1820-1840 - Chronologies/Timelines

Last update 12/31/2016

Le XIXe est Le grand siècle de la révolution démographique, le cap des 1 milliard sera passé en 1825, celui des 2 milliards en 1930. Ici, la population de la planète Terre passe de 850 à 1 600 millions d'habitants (80 % d'augmentation) grâce à une diminution spectaculaire de la mortalité, particulièrement sensible en Europe. L'espérance de vie à la naissance a doublé en l'espace d'une dizaine de générations seulement, l'amélioration des soins de santé, l'assainissement, les vaccinations, l'accès à l'eau courante propre et une meilleure nutrition sont autant de facteurs qui expliquent cette augmentation massive. L' Europe compte, en 1800, 20 % de la population mondiale, et en rassemble le quart en 1900, malgré une puissante émigration. Autre fait décisif de ce siècle,  l'émigration européenne vers les pays neufs (Amérique, Australie) et un vaste mouvement de colonisation... 

Siècle de l'alphabétisation généralisée en Europe, le XIXe siècle est une époque littéraire par excellence : une considérable production intellectuelle, musicale et artistique envahit l'Europe, exaltant tant les individus que les aspirations collectives, évoquant de nouveaux horizons d'existence, romantismes, libéralismes, socialismes, nationalismes, réalismes, balbutiant révolutions politiques et sociales. Entre 1789 et 1848, la révolution industrielle et le capitalisme bouleversent l'Occident, les découvertes scientifiques se multiplient dans tous les domaines, et si la connaissance s'étend ainsi progressivement à l'ensemble de ce que nous pouvons percevoir et expérimenter du monde, si le darwinisme ouvre une nouvelle dimension de notre humanité vis-à-vis son histoire, ce savoir ne peut plus être appréhendé par un seul individu: avec la mort de Hegel (1831), qui a formé Schopenhauer et Kierkegaard, débute progressivement la fragmentation de la philosophie, la séparation des raisons philosophique et scientifique, et la spécialisation croissante des savoirs qui va caractériser le XXe siècle...

Siècle d'une production intellectuelle considérable, dans tous les sens du terme, qui frappe avec une remarquable homogénéité toute l'Europe - Hugo, Lamartine, Vigny, Byron, Keats, Shelley, Leopardi, Manzoni, Espronceda, Larra, Arnim, Novalis, Pouchkine, Mickiewicz, - pour ne citer que quelques sensibilités romantiques - : mais alors que nous comprenons à distance bien des thèmes de ce siècle, la passion, la liberté, la révolte du moi narcissique de tous ces créateurs rejetant les "vieilles lunes" du conformisme ambiant, d'où vient pourtant que leur lecture puisse nous paraître si désuète, si peu directement compréhensible pour y puiser comme une convergence de nos propres et éternelles aspirations? Notre langage présent, notre écriture, ne tentent plus la moindre appropriation lyrique du monde qui nous entoure, tel que l'ont réalisée le romantisme dans la sphère de l'intimité ou le réalisme dans celle de l'existence en société. Et plus encore, nous ne nous reconnaissons plus dans l'attitude qui se développe en plein XVIIIe siècle, abusivement présentée comme un complaisant repli sur soi ou un culte héroïque de son moi, et semble fondre par suite dans les dernières années du XIXe.

Dans cette période où dominent les nouvelles féodalités de l'argent et de l'industrie, romantismes et réalismes sont les deux facettes d'une même attitude, la prise de conscience d'une réalité qui s'avère intolérable . Les romantismes s'engagent dans ce siècle en espérant transformer le monde, en vain.. Les frustrations sont énormes, le repli sur soi une tentation, les notions d'aliénation et de servitude, une réalité vécue, qu'emporteront les conformismes qui suivront ...

Le processus de colonisation par les Etats européens de l'Afrique a débuté, quant à lui, dans les années 1830 avec la colonisation de l'Algérie par la France : elle s'accélèrera fortement dans les années 1880 et à l'aube du XXe siècle, l'Europe s'était presque entièrement partagée le continent africain... 

La croissance de la population mondiale s'accélère au XIXe siècle, on passe de 954 millions en 1800 à 1634 millions à la veille de 1900. De 1800 à 1914, l'Europe repeuple ainsi le monde en plusieurs vagues successives. Si la France ne connaît un accroissement de sa population que par le fait de l'allongement de la durée moyenne de la vie humaine, les autres pays européens s'engagent fortement dans un grand mouvement d'émigration vers les Etats-Unis, puis le Canada, l'Australie, entre autres pays : 2 millions d'Irlandais, 13 millions d'Anglais et d'Ecossais, 6 millions d'Allemands, 2 millions de Scandinaves, 16 millions d'Italiens, 4 millions d'Austro-hongrois, 4 millions de Russes et de Polonais. En parallèle, de 1800 à 1890, s'engagent la grande maturation de l'industrialisation de l'Europe et l'expansion du capitalisme, le système productif dominé par la technologie du fer et du charbon passe à celle de l'électricité, du moteur à explosion, de la chimie de synthèse. Au niveau social, face à la grande bourgeoisie d'affaires qui s'emparent des outils de production et de représentation, naît un prolétariat urbain, misérable, mais redouté : entre les deux, la bourgeoisie partage le pouvoir avec les autorités traditionnelles qui subsistent encore. Aux Etats-Unis, le mythe de la "Frontière" et la Conquête de l'Ouest deviennent de très puissants facteurs du développement du capitalisme. Il faudra par suite dix années pour reconstruire l'Union à l'issu de la guerre de Sécession.

(Ford Madox Brown - The Last of England (1852-1855) - Fitzwilliam Museum, Cambridge, England) 



1820

- Premiers mouvements révolutionnaires en Italie, à Naples (1820), à Turin (1821), essor de l'activité de la société secrète des "carbonari"...

- Révolution libérale en Espagne et au Portugal - Une révolte militaire débute à La Cabezas, en Espagne, sous la direction du colonel Rafael de Riego y Nuñez (1784-1823), se transforme en un soulèvement national et contraint le roi d'Espagne Ferdinand VII. (1784-1833) à reconnaître la constitution libérale de 1812. La révolution espagnole de 1820 aura une grande influence sur les mouvements napolitains et piémontais de 1821 (cf Chateaubriand, Congrès de Vienne). - Retour de la dynastie de Bragance au Portugal (1821).

- Après la mort du roi britannique George III, Willhelm Friedrich (1738-1820), son fils George IV August Frederick (1762-1830) devient roi de Grande-Bretagne et d'Irlande et de Hanovre. Il exerçait déjà la fonction de régent depuis 1811 en raison de la maladie de son père.

- L'héritier du trône français de la dynastie régnante des Bourbons, Charles Ferdinand de Bourbon (le duc de Berry, 1778-1820), est attaqué par le sellier Louis Pierre Louvel (1783-1820) alors qu'il quitte l'Opéra de Paris et succombe bientôt à ses blessures. - La France réintroduit la censure de la presse. En signe de protestation, l'écrivain français François-René de Chateaubriand (1768-1848) interrompt son journal Le Conservateur...

- "Discours à propos de la loi sur la presse de janvier 1820", de Royer-Collard (1763-1845).

- Le compromis du Missouri apaise les tensions entre Etats esclavagistes et Etats abolitionnistes. L'esclavage est interdit dans les territoires nouvellement créés au nord du 36e.

- Nathaniel Brown Palmer annonce avoir découvert la péninsule Antarctique.

- Conquête du Soudan par l'Egyptien Méhémet-Ali (1820-1823).

- La conférence du philosophe Arthur Schopenhauer (1788-1860) intitulée "Über die vier verschiedenen Arten der Ursachen" est également suivie par Georg Friedrich Wilhelm Hegel (1770-1831), soutenu par le gouvernement prussien, dont les vues sont en contradiction directe avec la philosophie pessimiste de Schopenhauer...

 

- William Blake (1757-1827), "Jérusalem" (1804-1820), "thus men forgot that all deities reside in the human breast" (Les hommes ont oubliés que toutes les divinités résident dans le coeur humain)...

 

- Alphonse de Lamartine (1790-1869), "Les Méditations poétiques" - Inspiré par son amour pour Julie Charles, atteinte d'une maladie incurable, Lamartine évoque dans "Le lac" la puissance inexorable du temps et la mélancolie du souvenir... "Ô temps! Suspends ton vol, et vous, heures propices! / Suspendez votre cours: / Laissez-nous savourer les rapides délices / Des plus beaux de nos jours!..."

 

- Percy Bysshe Shelley (1792-1822), "Prometheus Unbound" (Prométhée délivré), drame lyrique en 4 actes du plus romantique des poètes anglais de la première moitié du XIXe siècle qui s'exila en Italie où il mourut avant l'âge de trente ans. Conçu dans le même esprit de révolte que le Prométhée écrit par Goethe en 1773, Zeus est ici le symbole du mal et Prométhée le sauveur de l'humanité. L'acte II scène IV est un chef d'oeuvre...

 

- John Keats (1795-1821), "Lamia", ".. Do not all charms fly / At the mere touch of cold philosophy?.."

- Ernst Theodor Amadeus Hoffmann (1776-1822), "Prinzessin Brambilla"

- Charles Robert Maturin (1782-1824), "Melmoth the Wanderer" (Melmoth le vagabond)

- Ernst T.A. Hoffmann (1776-1822), "Lebensansichten des Katers Murr" (Le Chat Murr)

- Franz Grillparzer (179161872), "Das Goldene Vliess"

- Washington Irving, "The Sketch Book of Geoffrey Crayon, Gent.", recueil de 34 essais et nouvelles, dont "Rip Van Winkle", une des premières oeuvres écrites en Amérique et qui connaît le succès en Europe...

- Entre 1820 et 1850, la peinture française va connaître de prestigieux mouvements artistiques, avec d'abord la révolution romantique (Géricault, Delacroix), puis la révolution réaliste (Courbet, Millet) et naturaliste des peintres de l'Ecole de Barbizon (Daubigny, Rousseau, Troyon, Corot).

- L'école du paysage anglais s'impose avec Bonington, Constable, Turner ...

 John Constable (1776-1837), "The White Horse" (1819) - "Le Moulin de Flatford vu de l'écluse sur la Stour" (1811, Tate Gallery, London) - Weymouth Bay (1819) - "La Cathédrale de Salisbury" (1823, Metropolitan Museum of Art, New York)... Peintre des vallées fraîches et fertiles du Suffolk, des ciels chargés de la Manche et de quelques monuments vénérables comme la cathédrale de Salisbury, Constable donne à voir une Angleterre paisible... 

Richard Parkes Bonington (1802-1828), "Boats by the Normandy Shore" (1823), "On the Adriatic" (1826, Musée du Louvre), "Sunset in the Pays de Caux" (1828, Wallace Collection)... L'essentiel de sa courte et éclatante carrière se déroule à Paris, entre 1818 et 1828, quand la «bataille» romantique a pour cadre les grands Salons de la Restauration...

- Eugène Delacroix (1798-1863), "Mademoiselle Rose, nu assis" (Musée du Louvre)

- Anne-Louis Girodet de Roussy-Trioson (1767-1824), "Femme en turban" (Saint-Pétersbourg, musée de l'Ermitage)

- Francisco de Goya (1746-1828), "Le Sabbat" (Madrid, Musée du Prado)

- José Teofilo de Jesus (1763-1847), "Allégorie des quatre continents, l'Amérique" (Musée d'Art de Bahia, Salvador, Brésil)


1821

- Guerre de l'indépendance grecque (1821-1830). Soutenus par les grandes puissances, la Grèce se libère de l'Empire ottoman. - (Combat entre Grecs et Turcs par Eugène Delacroix, 1821) - En 1814, trois Grecs de la diaspora réunis à Odessa, qui abritait à l'époque une communauté grecque florissante, reprennent les idées de Rigas Feraios (Antonios Rigas Velestinlis, 1757-1798) et de son poème épique "Thourios" pour former une société secrète (Filiki Eteria, la Société des Amis) avec pour finalité de débarrasser la Grèce des Ottomans. Alexandros Ypsilantis (1792-1828) prend la tête de la Filiki Eteria en avril 1820 pour préparer un soulèvement. - En mars 1821, l'archevêque de Patras et la Filikí Etería appellent les Grecs à l'insurrection et le 1er janvier 1822 l'indépendance grecque est proclamée par l'Assemblée nationale réunie à Épidaure...

- Mort de Napoléon à Sainte-Hélène. Louis-Philippe, le plus grand des indemnisés de la loi du milliard aux émigrés de 1825, commande dans les années 1820 au peintre Horace Vernet des tableaux représentant les batailles des guerres de la révolution ou des guerres napoléoniennes, la Bataille de Jemappes, la Bataille de Montmirail, la Bataille de Valmy (National Gallery, Londres).

- Klemens von Metternich (1773-1859) devient en 1821 le chancelier de Cour et d'État de la monarchie autrichienne. Il restera affaires pendant près de quarante ans et  marquera profondément la politique de son pays, voire la politique de l'Europe tout entière, considéré comme l'un des repoussoirs les plus fameux de l'historiographie libérale. Son unique but fut de maintenir un équilibre européen susceptible d'empêcher toute révolution bourgeoise et toute diffusion des principes de 1789, qu'il jugeait intrinsèquement néfaste pour toute société.

- Proclamation de l'indépendance du Pérou par José de San Martin. - Simon Bolivar (1783-1830) bat les troupes espagnoles au sud de Caracas. Le Venezuela se libère de la domination coloniale espagnole. - Le Capitanat général du Guatemala, union des futures nations du Guatemala, du Honduras, du Belize, du Nicaragua, du Salvador et du Costa Rica, déclare son indépendance de l'Espagne. 

- Le roi du Portugal Jean VI (1767-1826) nomme son fils aîné et prince héritier Pierre (1798-1834) régent au Brésil, mais celui-ci se fait couronner empereur et se veut indépendant du Portugal.

- Ampère (1775-1836) fonde l'électrodynamique - Hans Christian Ørsted (1777-1851) découvre l'interaction entre électricité et magnétisme.

- Erik Johan Stagnelius (1793-1823), "Les Lys de Saron"
- Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), "Les Années de voyage de Wilhelm Meister" (1821-1829)
- Joseph de Maistre (1753-1821), "Les Soirées de Saint-Petersbourg, ou Entretiens sur le gouvernement temporel de la Providence"
- Georg W. Hegel (1770-1831), "Grundlinien der Philoophie des Recht" (Principes de la philosophie du droit)
- Saint-Simon (1760-1825), "Du Système industriel"

- William Cullen Bryant (1794-1878), "Thanatopsis"

- John Constable (1776-1837), "The Hay Wain" (La Charette de foin, National Gallery, London)

- Francisco de Goya (1746-1828), "Saturne dévorant un de ses enfants" (Musée du Prado, Madrid)

- Théodore Géricault (1791-1824), "The 1821 Derby at Epsom" (Musée du Louvre)

- John Martin (1789-1854), "The Destruction of Pompeii and Herculaneum" (Tate Britain)

- Francisco Hayez (1791-1882), "Vêpres siciliennes" (1821-1846, Galleria Nazionale d'Arte Moderna, Roma)

- Carl the Elder Begas (1794-1854), "The Begas Family" (1821,Wallraf-Richartz-Museum, Cologne)

- Sous la direction du compositeur Carl Maria von Weber (1786-1826), "Der Freischütz" est créé au Königliches Schauspielhaus de Berlin. A Dresde, audition du "Konzertstück", pour piano et orchestre, un Weber qui incarne dans toute son ampleur le romantisme allemand...

- Ludwig Van Beethoven (1770-1827), Sonate pour piano en la bémol majeur


1822

- Une loi est adoptée en Russie pour l'incorporation de la population non-russe de Sibérie. Cette mesure vise à promouvoir le développement économique de la Sibérie, qui était auparavant traitée comme une colonie russe.

- Le tsar Alexandre Ier (1777-1825) fait interdire toutes les sociétés secrètes dans le cadre de sa politique sociale autoritaire en Russie.

- La monarchie espagnole de Ferdinand VII affronte une opposition libérale de plus en plus forte qui aboutit, après un soulèvement militaire, à la séquestration de la famille royale en juillet 1822. Réunis à Vérone, les représentants des grandes puissances européennes décident d’une intervention pour rétablir le pouvoir du monarque et en confièrent, grâce à Chateaubriand, l’exécution aux armées françaises. Celles-ci, sous la direction du duc d’Angoulême ne rencontrèrent guère d’opposition et, au cours de l’année 1823, rendirent à Ferdinand VII ses prérogatives de souverain absolu. La prise du fort de Trocadero, près de Cadix, le 31 août 1823, sera exploité comme symbolique. 

- Lois sur la presse en France. Le gouvernement ultra-royaliste du comte Jean-Baptiste de Villèle (1773-1854) renforce la censure de la presse en France. 

- Les navigateurs français Louis Isidore Duperrey (1786-1865) et Jules Sébastien César Dumont d'Urville (1790-1842) commencent leurs expéditions dans les mers du Sud sur la "Coquille" à Toulon, qui dureront jusqu'en 1825. Ils explorent notamment certaines des îles Gilbert et Marshall en Micronésie ainsi que les côtes de la Nouvelle-Guinée.

- Augustin de Iturbide (1783-1824) se fait proclamé empereur du Mexique.

- Joseph Nicéphore Niépece (1765-1833) réalise la première photographie avec du bitume de Judée, asphalte photosensible qui durcit à l'exposition de la lumière. En 1826, avec sa camera obscura, il fixe sur une plaque en étain une vue de son atelier.

- Jean-François Champollion (1790-1832) déchiffre les hiéroglyphes en établissant, grâce à la pierre de Rosette, la correspondance entre les écritures grecque et démotique et celle des scribes de l'Egypte antique...

- Pierre-Paul Royer-Collard (1763-1845), "Sur la loi relative à la répression des délits de presse".

- Charles Nodier (1780-1844), "Trilby" 

- Thomas de Quincey (1785-1859), "Confessions of an English Opium Eater," (Confessions d'un Anglais mangeur d'opium) 

- Adam Mickiewicz (1798-1855), "Ballades et romances" , "Les Aïeux"

- Alessandro Manzoni (1785-1873), "Adelghi"

- Christian Dietrich Grabbe (1801-1836), "Plaisanterie, satire, ironie et signification plus profonde" (Scherz, Satire, Ironie und tiefere Bedeutung, 1822) - "Herzog Theodor von Gothland"

- James Fenimore Cooper (1789-1851), "Les Pionniers"

- Alexandre Pouchkine (1799-1837), "Le Prisonnier du Caucase" (Kavkazskij plennik, rus.)

- Vuk Stefanovic Karadzic (1787-1864), "Srpske narodne Pjesme" (1822-1823), contes serbes.

- Entre 1818 et 1828, à Paris, Richard Parkes Bonington (1802-1828), peintre anglais, contemporain de la grande génération de peintres romantiques français, exerce sur elle une influence considérable en l'initiant aux formules de la peinture romantique anglaise, mises au point un quart de siècle plus tôt par Constable, Turner et Lawrence. 

- Eugene Delacroix  (1798-1863) débute son "Journal", publié à Paris en 1893-1895.

- Eugene Delacroix  (1798-1863), "La Barque de Dante" (Musée du Louvre, Paris)

- Theodore Gericault  (1791-1824), "L’Aliéné Cléptomane" (Musée des Beaux-Arts, Gand)

- John Constable (1776-1837), "Hampstead Heath with Harrow in the Distance" (musée des beaux-arts de San Francisco)

- Joseph Mallord William Turner (1775-1851), "George IV at the Provost's Banquet in the Parliament House, Edinburgh"

- Karl Pavlovich Brulloff (1799-1852), "Portrait of the Secretary of State Piotr Kikin"

- Thomas Lawrence (1769-1830), "Margaret, Countess of Blessington" (Wallace Collection, London)

- David Wilkie (1785-1841), "Chelsea Pensioners Reading the Waterloo Despatch" (1822, Les Pensionnaires de Chelsea apprenant la nouvelle de la victoire de Waterloo), Yale Center for British Art.

- Franz Schubert (1797-1828) compose la Symphonie n°8, "Inachevée", l'une des pages les plus illustres de l'histoire de la musique, découverte et jouée en 1865, et ), "Wanderer-Fantaisie en ut majeur", poème symphonique pianistique d'une extrême virtuosité ..


1823

- Restauration absolutiste de Ferdinand VII en Espagne suite à l'intervention militaire de la France 

- Sous la pression de la Sainte-Alliance, la représentation cantonale suisse (Conférence fédérale) à Berne décide de renforcer le contrôle des réfugiés politiques en Suisse. La Suisse était devenue un refuge pour les forces libérales d'Allemagne, d'Autriche et d'Italie après les Résolutions de Carlsbad de 1819. 

- La doctrine Monroe (James Monroe, président de 1817 à 1825) inaugure une nouvelle politique extérieure américaine, affirmant l'indépendance absolue des États d'Amérique du Nord et du Sud vis-à-vis de l'Europe, l'objectif est d'empêcher la Sainte-Alliance de s'immiscer dans les mouvements d'indépendance d'Amérique latine. 

- Proclamation de l'indépendance du Mexique. 

- Le Costa Rica, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua et le Savador forment la Fédération des Provinces-Unies d'Amérique centrale.

- Heinrich Olbers (1758-1840) souligne la nature paradoxale de la nuit...

Le Cénacle (1823-1830) réunit les écrivains romantiques chez Charles Nodier et chez Victor Hugo, Théophile Gautier, Vigny, Musset, Sainte-Beuve, Mérimée, Dumas, Balzac et Nerval - Premier numéro de La Muse française, organe du romantisme, catholique, royaliste et nationaliste - Présentation dans la revue barcelonaise El Europe du "romanticismo".

 

- Stendhal (1783-1842), "Racine et Shakespeare" (1823-1825)

- Walter Scott (1771-1832), "Quentin Durward"

- Alexandre Pouchkine (1799-1837),"Eugène Onéguine"

- Alfred de Vigny (1797-1863), "Le Déluge"

- James F. Cooper (1789-1851), "The Pioneers", début du cycle des Leatherstocking ("Bas-de-cuir")

- Henry Raeburn (1756-1823), "Sir Walter Scott" (Scottish National Portrait Gallery, Edimbourgh) 

- Francisco de Goya (1746-1828), "Le Sabbat des sorcières" (El aquelarre, el Gran Cabrón) série des Peintures noires décorant les murs de sa maison Quinta del Sordo..

- Carl Maria von Weber (1786-1826), "Freischütz", l'opéra romantique allemand - "Euryanthe"

- Franz Schubert (1797-1828), cycle Die Schöne Müllerin

- Ludwig Van Beethoven (1770-1827) écrira entre 1818 et 1822 ses dernières sonates pour le piano. -  Sonate pour piano en la bémol majeur - "Missa solemnis"


1824

- Guerre de l'indépendance grecque (1821-1830). En 1822, le sultan turc Mahmud fait appel au pacha d'Egypte pour lutter contre cette insurrection, il est victorieux à Navarin, Missolonghi et Athènes (1825-1827). Le massacre de Chios, perpétré par les Ottomans contre la population grecque de l’île de Chios en avril 1822, constitue l'un des épisodes les plus tragiques de la guerre d'indépendance grecque (Scènes des massacres de Scio : familles grecques attendant la mort ou l'esclavage, Eugène Delacroix, 1824). A partir de 1824 des comités de philhellènes se constituent en France, où Charles X se heurte à l’opposition des libéraux, mais aussi des défenseurs de la chrétienté menés par Chateaubriand. L’art y est politisé à l’extrême. Les romantiques attaquent les néoclassiques. Hommes politiques et hommes d’affaires, artistes, intellectuels, bourgeois, aristocrates libéraux, dont Louis-Philippe. Lord Byron (1788-1824) débarqua avec des armes fournies par les comités philhellènes européens le 4 janvier 1824 à Missolonghi et sa mort, en avril accentue la prise de conscience de la situation à travers toute l’Europe. Hector Berlioz, pour commémorer ces évènements va composer en 1825 une Scène héroïque (La Révolution grecque). De Chateaubriand à Victor Hugo, tous soutiennent les héritiers de la Grèce antique contre les barbares, les chrétiens contre les musulmans. Les libéraux, opposés à tout despotisme, pressent les gouvernements réticents d’intervenir tandis que des réfugiés arrivent en France...

- "La chambre retrouvée" - Les royalistes et ultraroyalistes remportent une victoire écrasante aux élections législatives françaises : ils représentent désormais 411 des 430 députés de la chambre française. 

Après la mort du roi Louis XVIII (1755-1824), son frère lui succède sur le trône sous le nom de Charles X (1757-1836) et s'empresse de restaurer l'absolutisme....

- En Grande-Bretagne, loi autorisant les coalitions ouvrières.

- Le roi d'Espagne Ferdinand VII (1784-1833) convient avec la France que 45 000 soldats des forces d'invasion déployées l'année précédente resteront en Espagne pour sa protection.

- Fin à la domination coloniale espagnole en Amérique du Sud (1824). - Victoire de Sucre, lieutenant de Bolivar - Le 9 décembre, lors de la bataille d'Ayacucho au Pérou, les troupes du combattant sud-américain Simon Bolivar (1783-1830) battent l'armée du vice-roi espagnol..

- Les Britanniques entreprennent la conquête de la Birmanie.

- Ouverture de la National Gallery de Londres, fondée la même année que le British National Museum.

- Johann Christian Woyzeck (1780-1824), reconnu coupable du meurtre de sa maîtresse, est exécuté publiquement sur la place du marché de Leipzig, sa santé mentale fera l'objet d'un débat de trois ans entre tribunaux, défense et experts,  ont Georg Büchner (1813-1837) adaptera l'histoire dans son œuvre inachevée "Woyzeck". 

- Publication des "Réflexions sur la puissance motrice du feu et les machines propres à développer cette puissance", de Sadi Carnot, énonce le deuxième principe de la thermodynamique.

- Joseph Fourier (1768-1830) publie la première approche de l'effet de serre, l'atmosphère piégeant les radiations infrarouges de la Terre.

- Apogée du romantisme. Première exécution de la 9e Symphonie en ré mineur op.125 de Ludwig van Beethoven (1770-1827) au Kärntnertortheater de Vienne. Le final,  l'"Ode an die Freude" sur un texte de Friedrich Schiller (1759-1805). - Eugene Delacroix  et "Le Massacre de Scio". 

 

- Johann F.Herbart (1776-1841), "Psychologie als Wissenschaft neu gegründet auf Erfahrung, Metaphysik und Mathematik" (La Psychologie comme science fondée sur l'expérience)

- Benjamin Constant (1767-1830), "De la Religion, considérée dans sa source, ses formes et son développement" 

- Leopold von Ranke (1795-1886), "Geschichte der romanischen und germanischen Völker 1494-1535", l'historiographie doit dire ce qui s'est réellement passé, le rôle de l'historien n'est  ni de juger le passé ni d'en tirer des enseignements au profit du monde futur...

- Saint-Simon (1760-1825), "Le Nouveau Christianisme"

 

- Percy Bysshe Shelley (1792-1822), "Julian and Maddalo, a Conversation" (poème, 1818)

- James Hogg (1770-1835), "The Private Memoirs and Confessions of a Justified Sinner" (Les Confessions d'un fanatique)

- Giacomo Leopardi (1798-1837), début de la publication de ses Canzoni et Canti - "Operette morali" (Petites Pièces morales, ita)

- Madame Ancelot (1792-1875), "Un Salon de Paris (1824-1864)"

- James Kirke Paulding (1778-1860), "John Bull in America, or the New Münchhausen" (satir.us.)

- Eugene Delacroix  (1798-1863), "Le Massacre de Scio", exposé au Salon de 1824, après "La Barque de Dante" exposée à celui de 1822, apportent en peinture un nouveau "frisson", un Delacroix qui va incarner malgré lui l'âme du romantisme...

- Ary Scheffer (1795-1858), "La mort de Géricault"

- Caspar David Friedrich (1774-1840), "Das Eismeer"

- John Constable (1776-1837), "La Plage de Brighton avec mineurs" (Victoria et Albert Museum, Londres)

- Louis Daguerre (1787-1851), "Ruines de Holyrood Chapel au clair de lune" (Walker Art Gallery, Liverpool) 

- Jacques Louis David (1748-1825), "Mars désarmé par Vénus et les Grâces" (1824), Musées Royaux des Beaux-Arts, Bruxelles.

- John Trumbull (1746-1853), "General George Washington Resigning His Commission" (United States Capitol rotunda, Washington, D.C.)

- Carl Loewe (1796-1869), Ballades

- Juan Crisostomo de Arriaga (1806-1826), Quatuors à cordes

- Ludwig Van Beethoven (1770-1827), Symphonie n°9, "Hymne à la joie"

- Franz Schubert (1797-1828), en 1823 en 1823 les premiers symptômes de la syphilis alors incurable se déclarent. En 1824 il fait un second séjour en Hongrie chez les Esterhazy. "Sonate Arpeggione", son seul concerto pour violoncelle. En 1825 il voyage  au Tyrol avec Vogl. En 1826 il achève son Quatuor en ré mineur," La Jeune fille et la mort", son oeuvre la plus célèbre. . Le 29 mars 1827, il participera comme porteur de torche à l'enterrement de Beethoven...

 

1825

- Fin de l' "Era of good feelings" aux Etats-Unis. "L'ère des bons sentiments" est une période de l'histoire des États-Unis qui commence en 1815, à la fin de la guerre de 1812, et se termine vers 1825, lorsque les conflits politiques commencent à devenir critiques à propos de l'esclavage et du territoire. Avec la disparition du parti politique fédéraliste, les Démocrates-Républicains se sont divisés en deux groupes, les Républicains dominés par le Nord et les Démocrates dominés par le Sud, deux groupes qui s'entendent pour construire une certaine stabilité politique. Le pays est d'autre part désormais en paix avec les Britanniques et la nation se tourne vers les vastes régions de l'Ouest grâce à l'achat de la Louisiane en 1803, construit une infrastructure de communication et fonde les  grandes industries manufacturières à l'Est. En 1825, John Quincy Adams (1767-1848), 6e président des Etats-Unis (1825-1829), remporta la présidence lors d'une élection très controversée..

- Guerre d'indépendance grecque - L'armée égyptienne d'Ibrahim Pacha (1789-1848), appelée au secours de l'Empire ottoman contre la lutte pour la liberté des Grecs, débarque en Messénie avec 22 000 hommes et conquiert le Péloponnèse en quelques mois. En représailles aux attaques de la guérilla grecque, Ibrahim Pacha dévaste le pays et envoie des milliers de Grecs en esclavage en Égypte. Ces mesures répressives sont accueillies avec indignation dans toute l'Europe et conduisent finalement à l'intervention des escadrons anglais, français et russes en faveur des Grecs.

- Le tsar russe Alexandre Ier (1777-1825) meurt subitement à Taganrog. Il est remplacé sur le trône par son frère Nicolas Ier (1796-1855) qui appuie son autocratie sur l'Eglise orthodoxe. Défenseur de la légitimité monarchique, Nicolas Ier se considère comme le champion de l'ordre européen issu des traités de Vienne. En juillet 1830, il prendra nettement parti contre les journées révolutionnaires, ce qui entraîne le soulèvement de la Pologne en novembre de la même année et sa brutale remise au pas. En 1848, il se joindra à l'Autriche pour réprimer le mouvement nationaliste en Hongrie. Sous l'impulsion de Nicolas Ier, la noblesse est systématiquement écartée de l'administration et une bureaucratie nouvelle étend ses ramifications sur tous les secteurs de la vie publique, en particulier sur les paroisses et l'enseignement, tandis que les journaux et les livres sont étroitement surveillés.

 

- Soulèvement décembriste à St Pétersbourg puis à Tchernigov, une phalange des officiers nobles et libéraux qui, le 14 décembre 1825, veulent obtenir du nouveau tsar, Nicolas Ier, les réformes de structure indispensables dans une Russie rétrograde. Mal préparée, ce soulèvement aurait pu constituer la première révolution russe...

- L'Assemblée nationale française vote l'indemnisation des émigrés. La loi prévoit le versement de 30 millions de francs de pensions pendant cinq ans à titre d'indemnisation des nobles qui ont fui à l'étranger pendant la Révolution française. Charles X de France est couronné dans la cathédrale de Reims selon le cérémonial médiéval. 

- Après avoir assuré une compensation substantielle aux anciens propriétaires de plantations, le roi français Charles X (1757-1836) reconnaît la République d'Haïti comme un État souverain. En 1804, l'île des Caraïbes avait proclamé son indépendance vis-à-vis de la France.

- Louis Ier (1786-1868) succède à son père Maximilien Ier Joseph (1756-1825) sur le trône en tant que roi de Bavière. Sous le règne de ce monarque engagé sur le plan artistique et scientifique, Munich se transforme en une métropole artistique de conception néoclassique. 

- Le Portugal reconnaît l'indépendance du Brésil. Le 7 septembre 1822, l'ancienne colonie avait fait sécession du Portugal sous le règne de l'héritier du trône Pierre (1798-1834). 

- Entre 1825 et 1855, l'instabilité se généralise en Amérique du Sud, les caudillos se livrent des guerres civiles ou se risquent à des expéditions frontalières..

- Usurpation au Portugal de don Miguel (1825-1834), chargé de la régence pendant la minorité de Marie II. Rétablissement de l'absolutisme.

- Robert Owen (1771-1858) crée l'éphémère communauté New Harmony, la première société utopique aux Etats-Unis.

- Le premier chemin de fer public à vapeur au monde ouvre en Grande-Bretagne sur une ligne de 39 km reliant Darlington à Stockton. La locomotive a été construite par l'ingénieur George Stephenson (1781-1848). 

- Les navigateurs français Louis Isidore Duperrey (1786-1865) et Jules Sébastien César Dumont d'Urville (1790-1842) reviennent à Toulon après des expéditions dans les mers du Sud commencées en 1822.

- Étude du Venezuela, de la Colombie et du Pérou par le naturaliste Jean-Baptiste Boussingault (1802-1887).

- Alexander von Humboldt (1769-1859) parcourt en 1829 la Dzoungarie et l'Altaï, en multipliant les observations scientifiques. Il commencera par la suite la rédaction d'une synthèse de ses travaux et des connaissances scientifiques de son temps, "Cosmos, essai d'une description physique du monde" dont le premier volume paraîtra en 1845.

- L'ère industrielle ouvre la voie au socialisme utopique avec Robert Owen (1771-1858), Saint-Simon (1760-1825), Charles Fourier (1772-1837).

- Antoine Destutt de Tracy (1754-1836), "Éléments d'idéologie" (4 volumes, 1825-27).

- Théodore Jouffroy (1796-1842), "Comment les dogmes finissent"

- De La Mennais (1782-1854), "De la religion considérée dans ses rapports avec l'ordre politique et civil" 

- Stendhal (1783-1842), "Racine et Shakespeare" (1823-1825)

- Auguste Comte (1798-1857), "Considérations philosophiques sur les sciences et les savants"

- Georges Cuvier (1769-1832), "Discours sur les révolutions de la surface du globe, et sur les changements qu'elles ont produits dans le règne animal".

- Robert Dale Owen (1801-1877), "Esquisse du système d'éducation suivi dans les écoles de New-Lanark…"

- Sakai Hôitsu (1761-1828), "Herbes d'automne" (Seattle Art Museum, Seattle)

- Samuel Palmer (1805-1881), "Le Repos de la Sainte-Famille" (Ashmolean Museum, Oxford)

- François Gérard (1770-1837), "Sacre de Charles X à Reims" (Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon)

- Kysfaludy Karoli (1788-1830), "Les Plaintes d'Ossian" (Musée des beaux-arts, Budapest).

- La mode est au théâtre lyrique à Paris - Durant la première moitié du XIXe siècle, le paysage musical se modifie lentement. L`opéra-comique et le ballet répondent à un besoin de détente, de fantaisie après les tensions des époques révolutionnaire et napoléonienne. François Adrien Boieldieu (1775-1834) inaugure le genre avec "La Dame blanche" (1825), oeuvre jouée 150 fois de suite. Daniel François Esprit Auber (1782-1871) obtient une incroyable renommée avec "La Muette de Portici" (1828), comédie romanesque à mi-chemin entre l'opéra et l'opéra-comique. L'opéra comique "Le Voyage à Reims ou L'Hôtel du Lys d'Or" du compositeur italien Gioacchino Antonio Rossini (1792-1868) est créé au Théâtre Italien de Paris en présence du roi de France. Rossini avait composé l'opéra pour marquer le couronnement de Charles X à Reims le 29 mai 1825. 

- Félix Mendelssohn (1809-1847) sera admiré pour la clarté et la légèreté du toucher. Il compose successivement "Romances sans paroles" (1828-1845) et "Le Songe d'une nuit d'été", une des oeuvres les plus populaires. 

- Franz Schubert (1797-1828), Sonate pour piano en ré majeur - Quatuor à cordes en sol majeur


1826

- Guerre d'indépendance grecque - Dans le contexte de la lutte pour la liberté de la Grèce, qui dure depuis 1821, la Russie et la Grande-Bretagne concluent un accord à Saint-Pétersbourg qui prévoit la création d'un État grec indépendant sous suzeraineté ottomane. La France adhère à ce "protocole de Petersbourg" en juillet 1827.

- À Valence, en Espagne, l'ancien soldat et enseignant Cayetano Ripoll (1778-1826) est exécuté pour blasphème. Ripoll est la dernière victime de l'Inquisition espagnole, établie en 1481.

- Des lanternes à gaz sont installées pour l'éclairage public sur le boulevard Unter den Linden à Berlin, pour la première fois en Allemagne. 

 

- Auguste Comte (1798-1857), "Considérations sur le pouvoir spirituel"

- Victor Cousin (1792-1867), "Fragments philosophiques"

- Heinrich Heine (1797-1856), "Reisebilder" (Tableaux de voyage)

- Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826), "Physiologie du goût" 

- Alfred de Vigny (1797-1863), "Poèmes antiques et modernes"

- James F. Cooper (1789-1851), "The Last of the Mohicans" (Le dernier des Mohicans)

- Joseph von Eichendorff (1788-1857), "Aus dem Leben eines Taugenichts" (Scènes de la vie d'un propre-à-rien)

- Wilhelm Hauff (1802-1827), "Lichtenstein"

- Mariano José de Larra (1809-1837), "El duende satirico del dia"

- J.M.W. Turner (1775-1851), "Scène fluviale avec bateau à vapeur" (Tate Collection, Londres)

- Jean-Baptiste-Camille Corot (1796-1875), "Le pont de Narni" ( Musée du Louvre, Paris)

- Eugène Delacroix (1798-1863), "La Grèce sur les ruines de Missolonghi" (Musée des Beaux-Arts de Bordeaux)

- Franz Schubert (1797-1828), dernier quatuor à cordes, en sol majeur, le plus orchestral. Sonate pour piano en sol majeur..


1827

- Nicéphore Niépce (1765-1833), le véritable inventeur de la photographie,  prend la première photographie après avoir longtemps cherché un  fixatif d'image, "Le Point de vue du Gras"...

- Guerre d'indépendance grecque - La victoire des flottes alliées à Navarin contre la marine ottomane donne à la Grèce son indépendance. Les Grecs élisent le comte Ionnais Kapodistrias (1776-1831) comme régent ; il entre en fonction le 18 janvier 1828. Traité de Londres pour la pacification de la Grèce signé le 6 juillet 1827 par les représentants du Royaume-Uni, de la France et de la Russie. L'Autriche et la Prusse, invités aux négociations, refusèrent d'y participer.

- La Chambre des pairs française (Cour suprême) rejette la loi restrictive sur la presse adoptée par le gouvernement de Jean-Baptiste de Villèle (1773-1854).  

- Le président Simon Bolivar (1783-1830) de la Grande Colombie est élu président à vie au Pérou. L'objectif de Bolivar est d'unir l'État sud-américain à la Grande Colombie.

- Le compositeur allemand Ludwig van Beethoven (1770-1827) meurt à Vienne.

- Ampère publie "Sur la théorie mathématique des phénomènes électrodynamiques uniquement déduite de l'expérience", qui crée la théorie de l'électrodynamique et le vocabulaire de l'électricité.

- Georg Simon Ohm  (1789-1854) établit la loi fondamentale du courant électrique et définit la résistance. La loi d'Ohm exprime que la tension électrique (U) appliquée aux extrémités d'un conducteur est proportionnelle à l'intensité (I) du courant qui traverse ce conducteur. Ce coefficient de proportionnalité définit la résistance (R) du conducteur. 

- Victor Hugo (1802-1885), "Préface de Cromwell" - Manifeste que, au moment de se jeter dans la bataille pour le drame romantique, Victor Hugo (1802-1885) publia en tête de son drame Cromwell, revendiquant liberté et proscrivant les unités classiques de temps et de lieu..

- Représentation à l'Odéon, à Paris, de "Roméo et Juliette", de Shakespeare..

- Louis de Bonald (1753-1840), "Les Démonstrations du principe constitutif des sociétés"

-  Thomas de Quincey (1785-1859), "Murder Considered as One of the Fine Arts" ((De l'Assassinat considéré comme un des Beaux-Arts) - "The Last Days of Emmanuel Kant" (Les Derniers jours d'Emmanuel Kant)

- Allessandro Manzoni (1785-1873), "I Promessi Sposi" (Les Fiancés), son chef d'œuvre historique et le roman emblématique du romantisme italien, un romantisme qui entend adhérer à la réalité sociale..

- James Fenimore Cooper (1789-1851), "The Prairie"

- Heinrich Heine (1797-1856), "Buch der Lieder" (Le Livre des Chants)

- Maurice Bedel (1883-1954), "Jérôme 60° Latitude nord"

- Adam Mickiewicz (1798-1855), "Konrad Wallenrod" (poème, pol.)

- Le Salon de 1827 marque l'apothéose du romantisme et porte à son comble la polémique à propos de l'esthétisme. Au raffinement exacerbé d'un François Gérard s'opposent la violence et l'érotisme de "la Mort de Sardanapale" (1827, Musée du Louvre) d'Eugène Delacroix (1798-1863)..

- Ingres (1780-1867), "L’Apothéose d’Homère"  (1827), musée du Louvre, Paris, un tableau gigantesque, commande royale,..

- François Gérard, "Le sacre de Charles X" (vers 1827), musée des Beaux-Arts de Chartres. Cérémonie organisée par Jean-Baptiste Isabey.

- Richard Parkes Bonington (1802-1828), "Scène sur la Côte picarde" - "Monument au Colleone"

- Camille Corot (1796-1875), "Le Pont de Narni" (National Gallery of Canada, Ottawa)

- Franz Seraph Stimbrand (1788-1882), "Portrait de Jeune Femme" (Collection particulière)

- François-Joseph Heim (1787-1865), "Charles X distribuant des récompenses au Salon de 1824" (1827, Paris, musée du Louvre)

- Franz Schubert (1797-1828), le sombre "Voyage d'hiver" écrit alors que Beethoven se mourrait à Vienne, et l'achèvement de la Symphonie n°9 dite Grande...

- Vincenzo Bellini (1801-1835), "Le Pirate", opéra et début de la renommée de Bellini


1828

- Mise en service de la première ligne de chemin de fer en France (18 km entre Saint-Étienne et Andrézieux). 

- L'ancien maréchal britannique Arthur Wellesley, duc de Wellington (1769-1852), qui a vaincu Napoléon (1769-1821) à la bataille de Waterloo en 1815, devient le nouveau Premier ministre britannique. 

- La Bavière et le Württemberg s'associent pour former la première union douanière d'Allemagne. Le Royaume de Prusse et le Grand-Duché de Hesse-Darmstadt s'unissent pour former l'Union douanière prussienne-hessoise.

- Pierre Ier (1798-1834), empereur du Brésil, qui cède en 1826 le trône du Portugal à sa fille mineure Marie II (1819-1856). (1819-1856), nomme son frère Michel (1802-1866) régent du Portugal. En tant que roi Michel Ier, il abolit la constitution libérale et entame une persécution rigoureuse des personnes à l'esprit libéral. 

- René Caillié (1799-1838) entre à Tombouctou (Journal d'un voyage à Tombouctou et à Djenné dans l'Afrique centrale, Paris, 1830) .

 - Friedrich Wöhler (1800-1882) synthétise le premier produit organique naturel, l'urée.

 

- Paul Royer‑Collard (1763‑1843), "Fragments" 

- Sainte-Beuve (1804-1869), "Tableau historique et critique de la poésie française et du théâtre français" 

- Filippo Buonarroti (1761-1837), "Conspiration des Egaux, dite de Babeuf", défense du Babeuf de 1796.

- Victor Hugo (1802-1885), "Odes et Ballades" 

- Alexandre Sergueïevitch Pouchkine (1799-1837), "Poltava", poème

- Emile Deschamps (1791-1871), "Etudes françaises et étrangères"

- Walter Scott (1771-1832), "The Fair Maid of Perth, or The Valentine's Day"

- Friedrich Overbeck (1789-1869), "Italia und Germania" (Neue Pinakothek  , Munich)

- David Wilkie (1785-1841), "George IV reçu par les nobles et le peuple écossais à Holyrood, 15 août 1822" 

- Nicccolo Paganini (1782-1840) donne quatorze concerts à Vienne

- Franz Schubert (1797-1828), Symphonie n°9, "La Grande" - Quintette à cordes en ut majeur - Sonate pour piano en ut mineur - Sonate pour piano en la majeur

- Première représentation de l'opéra "Le Silencieux de Portici" à Paris, le compositeur Daniel François Esprit Auber (1782-1871) établit le genre du Grand Opéra, qui combine des éléments d'opéra sérieux et d'opéra comique et inclut le ballet. 


1829

- Essor du capitalisme libéral aux Etats-Unis sous la présidence d'Andrew Jackson (1767-1845), 7e président des Etats-Unis (1825-1837). Premier président démocrate, il fait renaître le bipartisme. Sous son mandat, le suffrage universel masculin est établi dans la plupart des Etats, le nombre d'électeurs passe de 356.000 en 1824 à 2.400.000 en 1840, sur une population totale de 17 millions à cette même date. Instauration du "spoils system", au nom duquel tous les hauts postes de l'administration sont renouvelés à chaque changement de président. Mais son mandat est terni par la déportation des Amérindiens à l'ouest du Mississippi, - de 600.000 en 1800, la population chute à 400.000 en 1850 -,  et par l'esclavage des Noirs. Son homme de confiance, Van Buren, lui succède en 1836.

- Ministère Polignac (1829-1830) en France.

- Honoré Daumier (1808-1879) collabore à La Silhouette, premier hebdomadaire satirique illustré en France, créé par Charles Philippon. Il publiera ses premières caricatures de Louis-Philippe sous le nom de Rogelin. Gargantua, lithographie en noir et blanc, dans la Caricature, n° 61, du 29 décembre 1831.

- Traité d'Andrinople  le 14 septembre 1829 qui met fin à la guerre entre l'Empire ottoman et la Russie commencé en 1828 et suscitée par l'insurrection grecque. La Russie prend le contrôle de la rive orientale de la mer Noire.

- Le Parlement britannique décrète l'émancipation des catholiques. Pour la première fois depuis 1673, ils ont accès à toutes les fonctions publiques et politiques en Irlande et en Angleterre.

- Dictature de Juan Manuel de Rosas (1793-1877) en Argentine.

- Alexis de Tocqueville visite l'Amérique avec son ami Gustave de Beaumont.

- Première représentation de la tragédie "Faust" de Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832) au Théâtre royal de Saxe à Dresde.

- Sir Robert Peel crée la première police professionnelle à Londres.

- Charles Fourier (1772-1837), "Le Nouveau Monde industriel et sociétaire"

 

- Honoré de Balzac (1799-1850), "Les Chouans"

- Victor Hugo (1802-1885), "Les Orientales"

- William Bart Hamilton (1788-1856), "The Philosophy of Unconditioned"

- Prosper Mérimée (1803-1870), "Chroniques du règne de Charles IX"

- Stendhal (Henry Beyle, 1783-1842), "Promenades dans Rome"

- Alfred de Musset (1810-1857), "Contes d'Espagne et d'Italie" (Venise, L'Andalouse, La Ballade à la lune : "Et c'est, dans la nuit brune, Sur son clocher jauni. La lune Comme un point sur un i..."

- Christian Dietrich Grabbe (1801-1836), "Don Juan und Faust", tragödie

- Walter Savage Landor "1775-1864), "Imaginary Conversations" (dialogues, 1824-1829)

- John Constable (1776-1837), "Hadleigh Castle" (Yale Center for British Art, New Haven)

- William Etty (1787–1849), "Benaiah" (York Art Gallery)

- Joseph Mallord William Turner (1775-1851), "Ulysses Deriding Polyphemus" (National Gallery-, London)

- Première exécution de la Passion selon saint Matthieu de Johann Sebastian Bach (1685-1750) à la Singakademie de Berlin par le chef d'orchestre et compositeur Felix Mendelssohn-Bartholdy (1809-1847). La Passion selon saint Matthieu, qui n'avait pas été jouée depuis la mort de Bach en 1750, marque le début d'une renaissance de Bach.

- Dans la salle de concert du Schauspielhaus de Berlin, le virtuose italien du violon Niccolò Paganini (1782-1840) enchante le public.

- Frédéric Chopin (1810-1849) est apprécié pour ses nuances délicates et son legato (jeu consistant à lier les notes de sorte que l'auditeur n'entende pas d'interruption dans le discours musical) : Nocturnes (1829-1847), Concertos pour piano (1829-1830), le n°2 était destiné à lancer  sa carrière de virtuose, Valses ...

- Début de l'opéra romantique avec Gioacchino Rossini (1792-1868), "Guillaume Tell", mais le dernier opéra qu'il composa et qui surprit le public par son style pathétique et une ouverture qui ressemble à une véritable petite symphonie...


1830

- Guerre de l'indépendance grecque (1821-1830). En 1826, l’Angleterre et la Russie interviennent avant d’être rejointes en 1827 par la France. Les puissances occidentales proposent un règlement franco-anglo-russe le 6 juillet 1827 selon lequel le sultan reste suzerain d'une Grèce autonome. Devant son refus, la flotte franco-anglaise anéantit la flotte turco-égyptienne à Navarin (20 octobre). Le 14 septembre, par le traité d'Andrinople, les Turcs acceptent l'indépendance d'une Grèce vassale. En 1830, l’indépendance grecque est reconnue. Mais les révolutions européennes de 1830 vont modifier l'équilibre des puissances à l'oeuvre depuis le Congrès de Vienne...

- La France, la Russie et la Grande-Bretagne signent le protocole de Londres reconnaissant la Grèce comme une monarchie héréditaire indépendante (1827). Les futures frontières de la Grèce ont été déterminées à l'avance. Les trois puissances signataires désignent le prince Otto de Bavière (1815-1867) comme roi de Grèce. Traité de Constantinople (1832).

- Occupation d'Alger sous le gouvernement Polignac : dès 1830, la conquête de l'Algérie est accompagnée d'une colonisation de peuplement forcée par la nécessité de ravitailler en vivres les forces militaires grandissantes, les militaires français deviennent des colons en s'installant et aménageant le territoire conquis - Prise d'Alger, le 5 juillet 1830, par les troupes françaises, commandées par Louis Auguste Victor de Ghaisne, comte de Bourmont. 

- La littérature se teinte de politique (1830-1850) : Hugo, Lamartine.

- Journées des Trois Glorieuses et abdication de l'ultraroyaliste Charles X.

- La monarchie de juillet (1830-1848) : Louis-Philippe (1830-1848), porté par la bourgeoisie libérale, la France est transformée en une monarchie parlementaire. L'agitation s'étend à d'autres pays européens. Soulèvement de l'opposition catholique aux Pays-Bas, un congrès national déclare l'indépendance de la Belgique. Les cinq grandes puissances européennes, la France, la Grande-Bretagne, la Russie, l'Autriche et la Prusse, reconnaissent le nouvel État dans les mois qui suivent. - (Lecture à l'hôtel de ville de Paris de la déclaration des députés et de la proclamation du duc d'Orléans, lieutenant général du royaume (31 juillet 1830), François Gérard (1770–1837), 1836, Musée de l'Histoire de France, Versailles) - (Louis-Philippe prêtant serment devant les Chambres, le 9 août 1830 d'Ary Scheffer, musée Carnavalet)

- Révolte, contre le roi des Pays-Bas Guillaume Ier, de plusieurs provinces du Sud du royaume, qui mènera à la scission du royaume et à l'indépendance de la Belgique proclamée par le gouvernement provisoire de Belgique le 4 octobre 1830 (Épisode des journées de septembre 1830, Louis de Potter embrassant le drapeau belge, Gustave Wappers (1834), musées royaux des Beaux-Arts de Belgique). 

- Mort du roi d'Angleterre, d'Irlande et de Hanovre. Son frère Guillaume IV (1765-1837) lui succède. Henry John Temple (1784-1865), vicomte Pamerston, inspirateur de la politique étrangère de la Grande-Bretagne de 1830 à 1865, et premier ministre à partir de 1855, domine la scène politique. Sa phrase célèbre, "Comme le Romain, autrefois, pouvait dire Civis Romanus sum, un sujet britannique, partout où il se trouve, pourra compter sur la force anglaise pour le protéger...."

- En Grande-Bretagne, la première ligne de chemin de fer à vapeur pour le transport de passagers entre deux grandes villes est ouverte entre Manchester et Liverpool, le réseau anglais compte alors 279km, l'Europe continentale 37km et les Etats-Unis 65km...

- Dislocation de la Grande-Colombie, la Colombie, l'Equateur et le Venezuela reprennent leur indépendance..

- The Indian Removal Act (1830) - Déplacement forcé aux Etats-Unis des Indiens des Cinq Nations (Creek, Cherokee, Choctaw, Chickasaw et certains Seminoles) au-delà du Mississipi pour permettre l'expansion des colons vers l'Ouest...

- Joseph Smith Jr (1805-1844) fonde le Mormonisme.

- Naissance du roman-feuilleton dans les années 1830-1840.

- Agostono Bassi (1773-1856) développe la théorie microbienne : infections et maladies sont causées par des micro-organismes.

- Charles Darwin travaille à la théorie de l'évolution à partir des années 1830...

- Auguste Comte (1798-1857) fonde le "positivisme" (Cours de philosophie positive, 1830-1842) : "par la nature même de l'esprit humain, chaque branche de nos connaissances est nécessairement assujettie à passer par trois stades théoriques".

 

- Ralph Waldo Emerson (1803-1882) fonde le "transcendantalisme" : "je suis une partie ou une particule de Dieu"

 

- Première d'Hernani à la Comédie française, qui ouvre la révolution romantique et bouleverse les conventions classiques du théâtre... Le drame de Hugo Hernani se situe au début du XVIe siècle espagnol à Saragosse et à Aix-la-Chapelle. Il évoque une intrigue politique: don Carlos, roi d'Espagne, vise une succession au trône de Charles Quint. Au même moment, Hernani veut venger son père, victime du roi. Mais le drame porte aussi sur l'histoire de doña Sol, dont trois hommes sont amoureux. Le premier acte se déroule dans «une chambre à coucher. La nuit››. Dissimulé dans une armoire, le roi d'Espagne écoute le dialogue qu'échangent doña Sol et Hernani. Ce dernier, ennemi du roi qui a fait exécuter son père, presse doña Sol de se décider : veut-elle épouser son oncle, le vieux duc don Ruy Gomez, ou le suivre, lui? "Parmi mes rudes compagnons ? / Proscrits! dont le bourreau sait d'avance les noms, / Gens dont jamais le fer ni le cœur ne s'émousse, / Ayant tous quelque sang à venger qui les pousse? / Vous viendrez commander ma bande, comme on dit? / Car, vous ne savez pas, moi, je suis un bandit! / Quand tout me poursuivait dans toutes les Espagnes, / Seule, dans les forêts, dans ses hautes montagnes, / Dans ses rocs où l'on n'est que de l'aigle aperçu, / La vieille Catalogne en mère m'a reçu. / Parmi ses montagnards, libres, pauvres, et graves, / Je grandis, et demain trois mille de ces braves, / Si ma voix dans leurs monts fait résonner ce cor, / Viendront... Vous frissonnez. Réfléchissez encor. / Me suivre dans les bois, dans les monts, sur les grèves, / Chez des hommes pareils aux démons de vos rêves,...."

 

- Alphonse de Lamartine (1790-1869), "Harmonies poétiques et religieuses"

- Honoré de Balzac (1799-1850) - En 1830, La Mode publie El Verdugo, dans sa livraison du 30 janvier, la première œuvre signée «Honoré de Balzac», puis les Scènes de la vie privée, six nouvelles dont le thème est l'échec de la vie privée, La Vendetta, Les Dangers de l'inconduite (Gobseck), Le Bal de Sceaux, Gloire et malheur (La Maison du chat-qui-pelote), La Femme vertueuse (Une double famille), La Paix du ménage....

- Adelbert von Chamisso (1781-1838), "Frauenliebe und -lebenFrauenliebe und -leben"

- Christian Dietrich Grabbe (1801-1836), "Etwas über den Briefwechsel zwischen Schiller und Goethe"

- Alexandre Pouchkine (1799-1837), "Le Convive de Pierre"

- José Joaquin Fernandez de Lizardi (1776-1827), "El Periquillo Sarniento" (Mex)

- Francisco Martinez de la Rosa, "Aben Humeya", "La conjuracion de Venecia"

- Henrik Wergeland (1808-1845), "La Création, l'Homme et le Messie"

- François-Vincent Raspail (1794-1878), "Essai de chimie microscopique"

- Eugène Delacroix (1798-1863), "La Liberté guidant le peuple" (Musée du Louvre, Paris)

- Ary Scheffer (1795-1858), "Léonore, Les morts vont vite" (d'après une ballade de Bürger), Palais des Beaux-Arts de Lille.

- Camille Corot (1796-1875), "La Cathédrale de Chartres" (Musée du Louvre)

- Friedrich von Amerling (1803-1877), "L'Assoupie" (Galerie des Offices, Florence)

- Paul Delaroche (1797-1856), "Les Dernières Heures du cardinal Mazarin" (Wallace Collection)

- Wilhelm von Schadow (1789-1862), "Portrait de Felix Schadow" 

- Hokusai (1760-1849), "Sous la vague au large de Kanagawa" (La Grande Vague)

- Louis-Léopold Boilly, "L'effet du mélodrame", "Une loge, un jour de spectacle gratuit" (Versailles, musée Lambinet)...

- Hector Berlioz (1803-1869) annonce le renouveau d'un art mis en sommeil par la Révolution. Avec son imagination mélodique débordante, sa science exceptionnelle de l'orchestre qu'il fait renaître, Berlioz est considéré comme le grand rénovateur de la musique française du XIXe siècle. En 1830, il donne à jouer sa "Symphonie fantastique", une œuvre inspirée, libre, brillante qui enthousiasme le public et qui est considérée comme la première symphonie de la musique française. Son Requiem (1837) remportera un énorme succès. 

- Gaetano Donizetti (1797-1848), "Anne Boleyn" - "L'Elixir d'amour", opéras

- Felix Mendelssohn (1809-1847), Les Hébrides, "La grotte de Fingal"

- Frédéric Chopin (1810-1849),"Etudes" (1830-1837), 24 Etudes qui sont devenues le bréviaire du pianiste quotidien et qui sait allier technique et inspiration. L'Etude n°3 opus 10 en mi majeur, le romantisme à l'état pur, l'Etude n°4 opus 10 en ut dièse mineur, plus proche de Bach, une toccata impétueuse qui développe l'égalité des doigts des deux mains...


Jean-Pierre Marie Jazet (1788-1871), "Combat dans la rue Saint-Antoine, 28 juillet 1830" - Les barricades accompagnent systématiquement les mouvements des années 1827, 1830 (4000), 1832, 1834, 1839, février 1848 (1510), juin 1848, 1849, 1851, nouveau sujet dans la peinture et la littérature..

Jean-Victor Schnetz (1787-1870), "Combat devant l'Hôtel de Ville de Paris le 28 juillet 1830" - Lecomte Hippolyte (1781-1857), "Combat de la rue de Rohan, le 29 juillet 1830" - Amédée Bourgeois (1798 - 1837), "Attaque de l'hôtel de ville de Paris et combat du pont d'Arcole, le 28 juillet 1830" - (Musée Carnavalet)...

1831

- 1831-1832 -  Écrasement des insurrections libérales en Europe : France, Belgique, Pologne, Grèce, Italie, Allemagne...

- Indépendance de la Belgique sous Léopold Ier, qui devient une "monarchie républicaine". 

- Répression russe de l'insurrection de Varsovie, accroissant les rangs de la grande émigration de l'élite polonaise vers l'Occident, de A.Mickiewicz à F.Chopin...

- Révolte des esclaves noirs conduite par Nat Turner dans le Sud des Etats-Unis..

 

- Indépendance de la Belgique sous Léopold Ier (1831-1865), qui devient une "monarchie républicaine". 

- Giuseppe Mazzini (1805-1872) fonde la "Jeune Italie", pour le grand inspirateur du patriotisme italien et de l'unification, les hommes de son temps n'ont pas créer un monde nouveau, mais se consacrer à améliorer celui qui existe. L'humanité n'est pas un cosmopolitisme fractionné en individus, qui revendiquent leurs droits, mais un tout, voulu par Dieu, unissant les peuples dans la conscience d'une origine et d'un devenir communs. Et c'est le peuple qui se libérera des monarchies et du joug étranger...

- Au cours des troubles en Hesse électorale déclenchés par la Révolution de Juillet à Paris en 1830, le prince électeur Wilhelm II (1777-1847) met en place la "constitution la plus libérale d'Europe". - Après les émeutes de Dresde et de Leipzig déclenchées par la révolution de juillet à Paris, le roi Anton de Saxe (1755-1836) publie la première constitution du royaume de Saxe.

- Ministère Casimir Périer en France - Révolte des canuts de Lyon.

- Apparition du terme "socialisme" dans un article de l'hebdomadaire le Semeur, popularisé ensuite par Pierre Leroux.

- Le choléra se propage via Moscou jusqu'en Prusse. L'épidémie est née en Inde, où elle s'était déclarée en 1829, et s'est propagée à partir de là par les routes commerciales, d'abord vers la Russie. Il est apparu pour la première fois à Moscou en septembre 1830. Dans le sillage de l'armée russe, qui est intervenue dans la Pologne du Congrès à la suite de l'insurrection polonaise de novembre 1830, la maladie s'est répandue davantage en Europe.

- En France, la première locomotive à vapeur (Seguin) circule sur la ligne Saint-Etienne-Lyon.

- Le philosophe Georg Wilhelm Friedrich Hegel (1770-1831) meurt du choléra à Berlin.

- Michael Faraday (1791-1867) pionnier de l'électromagnétisme, invente la dynamo 

- Le Beagle quitte Davenport (Angleterre) pour explorer les côtes de l'Amérique du Sud et les îles du Pacifique : à son bord, Charles Darwin va pouvoir élaborer sa théorie de l'évolution 

- George Opdyke (1805-1880) développe l'idée du "prêt-à-porter" 

- Sur la théorie des nombres d'Evariste Galois (1811-1832).

- Développement de l' "Hégélianisme" après la mort de Georg Wilhelm Friedrich Hegel (1770-1831) qui replace la pensée dans son contexte historique et étudie la nature transcendantale de la réalité. Les "Cours" de Hegel seront publiés en quatre séries : "Vorlesungen über die Philosophie der Geschichte" (Leçons sur la philosophie de l'histoire, publiées en 1837, complétées en 1840) ; "Vorlesungen über die Aesthetik" (Leçons sur l'esthétique, 1835-1838) ; "Vorlesungen über die Geschichte der Philosophie" (Leçons sur l'histoire de la philosophie, 1833-1836) ; "Vorlesungen über die Philosophie der Religion" (Leçons sur la philosophie de la religion, 1832)...

 

- Stendhal (1783-1842), "Le Rouge et le Noir" - Fils de charpentier, Julien Sorel tente de se faire une place dans la société de la Restauration qui depuis la fin des guerres napoléoniennes, s'est refermée sur elle-même. Sous couvert de l'habit de séminariste, il multiplie, pour s'élever, les conquêtes amoureuses, la femme du maire de Verrière, Mme de Rênal,la fille du marquis de La Mole, Mathilde... "Si tout semblait étrange à Julien, dans le noble salon de l’hôtel de La Mole, ce jeune homme, pâle et vêtu de noir, semblait à son tour fort singulier aux personnes qui daignaient le remarquer. Mme de La Mole proposa à son mari de l’envoyer en mission les jours où l’on avait à dîner certains personnages. - J’ai envie de pousser l’expérience jusqu’au bout, répondit le marquis. L’abbé Pirard prétend que nous avons tort de briser l’amour-propre des gens que nous admettons auprès de nous. On ne s’appuie que sur ce qui résiste, etc. Celui-ci n’est inconvenant que par sa figure inconnue, c’est du reste un sourd-muet. - Pour que je puisse m’y reconnaître, il faut, se dit Julien, que j’écrive les noms et un mot sur le caractère des personnages que je vois arriver dans ce salon..."

- Honoré de Balzac (1799-1850), "La Peau de chagrin"

- Victor Hugo (1802-1885), "Les Feuilles d’automne" - "Notre-Dame de Paris", qui élève Victor Hugo au statut de maître du style romantique, écrit dans un français plus proche du français parlé que du langage issu de la littérature française d'alors.

- Jules Michelet (1798-1874), "Histoire de France" (1831-1855)

- Christian Dietrich Grabbe (1801-1836), "Napoléon ou les Cent Jours" (1831), une œuvre immense, jugée injouable à cause de sa longueur et de la centaine de personnages qu'elle comporte, par un visionnaire qui disparaît à 35 ans....

- Alexandre Pouchkine (1799-1837, contes populaires russes (Le Tsar Saltane, Skazka o Care-Saltane ; Le Pope et son ouvrier Balda, Skazka o pope i rabotnike ego Balde, 1831 ; Le Pêcheur et le petit poisson, Skazka o rybake i rybke ; La Tsarine et les sept preux, Skazka o mertvoj carevne i o semi bogatyrjakh, 1833 ; Le Coq d'or, Skazka o zolotom petuške, 1834)

- Franz Grillparzer (1791-1872), "Des Meeres und der Liebe Wellen"

- Ferdinand Georg Waldmüller (1793-1865), "Vieux Ormes dans le Prater" (Kunsthalle, Hambourg)

- Vincenzo Bellini (1801-1835), "La Somnambule", "Norma", "Les Puritains" (1835), sa dernière oeuvre et la mieux composée du point de vue instrumental (le finale du premier acte). Utilisant le bel canto, exploitant la longue phrase modulée à la limite de la respiration, Vincenzo Bellini le chant à son apothéose et lui donne son expression lyrique et tragique. La célèbre cavatine "Casta diva" dans "Norma" est un parfait exemple de l'ampleur de son écriture.

- Giacomo Meyerbeer (1791-1864), compositeur allemand établi à Paris en 1826, réalise un savant mélange des genres allemand, italien et français dans ses œuvres : Robert le Diable (1831), les Huguenots (1836).


1832

- Première démocratisation du système censitaire en Angleterre. La Chambre des communes approuve le projet de loi sur la réforme parlementaire. La réforme renouvelle la division des circonscriptions et augmente légèrement le nombre d'électeurs éligibles.

- 27-30 mai,  20 000 à 30 000 personnes venues des États allemands, de Pologne, de France et de Grande-Bretagne se rassemblent au château de Hambach, près de Neustadt an der Weinstrasse (Palatinat). Cette "Nationalfest der Deutschen", également appelée "fête de Hambach", est réclamée par les membres de l'association de presse de Neustadt, dont le but est "la restauration de l'unité nationale allemande sous une constitution républicaine démocratique". 

- En juillet, le Parlement allemand de Francfort restreint sévèrement la liberté de la presse en renforçant les mesures de censure. La liberté d'association et de réunion est totalement supprimée par la loi. En outre, l'Assemblée fédérale allemande décide que la "loi sur la presse de Baden" n'est pas compatible avec la législation fédérale. Le grand duc Léopold de Bade (1790-1865) est alors contraint de révoquer la loi libérale sur la presse.

- Ministère de Broglie-Thiers et Guizot  en France.

- Agitation dans les quartiers populaires de Paris, frappés par l'épidémie de choléra. 

- Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832) meurt à Weimar. 

- La phrénologie de F.J .Gall (1758-1828) gagne les Etats-Unis.

- Charles Lyell (1797-1879) ouvre la voie à la géologie moderne.

- Georg W.F. Hegel (1770-1831), "Vorlesungen über die Aesthetik" (Esthétique, Leçons professées à l'université de Berlin) - "Vorlesungen über die Philosophie der Religion" (Leçons sur la philosophie de la religion). 

- Charles Fourier (1772-1837), "La Réforme industrielle ou le Phalanstère"

- Défense du citoyen Louis-Auguste Blanqui devant la cour d'Assise..

 

- Alfred de Vigny (1797-1863), "Poèmes antiques et modernes"

- George Sand (1804-1876), "Indiana"

- Silvio Pellico (1789-1854), "Mes Prisons"

- Giacomo Leopardi (1798-1837), "Amour et mort"

- Alfred Tennyson (1809-1892), "The Lady of Shalott "

- Honoré de Balzac (1799-1850), "Le Curé de Tours"

- Mariano José de Larra (1809-1837), "El pobrecito hablador, revista satirica de costumbres"

- Nicolas Gogol (1809-1852), "Les Nouvelles de Saint-Pétersbourg" (Peterburgskie Povesti)

- Nikolaus Lenau (1802-1850), "Schilflieder"

- Eugène Sue (1804-1857), "La Salamandre"

- Charles Nodier (1780-1844), "La Fée aux Miettes"

- Delacroix découvre la magnificence de la lumière et de la couleur au Maroc et en Algérie..

- Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780 - 1867), "Louis-François Bertin", musée du Louvre, Paris, l'un des plus célèbres portraits de l'artiste.

- John Constable (1776 -1837), "The Opening of Waterloo Bridge" (Tate Britain)

- Wilhelm Bendz, "The Waagepetersen Family" (1830, Statens Museum for Kunst, Copenhagen)

- Louis Leopold Boilly (1761-1845), "Politicians in the Tuileries Gardens" (1832, Hermitage, St. Petersburg)

- Premier concert de Frédéric Chopin (1810-1849) à Paris, qui rencontre Felix Mendelssohn et Berlioz.


1833

- Le roi Otto Ier (1815-1867), originaire de Bavière, arrive dans son royaume de Grèce. Parce qu'il n'a que 17 ans, un Conseil de régence, composé de fonctionnaires bavarois, s'occupe initialement des affaires officielles.

- A l'instigation de la Prusse, l'Union douanière prusso-hessoise, l'Union commerciale de l'Allemagne centrale et l'Union douanière de l'Allemagne du Sud s'unissent pour former l'Union douanière allemande. Progressivement, tous les États allemands rejoignent l'union douanière, les deux derniers, Brême et Hambourg, en 1888. L'objectif de l'association est de créer une plus grande unité économique en Allemagne en réduisant les droits de douane interétatiques et en créant des frontières douanières extérieures communes. 

- "Frankfurter Wachensturm" - Des étudiants et des artisans tentent de déclencher une révolution générale allemande à Francfort-sur-le-Main, le siège du Parlement allemand.

- Tentative du parlement anglais de limiter les aspects les plus néfastes du capitalisme, notamment sur l'emploi des enfants.

 - Loi Guizot généralisant en France l'enseignement primaire.

 -  Une loi interdisant l'esclavage dans tout l'Empire britannique entre en vigueur en Grande-Bretagne.

 - Chute du régime despotique de Ferdinand VII en Espagne : régence de Maria Cristina (1833-1843), début de la Première guerre carliste.

- Fondation de l'American Anti-Slavery Society : si l'esclavage est aboli dans la plupart des Etats du Nord entre 1750 et 1830, il subsiste dans les Etats du Sud et les Etats-Unis compte plus de 2 millions d'esclaves...

- Au Mexique, le général Santa Anna commence une longue série de dictatures entrecoupées, jusqu'en 1855, de guerres civiles...

- Jan Evangelista Purkinje (1787-1869) crée le premier laboratoire de physiologie et identifie une importante catégorie de neurones dans le cervelet.

- Heinrich Heine (1797-1856), "Zur Geschichte der neueren schönen Literatur in Deutschland"

- Franz Bopp (1791-1867), "Grammaire comparée des langues indo-européennes" (1833-1852), invention d'une linguistique scientifique ..

 

- Alfred de Musset (1810-1857), "Les Caprices de Marianne" - Cœlio est amoureux de la belle Marianne, épouse du grotesque juge Claudio. Celui-ci, jaloux et soupçonneux, multiplie les précautions contre les manœuvres du jeune homme avec l'aide de son serviteur, Tibia. Habité par un amour pur et rêveur, Cœlio redoute la sévérité de Marianne et lui envoie en ambassade son ami Octave, cynique et débauché. C'est de ce dernier cependant que la jeune femme tombe amoureuse. La comédie légère tourne ainsi peu à peu à la tragédie.

- Alexandre Pouchkine (1799-1837), "Eugène Onéguine" (Evgenii Onegin, 1825-1833) - "La Dame de Pique" (Pikovaja Dama).

- Honoré de Balzac (1799-1850), "Eugénie Grandet", «Les habitants de Saumur étant peu révolutionnaires, le père Grandet passa pour un homme hardi, un républicain, un patriote, pour un esprit qui donnait dans les nouvelles idées, tandis que le tonnelier donnait tout bonnement dans les vignes...» 

- Pétrus Borel (1809-1859), "Champavert ou les Contes immoraux"

- George Sand (1804-1876), "Lélia"

- Théophile Gautier (1811-1872), "Les Jeunes-France"

- Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859), "Les Pleurs" (poèmes)

- Juliusz Slowacki (1809-1849), "L'heure des pensées" (Godzina myśli)

- Gérard de Nerval (1808-1855), "Odelettes", écrites pour la plupart au début des années 1830, publiées dans des revues, les Odelettes de Nerval expriment les émotions et les rêveries du jeune poète. Un paysage, une rencontre, le souvenir mélancolique d'un vieil air de musique fixent les thèmes qui seront développés dans l'ensemble de son œuvre. 

"Une allée du Luxembourg - 

Elle a passé, la jeune fille / Vive et preste comme un oiseau : 

À la main une fleur qui brille, / A la bouche un refrain nouveau. 

C'est peut-être la seule au monde / Dont le cœur au mien répondrait,

Qui venant dans ma nuit profonde / D'un seul regard l'éclairerait !...

Mais, non, - ma jeunesse est finie.. / Adieu, doux rayon qui m'as lui, -

Parfum, jeune fille, harmonie... / Le bonheur passait, - il a fui!"

- Carl Blechen (1798-1840), "Drei Fischer am Golf von Neapel anagoria" (Alte Nationalgalerie, Berlin) - "Bau der Teufelsbrücke" (Neue Pinakothek, Munich)

- Théodore Rousseau (1812-1867), "Etude de troncs d'arbres" (musée des Beaux-Arts de Strasbourg)

- Karl Pavlovich Brulloff (1799-1852), "The Last Day of Pompeii" (1830-1833, Russian Museum, Saint-Petersburg), la plus célèbre de ses compositions..

- Le maitre de l'estampe japonaise, Katsushika Hokusai (1760-1849) peint entre 1826-1833 ses "Trente-Six Vues du mont Fuji".


1834

- L'étudiant et futur écrivain Georg Büchner (1813-1837) fonde avec d'autres étudiants la "Société pour les droits de l'homme" (die "Gesellschaft für Menschenrechte") à Giessen. 

- Incendie du palais de Westminster à Londres.

 - Soulèvements en France contre la limitation du droit d'association et lois contre la liberté de la presse - Une révolte des tisserands éclate à Lyon, qui est réprimée dans le sang par les unités militaires françaises dans les jours qui suivent. Les insurgés protestent contre la nouvelle loi qui interdit les syndicats de travailleurs. - Armand Barbès (1809-1870), meneur de la nuit d'émeutes du 15 avril 1834 - "Le massacre de la rue Transnonain" (14 avril 1834), vu par Honoré Daumier...

- Création de l'Université de Kiev. Considérée comme un foyer de libertés potentiellement dangereux, l'Académie Mohyla de Kiev, orthodoxe, était l'une des écoles les plus anciennes d'Europe de l'Est (1615) avait été fermée en 1817 par Alexandre Ier de Russie. 

- Abolie une première fois en janvier 1813 par les Cortès de Cadix, l'Inquisition, rétablie par la Restauration en 1814, fut définitivement supprimée par un décret du 15 juillet 1834.

- Ernst Weber (1795-1878) et Gustav Fechner (1801-1887) ouvrent la voie à la psychophysique en montrant que l'ampleur d'une sensation est proportionnelle à l'intensité du stimulus qui l'a produite (le seuil différentiel)

- Le mathématicien anglais Charles Babbage (1792-1871) conçoit une "machine analytique", une grande calculatrice programmable universelle, grâce à l'utilisation de cartes perforées et à la distinction entre l'unité de calcul et l'unité de mémoire : elle ne sera jamais terminée...

- Johann G.Fichte (1762-1814), "Die Wissenschaftslehre" (La Théorie de la science)

- Félicité Robert de Lamennais (1782-1854), "Paroles d'un croyant"

- Karl von Clausewitz (1780-1831), "Vom Kriege" (De la Guerre)

- Robert Owen (1771-1858), "Le Livre du nouveau monde moral" (Book of the New Moral World, 1834-1845)

 

- Alexandre Pouchkine (1799-1837), "La Dame de pique", "Récits de feu Ivan Pétrovitch Belkine"

- Alfred de Musset (1810-1857), "Lorenzaccio" - "On ne badine pas avec l’amour", des personnages habités par une pureté originelle mais saisis par la tentation de la débauche...

- Franz Grillparzer (1791-1872), "Der Traum ein Leben"

- Ludwig Börne (1786-1837), "Lettres de Paris" (1832-1834, avec Jeanette Wohl), polémiste, critique de théâtre obligé d'émigrer en France en 1830, il était convaincu que les Allemands étaient capables de faire eux aussi leur révolution...

- Johan Sebastian Welhaven (1807-1873), "L'aube de la Norvège"

- Adam Mickiewicz (1798-1855), "Pan Tadeusz" (Messire Thasée, poème épique, pol.)

- Juliusz Slowaski (1809-1849), "Kordian" (poème dramatique, pol.)

- Georg Büchner (1813–1837), "Der Hessische Landbote"

- Eduard Mörike (1804-1875), "Lucie Gelmeroth"

- France Preseren (1800-1849), "Soneti venec" (La couronne de sonnets, slov.)

- Edward Bulwer-Lytton (1803-1873), "The Last Days of Pompeii"

- Mariano José de Larra (1809-1837), "El Doncel de Enrique el Doliente"

- Angel de Saavedra (1791-1865), "El moro exposito"

- Paul de Kock (1794-1871), "La Pucelle de Belleville"

- Paul Delaroche (1797-1856), "Le Supplice de Jane Grey" (National Gallery, Londres)

- Louis Boulanger (1806-1867), "L'Assassinat du duc d'Orléans"

- Eugène Delacroix (1798-1863), "Femmes d'Alger dans leur appartement" (musée du Louvre, Paris)

- Honoré Daumier (1808-1879), "La Rue Transnonain" (Library of Congress's Prints)

- Joseph Mallord William Turner (1775 -1851), "The Burning of the Houses of Lords and Commons, 16th October 1834" (Musée des Beaux Arts, Philadelphie)

- Caspar David Friedrich (1774-1840), "Les Âges de la vie" (Museum der Bildenden Künste, Leipzig)

- Hector Berlioz (1803-1869), "Harold en Italie", concerto avec alto.

- William Sterndale Bennett (1816-1875), Piano concerto no. 1 


1835

- Les derniers remous provoqués en Europe par la révolution parisienne de juillet vont s'apaiser, pour un temps, le mouvement libéral paraît définitivement enrayé...

- Début du "Grand Trek", fondateur de l'identité boer (1835-1840), conséquence de l'installation des Britanniques en Afrique du Sud (Le Cap devient britannique en 1814) et de l'abolition de l'esclavage dans les colonies britanniques en 1833, les Boers, descendants des colons néerlandais venus s'installer aux XVIIe et XVIIIe siècles dans le sud du continent africain, refusent l'autorité des Britanniques et décident de migrer vers le nord, une migration sur 2 000 kilomètres...

- Le dernier empereur du Saint Empire romain germanique, François II (1768-1835) meurt à Vienne. Son fils Ferdinand Ier lui succède sur le trône d'Autriche.(1793-1875) mais, dans l'incapacité de gouverner, c'est le chancelier Metternich (1773-1859) qui devient, de 1835 à 1848, le véritable souverain de l'Autriche...

- ouverture de la ligne de chemin de fer Nuremberg-Fürth en Bavière, puis en 1839 Dresde-Leipzig en Saxe...

- James Cowles Prichard (1786-1848) invente le terme de "folie morale" pour expliquer des déviances sociales (Sur l’application des recherches philologiques et physiques à l’histoire de l’espèce humaine, 1832, 

- Émile de Girardin (1806-1881) crée" La Presse", premier journal à grande diffusion à un prix très modeste, l'ancêtre des grands quotidiens à bon marché avec Le "Siècle", un journal plutôt conservateur qui recourt à la publicité et à l'insertion de romans-feuilletons. La révolution vient de ce que Girardin oppose à des journaux de parti, réservés à un petit nombre de lecteurs, la conception toute neuve d'une presse à deux sous destinée au grand public. Ses orientations politiques changeront au gré de l'évolution de l'opinion publique. 

- Joseph Fieschi (1790-1836) fait éclater le 28  juillet 1835 une «machine infernale» alors que le roi et sa suite se rendaient à la Bastille pour célébrer l'anniversaire de la révolution de juillet 1830. L'attentat fait 18 victimes. Il sera exécuté à Paris le 19 février 1836. Plusieurs lois contre l'opposition républicaine sont promulguées, les  "lois de septembre" restreignant la liberté de la presse.  Le 25 juin 1836, un militant républicain, Louis Alibaud, utilisera une canne-fusil pour tirer sur le Louis-Philippe sa sortie des Tuileries, il sera guillotiné en juillet.. Cette même année sont inaugurés à Paris l'Arc de triomphe, sur la place d'Étoile, et l'obélisque de Louxor, sur la place de la Concorde, après un voyage de deux années...

- Début de la révolte du Texas, ancienne colonie espagnole devenue mexicaine en 1821, contre la dictature de Santa Anna.

- Interdiction de la caricature politique : la loi du 9 septembre 1835 établit la censure pour les dessins, gravures et lithographies d’ordre politique, et sera strictement appliquée jusqu’en 1868. Charles Philippon (1806-1862) sera condamné pour la série bien connue de métamorphoses du visage de Louis Philippe en poire, parue dans Charivari en 1834, cheminement graphique qui est devenu le symbole de l'art caricatural. L'extrême tension qui existe entre forces républicaines, monarchistes et bonapartistes, après la révolution de 1830, favorise l'éclosion du genre qui se nourrit de la différenciation entre classes sociales, du ridicule et des travers de la société, mais aussi des transformations profondes qui affectent progressivement la société. La bourgeoisie montante, éprise de progrès technique, et qui pourtant s'identifie politiquement au pouvoir royal, à l'inertie d'un roi bourgeois Louis-Philippe, est la cible d'un art qui inspirera une génération de grands caricaturistes, Honoré Daumier (1808-1879), Grandville (1803-1847), Édouard Traviès (1809-1866?), Amédée de Noé dit Cham (1818-1879), Henry Bonaventure Monnier (1799-1877), Paul Gavarni (1804-1866)....

 

- En décembre 1835, le Bundestag de Francfort interdit la publication en Allemagne de nombreux auteurs apparentés au mouvement "ou Junges Deutschland" - Ce n'est pas tant une école littéraire qu'une dénomination utilisée pour justifier la répression qui s'abattra en 1835 sur les écrivains et journalistes libéraux : Karl Gutzkow (1811-1878), Christian Dietrich Grabbe (1801-1836), Heinrich Laube (1806-1884), Theodor Mundt (1808-1861), Ludolf Wienbarg (1802-1872), Heinrich Heine (1797-1856), Ludwig Börne (1786-1837) et Georg Büchner..

Dans cette première moitié du XIXe siècle, la société allemande est divisée en deux camps, les partisans de la Restauration et les partisans de la démocratie, qui se retrouvent en littérature, la tendance Biedermeier qui soutient les idées conservatrices et se replie dans la sphère privée, la Jeune Allemagne et Vormärz qui dénoncent les maux sociaux de l'époque et soutiennent les idées libérales. Mais alors que Junges Deutschland tente de contourner la censure, le Vormärz qui suit va faire preuve de plus de radicalité. 

- Karl Gutzkow (1811-1878), "Wally, die Zweiflerin" (1835, Wally en proie au doute), qui s'attaque au problème de l'émancipation sexuelle, est considéré comme le roman le plus important de Junges Deutschland. Il a été jugé pornographique et blasphématoire et a été non seulement interdit, mais également utilisé comme base pour l'interdiction de Junges Deutschland. 

- Heinrich Heine (1797-1856), prend la suite de madame de Staël et compose à l'usage des Français, une histoire de L'École romantique allemande et une autre de La Religion et la philosophie en Allemagne publiées en 1835 dans la Revue des deux mondes (1835). Entre 1830 et 1848, les Allemands sont nombreux à Paris où les ateliers attiraient des ouvriers et où les exilés politiques, de Ludwig Börne à Karl Marx en 1843-1844....

- Alexis de Tocqueville (1805-1859), "La Démocratie en Amérique" (1835, 1840) - le paradoxe de la croyance égalitariste qui, construite sur la valeur «individu», conduit pourtant au nivellement des jugements et au recul de l'esprit critique...

- David Strauss (1808-1874), "La vie de Jésus" (Das Leben Jesu kritisch bearbeitet)

- Adolphe Quételet (1796-1874), "Essai de physique sociale"

- Heinrich Heine (1797-1856), "Zur Geschichte der Religion und Philosophie in Deutschland"

 

- Théophile Gautier (1811-1872), "Mademoiselle de Maupin" - Dans sa préface, Théophile Gauthier proclame «l’art pour l’art», la recherche de la beauté, en dehors de toute visée utile (éthique, morale, etc.) de l'œuvre d'art...

 

- "Mondnacht" (Nuit sous la lune), un poème écrit en 1835 par Joseph von Eichendorff (1788-1857), et mis en musique par Robert Schumann (intégré dans son cycle Liederkreis) : "Es war, als hätt‘ der Himmel / Die Erde still geküßt, / Daß sie im Blüthenschimmer / Von ihm nun träumen müßt‘.Die Luft ging durch die Felder, / Die Aehren wogten sacht, / Es rauschten leis die Wälder, / So sternklar war die Nacht.Und meine Seele spannte / Weit ihre Flügel aus, / Flog durch die stillen Lande, / Als flöge sie nach Haus."

 

- Alfred de Vigny (1797-1863), "Servitude et grandeur militaire" - "Chatterton"

- Victor Hugo (1802-1885), "Les Chants du crépuscule"

- Alfred de Musset (1810-1857), Le cycle des Nuits, dont "La Nuit de mai", "La nuit de décembre", l'expérience de la solitude et de la douleur..

- Bettina von Arnim (1785-1859), "Goethes Briefwechsel mit einem Kinde"

- Elias Lönnrot (1802-1884), "Kalevala" (1835-1836) - "Kanteletar" (1840)

- Karl Gutzkow (1811-1878), "Wally die Zweiflerin"

- Giacomo Leopardi (1798-1837), "Appressamento della morte" (Approche de la mort)

- Georg Büchner (1813-1837), "Dantons Tod" (La Mort de Danton)

- Angel de Saavedra y Ramfrez (1791-1865), "Don Alvaro o la fuerza del sino"

- Mélanie Waldor (1796-1871), "Poésies du coeur"

- Hans Christian Andersen (1805-1875) publie ses premiers Contes

- Début des "Conférences de Notre-Dame" du dominicain Jean Baptiste Henri Lacordaire (1802-1861)

- Honoré de Balzac (1799-1850), "Le Père Goriot" - Balzac met ici en scène la sinistre maison Vauquer et les pensionnaires qui I'habitent. Aux côtés du père Goriot, qui sacrifie sa fortune pour venir en aide à ses filles, le lecteur découvre quelques-unes des figures dominantes de La Comédie humaine, comme le jeune Rastignac ou l'énigmatique Vautrin, criminel endurci qui se cache de la police...

"Eugène de Rastignac avait un visage tout méridional, le teint blanc, des cheveux noirs, des yeux bleus. Sa tournure, ses manières, sa pose habituelle dénotaient le fils d'une famille noble, où l'éducation première n'avait comporté que des traditions de bon goût. S'il était ménager de ses habits, si les jours ordinaires il achevait d'user les vêtements de l'an passé, néanmoins il pouvait sortir quelquefois mis comme l'est un jeune homme élégant. Ordinairement il portait une vieille redingote, un mauvais gilet, la méchante cravate noire, flétrie, mal nouée de l'étudiant, un pantalon à l'avenant et des bottes ressemelées. Entre ces deux personnages et les autres, Vautrin, l'homme de quarante ans, à favoris peints, servait de transition. Il était un de ces gens dont le peuple dit : "Voilà un fameux gaillard!".  Il avait les épaules larges, le buste bien développé, les muscles apparents, des mains épaisses, carrées et fortement marquées aux phalanges par des bouquets de poils touffus et d'un roux ardent. Sa figure, rayée par des rides prématurées, offrait des signes de dureté que démentaient ses manières souples et liantes. Sa voix de basse-taille, en harmonie avec sa grosse gaieté, ne déplaisait point. Il était obligeant et rieur. Si quelque serrure allait mal, il l'avait bientôt démontée, rafistolée, huilée, limée, remontée, en disant : "Ça me connaît." Il connaissait tout d'ailleurs, les vaisseaux, la mer, la France, l'étranger, les affaires, les hommes, les événements, les lois, les hôtels et les prisons. Si quelqu'un se plaignait par trop, il lui offrait aussitôt ses services. Il avait prêté plusieurs fois de l'argent à Mme Vauquer et à quelques pensionnaires; mais ses obligés seraient morts plutôt que de ne pas le lui rendre, tant, malgré son air bonhomme, il imprimait de crainte par un certain regard profond et plein de résolution. A la manière dont il lançait un jet de salive, il annonçait un sang-froid imperturbable qui ne devait pas le faire reculer devant un crime pour sortir d'une position équivoque. Comme un juge sévère, son œil semblait aller au fond de toutes les questions, de toutes les consciences, de tous les sentiments...."

- Ary Scheffer (1795-1858), "Les ombres de Paolo et Francesca apparaissent à Dante et à Virgile" (The Wallace Collection, London)

- Joseph Mallord William Turner (1775-1851), "L'incendie du Parlement, 16 octobre 1834" (Philadelphia Museum of Art, Philadelphie)

- Friedrich von Amerling (1803-1887), "Girl in Yellow Hat" (Kunsthistorisches Museum, Vienna)

- Théodore Rousseau (1812 - 1867), "An Old Chapel in a Valley" (Metropolitan Museum of Art)

- Francesco Paolo Hayez (1791-1881), "Ruth" (Palazzo Mazzetti, Asti)

- Caspar David Friedrich (1774 - 1840), "Sonnenuntergang (Brüder) oder Abendliche Landschaft mit zwei Männern'' (Musée de l'Ermitage, Saint-Petersbourg)

- John Glover (1767-1849), "Une vue de la maison et du jardin de l'artiste à Mill Plains à la Terre de Vandiemen" (Galerie d'Art d'Australie du Sud, Adelaïde)

 

- Henry Fox Talbot (1800-1877) réalise son premier négatif, "Latticed Window in Lacock Abbey"

- Gaetano Donizetti (1797-1848) s'appuie sur des livrets aux dénouements souvent violents, dramatisant le bel canto et minimisant le rôle de l'orchestre. Il est l'auteur de 70 opéras, parmi lesquels "Lucie de Lammermoor", "L'Êlixir d 'amour"..

- Robert Schumann (1810-1856), "Carnaval", "Sonate pour piano n°1" - Schumann est l'équivalent musical du romantisme littéraire allemand. ll s'inspire des œuvres de Goethe, de Byron, de Heine pour ses compositions. Sa musique a deux facettes, tendre ou impuisive, et il ainsi assume complètement l'insatisfaction romantique.

- Frédéric Chopin (1810-1849),"Ballades" (1835-1843), c'est le type même du grand compositeur romantique, ses pièces nombreuses et courtes révèlent un artiste

émotif, à la sensibilité à fleur de peau.

- Représentation à Paris de l'opéra de Jacques Fromental Halévy (1799-1862), livret de Scribe (1791-1861), "La Juive".

 

1836

- Influencé par Balzac, le terme de "Réalisme" apparaît dans la Chronique de Paris, sous la plume de Gustave Planche (1808-1857) qui règne sur la conservatrice la Revue des Deux Mondes et pourfend les romantiques de tous bords (Hugo, Musset, Balzac) et de l'idée même de démocratique.

- Le général Bugeaud est envoyé en Algérie (6 juin 1836) avec ordre d'écraser la révolte d'Abd el-Kader, mais devant la résistance des Algériens, traité de Tafna qui reconnaît aux Français la possession d'enclaves Alger, Oran.. Bugeaud déconseillera la conquête de l'Algérie, déplorant une "possession onéreuse dont la nation serait bien aise d'être débarrassée" : il sera cependant nommé gouverneur général de l'Algérie par le ministre Thiers en 1840 ..

- Siège de Fort Alamo (23 février-6 mars 1836), l'un des mythes fondateurs des Etats-Unis, les 5000 soldats du général mexicain Santa Anna assiège et massacre 200 Texans.

- Abel Dupetit-Thouars (1793-1864) voyage à l'île de Pâques, aux Galápagos et à Tahiti. La Restauration et la monarchie de Juillet ont envoyé plusieurs missions de caractère scientifique et commercial, dont celle de Dupetit-Thouars, à bord du Vénus (1836-1839). Conformément aux décisions du gouvernement Guizot, il occupera l'archipel des Marquises en 1841 et fera signer un traité de protectorat à la reine Pomaré de Tahiti en 1842. Se heurtant aux intrigues du consul et missionnaire anglais Pritchard qui fomente des troubles contre les Français. Dupetit-Thouars annexera Tahiti en 1844...

- Shogunat des Tokugawa au Japon - Grande famine de l'ère Tempo.

- Wilhelm von Humboldt (1767-1835), "Über die Verschiedenheit des menschlichen Sprachbaues und ihren Einfluss auf die gestige Entwickelung des Menschengeschlechts" (Sur la différence de structure des langues humaines)

 

- Ralph Waldo Emerson (1803-1882), "Nature" - Le père du romantisme américain et le prophète du symbolisme, renonce à ses fonctions pastorales, s'installe à Boston, découvre le romantisme allemand et anglais (Coleridge), et devient en 1836 la figure passionnée du "transcendantalisme"....

 

- Johann Gustav Droysen (1808-1884), "Geschichte des Hellenismus"

- Robert Owen (1771-1858), "A Book of the New Moral World" (Le Livre du nouveau monde moral, 1836-1844)

- Giacomo Leopardi (1798-1837), "Il Fiore del Deserto" (La Fleur du désert)

- Alfred de Musset (1810-1857), "La Confession d'un enfant du siècle"

- Alphonse de Lamartine (1790-1869), "Jocelyn"

- Nicolas Gogol (1809-1852), "Nos" (Le Nez), "Le Revizor"

- José de Espronceda (1810-1842), "El Estudiante de Salamanca"

- Antonio Garcia Gutiérrez (1813-1884), "El trovador", un chef d'oeuvre (esp.)

- Juan Eugenio Hartzenbusch (1806-1880), "Los amantes de Teruel"

- Georg Büchner (1813-1837), "Leonce und Lena"

- Honoré de Balzac (1799-1850), "Le Lys dans la vallée" - Dans une longue lettre qui occupe presque tout le roman, Félix de Vandenesse raconte à sa future épouse ce qui fut la plus grande passion de sa vie : son amour pour Mme de Mortsauf, qu'il surnomme "le lys dans la vallée". Il fait ainsi le récit de leur première rencontre, à I'occasion d'un bal donné à Tours pour fêter la restauration de la monarchie en France. À la fin du roman, la comtesse de Manerville rompt avec Félix et lui rend sa liberté dans une lettre ironique...

"Mes yeux furent tout à coup frappés par de blanches épaules rebondies sur lesquelles j'aurais voulu pouvoir me rouler, des épaules légèrement rosées qui semblaient rougir comme si elles se trouvaient nues pour la première fois, de pudiques épaules qui avaient une âme, et dont la peau satinée éclatait à la lumière comme un tissu de soie. Ces épaules étaient partagées par une raie, le long de laquelle coula mon regard, plus hardi que ma main. Je me haussai tout palpitant pour voir le corsage et fus complètement fasciné par une gorge chastement couverte d'une gaze, mais dont les globes azurés et d'une rondeur parfaite étaient douillettement couchés dans des flots de dentelle. Les plus légers détails de cette tête furent des amorces qui réveillèrent en moi des jouissances infinies : le brillant des cheveux lissés au-dessus d'un cou velouté comme celui d'une petite fille, les lignes blanches que le peigne y avait dessinées et où mon imagination courut comme en de frais sentiers, tout me fit perdre l'esprit. Après m'être assuré que personne ne me voyait, je me plongeai dans ce dos comme un enfant qui se jette dans le sein de sa mère, et je baisai toutes ces épaules en y roulant ma tête. Cette femme poussa un cri perçant que la musique empêcha d'entendre ; elle se retourna, me vit et me dit : "Monsieur!" Ah! si elle avait dit : "Mon petit bonhomme, qu'est-ce qui vous prend donc?" je l'aurais tuée, peut-être ; mais à ce monsieur! des larmes chaudes jaillirent de mes yeux. Je fus pétrifié par un regard animé d'une sainte colère, par une tête sublime couronnée d'un diadème de cheveux cendrés, en harmonie avec ce dos d'amour. La pourpre de la pudeur offensée étincela sur son visage, que désarmait déjà le pardon de la femme qui comprend une frénésie quand elle en est le principe, et devine les adorations infinies dans les larmes du repentir. Elle s'en alla par un mouvement de reine..."

- Asher Brown Durand, " Kindred Sprits" (1849, Crystal Bridges Museum of American Art)

- Les paysages grandioses et sauvages subsistaient, encore vierges, aux portes des villes américaines offrant un champ unique à toutes les identifications bibliques, celles de l'Éden, de la Terre promise. Hudson River School, école de paysagistes américains inspirée par l'exemple de Thomas Cole (1801-1848) et d'Asher Brown Durand (1796-1886), les premiers grands peintres de l'histoire américain. La première génération de l'école de l'Hudson groupe, vers le milieu du XIXe siècle, une génération d'artistes nés après 1800 (John W. Kasilear, 1811-1893 ; John F. Kensett, 1816-1872 ; Worthington Whittredge, 1820-1910 ; Sanfort R. Gifford, 1823-1880 ; Francis Cropsey, 1828-1900). 

- Thomas Cole, "View from Mount Holyoke, Northamptom, Massachusetts, after a Thunderstorm" (1836, Metropolitan Museum of Art, New York)  - "A View of the Two Lakes and Mountain House, Catskill Mountains, Morning", (1844, Brooklyn Museum of Art) - "The Consummation of the Empire" (1836, New York Historical Society)...

- John Constable (1776-1837), "Hampstead Heath with a Rainbow" (Tate)

- Rudolf Wiegmann (1804-1865), "Flur im Wohnhaus von Friedrich Wilhelm von Schadow" (Stadtmuseum Landeshauptstadt Düsseldorf)

- François Gérard (1770-1837), "Louis-Philippe proclamé roi de France" (châteaux de Versailles et de Trianon)

- Johan Gustaf Sandberg (1782+1854), "Le Roi Gustave Ier Vasa de Suède s'adressant aux hommes de Dalarna à Mora" (fresque, Uppsala) 

- Giacomo Meyerbeer (1791-1864), première de l'opéra "Les Huguenots", le meilleur, airs, duos, choeurs, grandes scènes...

- Mikaïl Glinka (1804-1857),  "Une vie pour le tsar", opéra patriotique créé au Théâtre Marinski, en présence du tsar le 9 décembre 1836, le succès fait de Glinka le «premier compositeur russe».


1837

- Martin Van Buren (1782-1862), 8e président des Etats-Unis (1837-1841), le premier président à être né citoyen américain, partisan d'un rôle minimal de l'État dans l'économie, il sera confronté à la crise économique de 1837 et évitera un conflit avec l'Empire britannique. 

- Mort du roi Guillaume IV (1765-1837) et avènement de sa nièce, la reine Victoria (1819-1901) qui entame le plus long règne de l'histoire britannique (La reine Victoria en 1842, peinture de Franz Xaver Winterhalter). L'union personnelle entre le Royaume de Hanovre et le Royaume-Uni prend fin, et c'est désormais un frère de Wilhelm, Ernst August Ier (1771-1851), qui règne sur le royaume de Hanovre. La reine Victoria s'installe au palais de Buckingham, devenant ainsi la résidence principale officielle de la royauté britannique.

- Inauguration de ligne de chemin de fer Paris-Saint Germain pour voyageurs.

- Shogunat des Tokugawa au Japon - Grande révolte populaire à Osaka.

- Le poète russe Alexandre Pouchkine meurt en duel 

- Henry Rawlinson (1810-1895) déchiffre le cunéiforme, donnant son essor à l'assyriologie.

- Le roman devint la forme prédominante de la littérature anglaise, débute la formidable ère victorienne (1837-1901), l'une des périodes les plus importantes de l'histoire de la littérature anglaise..

 

- Bernhardt Bolzano (1781-1848), "Wissenschaftslehre" (Doctrine de la Science)

- Thomas Carlyle (1795-1881), "The French Revolution : A History"

- Georg W.F. Hegel (1770-1831), "Vorlesungen über die Geschichte der Philosophie" (Leçons sur l'histoire de la philosophie)

- Ralph Waldo Emerson (1803-1882), "The American Scholar" (L'Intellectuel américain, 1837), son plus célèbre discours..

 

- Charles Dickens (1812-1870), "The Pickwick Papers" 

- Esteban Echeverria (1805-1851), "La cautiva"

- Juan Eugenio Hartzenbusch (1806-1880), "Los amantes de Teruel"

- José Zorrilla (1817-1893), "Romances" (1837-1882), "A buen juez, mejor testigo"

- Victor Hugo (1802-1885), "Les voix intérieures"

- Honoré de Balzac (1799-1850), "César Birotteau"

- Prosper Mérimée (1803-1870), "La Vénus d’Ille" 

- Georg Büchner (1813-1837), "Woyzeck"

- Charles Nodier (1780-1844), "Inès de Las Sierras" (conte)

- Sophie Gay (1776-1852), "Les Salons célèbres"

- Nathaniel Hawthorne (1804-1864), "Twice-Told Tales"

- Victor Séjour (1817-1874), "The Mulatto"

- Mary Shelley (1797-1851), "Falkner"

- John Martin (1789-1854), "Manfred and the Alpine Witch" (Whitworth Art Gallery, Manchester)

- Eugène Delacroix (1798-1863), "la Bataille de Taillebourg" (Musée du Louvre)

- Ditlev Conrad Blunck (1798-1854), "Artistes danois à l'Osteria la Gonsola à Rome" (Musée Thorvaldsen, Copenhague)

- Hector Berlioz (1803-1869), Grande Messe des morts

- Franz Liszt (1811-1886), Années de pélerinage (1837-1877)


1838

- Le mouvement travailliste britannique publie son programme de base, la Charte du peuple, en vertu duquel les réformateurs seront désormais connus sous le nom de "chartistes" (1838-1848). Les chartistes prônent, entre autres, le suffrage universel et égalitaire des hommes, la division équitable des circonscriptions électorales et l'abolition du recensement des candidats.

- Dans le cadre du "Grand Trek", les  colons boers d'Afrique australe affrontent les Zoulous, qui peuplent les régions traversées et remportent la bataille de Blood River, le 16 décembre 1838, dont la date deviendra le jour de la fête nationale en Afrique du Sud. Cette migration aura pour conséquence la création de deux républiques boers, le Transvaal et l'État libre d'Orange, dont les indépendances furent finalement reconnues par les Britanniques en 1852 et 1854. - Assassinat du boer Pieter Retief en Afrique australe...

- Aux Etats-Unis, 14 000 Cherokees sont forcés de marcher sur la piste des larmes (the trail of tears ) pour retourner en Oklahoma, le parcours tuera 4 000 d'entre eux...

- Le Nicaragua déclare son indépendance de la Confédération centraméricaine.

- Louis-Philippe inaugure le château de Versailles, qu'il a fait restaurer depuis 1833 et y installe un musée d'histoire dédié «à toutes les gloires de la France», dans un esprit de réconciliation nationale et de célébration de lui-même, la Révolution, l'Empire, a Restauration, voisinent avec l'Ancien Régime, mais aussi le Mexique et la Belgique, que Horace Vernet illustre via une dizaine de tableaux de campagnes, Bataille de Friedland, 14 juin 1807, Bataille de Wagram, 6 juillet 1809, Le bombardement du fort de Saint Jean d'Ulloa vu depuis la corvette la Créole, ...

- La première ligne ferroviaire prussienne, financée par des actionnaires privés, est inaugurée par un essai sur le tronçon allant de Berlin (Potsdamer Bahnhof) à Zehlendorf. La totalité de la ligne Berlin-Potsdam est achevée le 29 octobre 1838.

- Samuel Morse (1791-1872), peintre et inventeur, inaugure avec son code le télégraphe électrique.

- Isambard Brunel (1806-1859) traverse l'Atlantique entre Bristol et New-York en quinze jours à bord de son bateau à vapeur le Great Western.

- Hippolyte Bayard (1801-1887) obtient des images sur papier au chlorure d'argent. Il est avec Joseph-Nicéphore Niepce, Jacques-Louis-Mandé Daguerre et William-Henri Fox l'un des quatre inventeurs de la photographie. En se photographiant en noyé, Bayard fixera son image d'inventeur maudit...

- Hector Gavin (1815-1855) décrit le syndrome de Münchhausen, le besoin de simuler une maladie ou un traumatisme...

- L'artiste japonais le plus célèbre au monde, excellant dans tous les domaines, Katsushika Hokusai (1760-1849), des "Cent poèmes de cent poètes expliqués par la nourrice" (vers 1838) aux 46 estampes des Trente-six vues du mont Fuji (1831-1833), la fameuse Grande Vague de Kanagawa (1831), son œuvre influença de nombreux artistes européens, de Gauguin, Vincent van Gogh à Claude Monet et Alfred Sisley...

 

- Antoine Cournot (1801-1877), "Recherches sur les principes mathématiques de la théorie des richesses" 

- Jacob Grimm (1785-1863) commence à travailler avec son frère, Wilhelm (1786-1859), au "Dictionnaire allemand" (Deutsches Wörterbuch), le premier volume paraît en 1854...

- Félix Ravaisson-Mollien (1813-1900), "De l'habitude"

- Charles Dickens (1812-1870), "The Adventures of Olivier Twist"

- Honoré de Balzac (1799-1850), "Le Père Goriot"

- Victor Hugo (1802-1885), "Ruy Blas"

- Emil Aarestrup (1800-1856), "Digte" (Poèmes, 1838) - "Efterladte Digte" (Poèmes posthumes, 1863)

- Alfred de Vigny (1797-1863), "La Mort du Loup"

- Ida von hahn-Hahn (1805-1880), "Aus der Gesellschaft" (Dans le Grand Monde)

 

- Eduard Mörike (1804-1875), modeste pasteur, professeur et poète méconnu, a pourtant, par sa connaissance des littératures grecque et latine, renouvelé les formes poétiques héritées du romantisme et du classicisme, et créer un lyrisme qui a inspiré Schumann et Brahms. Ses poèmes, parus en 1838 et 1848, comptent des idylles dans le goût du Biedermeier : "Frühling läßt sein blaues Band / Wieder flattern durch die Lüfte; /Süße, wohlbekannte Düfte / Streifen ahnungsvoll das Land..."

- John James Audubon (1785-1851), "The Birds of America" (publié 1827-1838)

- Carl Schindler (1821-1842), "Die Rekrutierung" (Kunsthistorisches Museum), "Die Gefangennahme des Spions" (Österreichische Galerie Belvedere) 

- Jenaro Pérez Villaamil (1807-1854), "Village Bullfight" (Carmen Thyssen Museum) 

- Théodore Chassériau (1819-1856), "Vénus anadyomène" (Musée du Louvre)

- Peter Michael Bohun (1822-1878), "Die Weinverkostung" 

- William Sidney Mount  (1807-1868), "The Painter’s Triumph" (Pennsylvania Academie of the Fine Arts) 

- David Wilkie (1785-1841), "The First Council of Queen Victoria" (Windsor Castle)

 

- Louis Jacques Mandé Daguerre (1787-1851) prend depuis son appartement un "cliché photographique" intitulé "Boulevard du Temple"...

- Robert Schumann (1810-1856), "Fantaisie en do majeur", dédiée à Liszt (1836-1838) 

 

1839

- Soulèvement des mineurs chartistes à Newport, dans le sud du Pays de Galles. Le mouvement réformiste, qui existe depuis 1838, prône l'application du suffrage ouvrier. Les émeutes de Newport conduisent à une répression du gouvernement britannique contre les chartistes.

- Dans le protocole de Londres, les grandes puissances européennes que sont la Prusse, l'Autriche, la Grande-Bretagne, la Russie et la France confirment et garantissent l'indépendance et la neutralité de la Belgique.

- Insurrection des 12 et 13 mai 1839 à l’Hôtel de ville de Paris - La Société des saisons, association républicaine fondée en 1837 par Armand Barbès (1809-1870) et Auguste Blanqui (1805-1881), lance une tentative insurrectionnelle, les 12 et 13 mai 1839, visant à renverser le gouvernement monarchique et à instaurer une République sociale.  Condamné à mort, la peine de Barbès sera commuée en détention perpétuelle sur l'intervention de Victor Hugo et de Lamartine.

- L'émir algérien Abd el-Kader proclame la guerre sainte contre les Français, en représailles à la chevauchée des Portes de Fer réalisée par le maréchal Valée et le duc d'Orléans à l'automne 1839. Thiers est en en faveur d'une colonisation de l'intérieur du territoire jusqu'aux limites du désert et Louis Philippe une occasion de couvrir sa dynastie de gloire...

- Première intervention française au Mexique (Guerra de los Pasteles),  blocus naval du port de Veracruz (Mexique) d'avril 1838 à mars 1839.

- L'expulsion des Britanniques par les Chinois conduit à la première guerre de l'opium.

- Les troupes britanniques s'emparent de Karachi, ville portuaire indienne d'importance stratégique située dans le delta de l'Indus.  - Les Anglais s'emparent d'Aden..

- L'Amérique centrale éclate en de multiples Etats.

- Louis Daguerre (1787-1851) invente le premier négatif photographique et ses premiers daguerréotypes datent de 1837.

- Matthias Jakob Schleiden (1804-1881) décrit la matière vivante  comme constituée de structures cellulaires. 

- Le physiologiste allemand Theodor Schwann (1810-1882), l'un des fondateurs de l'histologie moderne, "Recherches microscopiques sur la conformité de structure et de croissance des animaux et des plantes" (Mikroskopische Untersuchungen über die Uebereinstimmung in der Struktur und dem Wachstum der Thiere und Pflanzen, 1839) : «Les cellules sont des organismes, et [que] les animaux comme les plantes sont des agrégats de ces organismes arrangés suivant des lois définies.»  

- A la question du physicien Louis Arago, "la photographie peut-elle servir les arts?", le peintre classique Delaroche comme le poète et critique Baudelaire répondent positivement..

 

- Louis Blanc (1811-1882), "L’organisation du travail" - Après avoir publié une "Histoire de dix ans, 1830-1840, Histoire de la Révolution française", dans laquelle il prend la défense de Robespierre,  Blanc devient célèbre grâce à cette oeuvre dans la Revue du progrès. Trois principes dominent pour lui l'histoire des sociétés, l'autorité, vaincue en 1789, l'individualisme, qui lui a succédé, et la fraternité. Comment instaurer cette dernière est l'objet poursuivi, mais l'importance qu'il accorde à l'intervention de l'État et  l'interdépendance qu'il articule entre réformes politique et sociale lui vaudront l'hostilité de Proudhon...

 

- Stendhal (1783-1842), un écrivain réaliste parmi les romantiques - "La Chartreuse de Parme" - De Waterloo à Parme, les aventures du jeune Fabrice del Dongo, héros romantique prisonnier de son amour pour Clélia Conti, qui le pousse à se retirer dans une chartreuse, où il finira par mourir, en proie à de terribles remords.  

 

- Edgar Allan Poe (1809-1849), "The Fall of the House of Usher" - "Tales of the Grotesque and Arabesque", recueil de contes publié fin 1839...

- Mikhaïl Lermontov (1814-1841), "Un héros de notre temps" (1839-1840)

- Charles Dickens (1812-1870), "The Life and Adventures of Nicholas Nickleby"

- Aloysius Bertrand (1807-1841), "Gaspard de la Nuit"

- Marguerite Gardiner (1789-1849), "Conversations with Lord Byron"

- George Sand (1804-1876), "Lélia" 

- Honoré de Balzac (1799-1850), "Le Curé de Village" (Scènes de la vie de campagne)

- Karl Spitzweg (1808-1885), l'un des représentants majeurs de la période Biedermeier, "Der arme Poet" (1839, Neue Pinakothek)

- Adolph Menzel est chargé d'illustrer l'"Geschichte Friedrichs des Großen" de Franz Kugler (1808-1858).

- Joseph Mallord William Turner (1775-1851), "Le navire de guerre Téméraire est remorqué vers son dernier mouillage" (National Gallery, London)

- Carl Czerny (1791-1857), Méthode complète, théorique et pratique de piano

- Hector Berlioz (1803-1869), Roméo et Juliette

- Felix Mendelssohn (1809-1847), Trios avec piano n°1 et 2

- Frédéric Chopin (1810-1849), les 24 Préludes op.28, des pièces brèves et poétiques composées dans l'île de Majorque durant l'hiver 1838-1839, et la puissante Sonate n°2 en si bémol mineur dont le 3e mouvement comporte la célèbre "Marche funèbre"...