1853-Chassériau-Female nude art & portraits Théodore Chassériau (1819-1856) - Eugène Delacroix (1798-1863) - Francisco de Goya (1746-1828) - Ary Scheffer (1795-1858) - Friedrich von Amerling (1803-1877) - Francesco Hayez (1791-1882) - Antoine Wiertz (1806-1865) - Thomas Couture (1815-1879) - Jean-Baptiste Camille Corot (1796–1875) - Gustave Courbet (1819-1877) - August Riedel (1802-1883) - Ary Scheffer (1795-1858) - Antoine Wiertz (1806-1865) - Franz Xaver Winterhalter (1805-1873) - Esquivel y Suárez de Urbina (1806-1857) - Louis Antoine Léon Riesener (1808-1878) - Henri Lehmann (1814-1882) - Thomas Couture (1815-1879) - James Sant  (1820–1916) -   ..
Last update: 12/31/2016


Théodore Chassériau (1819-1856)

 "The Tepidarium", 1853, Musée d'Orsay, Paris

 

C'est en 1831 que Chassériau entre dans l'atelier d'Ingres, et en 1840 qu'il s'en détache au profit de Delacroix, fort d'un attrait grandissant pour la couleur et pour des sujets empruntés aux Romantiques; les impressions laissées par un séjour à Alger, où Delacroix a déjà étudié quatorze ans auparavant l’atmosphère des couleurs de l’Orient, confirment désormais son style. C'est à cette époque que les artistes romantiques comme Théodore Géricault et Eugène Delacroix vont traiter les thèmes les plus dramatiques en jouant sur des contrastes entre ombre et lumière.  L'oeuvre de Chassériau s'intègre dans ce courant mais avec lui s'impose un type féminin particulièrement sensuel, inspiré de femmes admirées ou passionnément aimées, comme Adèle, sa soeur, la comédienne Alice Ozy (la Nymphe endormie du musée Calvet, Avignon) avec qui il eut une relation de plus de deux ans, Marie Cantacuzène, qui épousa Puvis de Chavanne à la mort de Chassériau.

 

Oeuvres :  "Portrait of sister Aline" (1835), Kunsthalle Bremen, Germany - "The Toilet of Esther" (1841) Musée du Louvre, Paris) - "The Artist's Sisters" (1843) Musée du Louvre, Paris - "Reclining Odalisque" (1853) - "Esther se parant pour être présentée au roi Assuérus, dit La Toilette d'Esther" (1841), Paris, musée du Louvre - "Intérieur de harem" (1854), Paris, musée du Louvre - "Vénus marine dite Vénus anadyomène" (1838), Paris, musée du Louvre - "La Baigneuse" (1842), Munich, Neue Pinakothek - "Suzanne au bain", 1839, musée du Louvre - "Andromède attachée au rocher par les Néréides" (1840), Paris, musée du Louvre...


Eugène Delacroix (1798-1863)

"La mort de Sardanapale" (1827), Musée du Louvre, Paris

 

Delacroix est l'un des chefs de file de la peinture romantique française, n'hésitant pas à construire des mises en scènes souvent excessives, très colorées,  puisant dans les sujets tragiques ou dans l'exotisme oriental. Dans "La mort de Sardanapale", se focalisant sur le massacre des concubines, Delacroix nous offre un contraste saisissant entre l'horreur de la scène et la sensualité extrême des corps de femmes violentées.

De son long parcours en 1832 au Maroc et en Algerie, il rapporte des sensations intenses retranscrites dans le fameux tableau "Les Femmes d'Alger dans leur appartement" (1834), intérieurs saturés de couleurs et de sensualité...

Oeuvres :  "Seated Nude, Mademoiselle Rose" (1820) Musée du Louvre, Paris - "Portrait of Aspasie" (1824) Musée Fabre, Montpellier - "La Mort de Sardanapale" (1827) Musée du Louvre, Paris - "La Femme aux Bas Blancs" (1825) Musée du Louvre, Paris - "La Femme caressant un perroquet" (1827) Musée des Beaux Arts, Lyon -" Femmes d'Alger dans leur appartement" (1834) Musée du Louvre, Paris...


Francisco de Goya (1746-1828)

"The Naked Maja" (1798-1805), Museo Nacional del Prado, Madrid

 

Goya, portraitiste de puissants personnages comme de petites gens confrontés aux nombreux bouleversements de la société espagnole de la fin du XVIIIe et du début XIXe siècles, utilise une palette soutenue et des effets de distorsions pour présenter des contenus fortement narratifs et empreints d'émotion. "La Maja nue" est le pendant d'une autre toile, "La Maja vêtue", inspirée de Maria del Pilar, la belle duchesse d'Albe et commandées, peut-être, par Manuel Godoy, favori du roi Charles IV. Elle nous offre le regard d'une femme affranchie de toutes les conventions qui pesaient alors sur l'Espagne. A la mort de celle qui semble avoir été son amante, Goya s'enfoncera un peu plus dans son monde de créatures fantastiques et monstrueuses.

Oeuvres: "Doña Isabel de Porcel" (1803-1805) National Gallery, London - "Senora Sabasa Garcia" (1806-1811) National Gallery of Art, Washington DC - "The Marquise of Santa Cruz, La marchesa di Santa Cruz" (1805), Museo Nacional del Prado..


Gustave Courbet (1819-1877)

"Le Sommeil" (1866, Musée du Petit Palais, Paris) 

Natif d'Ornans, près de Besançon, Courbet est le fondateur du réalisme français, ses toiles traitent de thèmes ordinaires, veillant à reproduire le plus fidèlement possible ses observations, parfois avec un art consommé de la dramaturgie ("Un enterrement à Ornans", 1850, Paris, musée d'Orsay)... A partir des années 1860, Courbet délaisse le politique pour l'érotisme. C'est à la demande d'un riche mécène turc, Khalil-Bey, que Courbet réalisa une série d'oeuvres érotiques, dont le fameux "L'origine du monde", qui dépeint le ventre, les jambes écartées, la vulve, le sein, les polis pubiens d'une femme dont la tête est recouverte d'un drap. Courbet est sans doute le premier à représenter les poils pubiens dans l'histoire de l'art. Joanna Hiffernan est sans doute le modèle de ce tableau, "Jo, la belle irlandaise" (1865), était aussi le modèle du peintre James McNeill Whistler. Nous la retrouvons dans "Le Sommeil" (1866) qui représente deux amies tendrement enlacées pour évoquer la satisfactions des amours féminines. Jo a sans doute oser avec Courbet une représentation du nu alors sans équivalence...

Oeuvres : "The Bathers" (1853, Musée Fabre, Montpellier) - "Nude Woman with a Dog" (1861-62, Musée d'Orsay, Paris) - "The origin of the World" (1866, Musée d'Orsay, Paris) - "Portrait of Jo, the Beautiful Irish Woman" (1865, private collection) - "Reclining Nude" (1841, Museum of Fine Arts, Boston) - "The Young Bather" (1866, Metropolitan Museum of Art, New York ) - ...


Jean-Baptiste Camille Corot (1796-1875)  

"La toilette" (1859, private collection)

Natif de Paris, précurseur des impressionistes,  Corot n'appartient à aucune école,  c'est un homme réservé qui se veut réaliste par la véracité de ses paysages et de ses portraits. C'est en Italie (1825) qu'il construit, en étudiant en plein air, un art classique et réaliste, et ce sans recours aux maîtres d'autrefois. Il ne cessera de voyager et de traduire une nature sereine animée de figures bibliques ou mythologiques. Lorsqu'il s'intéresse à la femme, c'est dans le même climat que ses paysages, des nus chastes, parfois troublants, exprimant une tendresse nostalgique, peut-être secrète....

Oeuvres : "L´Odalisque romaine (Marietta)" (1843, Musée du Petit Palais, Genève) - "Bacchante by the Sea" (1865, Metropolitan Museum of Art, New York) - "Bacchante in a Landscape" (1865-1870, Metropolitan Museum of Art, New York) - "Bacchante with a Panther" (1860, Shelburne Museum) - "Diana Bathing (also known as La Fontaine)" (1869-1870, Museo Thyssen-Bornemisza, Madrid) - "Interrupted Reading" (1870, Art Institute of Chicago) ...


Friedrich von Amerling (1803-1877)

 "L'Assoupie" (1830-1850), Galerie des Offices, Florence

 

Amerling est l'un des plus grands portraitistes autrichiens à l'époque du style "bourgeois" qu'était le Bierdermeier (1815-1848). "L'Assoupie" révèle l'idéal de la féminité au XIXe siècle :  le doux éclat de son visage, le regard chargé de sentiment, la ligne douce du cou et des épaules expriment la sensibilité et la vulnérabilité de la jeune femme.

Oeuvres: "Countess Julie von Woyna" (1832) - "Portrait of Elise" (1837) Kreuzberger - "Female Head in Profile with Black Veil" - "Portrait of a lady with richly decorated headdress and roses in her hair" ..


August Riedel (1802-1883)

Natif de Bayreuth, August Riedel s'installe en Italie en 1832 et compose en fin coloriste des scènes de genre en précurseur d'un Anselm Feuerbach...

Oeuvres : "Felice Berardi of Albano" (1842, Neue Pinakothek, Munich) - "A Girl Bathing" (1837, Thorvaldsens Museum, Copenhagen) - "Two Female Bathers" (1845, Oberösterreichisches Landesmuseum) - "Judith" (1840, Neue Pinakothek, Berlin) - ...


Ary Scheffer (1795-1858)

Natif de Dordrecht, Ary Scheffer s'installe à Paris en 1810,  devient l'élève de Guérin, se lie à Géricault et Delacroix, connaît un certain successeur, semble dans ses compositions faire oeuvre de poète et de littérateur, reste pourtant pour la postérité un goût de sentimentalisme et de froideur dans le style, ainsi de son célèbre tableau "Saint Augustin et sa mère sainte Monique" (1854, National Gallery, London)...

Oeuvres : "The Ghosts of Paolo and Francesca Appear to Dante and Virgil" (1855, "Les ombres de Francesca de Rimini et Paolo Malatesta apparaissent à Dante et Virgile", Musée du Louvre, Paris) - "The Souliote Women" (1827, Musée du Louvre, Paris) - ...


Francesco Hayez (1791-1882)

"La Meditazione" (1851), Galleria d'Arte Moderna 'Achille Forti', Verona

 

Hayez est le représentant de la première génération des peintres de tendance romantique que connaît l'Italie. Il est considéré comme un des plus grands portraitistes de son temps, alliant finesse psychologique et douceur des clairs-obscurs. Ses nus expriment une sensualité délicate...

 

 

Oeuvres : "Bathsheba" (1827) Private collection - "Portrait, Ballerina Carlotta Chabert as Venus" (1830), Museo di arte moderna e contemporanea di Trento e Rovereto - "Ruth" (1835) Collezione Comunali d'Arte (Palazzo D'Accursio), Bologna- "The Gabrini Sisters" (1835) - "Nude Female" (1859) Pinacoteca di Brera, Milano - "Odalisque" (1867) Pinacoteca di Brera, Milano - "Portrait, Antonietta Vitali Sola" (1823) - "Portrait, Carolina Zucchi" (1825) - "Bather" (1859) Accademia di Brera, Milano - "Odalisque with Book" (1866) Villa Carlotta, Tremezzo - "Portrait of a Woman with Her Hair Spread Out" (1876), Accademia di Brera - "Woman Bathing" (1844) Galleria Nazionale d'Arte Moderna e Contemporanea di Roma - "Venere che scherza con due colombe" (1830)...


Antoine Wiertz (1806-1865) 

De réputation rebelle, exalté, intransigeant, Wiertz s’installe et s'enferme définitivement à Bruxelles en 1844,  s'efforçant toute sa vie d'égaler l'art d'un Rubens, sans paraître y parvenir. En 1852, il met au point un nouveau procédé de "peinture mate" destiné à lui permettre de peindre "a fresco" et utilise ce procédé au service de compositions à thèmes philosophiques ("Lutte homérique", Musée Wiertz, Ixelles)...

Oeuvres : "Deux jeunes filles, ou la belle Rosine" (1847) Musée Wiertz, Ixelles - "Rosine à sa toilette", Musée des beaux-arts de Liège - "La liseuse de romans" (1853) - "La jeune sorcière" (1857) - "La confidence" (1864, Musée des Beaux-Arts de Belgique) - ...


Franz Xaver Winterhalter (1805-1873)

Natif de Menzenschwand (grand-duché de Bade), Winterhalter s'installe à Paris en 1835 et devient le peintre des rois et des cours, des Orléans comme des Bonaparte, leur restitue l'éclat de leur apparence sociale sur fonds de paysages à la Van Dyck, voir son tableau le plus célèbre "L'Impératrice Eugénie et ses dames d'honneur" (1855, palais de Compiègne) et ses portraits fémins montrent toute l'évidence du bonheur d'être bien née...

Oeuvres : "Barbe Dmitrievna Mergassov, Madame Rimsky-Korsakov" (1864, Musée d'Orsay) - "Claire de Bearn, Duchess of Vallombrosa" (1840, Private collection) - "Empress Elisabeth of Austria" (1865, Kunsthistorisches Museum, Vienna) - "Empress Maria Alexandrovna" (1857, The State Hermitage Museum, St Petersburg) - "Florinda" (1852, Royal Collection Trust, London) - "Princess Sophie Troubetskoï, Duchess of Morny" (1863, Château de Compiègne ) - "Queen Victoria" (1843, Royal Collection Trust) - "Sofia Naryshkina" (The State Hermitage Museum, St Petersburg) - ...


Esquivel y Suárez de Urbina (1806-1857)

 

 Natif de Sevilla,  Esquivel y Suárez de Urbina est un membre actif du romantisme madrilène et sa plus composition la plus connue reste "La Réunion des poètes" (1846, Musée du Prado)...

 

Oeuvres : "El Nacimiento de Venus" (1838, Musée du Prado, Madrid) - "José y la mujer de putifar" (1854, Musée des Beaux-Arts, Séville) - ...


Louis Antoine Léon Riesener (1808-1878) 

 

Natif de Paris, proche d'un Delacroix de dix ans son aîné, Riesener est plus sensuel que ce dernier mais tout autant coloriste et romantique affirmé, annonçant les impressionnistes mais n'ayant jamais réellement atteint la notoriété tant espérée...

 

 

Oeuvres: "La Bacchante" (1836, Rhode Island School of Design Museum of Art, Providence) - "Portrait of the Artist's Wife (Laure Peytouraud)" - ...


Henri Lehmann (1814-1882)

Originaire de Kiel, Henri Lehmann s'est formé dans l'atelier d'Ingres, s'est lié à Franz Liszt et à la comtesse d’Agoult, dont il fit le portrait en 1839, a accompagné Théodore Chassériau à Rome, et pourtant ne parvint jamais à s'exprimer au devant de la scène publique, "Je compris soudain que je serais toujours le témoin impuissant de ce rapt de moi-même. La vraie vie se déroulerait ailleurs, plus loin et plus haut, dans la vibration de la lumière et l’intensité chromatique, tandis que je me morfondrais de l’autre côté de la vitre, dans une ombre grise et noire...", a-t-il écrit...

Oeuvres : "Portrait de Marie d’Agoult" (1843, Paris, musée Carnavalet) - "Portrait de Madame Alphonse Karr" (Minneapolis, Institute of Art) - "Étude de femme nue" (1840, New York, Metropolitan Museum of Art) - "Calypso" (1869, Minneapolis Institute of Art) - "Léonide (Monna Belcolore)" (1848) - 


Thomas Couture (1815-1879) 

Natif de Senlis, Thomas Couture acquiert la célébrité en 1847 avec "Les Romains de la décadence" (Paris, musée d'Orsay) et ouvre un atelier qui accueillera nombreux d'artistes français et étrangers,  dont  Eduard Manet (1832-1883), Henri Fantin-Latour (1836-1904), Friedrich Anselm Feuerbach (1829-1880), sensible à sa technique de portraitiste, son observation du modèle vivant, et à cet éclectisme qui tente de s'imposer entre romantisme et réalisme....

Oeuvres: "Horace and Lydia" (1843, The Wallace Collection, London) - "The Thorny Path" (1873, Philadelphia Museum) - "Female Head" (Norton Simon Museum of Art, Pasadena) - ..


James Sant  (1820–1916)

Natif de Croydon (Surrey), James Sant est principalement connu pour ses portraits de femmes et d'enfants...

Oeuvres: "A Thorn amidst the Roses" (1887, Manchester Art Gallery) - "Contemplation" (Bury Art Museum) - "At the Opera" (1900, Abbot Hall Art Gallery) - "Courage, Anxiety, and Despair Watching the Battle" - ....