1920-1930 - Chronologies/Timelines

Last Update : 12/31/206

En 1920, la population de la planète Terre est évaluée à 1,8 milliards d'habitants, dont 18% en Europe, 53% en Asie et 11 % en Amérique. En 1921, l'économie mondiale retrouve une bonne santé grâce à l'abondance de capitaux et à la production massive de biens industriels. L'économie américaine prospère. Les Etats-Unis sont devenus la première puissance mondiale. L'organisation taylorienne du travail se développe avec comme modèle la politique salariale d'Henri Ford. Pourtant, spéculation boursière en Amérique et inflation en Europe rendent la croissance économique précaire, la stabilité n'est qu'apparente. En Russie, à la mort de Lénine, Staline engage la lutte contre Trotsky et joue sur les rivalités pour prendre le pouvoir absolu en 1925. Quelques mots d'ordre mobilisateurs (industrialisation, planification et collectivisation) aident à mettre en place une politique qui s'accompagne d'épurations et de terreur. Toute la culture est soumise au réalisme socialiste. C'est au début des années 1920 que l'Ukraine est brutalement intégrée à l'Union soviétique et des millions d'Ukrainiens périrent dans les grandes famines des années 1920 et 1930...

Les « Années Folles » - Voitures, gratte-ciel et comédies musicales ; jazz à Chicago, New York ou Kansas City avec Louis Armstrong, Sidney Bechet, Earl Hines, Duke Ellington ; peur des Rouges et des immigrés (Sacco et Vanzetti symbolisent les victimes de la justice de classe) : telles sont les caractéristiques de la décennie en Amérique. Lors d'une manifestation internationale, l'exposition des arts décoratifs et des industries modernes consacre les arts dits mineurs dans le mobilier et l'architecture. Le cinéma, lui, devient art majeur (Chaplin, Dreyer, Vertov, Eisenstein). L'audace et la liberté se répercutent pour les femmes sur les vêtements et les coupes de cheveux à la garçonne.

La Révolution russe de 1917, puis l'instauration d'un pays communiste met en évidence l'opposition entre deux conceptions de la société. La période est marquée par de constantes luttes sociales, d'autant que le krach de Wall Street en 1929 jette le monde industriel au bord de la ruine.

Après la guerre de 1914, l'unité première du mouvement psychanalytique s'est rompue. Les trois plus notables disciples de Freud, Jung, Adler et Reich, s'engagent chacun dans une voie différente. Freud poursuit son projet, qui est d'utiliser les méthodes des sciences naturelles - du moins, telles qu'il les conçoit - pour prouver l'irrationalité essentielle de la nature humaine et de ses pulsions fondamentales. A ce second stade de ses réflexions, Freud ajoute un autre instinct primitif, celui de l'agression, à la libido sexuelle, qu'il avait regardée tout d'abord comme la pulsion humaine de base. Sa conception de la structure de la personnalité humaine prend alors sa forme tripartie définitive. Elle se compose du "ça", réservoir inconscient des pulsions instinctives, du "moi", dominé par le souci de sa propre conservation, et du "surmoi", équivalent freudien de la conscience, retournement inconscient d'une partie de l'agressivité primitive de l'homme contre lui-même et sous-produit des dépendances affectives établies dans l'enfance. A ce moment, l'intérêt de Freud s'étend, au-delà du domaine clinique, à l'ensemble de la société et de la culture. Dans une suite de livres, il démontre que la religion n'est qu'un rêve de compensation, que la culture a son origine dans la culpabilité ressentie, par une horde primitive de fils jaloux, à la suite du meurtre de leur père, et que les contraintes de la civilisation sont le prix qu'il faut payer pour maintenir l'agressivité humaine dans des limites tolérables. La civilisation elle-même est, dans une certaine mesure, une sorte de névrose collective, une renonciation systématique à l'instinct. Étroites sont les possibilités de bonheur humain....

L'avant-garde surréaliste occupe pendant les années 1920 le devant de la scène culturelle en apportant de nouvelles formes d'expression à la poésie avec des auteurs comme André Breton, Louis Aragon, Paul Éluard, mais également à la peinture au travers d'artistes comme Max Ernst, Joan Miró, Salvador Dali, Francis Picabia, à la sculpture avec Jean Arp, Germaine Richier, voire à la cinématographie avec Luis Buñuel et sa célèbre œuvre Le chien andalou, René Clair et Jean Cocteau. Hannah Höch (1889 -1978), la seule femme parmi les dadaïstes berlinois, réalise un collage, "Dada-Review" en 1919 à partir de photos de magazines et de fragments de texte puisés dans le "Berliner Illustrirte Zeitung", condensé ironique de l'époque, montrant un président allemand Friedrich Ebert, nouvellement élu, en maillot de bain et bottes en cuir noir, et, au-dessus de lui, un Woodrow Wilson, président des États-Unis et lauréat du prix Nobel de la paix, tous deux engagés dans d'âpres négociations au sujet des réparations que l'Allemagne doit payer...

Pendant les années 1919 à 1929, les États-Unis ont connu une période de grande prospérité économique grâce à une 2e révolution industrielle se traduisant en termes d'emploi de nouvelles énergies (hydrocarbures, électricité), et nouvelles méthodes de production (travail à la chaîne, standardisation et taylorisme) plus que d'innovation technologique proprement dire. C'est le modèle américain, appelé aussi "american way of life" : publicité et consommation de masse, achats à crédit, nouvelles musiques (jazz) et naissance du cinéma et de la bande dessinée. 

L'influence américaine sur le Paris des Années folles est considérable : le charleston, le shimmy, le jazz, remplissent les cabarets et dancings peuplés au lendemain de la guerre par des soldats américains et anglais mais aussi par un public mondain à la recherche de toutes les nouveautés possibles. Il y a donc le Bœuf sur le toit, mais aussi Le Bricktop's dans le lequel on innove en servant le whisky en salle, nouveauté pour l'époque. Ces cabarets s'ouvrent aux rythmes américains des Roaring twenties, l'équivalent anglophone du terme années folles. Quant aux phonographes, ils diffusent surtout du jazz joué par des américains blancs, les musiciens noirs s'étant davantage fait connaître dans des cercles plus restreints durant le conflit.

Héritier de Toulouse-Lautrec, Jules Pascin (1885-1930), d’origine bulgare, fait partie de ces artistes qui, par leurs œuvres, contribuent au début du XXe siècle à échafauder la légende d’un âge doré, celui de la première libération sexuelle et, par leur vie même, établissent le mythe de l’artiste d’avant-garde dont les mauvaises fréquentations et l’audace plastique le placent hors système.

Dans les années vingt, la technologie marque le pas, l'inventivité semble reculer au profit de l'exploitation des innovations qui ont déjà été acquises. L'industrie la plus florissante dans cette décennie sera la radio. En Grande-Bretagne, par exemple, le nombre des postes récepteurs passe de 1M100.000 en 1924 à 2M200.000 en 1926. Au début des années 1930, l'industrie radio-électrique sera ainsi en passe de prendre une importance économique voisine de celle de l'industrie automobile. C'est pendant toute cette période que les techniciens vont s'évertuer à accroître la fréquence à laquelle l'équipement radio-électrique fonctionne de façon satisfaisante, aidés par les développements théoriques en terme de propagation des ondes. Le contre-coup de la Première Guerre mondiale se traduit ainsi par une relative stérilité technologique des années Vingt...

Début donc des premiers programmes quotidiens de radiodiffusion en 1920 en Angleterre (Marconi company), aux États-Unis à Washington DC (KDKA) et Pittsburgh, ainsi qu'en URSS. En décembre 1921 Radio Tour Eiffel diffuse un premier concert avec un émetteur de 900 W à la longueur d'onde de 2 650 m. En octobre 1922, la Société Française Radio-Électrique obtient l'autorisation d'effectuer, à titre expérimental, des émissions radiophoniques quotidiennes..

L'autre grand média culturel alors en pleine expansion est le cinéma. Avant la guerre, la cinématographie française occupait une place de leader sur le marché mondial du cinéma. Durant les années 1920, elle se voit néanmoins de plus en lus concurrencée par les États-Unis. 

Paris devient ainsi au cours des années 1920 la capitale des arts et le lieu de rencontre privilégié entre artistes et intellectuels de cette époque. Ainsi, Gertrude Stein présente à Picasso, Braque et Matisse les ouvrages d'Hemingway et de Scott Fitzgerald. C'est à Paris que l'on publie la première édition de l'écrivain irlandais James Joyce. C'est également dans cette ville que s'installe Natalie Clifford Barney qui a joué le personnage principal du Puits de la solitude de Radclyffe Hall. De nombreux écrivains issus du monde entier viennent séjourner à Paris. On peut citer Sonia Stern, Elsa Schiaparelli, Edith Wharton, Jean Rhys,  Scott Fitzgerald, John Dos Passos, Sinclair Lewis qui viennent rechercher de la nouveauté, de nouvelles inspirations au sein de la capitale.

Vienne entre 1900 et 1930 est aussi un centre d'innovation intellectuelle, l'Europe centrale, de l'Allemagne à la Hongrie, accueille les élites intellectuelles de l'époque : c'est là que naissent les deux courants philosophiques que sont la phénoménologie (Franz Brentano, Edmund Husserl) et le positivisme logique du Cercle de Vienne (Rudolph Carnap, le jeune Ludwig Wittgenstein). C'est aussi le berceau de la psychanalyse (Sigmund Freud, Alfred Adler). Enfin c'est celui de la musique avec Gustav Mahler, Arnold Schoenberg, de la littérature avec Robert Musil, Arthur Schnitzler, la peinture avec Gustav Klimt.

1920s? C'est le règne des grandes fresques romanesques, créées souvent par d'anciens poètes d'avant-garde comme Franz Werfel (1890-1945) et Jules Romains (1885-1972), et dans plusieurs pays, les années vingt voient paraître des chefs-d'œuvre qui vont révolutionner la conception de l'écriture. Tel est "Ulysses", de James Joyce (1920) - dont la pyrotechnie verbale et le mélange de tons et de niveaux n'ont cessé, depuis, de stimuler les écrivains - tels sont aussi les romans posthumes, à l'invention précise, de Kafka, que l'auteur voulait détruire. Ces œuvres, toutefois, comme "The Waste Land" (1922) de T.S. Eliot (peut-être le plus beau et le plus influent des poèmes de la décennie), se rattachent encore à la période d'expérimentation technique individuelle, un T. S. Eliot pour qui l'esprit du poète est «sans cesse occupé à amalgamer des données disparates de son existence». 

Mais les nouvelles et les romans d'Ernest Hemingway (1899-1961) - qui atteint un sommet avec "L'Adieu aux armes", en 1929 entraînent toute la nouvelle école du roman américain, celle de William Faulkner (1897-1962), Francis Scott Key Fitzgerald (1896-1940), Upton Sinclair (1878-1968), celle aussi de "Manhattan Transfer", au montage cinématographique, de John Dos Passos (1896-1970), et des incisifs romans policiers de Dashiell Hammett (1894-1961). 

Les États-Unis deviennent ainsi, pour la première fois, une source littéraire abondante d'idées et de formes d'expression nouvelles. Au cours de la même période sont publiés "La Montagne magique" de Thomas Mann (1875-1955), "La Route de l'Inde" de Edward Morgan Forster (1897-1970), "La Conscience de Zeno" de Italo Svevo (1861-1928), les romans au doux  impressionnisme de Virginia Woolf (1882-1941) et la plus grande partie de "A la recherche du temps perdu", de Marcel Proust (1871-1922), ainsi que les pièces principales de Luigi Pirandello (1867-1936) et de Eugene O'Neill (1888-1953). La prose soviétique connaît, elle aussi, un développement fécond avec - outre des œuvres exemplaires telles que "Le Ciment" (1924) de Fiodor Gladkov (1883-1958),  "L'Envie" de Iouri Olecha (1899-1960), les nouvelles d'Isaac Babel (1894-1940), les fantaisies de Boris Pilniak (1894-1938) et de Ievgueni Zamiatine (1884-1937), les satires de Mikhaïl Zochtchenko (1894-1958), de Yevgeny Petrov (1902-1942). Et il est difficile d'imaginer un livre d'un comique plus fin que "Les Aventures du brave soldat Švejk" (1921-1923), roman inachevé du Tchèque Hašek (1883-1923), où la documentation précise est constamment sous-tendue par l'esprit de subversion.


1920

- Mise en application du traité de Versailles, l’Allemagne perd le huitième de son territoire - Instabilité en Allemagne, tentative de putsch de Kapp, la coalition de Weimar (SPD, Zentrum, DDP) doit compter avec le parti populiste de Gustav Stresemann - Franco débarque à Ceuta avec les premières unités de la Division étrangère.

- Démembrement de la Hongrie au profit de la Tchécoslovaquie, de la Roumanie, de la Yougoslavie et de l’Autriche - L'Amiral Horthy, régent de Hongrie de 1920 à 1944, amiral d’un pays sans accès à la mer, régent d’un pays sans roi, et dictateur.

Guerre soviéto-polonaise et bataille de la rivière Niemen. - Défaite définitive des armées blanches du général Piotr Nikolaïevitch Wrangel en Crimée.

- Naissance du PCF en France : le XVIIIème Congrès du Parti socialiste ouvre ses portes à Tours jusqu'au 30 décembre; la majorité des membres de la SFIO (Section française de l'Internationale Ouvrière) se montre favorable à une adhésion à la IIIe Internationale. 

- Démembrement de l’empire ottoman par le traité de Sèvres au profit du Royaume-Uni (Irak, Palestine et Transjordanie) et de la France (Syrie, Liban, Cilicie) - Guerre franco-syrienne - Emeutes en Palestine lors de la fête du Nabi Musa à Jérusalem - Pogrom de la partie arménienne de la ville de Chouchi perpétré par l’armée azerbaïdjanaise - L’Armée rouge entre à Bakou et installe la République socialiste soviétique d’Azerbaïdjan - Révolte tribale en Irak préparée par les notables chiites contre le gouvernement militaire britannique - L’Armée Rouge entre à Erevan (Arménie) - Adoption par le parti du Congrès indien du programme de désobéissance civile de Gandhi - Les Palestiniens abandonnent toute idée d’unité arabe et de Grande Syrie.....

- Dans les années 1920, les réformateurs de la santé et les publicitaires font la promotion de la salle de bain en porcelaine, centre de la propreté personnelle et de la bonne santé. Les nouvelles armoires à pharmacie se peuplent de remèdes préventifs et de produits de beauté.  

- The Great Debate of 1920 - Harlow Shapley et Heber Doust Curtis débattent sur sur la nature galactique ou extragalactique des "nébuleuses", des "galaxies" et sur la taille de l'Univers. Edwin Hubble prouvera plus tard la nature extragalactique des galaxies. Harlow Shapley (1885-1972) qui défend alors l'idée que l'Univers observable ne s'étend pas au-delà de la Voie lactée, est le premier à donner une image nette des dimensions et de la structure de notre galaxie. De fait il n'est pas possible de détecter de mouvements par exemple au sein de la galaxie d'Andromède sur des échelles de temps de l'ordre de la durée d'une vie humaine...

- Sigmund Freud, "Au-delà du principe de plaisir" (Jenseits des Lustprinzips) - ce texte marque l'amorce d'une refonte complète de la métapsychologie freudienne qui se poursuivra au cours des années vingt...

 

- Publication des "Champs magnétiques", André Breton, Louis Aragon et Philippe Soupault, l’une des premières œuvres entièrement surréaliste...

 

- Naissance du roman roumain avec la publication de "Ion" (1920), de Liviu Rebreanu (1885-1944), né à Tîrlişina, petit village des environs de Cluj, au cœur de la Transylvanie, alors sous la domination hongroise. "La Forêt des Pendus" (Padurea Spinzuralitor, 1922), chronique de la Première mondiale et de la fin de l'espoir de l'unification d'une Grande Roumanie...

 

- F. Scott Fitzgerald, "This Side of Paradise", ce premier roman fait de Scott Fitzgerald le chef de file de la Génération perdue...

 

- Marcel Proust, "Le Côté de Guermantes" - troisième partie de "A La Recherche du Temps Perdu"

- Karl Jaspers, "Allgemeine Psychopathologie. Ein Leitfaden für Studierende, Ärzte und Psychologen"

- D.H. Lawrence, "Femmes amoureuses" (Women in Love) 

- Sinclair Lewis, "Grand-Rue" (Main Street) 

- Edith Wharton, "Le Temps de l'innocence" (The Age of Innocence)   

- Ramón María del Valle-Inclán , "Divinas palabras"

- Hermann Hesse, "Klingsors letzter Sommer" 

- Robert Frost, "Mountain Interval"

- Ernst Jünger, "In Stahlgewittern" (Orages d'acier)

- Eugene Gladstone O'Neill  (1888-1953), "The Emperor Jones"

- John Galsworthy, "The Forsyte Saga - In Chancery"

- Katherine Mansfield, "Bliss and Other Stories" (Félicité)

- Carl Sandburg (1878-1967), "Smoke and Steel" (Fumée et Acier)

- Joseph Conrad, "Lord Jim"

- Romain Rolland, "Clérambault"

- Colette, "Chéri"

- Paul Valéry, "Le Cimetière marin"

- Pierre Mac Orlan, "À bord de L'Étoile Matutine"

- Agatha Christie, "The Mysterious Affair at Styles"

- Philippe Soupault, "Rose des vents"

- Richard Huelsenbeck, "En avant Dada" 

- Ezra Pound (1885-1972), "Hugh Selwyn Mauberley" (poème, us.)

- Paul Claudel (1868-1955), "Le Père Humilié" (drame)

- Tin Ujevic (1891-1955), "La Plainte du Serf" (poésie, croat.)

- Jan Lechon (1889-1956), "Poème écarlate" (Karmazynowy poemat, pol.)

- Fernand Léger (1881-1955) peint "Le Mécanicien" (Art Gallery of Ontario, Ottawa), après avoir exploré le cubisme, l'abstraction (Contrastes de forme, 1913), et tenté de réconcilier les formes des machines élaborées pendant la première guerre mondiale et la vie. - "Les Disques" (1920, Paris, Musée Pompidou), la roue, l'engrenage, le mécanisme, un monde "machines implacables et belles"..

- George Wesley Bellows, "Tennis at Newport"

- Otto Dix , "The Skat Players", "Street in Prague"

- Jean Arp, "La Mise au tombeau des oiseaux et des papillons"

- George Grosz, "Republican Automatons"

- Ernst Ludwig Kirchner, "Toilette; Frau vor Spiegel"

- Paul Klee (1879-1940), "White Blossom in the Garden", au moment où il enseigne au Bauhaus et écrit ses "Esquisses pédagogiques" (1925)

- Chaim Soutine, "Butcher Boy"

- Kees van Dongen, "Montparnasse Blues"

- Juan Gris, "The Coffee Grinder", "Siphon and Fruit Dish"

- Edward Wadsworth (1889-1949), "Fortune's Well, Portland" (Mayor Gallery, Londres)

- Marcel Duchamp et Man Ray, "Élevages de poussière", photographie

- Aleksandr Rodtchenko (1891-1956) réalise en 1920 "Noir sur Noir" en réponse au "Carré Blanc sur fond Blanc" de Malevitch, l'artiste russe a connu ses périodes futuristes, abstraites et constructivistes.

- Mieczysław Szczuka (1898-1927), "Autoportret" (constructivism pol.)

- Alfredo Ramos Martinez (1872-1946), "L'Indienne de Tehuantepec", le père fondateur de l'art mexicain..

- Dans les années 1900, les sociétés cinématographiques européennes dominaient la distribution internationale des films et détenaient la plus grande part de marché tant en Europe qu'aux États-Unis. Elles étaient alors pionnières en terme d'innovations technologiques. Au début des années 1920, la situation s'inverse et ce sont es nouveaux studios d'Hollywood qui vont fournir la majorité des films diffusés en Europe. La situation ne changera plus...

- Après la fin de la pre­mière guerre mon­diale se dé­ve­loppe en Al­le­magne un cou­rant cultu­rel tou­chant tous les arts et vi­sant à mo­di­fier les ha­bi­tudes de pen­sée qui concernent l'es­thé­tique. Un film va concré­ti­ser cette ten­dance : "Le Ca­bi­net du Doc­teur Ca­li­ga­ri" (Das Cabinet des Dr. Caligari), de Ro­bert Wiene (avec Werner Krauss, Conrad Veidt). La réa­li­té est com­plè­te­ment dé­for­mée pour ren­for­cer la va­leur ex­pres­sive de l'image : les dé­cors réa­li­sés par des peintres cu­bistes ; le jeu ou­tran­cier des ac­teurs, les éclai­rages vio­lem­ment contras­tés, viennent, dans l'es­prit du spec­ta­teur, ren­for­cer une im­pres­sion de cau­che­mar....

 

- Dans les années 1920, la "vamp" est remplacée sur les écrans par la "flapper", garçonne hédoniste, avec Colleen Moore et Clara Bow ("It Girl", 1926). En 1920, dans "The Flapper", Olive Thomas joue le rôle d'une écolière éprise d'un vieil homme. Colleen Moore (1900-1908) triomphera dans "Flaming Youth", de John Francis Dillon, adapté du roman écrit par Warner Fabian (1923) et consacré aux "petting parties", l'alcool, les cigarettes et le jazz...

 

- Paul Wegener et Carl Boese, "Der Golem : Wie er in die Welt kam"

- D. W. Griffith, "Way Down East", avec Lillian Gish

- Max Linder, "Seven Years Bad Luck'

- Wallace Worsley, "The Penalty", avec Lon Chaney

- John S. Robertson, "Dr. Jekyll and Mr. Hyde", avec John Barrymore  

- Carl Theodor Dreyer, "Prästänkan" (The Parson’s Widow)

- Buster Keaton, Eddie Cline, "The Boat"

- André Antoine, "L’Hirondelle et la Mésange"

- Naissance du Groupe des Six : Georges Auric (1899-1983), Louis Durey (1888-1979), Arthur Honegger (1892-1955), Darius Milhaud (1892-1974), Francis Poulenc (1899-1963), et Germaine Tailleferre (1892-1983) - "Les Mariés de la tour Eiffel", ballet collectif...

- Erik Satie, "Musique d'ameublement"

- Darius Milhaud, "Le Bœuf sur le toit" 

- Frederick Delius, "A Song of the High Hills"

- Maurice Ravel, "Le Tombeau de Couperin", "La Valse"

- Gustav Holst, "Les Planètes"

 

- Apparition de la "Musique Country" dans le Sud des Etats-Unis, le "bluegrass", l'une des formes de ce nouveau style musical.

- Premier disque de "blues", "Crazy Blues", de Mamie Smith. - Installation par Marconi de la première station publique de radio - Paul Whiteman enregistre "The Japanese Sandman", premier disque vendu à plus d'un million d'exemplaires...


1921

- Répression de la révolte de Kronstadt par l’Armée rouge - Première des trois grandes famines qui frappent l'URSS, cinq millions de victimes. Mise en œuvre en Russie bolchévique de la Nouvelle politique économique (NEP).

- Création du Parti communiste italien par  Antonio Gramsci - Elections de députés fascistes en Italie (mai).

- Plus d'un million de chômeurs en Grande-Bretagne (fev) - Fixation des dettes de guerre de l'Allemagne à 254 milliards de marks-or - Guerre du Maroc (bataille d’Anoual) et fondation du parti communiste espagnol - Fin de la guerre d’indépendance irlandaise (16 déc) : l’Irlande du Sud devient l’ "Irish Free", et l'Irlande du Nord est rattachée au Royaume-Uni - Insurrection spartakiste à Berlin (12 janvier) - Tentative d’insurrection armée du Parti communiste d’Allemagne à Halle et Mansfeld (Märzaktion) - Insurrection des populations polonaises contre l’autorité allemande en Haute-Silésie. - Traité de Rīga fixant les frontières entre la Pologne et la Russie.

- Petite Entente entre la Tchécoslovaquie, la Roumanie et la Yougoslavie. - Constitution des Partis communistes roumain et tchécoslovaque. - Début du règne d’Alexandre Ier, roi des Serbes, Croates et Slovènes. - Conférence du Caire, les Britanniques complètent l’organisation politique du Moyen-Orient et créent l’Émirat de Transjordanie - Fayçal Ier est couronné premier roi d'Irak - Création du Parti communiste chinois - Début d’une intervention américaine à Cuba - ... 

- Le médecin Albert Calmette et le vétérinaire Camille Guérin mettent au point le vaccin antituberculeux, auquel ils donnent leur nom : BCG (bacille Calmette-Guérin). C’est ainsi qu’une première vaccination est effectuée sur un nouveau-né. Les deux chercheurs travaillaient depuis déjà quelques années sur le bacille tuberculeux, découvert par Robert Koch en 1882.

- La découverte des "vitamines" constitue l'un des plus grands progrès médicaux des années 1920 : le terme est proposé en 1912 par Casimir Funk, traduit par le biochimiste F.G.Hopkins (stimulation de la croissance), la vitamine B1 est isolée par Eijkman (béribéri), la vitamine C liée au scorbut est identifiée en 1929, la vitamine K  (antihémorragique), la même année, la vitamine D (antirachitique) en 1931, et la vitamine C synthétisée en 1933. C'est en 1922 qu'est aussi découverte l'insuline (Banting, Best) qui permettra de soigner enfin le diabète...

- Sigmund Freud (1856-1939), "Massenpsychologie und Ich-Analyse" (Psychologie des masses et analyse du Moi)

- Carl Gustav Jung (1875-1961), "Les Types psychologiques" (Psychologische Typen) 

- Alain (1858-1961), "Mars ou la Guerre jugée"  

- Albert Einstein (1879-1955), "The Meaning of Relativity"

- Franz Rosenzweig (1886-1929), "Der Stern der Erlösung" ( L'Étoile de la Rédemption)

- Nicolai Hartmann (1882-1950), "Grundzüge einer Metaphysik der Erkenntnis"

- Léon Brunschvicg (1869-1944), "L'idéalisme contemporain" 

- René Guénon (1886-1951), "Introduction générale à l'étude des doctrines hindoues"

- Elie Faure (1873-1937), "Histoire de l'Art" (4 volumes, 1909-1921)

- Wolfgang Köhler (18871967), "Mentality of Apes" (Intelligenzprüfungen an Anthropoiden), la mis en évidence de la découverte soudaine de la solution d'un problème (insight, Einsicht, intuition)...

- Vidal de la Blache (1845-1918), "Principe de géographie humaine" 

- José Ortega y Gasset (1883-1955), , "España invertebrada"

- Nikolaï Boukharine (1888-1938), "La Théorie du matérialisme historique"

- Vladimir Lénine (1870-1924), "La maladie infantile du communisme, le gauchisme"

- Edward Sapir (1884-1939), "Le Langage", l'un des précurseurs de la linguistique américaine...

- Alfred Adler (1870-1937), "Connaissance de l'Homme" (Menschenkenntnis), Etude de la caractérologie individuelle, publié en 1927, fonde la psychologie individuelle comparée...

- Hermann Rorschah (1884-1922), "Psychodiagnostic" - un des premier tests projectifs de la personnalité,  le fameux test des "taches".

- Ludwig Wittgenstein (1889-1951), "Tractatus logico-philosophicus" - Que peut-on exprimer ? «Le but de la philosophie est la clarification logique de la pensée». Le langage est en relation avec le monde en que tout deux possèdent en commun une forme logique...

 

- Marcel Proust (1871-1922), "Le Côté de Guermantes", "Sodome et Gomorrhe"

- Miguel de Unamuno (1864-1936), "La tia Tula" (La Tante Tula)

- Ramón Pérez de Ayala (1880-1962), "Belarmino y Apolonio" (esp.)

- Stefan George (1868-1933), "Drei Gesänge"

- Jean Giraudoux (1882-1944), "Suzanne et le Pacifique"

- Philippe Soupault (1897-1990), "L'Invitation au suicide"

- Max Jacob (1876-1944), "Le Laboratoire central" (recueil poétique)

- Aldous Huxley (1894-1963), "Crome Yellow" (Jaune de Crome)

- John Galsworthy (1867-1933), "The Forsyte Saga - To Let"

- John Dos Passos (1896-1970), "Three Soldiers"

- Sherwood Anderson (1876-1941), "The Triumph of the Egg"

- William Butler Yeats (1865-1939), "Quatre Pièces pour danseurs" (Four Plays for Dancers)

- Luigi Pirandello (1867-1936), "Sei Personaggi in Cerca d'Autore" (Six personnages en quête d'auteur)

- Louis Aragon (1835-1982), "Anicet ou le panorama"

- Tzara, Ernst et Jean Arp (1886-1966), "Dada au grand air"

- Mohammad Ali Jamal-Zadé (1895), "Il y avait une fois.." (iran.)

- Gueorgui Raytchev (1882-1947), "Péché" (Bulg)

- Anna Akhmatova (1889-1966), "Le Plantain" (Podoroznik)

- William Butler Yeats (1865-1939), "Four Plays for Dancers" (théâtre)

- Jean Paulhan (1884-1968), "Le Pont Traversé"

- Tanizaki Jun-ichirô (1886-1965), "Aisureba Koso" (Puisque je l'aime, drame, jap.)

- H.Leivik (1888-1962), "Der Goïlem" (poème, yid.)

- Une scission se produit en 1921 au sein du constructivisme, entre les "purs", comme Naum Gabo (1890-1977), et les utilitaristes, comme Alexander Rodchenko (1891-1956), partisans d'une orientation du mouvement vers les conceptions pratiques de l'industrie, dont ils son prêts à rejoindre les rangs.

 

- Pieter Mondrian expose sa théorie du "néoplasticisme", "Composition avec rouge, jaune et bleu" (1921, La Haye), "Composition dans le losange avec rouge, jaune et bleu" (1921,-1925, Washington).

Edward Hopper, "New York Interior" (Whitney Museum of American Art)

- Max Ernst, "Dada Degas", "L'Éléphant de Célèbes", "Œdipus Rex"

- Juan Gris, "The Bay", "The Open Window"

- Chaim Soutine, "Houses", "Landscape at Céret"

- Charles Demuth, "Rue du Singe Qui Pêche", "Business"

- František Kupka, "Hindu Motif"

- Guy Pene du Bois, "Juliana Force at the Whitney Studio Club"

- Otto Dix, "The Salon", "Farewell to Hamburg"

- Hermann Max Pechstein, "Rauchende"

- Henri Matisse, "Odalisque with Red Culottes"

- Kurt Schwitters, "The Cherry-Painting"

- Pablo Picasso, "Les Trois Musiciens" (1921,  Museum of Modern Art, New York)

- Edvard Munch, "Woman in Blue" 

- La United Artist produit le premier long métrage parlant, "Dream Street", de D.W.Griffith.

- Charlie Chaplin, "The Kid", avec Jackie Coogan. Créateur de l'une des silhouettes les plus fameuses de l'écran, vagabond pathétique animé d'aspirations les plus naïves mais qui finissent toujours par triompher, Charlie Chaplin (1899-1977) compte parmi ses chefs d'oeuvre "Charlot vagabond" (1915), "La Ruée vers l'or" (1925), "Les Lumières de la ville" (1931), "Les Temps modernes" (1935)...

Rex Ingram, "The Four Horsemen of the Apocalypse", avec Rudolph Valentino (1895-1926), la première idole masculine, mélange pour les Américains de sensualité passionnée et d'exotisme (Le Cheik, 1922, Arènes sanglantes, 1923, Monsieur Beaucaire, 1924, Le Fils du cheik, 1926)...

D. W. Griffith, "Orphans of the Storm", avec Lillian Gish (1893-1993), l'une des vedettes féminines les plus marquantes du cinéma muet avec Mary Pickford (1892-1979) et Gloria Swanson (1899-1983).

- Jacques Feyder, "L'Atlantide", avec Jean Angelo, Stacia Napierkowska 

- Leopoldo Carlucci, "Teodora", avec Rita Jolivet

- Fritz Lang, "Der müde Tod", avec Lil Dagover

- Victor Sjöström, "La Charrette fantôme" (Körkarlen), avec Hilda Borgström

- Wallace Worsley, "The Ace of Hearts", avec Leatrice Joy

- Carl Theodor Dreyer, "Blade af Satans bog"

- Louis Delluc, "Fièvre", avec Ève Francis

- Buster Keaton, Eddie Cline, "The Scarecrow"

- J. Gordon Edwards, "The Queen of Sheba", un triomphe commercial principalement soutenu par les tenues particulièrement osées pour l'époque de Betty Blythe dans le rôle de la reine de Saba. Entre 1916 et 1918, elle a tourné plus de 16 films muets, la plupart n'ayant pas survécu, et est créditée de plus de 160 films Betty Blythe (1893-1972) est l'une des premières actrices à apparaître nue dans un film. Son film "She" (1925) sera la première adaptation d'une oeuvre littéraire et l'un des premiers films du genre "Jungle Queen"...

- Edgard Varèse compose "Amériques"

- Paul Hindemith, "Quatuor à cordes nº 2 en ut majeur"

- Sergueï Prokofiev, " L’Amour des trois oranges", "Concerto pour piano nº 3" - Prokofiev est un héritier des classiques à l`écriture plus incisive, avec des rythmes vifs. Peu intéressé par la révolution d'Octobre, il gagne les Etats- Unis dans l'espoir d'y faire carrière. Après un séjour à Chicago, où il compose "L'Amour des trois oranges" (1921), il s'installe à Paris et côtoie Poulenc, Stravinski et Ravel. De cette période, datent la Symphonie n°2, le ballet Pas d'Acier (1927) et le Concerto pour piano n°4 (1931). Ayant le mal du pays, il accepte une tournée en URSS et obtient l'autorisation de s'y réinstaller en 1935. Si certains se font rappeler à l'ordre au nom de la construction du socialisme, Prokofiev rentre vite dans le rang et compose une cantate pour les vingt ans de la révolution. Après les ballets "Roméo et Juliette", "Cendrillon" et le conte musical "Pierre et le Loup" (1936), il collabore avec  Eisenstein pour la musique des films Alexandre Neuski (1939) et Ivan le Terrible (1945). A partir de 1941, il travaille "Guerre et Paix" dont une partie est représentée à Leningrad en 1946.

- Hans Pfitzner, "Von deutscher Seele"

- Premiers radio-concerts en France et en Allemagne


1922

Marche sur Rome, Benito Mussolini  prend le pouvoir en Italie, Victor-Emmanuel III demande officiellement au chef du parti national fasciste d'assurer la nouvelle formation d'un gouvernement. - Traité germano-russe de Rapallo qui rompt l'isolement de la Russie. Staline nommé secrétaire général du PC. Le 30 déc., la Russie récemment sortie de la révolution de 1921 change de nom pour s'appeler Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), et comprend la Russie et l'Asie centrale, l'Ukraine, la Biélorussie et la Transcaucasie. Le gouvernement socialiste instaure "la dictature du prolétariat" et se donne pour mission de détruire les anciennes classes dominantes; la bourgeoisie et l'aristocratie. - Mustafa Kemal Atatürk repousse définitivement les armées grecques hors de Turquie, proclame la République et remodèle pays - Condamnation de Gandhi à six ans de prison pour sa campagne de désobéissance civile. Début des affrontements entre hindous et musulmans en Inde - Fin du protectorat britannique en Egypte - Découverte de la tombe de Tout Ankh Amon - .....

- Niels Bohr (1885-1962), l'un des fondateurs de la mécanique quantique, reçoit le prix Nobel pour le modèle de la structure atomique.

- James Joyce (1882-1941), "Ulysse" (Ulysses) - James Joyce ouvre la voie à une nouvelle littérature en reproduisant le caractère apparemment aléatoire des pensées.

 

- Première traduction d’un texte de Freud en France, "Introduction à la psychanalyse", par Samuel Jankélévitch.  Freud lui conseillera en 1920 de s’atteler à des ouvrages moins «difficilement accessibles au public français» que L’Interprétation du rêve et La Psychopathologie de la vie quotidienne: "La terminologie que j’emploie dans ces ouvrages est telle que, pour la traduire, il faut être soi-même psychanalyste..."

 

- Léon Brunschvicg (1869-1944), "L’expérience humaine et la causalité physique"  

- Lucien Lévy Bruhl (1857-1939), "La Mentalité primitive"

- Bronislaw Malinowski (1884-1942), "Les Argonautes du Pacifique oriental" ( Argonauts of the Western Pacific: An account of native enterprise and adventure in the Archipelagoes of Melanesian New Guinea)

- Jean Piaget (1896-1980), "Le Langage et la pensée chez l'enfant" - Piaget propose sa théorie selon laquelle le développement intellectuel connaît plusieurs stades.

- Ernst Troelsch (1865-1923), "L'historisme et ses problèmes" (Der Historismus und seine Probleme)

- John Dewey (1859-1952), "Human Nature and Conduct"

- Stefan Zweig (1881-1942), "Amok" (Amok) - récit d'un médecin tourmenté rejoignant l'Europe depuis Calcutta, explorant le pouvoir de l'inconscient et de la sexualité latente. Recueil qui comprend avec "Amok - Novellen einer Leidenschaft" (Nouvelles d’une mauvaise passion), "Der Amokläufer" (Amok ou Le Fou de Malaisie), "Die Frau und die Landschaft" (La femme et le paysage), "Phantastische Nacht" (La Nuit fantastique. Notes posthumes du baron de R…), "Die Mondschein Gasse" (La Ruelle au clair de lune) et "Brief einer Unbekannten" (Lettre d’une inconnue).

- Etienne Gilson (1884-1978), "La Philosophie au Moyen Âge"

- Hermann Hesse (1877-1962), "Siddhartha. Eine indische Dichtung"

- José Ortega y Gasset (1883-1955), "Espana invertebrada"

- Ramón María del Valle-Inclán (1866-1936), "Cara de plata"

- Sigrid Unset (1882-1949), "Kristin Lavransdatter" (trilogie, son chef d'oeuvre, norveg.)

- Lu Xun (Zhou Shuren, 1881-1936), "A Storm in a Teacup", "The True Story of Ah Q", le fondateur de la littérature chinoise moderne...

- Arturo Capdevila (1889-1967), "La fiesta del mundo" (arg.)

- Luigi Pirandello (1867-1936), début de ses nouvelles (Novelle per un anno) 

- Colette (1873-1954), "La Maison de Claudine"  

- F. Scott Fitzgerald (1896-1940), "The Beautiful and Damned", "Tales of the Jazz Age"

- Willa Cather (1873-1947), "One of Ours" 

- T. S. Eliot (1888-1965), "La Terre vaine" (The Waste Land)

- Edith Wharton (1862-1937), "The Glimpses of the Moon"

- Katherine Mansfield (1888-1923), "The Garden Party and Other Stories" (La Garden Party)

- Virginia Woolf (1882-1941), "Jacob's Room" (La Chambre de Jacob)

- Ernst Jünger (1895-1998), "Der Kampf als inneres Erlebnis" (La guerre notre mère)

- Sinclair Lewis (1885-1951), "Babbitt"

- François Mauriac (1885-1970), "Le Baiser aux lépreux"

- Paul Morand (1888-1976), "Ouvert la nuit"

- Roger Martin du Gard (1881-1958), début de la publication de "Les Thibault"

- Francis Carco (1886-1958), "L'Homme traqué"

- Maurice Barrès (1862-1923), "Un Jardin sur l'Oronte"

- Elizabeth von Arnim (1866-1941), "Avril enchanté" (The Enchanted April)

- Emily Post (1872-1960), "Etiquette in Society, in Business, in Politics and at Home" - c'est l'un des premiers recueils sur l'art et la manière de se comporter en société.

- Max Ernst, "Au rendez-vous des amis", tableau qui regroupe René Crevel, Philippe Soupault, Jean Arp, Ernst, Max Morise, Fiodor Dostoïevski, Rafaele Sanzio, Fraenkel, Éluard, Jean Paulhan, Péret, Aragon, Breton, Johannes Baargeld, De Chirico, Gala, Desnos (musée Ludwig, Cologne).

- Pendant quelques années, après la Révolution, la Russie est à l'avant-garde de l'art moderne. Des artistes comme Tatline et Malevitch, saluent l'avènement du communisme qui les investit d'un rôle civique. L'art, selon Maïakovski, doit être l' "usine vivante de l'esprit humain" et se répandre dans les rues, les tramways, les ateliers et les foyers. Le constructivisme devient l'esthétique de la société nouvelle.

- Otto Dix (1891-1969), "Le Maquereau et les prostituées" (Collection particulière)

- Paul Klee, "Red Balloon", "Vocal Fabric of the Singer Rosa Silber"

- Georges Braque, "Femme portant un panier de fruits"

- Boris Mikhailovich Kustodiev, "Portrait of Fedor Chaliapine"

- Henri Matisse, "Seated Odalisque"

- Maurice Utrillo, "Moulin de la Galette"

- Felice Casorati, "Silvana Cenni"

- Lyonel Feininger (1871-1950), "La Dame en mauve" (Musée Thyssen-Bornenisza, Madrid)

- Kurt Schwitters (1887-1948), "Zuban Merz 366" (collection privée, Berlin)

- Marcel Duchamp, "Le Grand Verre", dit "la Mariée mise à nu par ses célibataires, même '(machinerie inachevée, 1915-1923, Philadelphie, Museum of Art).

- Antonio Ortiz Echagüe, "Desnudo de frente" (1922, Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, Madrid) 

- John William Godward, "Nude on the Beach" 

- Ernst Ludwig Kirchner, "Zwei Maedchen" (Los Angeles County Museum of Art) 

- Julio Romero de Torres, "La Buenaventura" (Museo Carmen Thyssen Málaga) 

- Paul Klee, "Head of Man" (Kunstmuseum Basel) 

- Harold Harvey, "The Critics"  

- Fritz Lang produit "Le docteur Mabuse" (Dr Mabuse, der Spieler). Avec : Rudolf Klein-Rogge (Dr Mabuse) : L'Allemagne au début des années 20, en proie à l'inflation, à l'affairisme et aux complots occultes. Un traité de commerce secret entre les Pays-Bas et la Suisse est volé dans un train, provoquant l'effondrement des valeurs boursières. L'auteur de ce vol audacieux est un psychanalyste, le docteur Mabuse, spéculateur, faux-monnayeur, expert en déguisement...

- Erich von Stroheim, "Foolish Wives", avec Maude George, Mae Busch

- Charlie Chaplin, "Pay Day", avec Phyllis Allen, Mack Swain

- Germaine Dulac, "La Souriante Madame Beudet", avec Germaine Dermoz

- Louis Delluc, "La Femme de nulle part", avec Ève Francis

- Ivan Mosjoukine, "Le Brasier ardent",  avec Ivan Mosjoukine, Nathalie Lissenko

- Buster Keaton, Eddie Cline, "Cops", avec Buster Keaton, Edward F. Cline, Virginia Fox.

- Friedrich Wilhelm Murnau produit "Nosferatu le vampire" (Nosferatu, eine symphonie des Grauens), avec Max Schreck, dans le rôle du comte Oriok, Alexander Granach, Gustav Von Wangenheim, Greta Schroeder, un film tourné en extérieurs dans les rues tranquilles des vieilles villes du Nord de l'Allemagne avec deux scènes d'anthologie, la porte de la chambre du château qui s'ouvre et voit le vampire s'avancer vers le lit de Thomas Hutter, et la fameuse ombre du vampire aux allures d'araignée...

- Alban Berg compose l'opéra "Wozzeck"

- Albert Roussel, "Symphonie nº 2"

- Béla Bartók, "Sonate pour violon et piano n° 1"

- Maurice Ravel, "Sonate pour violon et violoncelle" 

- Paul Hindemith, "Quatuor à cordes nº 3" 

 

- King Oliver crée son Creole Jazz Band et Chicago devient l'emblème du style New-Orleans


1923

- L'aggravation de l'inflation ruine en grande partie les classes moyennes allemandes, qui cessent de soutenir la République de Weimar. La vaste fresque de la vie de Berlin au cours des années 1914-1924 et de l'agonie des classes moyennes allemandes est le thème du roman-fleuve de Hans Fallada (1893-1947), "Der eiserne Gustav" (1938, Gustave-de-Fer). C'est la fin de l'euphorie dont avient profité le théâtre expressionniste, l'édition et le marché de l'art...

- Occupation de la Ruhr par la France - Tentative de prise du pouvoir par la force en Bavière menée par Adolf Hitler; emprisonné pendant 13 mois, il écrit Mein Kampf. Les années qui suivent le putsch manqué de Hitler, entre 1924 et 1928, furent les moins difficiles de la courte histoire de la République de Weimar  

-  Coup d'Etat du général Primo de Rivera en Espagne, soutenu par la classe dirigeante, l'armée et l'Eglise catholique - Incident de Corfou et crise diplomatique entre la Grèce et l'Italie. - Accord gréco-turc avec échange des populations entre les deux pays -... 

- Insurrection du 23 septembre 1923 en Bulgarie contre le coup d’État du 9 juin perpétré par Alexandre Tsankov et qui sera suivi par 3 ans de répression, une insurrection qui inspira le poète Guéo Milev (1895-1925),"Septemvri" (Septembre)...

- Entre 1923 et 1929, les Etats-Unis connaissent une prospérité économique sans précédent, assombrie par une discrimination grandissante à l'égard de la minorité noire...

 - Développement de l'Ecole de Francfort (Frankfurter Schule) - La création d'un "Institut für Sozialforschung", à l'université de Francfort, est issue d'un rejet des valeurs du capitalisme et d'une volonté de fonder l'ensemble des sciences sociales sur la dialectique marxiste. Max Horkheimer et Theodor W. Adorno en sont les fondateurs. La victoire du nazisme, en 1933, les obligea à se transporter à Genève, puis à Paris et à Londres.

 

- Warner Fabian (Samuel Hopkin Adams, 1871-1958) dans "Flaming Youth" déclenche l'obsession des années 1920 (porté par l'actrice Colleen Moore) pour les flappers et l'évolution de la sexualité féminine. Son roman "Night Bus" (1933) inspirera le célèbre film de screwball "It Happened One Night" avec Claudette Colbert et Clark Gable (1934). Mucracker, il avait auparavant dénoncer la corruption du gouvernement et des entreprises (Revelry, 1926).

 

- György Lukacs (1885-1971), "Histoire et conscience de classe" (Geschichte und Klassenbewußtsein)  

- Walter Benjamin (1892-1940), "Charles Baudelaire, Tableaux Parisiens. Deutsche Übertragung mit einem Vorwort über die Aufgabe des Übersetzers"

- Ernst Cassirer (1874-1945) , "La Philosophie des formes symboliques" (Philosophie der symbolischen Formen) 

- Martin Buber (1878-1965), "Je et Tu" (Ich und Du)

- Karl Korsch (1886-1961), "Marxisme et philosophie" (Marxismus und Philosophie)

- Max  Wertheimer (1880-1943), "Recherches concernant la théorie des formes"

- Sigmund Freud (1856-1939), "Le moi et le ça" (Das Ich und das Es) 

- Georg Groddeck (1866-1934), "Le Livre du Ça" (Das Buch vom Es) 

- Louis de Broglie (1892-1987), "Principes de la mécanique ondulatoire"

 

- Italo Svevo (1861-1928), "La Conscience de Zeno" (La Coscienza di Zeno)

- Georg Kaiser (1878-1945), "Nebeneinander" (Côte à côte, drame expressionniste)

- Jules Romains (1885-1972), "Knock ou le triomphe de la médecine"

- Le premier roman de Raymond Radiguet (1903-1923), intitulé "Le Diable au corps" paraît dans "Les Nouvelles Littéraires".  

- Colette (1873-1954), "Le Blé en herbe" 

- Jean Cocteau (1889-1963), "Thomas l'Imposteur", "Le Grand Ecart"

- André Breton (1896-1966), "Clair de terre"

- Jean Toomer (1894-1967), "Cane", chef-d'œuvre de la "Harlem Renaissance"

- Rainer Maria Rilke, "Élégies de Duino" (Duineser Elegien), "Sonnets à Orphée"

- Joseph Roth (1894-1939), "Das Spinnennetz" (La Toile d'araignée, autr.)

- Seán O'Casey (1880-1964), "L'Ombre d'un franc-tireur" (The Shadow of a Gunman, irl.)

- Jules Romains, "Knock ou le Triomphe de la médecine"  NON

- John Cowper Powys (1872-1963), "Psychoanalysis and Morality"

- Haïm Nahman Bialik (1873-1934), "Poèmes", 1901-1923 (rus.hébraïq.)

- Uno Kôji (1891-1961), "Le Prêteur d'enfant" (Ko wo kashiya, jap.)

- Gubran Khalil Gubran (1883-1931), "The Prophet"

- Lucien Fabre (1889-1952), "Rabevel ou le Mal des ardents"

- Franz Hellens (1881-1972), "Les Réalités fantastiques"

- Vassily Kandinsky peint "Composition VIII"

- Hans Arp peint "Assiette-nombril et fourchettes"

- Kasimir Malevich, "Black Circle", "Black Cross"

- László Moholy-Nagy, "Construction in Enamel 3"

- Marcel Duchamp, "Le Grand verre, la Mariée mise à nu par ses célibataires, même"

- Max Ernst, "Les Hommes n'en sauront rien"

- Suzanne Valadon, "The Blue Room"

- Chaim Soutine, "Pastry Cook with Red Handkerchief"

- Max Beckmann, "Self-Portrait with Cigarette on Yellow Background"

- Robert Delaunay, "The Cardiff Team (L’équipe de Cardiff)"

- Tamara de Lempicka, "Perspective"

- Fernand Léger, "Woman with a Book"

- Georgia O'Keeffe (1887-1986) organise avec le photographe Alfred Stieglitz sa première exposition à New-York.

- Diego Rivera (1886-1957), commence à peindre ses énormes peintures murales dans un style narratif politique (Les Travailleurs de la Révolution, 1929) et exercera une énorme influence sur l'art mexicain...

- Otto Dix expose et suscite la controverse à Köln avec  "Der Schützengraben" (Das Kriegsbild), parmi une série d'œuvres anti-guerre réalisées dans les années 1920 et inspirées par son expérience de la guerre des tranchées pendant la Première Guerre mondiale. 

 - Cecil B. DeMille, "The Ten Commandments", Cecil B. DeMille (1881-1959) est l'un des principaux artisans du passage des courts aux longs métrages.

- Charles Chaplin , "A Woman of Paris", avec Edna Purviance, Clarence Geldart

- Abel Gance, "La Roue", le réalisateur y atteint une perfection visuelle

- "The Spanish Dancer", réalisé par Herbert Brenon, met en scène Pola Negri (1897-1987), actrice polonaise (le "volcan polonais") et première vedette européenne à se laisser tenter par Hollywood..

- Per Lindberg, "Norrtullsligan", avec Tora Teje,Inga Tidblad,Renée Björling

- Buster Keaton, Jack Blystone, "Our Hospitality ", avec Buster Keaton, Natalie Talmadge, Joe Keaton

-  Mauritz Stiller, "Le Vieux manoir" (Gunnar Hedes saga), avec Mary Johnson, Einar Hanson 

- Harold Lloyd (1893-1971), plus fameux en son temps que Charlie Chaplin ou Buster Keaton, joue dans "Monte là-dessus !" (Safety Last!, 1923) de Fred C. Newmeyer et Sam Taylor, "Faut pas s'en faire" (Why Worry?), "Ça t'la coupe" (Girl Shy, 1924), "Une riche famille" (Hot Water) de Fred C. Newmeyer et Sam Taylor, "Vive le sport" (The Freshman, 1925) de Fred C. Newmeyer et Sam Taylor...

- Le compositeur tchèque Leos Janacek (1854-1928) écrit ses premiers "Quatuors à cordes",  "Katya Kabanova" (1921), "La Petite Renarde rusée" (1923), et "La Messe glagolithique" (1927). 

- Darius Milhaud compose le ballet "La Création du monde"

- Arthur Honegger, "Pacific 231" 

- Manuel de Falla, "El retablo de Maese Pedro", opéra

- Francis Poulenc compose le ballet "Les Biches"

- Igor Stravinsky compose le ballet "Les Noces"

- Arnold Schoenberg compose "Suite pour piano" et met au point sa méthode nommée "sérialisme".

 

- Le cornettiste et compositeur de jazz Joe Oliver, dit King (1855-1938) enregistre avec Louis Armstrong "Mabel's Dream" et "Riverside Blues". - Bessie Smith (1894-1937) fait ses débuts d'enregistrement chez Columbia Records avec sa première chanson, "Downhearted Blues"... - La vogue du charleston démarre avec la chanson The Charleston composée par James P. Johnson pour son spectacle Runnin' Wild de Broadway : le charleston va devenir l'un élément essentiel des années folles (alias l'ère du jazz)...


1924

- Mort de Lénine (21 janv), Staline lui succède. - Staline dénonce l’idée de révolution permanente défendue par Trotski et lance le slogan de l’édification du socialisme dans un seul pays. 

- Plan Dawes de réaménagement des réparations dues par l'Allemagne. Les années 1924-1929 sont celles où l'Europe approche le plus de la stabilité, l'inflation a pris fin, l'industrie allemande retrouve sa vitalité, la France reconstruit rapidement ses régions dévastées et les Britanniques rétablissent en 1925 l'étalon-or, Poincaré réussira à stabiliser le franc en 1926...

- Création du Parti républicain espagnol par Manuel Azana - Laïcisation de l'Etat turc - Réunion du premier parlement égyptien - Prise de La Mecque par l'émir Ibn Saoud - Institution de quotas d'immigration aux Etats-Unis - Proclamation par Sun Yat-sen des Trois principes du peuple - Révolte Paulista à São Paulo au Brésil. - ...

- Première traversée de l'Atlantique (All/EU) par le dirigeable zeppelin. - Ouverture de l'Exposition internationale de Londres - Ouverture à Chamonix des premiers Jeux Olympiques d'Hiver - ..

- Robert Dart découvre le premier fossile d'australopithèque à Taung, Afrique du Sud.

 

 1924 - 1929 - Le surréalisme apparaît après la Première Guerre mondiale, en réaction à l’horreur suscitée par la violence des combats. Il appelle les artistes à se libérer des exigences de la morale et de la raison, à s’ouvrir à l’univers du rêve et de l’inconscient : il s’agit d’explorer l’écriture automatique, d’affirmer la puissance des images, de multiplier les jeux sur le langage. Les thèmes : le rêve, l’amour fou, le hasard, la folie.

Le mouvement littéraire et artistique est lancé par le Manifeste du surréalisme d'André Breton (1924). 1re exposition (1925) : Giorgio De Chirico (1888-1978), Hans Arp (1886-1966), Man Ray (1890-1976), Max Ernst (1891-1976), Marcel Duchamp (1887-1968), Joan Miro (1893-1983), Francis Picabia (1879-1953). Adeptes : Yves Tanguy (1900-1955), Dalí, René Magritte (1898-1967), Brauner, Paul Delvaux (1897-1994). En 1929, Breton publie le Second Manifeste du surréalisme.

En littérature : Soupault et Breton (Les Champs magnétiques, 1920), Eluard (Capitale de la douleur, 1926), Breton (Nadja, 1928), Aragon (Les Yeux d’Elsa, 1942).

 

Années 1920 - La "Renaissance de Harlem" (1918 env.-1937), le phénomène le plus riche d'influences de l'histoire littéraire noire américaine, explosion intellectuelle, sociale et artistique centrée sur Harlem, Manhattan, New York, Claude McKay, James Weldon Johnson, Hubert Harrison, Alain Locke (The New Negro), Langston Hughes, Zora Neale Hurston, Anne Spencer tentent de repenser la conception du « Nègre » sans tenir compte des stéréotypes blancs qui avaient influencé le rapport que les Noirs entretenaient avec leurs racines et entre eux....

 

- Sandor Ferenczi, "Thalassa. Psychanalyse des origines de la vie sexuelle" 

- Otto Rank, "Traumatisme de la naissance" 

- Karl Abraham, "Essai d'une histoire du développement de la libido sur le fondement de la psychanalyse des perturbations psychiques" 

- Marc Bloch, "Les Rois thaumaturges" 

- Max Scheler, "Problems of a Sociology of Knowledge" 

- Paul Valéry (1871-1945), "Variété I"

- Thomas Mann (1875-1955), "La montagne magique" (Der Zauberberg)

- Joseph Roth (1894-1939), "Hôtel Savoy"  

- Arthur Schnitzler (1862-1931), "Fräulein Else" (Mademoiselle Else)

- Robert Musil (1880-1942), "Drei Frauen" (Trois femmes)

- Ramón María del Valle-Inclán (1866-1936), "Luces de Bohemia"

- Marieluise Fleißer (1901-1974), "Fegefeuer in Ingolstadt" (Purgatoire à Ingolstadt)

- Edward Morgan Forster (1879-1970), "La Route des Indes" (A Passage to India)

- Marianne Moore (1887-1972), "Observations"

- Eugene E. O'Neill (1888-1953), "Le Désir sous les Ormes" (Desire Under the Elms)

- Edith Wharton (1862-1937), "Old New York" (novellas)

- Jean Giraudoux (1882-1944), "Juliette au pays des hommes"

- Paul Éluard (1895-1952), "Mourir de ne pas mourir"

- Pablo Neruda (1904-1973), "Vingt poèmes d'amour et une chanson désespérée"

- Evgueni Zamiatine (1884-1937), "Le Récit du plus important" (rus.)

- André Breton (1896-1966), "Poisson soluble"

- Karin Boye (1900-1941), ""Pays cachés" (Gömda Land, sued.)

- Siu Tche-mo (1897-1931), "Poèmes 1922-1924" (chin.)

- Henry Louis Mencken (1880-1956), "Prejudices", l'éveil des Etats-Unis à la critique.

- Ivor Armstrong Richards (1893-1979), "Principles of Literary Criticism"

- John Galworthy (1867-1933), "The Forest", le rejet de l'impérialisme britannique.

- Edwin Arlington Robinson (1869-1935), "The Man who died Twice"

- Vladislav Vancura (1891-1942), "Jean Marhoul, le Boulanger" (tcheq.)

 

- Mort de Franz Kafka - L'écrivain tchèque de langue allemande, Franz Kafka, meurt de la tuberculose au sanatorium de Kierling, près de Vienne. Son œuvre dépeint les difficultés des relations humaines et l'angoisse face au monde mécanique. Kafka demande dans son testament que ses écrits soient brûlés. 

- Claude Monet (1840-1926), "Le Pont japonais" (Musée Marmottan-Monet, Paris)

- Joan Miró (1893-1983), "Paysan catalan à la guitare" (Thyssen-Bornemisza, Madrid) 

- Marc Chagall (1887-1985), "Green Violinist" 

- Hans Baluschek  (1870–1935), "Auswanderer" (Märkisches Museum, Berlin) 

- George Wesley Bellows (1882-1925), "Dempsey and Firpo" (Whitney Museum of American Art), "Mr. and Mrs. Phillip Wase" 

- Theo van Doesburg (1883-1931), "Counter-composition VII." 

- Lovis Corinth, "Self Portrait with Palette" (Moma, New York) 

- Felice Casorati (1886-1963), "Double Portrait" (Galleria d'Arte Narciso, Turin)

- En 1924, à la croisée du cinéma, de la peinture et de la musique, Fernand Léger conçoit un film expérimental inspiré du "Ballet mécanique" de George Antheil, une expérimentation musicale d’inspiration futuriste et dadaïste, l’incarnation d’un avenir où les nouvelles machines repoussent les limites de la réalité. Son orchestration est composée pour seize pianos mécaniques, un xylophone, un tam-tam, sept sonnettes, mais aussi trois hélices d’avion et de nombreuses percussions.

- Ernst Lubitsch, "Forbidden Paradise", avec Pola Negri, dans le rôle principal.

- Buster Keaton et Donald Crisp, "The Navigator", avec Buster Keaton, Kathryn McGuire

- Buster Keaton, "Sherlock, Jr."

- Mauritz Stiller, "Gösta Berlings saga", avec Greta Garbo, the end of the golden age of Swedish silent...

- Friedrich Wilhelm Murnau, "Der Letzte Mann", avec Emil Jannings

- Raoul Walsh, "The Thief of Bagdad", avec Douglas Fairbanks

- Erich von Stroheim, "Les Rapaces" (Greed), avec Zasu Pitts, Gibson Gowland

- Raymond Bernard, "Le Miracle des loups", avec Raymond Bernard

- Marcel L'Herbier, "L'Inhumaine",  avec Jaque Catelain, Georgette Leblanc

- René Clair, "Entr'acte", avec Francis Picabia, Erik Satie, Man Ray, Marcel Duchamp

- Louis B.Mayer (1885-1957) fonde en 1924 la Metro-Goldwyn-Mayer et le star-system.

- Victor Sjöstrom, "He Who Gets Slapped", avec John Gilbert, Lon Chaney, Norma Shearer

- Frank Lloyd, "The Sea Hawk", avec Milton Sills, Enid Bennett, Lloyd Hughes

- Paul Leni, "Waxworks", avec Emil Jannings, Conrad Veidt, Werner Krauss

- Georges Gershwin, "Rhapsody in Blue"

- Maurice Ravel, "L'Enfant et les Sortilèges" 

- Giacomo Puccini, "Turandot"

- Francis Poulenc, "Les Biches" 

- Jean Sibelius, "Symphonie n° 7 en ut majeur" 

- Leoš Janáček, "La Petite Renarde rusée", "Quatuor n° 1"

- Anton Webern, "Trois petites pièces pour violoncelle et piano"

 

- Flechter Henderson (1897-1952), le premier compositeur à écrire des arrangements qui respectent l'improvisation du jazz et annoncent les "big bands" des années trente. 


1925

- Guerre du Rif, l'armée espagnole et la flotte française dans la baie d'Al Hoceïma dans le nord-est du Maroc. - Révolte druze de 1925-1927 en Syrie contre le pouvoir français - Accords de Locarno garantissant les frontières occidentales de l’Allemagne, de la Belgique et de la France. - Emeutes opposant musulmans et hindous à Aligarh - Paul von Hindenburg devient président de la République de Weimar - Création de la SS per les nazis en Allemagne - Soulèvement des Druzes en Syrie - L'afrikaans déclaré langue officielle de l'Union Sud-Africaine - 1er congrès du Klu-Klux-Klan - Mort de Sun Yat-sen en Chine, Tchang Kaï-Chek devient chef du Kuo-min-tang -..

- En 1925, la moitié des foyers américains ont l'électricité, chaque prise électrique de la maison devient une "source potentielle de confort et de loisirs" et chaque appareil présenté comme un "serviteur électrique". Les compagnies d'électricité font du porte-à-porte pour vendre des grille-pain électriques (plus d'un million), des percolateurs, des cuiseurs d'œufs, des gaufriers et même des grils pour les petits-déjeuners. L'obsession croissante pour le pain grillé et le gain de temps trouve son expression dans le pain tranché que commercialisera Chillicothe Baking Co. dans le Missouri dès 1928. Et c'est en 1926 que la société de William Hoover produit le premier aspirateur vertical commercial à sac sur tige...

- Enoncé du principe d'exclusion par le physicien Wolfgang Pauli qui donne une base à la classification périodique moderne.

- Publication de l'équation du mathématicien Erwin Schrödinger qui décrit l'évolution du profil ondulatoire d'une particule.

- Robert Park, Ernst Burgess, Roderick, "The City" - Entre 1910 et 1935, les sociologues de l’université de Chicago vont à travers l’étude de la ville, de l’immigration et de la déviance, forger un des courants les plus influents de la sociologie américaine. 

- Développement de la psychologie behavioriste, avec John B. Watson (1878-1958) : le seul objet d'étude est le comportement, et non la conscience.

- Franz Kafka (1883-1924), "Le Procès" (Der Prozess) - La lutte de Joseph K. pour obtenir son absolution dans un monde totalement incompréhensible...

 

- Marcel Mauss (1872-1950), "Essai sur le don, forme et raison de l'échange dans les sociétés archaïques"

- Maurice Halbwachs (1877-1945), "Les Cadres sociaux de la mémoire" 

- Sigmund Freud (1856-1939), "Hemmung, Symptom und Angst" (Inhibition, symptôme et angoisse)

- José Ortega y Gasset (1883-1955), "La deshumanización del arte"

- Miguel de Unamuno (1864-1936), "La agonía del cristianismo"

- Alain (1868-1951), "Propos sur le bonheur"

- Valery Larbaud (1881-1957), "Ce vice impuni, la lecture"

- Georges Edward Moore (1873-1958), "A Defense of Common Sense"

- Alfred North Whitehead (1861-1947), "Science and the Modern World "

 

- André Gide (1869-1951), "Les Faux-Monnayeurs"

- T.S. Eliot (1888-1965), "Les Hommes creux" (The Hollow Men)

- Bertolt Brecht (1898-1956), "Homme pour Homme" (Mann ist Mann)

- F.Scott Fitzgerald (1896-1940), "Gatsby le magnifique" (The Great Gatsby)

- Virginia Woolf (1882-1941), "Mrs Dalloway" (Mrs Dalloway)

- Début de la publication des oeuvres de la "Generación del 27" en Espagne.

- Rafael Alberti (1902-1999), "Marinero en tierra" (poèmes)

- Pío Baroja (1872-1956), "La nave de los locos"

- Stefan Zweig (1881-1942), "La Peur", recueil (Angst) incluant "Révélation inattendue d'un métier" (Unerwartete Bekanntschaft mit einem Handwerk), "Leporella", "Le Bouquiniste Mendel" (Buchmendel)

- Louis Aragon (1835-1982), "Le Mouvement perpétuel", "Le Paysan de Paris"

- Antonin Artaud (1896-1948), "L'Ombilic des limbes", "Le Pèse-nerfs"

- René Crevel (1900-1935), "Détours", "Mon corps et moi"

- Maurice Genevoix (1890-1980), "Raboliot"

- John Dos Passos (1890-1976), "Manhattan Transfer"

- Gertrude Stein (1874-1946), "The Making of Americans"

- Charles-Ferdinand Ramuz (1878-1947), "Joie dans le ciel"

- François Mauriac (1885-1970), "Le Désert de l'amour"

- Ernest Hemingway (1889-1961), "In Our Time" (premier recueil de nouvelles)

-  Theodore Dreiser (1871-1945), "An American Tragedy"

- Thomas Hardy (1840-1928), "Tess d'Urberville"

- Yoshiki Hayama (1894-1945), "Imbaifu" (La Prostituée)

- Blaise Cendrars (1887-1961), "L'Or"

- Maxime Gorki (1868-1936), "La Maison Artamonov" (Delo Artamonovic)

- Iouri Tynianov (1894-1943), "Kioukhlia" "Dekabrist Kjuhlja, rus.)

- Sean O'Casey (1884-1964), "Juno and the Paycock" (Junon et le paon, théâtre irl.)

- Bruce Barton (1886-1967), "The Man Nobody Knows", one of the decades best-selling books. 

- Les surréalistes exposent à Paris - La galerie Loeb à Paris accueille pour la première fois une exposition collective de peintres surréalistes. Les œuvres de Paul Klee, Man Ray, Juan Miro, Max Ernst et Pablo Picasso sont présentés au grand public. Le fondateur du mouvement, André Breton, et le poète Robert Desnos sont à l'origine de l'évènement.

- Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes à Paris d'avril à octobre 1925, et développement de l'Art déco, caractérisé par des reliefs stylisés, des ornementations géométriques. Aucun objet ne fut épargné par ce nouveau courant..

- Edward Hopper (1882-1967), "House by the Railroad" (MoMa New York)

- Thomas Hart Benton, "Pilgrim Landing"

- Edvard Munch, "Ashes", "The Dance of Life"

- Georges Braque, "Guitar, Plate, Fruit Dish, Pitcher, and Music Score"

- Isaak Brodsky, "Vladimir Lenin near Smolny"

- Pablo Picasso, "Mandolin, Fruit Bowl and Plaster Arm"

- Tamara de Lempicka, "Self-Portrait in the Green Bugatti"

- Miguel Covarrubias (1904-1957), "Rhapsody in Blue" (Collection particulière)

- Joan Miró, "Carnival of Harlequin", "Dancer"

- Theo van Doesburg, "Counter-Composition VI"

- Raoul Dufy, "Maritime Fête and Official Visit to Le Havre"

- Pierre Bonnard, "The Table", "The White Tablecloth"

- Walter Gropius (1883-1969) dessine l'immeuble du Bauhaus à Dessau.

- En 1925, Otto Dix s'installe à Berlin et participe à l'exposition "Neue Sachlichkeit", organisée par la Kunsthalle de Mannheim, où s'exposent George Grosz ("Daum marries her pedantic automaton George in May 1920, John Heartfield is very glad of it", Berlinische Galerie, "Republican Automatons", 1920, Museum of Modern Art, New York, "The Eclipse of the Sun", 1926), Max Beckmann, Heinrich Maria Davringhausen, Karl Hubbuch (Crime passionnel dans la Jägerstrasse, 1922), Rudolf Schlichter ("Portrait of Margot", 1924), Georg Scholz (War Veterans' Association, 1922) - Otto Dix, "Bildnis der Journalistin Sylvia von Harden" (1926, Musée National d’Art Moderne, Paris)..

- En 1925, les Etats-Unis comptent près d'un millier de salles de cinéma, de véritables cathédrales édifiées pour célébrer le culte du cinéma, aux styles architecturaux et décoratifs mis à la disposition de tous les publics, la distinction de classe n'y existe pas : "toute l'aventure, tout le romanesque, tous les frissons qui vous manquent quotidiennement se trouvent dans le cinéma" (Paramount, 1925).

- Georg Wilhelm Pabst  produit "La rue sans joie" (Die freudlose gasse), avec : Greta Garbo (Greta Rumfort). Vienne, au lendemain de la défaite de 1918, est en proie au spectre de l'inflation et de la débauche. Dans la maison de passe de la Greifer, rue Melchior, se retrouvent le soir les riches financiers. Tout près de là, une boucherie tenue par un margoulin sans scrupules, devant laquelle font queue les déshérités. Dans ce décor sans joie vient échouer la famille du conseiller Rumfort, qui s'est ruiné à la suite de spéculations boursières : sa fille aînée, Greta, fait de son mieux pour subvenir aux besoins des siens sans se laisser aller aux sollicitations de la rue. Greta Garbo,l'année suivante, gagne Hollywood et va donner naissance à l'un des plus grands mythes cinématographiques...

- "La ruée vers l'or" (The Gold Rush) de Charles Cha­plin voit le jour, sur les écrans, en 1925. Le tour­nage a eu lieu dans la Sier­ra Ne­va­da et en stu­dio. La pre­mière image montre la pro­ces­sion de cher­cheurs d'or grim­pant le long d'une pente nei­geuse et tra­ver­sant le Chil­koot Pass, au Klon­dike, lors de la ruée de 1890. Mais le mythe de la conquête va être ra­me­né à des di­men­sions plus hu­maines, celles d'un pauvre pros­pec­teur égaré dans le froid, la neige et te­naillé par la faim. 

- Sergueï Eisenstein, avec la "Grève" (1924), le "Le Cuirassé Potemkine" (1925), "Octobre" (1927), édifie à l'intention du public soviétique le mythe de la Révolution russe, le film doit se construire dans l'esprit du spectateur  à travers une association d'idées créée par la collision dynamique des plans...

- Erich von Stroheim, "The Merry Widow", avec Mae Murray, John Gilbert 

- Marcel L'Herbier, "Feu Mathias Pascal", avec Ivan Mosjoukine

- Buster Keaton, "Seven Chances"

- King Vidor, George W. Hill , "The Big Parade", avec John Gilbert, Claire Adams, ce sera le plus gros succès commercial au box office du cinéma muet.

- Lon Chaney incarne, dans un de ses rôles les plus célèbres, "The Phantom of the Opera", réalisé par Rupert Julian, un maître du maquillage qui avait débuté avec "The Miracle Man", réalisé par George Loane Tucker en 1919...

- Leo McCarey, "Mighty Like a Moose" (Charlie Chase, Vivien Oakland)

- Fred Niblo, "Ben-Hur: A Tale of the Christ"

- Vsevolod Pudovkin, Nikolai Shpikovsky, "Chess Fever", avec José Raúl Capablanca, Vladimir Fogel, Anna Zemtsova

- La musique s'inspire du nouvel univers technologique qui se met en place, avec "Le pas d’acier", ballet en deux tableaux de Sergueï Prokofiev composé en 1925, "Pacific 231", œuvre orchestrale d’Arthur Honegger crée le 8 mai 1923 à l'Opéra Garnier sous la direction de Serge Koussevitzky..

- Dimitri Chostakovitch, "Symphonie n°1" - Comme ses contemporains, en 1917, Chostakovitch doit faire correspondre sa musique aux règles strictes du Parti sous peine de passer pour anti démocrate. Plutôt que d'émigrer, il choisit de rester et de servir le mieux possible le régime. Musicien officiel, il ne cesse d'offrir son talent aux cérémonies commémorant la révolution : quinze symphonies, des concertos, dont deux pour violoncelle (dédiés au virtuose Rostropovitch), un oratorio, des cantates, des musiques de film, des mélodies, des pièces pour piano, qui lui valent une quantité impressionnante de récompenses ...

- Gabriel Fauré, "Quatuor à cordes"

- Alban Berg, "Wozzeck"

- George Gershwin, "Concerto en fa" 

 

-  Louis Armstrong enregistre à Chicago la première séance du Hot Five avec Lil Hardin au piano, Johnny Dodds à la clarinette, Baby Dodds à la batterie et Kid Ory au trombone. - Joséphine Baker se produit à Paris dans la Revue Nègre - ...


1926

- Le nombre de chômeurs secourus passe de 200 000 (1925) à 2 millions au cours de l’été 1926, en Allemagne - Trotski, Zinoviev et Kamenev tentent d'endiguer l’ascension de Staline - Fin de la guerre du Rif au Maroc - Soulèvement des Cristeros, paysans et catholiques, contre le gouvernement mexicain - Campagne militaire menée par le Kuomintang de Tchang Kaï-chek pour unifier la Chine. - Intervention américaine au Nicaragua.

- Fin l’époque libérale au Japon, début du règne de Shōwa (Hirohito) - 1926, une des grèves les plus sanglantes qu'aient connu la classe ouvrière japonaise, retracée par Tokunaga Sunao (1899-1958), "Quartier sans Soleil" (Taiyô no nai machi)...

- Echec de la grève générale au Royaume-Uni et reflux de la vague syndicale - Coup d’État militaire en Pologne du maréchal Józef Piłsudski - Enième coup d'État à Lisbonne, le général Gomes de Costa met fin au régime parlementaire instaurant une dictature militaire qui sera consolidée avec l'arrivée en 1928 d'Antonio de Oliveira Salazar. - Instauration de la République au Liban - Reza Pahlavi, couronné roi de Perse - ...

- Première démonstration de la télévision - L'inventeur écossais John Baird présente devant la Royal Institution de Londres son procédé de réception d'images sur tube cathodique. Il nomme son invention "téléviseur".  En 1930, Baird commercialisera le premier récepteur grand public. 

- Coco Chanel propose la petite robe noire - Au sortir de la Première Guerre Mondiale, les femmes françaises commencent à s’émanciper, tandis que sports et loisirs se démocratisent développant la demande de tenues confortables. La mode des années 20 marque l’âge d’or des couturiers...

- Vladimir Vernadski (1863-1945) pense que la vie est une force géologique susceptible de façonner la Terre.

 

- Antonio Gramsci (1891-1937) propose le terme d' "hégémonie culturelle" pour décrire la manière dont une seule et unique classe sociale domine progressivement la société dans laquelle elle se trouve.

 

- Langston Hugues (1902-1967), "The Weary Blues", "I, too, sing America. / I am the darker brother. / They send me to eat in the kitchen / When company comes, / But I laugh, / And eat well, / And grow strong...."

 

- Ernest Hemingway (1899-1961), "The sun also rises" (Le soleil se lève aussi) : marque l'apparition du terme de "lost generation", une génération d'écrivains américains nés entre 1883 et 1900, fuyant les "Roaring Twenties" de la prospérité naissante : Gertrude Stein, F. Scott Fitzgerald, T. S. Eliot, Ezra Pound, Sylvia Beach, mais aussi John Dos Passos, William Faulkner, Djuna Barnes...

 

- Alain, "Le Citoyen contre les pouvoirs" 

- Pierre Janet, "De l'angoisse à l'extase. Études sur les croyances et les sentiments" 

- Marcel Granet, "La Religion des Chinois"

- Bernard Groethuysen, "Introduction à la pensée philosophique allemande depuis Nietzsche"

- Paul Valéry, "Monsieur Teste"

- Vladimir Nabokov, "Machenka"  

- Corrado Alvaro, "L'uomo del labirinto" 

- Arthur Schnitzler, "Traumnovelle" (La Nouvelle rêvée)

- David Herbert Lawrence, "The Plumed Serpent"

- Thomas Mann, "Unordnung und frühes Leid" (Désordre)

- Mark Twain, "Les Aventures de Tom Sawyer" 

- Edouard Bourdet (1887-1945), "La Prisonnière" (comédie)

- Agatha Christie, "Le Meurtre de Roger Ackroyd" (The Murder of Roger Ackroyd) 

- Georges Bernanos, "Sous le Soleil de Satan" 

- Luigi Pirandello, "Un, personne et cent mille" (Uno, nessuno e centomila)

- Ramón María del Valle-Inclán, "Tirano Banderas"

- Alexander Lernet-Holenia, "Österreichische Komödie"

- Langston Hughes, "The Negro Artist and the Racial Mountain" 

- Jaroslav Hasek, "Le brave soldat Chveik" 

- Franz Kafka, "Le Chateau" (Das Schloss)

- William Faulkner, "Soldier's Pay"

- Paul Eluard, "Capitale de la douleur"

- Thomas Eward Lawrence, Lawrence d'Arabie (1888-1935), "Seven Pillars of Wisdom"

- Maria Dabrowska (1889-1965), "Les Gens de là-bas" (Ludzie stamtad, pol.)

- Emile Bréhier (1876-1952), "Histoire de la Philosophie" (7 volumes, 1926-1932)

- Marieluise Fleißer, "Pioniere in Ingolstadt" (Pionniers à Ingolstadt)

- Hugh MacDiarmid (1892-1978), "A Drunk Man Looks at the Thistle" (poem.scotl.)

- Georg Scholz, "Selbstporträt vor der Litfaßsäule" (Staatliche Kunsthalle Karlsruhe)

- Rudolf Wacker, "Selbstbildnis mit orangefarbener Palette"

- René Magritte, "The Threatened Assassin"

- Claude Monet, "Les agapanthes" (Musée Marmottan)

- Georgia O'Keeffe (1887-1986), "Black Iris" - "Rue, New York" (Collection particulière)

- Boris Mikhailovich Kustodiev, "The Artist's Daughter, Irina"

- Thomas Hart Benton, "The Lord is My Shepherd"

- Henri Matisse, "Yellow Odalisque"

- Joan Miró, "Person Throwing a Stone at a Bird"

- Carlo Carrà, "After the Sunset"

- Francis Picabia, "Woman with a Dog"

- Giorgio de Chirico, "La famille du peintre (The Painter's Family)"

- Otto Dix, "Portrait of the Journalist Sulvia von Harden"

- George Grosz (1893-1959), "Les Piliers de la société" (Galerie nationale, Berlin)

- Oskar Kokoschka (1886-1980), "Londres, vue de la Tamise en soirée" (Collection particulière)

- Paul Klee, "Villas florentines" (1926, Paris, Musée Pompidou)

Le milieu des années 1920 est considéré comme l'âge d'or du cinéma muet, les réalisateurs de cette époque atteignent une grandeur visuelle et une intimité émotionnelle jamais atteintes, à tel point que l'arrivée du son a pu être ressentie, pour un temps, comme une régression : il faudra en effet des années avant que les réalisateurs puissent à nouveau combiner avec aisance les nouvelles ressources techniques mises à leur disposition.

- Clarence Brown, "Flesh and the Devil", avec Greta Garbo, John Gilbert, une Greta Garbo (1905-1990) qui prend la place de Theda Bara dans le rôle des femmes fatales après avoir tourné "The Temptress", de Fred Niblo et Mauritz Stiller. 

- Albert Parker, "The Black Pirate", avec Douglas Fairbanks, Billie Dove

- Georg Wilhelm Pabst, "Les Mystères d'une âme" (Geheimnisse einer Seele), avec Werner Krauss, Hertha von Walther, le premier film s'inspirant de la psychanalyse élaborée par un certain Sigmund Freud, les séquences de rêve y sont saisissantes...

- Frank Capra et Harry Edwards, "Tramp, Tramp, Tramp", avec Harry Langdon, Joan Crawford

- Henry King, "The Winning of Barbara Worth", avec Ronald Colman, Gary Cooper

- Josef von Sternberg, "Les Nuits de Chicago" (Underworld), avec George Bancroft 

- Jean Renoir , "Nana", avec Catherine Hessling

- Buster Keaton, "Battling Butler", avec Buster Keaton, Sally O'Neil

- Dimitri Kirsanoff, "Menilmontant", avec Nadia Sibirskaïa, Yolande Beaulieu

- Teinosuke Kinugasa, "A Page of Madness", avec Eiko Minami

- Kenji Mizoguchi, "L'Amour fou d'une maîtresse de chant"

- F.W. Murnau, "Faust, Eine deutsche Volkssage", avec Gösta Ekman, Emil Jannings, Camilla Horn

- Viktor Tourjansky, "Michel Strogoff ", avec Ivan Mozzhukhin, Nathalie Kovanko 

- Vsévolod Poudovkine, "La Mère", avec ses théories sur le montage qui le rendirent célèbre, il appartient à cette génération de jeunes réalisateurs russes qui se formèrent en travaillant sur des petits films d'actualités et propagande (agitka) destinés à soutenir la Révolution dans les endroits les plus reculés de la Russie (Cuba fit de même en son temps): Lev Kouléchov (1899-1970), Vsevolod Poudovkine (1893-1953), Sergueï Eisenstein (1898-1948), Dziga Vertov (1896-1954), Léonid Trauberg (1902-1990), Grigori Kozintsev (1905-1973, tous deux réalisateur de "La Nouvelle Babylone" (Novy Vavilon, 1929). E, 1930, Staline réprimera le cinéma novateur le jugeant potentiellement trop critique...

- Leoš Janáček, "Sinfonietta"

- Zoltán Kodály, "Háry János", opéra 

- Georges Enesco, "Sonate "dans le caractère populaire roumain"

- Joaquin Turina, "Oración del torero", quatuor à cordes

- André Messager (1853-1929), "Passionnément", comédie musicale créée le 15 janvier 1926.


1927

- Début de la guerre civile nationaliste-communiste en Chine (1927-1949) entre Tchang Kaï-chek et Zhu De, Mao Zedong - Bombardement anglo-américain de Nankin en Chine - Ecrasement de l'insurrection communiste  de Canton (Chine) - Mise hors la loi de la grève générale en Grande-Bretagne - Révoltes communistes en Autriche (Wiener Justizpalastbrand) - Léon Trotski et Grigori Zinoviev sont expulsés du Parti communiste de l’Union soviétique - Reconnaissance de l'indépendance de l'Arabie par la Grande-Bretagne - Découverte du gisement de pétrole de Baba Gurgur, près de Kirkouk, en Irak - Début de la guérilla contre la présence militaire américaine au Nicaragua - ...

- L'aviateur américain Charles Lindbergh, 25 ans, réussit la traversée de l'Atlantique en solitaire et sans escale. Parti la veille de Roosevelt Field près de New York à bord du monoplan "Spirit of Saint Louis", il arrive à l'aéroport du Bourget (Seine-Saint-Denis) envahi par 200 000 spectateurs. - Premier service de téléphonie par câble transatlantique entre Londres et New York - Les "mousquetaires" français, Borotra, Brugnon, Cochet et Lacoste remportent la Coupe Davis de tennis - ..

- Enoncé du principe d'incertitude par Werner Heisenberg (1901-1976) - Georges Lemaître (1894-1966)propose la Théorie du Big Bang : à l'origine, l'univers était un minuscule point qui se dilata pour atteindre sa forme actuelle. - Heisenberg et Bohr proposent l'interprétation dite de Copenhague sur la façon dont les évènements quantiques influent sur le monde macroscopique. - N.V.Sidgwick (1873-1952), "Théorie électronique de la valence" - 

- Martin Heidegger (1889-1976), "Etre et Temps" - Heidegger devient un intellectuel publique d'envergure et relance l'étude philosophique de l'être et de la nature de l'existence.

 

- Anna Freud (1895-1982), "Einführung in die Technik der Kinderanalyse" (Introduction à la psychologie des enfants

- Sigmund Freud (1856-1939), "Die Zukunft einer Illusion" (L'Avenir d'une illusion)

- Alfred Adler (1870-1937), "Connaissance de l'homme. Étude de caractérologie individuelle" 'Menschenkenntnis) 

- Gaston Bachelard (1884-1962), "Essai sur la connaissance approchée"

- Julien Benda (1867-1956), "La trahison des clercs"  

- Daniel Halévy (1872-1962), "La Fin des Notables"

- Bernard Groethuysen (1880-1946), "Origines de l’esprit bourgeois en France"

- Ivan Petrovich Pavlov (1849-1936), "Les Réflexes conditionnés"

- Carl Schmitt (1888-1985), "The Concept of the Political" 

- Karl Kautsky (1854-1938), "La Conception matérialiste de l'Histoire"  

- Bronislaw Malinowski, "La sexualité et sa répression dans les sociétés primitives" (Sex and Repression in Savage Society)

- Antonio Gramsci (1891-1937), début de ses "Cahiers de prison"

- Max Planck (1858-1947), "Introduction à la Physique théorique"

- Elie Faure (1873-1937), "L'Esprit des formes"

- François Mauriac (1885-1970), "Thérèse Desqueyroux"

- Joseph Roth (1894-1939), "La Fuite sans fin" (Die Fluch ohne Ende)

- Hugo von Hofmannsthals (1874-1929), "Wert und Ehre deutscher Sprache"

- Gerardo Diego (1896-1987), "Antologia poética en honor de Gongora" (esp)

- José Maria Salaverra (1873-1940), "Instantes" (Instants, esp)

 

- Stefan Zweig (1881-1942), "La Confusion des sentiments", recueil (Verwirrung der Gefühle - Drei Novellen) comprenant "Notes intimes du professeur R de D", "Vingt-quatre heures de la vie d'une femme" (Vierundzwanzig Stunden aus dem Leben einer Frau), "Destruction d’un cœur" (Untergang eines Herzens)

 

- Hermann Hesse (1877-1962), "Le Loup des steppes" (Der Steppenwolf), "Die Nürnberger Reise"

- Arnold Zweig (1887-1968), "Der Streit um den Sergeanten Grischa" (Le cas du sergent Grischa)

- Countee Cullen (1903-1946), "The Ballad of the Brown Girl", "Copper Sun"

- Marcel Proust (1871-1922), "Le Temps retrouvé" 

- Georges Bataille (1897-1962), "L'Anus solaire"

- Yves Tanguy, "Il faisait ce qu'il voulait"

- Pierre Albert-Birot (1876-1967), "Poèmes à l'autre moi"

- Leopold Staff (1878-1957), "Le chas de l'aiguille" (Ucho igielne, pol.)

- Hendrik Marsman (1899-1940), "Paradise Regained" (holl.)

- Thornton Wilder (1897-1975), "The Bridge of San Luis Rey"

- Virginia Woolf (1882-1941), "To the Light-House" (La Promenade au Phare)

- Marcel Jouhandeau (1888-1979), "Prudence Hautechaume" (nouvelles)

- Pierre Mac Orlan (1882-1970), "Le Quai des Brumes"

- Max Beckmann (1884-1950), "Self-Portrait in a Tuxedo" (Musée Bush-Reisinger, Boston)

- Tamara de Lempicka (1898-1980),  "Jeune Fille en vert" (Musée national d'Art moderne, Paris)

- Edward Hopper, "Automat", "Drug Store"

- Ernst Ludwig Kirchner, "Eine Klünstlerruppe" (Museum Ludwig, Köln)

- Paul Klee (1879-1940), "Partie de G." (Musées nationaux, Berlin)

- Lotte Laserstein, "Im Gasthaus"

- Christian Schad (1894-1982), "Autoportrait avec modèle" (Tate Collection, Londres)

- Leonora Carrington (1917-2011), "Autoportrait" (Metropolitan Museum of Art) - «Michelet, qui a rendu si belle justice à la Sorcière, met chez elle en lumière ces deux dons, inestimables du fait qu’ils ne sont départis qu’à la femme, “l’illuminisme de la folie lucide” et “la sublime puissance de la conception solitaire”», écrit d'elle André Breton dans son Anthologie de l’humour noir...

- F.W.Murnau, "L'Aurore" (Sunrise : A Song of Two Humans), avec Janet Gaynor, George O'Brien, Margaret Livingstone. Dans un village, un homme, marié à une sage et modeste épouse, est tenté de tuer son épouse après avoir rencontré une séduisante femme de la ville... 

- "Métropolis", film muet de Fritz Lang et premier film de science-fiction. Joh Fredersen règne en despote sur Métropolis, la cité de l'avenir. La ville est divisée en deux : en haut, la ville des maîtres, comme une pyramide gigantesque ; dans les profondeurs, la ville des travailleurs, esclaves aux maisons informes. Un jour, aux portes du jardin éternel ou Freder, le fils de Fredersen, coule des jours heureux en compagnie de ses riches amis, apparait Maria, entourée d'une troupe d'enfants misérables... 

- Buster Keaton, "Le Mécano de la General" (The General). "L'Homme qui ne rit jamais", Buster Keaton (1895-1966) affronte le chaos du monde et n'exprime son émotion que par d'infimes mouvements faciaux (Les Lois de l'hospitalité, 1923, la Croisière du Navigator, 1924). L'histoire déroule ici pendant la guerre civile américaine (1861-65) et exploite le thème de la rédemption personnelle : Keaton incarne Johnny Gray, le mécanicien de la locomotive à vapeur The General, dénoncé par sa lâcheté lorsqu'il est refusé pour servir dans l'armée confédérée parce qu'il est trop précieux pour le Sud en tant que mécanicien ferroviaire. Le destin lui donnera l'occasion de prouver son courage...

- Avec "Underworld",  réalisé par Josef von Sternberg sur un scénario de Ben Hecht, avec George Bancroft et Evelyn Brent, le cinéma renonce aux héros et héroïnes pour se peupler de bandits et de prostitués..

- Abel Gance, "Napoléon", avec Albert Dieudonné

- Tod Browning, "L'Inconnu" (The Unknown), avec Lon Chaney, Joan Crawford

- Frank Capra, "Long Pants", avec Harry Langdon

- Alfred Hitchcock, "The Lodger: A Story of London Fog", "Downhill"

- Frank Borzage, "7th Heaven", avec Janet Gaynor, Charles Farrell

- Yakov Protazanov, "Sorok pervyy" (The Forty-First), avec  Ada Vojtsik, Ivan Koval-Samborsky

- Warner Bros, première compagnie à produire des films avec accompagnement musical synchronisé, "Don Juan" (1926), "The Jazz Singer" (1927)réalisé par Alan Crosland, comportant des passages parlants, le passage au film sonore s'effectua par la suite très rapidement...

- Incarcération de l'actrice Mae West pour indécence dans sa pièce "Sex"

- La Fox crée les Movietone News, films sonores d'actualités. 

- Clarence G. Badger et Josef von Sternberg , "Le Coup de foudre" ("It"), avec Clara Bow qui, vendeuse dans un grand magasin de Manhattan, parvient à séduire son patron, et devient un sex-symbol des années 20-30...

- Clara Bow (1905-1965), première "It-Girl"première actrice à la couverture médiatique disproportionnée, à l'instabilité chronique et aux scandales permanents mis en scène par Paramount, "flapper" (jeune femme émancipée) aux accroche-coeurs et aux lèvres pulpeuses, un phénomène des années 1924-1929 :   "Grit", écrit par F. Scott Fitzgerald en 1924 et réalisé par Frank Tuttle, "Kiss Me Again", réalisé par Ernst Lubitsch en 1925, "My Lady of Whims" (1925, Dallas M. Fitzgerald), "The Plastic Age" (Wesley Ruggles, 1925), "Mantrap" (Victor Fleming, 1926), "It", réalisé par Clarence Badger (1927), "Get Your Man" (Dorothy Arzner, 1927), "Red Hair" (Clarence G. Badger, 1928), "The Canary Murder Case", de Frank Tuttle, avec Louise Brooks en 1929... Tout a débuté avec le fameux "It", le "ça", le magnétisme et l'attirance, le sex appeal,  que tout un chacun peut trouver en lui,  décrit par la romancière Elinor Glyn (1864-1943) - "It" (1927), "The Flirt and the Flapper" (1927) - en ces termes : «IT is that quality possessed by some which draws all others with its magnetic force. With IT you win all men if you are a woman—and all women if you are a man. IT can be a quality of the mind as well as a physical attraction....»

- George Enesco, "Sonate pour violon n°3"

- Karol Szymanowski, "Stabat Mater"

- Leos Janacek, "Messe glagolitique"

- Concerto pour piano n° 1 de Bartók sous la direction de Wilhelm Furtwängler

- Virgil Thomson (1896-1989), "Four Saints in Three Acts"

 

- Au sein du Hot Seven qu’il dirige, Louis Armstrong enregistre de nombreux titres dont Weary Blues. C’est l’époque où «Satchmo» compose ses plus grands chefs-d’œuvre. Cette même année, il revient à une formation « Hot Five », abandonne le cornet pour le son plus brillant de la trompette et enregistre des dizaines de titres.

- La formation de Duke Ellington se produit pour la première fois au Cotton Club à Harlem, salle dans laquelle il jouera jusqu’à 1932. Il est alors l’inventeur du style "jungle" reposant sur des cuivres de sourdines, tandis que l’année 1927 est celle d’enregistrements majeurs. La célébrité du pianiste et chef d’orchestre, qui multiplie les concerts, dépasse alors largement New York. - La chanteuse de jazz Bessie Smith (1894-1937), vedette de la tournée "Harlem Frolics" qui remporte un énorme succès à New York. - Première à Broadway de "Showboat" sous la direction de Florenz Ziegfeld, une comédie musicale écrite par Jerome Kern (1885-1945): au nombre de ses airs les plus connus figure le fameux "Ol'Man River"...


1928

- Détente internationale avec le pacte Briand-Kellogg, la guerre hors la loi - L’Allemagne, première puissance mondiale pour la chimie, l’optique, l’électrotechnique et les industries mécaniques - Aux élections législatives de 1928, les Nazis n'obtiennent que 2,1% des voix mais leur influence grandit dans le nord et le centre de l'Allemagne. - "Crise des grains" et abandon de la NEP par Staline : mise en oeuvre du premier plan quinquennal soviétique, début de la collectivisation des terres - Election de Herbert Hoover aux USA - - Réunification chinoise sous Tchang Kaï-chek - Entente entre les principales compagnies pétrolières (As-Is Agreement) - Condamnation à 20 ans de prison du dirigeant communiste italien Antonio Gramsci - Extension du droit de vote en G-B aux femmes âgées de plus de 21 ans - Dictature du roi Fouad Ier en Egypte - Création par Nehru d'une ligue pour l'indépendance de l'Inde - Occupation totale du Shandong (Chine) par les Japonais - ...

- Le physicien Paul Dirac (1902-1984) suppose l'existence de l’antimatière dans le cadre de ses recherches sur une théorie combinant les principes de la mécanique quantique et ceux de la relativité restreinte. Ces trente premières années du XXe jettent les bases de la physique moderne.

- Alexander Flemming découvre un traitement qui détruit les bactéries et empêche toute infection, la pénicilline est ainsi le premier antibiotique.

- Rudolf Carnap (1891-1970), "La Construction logique du monde" (Der logische Aufbau der Welt) - Le Positivisme logique (ou empirisme logique, néo-positivisme, empirisme rationnel) est une école philosophique propre au Cercle de Vienne, fondé par un groupe réunissant des scientifiques et philosophes viennois dans les années 1920. On compte notamment dans ses rangs Moritz Schlick, Hans Hahn, Otto Neurath, Carnap. Le Cercle de Vienne est l'auteur d'un manifeste, publié en 1929 sous le titre "La conception scientifique du monde", où il expose ses thèses principales.

 

- José Carlos Mariategui (1894-1930), "Sept Essais d'interprétation de la réalité péruvienne" (Siete ensayos de interpretacion de la realidad peruana", par un socialiste nourri aux sources européennes...

- André Breton (1896-1966), "Nadja" - célèbre roman surréaliste renversant les distinctions entre rêve et réalité.

- Margaret Mead (1901-1978), "Coming of Age in Samoa" 

- Nicolas Kondratieff (1892-1938) publie son livre sur les cycles économiques (The Major Economic Cycles)

- Lucien Febvre (1878-1956), "Un Destin : Martin Luther"

- Gabriel Marcel (1889-1973), "Journal métaphysique", la première philosophie française de l'existence.

- Carl C. Jung (1875-1961), "Dialectique du Moi et de l'inconscient"

- Georges Politzer (1903-1942), "Critique des fondements de la psychologie" 

- Vladimir Propp (1895-1970), "Morphologie du Conte"

- Eugeni d'Ors i Rovira (1881-1954), "Las ideas y las formas"

 

- Federico García Lorca (1898-1936), "Romancero gitano"

- Jorge Guillén (1894-1984), "Cantico"

- Virginia Woolf (1882-1941), "Orlando, a biography" 

- Nella Larsen (1891-1964), "Quicksand"

- Evelyn Waugh (1903-1966), "Decline and Fall" (Grandeur et Décadence)

- John Dos Passos (1896-1970), "Manhattan Transfer"

- Aldous Huxley (1894-1963), "Point contre point" (Point Counter Point)

- David Herbert Lawrence (1885-1930), "L'Amant de lady Chatterley" (Lady Chatterley's Lover), "La Femme qui s'enfuit" (The Woman who Rode Away and other stories)

- Vladimir Nabokov (1899-1977), "Roi, dame, valet" (King, Queen, Knave)

- Jakob Wassermann (1873-1934), "L’Affaire Maurizius", "Das Gold von Caxamalca"

- Arthur Schnitzler (1862-1931), "Therese. Chronik eines Frauenlebens" 

- Anna Seghers (1900-1983), "Aufstand der Fischer von St. Barbara" (La Révolte des pêcheurs de Sainte-Barbara)

- Jules Supervielle (1884-1960), "L'Enfant de la haute mer"

- Arthur Lundkvist (1906-1991), "Incandescence" (Glöd, recueil, sued.)

- Tristan Tzara (1896-1963), "Indicateur des chemins de coeur" (recueil)

- Bertolt Brecht (1898-1956), "L'Opéra de quat'sous" (Die Dreigroschenoper)

- Christopher Isherwood (1904-1986), "All the Conspirators"  (Tous les conspirateurs)

- Roger Vitrac (1899-1952), "Victor ou Les enfants au pouvoir"

- Georges Bataille (1897-1962), "Histoire de l'oeil" - roman érotique dominé par l'analyse littéraire.

- André Malraux (1901-1976), "Les Conquérants"

- Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944), "Courrier sud"

- Joseph Kessel (1898-1979), "Belle de jour"

- Radclyffe Hall (1880-1943), "Le Puits de solitude" (The Well of Loneliness)

- Marcel Pagnol (1895-1974), "Topaze"

- Anna Seghers (1900-1983), "Aufstand der Fischer von St.Barbara"

- Frédéric Paulhan (1856-1931), "Les Puissances de l'abstraction"

- Valentin Kataïev (1897-1986), "La Quadrature du Cercle" (Kvadratura kruga, rus.)

- Ford Madox Ford (1873-1939), "Parade's End" (1924-1928)

- Vera Inber (1890-1972), "Une Place au soleil" (Mesto pod solncem, rus.)

- Carlos Fuentes (1928), "La region mas transparente" (mex.)

- Kazimiera Illakowicz (1892-1983), "Le Miroir de la nuit" (Zwierciadlo nocy, pol.)

- Garcia Lorca (1898-1936), "Romancero gitano" (Romancero gitan)

- Jorge Guillén (1893-1984), "Cántico" (Cantique, esp.) 

- Léon Chestov (1866-1938), "Le Pouvoir des Clés" (Potestas clavium, rus.)

- Tanizaki Jun-ichirô (1886-1965), "Le Goût des orties" (Tade kuu mushi, jap)

- Miroslav Krieza (1893-1981), "Les Glembay" (Glembajevi, 1928-1930, croat.)

- George Bernard Shaw (1856-1950), "The Intelligent Woman's Guide to Socialism"

- André Breton, Le Surréalisme et la peinture, avec 77 photogravures d'après Jean Arp, Georges Braque, Giorgio De Chirico, Max Ernst, André Masson, Francis Picabia, Picasso, Man Ray, Yves Tanguy

- Charles Demuth, "The Figure 5 in Gold"

- Roger Eliot Fry, "Self Portrait"

- Edward Hopper, "Night Windows"

- René Magritte, "Les Amants"

- Kasimir Malevich, "Haymaking", "Peasants"

- Frida Khalo (1907-1954), "Retrato de Cristina, mi Hermana" (Collection particulière)

- Joan Miró, "Dutch Interior" (1928, New York, Museum of Modern Art)

- Projection du premier long métrage américain entièrement parlant, "Lights of New York".

- "Loulou" (Die Büchse der Pandora), film de G.W.Pabst, avec Louise Brooks. Loulou est une jeune femme qui ne s'encombre d'aucun préjugé et vit pour l'amour et le plaisir. Elle est la maîtresse de plusieurs hommes, dont elle fait le malheur à tour de rôle. Suivi du "Journal d'une fille perdue" (Das tagebuch einer verlorenen). 

- Howard Hawks, "A Girl in Every Port",  film muet avec Louise Brooks qui trouve la même année un de ses grands rôles américains dans l'un des derniers films muets, "Beggars of Life", avec Richard Arlen et Wallace Beery, réalisé par William A. Wellman qui y tourne l'une des premières scènes parlantes du cinéma.

- Luis Bunuel, "Un chien andalou", avec Pierre Batcheff, Simone Mareuil

- Buster Keaton, Charles Reisner, "Steamboat Bill, Jr."

- Jean Epstein, "The Fall of the House of Usher", avec Jean Debucourt, Abel Gance

- Jean Grémillon, "Maldone", avec Annabella

- Germaine Dulac, "La Coquille et le clergyman", hallucinations érotiques surréalistes

- Man Ray, "L’Etoile de Mer", avec Kiki of Montparnasse, André de la Rivière, Robert Desnos

- Ted Wilde, "Speedy" (Harold Lloyd), avec Harold Lloyd, Ann Christy, Bert Woodruff

- Victor Sjöström, "The Wind", avec Lillian Gish, Lars Hanson, Montagu Love

- Tod Browning, "West of Zanzibar", avec Lon Chaney, Lionel Barrymore, Mary Nolan

- Marshall Neilan, "Stella Maris", avec Mary Pickford, Ida Waterman

- King Vidor, "Show People", avec Charlie Chaplin, Douglas Fairbanks, William S. Hart

- "Our Dancing Daughters", réalisé par Harry Beaumont sur le fameux "relâchement des mœurs de la jeunesse" qui a eu lieu dans les années 1920, met en scène aux côtés de John Mack Brown et d'Anita Page, une Joan Crawford qui entame une carrière d'un demi-siècle. 

- Buster Keaton et Edward Sedgwick, "The Cameraman", avec Marceline Day et Buster Keaton

- Fritz Lang, "Spione", avec Rudolf Klein-Rogge, Gerda Maurus 

- Paul Leni , "The Man who Laughs", avec Conrad Veidt, Mary Philbin, Olga Baclanova

- Josef von Sternberg , "Les Damnés de l'océan" (The Docks of New York), avec George Bancroft, Betty Compson et Olga Baclanova.

- Carl Theodor Dreyer, "La Passion de Jeanne d'Arc", avec Renée Falconetti, Antonin Artaud et Michel Simon

- King Vidor, "The Crowd", avec Eleanor Boardman, James Murray

- Marcel L'Herbier, "L'Argent ", avec Brigitte Helm, Marie Glory

- Jean Renoir, "Tire-au-flanc", avec Michel Simon

- Apparition de "Mickey Mouse" (Steamboat Willie, Walt Disney)

- Kurt Weill, "Das Berliner Requiem", "L'Opéra de quat'sous"

- Igor Stravinski, "Œdipus rex", opéra-oratorio  

- Georges Gershwin,  "Un Américain à Paris"

Maurice Ravel, "Boléro", le style incisif du compositeur et son seul succès populaire.

- Premiers concert aux États-Unis du pianiste russe Vladimir Horowitz

 

Louis Armstrong joue "West End Blues", "Tight Like This" ,  et enregistre avec le pianiste Earl "Fatha" Hines (1903-1983)des duos comme "Weatherbird Rag" (1928). Ils joueront tous deux au Grand Terrace de Chicago... - "An American in Paris" de George Gershwin est présentée pour la première fois au Carnegie Hall de New York...


1929

- Le krach de 1929 à Wall Street annonce la fin de cette période d'insouciance (jeudi noir, 24 octobre). L'extraordinaire prospérité économique que connaissent les États-Unis dans les années 1920 est suivie d'une crise brutale et profonde aux conséquences mondiales. - Massacre de la Saint-Valentin : Les hommes d'Al Capone exécutent sept membres d'un gang rival à Chicago, le gang de Buggs Morane ou "gang des Irlandais". La tuerie a lieu dans un local clandestin de consommation de bière. Déguisés en policiers, les sbires de Capone ont berné leurs ennemis. Al Capone était en Floride au moment des faits. Depuis le milieu des années 20, il contrôle le commerce clandestin de l'alcool. 

-  Le Tadjikistan devient une République socialiste soviétique -  Emeutes arabes en Palestine, massacres d’Hébron et de Safed. - Expulsion de Léon Trotski hors d’URSS - Liquidation des koulaks par Staline - Cinquantième anniversaire de Joseph Staline et début du culte de la personnalité 

- Le Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes devient le Royaume de Yougoslavie - Le 6 janvier 1929, le roi Alexandre Karadjordjević proclame la dictature en s'appuyant sur l'armée, suspend la Constitution de 1921, interdit les partis politiques et les associations se réclamant d'une identité particulariste et renforce la loi sur la sécurité de l'Etat. Il tente d'imposer l'idée d'une nation yougoslave unitaire et en octobre 1929 rebaptise le pays «royaume de Yougoslavie».

 - Acceptation par l'Allemagne du plan Young pour régler les questions des réparations allemandes et du paiement des dettes de guerre entre les Alliés.

- Clarence Birdseye (1886-1956) met au point un procédé de réfrigération rapide, créé en 1924 la General Seafoods Company, entreprend de commercialiser en 1929 des aliments surgelés. - R.H.Goddard (1882-1945) procède au lancement d'une fusée à combustible liquide équipée d'une caméra, d'un baromètre et d'un thermomètre, ses fusées atteindront 2,3km d'altitude en 1935 - ...

- Edwin Hubble (1889-1953) propose sa théorie de l'expansion de l'univers. Il calcule en 1929, par rapport à 18 galaxies, la vitesse à laquelle la Terre s'éloigne d'elles. Ses calculs l'amènent à situer la limite de l'Univers à 18 milliards d'années-lumière et à estimer son âge à deux milliards d'années (chiffre à multiplier par dix suite à  de nouvelles estimations)...

- Karl Lashley et Ivory Franz proposent deux théories expliquant comment le cerveau semble se réorganiser pour remplacer des aires endommagées ou des capacités perdues...

- Débat entre Martin Heidegger (1889-1976) et Ernst Cassirer (1874-1945) à Davos : à Cassirer, néo-kantien pour qui la vérité ultime sur le monde est inaccessible à la pensée humaine, et qui défend une pensée qui ne se libère que par la fonction symbolique, Heidegger rétorque que personne n'a rien compris à Kant et que c'est l'imagination qui fonde la raison...

 

- Carl Gustav Jung, "Dialectique du moi et de l'inconscient" - L'originalité de Jung est d'avoir introduit au-delà de l'inconscient individuel (résultant de l'histoire personnelle), étudié par Freud, l'inconscient collectif, qui représente la stratification des expériences millénaires de l'humanité.

 

- Développement de "La théorie de la forme" (Gestalttheorie), représentée essentiellement par les psychologues de langue allemande M. Wertheimer, K. Koffka et W. Köhler, qui, partis de travaux expérimentaux sur la perception, formulèrent le principe selon lequel tout champ perceptif se différencie selon une forme et un fond, l'émergence d'une forme dépendant à la fois de critères objectifs et subjectifs. 

 

- José Ortega y Gasset, "La Révolte des masses" (La rebelión de las masas)  

- Karl Mannheim, "Idéologie et utopie, Une introduction à la sociologie de la connaissance" ( Ideologie und Utopie)

- Martin Heidegger, "Vom Wesen des Grundes", "Kant und das Problem der Metaphysik"

- Edmund Husserl, "Cartesianische Meditationen und Pariser Vorträge" (Méditations cartésiennes)

- K.S.Lashley, "Les Mécanismes cérébraux de l'intelligence"

- Alfred North Whitehead, "Process and Reality"

- Julian Huxley and G. P. Wells, "The Science of Life"

- Création des Annales d'histoire économique et sociale par Marc Bloch et Lucien Febvre.

- Henryk Grossman, "La Loi de l'accumulation capitaliste et de l'effondrement du système" (The Law of Accumulation and Breakdown of the Capitalist System)

- Jean Cocteau, "Les Enfants terribles"

- Paul Eluard, "L'Amour la poésie"

- Marcel Aymé, "La Table aux crevés"

- Georges Bernanos, "La Joie"

- Colette, "Sido".

- Jean Giono, "Un de Baumugnes", "Colline"

- Rómulo Gallegos, "Doña Bárbara"

- Alfred Döblin (1878-1957), "Berlin Alexanderplatz" (Berlin Alexanderplatz)  

- Alberto Moravia (1907-1990), "Les Indifférents" (Gli indifferenti)

- Roberto Arlt (1900-1942), "Los siete locos" (arg.)

- Bibhutibhushan Banerji (1894-1950), "La Complainte du sentier" (bengali)

- Eugène Dabit (1898-1936), "Hôtel du Nord"

- Marcel Achard (1899-1974), "Jean de la Lune", pièce composée pour Louis Jouvet et Michel Simon.

- Arthur Lundkvist (1906-1991), "La Vie Nue" (Naket li, sued.)

- Ernest Hemingway (1899-1961), "L'Adieu aux armes" (Farewell to Arms)

- William Faulkner (1897-1962), "Le Bruit et la Fureur" (The Sound and the Fury), "Sartoris"

- Ödön von Horváth (1901-1938), "Sladek oder die Schwarze Armee"

- Bertolt Brecht (1898-1956), "L'Importance d'être d'accord" (Das Badener Lehrstücke von Einverständnis)

- Marcel Pagnol (1895-1974), "Marius"

- Hans Henry Jahn (1894-1959), "Perrudja"

- John Dewey (1859-1952), "The Quest for Certainty"

- Richard Aldington (1892-1962), "Death of a Hero"

- Bibhuti Bhusan Banerji (1894-1950), "La Complainte du sentier" (bengali)

- Nordahl Grieg (1902-1943), "Norge i våre hjerter" (Norw.)

- James Thurber (1894-1961), "Is Sex Necessary?" (La Quadrature du Sexe)

- Paul Léautaud (1872-1956), "Passe-Temps"

- Attila Jozsef (1905-1937), ""Je n'ai ni père ni mère" (hung.)

- Première exposition des oeuvres de Dali - Le surréaliste André Breton présente à Paris la première exposition consacrée au peintre espagnol Salvador Dali (L'Énigme du désir, Le Grand masturbateur, ..). Dali n'est pas inconnu du public parisien, en octobre 1928, il avait réalisé en compagnie du réalisateur Luis Buñuel le premier film surréaliste: "Un chien andalou".

- René Magritte, "Ceci n'est pas une pipe ou La Trahison des images"

- Thomas Hart Benton, "Cotton Pickers"

- John Steuart Curry, "Gospel Train"

- James Ensor, "Carnival in Flanders"

- Moise Kisling, "Reclining Nude with Pink Drape"

- Wassily Kandinsky, "Upward"

- Frida Kahlo, "Self-Portrait"

- Raoul Dufy (1877-1953), "Champ de courses à Deauville, le Départ" (Fogg Art Museum, Boston)

- Révolution dans le monde du cinéma, en 1929, les Etats-Unis passent dé­fi­ni­ti­ve­ment au par­lant. Pour l'Eu­rope, la tran­si­tion sera plus lente et ne sera ef­fec­tive qu'en 1930-1931.

- Première de "Broadway Melody", protype des comédies musicales américaines adaptées du théâtre.

- "Une femme dans la Lune" (Frau im Mond), réalisé par Fritz Lang, d'après un roman de science-fiction de la romancière et scénariste allemande Thea von Harbou.

- "Les trois masques" avec Marcel Vibert et Renée Heribel, est l'œuvre du réalisateur André Hugon.

 - Ernst Lubitsch, "Parade d'amour" (The Love Parade), avec Maurice Chevalier et Jeanette MacDonald. 

- Anthony Asquith, "A Cottage on Dartmoor", avec Hans Adalbert Schlettow

- Allan Dwan, "Le Masque de fer" (The Iron Mask), avec effets sonores, Douglas Fairbanks, Belle Bennett

- Robert Florey et Joseph Santley, "The Cocoanuts", avec les Marx Brothers

- Alfred Hitchcock, "Blackmail", Alfred Hitchcock’s first sound film...

- Charles Vanel, "Dans La Nuit" (silent film, In the Night)

- Leo Mittler, "Jenseits der Straße" (silent film, Harbor Drift a.k.a. Beyond the Streets) 

- Anthony Asquith, "A Cottage on Dartmoor" (silent film)

- Hanns Schwarz, "Die wunderbare Lüge der Nina Petrowna" (The Wonderful Lies of Nina Petrovna)

- Dziga Vertov, "The Man with a Movie Camera"

- Début de la composition par Alban Berg de son opéra "Lulu"

- Serge Rachmaninov enregistre son Concerto pour piano no 2, sous la direction de Leopold Stokowski

- Les Etats-Unis fredonnent ""Happy Days are Here again", de Milton Ager et Jack Yellen, qui accompagnera la campagne présidentielle de Franklin D. Roosevelt en 1932.


Le krach de 1929 à Wall Street annonce la fin de cette période d'insouciance. L'extraordinaire prospérité économique que connaissent les États-Unis dans les années 1920 est suivie d'une crise brutale et profonde aux conséquences mondiales.

Dans les années 1930, le cinéma hollywoodien ne songe pas seulement à divertir l’Amérique en crise. Il offre également un regard lucide sur la crise elle-même, qui jette à la rue et sur les routes quantité de familles. De grands réalisateurs se mettent de la partie. Tandis que Mervyn LeRoy traite de l’actualité brûlante sous la face du gangstérisme dans "le Petit César" (Little Caesar, 1931), William Wellman plonge au cœur d’une famille en difficulté dans les "Enfants de la crise" (Wild Boys on the Road, 1933)...