de « techno-populisme ». Cette irruption du techno-populisme, qui propose des solutions techniques aux problèmes identifiés, en prétendant « ne pas faire d’idéologie » et être au service du peuple, ne veut pas dire que l’organisation de la politique autour de clivages idéologiques disparaisse. Dans certains cas, ces deux modalités s’excluent (par rejet de la classe politique traditionnelle) et dans d’autres, elles se combinent, quand des partis existants se convertissent à la logique techno-populiste. Au cœur de cette modalité techno-populiste de la politique, on trouve la fin des mécanismes d’intermédiation, que ce soit les corps intermédiaires en général ou dans les partis politiques. Cette logique s’installe aussi par l’éloignement des décideurs, notamment lié à la prééminence de l’exécutif, elle-même renforcée par l’intégration européenne selon les auteurs. Pour eux, cette nouvelle modalité politique trouve ses racines dans les années 1990, quand les clivages idéologiques, renforcés de l’extérieur par la guerre froide, se sont atténués. Un ancien parti comme celui des travaillistes britanniques a été converti par Tony Blair à la troisième voie, et les auteurs y voient une illustration de cette logique techno-populiste, avec l’arrivée des consultants en stratégie, le remplacement des strates intermédiaires du parti par les sondages et le recours à des solutions techniques fondées sur l’expertise. Mais cette logique s’applique aussi, selon les auteurs, à des mouvements politiques plus récents et aussi différents que le Mouvement 5 étoiles en Italie ou le mouvement En marche en France. Les auteurs analysent aussi des cas dans lesquels cette logique techno-populiste se marie avec un fort élément idéologique, de gauche dans le cas de Podemos en Espagne ou de droite dans le cas de la Ligua en Italie. Cette nouvelle logique techno-populiste, qui cohabite avec la logique partisane, serait un élément central du nouveau paysage politique européen. Elle a notamment pour effet de rendre ce jeu politique plus violent, car l’expertise technocratique ne reconnaît qu’une solution à un problème et le populisme qu’un seul peuple. Ainsi, les duopoles politiques traditionnels, dans lesquels on admet la légitimité de l’autre grand parti à représenter un intérêt catégoriel, sont bousculés. Les adversaires politiques traditionnels deviennent des ennemis politiques.

 

Revue Esprit juillet/août 2021 - Politiques de la littérature - "Nos attentes à l’égard de la littérature ont changé. Autant qu’une expérience esthétique, nous y cherchons aujourd’hui des ressources pour comprendre le monde contemporain, voire le transformer. En témoigne l’importance prise par les enjeux d’écologie, de féminisme ou de dénonciation des inégalités dans la littérature de ce début du XXIe siècle, qui prend des formes renouvelées : le « roman à thèse » laisse volontiers place à une littérature de témoignage ou d’enquête. Ce dossier, coordonné par Anne Dujin et Alexandre Gefen, explore cette réarticulation de la littérature avec les questions morales et politiques, qui interroge à la fois le statut de l’écrivain aujourd’hui, les frontières de la littérature, la manière dont nous en jugeons et ce que nous en attendons..."

 

- Le prix Nobel de littérature est décerné en 2021 au romancier Abdulrazak Gurnah, pour ses représentations "intransigeantes et passionnées" des effets du colonialisme. Gurnah est né en Tanzanie en 1948 puis est allé vivre en Angleterre, a écrit une dizaine de romans dont «Paradise» (1994), "Desertion" (2005) et "By the Sea" (2001). Quelques semaines plus tard, l’auteur sud-africain Damon Galgut remporte le prestigieux prix Booker pour son roman "The Promise", tandis que "The Fortune Men" de l’écrivain anglo-somalienne Nadifa Mohammed figurait sur la liste des finalistes. On peut dire que des écrivains de toute l’Afrique ont désormais pris le monde littéraire d’assaut en 2021, évoquant le romancier sénégalais Mohamed Mbougar Sarr remportant l’un des prix littéraires les plus anciens et les plus illustres de France, le Prix Goncourt, pour "La Plus Secrète Mémoire des Hommes", l’auteur sénégalais Boubacar Boris Diop, également essayiste et journaliste, tandis que Paulina Chiziane, la première romancière du Mozambique, a reçu le Prémio Camões 2021, largement considéré comme le prix le plus prestigieux dans le monde littéraire portugais...


- 22 mars 2022 - "Vaccine demand may decline to a rate of about 2.2 billion to 4.4 billion doses per year in 2023 and beyond." (La demande de vaccins pourrait diminuer à un rythme d’environ 2,2 à 4,4 milliards de doses par année en 2023 et au-delà.) - Dans un renversement spectaculaire, la possibilité d’une surabondance mondiale des vaccins semble maintenant plus que probable. Dans le monde entier, plus de 11 milliards de doses ont été administrées. Selon un rapport de Bloomberg Intelligence publié ce mois-ci, les revenus tirés des vaccins contre la COVID-19 pour Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson pourraient atteindre 61 milliards de dollars américains (83 milliards de dollars américains) cette année, ce qui est légèrement supérieur aux ventes de 2021. Citant le manque d’enthousiasme pour les quatrième doses en Israël comme un indicateur précoce de la diminution de la demande mondiale, "l’offre dépasse la demande dans une grande partie du monde, même avec de nombreux pays qui lancent des injections de rappel" (supply is exceeding demand in much of the world, even with many countries rolling out booster shots), a déclaré le conseiller spécial en soins de santé du Groupe Eurasie basé à New York. La tendance voit désormais ralentir les ventes de superproduction que les géants pharmaceutiques mondiaux de Pfizer à AstraZeneca ont connues au plus fort de la pandémie et risque également de créer de nouveaux problèmes pour les fabricants locaux, de l’Inde à l’Indonésie, qui ont construit des capacités gigantesques liées aux stratégies de vaccination de masse, et  pendant ce temps, un nombre croissant de fabricants font leur entrée sur le marché....

 

2022

 

- "The World Became Less Democratic in 2021", la liberté mondiale a décliné pour la 16e année consécutive en 2021, selon un nouveau rapport de Freedom House publié en février. Au cours des 16 dernières années, le nombre de personnes vivant dans des sociétés considérées comme libres a diminué de 25,7 % en raison de l’érosion des libertés politiques. En 2021 seulement, 8 personnes sur 10 vivaient dans une société que Freedom House qualifiait de partiellement libre ou non libre. Mais plus encore que le déclin de la démocratie, c'est l'évolution de la nature de ce déclin interroge, car c'est au sein des démocraties elles-mêmes que les comportements des gouvernants posent problème. L’atteinte à l’État de droit, l’atteinte à la liberté de la presse, la perversion des élections et la discrimination et les mauvais traitements envers les migrants et les groupes minoritaires. Mais la singularité de notre époque tient à cette absence de sensibilité démocratique d'une large majorité de citoyens...

- "The 20th World Press Freedom Index" - Le 20e Classement mondial de la liberté de la presse, publié par Reporters sans frontières (RSF), révèle une polarisation deux fois plus forte, amplifiée par le chaos de l’information, C'est ainsi que l’invasion de l’Ukraine (106e) par la Russie (155e) à la fin de février va refléter ce processus, "le conflit physique ayant été précédé par une guerre de propagande", que la Chine (175e) continue à utilise son arsenal législatif pour couper du reste du monde, "en particulier la population de Hong Kong" (148e), que "la confrontation entre les «blocs» s’intensifie, comme on le voit entre l’Inde (150e) du nationaliste Narendra Modi et le Pakistan"(157e), que "le manque de liberté de la presse au Moyen-Orient continue d’affecter le conflit entre Israël (86e), la Palestine (170e) et les États arabes", que "la polarisation des médias alimente et renforce les divisions sociales internes dans les sociétés démocratiques comme les États-Unis (42e), malgré l’élection du président Joe Biden", que "l’augmentation des tensions sociales et politiques est alimentée par les médias sociaux et les nouveaux médias d’opinion, notamment en France" (26e), que "la suppression des médias indépendants contribue à une forte polarisation dans les «démocraties illibérales» telles que la Pologne" (66e). "Le trio de pays nordiques au sommet de l’Indice , la Norvège, le Danemark et la Suède, continue de servir de modèle démocratique où la liberté d’expression prospère, tandis que la Moldavie (40e) et la Bulgarie (91e) se démarquer cette année grâce à un changement de gouvernement et l’espoir qu’il a apporté pour améliorer la situation des journalistes, même si les oligarques détiennent ou contrôlent encore les médias"....

 

JANVIER 2022

 

 - Le monde a dépassé les 300 millions d’infections au début du mois de janvier 2022 et, en un mois seulement, il a augmenté de cent millions à un rythme effréné de plus de trois millions de cas quotidiens en moyenne, des chiffres jamais vus auparavant dans la pandémie, par l’expansion de la variante Omicron sur toute la planète. 

- Environ 128 pays ont détecté le variant Omicron au 29 décembre. Plus de 2 millions de cas quotidiens de Covid-19 ont été recensés en moyenne dans le monde lors de la semaine du 1er au 7 janvier, un chiffre qui a doublé en dix jours, selon un comptage de l’Agence France-Presse (AFP). La grande majorité des nouveaux cas sont actuellement détectés en Europe et aux Etats-Unis et au Canada, mais ces chiffres varient beaucoup selon les politiques de test de chaque pays. En revanche, la vague de contaminations n’est pas accompagnée d’une hausse des décès. En Afrique du Sud, premier pays confronté à Omicron, la décrue est par contre bien engagée ..

- Pfizer domine depuis décembre 2000, les ventes de vaccins contre le Covid-19, éclipsant largement ses concurrents, Moderna, AstraZeneca, et Johnson & Johnson. Ses parts de marché atteignent 60% aux Etats-Unis, 74% en Europe. En 2021, les ventes de Comirnaty, son vaccin contre le Covid-19, lui rapporteront pas moins de 36 milliards de dollars (environ 31,8 milliards d’euros)...

 

- 1er janvier, France, l’épidémie de Covid-19 poursuit sa propagation rapide, le variant Omicron est devenu majoritaire, plus de 219 000 cas ont été détectés en vingt-quatre heures, samedi, plus d’un million de cas (1 103 555) sur les sept derniers jours, soit près de 10 % du nombre total de cas enregistrés dans le pays depuis le début de la pandémie. Mais un raz de marée qui ne se traduit pas par une hausse équivalente du nombre d’hospitalisation (18 811 patients). Le port du masque est de nouveau obligatoire dès 6 ans dans les transports, ainsi que dans les lieux recevant du public, et le télétravail encouragé.

- 1er janvier, France, l’Institut national du service public (INSP) remplace officiellement l’ENA. " Je ne veux pas que l’Etat fabrique des “castes” administratives, avec des carrières toutes tracées, déclare alors le candidat Macron. Je veux renforcer la méritocratie au sein même de l’Etat, pour promouvoir les meilleurs et les plus engagés, et pas seulement ceux qui ont eu les qualités académiques requises à un instant t pour sortir bien classés..."

- 1er janvier 2022 - Entrée en vigueur de la plus vaste zone de libre-échange du monde, le Partenariat régional économique global (Regional Comprehensive Economic Partnership, RCEP), négocié depuis 2011 , avec un abaissement progressif des droits de douane étalé sur vingt ans sur l’industrie manufacturière, moteur de la croissance régionale. Ce nouveau bloc, qui comprend notamment la Chine, le Japon, l’Australie et la Corée du Sud, représente à lui seul le tiers du produit intérieur brut (PIB) de la planète et le tiers de la population mondiale....

- US, Avec une moyenne à presque 400 000 nouvelles contaminations par jour, la hausse du nombre de cas de Covid-19 aux Etats-Unis suit une courbe «presque verticale», ce qui n’est pour l’instant pas le cas des hospitalisations ..

- 2 janvier, au cours de la semaine du 27 décembre 2021 au 2 janvier 2022, indique Who dans son tableau de bord, après une augmentation graduelle depuis octobre, le nombre mondial de nouveaux cas a fortement augmenté de 71 % par rapport à la semaine précédente, tandis que le nombre de nouveaux décès a diminué de 10 %. Cela correspond à un peu moins de 9,5 millions de nouveaux cas et à plus de 41 000 nouveaux décès signalés au cours de la dernière semaine. Au 2 janvier, près de 289 millions de cas et un peu plus de 5,4 millions de décès ont été signalés dans le monde. Toutes les régions ont signalé une augmentation de l’incidence des cas hebdomadaires, la Région des Amériques affichant la plus forte augmentation (100 %), suivie de la Région de l’Asie du Sud-Est (78 %) et de la Région européenne (65 %). La Région africaine a enregistré une augmentation hebdomadaire du nombre de nouveaux décès (22 %), tandis que toutes les autres régions ont enregistré une baisse par rapport à la semaine précédente.

- 2 janvier, Israël, dans un pays de 9,2 millions d’habitants, où déjà plus de la moitié de la population a reçu une dose de rappel, le premier ministre Naftali Bennett a annoncé, dimanche, que tous les Israéliens de plus de 60 ans et le personnel médical pourront bénéficier d’une quatrième dose de vaccin. 1 394 407 contaminations ont été recensées depuis le début de la pandémie en Israël, dont 8 244 décès d’après les chiffres officiels.

Israël desserrera très rapidement ses restrictions jugées trop paralysantes ..

- 2 janvier, Pays-Bas, plusieurs milliers de personnes rassemblées dimanche à Amsterdam pour protester contre les mesures de confinement et la vaccination contre le Covid-19.

- 2 janvier, Chine, les nouvelles contaminations au Covid-19 ont atteint leur plus faible niveau ces sept derniers jours à Xi’an. La politique rigide de «zéro Covid» a permis, dit-on, à la Chine de limiter son bilan officiel à moins de 5 000 morts depuis le début de la pandémie, contre plus de 800 000 aux Etats-Unis...

- Selon l’ONG Caminando Fronteras, plus de 4 400 migrants sont morts ou ont disparu en mer (dont 628 femmes et 205 enfants) en tentant de rejoindre l’Espagne en 2021, notamment les Canaries depuis le nord-ouest de l’Afrique, l’année la plus meurtrière depuis au moins 2015...

- 3 janvier, la France inaugure l'année 2022 avec une mesure très forte pour freiner la progression fulgurante du variant Omicron, «la consommation dans les bars et cafés ne pourra plus se faire seulement debout, mais seulement de manière assise», à compter du 3 janvier et pour «trois semaines», une mesure annoncée le premier ministre, Jean Castex, lundi 27 décembre. Ajoutons qu'il est interdit de danser dans les bars et restaurants en France depuis vendredi matin, 6 heures, jusqu’au 6 janvier inclus..

- 4 janvier, le Royaume-Uni a enregistré mardi, pour la première fois, plus de 200 000 cas de contamination. Mais Boris Johnson, a choisi de ne pas imposer de nouvelles restrictions afin de limiter la propagation du virus, misant sur le dépistage et la campagne de vaccination. Celle-ci permettra en une semaine d’administrer deux doses à 82 % des plus de 12 ans, et la campagne de rappel, menée tambour battant, bénéficiera à 35 millions de personnes (environ 60 % des plus de 12 ans).

- La «bulle» sanitaire contre le Covid-19 a été mise en place mardi autour des sites des Jeux olympiques d’hiver de Pékin, un mois tout juste avant le début des épreuves, alors que les autorités de Rio de Janeiro au Brésil ont résolu de suspendre les traditionnels défilés de rue massifs du prochain carnaval.

- 5 janvier, le Kazakhstan est en proie à de violentes manifestations consécutives à l’augmentation du prix des carburants qui ont fait plusieurs morts et des centaines de blessés, l'une des ripostes de l’Etat a été de débrancher, selon Netblocks,  des pans entiers de son réseau Internet...

- 5 janvier, Italie, adoption de l’obligation vaccinale pour toute personne âgée de plus de 50 ans résidant sur le territoire italien, qu’elle soit active ou sans emploi - Dans le pays le plus âgé de l’Union européenne (27 millions d’Italiens ont plus de 50 ans, soit près d’un habitant sur deux), qui a enregistré plus de 189 000 nouvelles infections dues au variant Omicron du SARS-CoV-2, le chef du gouvernement Mario Draghi a décidé de mettre la pression sur les plus vulnérables et sur les catégories encore non vaccinées (la population d’antivax ayant dépassé les 50 ans est estimée à 2,3 millions).

- 5 janvier, France - Dans un entretien accordé au Parisien mardi soir, Emmanuel Macron cible les non-vaccinés contre le Covid-19 avec une phrase choc et polémique une fois de plus : «Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français», mais «je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien, là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc, on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie». Satisfaisant ainsi le bloc qui le soutient ...

- 5 janvier, la Lituanie choisit Taïwan au détriment de la Chine dans ses stratégies commerciales et financières, le chef de la diplomatie lituanienne entend se poser en garde-fou des valeurs démocratiques contre la Russie, la Biélorussie et la Chine...

- 6 janvier, Inde, le média d’investigation  «The Wire» révèle l’existence d’une opération de manipulation des discussions en ligne au profit du parti hindouiste ultraconservateur Bharatiya Janata Party (BJP), parti du premier ministre, Narendra Modi, par l’intermédiaire d’une application mobile, Tek Fog..

- On teste beaucoup en ce début d'année, chaque jour, plus de 1,5 million de personnes se font tester en France. Le 3 janvier, le ministre de la santé affirme sur France Inter, «Il n’y a aucun pays, quasiment, qui teste autant que nous», le 6 janvier sur BFM-TV, le premier ministre répète son fameux couplet selon lequel la France est le deuxième pays qui teste le plus au monde. Au-delà de cette défense et illustration permanente de la geste gouvernementale, il est vrai que dans la semaine du 27 décembre au 2 janvier, 8,3 millions de tests antigéniques ou RT-PCR ont été réalisés en France, selon la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees). Et qu'en pleine cinquième vague épidémique, le nombre atteint la semaine précédente a ainsi été dépassé, avec 1,4 million de tests supplémentaires en une semaine (soit une augmentation de plus de 20 %). Entre le 31 décembre 2021 et le 6 janvier 2022, près de 9,5 millions de tests ont été réalisés, dont 2,06 millions de tests PCR et 6,65 millions de tests antigéniques »

Le site OurWorldInData, qui compile les données des différentes agences nationales de santé à travers le monde, montre que le Danemark, l'Autriche, la Grèce, le Portugal, le Royaume-Uni représentent le haut du classement pour le nombre de tests PCR et antigéniques pratiqués par habitant, devant la France ...

- Les autorités de la ville de Tianjin, dans le nord de la Chine, ont conseillé dimanche à leurs quelque 14 millions d’habitants de rester chez eux pendant qu’elles procédaient à des tests massifs de dépistage du Covid-19 après une série de cas récents...

- 7 janvier, avec l'Omicron, une troisième vague de contaminations au Covid-19 s’abat de manière fulgurante sur l’Inde, 117 100 nouveaux cas et plus de 300 décès au cours des dernières vingt-quatre heures. En deux jours, les nouvelles contaminations ont doublé à travers le pays. Bombay, capitale financière du pays, a enregistré à elle seule plus de 20 000 nouveaux cas jeudi, un chiffre encore jamais atteint depuis le début de la pandémie. Les 20 millions d’habitants de New Delhi, qui vivaient déjà aux rythmes des couvre-feux nocturnes depuis fin décembre, a enregistré, jeudi, plus de 15 000 nouvelles infections en une seule journée, et se confinera vendredi soir à partir de 22 heures, jusqu’à lundi matin 5 heures..

- 7 janvier, le président du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokaïev, a affirmé, vendredi, que «l’ordre constitutionnel a été largement rétabli» dans le pays, après intervention de plus de 3000 soldats russes, et que les opérations se poursuivraient «jusqu’à la destruction totale des manifestants». Un lourd bilan s'annonce ...

- 7 janvier, France, alors qu’elles cherchaient à améliorer la qualité des échanges entre salariés et patrons, les ordonnances de septembre 2017 sur le code du travail ont abouti à l’effet inverse, c’est le constat, très sévère, que dresse la CFDT dans une évaluation rendue publique, vendredi, des promesses de campagne d’Emmanuel Macron sur le dialogue social.

- 8 janvier, France - Net rebond de la mobilisation anti-pass vaccinal avec 105 200 manifestants en France, "Macron, on t'emmerde!", quelques jours après les déclarations remarquées du président de la République sur les non-vaccinés et l’adoption à l’Assemblée nationale du pass vaccinal, les "anti-vax" se sont très nettement remobilisés ce samedi dans plusieurs villes pour protester. Des incidents ont eu lieu à Montpellier et à Toulouse...

- 9 janvier, Mali, les chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) annoncent un embargo économique et financier en réponse à la volonté des militaires maliens de se maintenir au pouvoir jusque fin 2026.

- En date du 9 janvier 2022, augmentation de l'incidence - On compte plus de 304 millions de cas confirmés et plus de 5,4 millions de décès ont été signalés. Toutes les régions ont signalé une augmentation de l’incidence des cas hebdomadaires (plus de 15 millions de nouveaux cas ), à l’exception de la région africaine, qui a signalé une diminution de 11 %. La région de l’Asie du Sud-Est a enregistré la plus forte augmentation de nouveaux cas la semaine dernière (418 %), suivie par la région du Pacifique occidental (122 %), la région de la Méditerranée orientale (86 %), la région des Amériques (78 %) et la région européenne (31 %). Les nouveaux décès hebdomadaires ont augmenté dans la région africaine (84 %) et la région des Amériques (26 %). 

 

- 10 janvier, Espagne, "Así vigilará España la COVID: lo tratará como una gripe común" - le quotidien El Pais révèle que les autorités sanitaires espagnoles préparent un nouveau modèle de surveillance de l’épidémie visant à traiter le Covid-19 comme une maladie respiratoire aiguë de plus, en appliquant une méthode similaire à celle utilisée pour le suivi de la grippe (el Plan Centinela).

- 10 janvier, Kazakhstan, violentes manifestations contre l'augmentation du prix du carburant à Almaty, la principale ville du pays, des émeutes, d'une ampleur inédite depuis une trentaine d'années, ont causé plus d'une centaine de morts et provoqué l'arrestation de 10.000 personnes, et fait éclater au grand jour les tensions au sein de l'appareil d'État.

- 11 janvier, une vingtaine de scientifiques alertent, dans une étude publiée dans la revue Advances in Atmospheric Sciences : les océans ont enregistré un record de chaleur en 2021, pour la troisième année consécutive. Sur le long terme, le réchauffement touche plus fortement les océans Atlantique et Austral, mais le Pacifique Nord a connu une augmentation «spectaculaire» et la Méditerranée a enregistré un record de température l’an dernier...

- 11 janvier, France - 3 000 selon la CGT, 900 selon la police, personnes ont défilé, mardi, à Paris, pour réclamer «des moyens» et des «postes» pour l’hôpital public et demander l’arrêt des fermetures de lits...

- 11 janvier, France - Après 100 jours de réflexion, publication du rapport de la commission "Les Lumières à l’ère numérique" présidée par le sociologue Gérald Bronner, et commandé par Emmanuel Macron. Que poursuivait-on? Fausses nouvelles, théories complotistes, disait-on, des phénomènes existant depuis toujours mais aujourd'hui amplifiés par le numérique. Comment donc renforcer la vigilance des citoyens sans limiter des valeurs essentielles comme la liberté d'expression, d'information et d'opinion? Et comment "limiter la propagation des contenus qui nuisent à la vie démocratique, dissuader les comportements malveillants, sanctionner les pratiques illicites, améliorer la prévention des risques et renforcer la vigilance des utilisateurs"? 

Trente recommandations "franco-françaises" sont ainsi proposées contre les "désordres de l'information" ou la "désinformation sur les réseaux sociaux", au choix. On part d'un état, "tout un chacun est devenu un opérateur sur le marché en ligne de l’information". On aboutit à de singulières problématiques psycho-sociales, "comprendre les mécanismes psychosociaux qui rendent les individus perméables aux fausses informations", "renforcer l'enseignement de l'esprit critique et améliorer l'éducation aux médias et à l'information". Certes. Et à des critiques plus opératoires portant sur la conception même de ces réseaux sociaux, du design des interfaces utilisateurs aux logiques de communication dédiées tant à des campagnes publicitaires programmatiques, qu'à des instances de propagande de toute nature. En fait, rien de bien nouveau depuis que les médias existent. Certains peuvent espérer le retour d'un ministre de l'information. dans tous les cas, selon une coutume bien établie et hautement symbolique, le chef de l’Etat présente ses vœux à la presse et  Emmanuel Macron rend hommage au rôle de la presse face au «complotisme» et aux «fausses informations» ...

Un ouvrage plus pertinent sur ces questions, montrant que la la viralité de l’information semble avoir désormais préséance sur sa véracité : Peter W. Singer & Emerson T. Brooking, «LikeWar, The Weaponization of Social Media» (2018), met en lumière la  militarisation croissante de l’information sur les réseaux sociaux, des réseaux qui permettent autant les méthodes de recrutement de l’État islamique que la mise en place d'un système de crédit social sous contrôle du comportement en Chine,...

- 12 janvier, "Nur noch wie Grippe - Spaniens Strategie für die Zeit nach Omikron", le quotidien allemand 'Die Welt' a analysé la gestion de la pandémie en Espagne, une Espagne qui est l’un des pays européens où le taux de vaccination est le plus élevé (90,5 % de la population adulte à la couverture vaccinale complète) et possédant un faible pourcentage de population infectée (environ 3%) depuis décembre dernier. Le quotidien s'est surtout attardé sur les déclarations faites par le Président du Gouvernement, Pedro Sánchez, sur la possibilité de traiter la COVID-19 comme une maladie endémique.

 

- 12 janvier, 2,5 millions de cas quotidiens supplémentaires, pour l’Agence européenne du médicament, la propagation fulgurante d’Omicron va transformer le Covid-19 en une maladie endémique avec laquelle l’humanité peut apprendre à vivre...

 

- 13 janvier, France, depuis l’entrée en vigueur du nouveau protocole sanitaire, à la rentrée, les enseignants et les parents ont l’impression de naviguer à vue et la quasi-totalité des syndicats appelle à une grève jeudi. Le premier ministre y annoncera rapidement une simplification du protocole sanitaire et Emmanuel Macron reconnaîtra «la lassitude» des enseignants et des parents d’élèves...

- 13 janvier, France, le tribunal administratif de Paris a suspendu, jeudi 13 janvier, l’arrêté préfectoral qui rend obligatoire le port du masque en extérieur à Paris depuis le 31 décembre, une décision qui survient au lendemain de celle du tribunal administratif de Versailles, qui avait suspendu un arrêté similaire concernant les Yvelines en estimant que la mesure portait « une atteinte excessive, disproportionnée et non appropriée (…) à la liberté individuelle ».

- 14 janvier, Pays-Bas, un déconfinement partiel est annoncé pour samedi, les magasins dits non essentiels, fermés depuis le 19 décembre, pourront rouvrir leurs portes jusqu’à 17 heures, à condition de limiter le nombre de personnes présentes et d’imposer la distanciation et le port du masque. Seuls les magasins d’alimentation, les pharmacies et les supermarchés avaient été autorisés à rester ouverts après des décisions adoptées pour éviter une forte progression des cas de Covid-19 lors des fêtes de fin d’année. Dès lundi 17 janvier, tous les établissements scolaires seront autorisés à organiser à nouveau les cours en présentiel. Les métiers de contacts non médicaux, les coiffeurs et les travailleurs du sexe pourront également reprendre leurs activités.

- 14 janvier, l'américain BlackRock, le premier gestionnaire d’actifs au monde - il pèse 6 000 milliards de dollars -, a fait part jeudi de résultats meilleurs que prévu en 2020, grâce à des marchés financiers qui se porte magnifiquement bien malgré les effets de la pandémie sur l’économie mondiale. BlackRock, dirigé par l’ancien trader Larry Fink, a attiré 391 milliards de dollars d’argent frais à gérer en 2020 de la part d’investisseurs souhaitant profiter de l’embellie des marchés, 127 milliards sur le seul quatrième trimestre. Le président de Blackrock France a été élevé au grade d’officier de la Légion d’honneur le 1er janvier 2020 ...

- 14 janvier, Tunisie, une  manifestation regroupant un millier d’opposants au chef de l’Etat, Kaïs Saïed, vendredi, au cœur de Tunis. 

- 15 janvier, Allemagne, selon l’institut de santé Robert-Koch, publié jeudi, Omicron serait désormais responsable de 44 % des contaminations en Allemagne, un taux, moins élevé que dans d’autres pays, comme la France, où il dépasse 80 %, mais le gouvernement décide de nouvelles restrictions, les clients des restaurants et des bars devront présenter un test négatif en plus d’un certificat de vaccination ou de guérison du Covid-19. 

- 16 janvier, France, la Marche pour la vie a réuni plusieurs milliers de personnes, dimanche, alors que les sénateurs s’apprêtent à examiner, en deuxième lecture, le projet de loi en faveur de l’allongement du délai de l’avortement de douze à quatorze semaines.

- 16 janvier, France - Le Parlement adopte le pass vaccinal à une large majorité, avec 215 voix pour, 58 contre et 7 abstentions. Ce document sera indispensable pour l’entrée dans des espaces publics fermés sur tout le territoire français, c’est-à-dire qu’il devra être présenté lors de l’entrée dans des établissements tels que restaurants, cinémas, musées et transports, entre autres. Le 21 janvier, le Conseil constitutionnel valide l'essentiel du projet de loi, exceptée la possibilité pour les organisateurs de meetings politiques de demander un pass sanitaire aux participants. 

- 16 janvier, la Chine est restée jusqu'à présent le centre de fabrication mondial et sa stratégie face au virus a toujours permis aux usines de continuer à fonctionner et de continuer à produire face à la forte demande en provenance de toutes les parties du monde. Cependant, Omicron pourrait provoquer une situation sans précédent, selon l’agence financière Bloomberg. Certaines chaînes d’approvisionnement et des fabricants commencent à souffrir des conséquences de l’expansion de ce variant ...

- 17 janvier, France, le port obligatoire du masque en extérieur fait son retour dans certains lieux de la capitale après l’annulation, la semaine dernière par le tribunal administratif, d’un premier arrêté au motif qu’il portait atteinte aux libertés individuelles. Le nouvel arrêté énumère ainsi « une série de circonstances et de lieux dans lesquels la densité de population ne garantit pas, sans port du masque, le bon respect des gestes barrières », explique la préfecture dans un communiqué.

- 17 janvier, France, «un record tout simplement historique», dixit le ministre de l’économie et des finances, un million d’entreprises créées en 2021 en France, signe d’un regain d’attractivité du pays, mais près de deux tiers sont des microentreprises, signe de précarité...

- 17 janvier - Dans la matinée, les rebelles yéménites houthistes avaient revendiqué la frappe, sans précédent, qui a visé des installations pétrolières à Abou Dhabi, la capitale de la fédération du Golfe, faisant trois morts. Les Nations unies (ONU) estiment que la guerre du Yémen, qui dure depuis sept ans, aura causé la mort de 377 000 personnes, victimes directes et indirectes du conflit, d’ici à la fin de l’année 2021. Le conflit oppose les rebelles houthistes, soutenus par l’Iran, aux forces du gouvernement yéménite, appuyées depuis 2015 par une coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite. « Le Yémen est la pire et la plus grande catastrophe humanitaire au monde, et cette catastrophe continue de s’aggraver », a rappelé l’ONU, et « plus de 80 % de la population » d’environ 30 millions d’habitants « ont besoin d’une aide humanitaire »..

- 19 janvier, France, l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep) et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) indiquent que le numérique compte pour 2,5 % de l’empreinte environnementale nationale, une part qui pourrait passer à 6,7 % en 2040 si aucune action n’était entreprise pour la contenir, et notamment la fabrication des téléviseurs, tablettes et ordinateurs...

 

- 19 January 2022, UK, "PM announces England will return to Plan A with Omicron cases falling". Boris Johnson, a annoncé mercredi la fin, à compter du jeudi 27 janvier, de l’essentiel des restrictions imposées pour lutter contre le variant Omicron en Angleterre. Le port du masque ne sera plus obligatoire, le télétravail ne sera plus recommandé officiellement et un passe sanitaire ne sera plus imposé pour l’accès aux boîtes de nuit et à certains grands rassemblements. Les dernières données disponibles montrent une baisse de près de 40 % du nombre de nouveaux cas hebdomadaires, tandis que le nombre de patients hospitalisés s’est stabilisé. Le nombre de patients en soins intensifs, resté faible pendant la vague Omicron, diminue également. 

- 20 janvier - Le premier ministre, Jean Castex, a dévoilé jeudi, lors d’une conférence de presse, à Matignon, le calendrier de l’allégement des restrictions mises en place pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, notamment sa cinquième vague, liée au variant Omicron. Un allègement de restrictions qui débute par l'entrée en vigueur du passe vaccinal pour les personnes de 16 ans et plus....

- 20 janvier, France, le Conseil constitutionnel a validé, jeudi, la majorité des mesures sur l’usage des drones par les forces de sécurité pour «la prévention des atteintes à la sécurité des personnes et des biens», «la sécurité des rassemblements» sur la voie publique, «la prévention d’actes de terrorisme», « la régulation des flux de transport » et «la surveillance des frontières»...

- 22 janvier, après une année 2021 à succès grâce aux ventes de son vaccin Comirnaty contre le Covid-19, développé avec l’allemand BioNTech, le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer s’apprête à inonder le monde de son tout nouveau produit contre le SARS-CoV-2 : Paxlovid, un nouveau traitement contre le virus, pour l’instant réservé aux patients infectés les plus à risque de développer une forme grave de la maladie.

- 22 janvier, Indonésie, plus de 85% de la population indonésienne a développé des anticorps contre la COVID-19, selon une enquête commandée par le gouvernement, mais les épidémiologistes ont averti qu’il n’était pas clair si cette immunité pourrait aider à contenir une nouvelle vague d’infections à coronavirus. L’Indonésie a entièrement vacciné un peu plus de 42% de sa population de 270 millions d’habitants...

- 23 janvier, environ 50 000 personnes, selon la police belge, sont venues de toute l’Europe à Bruxelles, dimanche, pour contester les mesures de lutte contre l’épidémie de Covid-19, le cinquième défilé de ce genre qui se déroulait dans la capitale belge en l’espace de deux mois, et pour en décrire les participants on utilise les termes suivants, "militants hostiles au passe sanitaire ou antivax, complotistes anglo-saxons, gilets jaunes français, ultranationalistes flamands, groupes religieux, défenseurs des libertés et vétérans néerlandais en treillis censés assurer le service d’ordre...", avec pour organisateurs, les mouvements World Wide Demonstration (Manifestation mondiale) et Europeans United for Freedom (Européens unis pour la liberté) ...

- 24 janvier, France, la Cour de justice de la République a rejeté  une série de près de 20 000 plaintes déposées entre juillet et décembre 2021 contre le gouvernement et dénonçant la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement, le passe sanitaire, et la vaccination obligatoire contre le Covid-19.

- 24 janvier, LVMH dépasse les 64 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2021, en dépit de la crise liée au Covid-19, le luxe se porte bien..

- 24 janvier, France - Entrée en vigueur du "pass vaccinal", qui succède au "pass sanitaire" pour les personnes d’au moins 16 ans. La mise à jour de l’application TousAntiCovid est automatiquement réalisée, tout comme l’application Tac Vérif, qui permet aux professionnels de scanner les QR codes des clients et des salariés pour s’assurer qu’ils sont valides. le gouvernement semble ainsi durcir le contrôle sanitaire au moment où d’autres pays commencent à desserrer la contrainte et que s'annonce l’échéance présidentielle. Il est vrai qu'un calendrier de levée des restrictions a été diffusé, la gestion de la crise sanitaire ne serait-elle au fond qu'un objet de campagne électorale...

- 24 janvier, Burkina Faso, des militaires en uniforme ont annoncé lundi à la télévision publique avoir pris le pouvoir et chassé le président Marc Roch Christian Kaboré..

Malgré plus d’un million et demi de personnes contaminées quotidiennement, et bien que le nombre de cas de Covid-19 ne cesse d’augmenter en Europe, plusieurs pays prennent le parti d’alléger leurs mesures de restriction....

 

- 26 janvier 2022 - "Denmark becomes first EU country to scrap all COVID-19 restrictions" - Le Danemark devient le premier pays de l’UE à supprimer toutes les restrictions liées à la COVID-19, faisant le choix comme le Royaume-Uni de "vivre avec le virus", avec un retour "à la vie d'avant". La Première ministre Mette Frederiksen affirme que le pays peut retrouver son « sourire ». Le Danemark doit lever toutes les restrictions restantes liées à la COVID-19, les admissions à l’hôpital d’Omicron et les décès demeurant stables et les taux de vaccination élevés. Les dernières restrictions seront levées le 1 février. L’annonce survient alors qu’une nouvelle sous-variante d’Omicron, BA.2, prend pied au Danemark et entraîne des infections, avec 46 000 nouveaux cas de COVID-19 enregistrés mercredi. « Ces dernières semaines, les taux d’infection ont été très élevés, en fait les plus élevés de l’ensemble de la pandémie », a déclaré M. Frederiksen. « Par conséquent, il peut sembler étrange et paradoxal que nous soyons maintenant prêts à abandonner les restrictions. » Mais environ 82 pour cent de la population danoise est entièrement vaccinée avec deux doses, dont 50 pour cent sont dopés avec une troisième dose ...

- 26 janvier, le gouvernement néerlandais a annoncé la réouverture sous conditions à partir de mercredi des bars, restaurants et lieux culturels aux Pays-Bas, où les restrictions sanitaires contre le Covid-19 étaient parmi les plus strictes d’Europe.

- La région espagnole de Catalogne, région touristique de 7,7 millions d’habitants, a décidé de mettre fin à partir de vendredi à l’obligation de présenter un passe sanitaire pour entrer dans les bars, restaurants et salles de sport, le jugeant peu efficace face à la grande contagiosité d’Omicron.

- 27 janvier, Chine, 1,21 milliard de personnes aurait déjà reçu la totalité du vaccin contre la COVID-19, soit près de 90 % de la population. Selon El Mundo, la plupart des personnes vaccinées ont reçu les solutions de Sinopharm et Sinovac. Ces vaccins protègent contre COVID-19 en injectant le coronavirus inactivé et ont une efficacité moindre que les injections utilisant la technologie ARN messager (Pfizer et moderne) Les vaccins AstraZeneca et Janssen utilisent l’adénovirus, un vecteur viral.

- 27 janvier, US, la croissance américaine a atteint 5,7 % en 2021, après avoir reculé de 3,3 % l’année précédente lorsque éclata la crise liée au Covid-19, une performance inédite depuis 1984 et supérieure aux attentes..

- L'Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) rappelle que plus d'1,5 million de personnes vivent dans 1.300 camps et campements dans des conditions difficiles dans les zones d'Idlib et d'Alep, qui échappent au contrôle des autorités syriennes ...

- 28 janvier, Mexique, des centaines de journalistes se sont rassemblés à travers tout le pays après l’assassinat de trois de leurs confrères. Leur mort porte à 28 le nombre de meurtres dans cette profession sous le mandat du président Andres Manuel Lopez Obrador, qui avait pourtant promis de protéger la liberté d’expression ...

- Effondrement démographique confirmé en Bulgarie et en Croatie, la Croatie qui attire des millions de touristes de toute l’Europe chaque été ne compte plus qu’un peu moins de 3,9 millions de résidents permanents, soit 400 000 de moins qu’en 2011, tandis que la Bulgarie a recensé 6,5 millions d’habitants, soit près de 855 000 de moins que lors du précédent recensement. Ces chiffres préfigurent une tendance généralisée dans toute l’Europe centrale et orientale, c'est effectivement la région qui perd le plus d’habitants au monde...

- 30 janvier, Portugal, le premier ministre socialiste, Antonio Costa, remporte les élections législatives à la majorité absolue au Parlement, le Parti social-démocrate (PSD, droite) de Rui Rio, arrive en deuxième position avec 29,3 % des voix, et e parti d’extrême droite Chega (Assez) devient la troisième force du pays, avec 7,15 % des voix et douze élus, alors qu’il ne comptait qu’un seul député dans le Parlement sortant...

- 30 janvier, Chili, plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche, dans le nord du Chili. contre l’arrivée massive de Vénézuéliens fuyant la situation humanitaire de leur pays. Le Venezuela a perdu 1,6 million d'habitants en quelques trois ans, plus d'un million en Colombie, un demi-million au Pérou...

 

C'est au 30 janvier que l'Europe passe en tête du nombre de cas Covid-19 dans le monde, sur 370M5 de cas, on observe 142M en Europe (38%) et 134M en Amériques (36%), au cours de la semaine du 24 au 30 janvier 2022, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 est de 22 millions avec 59 000 nouveaux décès. On notera 3M de nouveaux cas aux Etats-Unis, 2M en France, 1M8 en Inde, 1M55 258 nouveaux cas; une diminution de 12 %), au Brésil. (1 283 024 nouveaux cas; augmentation au Brésil, 1M en Allemagne)...

 

- 6 janvier 2022, en Inde, les mégapoles de Delhi, Mumbai et Kolkata connaissent une hausse du nombre de cas de COVID-19, bien qu’il n’y ait pas d’augmentation correspondante du nombre d’hospitalisations, mais on craint de plus en plus de se propager dans les régions rurales dans les prochains jours. L’Inde a signalé 90 928 nouveaux cas quotidiens de COVID-19 jeudi, soit près de quatre fois plus que depuis le début de l’année, principalement dans des villes où les responsables de la santé affirment que le variant Omicron a dépassé Delta. La plupart des personnes infectées n’ont montré aucun symptôme ou seulement des symptômes légers et se sont rétablies chez eux. Un couvre-feu de nuit a été imposé dans la région de Delhi, qui comprend la capitale, où les restrictions de déplacement de fin de semaine débuteront le vendredi 7 janvier en soirée, tous les travailleurs non essentiels étant priés de rester à la maison. Le centre technologique de Bangalore a également déclaré un couvre-feu de fin de semaine, tandis que le centre financier tentaculaire de Mumbai a instauré un couvre-feu de nuit.

Mais le 4 février 2002, le nombre de décès attribuables à la COVID-19 en Inde a atteint 500 000 vendredi, un niveau qui, selon de nombreux experts de la santé, a été dépassé l’an dernier, mais qui a été occulté par des sondages inexacts et des morts disparues dans l’arrière-pays, où des millions de personnes demeurent vulnérables à la maladie. Le pays, qui se classe au quatrième rang mondial pour le nombre de décès, a enregistré 400 000 décès en juillet de l’année dernière après l’épidémie dévastatrice du variant Delta du coronavirus, selon les données officielles. Certains experts estiment que les chiffres étaient beaucoup plus élevés,  la revue Science estime à trois millions le nombre de décès liés à la COVID-19 en Inde jusqu’au milieu de 2021 ..

FEVRIER 2022

 

- 1er février, Birmanie, manifestations silencieuses contre la junte militaire, sur Twitter ou Facebook, des milliers de Birmans à afficher la couleur rouge, rappelant le premier anniversaire du coup d’Etat qui a renversé le gouvernement élu d’Aung San Suu Kyi.

- 1er février, Nicaragua, début des procès de plus de 170 prisonniers politiques incarcérés entre 2018 et 2021 par le régime du président et de ancien guérillero sandiniste Daniel Ortega...

- 2 février - Les Etats-Unis annoncent le redéploiement de quelque 2700 soldats vers la Pologne et la Roumanie, dans le contexte de crise lié aux pressions militaires exercées par la Russie sur la frontière ukrainienne. Le quotidien espagnol El País révèle la teneur de la réponse écrite apportée par Washington, fin janvier, aux exigences russes de renoncement à tout élargissement de l’OTAN vers l’Est et de retrait des forces de l’Alliance atlantique déployées dans les pays ayant adhéré à l’OTAN après 1997. Rejetant les exigences de la Russie, les États-Unis se sont toutefois dit prêts à envisager des arrangements sur le déploiement de forces et d’armement en Ukraine, à discuter du principe, de «sécurité indivisible» qui veut qu’un État n’accroisse pas sa sécurité au détriment d’un autre, et s’est dit favorable à des mesures de transparence, vis-à-vis de la Russie, sur les exercices militaires et les systèmes de défense balistique. 

- 2 février, France, fin de l’obligation du port du masque en extérieur, de l’obligation de télétravail trois jours par semaine, et des jauges dans les lieux accueillant du public imposées aux salles de spectacle comme aux enceintes sportives.

- 3 février, «La pandémie n’est pas finie mais nous sommes dans la situation unique de pouvoir prendre le contrôle et nous ne devrions pas gâcher cette opportunité», a affirmé Hans Kluge, directeur régional de l’OMS. Les nouvelles infections baissent officiellement en France depuis le 1er février...

- 6 février, Canada, Ottawa, la capitale fédérale canadienne est paralysée depuis plusieurs jours par le Freedom Convoy, cinq cents routiers hostiles à la nouvelle loi sur l’obligation vaccinale...

- 7 février, avec plus de 55 % des enfants de 5 à 11 ans ayant reçu la première dose de la formule pédiatrique du vaccin Pfizer, l’Espagne est l’un des pays d’Europe les plus avancés en matière de vaccination infantile. 

 

- 9 février, la Suède a éliminé presque toutes ses quelques restrictions liées à la pandémie ce mercredi et a mis fin à la plupart des tests de dépistage de la COVID-19, même si la pression sur les systèmes de santé est demeurée élevée et que certains scientifiques ont demandé plus de patience pour lutter contre la maladie. Le gouvernement de la Suède, qui, tout au long de la pandémie, a opté contre les mesures de confinement en faveur d’une approche volontaire, a annoncé la semaine dernière qu’il éliminerait les restrictions restantes. Toutefois, les hôpitaux suédois ressentaient encore la pression, avec environ 2 200 personnes atteintes de la COVID-19 qui avaient besoin de soins hospitaliers, à peu près comme lors de la troisième vague au printemps 2021. L’Agence suédoise de la santé a déclaré cette semaine que les tests à grande échelle étaient trop coûteux par rapport aux avantages. La Suède a dépensé environ 500 millions de couronnes suédoises (70 millions de dollars S) par semaine pour les tests pendant les cinq premières semaines de cette année. Au total, 16 182 personnes sont mortes du virus ou en ont été infectées. Le nombre de décès par habitant est beaucoup plus élevé que chez les voisins nordiques, mais moins élevé que dans la plupart des pays européens.

 

- Selon l’OMS, une injection rapide d’argent pourrait mettre fin à la pandémie en tant qu’urgence sanitaire mondiale dès cette année,  16 milliards de dollars (près de 14 milliards d’euros)demandé aux pays les plus riches, une demande réaffirmée par le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, "nous pouvons mettre fin à la pandémie en 2022, nous sommes sur la meilleure voie pour y parvenir", une demande sans réponse ...

- 10 février, alors que les armées russe et biélorusse lancent une vaste campagne de manœuvres militaires en Biélorussie, le président américain Joe Biden dramatise la menace russe, appelle ses concitoyens à quitter l’Ukraine , et le 11, met en garde contre une invasion «imminente» de l’Ukraine par la Russie.

- 12 février, Vénézuela, deux cortèges ont défilé à Caracas, samedi, sans se croiser, des milliers de partisans du pouvoir pour célébrer la Journée mondiale de la jeunesse, et afficher leur soutien au président Nicolas Maduro, et quelque cinq cents personnes pour manifester avec l’opposition au régime autoritaire actuellement au pouvoir...

- 12 février, Belgique, reflux de la cinquième vague, cafés et restaurants ne devront plus respecter une heure de fermeture imposée, tous les événements publics seront à nouveau possibles et la vie nocturne reprendra également avec la réouverture des clubs et des discothèques...

- 12 février, France, des opposants au passe vaccinal, venus en convois de tout le pays, sont entrés dans la capitale pour manifester, samedi, malgré l’interdiction émise par la Préfecture de police de Paris. Les forces de l’ordre, mobilisées tout le week-end, ont procédé à 97 interpellations et à 513 verbalisations...

 

- Au 13 février 2022, plus de 409 millions de cas confirmés et plus de 5,8 millions de décès ont été signalés dans le monde, en cumulé 40% de cas en Europe  et 35% en Amériques. Le monde avait  dépassé les 300 millions d’infections au début du mois de janvier 2022 et, en un mois seulement, avait augmenté de cent millions à un rythme effréné de plus de trois millions de cas quotidiens en moyenne, des chiffres jamais vus auparavant dans la pandémie, par l’expansion de la variante Micron sur toute la planète. En avril 2022, ce chiffre sera déjà supérieur à 500 millions. Mais au cours de la semaine du 7 au 13 février 2022, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 a diminué de 19 % par rapport à la semaine précédente, tandis que le nombre de nouveaux décès est demeuré semblable à celui de la semaine précédente. Dans les six régions de l’OMS, un peu plus de 16 millions de nouveaux cas et 75 000 nouveaux décès ont été signalés . Hong Kong est confrontée à sa plus grosse vague de Covid-19 ..

 

- Au 13 février 2022, selon les tableaux de bord publiés par Our World in Data, les États européens ont administré 1 226 millions de doses de vaccin, soit 164 doses pour 100 habitants.

 

-15 février, France - 4 millions de Français perdent leur passe vaccinal, le délai pour recevoir sa dose de rappel passe de sept à quatre mois, un renforcement poussé par le gouvernement alors que s'amorce la décrue de la cinquième vague de Covid-19 et se succèdent les annonces d'allègement...

 

- 15 février, les Pays-Bas annoncé la levée, dès le 25 février, de la plupart des restrictions sanitaires, malgré un nombre toujours élevé des contaminations dues au variant Omicron.

- 16 février, France, réouverture des discothèques et reprise des concerts debout. La consommation debout dans les bars avait été interdite à compter du 3 janvier, à partir du 16 février, il est de nouveau possible de manger dans les cinémas, les stades et les transports...

- 16 février, Hong Kong est confrontée à sa plus grosse vague de Covid-19 à ce jour, en cause le variant Omicron, 4.285 nouvelles contaminations, 7.000 autres résultats positifs à des tests effectués ces derniers jours, et neuf décès. Jusqu'ici, seuls 219 morts avaient été enregistrés en deux ans, pour 25.000 infections.

- 16 février, France, le groupe Meta annonce une série de nouveaux partenariats avec des médias français, en amont de l’élection présidentielle et des législatives, pour «aider les citoyens à lire et à décrypter l’information en ligne», A suivre ...

- 16 février, Colombie, au moins 73 974 personnes ont été déplacées de force de leur domicile dans ce pays en 2021, soit plus du double du chiffre de l’an dernier, a déclaré une agence des Nations Unies dans un nouveau rapport, au milieu d’une augmentation de la violence exercée sur les civils par les groupes armés.

- 17 février, US - Les États-Unis ont effectué le plus grand nombre de tests de dépistage de la COVID-19 de tous les pays du monde, près d’un milliard. Pour que les Américains puissent obtenir des résultats plus rapidement, l’administration Biden a déclaré qu’elle achètera un milliard de kit de dépistage de la COVID-19 à domicile. Le service postal américain a expédié plus de 270 millions de trousses de dépistage gratuit de la COVID-19 à 68 millions de ménages américains. 

- 17 février, le gouvernement vietnamien restreint systématiquement les droits à la liberté de mouvement des militants politiques et des droits de l’homme, a déclaré Human Rights Watch (Locked Inside Our Home : Movement Restrictions on Rights Activists in Vietnam).

- 17 février, le ministère russe des Affaires étrangères répond aux contre-propositions américaines relatives à ses exigences et demande «le retrait de toutes les forces et armements des États-Unis déployés en Europe centrale et orientale, et en Europe du Sud-Est et dans les pays Baltes». On observe dans le Donbass une recrudescence des combats et des bombardements sur la ligne de front.

- 18 février, France, fin de l’opération «Barkhane», au Mali, la junte au pouvoir demande à la France de retirer ses soldats «sans délai» ..

- 18 février, le Portugal a annoncé jeudi une nouvelle flexibilité des mesures anti-Covid, après que les autorités sanitaires ont notifié 16488 nouveaux cas et 42 décès dus au virus au cours des dernières 24 heures. La mise à jour des mesures a été approuvée lors de la réunion du Conseil des ministres, qui a choisi d’abaisser l’état d’urgence sanitaire du pays portugais. 

Ces nouvelles restrictions resteront en vigueur jusqu’à ce qu’il y ait une "baisse significative" des décès liés à la COVID, a expliqué la ministre de la Présidence, Mariana Vieira da Silva, qui a affirmé que les chiffres sont encore "très élevés". Le Portugal n’exige plus le passeport COVID pour les activités sociales. Toutefois, les contrôles frontaliers avec l’Espagne sont toujours en vigueur...

- 19 février, avec 243 milliards de dollars de bénéfices en 2021, Google, Apple, Facebook et Amazon disposent de moyens inédits pour poursuivre leur expansion...

-  Février - La revue "Nature Climate Change" confirme que le manque de pluie attendu ce siècle peut faire avancer le printemps entre 1,2 et 2,2 jours par décennie. L'Espagne connaît l'un des débuts de février les plus chauds depuis 20 ans.

 

- En date du 20 février 2022, plus de 422 millions de cas confirmés et plus de 5,8 millions de décès ont été signalés dans le monde. Au cours de la semaine du 14 au 20 février 2022, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 et de décès a diminué de 21 % et de 8 % respectivement, par rapport à la semaine précédente. Dans les six régions de l’OMS, plus de 12 millions de nouveaux cas et plus de 67 000 nouveaux décès ont été signalés. En date du 20 février 2022, plus de 422 millions de cas confirmés et plus de 5,8 millions de décès ont été signalés dans le monde. À l’échelle régionale, la région de l’Ouest du Pacifique a signalé une augmentation de 29 % du nombre de nouveaux cas hebdomadaires, tandis que toutes les autres régions ont signalé une diminution.

 

- 21 février, l’Australie rouvre ses frontières aux touristes vaccinés, après presque deux ans de fermeture. "Fortress Australia has a new message: Come back" -  On a pu rapprocher l'Australie et les États-Unis, - un âge médian de 38 ans, 86 % des Australiens vivant dans des zones urbaines, comparativement aux 83 % d'Américains -, pour constater que le taux de mortalité lié à la COVID-19 en Australie se situait à un dixième de celui des États-Unis, ce qui place la nation de 25 millions de personnes (avec environ 7 500 décès) au premier rang mondial pour la protection de la vie. L’emplacement de l’Australie dans le Pacifique lointain est souvent cité comme la cause de son succès relatif à la COVID. Cependant, cela n’explique pas entièrement la différence de résultats entre les deux pays, puisque l’Australie, comme les États-Unis, est depuis longtemps très connectée au monde par le commerce, le tourisme et l’immigration. En 2019, 9,5 millions de touristes internationaux sont venus en Australie. Alors, qu’est-ce qui a bien fonctionné en Australie et aux États-Unis? L’Australie est l’un des pays les plus immunisés contre la COVID-19, avec 94 % des personnes de plus de 16 ans entièrement vaccinées. Tout au long de 2020 et 2021, le pays a mis en œuvre une stratégie « zéro COVID » qui a fermé les frontières nationales et étatiques, empêché les Australiens de rentrer chez eux et même de partir, imposé des mesures de confinement de plusieurs mois et imposé à ses quelques visiteurs de subir de coûteuses quarantaines dans les hôtels, jusqu’à ce que les vaccins soient largement disponibles, puis a maximisé l’adoption des vaccins. Mais une autre raison a été avancée, a-t-on dit, la confiance interpersonnelle, la croyance que les autres feraient ce qui était juste non seulement pour l’individu mais pour la communauté ...

 

- 21 février, Espagne, le gouvernement est parvenu à un accord avec les syndicats et les employeurs pour une nouvelle prorogation des Plans de Régulation Temporaire de l’Emploi (ERTE) pour des raisons liées à la pandémie, un outil né en mars 2020. Ce mardi, le Conseil des ministres approuvera la prorogation jusqu’au 31 mars prochain, étant donné que la période actuelle s’achevait le 28 février.

- 21 février, suite à des entretiens téléphoniques avec Vladimir Poutine et Joe Biden, Emmanuel Macron annonce la conclusion d’un accord de principe en vue d’un sommet entre les présidents russe et américain, et quelques heures plus tard, Vladimir Poutine prononce un discours dans lequel il présente l’Ukraine comme «une partie inaliénable de notre histoire». Le 22, Berlin annonce la suspension de la procédure de certification du gazoduc Nord Stream 2 qui devait acheminer le gaz russe vers l’Europe, via l’Allemagne. Washington, l’Union européenne (UE) et le Royaume-Uni adoptent des premières sanctions financières contre des personnalités et des entités russes...

- 23 mars, la COVID continue de sévir à Hong Kong, où les infections ont augmenté de plus de 60 % au cours des dernières semaines, le gouvernement de la région asiatique a décidé d’effectuer des tests de dépistage sur l’ensemble de la population, les 7,5 millions d’habitants seront obligés de subir trois tests, d'autant que le niveau de vaccination est faible...

- 24 February, UK, "Covid rules scrapped in England"All Covid rules are scrapped in England by the end as part of the country’s plan to “live with the virus”. Le 27 février, le Royaume-Uni a fait le choix de faire sauter toutes les mesures anti-covid en même temps, le port du masque n'est plus obligatoire, le télétravail n'est plus officiellement recommandé et le passe sanitaire n'est plus imposé pour l'accès aux boîtes de nuit et aux grands rassemblements. 

 

- 24 février, allocution de Vladimir Poutine annonce  le lancement d’une «opération militaire spéciale» en Ukraine, destinée à «protéger les personnes qui, depuis huit ans, sont victimes d’intimidation et de génocide de la part du régime de Kiev» et son intention «de démilitariser et de dénazifier l’Ukraine» : «quiconque entend se mettre sur notre chemin ou menacer notre pays et notre peuple doit savoir que la réponse russe sera immédiate et aura des conséquences jamais vues dans son histoire ». 

Les aéroports d’une douzaine de villes et des sites militaires ukrainiens sont la cible de frappes aériennes russes, des blindés pénètrent en Ukraine depuis la Russie, la Biélorussie et la Crimée, les troupes russes s’emparent de la centrale nucléaire de Tchernobyl, dans le nord-ouest du pays. 

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky proclame la loi martiale, alors que les États-Unis étendent leurs sanctions aux activités financières de grandes banques, entreprises russes, et responsables russes. Les sanctions supplémentaires décrétées par l’UE visent également de nouvelles personnalités, ainsi que les exportations de technologies sensibles, l’accès aux marchés de capitaux et les secteurs de l’énergie, du raffinage, de l’aviation et des banques.

- 25 février, la résistance de l’armée ukrainienne freine la progression des forces russes. Le président Volodymyr Zelensky décrète la mobilisation générale pour quatre-vingt-dix jours, tandis que des dizaines de milliers d’Ukrainiens quittent leur foyer et des milliers d’autres tentent de fuir le pays. Le 26, l’UE, les États-Unis et le Royaume-Uni annoncent un renforcement supplémentaire de leurs sanctions contre la Russie...

- 25 février, UK,  les règles d’auto-isolement pour ceux qui sont positifs, de même que pour leurs contacts étroits, sont supprimées, il revient aux autorités locales de gérer les foyers de COVID avec les compétences de santé publique existantes, comme c’est le cas pour d’autres maladies, comme la grippe, les rhumes...

- 27 février, le chancelier allemand Olaf Scholz annonce devant le Bundestag son intention d’augmenter les dépenses militaires, opérant ainsi un revirement par rapport à la position traditionnellement défendue par le Parti social-démocrate (SPD). Il en est de même de l’Union européenne qui s'est transformée en organisation capable de fournir de l’aide militaire à un pays étranger...

- 27 février, le président ukrainien Volodymyr Zelensky affirme : «Il ne s'agit pas seulement d'une invasion de l'Ukraine par la Russie. C'est le commencement d'une guerre contre l'Europe, contre les structures européennes, contre la démocratie, contre les droits fondamentaux de l'homme, contre le respect mondial de la loi, des règles et de la coexistence pacifique»...

- 27 février, à l’échelle mondiale, au cours de la semaine du 21 au 27 février 2022, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 et de décès a continué de diminuer de 16 % et de 10 % respectivement, par rapport à la semaine précédente. Dans les six régions de l’OMS, plus de 10 millions de nouveaux cas et plus de 60 000 nouveaux décès ont été signalés. En date du 27 février 2022, plus de 433 millions de cas confirmés et plus de 5,9 millions de décès ont été signalés dans le monde.

- 27 février, Allemagne, des manifestants se rassemblent autour de la colonne de la Victoire et près de la porte de Brandebourg à Berlin, pour manifester pour la paix en Ukraine, plus de 100.000 personnes se sont présentées à la marche en solidarité avec ce pays envahi par la Russie...

- 28 février, le 2e volet de son sixième rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), les effets du réchauffement sont désormais généralisés et souvent irréversibles, s’adapter aux nouvelles conditions de vie est essentiel, mais le monde sera de plus en plus confronté à des dégâts auxquels il est impossible de remédier...

- 28 février, France, fin du masque dans les musées, cinémas, restaurants, mais il restera obligatoire dans les transports, comme le train ou l’avion, où le passe est également exigé. La décrue de la cinquième vague entamée à l’automne dernier se poursuit, 25 484 personnes infectées par le Covid-19 étaient hospitalisées vendredi ..

 

 

MARS 2022

 

- 1er mars, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'adresse par visioconférence au Parlement européen, réclame une intégration «sans délai» de son pays à l'Union européenne à la suite de l'invasion russe et demande aux Européens de « prouver qu'ils [sont] avec l'Ukraine ». Il dénonce le bombardement russe de Kharkiv en le qualifiant de «crime de guerre». Durant les premières semaines de guerre, le président ukrainien est présent quotidiennement sur les réseaux sociaux où il incarne le visage de la résistance du peuple ukrainien et va, tout au long du mois de mars, s'adresser à de nombreux parlements occidentaux (Royaume-Uni, Canada, Etats-Unis, Allemagne, Israël, France, Belgique, Pays-Bas) où chaque fois il est ovationné....

- 1er mars, le Directeur général de l’OMS, a rappelé que la semaine dernière, il y a eu 15 millions de nouvelles infections à COVID dans le monde, "le plus grand nombre de cas signalés en une seule semaine", même s’ils savent que "c’est une sous-estimation". Toutefois, le nombre de décès "est resté stable depuis octobre de l’année dernière, avec une moyenne de 48000 par semaine"...

- 2 mars, l’assemblée générale de l'ONU a adopté à une écrasante majorité une résolution à l’intitulé sans équivoque, « Agression contre l’Ukraine ». Sur les 193 pays membres de l’ONU, 141 ont approuvé le texte, 5 s’y sont opposés (dont Biélorussie, Syrie, Erythrée et Corée du Nord ) et 35 se sont abstenus, parmi lesquels Chine, Inde, Pakistan, Afrique du Sud, Iran et 17 pays africains, 35 pays qui représentent environ la moitié de la population du monde...

- 2 mars, plus de 870.000 civils ont fui la guerre en Ukraine vers les pays limitrophes, alors que les combats continuent de s'intensifier. L'UE a décidé d'appliquer pour la première fois une directive de 2001 accordant une «protection temporaire» aux personnes fuyant la guerre en Ukraine. De nombreuses voix s'élèvent pour critiquer une différence de traitement, médiatique et politique, de la question des réfugiés selon leurs origines...

- L’UE a affecté 450 millions d’euros (503 millions de dollars) à des armes létales, y compris des systèmes de défense aérienne, des armes antichar, des munitions et d’autres équipements militaires destinés aux forces armées ukrainiennes. Un montant supplémentaire de 50 millions d’euros sera consacré à la fourniture de fournitures non létales telles que du carburant, des équipements de protection, des casques et des trousses de premiers secours. Comme les traités de l’UE ne lui permettent pas d’utiliser son budget normal à des fins militaires, le bloc active un Fonds européen pour la paix, qui lui permet de fournir une aide militaire jusqu’à un plafond de 5 milliards d’euros. Il fait suite à un changement de paradigme dans la politique de défense de l’Allemagne, qui l’a vu signer la fourniture d’armes létales à l’Ukraine, y compris 1000 armes antichar et 500 missiles sol-air de classe «Stinger», renversant ainsi son interdiction de fournir des armes létales. dans une zone de guerre. Les États-Unis augmentent également leurs livraisons et fournissent 350 millions de dollars (313 millions d’euros) supplémentaires d’aide militaire, notamment des missiles antichar Javelin, des missiles antiaériens Stinger, des armes légères et des munitions. Cela porte le total de l’aide militaire américaine à l’Ukraine à 1 milliard de dollars l’année dernière et à plus de 2,5 milliards de dollars depuis 2014. Les fabricants d’armes se portent bien ...

- 3 mars, le président français Emmanuel Macron s’est entretenu, une fois de plus, avec Vladimir Poutine, et résume sa conversation, «Le pire est à venir» pour l’Ukraine. C'est depuis le 27 février que Poutine brandit la force de dissuasion nucléaire en riposte aux sévères sanctions économiques des pays occidentaux, depuis la tension est à son comble et la Haute-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, évoque un danger qui pèse sur «l’ensemble de l’humanité»....

- 4 mars, Chine, selon une étude du département de médecine de l’université de Hongkong, publiée mercredi, le nombre réel d’habitants contaminés se situerait déjà autour de 1,7 million (sur 7,4 millions) bien au-delà des 300 000 officiellement recensés...

- 4 mars, Pakistan, au moins cinquante-six personnes ont été tuées et 194 autres blessées, vendredi, dans un attentat-suicide commis dans une mosquée chiite de Peshawar, dans le nord-ouest du pays.

- 4 mars, l’Union Européenne décide d’appliquer pour la première fois une directive de 2001 accordant une «protection temporaire» aux personnes fuyant la guerre en Ukraine, une politique qui contraste avec les réticences exprimées lors des guerres de Syrie et d’Afghanistan...

- 5 mars, les membres de l’OTAN ont rejeté la demande de Kiev de créer une zone d’exclusion aérienne en Ukraine, par crainte de s’engager dans une « une guerre totale en Europe ». - Le président ukrainien a dénoncé une forme d’« autohypnose » des membres de l’Alliance. « Tous ces gens qui vont mourir à partir d’aujourd’hui vont aussi mourir à cause de vous. A cause de votre faiblesse » ...

- L'invasion de l'Ukraine par la Russie, première guerre en live de l'information sur les médias et réseaux sociaux, sans doute mieux habilement maîtrisée par les Ukrainiens ...

- 5 mars, France, la campagne présidentielle commence, le président sortant annonce officiellement sa candidature sur fond de pandémie, guerre en Ukraine et catastrophe climatique annoncée ...

- 6 mars, à l’échelle mondiale, au cours de la semaine du 28 février au 6 mars 2022, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 et de décès a continué de diminuer de 5 % et de 8 % respectivement, comparativement à la semaine précédente. Dans les six régions de l’OMS, plus de 10 millions de nouveaux cas et plus de 52 000 nouveaux décès ont été signalés. En date du 6 mars 2022, plus de 433 millions de cas confirmés et plus de 5,9 millions de décès ont été signalés dans le monde (Who).

- 6 mars, France, Dior rouvre les portes de son magasin historique au 30 avenue Montaigne, les boutiques de luxe étendent à nouveau leur emprise sur Paris, le luxe se porte bien ...

- 7 mars, la haut-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, a fait part, lundi, de son inquiétude sur le nombre important de bombardements menés par les forces aériennes éthiopiennes, principalement au Tigré mais aussi en Afar voisine...

- 7 mars, Brésil - Le maire de Rio de Janeiro a annoncé lundi que la ville n’aurait plus besoin de masques faciaux à l’intérieur ou à l’extérieur. Le Brésil a été durement touché par la pandémie, avec un nombre de décès liés à la COVID-19 de plus de 650 000, soit le deuxième pays après les États-Unis en chiffres absolus. Mais avec plus de 72% des 213 millions de personnes du Brésil maintenant entièrement vaccinées, les infections et les décès ont chuté de manière significative. La moyenne mobile des décès liés à la COVID-19, qui était de plus de 3 000 par jour en avril 2021 au plus fort de la crise au Brésil, est tombée à 430. À Rio, 83,8% de la population est entièrement vaccinée. Rio, 6,8 millions de personnes, a reporté son célèbre défilé de carnaval, initialement prévu la semaine dernière, jusqu’en avril, craignant que le variant Omicron ne provoque une nouvelle vague de COVID-19. Mais les fêtes privées et les plages de la ville étaient aujourd'hui bondées. Sao Paulo, la plus grande ville du Brésil, conserve toujours une exigence de masque, mais envisagera de le supprimer à l'extérieur cette semaine...

- 8 mars, France, des milliers de manifestantes ont défilé à Paris à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes et à un mois de l’élection présidentielle, 4 800 manifestantes, selon la Préfecture de police, et 35 000, selon les organisatrices , la « grande cause du quinquennat », annoncée en 2017 par l’actuel président ...

 - 10 mars, France, hasard du calendrier (électoral), le ministre de la santé promet l’instauration d’un ratio d’une infirmière pour quatre lits en soins intensifs, et le président de la République a annoncé, lundi soir, son intention de supprimer la redevance audiovisuelle s’il est réélu. Le 11 mars, il souhaite à nouveau un «grand débat permanent» s’il est élu pour un second quinquennat et le 14 mars, pour la première fois en cinq ans, le gouvernement entend revaloriser le point d’indice des fonctionnaires, qui est utilisé pour calculer leur rémunération...

- 11 mars, France, publiant un règlement intérieur encadrant la procédure par laquelle il exerce ce contrôle avant promulgation d’une loi, le Conseil constitutionnel a décidé d’introduire davantage de transparence et de contradictoire dans le contrôle a priori de la constitutionnalité des lois...

- 11 mars, la Chine a décidé de confiner les 9 millions d’habitants de la ville de Changchun, dans le nord-est du pays. 

- L’invasion russe a montré les faiblesses européennes en matière de sécurité et de dépendance énergétique, nous dit-on, et l’Union a su réagir (Daniela Schwarzer), à suivre..

- La Russie décide de suspendre ses exportations agricoles, tandis qu'en Afrique de l'Ouest, plus de 760 000 habitants souffrent de malnutrition aiguë et dans la région de Fada N’Gourma, où vivent 70 000 déplacés, une crise alimentaire sans précédent s'annonce. En France, en ce 11 mars, l’ensemble des associations caritatives observe un exceptionnel mouvement de solidarité envers l'Ukraine...

- Les données de l’OMS indiquent que, pendant la semaine du 7 au 13 mars, le nombre de nouveaux cas a augmenté de 8 % par semaine par rapport à la semaine précédente. Au total, plus de 11 millions de nouveaux cas et un peu plus de 43000 nouveaux décès ont été enregistrés. Au total, plus de 455 millions de cas confirmés et plus de 6 millions de décès ont été signalés dans le monde depuis la naissance de la pandémie. La porte-parole de l’Organisation mondiale de la Santé a assuré depuis Genève ce matin que la fin de la pandémie est encore lointaine, "nous sommes définitivement au milieu de la pandémie".

 

- 14 mars, France, "la situation s'améliore grâce à nos efforts collectifs, grâce aux mesures que nous avons prises", a déclaré le premier ministre. Et "les conditions sont réunies pour une nouvelle phase d'allégement des mesures" qui prendra effet un mois avant le premier tour de la présidentielle le 10 avril. "A partir du lundi 14 mars nous allons suspendre l'application du pass vaccinal partout où il s'applique", a-t-il dit. A la même date, il a annoncé la "fin du port du masque obligatoire dans tous les lieux où il est encore" appliqué, "c'est-à-dire plutôt à l'intérieur". "Le port du masque ne sera plus requis à compter du lundi 14 mars sur le lieu de travail, ni dans les salles de classe", a précisé Matignon. Depuis le 28 février, le masque n'était déjà plus de rigueur dans les lieux clos soumis au passe vaccinal. Deux mesures continuent toutefois de rester en vigueur. "Le port du masque restera obligatoire dans les transports collectifs de voyageurs, compte tenu de la promiscuité", a dit M. Castex. Et ce "pendant quelques semaines encore", a souligné le ministre de la Santé. Par ailleurs, le masque et le passe sanitaire (présentation d'une preuve vaccinale, d'un test négatif ou d'un certificat de rétablissement) seront toujours exigés dans "les établissements de santé, les maisons de retraite, les établissements accueillant des personnes en situation de handicap qui sont particulièrement fragiles", de même que "l'obligation vaccinale, qui s'applique aux soignants". 

Cette levée des restrictions est possible grâce à une nette embellie sur le front sanitaire. La vague hivernale de Covid-19 est en déclin depuis plusieurs semaines. En moyenne sur sept jours, le nombre de nouveaux cas de contamination s'établissait jeudi soir à 52.222 contre plus de 66.000 il y a une semaine. La pression se réduit aussi à l'hôpital, où 2.231 personnes sont en soins critiques. 

 

- Helen Thompson, "Disorder : Hard Times in the 21st Century" (Oxford University Press, 2022), de la dépendance historique de l’Europe au gaz russe...

- 15 mars, au 19e jour de la guerre en Ukraine, l’armée russe continue de bombarder sans relâche plusieurs villes, provoquant une série de crises humanitaires, mais sans avancer véritablement sur le terrain, l'Espagne, après la France, immobilise le yacht d’un oligarque russe à Barcelone, et l'ONU annonce plus de 2,8 millions de réfugiés ukrainiens ..

- 18 mars, UK, suppression de toutes les restrictions de voyage international liées à la COVID-19 au Royaume-Uni.

- 19 mars, France, environ un millier de personnes ont manifesté à Paris contre le racisme et les violences policières, samedi, à l’appel du Réseau d’entraide vérité et justice et de la Campagne antiracisme et solidarité qui réunit diverses organisations, dont Attac, Droit au logement, le Mouvement national lycéen (MNL) ou des syndicats comme la FSU ou Solidaires..

- 20 mars, Allemagne - Après deux ans de pandémie, et bien qu’il soit au milieu de sa sixième vague et frappé par des chiffres record de contagions, - à ce jour, l’Institut Robert Koch estime qu’il y a entre 1,5 et 2,7 millions de contagions actives -, l’Allemagne commence à relâcher la quasi-totalité des mesures contre le SRAS-CoV-2.  À partir du 20 mars, seules des mesures de protection de base de base, telles que l’obligation de masquer dans les maisons de soins, les cliniques, les chemins de fer et les avions, seront encore en vigueur au niveau fédéral. En outre, une obligation de test doit être maintenue dans les foyers et les écoles. Toutes les autres mesures sont déléguées aux Länder. 

- 20 mars, après une baisse constante depuis la fin de janvier 2022, le nombre de nouveaux cas hebdomadaires a augmenté pour une deuxième semaine consécutive, avec une augmentation de 7 % signalée au cours de la semaine du 14 au 20 mars 2022, par rapport à la semaine précédente. Le nombre de nouveaux décès a poursuivi une tendance à la baisse (-23% par rapport à la semaine précédente). Dans les six régions de l’OMS, plus de 12 millions de cas et un peu moins de 33 000 décès ont été signalés (WHO).

- 21 mars, le dernier rapport de l’Agence internationale de l’énergie confirme  que malgré des restrictions d’activité encore en cours, l’année 2021 a vu un tel rebond des émissions de CO2 liées aux énergies fossiles que le creux de 2020 est déjà effacé....

- 21 mars, depuis que la Russie a lancé une attaque militaire contre l’Ukraine, plus de 3,3 millions de personnes ont fui et plus de 6,6 millions ont été déplacées à l’intérieur du pays. Des stades, des arénas et des abris temporaires en Europe accueillent les personnes déplacées...

- 21 mars, Italie, "Giornata Nazionale della Memoria e dell'Impegno in ricordo delle vittime innocenti delle mafie giunge", des milliers de personnes sont descendues dans les rues de Naples à l’occasion de la Journée nationale de la mémoire et de l’engagement contre les mafias que le pays célèbre chaque année depuis 2017?

- 23 mars, Afghanistan, les talibans ordonnent la fermeture des écoles secondaires pour filles, en sept mois de gouvernance, de multitude de restrictions ont été imposées aux femmes ...

 

Depuis le 22 mars 2022, à l’échelle mondiale, après une baisse constante depuis la fin de janvier 2022, le nombre de nouveaux cas hebdomadaires a augmenté pour une deuxième semaine consécutive, avec une augmentation de 7 % signalée au cours de la semaine du 14 au 20 mars 2022, par rapport à la semaine précédente. En date du 20 mars 2022, plus de 468 millions de cas confirmés et un peu plus de 6 millions de décès ont été signalés dans le monde (WHO). 

 

- 23 mars, la COVID continue de sévir à Hong Kong, où les infections ont augmenté de plus de 60 % au cours des dernières semaines, le gouvernement de la région asiatique a décidé d’effectuer des tests de dépistage sur l’ensemble de la population, les 7,5 millions d’habitants seront obligés de subir trois tests, d'autant que le niveau de vaccination est faible. La première fois que le variant Omicron a tenté de s'étendre à Hong Kong, à la fin de 2021, la ville l’a éradiqué, confirmant sa stratégie de «COVID zéro» : avant la vague d’Omicron, seulement 1% de Hong Kong avait contracté le virus. Mais quelques semaines plus tard, Omicron est revenu dans la métropole, cette fois causant une épidémie parmi les "cleaners "s dans un lotissement public qui a dégénéré hors de contrôle. La conflagration des cas qui en résulte tue maintenant des gens à un rythme supérieur à celui de presque tous les pays depuis l’apparition du coronavirus. Les scientifiques se sont alors penchés sur le cas de Hong Kong, une ville dense où la population était non seulement en grande partie épargnés par les infections précédentes, mais dont les résidents les plus âgés et les plus vulnérables étaient également en nombre non vaccinés. C'est ainsi que dans ce nouveau contexte d’Omicron - et de sa sous-variante encore plus infectieuse, BA.2 -, la vaccination d’une grande partie de la population reste importante, selon les scientifiques, et notamment chez les plus âgés, peu vaccinés globalement en Chine. Moins du quart des personnes âgées de 80 ans et plus à Hong Kong avaient reçu deux doses d’un vaccin avant qu’Omicron n’explose, comparativement à plus de 90 % des personnes à Singapour et en Nouvelle-Zélande. Plus de 87 % de la population chinoise a été vaccinée, mais un peu plus de la moitié des personnes de 80 ans et plus ont reçu deux injections, et moins de 20% des personnes de ce groupe d’âge ont reçu un rappel, a déclaré vendredi  le vice-ministre de la Commission nationale de la santé...

 

- 24 mars, Union Européenne, régulation du monde numérique - adoption du «Digital Markets Act» (DMA) qui, grâce à une vingtaine de règles économiques, imposer le respect de la concurrence aux plates-formes numériques et services en ligne d’acteurs dominants comme les Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft).

- 26 mars, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky a demandé samedi aux pays occidentaux qu’ils fournissent une partie de leur matériel militaire à l’Ukraine et leur a demandé s’ils avaient peur de Moscou. Il a répétait que la Russie chercherait à s’étendre en Europe si l’Ukraine tombait...

- 29 mars, France - Selon les données publiées par l’Insee mardi, pour l’année 2021, le ratio de dette publique a amorcé un léger recul l’an dernier, atteignant 112,9 % du PIB, tandis que le déficit public s’est un peu résorbé à 6,5 %, sous l’effet de la reprise économique. Mais la dette s’est encore alourdie en valeur absolue de près de 165 milliards d’euros, à 2 813,1 milliards d’euros par rapport à l’année précédente, tandis que le déficit public a atteint 160,9 milliards d’euros, contre 205,5 milliards fin 2020.

- 30 mars, , lors de son discours devant le parlement norvégien, Volodymyr Zelensky a demandé que davantage d’armes soient livrées à l’Ukraine pour lutter contre l’invasion de la Russie.

- 30 mars, la Finlande se classe au troisième rang des pays de l’OCDE pour ce qui est de la proportion la plus élevée de personnes de plus de 65 ans, derrière l'Italie et le Japon, (Ageing in Place) ...

- 31 mars, Espagne - Le Congreso de los Diputados a approuvé jeudi une motion approuvée par Ciudadanos et le PSOE pour éliminer le port obligatoire du masque à l’intérieur, une motion adoptée par 187 voix pour, de PSOE, Ciudadanos et VOX, l'abstention de Podemos, et l'opposition de PP et PNV. En France, le Premier ministre peut rendre le masque obligatoire dans les lieux publics, à l’échelle nationale par décret. 

L’année dernière a été l’année la plus meurtrière de l’histoire des États-Unis, selon les rapports des Centers for Disease Control and Prevention (CDC). Les États-Unis ont connu une hausse importante de décès en début d’année, mais janvier et février 2021 ont été les mois les plus meurtriers de la pandémie jusqu’à présent. L’agence a mis à jour ce mois-ci son décompte provisoire. Il y a eu 3,5 millions de décès l’an dernier, soit environ 80 000 de plus que le total record de 2020. Le nombre de décès liés à la COVID-19 a augmenté en 2021, passant de 351 000 l’année précédente à plus de 415 000, alors que de nouveaux variants du coronavirus sont apparus et qu’un nombre inattendu d’Américains refusaient de se faire vacciner ou hésitaient à porter un masque, ont déclaré les experts....

AVRIL 2022

 

- 1er avril, "Green Pass al passo di addio", l'état d'urgence en Italie prend fin le 31 mars avec la suppression progressive du Green Pass et du Super Green Pass, en commençant par les activités de plein air telles que les événements sportifs, les fêtes et les spectacles. Disparaît le système de couleurs à quatre niveaux qui divisait le pays en fonction de la gravité de la situation sanitaire dans chaque région. A partir du 1er mai 2022, la norme revient dans les lieux intérieurs tels que les restaurants, bars, cinémas, théâtres et salles de concert. Enfin disparaît de même l’obligation de la vaccination pour les plus de 50 ans..

- 1er avril,"Thousands cross S'pore-Malaysia land borders after reopening", des milliers de personnes franchissent les frontières terrestres entre Singapour et la Malaisie après deux ans de fermeture...

- 3 avril, Hongrie, le premier ministre Viktor Orban emporte pour la quatrième fois les élections législatives avec 53,19 % des voix, battant une coalition inédite d’opposition qui espérait le déloger après douze ans de pouvoir (34,95%). « Le monde entier a pu voir qu’à Budapest le patriotisme a gagné. C’est notre message à l’Europe : nous ne sommes pas le passé, nous sommes l’avenir ! ». Et le 5 avril, la Commission européenne décidait de lancer contre la Hongrie une procédure inédite permettant de suspendre le versement de fonds européens en cas de violation des principes de l’Etat de droit...

- 4 avril, le président ukrainien Zelensky se rend à Boutcha, scène d'un massacre de civils par les soldats russes et y dénonce un «génocide», terme qui est repris le 11 avril par le président américain Joe Biden...

- 4 avril, France, entre 2020 et 2021, l’Etat a accordé quelque 145 milliards d’euros de prêts garantis à 700 000 entreprises, deux ans après le début de la pandémie, environ 90 % de cet encours total, soit 131 milliards d’euros, doivent commencer à être remboursés en ce printemps 2022, environ 16 % de cet encours a d’ores et déjà été remboursé en 2021 et pour 32 % de l’encours, le remboursement a commencé, a priori sans le moindre problème...

- 4 avril, le 14e rapport de pharmacovigilance sur les vaccins COVID-19, publié par l’Agence espagnole des médicaments et des dispositifs médicaux (AEMPS), indique les principaux effets des vaccins approuvés dans l’environnement européen, tant de manière générale que pour la troisième dose, la dose de rappel. Globalement, 35360 événements indésirables ont été rapportés en Espagne, en particulier chez les femmes (74%) et chez les personnes âgées de 18 à 65 ans (83%). Les principaux effets sont la pyrexie (fièvre ou douleur dans la zone de vaccination avec 32%), les céphalées et les vertiges (22%) et les myalgies (16%).

- 4 avril, l’ex-chancelière allemande, Angela Merkel, a justifié lundi son refus, en 2008, d’engager le processus d’admission de l’Ukraine au sein de l’organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) face aux critiques de l’actuel président Volodymyr Zelensky qui a regretté la «peur absurde» manifestée par certains dirigeants à l’époque. L’Allemagne s’était prononcée contre le lancement du processus d’adhésion de l’Ukraine et de la Géorgie, estimant qu’il ne s’agissait pas de démocraties assez stables..

- 5 avril, la Pologne s’est opposé, mardi, au projet de directive visant à instaurer une taxation minimale de 15 % sur les bénéfices des multinationales, qui doit être adoptée à l’unanimité des Vingt-Sept.

- 7 avril, selon une étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publiée jeudi, plus des deux tiers des Africains ont été contaminés par le Covid-19 depuis le début de la pandémie : en septembre 2021, 800 millions d’Africains avaient été exposés au SARS-CoV-2, alors que 8,2 millions de cas avaient été signalés. Et seulement 16 % de la population, africaine, soit 209 millions de personnes, ont été vaccinés. L’OMS considère que la sous-estimation des infections réelles se produisait partout, mais qu’elle était plus importante en Afrique. A l’échelle mondiale, les infections réelles étaient 16 fois plus nombreuses que les cas confirmés, a-t-elle précisé...

- 7 avril, Sandra Ciesek, chef virologiste de l’hôpital universitaire de Francfort, a averti que dans cette nouvelle phase de la pandémie, nous nous dirigeons vers "une contagion plus ou moins contrôlée de la population" parce qu’il n’y a presque plus de réglementation pour l’éviter. L’Institut Rober Koch de virologie allemande estimait à la mi-mars qu’il y aurait entre 1,5 et 2,7 millions de cas actifs. Ciesek estime que les mesures prises par les politiciens, y compris le retrait des masques ou la fin de l’isolement, sont "négligentes"..

- 8 avril, l’Assemblée générale de l’ONU suspend la Russie du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, Ursula von der Leyen se rendra à Kiev vendredi pour exprimer son « soutien indéfectible » à l’Ukraine tandis que l’Union européenne propose de débloquer 500 millions d’euros supplémentaires pour financer des armes pour l’Ukraine...

- 8 avril, la Corne de l'Afrique est en proie à la pire sécheresse depuis des décennies, on estime que 15 millions de personnes sont gravement touchées par la sécheresse au Kenya, en Somalie et en Éthiopie, soit environ 3, 5 et 7 millions de personnes dans chaque pays respectivement (OIM)...

- Nicolas Mathieu, prix Goncourt 2018 (Leurs enfants après eux, Connemara), "ce qui pose problème aujourd'hui, c'est au fond le sentiment que la démocratie tourne à vide", "nous sommes aujourd'hui face à une république des managers" (entretien Le Figaro, 17 avril 2022). 

- 9 avril, France, après les marches « Look up » du 12 mars, visant à remettre le climat au cœur de la campagne électorale,  5 600 manifestants, selon la police, 35 000 selon les organisateurs ont défilé pour faire des cinq prochaines années « celles de la justice, du climat, de l’égalité et de la paix », à l’appel de 325 organisations écologistes, féministes, antiracistes et antiprécarité (Alternatiba, Les Amis de la Terre, la Fondation Abbé Pierre, #NousToutes ou encore le Comité Adama)...

 

- 10 avril 2022 - élections présidentielles françaises, 1er tour - Faute d'envie, commente-t-on, c'est la peur ou la haine de Le Pen, de Macron, ou des deux, qui a servi de moteur aux électeurs. Inscrits au 1er tour, 48 747 914 - Votants au 1er tour, 35 923 779 (73,69%) - Blancs et nuls au 1er tour, 780 661. Macron 27,84% (9785578), Le Pen 23,15% (8136369), Mélenchon 21,95% (7714949), Zemmour 7,07% (2485935), Pécresse 4,79% (1658119). Un président-candidat Macron qui gagne plus d'un million de voix par rapport à 2017, absorbe les voix du candidat LR 2022 et attire  les électeurs 2017 de Fillon, les retraités et les plus de 60 ans, un Mélenchon qui parvient à s'imposer à gauche. Macron-Le Pen, revanche possible de 2017 pour cette dernière, mais comme toujours, à peine les résultats proclamés, les candidats de gauche et écologistes qui portent une part (50%) des 70% d'électeurs rejetant le président Macron, appellent à soutenir ce dernier. Les partis historiques (Les Républicains, le Parti socialiste, Europe Écologie Les Verts) atteignent tout juste 11% des suffrages exprimés. Marine Le Pen gagne deux points par rapport à 2017, alors même qu’elle était confrontée à la candidature d’Eric Zemmour qui se hisse à la quatrième place avec 7,05%. Jean-Luc Mélenchon progresse lui aussi de plus de deux points à 21,95%.

En cumulé, les candidats issus des extrêmes représentent 58,1% des suffrages exprimés au premier tour. Quinze ans plus tôt, lors de la présidentielle de 2007, ils ne représentaient que 21,3% des votes.

Pour le directeur du département Opinion de l'Ifop, le résultat de l'élection présidentielle confirme la recomposition politique de notre pays, le candidat Macron séduit d'autant plus qu'on grimpe dans l'échelle des revenus et dans l'échelle sociale. Et dans l'électorat retraité venu de la droite classique, où il a progressé depuis 2017, en raison de son statut de sortant et du contexte international de crise qui ont accentué le réflexe légitimiste d'un électorat qui aspire à la stabilité et redoute le chaos économique (Le Figaro). La Fondation Jean Jaurès avait déjà analysé les sympathisants du parti d'Emmanuel Macron, LREM, qui se solidifient donc face aux dites menaces "extrémistes" : un socle électoral économiquement bien portant, qui penche au centre-droit, libéraux en économie et sur les questions sociétales, moralistes de l'effort et du mérite, européens convaincus pour qui les clivages gauche-droite ne signifient plus rien, la culture et la réflexion politiques sont ici est abandonnés, par ignorance ou souci de bien-être, au profit d'une culture technocratique de la mesure concrète qui accroît leur stabilité et ce qu'ils pensent être leur domination...

- 11 avril, à Jakarta, sur l'île des Célèbes ou dans l'ouest de l'île de Java, manifestations contre la hausse des prix et un report éventuel des prochaines élections en Indonésie, et prolongation du mandat de l'actuel président Joko Widodo.

- 12 avril, Brésil, une semaine de mobilisation pour la 18e édition du Campement Terre Libre, qui réunit à Brasilia, depuis le 4 avril, quelque 8 000 indigènes de près de 200 peuples autochtones sous l’égide de l’Association des peuples indigènes du Brésil (APIB) : ils ne sont qu'à peine 1 % de la population du Brésil, leurs réserves n'occupent que 13 % du territoire, mais ils sont menacés par l’orpaillage illégal ...

- 13 avril, l'Afrique du Sud connaît les pires inondations que le pays a connues, plus de 300 morts...

- 13 avril, "President Joe Biden for the first time referred to Russia’s invasion in Ukraine as a “genocide” Tuesday. He first said it at an event in Iowa, and he repeated the term before boarding Air Force One to return to Washington, DC."

- 14 avril, recentrage de l'offensive russe sur le Donbass, résistance ukrainienne considérable et surprenant l'armée russe, déploiement occidental conséquent d'aides militaires et financières à destination de l'Ukraine.

- 16 avril, France, Emmanuel Macron s'engage à Marseille en faveur d'une "planification écologique à venir", le WWF lui rappelle le 5 mai "que la France a déjà dépassé son budget nature pour l'année 2022.."

 

- 20 avril - La Pan-American Health Organization (PAHO) déclare que les cas de COVID-19 et les décès diminuent dans les Amériques, et que les infections chutent de 2,3 % la semaine précédente et les décès de 15,2 %. Mais cette tendance s’observe alors que les cas augmentent en Amérique du Nord. Au Canada, les hospitalisations ont augmenté de plus de 20 % en raison de l’augmentation de la proportion de cas de la sous-variante BA.2 d’Omicron. Avec la réouverture des frontières et l’intensification du tourisme, le nombre de cas a également bondi dans certains pays et territoires des Caraïbes, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, la Barbade et Saint-Martin ayant enregistré les plus fortes augmentations ..

 

- 20 avril 2022, France - Emmanuel Macron et Marine Le Pen, finalistes de l'élection présidentielle, ont débattu pendant plus de deux heures mercredi soir. Pour Maxime Tandonnet, ce débat, d'un faible niveau sur le fond, ne marquera pas l'histoire politique française (Figaro). "Face aux «gilets jaunes» puis lors de la crise sanitaire et au moment de l'invasion de l'Ukraine, le président Macron s'est imposé dans la posture du «chef de guerre», notamment aux yeux d'une bourgeoisie âgée et apeurée. Ainsi se présentait-il en archi favori à sa propre succession, non pour son bilan, ni pour son projet, mais pour par un réflexe légitimiste face à des crises qui n'en finissent pas de s'enchaîner… Le président Macron se montrait fidèle à lui-même, extrêmement professoral, précis, maîtrisant au mieux ses dossiers, frôlant en permanence l'arrogance, y compris envers les journalistes. Il ne s'est jamais départi de son autosatisfaction sur tous les sujets : chômage, hôpital, énergie, sécurité, immigration. En cinq ans, à ses yeux tout avait été parfait ou presque. Dans un débat assez technique, il ne cessait de marquer des points sur le plan de la compétence et de la technicité, mettant plusieurs fois sa concurrente face à ses contradictions ou ses approximations. Mme le Pen était aussi égale à elle-même, parfois confuse, imprécise et démagogue. Elle frôlait le désastre avec ses propositions illusoires telle que l'interdiction du foulard sur la voie publique dont son concurrent n'avait aucun mal à montrer le caractère irréaliste..."

 

- 20 avril, Espagne, fin de l'obligation de porter des masques à l'intérieur, à l'exception des hôpitaux, des maisons de retraite, des pharmacies, des transports...

- 21 avril, confinement, dans le district de Jing'an, à Shanghai, la capitale économique chinoise affronte la pire flambée de Covid-19 enregistrée dans le pays depuis le début de la pandémie depuis début avril, les 25 millions d'habitants de Shanghai peuvent, de façon épisodique et seulement pour certains d'entre eux, sortir quelques heures. Plus de 17.000 nouveaux cas positifs au coronavirus y ont été annoncés vendredi...

- 21 avril, alors que le Secrétaire général de l’ONU lance la 49e session du Conseil des droits de l’homme (HRC49) en dénonçant l’Internet comme étant ce qu’il a appelé le "Wild West for human rights", caractérisé par ses "digital divides, disinformation campaigns, internet shutdowns, censorship, and the proliferation of spyware", l'ONG "Access Now" rappelle que les violations des droits numériques permettent et intensifient la violence hors ligne, aggravant les crises humanitaires (Digital Rights At The U.N. HRC 49 And Beyond). C'est ainsi que, alors que s’ouvraient en septembre 2021 les élections législatives en Russie, Apple et Google ont été contraints de supprimer des magasins d’applications App Store et Google Play Store une application conçues par les partisans d’Alexeï Navalny...

- 22 avril, près d'un million de déplacés de guerre bénéficieront du programme de réhabilitation d'abris de l'OIM en Ukraine.

- 22 avril, Journée internationale de la Terre nourricière, mise en place pour favoriser la prise de conscience environnementale, avec publication d'un rapport du Service Copernicus concernant le changement climatique en Europe.

- Le Washington Post rapporte que le gouvernement russe a officiellement averti l’administration Biden de cesser d’armer l’Ukraine, affirmant qu’il "jette de l’huile sur le feu" dans le conflit. Dans une note diplomatique datée de mardi, la Russie a également accusé l’OTAN de faire pression sur l’Ukraine pour "abandonner" les pourparlers avec la Russie et "poursuivre l’effusion de sang". La note a été envoyée le même jour que la nouvelle des plans de l’administration Biden d’envoyer un nouveau transfert d’armes de 800 millions de dollars à l’Ukraine, y compris Humvees blindés, drones de défense côtière, obusiers et entraînement aux armes. Les États-Unis ont maintenant engagé plus de 3,2 milliards de dollars d’aide à la sécurité pour l’Ukraine depuis le début de l’administration Biden, dont environ 2,6 milliards de dollars depuis le début de son invasion le 24 février. Les responsables ukrainiens ont également rencontré directement les fabricants d’armes américains, selon le Washington Post , qui rapporte que l’ambassadeur ukrainien aux États-Unis. UU. a rencontré la semaine dernière General Atomics, un fabricant leader de drones. 

- 23 avril, Union Européenne, avec le "Digital Services Act", l’UE impose une régulation aux réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, Twitter ou TikTok, et aux sites de vente en ligne comme Amazon ou Leboncoin, Bruxellessurveillera les pratiques de modération des contenus des grands services numériques et pourra infliger de lourdes sanctions. A suivre...

- 23 avril, la Nouvelle-Zélande officialise le premier cas de variant XE, un cas importé par un voyageur venu d'Europe...

- 23 avril, Allemagne, manifestation contre la destruction du village de Lützerath pour l’expansion de la mine à ciel ouvert de charbon de Garzweiler, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le débat sur le charbon est toutefois relancé dans le pays, très dépendant du gaz russe, qui représentait jusque-là quelque 55 % de ses importations...

- 23 avril, Chili, le projet de Constitution lancé en juillet 2021 et qui instaure "un Etat social et démocratique et de droit, plurinational, interculturel et écologique" provoque polémiques ...

- 24 avril - En Slovénie, le dirigeant populiste proche de Viktor Orban, Janez Jansa, subit une défaite d’une ampleur inédite aux élections législatives face à Robert Golob, 57 ans, qui a remporté 41 des 90 sièges du Parlement.

 

- 24 avril, France - Réélu avec 58,54 % des voix, dimanche, contre 41,46% à Marine Le Pen, Emmanuel Macron a assuré avoir entendu le message des Français, qu’ils aient voté pour lui par adhésion ou par défaut, qu’ils se soient abstenus ou qu’ils aient soutenu son adversaire. Il promet que son nouveau mandat «ne sera pas dans la continuité de celui qui s’achève». Dans le centre de Paris, 250 à 300 manifestants « antifas » ont manifesté aux cris notamment de « Macron dégage », se heurtant par moments à la police qui chargeait. Les syndicats se félicitent de la défaite de Le Pen et le patronat salue la victoire de Macron.

Face à Marine Le Pen, Emmanuel Macron recule sur tout le territoire par rapport à 2017, jamais une abstention aussi forte n’a été enregistrée au second tour d’une présidentielle depuis 1969 (28,01 %, 13656109), et, en tenant compte des votes blancs (6,35% , 2 228 044) et abstentions, il est est réélu en fin de compte avec 38,5% des inscrits ...

Nombre de commentateurs s'offusquent d'une telle présentation qui pourraient entamer la légitimité de l'élection, mais c'est une réalité que ne reflète pas les institutions politiques françaises à une époque où la recherche du consensus et du consentement est un incontournable démocratique. Le Figaro, 24 avril : "Élu par effraction, réélu par résignation, l’homme qui voulait être écrivain poursuit l’écriture de son roman personnel. Et s’ancre dans l’Histoire. Jamais avant lui un président sortant n’avait réussi à se faire réélire hors cohabitation. Jamais avant lui l’extrême droite n’avait atteint un tel niveau dans le pays. Jamais avant lui les traditionnels partis de gouvernement n’avaient été aussi affaiblis. Emmanuel Macron, président paradoxal. Détesté et admiré. Rejeté et plébiscité. Renforcé et fragilisé. Comme l’expression ultime du «en même temps» qu’il revendique depuis son entrée en politique. Désormais à nouveau seul en scène pour écrire le troisième tome de son histoire."

A suivre...

- 25 avril, la Commission européenne a publié, lundi , son projet visant à éliminer les substances chimiques les plus dangereuses pour la santé et l’environnement des produits de grande consommation, axe de la stratégie «zéro pollution» du Pacte vert européen, et visant à «garantir un environnement sans substances toxiques» à l’horizon 2030...

- 26 avril, vagues de chaleur extrême en Inde et Pakistan, il faisait 42 degrés dans la capitale indienne, New Delhi. Selon diverses estimations, les températures pourraient encore grimper jusqu’à 48-49 degrés au début du mois de mai...

- 26 avril, sur fond de blocage russe sur l’Ukraine, les Nations unies adoptent l’obligation de justifier tout veto, ciblant ainsi directement les Etats-Unis, la Chine, la Russie, la France et le Royaume-Uni, seuls détenteurs du veto, la mesure a été lancée par le Liechtenstein il y a deux ans et demi...

- 26 avril, à Ramstein (Allemagne), dans une gigantesque base aérienne américaine et otanienne en plein centre de l’Allemagne, le secrétaire américain à la défense, Lloyd Austin, introduit devant près de quarante Etats une conférence destinée à renforcer l’arsenal de l'Ukraine : "l’Ukraine pense clairement qu’elle peut gagner. Tous ceux qui sont ici aussi." Depuis le début du conflit, près de 5 milliards de dollars (4,7 milliards d’euros) d’équipements militaires ont été fournis à l’Ukraine par les Etats-Unis et leurs alliés, dont 3,7 milliards de dollars par Washington.

 

- 26 avril 2022 - La pandémie se poursuit après plus de deux ans de vie et, malgré la levée des restrictions (la plus récente étant la suppression de l’obligation de porter un masque à l’intérieur), les cas continuent de s’accumuler dans le monde entier. De même, de nouvelles versions du virus apparaissent. Après l’expansion de Omicron, c’est maintenant un sous-groupe de ce variant, connu sous le nom de XE, qui commence à gagner une présence dans plusieurs pays, dont l’Espagne. 

Pfizer, la première société à développer un vaccin contre COVID-19, évalue trois scénarios, 1) l’éradication régionale, le plus improbable à court terme. 2) une maladie qui entre en situation d’endémie avec un potentiel d’évolution modéré, . nécessitant l’application régulière de nouvelles doses de rappel, au moins pour les personnes à risque.  3) une maladie endémique-épidémique, soit une phase endémique avec de nouvelles épidémies périodiques, ainsi que différentes mutations...

 

- 28 avril, "Climate change increases cross-species viral transmission risk" (Nature) - Au moins 10000 espèces de virus ont la capacité d’infecter les humains, mais aujourd'hui, la grande majorité circulent silencieusement chez les mammifères sauvages. Les changements climatiques et l'exploitation des terres vont entrainer de nouvelles possibilités d'échanges viraux entre des espèces de faune isolées géographiquement. D'où le risque . d'un lien mécanique entre changements environnementaux mondiaux et émergence de maladies ...

 

- au 28 avril 2002, 65,2 % de la population mondiale a reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19, 11,57 milliards de doses ont été administrées dans le monde. Mais le virus s'entête...

 

- 29 avril, L’Italie assouplira davantage les restrictions liées au coronavirus ce week-end du 1er mai, abandonnant l’exigence d’une passe vaccinale et limitant la nécessité de porter un masque. Les chiffres indiquent que la pandémie se poursuit toujours, le gouvernement a enregistré 69 000 autres cas de coronavirus jeudi ...

- 29 avril, Espagne, "la Ómicron silenciosa, la variante dominante en España" - Le coronavirus n’est pas encore complètement parti, le retrait du masque à l’intérieur et l’arrivée des vacances d’avril ont relancé l’incidence cumulée de la maladie de COVID-19 en Espagne. Depuis le 28 mars dernier, il y a un mois, l’incidence cumulée est mesurée de manière très différente, la santé enregistre uniquement les nouveaux cas d’infection chez les personnes de plus de 60 ans ou appartennant à des groupes vulnérables. La COVID continue de suivre la tendance des autres années et augmente pendant les périodes festives...

- 30 avril, France, après une échange entre Volodymyr Zelensky et Emmanuel Macron, l’Élysée a officialisé lundi 2 mai le détail de l’aide apportée à l’Ukraine depuis le début des attaques russes sur son sol : depuis le début du conflit en Ukraine, la France a livré l’équivalent de 100 millions d’euros au titre de l’aide humanitaire, en plus du soutien militaire et financier, un soutien qui s’ajoute aux livraisons d’armes, que le ministère de la Défense estimait à 100 millions d’euros. Sur le plan financier, un soutien sous forme de «prêt garanti par l’État» de 300 millions d’euros a été accordé à l’Ukraine par l’Agence française de Développement.

 

- 30 avril, la pandémie, dans de nombreux pays d’Europe, commence à reculer, la diminution de la gravité de COVID-19, grâce à l’effet des vaccins, ainsi que l’immunité acquise au a permis un plus grand relâchement des mesures au fil du temps. Le Danemark, qui fut le premier pays à déclarer la fin de l’urgence sanitaire, qui a levé toutes les mesures contre la COVID en février dernier, a décidé de mettre fin le 15 mai à sa campagne de vaccination de masse contre la maladie. Le gouvernement danois, après s’être assuré que la pandémie est sous contrôle et compte tenu du taux élevé de vaccination, considère que la campagne est temporairement terminée. "Nous prévoyons de rouvrir le programme de vaccination à l’automne. Cela sera précédé par une évaluation professionnelle approfondie de qui et quand vacciner et avec quels vaccins". Près de 81 % de la population (soit 5,8 millions d’habitants) ont reçu le vaccin complet, tandis que 61,6 % ont reçu la dose de rappel. Les données dans ce pays indiquent une baisse du nombre d’infections, tandis que les données relatives aux hospitalisations restent stables.

- En Espagne, depuis un peu plus d’un an que dure la campagne de vaccination, plus de 94 millions de doses de vaccins de Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Janssen ont été injectées, ce qui a permis de protéger 88,8% de la population de plus de 5 ans. Plus de 24,6 millions d’Espagnols ont reçu la dose de rappel...

 

MAI 2022

 

- 1er mai, Italie, après plus de deux ans de restrictions anti-Covid, l’obligation de Green Pass dans les lieux publics en Italie est tombée, à l’exception des hôpitaux et des structures sanitaires et d’assistance. Tandis que pour les arrivées de l’étranger, le Green pass européen (vaccination, guérison ou test négatif) sera toujours requis pour entrer en Italie jusqu’au 31 mai. Il faudra attendre le 15 juin pour que toutes les restrictions restantes puissent tomber ...

- 1er mai, à l’occasion de la Journée internationale des travailleurs, 116 000 personnes ont défilé partout en France, selon le ministère de l’intérieur, 210 000 selon la CGT. Le bon score du candidat de La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, au premier tour de l’élection présidentielle (troisième place, 21,95 %) a redonné une forme d’espoir à la gauche, semble-t-il...

- France, dans son point épidémiologique du 12 mai, Santé publique France (SPF) indiquera que 961 550 cas possibles de réinfection ont été identifiés entre le 2 mars 2021 et le 24 avril 2022. "93 % des cas possibles de réinfection pour lesquels un résultat de criblage était disponible avaient un résultat évocateur d’infection par Omicron lors du second épisode"..

 

- Au 1er mai 2022, plus de 500 millions de cas confirmés et plus de six millions de décès ont été signalés dans le monde, mais la tendance à la baisse se poursuit depuis la fin mars 2022On compte à date sur 511M de cas, 215M en Europe (42%), 153M en Amériques (30%), 57M8 en Asie du DSud-Est et 54M5 en Ouest-Pacifique (11%), 21M7  en Est-Méditerranée (4%) et 8M7 en Afrique (2%). Les décès cumulés sont le plus nombreux en Amérique, 2M7 (44%), suivent l'Europe, 1M9 (32%) et l'Asie du Sud-Est, 0M7 (13%).

En Chine, peu de chiffres, des confinements sont en vigueur dans plus de deux douzaines de villes, dont Hangzhou, qui abrite 12,2 millions de personnes, Suzhou, qui en abrite 12,7 millions, et Harbin, qui en abrite 9,5 millions. Ces confinements s’étendent sur 14 provinces, depuis la province isolée du nord-est du Heilongjiang jusqu’au sud du Guangxi et la province montagneuse de l’ouest du Qinghai. Globalement, les restrictions touchent jusqu’à 165 millions de personnes, selon les calculs de CNN....

- 4 mai, près de 193 millions de personnes dans 53 pays ont souffert d’insécurité alimentaire aiguë en 2021 en raison de ce que l’ONU a déclaré dans un rapport publié mercredi, soit une « triple combinaison toxique » de conflits, de conditions météorologiques extrêmes et des effets économiques de la pandémie de coronavirus. L’ONU a déclaré que le nombre total de personnes sans nourriture adéquate chaque jour a augmenté de 40 millions l’année dernière, confirmant une « tendance inquiétante » des augmentations annuelles sur plusieurs années.

- 5 mai, l'Espagne a accueilli quatre millions de touristes en mars, 70% de ceux de sont arrivés avant la pandémie, un signe de reprise après deux ans de crise (INE). La présence de touristes britannique consolide la trajectoire ascendante (20% du total), suivent l'Allemagne et la France. Les îles Canaries, puis la Catalogne et l'Andalousie. C'est aussi le retour du tourisme à Paris, pour le  week-end de Pâques, les hôtels étaient pleins à 80% et la tour Eiffel recevait 22 000 curieux par jour, tout près de sa capacité maximale...

- Le 5 mai 2022, WHO estime que près de 15 millions de personnes ont été tuées par la COVID-19 ou par son impact sur les systèmes de santé débordés au cours des deux dernières années, soit plus du double du nombre officiel de décès de 6 millions. Est ainsi mise en évidence une "surmortalité" associée directement ou indirectement à la pandémie de COVID-19 entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2021 d’environ 14,9 millions, voire de 16,6 millions. 

- Et, pour reprendre une formule du Figaro du 8 mai 2022, "Investiture de Macron: un «président nouveau», l’étrange formulation". Samedi 7 mai 2022, les premiers mots du chef de l'Etat lors de la cérémonie de ré-investiture qui se déroulait devant 450 convives et commensaux furent en effet : «le peuple français n’a pas prolongé le mandat qui s’achève ... ce peuple nouveau, différent d’il y a cinq ans, a confié à un président nouveau un mandat nouveau», à suivre ..

- À 17 h 13, le 9 mai 2022, 515 192 979 cas confirmés de COVID-19, dont 6 254 140 décès, ont été signalés à l’OMS, avec 216 812 722 cas en Europe, 153 904 703 en Amériques. Et en date du 8 mai 2022, un total de 11 579 263 039 doses de vaccin ont été administrées dans le monde alors que 147 000 nouveaux cas ont été déclarés ce jour...

 

- Enfin, l'invasion de l'est de l'Ukraine par la Russie emporte le continent européen vers un avenir dramatique et incertain, bien des dirigeants semblent prendre des décisions précipitées, on ne parle pas de paix, la question, à la mi-mai, ne semble intéresser le moindre dirigeant, les peuples il est vrai craignent plus que tout le retour de l'inflation et de quelques variants covidiens et veulent sauver leur été, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France arment l'Ukraine pour une victoire attendue tandis que l'Europe du Nord, la Finlande, la Suède, se précipitent dans les bras de l'OTAN, au fond personne ne sait ce qu'il faut faire, mais on le fait, ainsi va notre monde ...

 

Au 11 mai 2022 ...