1940-1950 - Chronologies/Timelines

Last Update : 12/31/2016

En 1940, la population de la planète Terre est évaluée à 2,3 milliards d'habitants. Le monde bascule dans la guerre. De 1940 à 1944, l’occupation allemande et le gouvernement de Pétain constituent les années noires de la France. En quatre ans le monde bascule : guerre, génocide, bombes atomiques (Hiroshima, Nagasaki). Cette période est également celle des résistances réprimées par la milice et la Gestapo, celle de la collaboration et des exterminations. Les estimations des pertes au cours de la Seconde Guerre mondiale oscillent entre 40 et 50 millions de tués. L'URSS perd 10% de sa population, la Pologne 20%, l'Allemagne 6%, la Grande-Bretagne compte 350000 morts, la France 535000, la Belgique 45000, les Etats-Unis 300000, la Finlande 90000, l'Italie 450000, le Japon 2 millions, et 6 millions de Juifs ont été exterminés par les nazis ...

La fin de La Seconde Guerre mondiale redonnera à l'économie américaine sa prospérité perdue en 1929 et aura pour effet de réduire la place de l'Europe dans le monde. Elle ne conduit pas pour autant à un retour à la normale mais annonce au contraire l'émergence d'un nouveau conflit, moins sanglant mais plus larvé et plus long : la Guerre froide. Dans les pays occupés par l'armée hitlérienne (Europe) ou par l'armée japonaise (Chine, Corée, Indochine), les partis communistes constituent des « fronts nationaux » et luttent contre l'occupant. Cette activité de résistance, jointe au rôle de l'U.R.S.S. dans la victoire alliée en 1945, explique l'élargissement de l'audience de ces partis à la fin du conflit. Ils accèdent au pouvoir entre 1944 et 1949. 

Les puissances alliées ne parviennent pas à se mettre d'accord sur un traité de paix avec l'Allemagne vaincue et soumise à une occupation quadripartite.  De 1947 à la fin de la Guerre froide, l'Europe, divisée en deux blocs, se trouve au centre de l'affrontement indirect entre les deux superpuissances. La Guerre froide atteint son premier moment fort lors du blocus de Berlin. L'explosion de la première bombe atomique soviétique, en été 1949, vient conforter l'URSS dans son rang de puissance mondiale...

Excepté dans les pays où se développe une résistance clandestine au nazisme et au fascisme, la Seconde Guerre mondiale va priver l'art de sa fonction politique et de ses liens internationaux. Elle ne sera pas en elle-même un sujet d'inspiration très original, et ses répercussions sur les poètes et les romanciers sont moins frappantes que celles de la guerre de 1914 ou même de la guerre d'Espagne. Peut-être est-ce parce qu'on s'y attendait davantage, ou bien parce que la révélation d'Auschwitz, d'Hiroshima ou des bombardements massifs de l'Allemagne dépasse l'imagination. Certains estiment que ces événements enlèvent tout sens à la littérature, et d'ailleurs les livres les plus marquants qui naissent de la guerre, tels que "Le Christ s'est arrêté à Eboli", de Carlo Levi, ou " Si c'est un homme", de Primo Levi, ou "la Rose blanche" de Inge Scholl, sont des récits d'expériences vécues qui défient l'art du romancier. La plus grande partie de La Lutte avec l'ange", de Malraux, détruite par la Gestapo, ne sera jamais récrite; la trilogie d'Evelyn Waugh, malgré ses qualités, ne se hausse qu'inégalement au niveau de son sujet; les «émigrés intérieurs» d'Allemagne, comme Erich Kästner, ne trouvent plus grand-chose à dire. En Angleterre, tandis que la revue "Horizon" de Cyril Connolly prône la littérature "pure" et que les critiques recherchent désespérément des poètes de la guerre, une explosion de génie inventif se produit à un autre niveau, celui des programmes de radio du temps de guerre et du journalisme dominical illustré par Nat Gubbins. L'influence de la guerre apparaitra surtout dans les transformations radicales qu'elle apportera aux structures des manifestations de l'art. Ainsi, en Angleterre, répondant aux aspirations du public, une aide officielle s'étendra, non seulement à l'activité d'artistes comme le sculpteur Moore, mais aussi au développement du théâtre (le Old Vic prend, avec Lawrence Olivier, un caractère presque national) et à celui du ballet. En France, les quatre années d'occupation allemande expliquent en partie l'importance accordée par la suite à Heidegger, Husserl, Kierkegaard et Kafka, et, une fois réglés les comptes politiques (exil de Céline, suicide de Drieu La Rochelle), la grande préoccupation sera de refaire de Paris la capitale culturelle mondiale. Malheureusement, la seconde jeunesse de maîtres vieillissants, comme Picasso ou Matisse, n'y suffit pas, et la nouvelle génération existentialiste de Sartre et de Camus, qui demeure soucieuse d' "engagement", semble trop verbeuse et trop conservatrice, quoiqu'on en dise, dans son mode d'expression pour recréer la fermentation d'avant-guerre...

1940

Dans les mois qui suivent la déclaration de guerre, les armées du IIIe Reich, bien équipées et organisées, appuyées par des blindés et une puissante force aérienne, envahissent sans difficulté la Norvège et le Danemark, puis la Hollande et la Belgique. En mai 1940, après une longue attente ("la drôle de guerre") qui a démoralisé les soldats français, l’armée allemande franchit la frontière près de Sedan, là où s’arrête la ligne Maginot, dont la construction commencée en 1929 était censée assurer à la France sa sécurité. Les Panzers allemands traversent facilement les Ardennes, une région de collines que l’on croyait pourtant infranchissables. Les forces allemandes gagnent ensuite les côtes de la Manche, encerclant l’armée française à Dunkerque. Un exode massif de civils vers le sud s’ensuit, des millions de Français terrorisés fuient sur les routes l’avancée allemande. L’armée française, peu préparée à une telle attaque, est écrasée en six semaines et la capitale est envahie le 14 juin. Le 22 juin, le gouvernement français accepte les conditions de l’armistice, qui est signé à Rethondes, au même endroit où l’Allemagne avait reconnu sa défaite le 11 novembre 1918. Quelques jours plus tôt, Charles de Gaulle, un officier alors pratiquement inconnu, a pris l’initiative de lancer un appel par radio depuis Londres, dans lequel il demande aux Français de résister à l’envahisseur. Cet appel du 18 juin a été peu entendu toutefois. Pour l’instant, l’Alsace et la Lorraine sont à nouveau annexées à l’Allemagne et la France se trouve divisée en deux : le nord de la Loire et la façade atlantique seront sous le contrôle des Allemands, tandis que le sud est déclarée "zone libre" et sera dirigé par un "Etat français", favorable à l’occupant allemand.

Conduit par le maréchal Pétain, 84 ans, le nouveau gouvernement s’installe à Vichy, ville situé au centre-nord de la zone libre. Ce gouvernement comprend Pierre Laval, le plus proche collaborateur de Pétain, ainsi que de nombreux membres du mouvement d’extrême droite Action française et des représentants du monde industriel. Il bénéficie également du soutien de la hiérarchie catholique et des milieux nationalistes. Une nouvelle Constitution est immédiatement établie, donnant les pleins pouvoirs au chef de l’Etat, supprimant partis politiques et syndicats, interdisant le droit de grève et s’articulant sur trois principes : Travail, Famille et Patrie. Cet ordre nouveau représente en fait une négation complète des acquis de la démocratie française, depuis la Révolution de 1789 jusqu’au Front populaire de 1936....

- Conquête allemande de la Norvège (avril-juin) - Hitler envahit le Danemark et la Norvège (avril)- Les Allemands s'emparent des Pays-Bas, de la Belgique et de la France (10 mai au 22 juin) - Le général de Gaulle lance sur les ondes de la BBC depuis Londres un appel à la résistance contre l'occupation allemande (18 juin) - Bataille d'Angleterre (juillet-novembre) - Début de la guerre en Afrique du Nord (sept) - La Russie s'empare des états Baltes, de la Bessarie, de la Roumanie - L'Italie attaque la Grèce (octobre) - Les Nazis ordonnent à un demi-million de Juifs de se retrancher dans un ghetto à Varsovie (novembre) - ...

L’exode de 1940 en France constitue l'un des plus importants mouvements de population du XXe siècle en Europe, une fuite massive de populations belges, néerlandaises, luxembourgeoises et françaises en mai-juin 1940 lors de l'invasion par l'armée allemande de la Belgique, des Pays-Bas et de la majorité du territoire français pendant la bataille de France, après la percée de Sedan. 

- Winston Churchill devient Premier ministre en Angleterre (10 mai) - Evacuation à Dunkerque du corps expéditionnaire britannique (27 mai) - En sept. début du Blitz sur Londres. - ..

- Début de l'occupation japonaise de l'Indochine (sept) - ..

- Le 24 octobre 1940, le maréchal Pétain, en rencontrant personnellement Hitler à Montoire (Loire), confirme la volonté de l’Etat français de collaborer avec l’Allemagne nazie. Les anciens membres du gouvernement (Blum, Daladier, Reynaud), sont condamnés, les opposants au nouveau régime (Jean Moulin, Mendès France) sont arrêtés; les premières persécutions contre la population juive de France commencent également; elles culmineront en 1942, avec le port obligatoire de l’étoile jaune et les déportations massives des Juifs vers les camps de concentration en Allemagne. Par l’intermédiaire du S.T.O (Service du Travail Obligatoire) à partir de 1943, la France envoie aussi sa jeunesse et ses ouvriers travailler pour l’industrie allemande. L’objectif du gouvernement de Vichy est de devenir, dans une nouvelle Europe nazie, la seconde puissance économique et industrielle après l’Allemagne.. 

- "La Grande Histoire des Français sous l'Occupation" (1976-1991), Henri Amouroux (1920) - "Le peuple du désastre", tome 1, août 1939-juin 1940, la défaite a provoqué chez les Français un profond désarroi et c'est dans ce contexte qu'il faut replacer le triomphe du maréchal Pétain, s'ouvre une période d'incertitude absolue. 

- "Oreach nata lalun" (Un Hôte pour la Nuit, 1945), de l'écrivain israélien d'origine polonaise Shmuel Agnon (1888-1970), le premier écrivain de langue hébraïque à avoir remporté le prix Nobel de littérature en 1966, qu'il partage avec la poétesse Nelly Sachs,  brosse le panorama de la deuxième Aliya, ou immigration, des Juifs en Palestine, qui s'est déroulée entre le début du siècle et la Première Guerre mondiale...

 

- Arthur Koestler (1905-1983) - "Darkness at Noon" (Le zéro et l'infini), les mécanismes de la bureaucratie stalinienne..

- Arnold Gehlen (1904-1976), "Der Mensch. Seine Natur und seine Stellung in der Welt" (L'Homme, Sa nature et sa position dans le monde")

- Colin Clark (1905-1989), "The Condition of Economic progress"

 

- Raymond Chandler (1888-1959), "Farewell, My Lovely" (Adieu, ma jolie)

- Carson McCullers (1917-1967), "The Heart is a Lonely Hunter" (Le cœur est un chasseur solitaire)

- Richard Wright (1908-1960), "Native Son" (Un enfant du pays )

- Walter V.T.Clark (1909-1971), "The Ox-Bow Incident"

- Ezra Pound (1885-1972), "Cantos LII-LXXI"

- Kay Boyle (1902-1992), "The Crazy Hunter and other Stories"

- Wallace Stegner (1909-1993), "On a Darkling Plain"

- Peter De Vries (1910-1993), "But Who Wakes the Bugler?"

- Dino Buzzati (1906-1972), "Le Désert des Tartares" (Il Deserto del Tartari)

- Graham Greene (1904-1991), "La Puissance et la gloire" (The Power and the Glory)

- Ernest Hemingway (1899-1961), "Pour qui sonne le glas" (For whom the bells tolls)

- Milan Füst (1888-1967), "L'Histoire de ma femme" (Felesegem törtenete, hong.)

- Adolfo Bioy Casares (1914), "La invencion de Morel" (L'invention de Morel, arg.)

- Georges Séféris (1900-1971), "Journal de bord" (grec)

- Nathan Altermann (1910-1970), "La Joie des Pauvres" (Simhat enayim, recieuil, israel.)

- Karin Boye (1900-1941), "Kallocain" (testament sprituel, suèd.)

- Sortie du film de propagande nazie et antisémite "Le Juif Süss" (Jud Süß) à Berlin, tourné en 1940 par Veit Harlan sous la supervision de Joseph Goebbels dans les Studios de Babelsberg, un film, adapté de la nouvelle de Lion Feuchtwanger (1925), le film le plus populaire de l'année sous le IIIe Reich sera vu par plus de vingt millions d'Allemands.

- George Cukor, "Indiscrétions" (The Philadelphia Story), avec Cary Grant, Katharine Hepburn, James Stewart - Howard Hawks, "His Girl Friday ", avec Rosalind Russell et Cary Grant. - John Ford, "The Grapes of Wrath" [Les raisins de la colère], avec Henry Fonda, Jane Darwell et John Carradine. - Anatole Litvak, "All This, and Heaven Too" (L'Etrangère), avec Bette Davis et Charles Boyer. - ...

- Alfred Hitchcock réalise son premier film américain, "Rebecca", avec Laurence Olivier, Joan Fontaine, George Sanders. Dans "Foreign Correspondent", adapté du roman de Vincent Sheean, avec Joel McCrea et Laraine Day, un reporter américain tente de démasquer des espions ennemis en Grande-Bretagne, impliqués dans une conspiration à l'échelle du continent, en prélude à la Seconde Guerre mondiale. 

- Première du film parlant "The Great Dictator" de Charlie Chaplin, conçu avant l'entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale. L'apprenti dictateur Adenoid Hynkel y danse avec le globe terrestre accompagné par le prélude de l'acte un de Lohengrin, de Richard Wagner...

-  Antonio Palermi, "La Peccatrice", avec Vittorio De Sica, Paola Barbara. - "San Giovanni decollato", avec Toto, Titina De Filippo. - "Napoli che non muore", avec Vittorio De Sica, Marie Glory, Paola Barbara.

- Marcel Pagnol, "La Fille du puisatier", avec Raimu, Josette Day, Fernandel, musique de Vincent Scotto - Marcel L'Herbier, "La Comédie du Bonheur", avec Michel Simon, Louise Sylvie, Micheline Presle, Louis Jourdan - 

- Première représentation du film d'animation "Pinocchio", produit par Walt Disney, "Fantasia".

- Alors que les bas de nylon sont mis en vente pour la première fois (Dupont, 72 000 paires sont vendues en huit heures à New York) en 1940, Bugs Bunny fait ses débuts au cinéma dans le dessin animé "Wild Hare" - Le personnage de Woody Woodpecker (Woody Le Pic) fait ses débuts dans le court métrage d'animation ("Knock Knock", Walter Lantz) - ..

- Aram Khatchatourian (1903-1978) compose le Concerto pour violon

- Sergueï Prokofiev (1891-1953) compose la Sonate pour piano n°6, puis n°7 en 1942, en 1944 sa symphonie la plus populaire, la Symphonie n°5.

- Olivier Messiaen (1908-1992), "Quatuor pour la fin du temps", quatuor pour piano, violon, clarinette et violoncelle composé en captivité...

 

- Muddy Waters abandonne la guitare acoustique au profit de la guitare électrique, ajoutant une section rythmique et un harmonica pour former les Chicago blues. 

- Apparition du bebop (ou "bop"), musique de jazz/swing à petit orchestre impliquant des tempos rapides, une improvisation audacieuse, des harmonies et des progressions d'accords complexes, ainsi qu'un accent sur la virtuosité individuelle. Le saxophoniste alto Charlie "Bird" Parker serait le père de ce mouvement, et le trompettiste Dizzy Gillespie ("Diz") son principal complice. 


1941 

La Guerre devient mondiale. – Le 6 avril 1941, l'Allemagne envahit la Grèce depuis la Bulgarie,  la bataille de Grèce s'achève le 28 avril 1941 avec la chute de Kalamata, et la Grèce est divisée en trois zones d'occupation entre les Allemands, les Bulgares et les Italiens. - Retardée d'un mois par la campagne des Balkans, l'offensive générale du Reich contre l'URSS, minutieusement mise au point depuis l'automne de 1940 par l'état-major allemand, se déclenche le 22 juin 1941. 

- Début de l'extermination systématique des populations juives, des fusillades de masses au fur et à mesure  de l’avancée de l’armée allemande en URSS. Le massacre de Babi Yar (Kiev, Ukraine), plus de 33700 Juifs sont exécutés les 29 et 30 septembre 1941 et 60 000 autres exécutions ont lieu dans les mois qui suivent.

Le camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau est créé en mai 1940 (il sera libéré par l'Armée rouge le 27 janvier 1945), en 5 années, plus de 1,3 million d'hommes, de femmes et d'enfants, meurent à Auschwitz, dont 900 000 immédiatement à leur sortie des trains qui les y amenaient. 90 % de ces personnes étaient juives. Au printemps 1944, les fours crématoires d’Auschwitz brûlent jusqu’à 12 000 corps par jour. 

- Juin, juillet, conquête de la Syrie, alors contrôlée par le gouvernement de Vichy, par les troupe britanniques et gaullistes. 

- Dans la nuit du 5 au 6 avril, l’Allemagne lance ses opérations militaires contre le royaume de Yougoslavie, Zagreb, capitale de la Croatie est conquise le 10 avril, Belgrade, capitale de la Serbie, le 12. Le pays capitule officiellement le 17 avril. Le gouvernement issu du putsch quitte le pays avec le jeune roi Pierre II pour se replier en Grande-Bretagne. L'indépendance de la Croatie est proclamée le 10 avril 1941 par l'organisation Ustaša, créée en 1929 en réaction à la dictature royale d'Alexandre Karadjordjević, les «lois de Nuremberg» contre les juifs et les Roms sont introduites, comme dans toute l'Europe soumise au IIIe Reich, en ajoutant une politique anti-serbe : expulsion vers la Serbie des Serbes orthodoxes, et  mise en place de camps de concentration (Jasenovac), mai-août 1941.  

- 7 décembre, attaque de la base américaine de Pearl Harbor par les japonais, début de la guerre du Pacifique. - 11 décembre, déclaration de guerre de l’Allemagne et de l’Italie aux Etats-Unis. - La garnison britannique de Hong Kong se rend aux troupes japonaises.

- Début de l'occupation japonaise du Sud-Est asiatique - Contre-offensive soviétique (déc.1941-mars 1942).

- Fin d'année, le 8 Décembre 1941, début des gazages de la population juive, des camions à gaz sont utilisés sans le camp de Chelmno en Pologne.

- "La Grande Histoire des Français sous l'Occupation" (1976-1991), Henri Amouroux (1920) - "Quarante millions de pétainistes", tome 2, juin 1940-juin 1941 - "Les Beaux Jours des collabos", tome 3, Juin 1941-juin 1942, la première réaction des Français n'a pas été de résister, l'Assemblée nationale donne les pleins pouvoirs à Pétain en juillet 1940, et quand l'Allemagne attaque l'URSS en juin 1941, l'expansionnisme nazi va revêtir la forme d'une croisade antibolchévique, à laquelle certains Français veulent participer. Robert Aron (1898-1975) dans "Histoire de Vichy" (1954) soutient qu’il existait deux Vichy et que le maréchal Pétain était le "bouclier des Français". Thèse réfutée "La France de Vichy" de Robert Paxton (1973) qui de plus souligne la participation du gouvernement français à la déportation des Juifs.

- "Au bon beurre", de Jean Dutourd (1952),  la "marché noir" à Paris dans le quartier des Ternes dans les années 1940, pendant la période de l'occupation allemande de la France..

 

"In the future days, which we seek to make secure, we look forward to a world founded upon four essential human freedoms", "four Freedoms",  articulated by United States President Franklin D. Roosevelt on Monday, January 6, 1941, Freedom of speech, Freedom of worship, Freedom from want, Freedom from fear... inspired a set of four paintings by Norman Rockwell...

- James Burnham (1905-1987), "L’ère des organisateurs" - une nouvelle classe de managers bureaucrates s'empare des commandes de l'économie.

- Début de la publication de "Yankee City Series", de W.L.Warner, classification "upper, middle and lower class".

- Georges Dumézil (1898-1986), "Jupiter Mars Quirinus" - vol.1 : Essai sur la conception indo-européenne de la société et sur les origines de Rome  

- Carl Gustav Jung (1875-1961), Charles Kérényi, "Introduction à l'essence de la mythologie" 

- Francis Otto Matthiessen (1902-1950), "American Renaissance: Art and Expression in the Age of Emerson and Whitman"

- François Mauriac (1885-1970), "La Pharisienne"

- Louis MacNeice (1907-1963), "Plant and Phantom" (poems)

- Flann O'Brien (1911-1966), "Le Pleure-Misère" (An Béal Bocht, gaelic)

- Raymond Guérin (1905-1955), "Quand vient la fin"

– Louis-Ferdinand Céline (1894-1961), "Les beaux draps"

- Jean Paulhan (1884-1968), "Les fleurs de Tarbes"

– Maurice Blanchot (1907-2003), "Thomas l’obscur"

– Paul Morand (1888-1976), "L’Homme pressé"

- Léon-Paul Fargue (1876-1947), "Haute Solitude"

- Alfred Métraux (1902-1963), "L'île de Pâques"

- Booth Tarkington (1896-1946), "The Heritage of Hatcher Ide"

- Gertrude Stein (1874-1946), "Ida"

- Alexander Lernet-Holenia (1897-1976), "Die blaue Stunde"

- Bertolt Brecht (1898-1956), "La Résistible Ascension d'Arturo Ui" (Der aufhaltsame Aufstieg des Arturo Ui)

- Franz Werfel (1890-1945), "Le Chant de Bernadette" (Das Lied von Bernadette)

- James Agee (1909-1955), "Let Us Now Praise Famous Men: Three Tenant Families"

- John P.Marquand (1893-1960), "H.M.Pulham,Esq."

- Caroline Gordon (1895-1981), "Green Centuries"

- F.Scott Fitzgerald (1896-1940), "The Last Tycoon" (inachevé)

- Vladimir Nabokov (1899-1977), "The Real Life of Sebastian Knight"

- Andrew Lytle (1902-1995), "At the Moon's Inn"

- Erskine Caldwell (1903-1987), "Say! Is this the USA?"

- Eudora Welty (1909-2001), "A Curtain of Green"

- Carson McCullers (1917-1967), "Reflections in a Golden Eye"

- James Agee (1909-1955), "Let us now praise Famous Men"

- Joward Fast (1914-2003), "The Last Frontier"

- Kenneth Patchen (1911-1972), "The Journal of Albion Moonlight"

- Budd Schulberg (1914-2009), "What Makes Sammy Run?"

- Joan Miro (1893-1983), "Constellation - Réveil tôt le matin"

- Ivan Albright, "That Which I Should Have Done I Did Not Do (The Door)" (1931–41, Art Institute of Chicago, Chicago) 

- Apparition du film noir (American film noir) à Hollywood, avec "Le Faucon maltais" (The Maltese Falcon), réalisé et écrit par John Huston, adapté d'un roman de Dashiell Hammett, avec Humphrey Bogart, Mary Astor. Une armée d'anti-héros et de femmes fatales en riposte au comédies musicales et romantiques made in Hollywood..

- Orson Welles, "Citizen Kane", avec Orson Welles, Joseph Cotton.

- John Ford, "Quelle était verte ma vallée" (How Green Was my Valley), avec Walter Pidgeon, Maureen O'Hara.

- Curt Siodmak, "The Wolf Man", avec Lon Chaney Jr., Claude Rains, Ralph Bellamy.

- Preston Sturges, "Sullivan’s Travels ", avec Joel McCrea et Veronica Lake.

- William Wyler, "The Little Foxes", avec Bette Davis, Carl Benton Reid, Charles Dingle.

- Preston Sturges, "The Lady Eve", avec  Barbara Stanwyck et Henry Fonda

- Dimitri Chostakovitch (1906-1975) compose la Symphonie n°7, puis la Symphonie n°8 (1943), le Trio pour piano n°2 (1944), la Symphonie n°9 (1945), le Concerto pour violon n°1 (1948)

- Olivier Messiaen (1908-1992) compose le "Quatuor pour la fin du temps"


1942

1942, 1er janvier, déclaration instituant les Nations Unies. Occupation de Madagascar par les Anglais. Arrivée des premiers G.I. américains.

1942, 20 janvier, conférence de Wannsee, les nazis "décident" officiellement de la "solution finale" du "problème juif", l'extermination, fin 1941, les premières installations de gazage ont été  construites à proximité de camps de concentration déjà existants. Massacres en rase campagne lors de la progression des armées, déportations dans des camps de la mort, tout sera mis en oeuvre pour parvenir à ce but (le Danemark, s'opposera à la déportation des juifs, la France, au contraire, la réalisa sans que les Allemands le lui ai demandé, et la Suisse, théoriquement neutre, non occupée appliquera l'étoile jaune sur les passeports des Suisses Juifs) -... 

- Début de la bataille de Midway 4-7 (juin 1942),tournant de la guerre dans le Pacifique, cette victoire américaine marque la fin de la primauté des croiseurs et cuirassés dans les combats navals, au profit des porte-avions.

- Rommel et ses troupes prennent Tobrouk en Libye - Les Alliés tentent un débarquement à Dieppe (août) - 23 octobre, bataille de El-Alamein, retraite allemande en Afrique du Nord - 8 novembre, débarquement anglo-américain en Afrique du Nord.

- Début de la bataille de Stalingrad (20 août) - À Stalingrad (aujourd'hui Volgograd), les Russes lancent leur contre-offensive sur les armées allemandes, le 19 novembre.

- Instauration du STO (Service du travail obligatoire) en France le 4 septembre 1942 - À partir du 8 novembre 1942, les Alliés envahissent l'Afrique du Nord française (opération Torch). Le 11 novembre, les Allemands franchissent la ligne de démarcation et occupent la zone libre de la France.

- "La Grande Histoire des Français sous l'Occupation" (1976-1991), Henri Amouroux (1920) - "Le Peuple réveillé", tome 4, juin 1941-avril 1942, la lente prise de conscience par le "peuple du désastre" qu'un sursaut est possible.  - "Les Passions et les Haines", tome 5, avril-décembre 1942, l'Allemagne en difficultés militaires durcit son pouvoir, un climat malsain s'instaure, c'est le temps des lettres de dénonciation.

- "Le Journal d'Anne Frank" (Het Achterhuis) - Anne Frank, jeune fille juive allemande de treize ans cachée à Amsterdam, avec sa famille, pendant l'occupation des Pays-Bas par l'Allemagne nazie, débute l'écriture de son "Journal" le 14 juin 1942 : le journal s'arrêtera au mardi 1er août 1944, quelques jours avant son arrestation le 4 août 1944, elle succombera au typhus, dans le camp de concentration de Bergen-Belsen. 

The Quit India speech - Le mahatma Gandhi est arrêté par les britanniques à Bombay. Son Discours prononcé au début d'août 1942 à Bombay : "Voici un mantra, un mantra court, que je vous donne. Vous pouvez l'imprimer dans vos cœurs et laisser chacun de vos souffles l'exprimer. Le mantra est "Do or Die". Nous libérerons l'Inde ou nous mourrons en tentant de le faire ; nous ne vivrons pas pour voir la perpétuation de notre esclavage. Tout vrai membre du Congrès, homme ou femme, rejoindra la lutte avec la détermination inflexible de ne pas rester en vie pour voir le pays dans la servitude et l'esclavage." Le Congrès accepte que Gandhi prenne la tête d'un mouvement de masse non-violent et adopte sa décision sous la forme de la "Résolution Quit India" le 8 août. "Ils n'osent pas m'arrêter", ajoute Gandhi. "Je ne peux pas penser qu'ils seront aussi stupides. Mais s'ils le font, cela signifiera que leurs jours sont comptés..."

- Albert Camus (1913-1960), "Le mythe de Sisyphe", il est absurde d'espérer obtenir une idée du sens de l'univers... - "L’étranger", Meursault, un homme enchaîné à l'automatisme de ses occupations quotidiennes, enlisé dans l'absurdité de la vie...

 

- Henri Wallon (1879-1962), "De l'acte à la pensée, Essai de psychologie comparée"

- Lucien Febvre (1878-1956), "Le problème de l'incroyance au 16e siècle". 

 

- Olga Bergholtz (1910-1975), "Le Poème de Leningrad" (Leningradskaja Poèma)

- Jibanananda Das (1899-1954), "Poèmes; Bonolota Sen" (bengali)

- Henri de Montherlant (1895-1972), "La reine morte".

- Stefan Zweig (1881-1942), "Le Joueur d'échecs" (Schachnovelle)

- Louis Aragon (1897-1982), "Les yeux d’Elsa"

- Vercors (1902-1991), "Le silence de la mer"

- Jean Prévost (1901-1944),  "La création littéraire chez Stendhal"

- Camilo Jose Cela (1916-2002), "La familia de Pascal Duarte"

- Anna Seghers (1900-1983), "Das siebte Kreuz" (La Septième croix)

- Georges Simenon (1903-1989), "La Veuve Couderc"

- Francis Ponge (1899-1988), "Le parti pris des choses"

- Emmanuel Bove (1898-1945), "Un Homme qui savait" (publié en 1985)

- Erik Lindegren (1910-1968), "Mannen utan väg" (L'Homme sans voie, sued.)

- Upton Sinclair (1868-1968), "Dragon's Teeth"

- Raymond Chandler (1888-1959), "The High Window"

- Zora Neale Hurston (1891-1960), "Dust Tracks on the Road"

- James Cain (1892-1977), "Love's Lovely Counterfeit"

- Eudora Welty (1909-2001), "The Robber Bridegroom"

- Sally Benson (1897-1972), "Meet Me in St.Louis"

- Mary McCarthy (1912-1989), "The Company She Keeps"

- Nelson Algren, (1909-1981), "Never Come Morning"

- Max Beckmann, "The actors" (Fogg Museum (Harvard Art Museums), Cambridge) 

- Piet Mondrian (1872-1944), son dernier tableau achevé, "Broadway Boogie-Woogie" (MoMA) est typique de son style new-yorkais tout en vibration..

- Edward Hopper (1882-1967), "Nightawks" (Art Institute of Chicago) 

- Picasso (1881-1973), "Portrait de Dora Maar" (Centre Pompidou, Paris) 

- Diego Rivera (1886-1957), "El Vendedor de Alcatraces" (Ciollection particulière)

- Paul Nash (1899-1946), "The Archer" (Southampton City Art Gallery)

- Dorothea Tanning (1910), "Birthday" (Philadelphia Museum of Art)

- Frank Capra (1897-1991) réalise "Why We Fight", une série de documentaires expliquant la politique de guerre aux troupes et qui sera montré au public à la demande du président Franklin D. Roosevelt.  - "The Battle of Midway", court métrage documentaire réalisé par John Ford. 

- Michael Curtiz, "Casablanca", American film noir avec Humphrey Bogart, Ingrid Bergman, Peter Lorre, Sydney Greenstreet.

- Ernst Lubitsch, "To be or not to be", avec Carole Lombard, Jack Benny.

- Leo McCarey, "Once Upon a Honeymoon", avec Cary Grant, Ginger Rogers, et Walter Slezak.

- Alberto Cavalcanti, "Went the Day Well ?",  adapté d'une histoire de Graham Greene , film de guerre britannique qui raconte comment un village anglais est pris d'assaut par des parachutistes allemands, le grand cauchemar potentiel de nombreux Britanniques de l'époque.

-  Orson Welles, "The Magnificent Ambersons", avec Joseph Cotten, Dolores Costello, Anne Baxter.

- Jacques Tourneur, "La Féline"(Cat people), avec Simone Simon, Kent Smith, Jane Randolph.

- Naissance du néo-réalisme italien avec le scénariste Cesare Zavattini (1902-1989) qui invite les cinéastes à arpenter les rues. Vittorio de Sica collabore avec lui sur le scénario du film "Les Enfants nous regardent" (I bambini ci guardano) - Alessandro Blasetti, "Quattro passi fra le nuvole". 

- G.H. Clouzot, "L'assassin habite au 21", avec Pierre Fresnay, Tissier, Delair, Roquevert, Larquey, Bussières.

 

1943

Le reflux et l’effondrement allemand (1943-1945)- 1943, janvier, le maréchal allemand Friedrich Von Paulus et la 6e armée se rendent aux troupes russes à Stalingrad - Conférence de "Casablanca" entre Churchill et Roosevelt en janvier 1943. - Le 7 mai, la guerre en Afrique du Nord par la défaite de l'Allemagne - Juillet-août 1943, pic des massacres de la minorité polonaise en Volhynie, en Galicie orientale, par l'Armée insurrectionnelle ukrainienne..

 - Arrêté le 21 juin 1943 à Caluire, Jean Moulin, fondateur du Conseil national de la Résistance, succombe aux tortures de la Gestapo (juillet).  - Création de la Milice française en janvier 1943 - Deuxième loi sur le STO, apparition des premiers maquis en France en février 1943 - .. 

- "La Grande Histoire des Français sous l'Occupation" (1976-1991), Henri Amouroux (1920) - "L'impitoyable Guerre civile", tome 6, décembre 1942-décembre 1943, les Français s'entre-tuent pour des idées mais aussi pour la nourriture, la Milice s'acharne d'autant plus qu'elle sent le vent tourner. - "Un Printemps de mort et d'espoir", tome 7, novembre 1943-6 juin 1944, le retournement de situation, les Allemands savent maintenant qu'ils ont perdus, l'espoir se matérialise, De Gaulle est solidement implanté en Algérie et reconnu par les Alliés.

- Début au 1er juillet des offensives américaines dans le Pacifique Sud-Ouest, jusqu'en mars 45. 

-Débarquement des alliés en Sicile (juillet), campagne d'Italie jusqu'au 4 juin 1944 - Les troupes canadiennes, britanniques et américaines envahissent l'Italie - Septembre, création par la France Libre, d’une Assemblée consultative à Alger 

- Début au 13 nov. des offensives américaines dans le Pacifique Centre, jusqu'au 10 août 1945.

- Conférence de Téhéran entre Churchill, Staline et Roosevelt (novembre) - Le général Eisenhower est nommé par le président Roosevelt commandant en chef des forces alliées qui débarqueront en Normandie - Début de la campagne d'hiver soviétique. 

- Albert Hoffmann élabore l'hallucinogène, Lyserg SaJure Diäthylamid (LSD) - ...

– Jean-Paul Sartre (1905-1980), "L’Être et le néant" - le texte philosophique fondamental de Sartre, la présentation la plus élaborée des thèses de l'existentialisme athée.

 

- Abraham Maslow (1908-1970) publie "une théorie de la motivation humaine" et décrit sa célèbre pyramide des besoins, permettant de rendre le monde plus équilibré.

 

- Parution du texte fondateur de la cybernétique, Norbert Wiener, Arturo Rosenblueth et Julian Bigelow : « Behaviour, Purpose and Teleology ». 

 

- Jean Stoetzel (1910-1987), "Esquisse d’une théorie des opinions"

– Pierre Drieu la Rochelle (1893-1945), "L’homme à cheval". 

- Alfred North Whitehead (1861-1947), "Process and Reality"

- Louis Hjelmslev (1899-1965), "Prolégomènes à une théorie du langage"

- Thomas Stearns Eliot (1888-1965), "Four Quartets" (Burnt Norton, East Coker...)

- Tanizaki Junichirô (1886-1965), "Les Quatre Soeurs" (Sasame-yuki, 1943-1948)

– Elsa Triolet (1896-1970), "Le Cheval blanc"

- Marcel Aymé (1902-1967), "Le Passe-Muraille"

- Hermann Hesse (1877-1962), "Le Jeu des perles de verre" (Das Glasperlenspiel)

– Léo Malet (1909-1996), "120 rue de la Gare "

– Ferdinand Alquié (1906-1985), "Le Désir d'éternité"

– Gaston Bachelard (1884-1962), "L'Air et les songes, essai sur l'imagination du mouvement"

- André Leroi-Gourhan (1911-1986), "L'Homme et la Matière"

– Georges Bataille (1897-1962), "L’Expérience intérieure"

- Sinclair Lewis (1885-1951), "Gideon Planish"
- Raymond Chandler (1888-1959), "The Lady of the Lake"
- Betty Smith (1896-1972), "A Tree Grows in Brooklyn"
- Erskine Caldwell (1903-1987), "Georgia Boy"
- Woody Guthrie (1912-1967), "Bound for glory"
- Jane Bowles (1917-1973), "Two Serious Ladies"
- Eudora Welty (1909-2001), "The Wide Net"
- Ayn Rand (1905-1982), "The Fountainhead"
- James T. Farrell (1904-1979), "My Days of Anger"
- Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944), "Le Petit Prince" 

- Rufino Tamayo (1899-1991), "L'oiseau qui chante" (Collection particulière)

- Thomas Harold Beament (1898-1985), "Funérailles en mer" (Canadian War Museum, Ottawa)

- Joaquin Torres-Garcia (1874-1949), "Art abstrait en cinq tons et couleurs complémentaires" (Albright-Knox Art Gallery, Buffalo)

- Victor Brauner (1903-1966), "LaPalladiste" (Musée national d'Art moderne, Paris)

- Lee Krasner (1908-1984), "Composition" (Smithsonian Institution, Washington)

- Matta (1911-20022), "Les Célibataires vingt ans après" (Philadelphia Museum of Art)

- Fritz Lang ,"Hangmen Also Die !" (Les Bourreaux meurent aussi), film de guerre noir anti nazi écrit par John Wexley à partir d'une histoire de Bertolt Brecht et Lang, avec Hans Heinrich von Twardowski, Brian Donlevy, Walter Brennan, Alexander Granach et Anna Lee. 

- "Mission to Moscow", réalisé par Michael Curtiz et la Warner Bros. à la demande du président Roosevelt pour accroître le soutien à l'URSS, pourtant sous Staline...

- G.H.Clouzot, "Le Corbeau", avec Pierre Fresnay, Micheline Francey, Pierre Larquey.

- Humphrey Jennings, "La bataille du feu" (Fires where started), avec Philip Dickinson, George Gravett.

- William A.Welllman, "L'Etrange incident" (The Ox-Bow Incident), avec Henry Fonda, Anthony Quinn, Dana Andrews.

- Mark Robson, "La Septième victime" (The Seventh Victim), avec Tom Conway, Jean Brooks.

- Alfred Hitchcock, "L'Ombre d'un doute" (Shadow of a doubt), American film noir avec Teresa Wright, Joseph Cotten.

- Le Western hollywoodien - Howard Hawks, "Red River" (La Rivière rouge), avec John Wayne et Montgomery Clift. - Howard Hughes, "The Outlaw" (Le Banni),  avec Jack Buetel, Jane Russell, Thomas Mitchell et Walter Huston, le premier rôle de Jane Russell, qui devient un sex-symbol et une icône d'Hollywood. 

- Néo-réalisme italien, Luchino Visconti, "Les Amants diaboliques" (Ossessione), avec Clara Calamai, Massimo Girotti, un des premiers films néo-réalistes, condamné par la censure fasciste.

- Carl Th. Dreyer, "Day of Wrath", avec Thorkild Roose, Lisbeth Movin, Preben Lerdorff Rye.

- Francis Poulenc (1899-1963), "Figure humaine", cantate composée sur des poèmes de Paul Eluard (Poésie et Liberté, Au rendez-vous allemand)

 

- Bésame Mucho (Jimmy Dorsey, Bob Eberly & Kitty Kallen), Sunday, Monday, or Always (Bing Crosby), Shoo-Shoo Baby (Andrews Sisters, Ella Mae Morse), Pistol Packin' Mama (Al Dexter, Bing Crosby & Andrews Sisters), Don't Cry, Baby (Erskine Hawkins, Jimmy Mitchelle)....

 

1944

1944, janvier, les armées russes pénètrent en Pologne - Février, Staline abolit la République autonome de Tchétchénie (un million de tchétchènes sont exilés) - 4 juin, les alliés entrent dans Rome..

- "Journal de l'insurrection de Varsovie", récit de Miron Bialoszewski (1922-1983), du 1er août au 9 octobre 1944, l'histoire "d'une vie commune avec la mort toujours possible en toile de fond"...

- 6 juin, débarquement des alliés en Normandie (opération baptisée 'Overlord', 619,000 soldats 95,000 véhicules), libération par les Alliés du nord de la France et de Paris (6 juin-25 août) - 13 juin, les premiers V1 et V2 allemands, tombent sur Londres - La Finlande capitule devant la Russie - 9 juillet, prise de Caen par les alliés - ..

- 1-22 juillet, conférence de Bretton Woods Convertibilité des monnaies et fondation du Fonds Monétaire International - 15 août, second débarquement des alliés "Côte d'Azur" - 25 août, la Division Leclerc entre dans Paris - Troubles au Maroc où l'occupation française est contestée 

- 1944, juillet-août, les Russes occupent les Etats satellites - La Russie envahit la Hongrie - 13 octobre, Les troupes alliées débarquent à Athènes en Grèce 

- 23 octobre, les américains entreprennent la bataille de Leyte, y coulent une bonne partie de la flotte impériale japonaise qui répliquent avec des opérations de «kamikazes» - ...

- "La Grande Histoire des Français sous l'Occupation" (1976-1991), Henri Amouroux (1920) - "Joies et Douleurs du peuple libéré", tome 8, 6 juin-1er septembre 1944, le débarquement, la fin de Vichy, la déroute de l'Allemagne. - "Les Règlements de comptes", tome 9, septembre 1944-janvier 1945, le temps de l'Epuration et des procès. - "La page n'est pas encore tournée", tome 10, février-octobre 1945. - Robert Aron (1898-1975), "Histoire de la Libération de la France" (1959)...

1944 - Mauchly, Eckert, et John von Neumann (1903-1957) travaillent à la conception d'un ordinateur électronique, l'EDVAC...

- Alors que Friedrich Hayek (1899-1992), dans "La Route de la servitude", met en garde contre l'interventionnisme de l'Etat et la perte de liberté personnelle, pour Schumpeter (Capitalisme, Socialisme et Démocratie, 1942) comme pour Polanyi (La Grande transformation, 1844), la cause du déclin du capitalisme n'est pas à chercher dans des contradictions strictement économiques mais dans l'affaiblissement des bases morales et sociales ou dans l'aspiration à la protection sociale des sociétés modernes. 

 

1944 - "La Fosse commune" (Jama), du poète croate Ivan Goran Kovačić (1913-1943), le martyre d'un homme tortuté et jeté dans une fosse commune, composée sur les champs de bataille de Yougoslavie alors que son auteur combattait dans l'armée des partisans de Tito, "Le sang est ma lumière du jour et l'obscurité aussi..."

 

- John von Neumann (1903-1957) et Oscar Morgenstern (1902-1977), " Theory of Games and Economics Behavior".

- Lipôt Szondi (1893-1986), "Analyse du destin"

- Bronislaw Malinowski (1884-1942), "Une Théorie scientifique de la culture"

- Simone de Beauvoir (1908-1986), "Pyrrhus et Cinéas"

- Rafael Alberti (1902), "Pleamar" (Pleine Mer, poèmes)

- Elsa Triolet (1896-1970), "Le Premier accroc coûte deux cents francs"

– Colette (1873-1954), "Gigi".

– Georges Simenon (1903-1989), "Le fils Cardinaud"

– Albert Camus (1913-1960), "Le malentendu". 

– Jean Anouilh (1910-1987), "Antigone"

– Henri Michaux (1899-1954), "L’espace du dedans"

– Roger Vailland (1907-1965), "Drôle de jeu"

- Lillian Smith (1897-1966), "Strange Fruit"

- Caroline Gordon (1895-1981), "The Women on the Porch"

- Harry Brown (1917-1986), "A Walk in the Sun"

- Saul Bellow (1915-2005), "Dangling Man"

- Erskine Caldwell (1903-1987), "Tragic Ground"

- Jean Stafford (1915-1979), "Boston Adventure"

- Charles Jackson (1903-1968), "The Lost Weekend"

- William Somerset Maugham (1874-1965), "Le Fil du rasoir" (The Razor's Edge)

- Louis Aragon (1897-1982), "Aurélien"

– René Barjavel (1911-1985), "Le Voyageur imprudent"

- Carmen Laforet (1945), "Nada" (esp)

- Vicente Aleixandre, "Sombra del paraiso" (esp)

- Damaso Alonso (1898-1990), "Hijos de la ira" (esp)

- Hans Scherfig (1905-1979), "Des Idéalistes" (Idealister, dnk.)

- Rafael Alberti (1902-1999), "El adefesio" (esp)

- Ion Marin Sadoveanu (1893-1964), "Fin de Siècle à Bucarest" (roum.)

- Georges Simenon (1903-1989), "La Fuite de Monsieur Monde"

- Mervyn LeRoy, "Thirty Seconds Over Tokyo", film de guerre américain produit par la Metro-Goldwyn-Mayer, adapté par Dalton Trumbo d'un livre écrit en 1943 par le capitaine Ted W. Lawson, pilote lors du raid historique de Doolittle, la première frappe aérienne de représailles contre le Japon, quatre mois après l'attaque japonaise du 7 décembre 1941 sur Pearl Harbor. Avec Van Johnson, Robert Walker et Spencer Tracy.

- Grande année de production du Film noir : Otto Preminger, "Laura", avec Gene Tierney, Dana Andrews - Billy Wilder, "Assurance sur la mort" (Double Indemnity), avec Barbara Stanwyck, Edward G.Robinson. - Edward Dmytryk, "Murder, My Sweet" (Adieu ma belle), avec Dick Powell, Claire Trevor, Anne Shirley. - Robert Siodmak, "Phantom Lady" (Les Mains qui tuent), avec Franchot Tone, Ella Raines, Alan Curtis. - Fritz Lang, "The Woman in the Window" (La Femme au portrait),  avec Edward G. Robinson, Joan Bennett, Raymond Massey.

- La comédie musicale hollywoodienne des années 1940 - Michael Curtiz, "Yankee Doodle Dandy" (La Glorieuse parade, 1942), autour de George M. Cohan, "l'homme qui possédait Broadway", avec James Cagney, Joan Leslie, Walter Huston et Richard Whorf. - David Butler, "Thank Your Lucky Stars" (Remerciez votre bonne étoile avec Eddie Cantor, Dennis Morgan, Joan Leslie, Edward Everett Horton. - Vincente Minnelli, "Le Chant du Missouri" (Meet Me in St.Louis, 1944), avec Judy Garland, Margaret O'Brien, Mary Astor. - Vincente Minnelli, "Meet Me in St. Louis", avec Judy Garland, Mary Astor (1944). - Stanley Donen, "On the Town" (Un Jour à New York, 1949), avec Gene Kelly, Frank Sinatra, musique de Leonard Bernstein et Roger Edens. - ...

- Howard Hawks, "Le Port de l'angoisse" (To have and have not), avec Humphrey Bogart, Lauren Bacall, Dolores Moran. - Howard Hawks, "To Have and Have Not" (Humphrey Bogart, Walter Brennan, Lauren Bacall). 

- Leo McCarey, "Going My Way" (avec Bing Crosby, Barry Fitzgerald)

- Lewis Allen, "The Uninvited", avec Ray Milland, Ruth Hussey, Donald Crisp.

- Frank Capra, "Arsenic and Old Lace", avec Cary Grant, Priscilla Lane, Raymond Massey.

- Aaron Copland (1900-1990) compose le ballet "Appalachian Spring"


1945

Les troupes soviétiques libèrent les survivants du camp d'extermination d'Auschwitz, en Pologne...

A la fin de la guerre, l'Organisation des Nations unies (ONU), dont la Charte fondatrice est signée à San Francisco en juin 1945, fournit diverses aides aux pays européens détruits. L'Europe est en effet confrontée à de graves pénuries alimentaires et doit maintenir des systèmes de rationnement...

1945 – Libération de Varsovie - 4-11 février, conférence de Yalta, entre Churchill, Staline et Roosevelt. - 6 février, Robert Brasillach est fusillé à Montrouge - 13 février, libération de Budapest par les Alliés - 6 mars, les Américains franchissent le Rhin - 15 mars, suicide de Pierre Drieu la Rochelle - 28 avril, Mussolini est exécuté par des partisans - 29 avril , les forces Alliées libèrent le camp de concentration de Dachau en Allemagne, 32,000 prisonniers sont libérés - 30 avril, suicide d'Adolphe Hitler...

- 2 mai, entrée des Soviétiques dans Berlin, capitulation des Allemands sur le front italien - 8 mai, capitulation allemande à Berlin. - Manifestations et émeutes à Sétif en Algérie. Les Français massacrent 5 000 personnes en représailles de l'assassinat de 10 européens.

- 17 juillet, Conférence de Potsdam entre la Russie (Staline), la Grande-Bretagne (Churchill) et les États-Unis (Truman) 

- 6 août, les Etats-Unis lâchent une bombe atomique sur Hiroshima (75 000 morts et 90 000 blessés sur une population de 250 000 personnes), le 9 août, une seconde sur Nagasaki (40,000 morts et 50,000 blessés). Ces deux bombes stoppent une guerre qui aurait encore été longue et coûteuse en vies compte tenu de l'acharnement japonais et des positions encore occupées en Asie 

- Le 2 septembre, capitulation japonaise, à bord du cuirassé Missouri, ce qui met fin à la IIe Guerre Mondiale. - Proclamation de l'indépendance du Viet Nam, Hô Chi Min installé à Hanoï. 

- 21 octobre, en France, référendum sur le caractère constituant de l’Assemblée élue le même jour - Les Français sont invités à se prononcer par référendum sur leur choix quant au maintien ou à la répudiation des institutions de la IIIe République, avec un suffrage universel, jusque-là réservé aux hommes, étendu aux femmes : effondrement du Parti radical, clé de voûte de la IIIe République, trois grands partis politiques, communistes (PCF), socialiste (SFIO), MRP (Mouvement républicain populaire) dominent l'Assemblée, avec un parti communiste devenu le premier parti de France.

- 20 novembre, début des Procès de Nuremberg où sont jugés quelques uns des criminels de guerre nazis allemands, c'est lors de ce procès qu'on établit la notion de «crime contre l'humanité».

- A la fin de la guerre, l'Organisation des Nations unies (ONU), dont la Charte fondatrice est signée à San Francisco en juin 1945, fournit diverses aides aux pays européens détruits. L'Europe est en effet confrontée à de graves pénuries alimentaires et doit maintenir des systèmes de rationnement. - Apparition du terme "organisation non gouvernementale" (ONG) dans la Charte des Nations unies, organisations dédiées aux droits de l'homme et à la justice sociale en place dans de nombreux pays...

- Entre 1945 et 1948, le parti communiste va prendre le pouvoir en Allemagne de l'Est (RDA), Bulgarie, Hongrie, Pologne, Roumanie, Tchécoslovaquie et Yougoslavie,  devient parti unique en éliminant ou en absorbant les autres partis, et met en place un régime se réclamant du communisme, calqué sur celui de l’Union soviétique...

- L'après-guerre voit arriver les modèles culturels américains, de Hemingway à Faulkner, le roman noir et la «littérature objective». La mode n'est plus à l'introspection... 

 

– Henri Piéron (1881-1964), "La sensation, guide de la vie"

– Jean Piaget (1896-1980), "La Formation du symbole chez l'enfant"

- Karl Popper (1902-1994) , "La société ouverte et ses ennemis"

- Max Picard (1888-1965), "Hitler in uns selbst" (L'Homme du néant)

- René Le Senne (1882-1954), Traité de caractérologie

- Ralph Linton (1893-1953), Les Fondements de la personnalité 

– Henri Wallon (1879-1962), "Les Origines de la pensée chez l'enfant"

– Alexandre Koyré (1892-1964), "Introduction à la lecture de Platon"

– Fondation de la revue Les Temps Modernes (Sartre, Aron, Paulhan, Leiris, Merleau-Ponty, Beauvoir)

- Merleau-Ponty (1908-1961), "La phénoménologie de la perception"

– Jean-Paul Sartre (1905-1980), "Huis clos" ( - "l'enfer, c'est les autres!")

- Alfred Kinsey (1894-1956), "Sexual Behavior of Human male"

- Gabriel Marcel (1889-1973), "Homo Viator"

- Daniel-Rops (1901-1965), "Jésus en son temps"

 

- José Ortega y Gasset (1883-1955), "Idées et croyances", trois des plus importants essais du philosophe espagnol: "L'Histoire comme système" (Historia como sistema, 1941), "Le Schéma des crises" (Esquema de las crisis, 1942), "Idées et Croyances" (Ideas y creecias, 1940).

 

- Shmuel Agnon (1888-1970), "Temol Shilshom" (Only Yesterday, isrl.)

- Stephan Hermlin (1915), "Zwölf Balladen von den grossen Städten"

- Pierre Reverdy (1889-1960), "Plupart du Temps" (poèmes 1915-1922)

- Dylan Thomas (1914-1953), "A Refusal to Mourn the Death, by Fire, of a Girl in London"

- Cheikh Moussah Hessein (1903-1984), "Poèmes de coeur meurtri" (Diwana Cegerxwin, kurd.)

- Jorge Carrera Andrade (1901-1978), "Registro del mundo" (1922-1945, équat.)

- Evelyn Waugh (1903-1966), "Retour à Brideshead" (Brideshead Revisited)

- Carlo Levi (1902-1975), "Le Christ s'est arrêté à Eboli" (Cristo si è fermato a Eboli)

- Hermann Broch (1886-1951), "La Mort de Virgile" (Det Tod des Virgil)

- Bertolt Brecht (1898-1956), "Le Cercle de craie caucasien (Der kaukasische Kreidekreis)

– Romain Gary (1914-1980), "L’Education Européenne"

- John Steinbeck (1902-1968), "Cannery Row"

- Richard Wright (1908-1960), "Black Boy"

- Betty MacDonald (1908-1958), "The Egg and I"

- Walter V.T.Clark (1909-1971), "The City of Trembling Leaves"

- Chester Himes (1909-1984), "If He Hollers Let Him Go"

- Kenneth Patchen (1911-1972), "The Memoirs of a Shy Pornographer"

- Josefina Niggli (1910-1983), "Mexican Village"

- Edna Ferber (1885-1968), "Great Son"

- Sinclair Lewis (1885-1951), "Cass Timberlane"

- James Thurber (1894-1961), "The Thurbel Carnival"

- Elio Vittorini (1908-1966), "Uomini e no" (chronique de la résistance italienne)

 

1945, Vannevar Bush (1890-1974) publie "As We May Think", un article prophétique sur le traitement de l'information, et ses effets sur la société dans les temps à venir.

- Deux regards sur une Europe en ruine, Ben Shahn, "Paysage d'ItalieN°2", "Liberation 1945" (Museum of Modern Art, New York) - Max Beckmann, "Blindman's Buff" (1945, Minneapolis Institute of Art, Minneapolis), "Beginnning" (1949), "The prodigal son" (1949) - ...

- Arshile Gorky (1904-1948), "The Lead of the Artichoke Is an Owl" (MoMA, New York)

- Ben Nicholson (1894-1982), "1943-45, St Ives, Cornwall" (Tate Collection, Londres)

- Eric Aldwinckle (1909-1980), "Marques d'invasion, Normandie" (Musée canadien de la Guerre, Ottawa)

- Renato Guttuso (1911-1987), "Le Dimanche d'un travailleur calabrais à Rome" (Musée Pouchkine, Moscou)

- John Huston, "The Battle of San Pietro", film documentaire particulièrement réaliste sur la bataille de San Pietro Infine à soixante miles de Naples pendant la Seconde Guerre mondiale

- Michael Curtiz , "Mildred Pierce",  avec Joan Crawford, Jack Carson et Zachary Scott, adapté d'un roman de James M. Cain (1941).

- Alfred Hitchcock, "Spellbound", avec Ingrid Bergman, Gregory Peck, Michael Chekhov.

- Le Western hollywoodien - John Ford, "My Darling Clementine" (La Poursuite infernale), avec Henry Fonda dans le rôle de Wyatt Earp pendant la période précédant la fusillade d'OK Corral, Victor Mature, Linda Darnell. - King Vidor, "Duel in the Sun " (Duel au soleil), avec Jennifer Jones, Joseph Cotten, Gregory Peck, Lillian Gish et Lionel Barrymore.

- Néo-réalisme italien, Roberto Rossellini, "Rome, Ville ouverte" (Roma citttà aperta) avec Aldo Frabrizi, Anna Magnani, Frédérico Fellini est parmi les dialoguistes du film. "J'ai ressenti instinctivement le cinéma comme un moyen d'affronter la vie réelle", écrira Roberto Rossellini (1906-1977). Rome, 1944, ville ouverte après le 14 août 1943, des personnages du quotidien qui doivent faire face à l'occupation nazie...

- David Lean, "Brief Encounter", avec Celia Johnson, Trevor Howard, Stanley Holloway, une liaison extraconjugale passionnée en Angleterre peu avant la Seconde Guerre mondiale.

- Marcel Carné, "Les Enfants du paradis", avec Arletty, Pierre Brasseur, Jean-Louis Barrault- Robert Bresson, "Les Dames du Bois de Boulogne", inspiré de l'histoire de Madame de La Pommeraye dans Jacques le Fataliste et son maître (Denis Diderot), avec Maria Casarès, Élina Labourdette.

- Benjamin Britten (1913-1974) compose l'opéra "Peter Grimes", suivi en 1946 de l'opéra "Le Viol de Lucrèce".  Ses "Variations et Fugue sur un thème de Purcell" présentent les divers instruments de l'orchestre à des fins pédagogiques.

- Hector Villa-Lobos (1887-1959) compose "Bachianas brasileiras n°5"

- Richard Strauss (1864-1949) compose l'orchestral "Métamorphoses"

 


1946

- Le 5 mars 1946, Winston Churchill utilise l'expression "Rideau de fer" pour désigner les pays de l'Est sous le régime communiste. 

- Au printemps 1946, la guerre civile éclate en Chine. Les communistes conduits par Mao Tsé-Tung, aguerris par la résistance face au Japon, promettent une redistribution des terres aux paysans. Malgré l'appui américain qui se focalise progressivement sur l'Europe, le gouvernement nationaliste du général Tchang Kaï-Chek est contraint de quitter le continent et de se réfugier sur l'île de Formose en 1950. La République populaire de Chine est proclamée le 1er octobre 1949 avec Mao comme président...

- En France, les communistes sont puissants au début des années vingt, puis, de nouveau, sous le Front populaire en 1935-36, mais ils connaissent leurs plus grands succès pendant la Seconde Guerre mondiale en tant qu'animateurs du mouvement de résistance à l'occupant allemand; à l'issue de la guerre, leur parti est le plus fort de tous, et pourtant ni les moyens constitutionnels ni la violence ne leur permet d'accéder au pouvoir. Le parti communiste italien, qui s'est, lui aussi, acquis un immense prestige sous la résistance et qui, après la guerre, est le second parti politique, connaîtra le même sort...

- En France,  l’Assemblée élue en octobre 1945, dominée par les partis de gauche, prépare le projet d’une nouvelle Constitution largement basée sur le concept de la IIIe République. Le général de Gaulle, partisan d’un exécutif fort qui selon lui a toujours manqué au système précédent, n’approuve pas cette orientation, et cette position de principe l’oblige à démissionner en janvier 1946. La Constitution est finalement approuvée par référendum en octobre et le socialiste Vincent Auriol devient le premier président de la IVe République, en janvier 1947. - La loi "Marthe Richard" interdit les maisons de tolérance sur le territoire national. L'égalité entre hommes et femmes est inscrite dans le Préambule de la Constitution (alinéa 3) : "La loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l'homme.". - La TV française diffuse 1h de programme par jour. 

- Aux Etats-Unis, le président Truman fonde le Central Intelligence Group qui deviendra la CIA - Le général américain Gladeaon Barnes fait la démonstration publique d'un ordinateur électronique à l'université de Pennsylvanie (ENIAC) - New York est choisie comme siège permanent des Nations Unies - L'UNICEF est créée par les Nations Unies. - Début de la vogue des juke-box (GB,EU).

- La Palestine compte désormais 650000 juifs et un million et demi d'Arabes - Des milliers de morts à Calcutta lors d'émeutes hindoues-musulmanes après le plan de partage de l'Inde. 

- Découverte de la streptomycine, antibiotique utilisé dans le traitement des affections tuberculeuses - ...

1946 - 1948 - Premier cycle des conférences Macy, organisées à New York à l'initiative du neurologue Warren McCulloch, qui se réunissent à intervalles réguliers, de 1942 à 1953:  un groupe interdisciplinaire de mathématiciens, logiciens, anthropologues, psychologues et économistes  se donnent pour objectif d'édifier une science générale du fonctionnement de l'esprit. Elles furent à l'origine du courant cybernétique, des sciences cognitives et des sciences de l'information. 

 

– Emmanuel Mounier (1905-1950), "Introduction aux existentialismes"

- Carl Gustav Jung (1875-1961), "Psychologie der Übertragung" (Psychologie du Transfert)

- Benjamin Spock, "Comment soigner et éduquer son enfant" (The Common sense book of baby and child care).

 – Jean-Paul Sartre (1905-1980), "L’Existentialisme est un humanisme"

- Nelly Sachs (1891-1970), "In den Wohnungen des Todes" (Dans les demeures de la mort)

- Jacques Roumain (1907-1944), "Gouverneurs de la rosée" (haït.)

–  Jacques Prévert (1900-1977), "Paroles"

– Saint-John-Perse (1887-1975), "Vents"

-  Boris Vian (1920-1959), "J’irai cracher sur vos tombes"

- Damon Runyon (1880-1946), "In Our Towns"

- Erskine Caldwell (1903-1987), "A House in the Uplands"

- James T. Farrell (1904-1979), "Bernard Clare"

- W.C. Williams (1883-1963), "Paterson" (1946-1951)

- Robert Penn Warren (1905-1989), "All the King's Men"

- Eudora Welty (1909-2001), "Delta Wedding"

- Wright Morris (1910-1998), "The Inhabitants"

- Carson McCullers (1917-1967), "The Member of the Wedding"

- Isaac Rosenfeld (1918-1956), "Passage from Home"

- Gore Vidal (1925-2012), "Williwaw"

- Ann Petry (1908-1997), "The Street"

- John Hersey (1914-1993), "Hiroshima"

- Boris Polevoï (1908-1981), "Un Homme véritable" (rus.)

- Sakaguchi Ango (1906-1955), "L'Idiote" (Hakuchi, jap.)

- L'année 1946 est considérée aux Etats-Unis comme la plus grande année cinématographique de tous les temps, tant en terme de la qualité et de la diversité des films produits qu'en termes de nombre de spectateurs : plus de 80 millions de personnes,  57 % des Américains, vont au cinéma chaque semaine (en 1993, par exemple, on comptabilisera 36 millions de personnes, soit 14 % de la population, dans les salles de cinéma). Les grands studios d'Hollywood auront produit en moyenne 287 films par an pendant la guerre (la production est d'environ 140 films par an de nos jours)...

- Grande année de production du Film noir : Howard Hawks, "Le Grand sommeil" (The Big Sleep), adapté d'un roman de Raymond Chandler, avec Humphrey Bogart, Lauren Bacall. - Robert Siodmak, "The Killers", adapté d'un roman d' Ernest Hemingway, avec Burt Lancaster, Ava Gardner, Edmond O'Brien. - Tay Garnett, "Le facteur sonne toujours deux fois" (The postman always rings twice), d'après un roman de James M. Cain, avec Lana Turner, John Garffield. - George Marshall, "The Blue Dahlia", sur un scénario de Raymond Chandler. avec  Alan Ladd et Veronica Lake, un couple célèbre du film noir. 

- Hollywood dans l'après-guerre : William Wyler, "Les plus belles années de notre vie" (The Best years of our lives), avec Myrna Loy, Fredric March, Dana Andrews, Teresa Wright, Virginia Mayo, et un succès phénoménal au box-office dès sa sortie, le retour dans leurs foyers de trois Américains démobilisés à la fin de la Seconde Guerre mondiale qui s'efforcent à reprendre contact avec la réalité quotidienne. - Frank Capra, "La vie est belle" (It's a wonderful life), avec James Stewart, Donna Reed, Lionel Barrymore. - Charles Vidor, "Gilda", avec Rita Hayworth, Glenn Ford. - George Cukor, "Gaslight", avec Ingrid Bergman, Charles Boyer, Joseph Cotten. - "To Each His Own",  réalisé par Mitchell Leisen et mettant en vedette Olivia de Havilland. - ...

- Comédie musicale hollywoodienne - "The Jolson Story" (Le Roman d'Al Jolson, 1946), "Night and Day" (Nuit et Jour, 1946), sur la vie de l'auteur et compositeur Cole Porter et réalisé par Michael Curtiz  - "Blue Skies", réalisé par Stuart Heisler, avec Bing Crosby, Fred Astaire et Joan Caulfield, filmé en Technicolor, distribué par Paramount Pictures, avec musique et scénario écrits par Irving Berlin. - Fred Astaire et Ginger Rogers, les deux grandes stars musicales des années 1930, sont réunis une dernière fois dans "Holiday Inn" (L'amour chante et danse, 1942), réalisé par Mark Sandrich avec Fred Astaire, Bing Crosby, alors que s'impose désormais Gene Kelly dans "Cover Girl" (La Reine de Broadway, 1944) réalisé par Charles Vidor avec Rita Hayworth.

- Alfred Hitchcock, "Les Enchaînés" (Notorious), avec Cary Grant, Ingrid Bergman.

- Orson Welles, "The Stranger", avec Edward G. Robinson, Loretta Young.

- Jean Cocteau, "La Belle et la Bête", avec Jean Marais, Josette Day.

- Néo-réalisme italien, Michelangelo Antonioni (1912-2007) co-écrit le scénario du film de Giuseppe De Santo, "Caccia tragica", dans la province d'Emilie-Romagne, après la Seconde Guerre mondiale et les stigmates du fascisme, les paysans tentent tant bien que mal de se reconstruire, avec Andrea Checchi, Vivi Gioi, Massimo Girotti. - Aldo Vergano, "Le soleil se lèvera encore" (Il sole sorge ancora), avec Elli Parvo, Lea Padovani - Alberto Lattuada,  avec "Le bandit" (Il bandito), avec Anna Magnani, Amedeo Nazzari, Carla Del Poggio. - Luigi Zampa, Vivre en paix (Vivere in pace), avec Aldo Fabrizi - Renato Castellani, "Mio figlio professore"...

- Ouverture du premier Festival de Cannes, le 20 septembre 1946. Les Français Louis Réard et Jacques Heim présentent le bikini, le 3 juin. 

- Paul Hindemith (1895-1963), "Les Quatre Tempéraments"


1947

- Le plan Marshall s'inscrit dans la politique américaine d'endiguement - de containment tel que le président américain Truman l'expose dans un discours au Congrès américain des États-Unis le 12 mars 1947 - de la poussée réelle ou supposée du communisme en Europe.   

- Débuts de la guerre froide - 1947 – La rupture - L’aide apportée par le président Truman à la Grèce et à la Turquie en mars 1947 montre que les Etats-Unis ont décidé de contenir l’expansion communiste en Europe. Les deux blocs durcissent leur attitude : à une répression accrue à l'égard des partis communistes, à la création de bases militaires autour de l'U.R.S.S., à la constitution de l'O.T.A.N. et au maccartisme aux États-Unis correspondent la période stalinienne du mouvement communiste, l'exclusion de la Yougoslavie socialiste du Kominform, la vague de procès dans les démocraties populaires, notamment contre les dirigeants présumés titistes, et la création du pacte de Varsovie.

- La reconstruction et l'économie dirigée. Les années de reconstruction sont l'occasion de mettre en place de nouvelles organisations internationales (FMI à Bretton Woods). Le GATT, Accord sur les tarifs douaniers et le commerce, est signé par 23 pays. L'Europe accepte en 1947 les aides américaines au titre du plan Marshall tandis que les assurances sociales ouvrent des garanties aux salariés (1945, création de la Sécurité sociale en France). Les gouvernements (en France, le plan Monnet) aident les industriels et développent « les droits sociaux » (reconnaissance syndicale et représentation patronale). 

- 2 avril, la Grande-Bretagne s'en remet aux Nations-Unies pour le règlement de la question palestinienne - 15 août, L'Inde obtient son indépendance de la Grande-Bretagne (Inde et Pakistan), 400000 musulmans et hindous assassinés après le partage de l'Inde, 85 millions de réfugiés franchissent la frontière indo-pakistanaise - ..

- En France, Germaine Poinso-Chapuis est nommée à la tête du ministère de la santé publique et de la population. Elle est la première femme à obtenir le titre de ministre en France. Il faudra attendre la nomination de Simone Veil en 1974 pour voir une femme occuper de nouveau cette fonction.

- Chuck Yeager devient le premier pilote à briser le mur du son (octobre) - Les émissions télévisées régulières ont débuté aux Etats-Unis en 1936. En 1947, il y a 17000 postes dans tout le pays, et en 1949, le rythme des installations atteindra 25000 par mois. - En 1947, le premier transistor est produit par les laboratoires Bell et vient remplacer le tube à vide dans une large gamme d'appareils, un bond technologique répondant à une demande des applications militaires (les récepteurs utilisés dans les bombes radioguidées dépendaient pendant la guerre de la technologie des tubes à vide). Ingénieurs et les hommes d'affaires ont rapidement reconnu le potentiel du transistor pour révolutionner la technologie des récepteurs radio....

- La découverte supposée, au Nouveau Mexique, de cadavres et de débris d'extraterrestres prend nom d' "affaire Roswell" (The Roswell UFO incident)...

- Viktor Klemperer (1881-1960), "LTI - Lingua Tertii Imperii: Notizbuch eines Philologen" (Langue du Troisième Reich : carnet d'un philologue) : de la manipulation du langage par la propagande nazie entre 1919 et décembre 1945...

 

- Marx Horkheimer (1895-1973) publie "Dialectique de la raison", et avec Theodor W.Adorno, "Eclipse de la raison".

– Philippe Ariès (1914-1984), "Histoire des populations françaises et de leurs attitudes devant la vie"

– Kojève (1902-1968), "Introduction à la lecture de Hegel"

– Albert Camus (1913-1960), "La Peste"

- Raymond Queneau (1903-1976), "Exercices de style"

- Henri Lefebvre (1901-1991), "Critique de la vie quotidienne"

- Maurice Merleau-Ponty (1908-1961), "Humanisme et terreur"

- Simone de Beauvoir (1908-1986), "Pour une morale de l'ambiguïté" 

- Robert Lowell (1917-1977), “The Quaker Graveyard in Nantucket” 

- Jean Genet (1910-1986), "Pompes Funèbres"

- Laszlo Németh (1901-1975), "Une Possédée" (Iszony, hung.)

- Jean Genet (1910-1986), "Querelle de Brest"

- Jean Genet (1910-1986), "Les Bonnes"

- Boris Vian (1920-1959), "L’Ecume des jours"

- Heinrich Böll (1917-1985), "Le train était à l'heure" (Der Zug war pünktlich) 

- Paul Diel (1893-1972), "Psychologie de la motivation"

- Daniel Lagache (1903-1972), "La jalousie amoureuse"

- Malcom Lowry (1909-1957), "Au-dessus du volcan" (Under the Volcano)

- Vladimir Nabokov (1899-1977), "Bend Sinister"

- Lionel Trilling (1905-1975), "The Middle of the Journey"

- Saul Bellow (1915-2005) , "The Victim"

- Sinclair Lewis (1885-1951), "Kingsblood Royal"

- James Michener (1907-1997), "Tales of the South Pacific"

- Chester Himes (1909-1984), "Lonely Crusade"

- William Irish (1903-1968), "Waltz into Darkness"

- Nelson Algren (1909-1981), "The Neon Wilderness"

- William Motley (1909-1965), "Knock on Any Door"

- Louis Auchincloss (1917-2010), "The Indifferent Children"

- Mickey Spillane (1918-2006), "I, The Jury"

- Vance Bourjaily (1922-2010), "The End of my Life"

- Wystan Hugh Auden (1907-1973), "The Age of Anxiety: A Baroque Eclogue"

- Primo Levi (1919-1987), "Si c'est un Homme" (Se questo è un uomo) 

- Patrick Hamilton (1904-1962), "The Slaves of Solitude"

- Moshé Shamir (1921), "Il s'en est allé par les champs" (israel.)

- Tadeusz Rozewicz (1921), "L'Inquiétude" (Niepokoj, recueil, pol.)

- Jean Cayrol (1911), "Je vivrai l'amour des autres"

- Umezaki Haruo (1915-1965), "La Fin du Jour" (Hi no hate, jap.), "Sakura-jima".

- Premières manifestation du Pop Art avec le lithographe Eduardo Paolozzi ("I was a Rich Man'sPlaything")

- Carel Weight (1908-1997), "Holborn Circus, Londres, 1947" (Brandler Galleries, Brentwood, Essex)

- Stuart Davis (1894-1964), "Pad No.4" (Brooklyn Museum of Art, New York)

- Le sculpteur Alberto Giacometti (1901-1966) crée "L'Homme qui pointe", inaugurant son célèbre style "existentialiste"..

- La fréquentation des salles de cinéma aux Etats-Unis va commencer sa lente érosion, on utilise principalement ses revenus pour acheter nouvelles maisons et appareils électroménagers,  la diffusion rapide de la télévision modifiant la vie du cinéma, pour toujours. - C'est aussi l'année de l'institution du House Un-American Activities Committee chargée d'enquêter sur l'infiltration de sympathisants communistes parmi l'élite du show-business et sa triste et fameuse liste noire...

- Grande année de production du Film noir :  Jacques Tourneur , "La Griffe du passé" (Out of the past), avec Robert Mitchum, Jane Greer, Kirk Douglas. - John Cromwell, "Dead Reckoning" (En Marge de l'Enquête), avec Humphrey Bogart et Lizabeth Scott. - Maxwell Shane, "Fear in the Night" (Angoisse dans la nuit), un scénario de William Irish, avec Paul Kelly et DeForest Kelley. - Edward Dmytryk, "Crossfire" (Feux Croisés), avec Robert Mitchum, Robert Young, Robert Ryan et Gloria Grahame.

- Le Western hollywoodien - Raoul Walsh, "Pursued" (La Vallée de la peur), mélodrame western noir avec  Teresa Wright, Robert Mitchum, Judith Anderson, Dean Jagger. 

- Carol Reed, "Huit heures de sursis" (Odd Man Out), avec James Mason, Kathleen Ryan.

- Michael Powell, "Black Narcissus", avec Deborah Kerr, David Farrar.

- George Seaton, "Miracle On 34th St.", avec Maureen O'Hara, John Payne, Natalie Wood.

- Elia Kazan, "Gentleman's Agreement", d'après un roman de Laura Z. Hobson, l'histoire d'un journaliste qui se fait passer pour un Juif afin de réaliser un reportage sur la méfiance et l'aversion généralisées à l'égard des Juifs dans la ville de New York, avec Gregory Peck, Dorothy McGuire, John Garfield.

- Marilyn Monroe fait ses débuts à l'écran dans "Dangerous Years", d' Arthur Pierson, avec Billy Halop et Ann E. Todd.

- "Odd Man Out" (Huit heures de sursis), film noir britannique réalisé par Carol Reed, avec James Mason, Robert Newton, Cyril Cusack et Kathleen Ryan, dans une ville d'Irlande du Nord, un leader nationaliste blessé tente d'échapper à la police à la suite d'un vol, meilleur film de l'année. Carol Reed est célèbre pour ses adaptations cinématographiques des romans de Graham Greene, "Première Désillusion" (The Fallen Idol, 1948), "le Troisième Homme" (The Third Man, 1949), "Notre Agent à La Havane" (Our Man in Havana, 1959). 

- Néoréalisme italien, Roberto Rossellini, "Paisà", film-fleuve consacré à la fin de la guerre d'Italie, "Allemagne année zéro" (Germania anno zero), la désespérance d'une jeune garçon luttant pour survivre dans le sillage de la défaite nazie...

- Claude Autant-Lara, "Le Diable au corps", avec Gérard Philippe, Micheline Presle.

- Arnold Schoenberg (1874-1951) compose le choral "Un Survivant de Varsovie"

- Florent Schmitt (1870-1958), "Quatuor à cordes, op.112"

 

1948

1948 – Guerre froide - Avril, début du blocus de Berlin par les Soviétiques. Quand, le 12 mai 1949, Staline décide de lever le blocus, le divorce politique de la ville est bel et bien consommé. Deux administrations municipales ont été mises en place et les Soviétiques ont procédé à la fusion des partis social-démocrate et communiste. Des élections démocratiques sont par contre organisées à Berlin-Ouest en décembre 1948 qui voient la victoire des sociaux-démocrates résolument anticommunistes. La réussite du pont aérien de Berlin permet de faire admettre aux opinions publiques occidentales le partage inéluctable de l'Allemagne. 

- Rupture Tito-Staline en 1948 - Rupture entre l'Union des républiques socialistes soviétiques dirigée par Joseph Staline, et la République fédérative socialiste de Yougoslavie, dirigée par le maréchal Tito. L'isolement de la Yougoslavie au sein du monde communiste poussera Tito à choisir une politique de neutralité internationale, et à améliorer ses rapports avec les pays occidentaux...

- Alors que les communistes yougoslaves et albanais prennent le pouvoir par leurs propres moyens, ceux de Pologne, de Hongrie, de Roumanie, de Bulgarie et d'Allemagne de l'Est sont placés aux commandes, en 1944 et 1945, par l'armée soviétique. Le cas de la Tchécoslovaque est plus complexe. Entre mai et décembre 1945, l'armée soviétique, présente dans le pays, permet aux communistes de s'assurer une position très forte dans les secteurs clefs de l'État. Aux élections générales, relativement libres, de mai 1946, leur parti apparaît le plus puissant, avec 40% des voix. Pendant près de deux ans, ils participent, avec d'autres formations démocratiques, à un gouvernement de coalition qui, dans l'ensemble, maintient les libertés politiques. Mais, en février 1948, les communistes provoquent un incident avec leurs alliés et s'emparent du pouvoir par la force. Sauvegardant les apparences constitutionnelles, le président leur confie la formation du nouveau gouvernement, et d'ailleurs, ils disposent au besoin, avec l'aide des socialistes, d'une majorité parlementaire suffisante. Étant donné l'appui décisif qu'ils ont, à l'origine, reçu des Soviétiques et le fait que leur prise du pouvoir semble avoir été déclenchée par Moscou, il est difficile de dire si, oui ou non, leur victoire politique n'est due qu'à leur seule action.

- En Italie, la victoire de la démocratie chrétienne en 1948 donne le pouvoir aux conservateurs sous l'égide de Giulio Andreotti . 

- 1948, janvier, assassinat de de Mohandas Karamchand Gandhi, l'Âme du mouvement d'indépendance de l'Inde.

- Proclamation le 14 mai du nouvel Etat d'Israël, qui occupe 80% de la Palestine, David Ben Gourion en est le Premier ministre, Chaïm Weizmann, le président.

- Mai, Victoire des communistes aux élections en Tchécoslovaquie.

- Le 10 décembre, l'assemblée générale des Nations Unies adopte la Déclaration universelle des droits de l'homme...

- Le premier supermarché britannique ouvre en 1948, il marque une révolution dans la distribution de détail à l'instar du marché américain - McDonald vend ses hamburgers dans des self-services.

- Début de la publication des Rapports Alfred Kinsey bouleversant la vision de la sexualité humaine aux Etats-Unis : "le seul acte sexuel non naturel est celui que vous ne pouvez pas accomplir".

1948 - La cybernétique, imaginée par Norbert Wiener (1894-1964), est, dans les années 40-50, le centre de gravité d'un bouillonnement d'idées extraordinaires, d'où vont naître l'intelligence artificielle, la théorie de l'information, la robotique, la théorie des systèmes et les sciences cognitives. Wiener publie « Cybernetics : Control and Communication in the Animal and the Machine » et pose les bases de cette nouvelle approche pluridisciplinaire. 

 

 1948 - Claude Shannon (1916-2001) élabore une théorie de l'information permettant son transfert et son stockage dans "A Mathematical Theory of Communication". La théorie établie par Shannon repose sur la distinction entre ce qui est susceptible d'être prédit, et ce qui ne peut pas l'être et qui constitue la véritable information, et code celle-ci selon un système binaire. 

 

- Francis Ponge (1899-1988), "Poèmes" (1948) - "..il nous a bien fallu quelques raisons impérieuses pour devenir ou pour rester poète. Notre premier mobile fut sans doute le dégoût de ce qu'on nous oblige à penser et à dire, de ce à quoi notre nature d'homme nous force à prendre part..."

 

- Teilhard de Chardin (1881-1955), "Le Phénomène humain"

- Ignace Meyerson  (1859-1933), "Les fonctions psychologiques et les œuvres"

- Jean Tardieu (1903-1995), "Jours pétrifiés"

- René Char (1907-1988), "Fureur et mystère"

- Alberto Moravia (1907-1990), "La Désobéissance" (La disubbidienza)

- Graham Greene (1904-1991), "The Heart of the Matter" (Le Fond du problème)

- James Thurber (1894-1961), "The Beast in Me and Other Animals"

- Zora Neale Hurston (1891-1960), "Seraph on the Suwanee"

- William Faulkner (1897-1962), "Intruder in the Dust" (L'Intrus)

- James Gould Cozzens (1903-1978), "Guard of Honor"

- Erskine Caldwell (1903-1987), "This Very Earth" (Toute la vérité)

- Ernst Kreuder (1903-1972), "Die Unauffindbaren" (Les Introuvables)

- William Irish (1903-1968), "I Married a Dead Man" (J'ai épousé une ombre)

 

- Dazai Osamu (1909-1948), "Ningen-Shikkaku" (La Déchéance d'un homme), autobiographie nihiliste et avant-dernier roman de l'écrivain japonais avant son suicide...

 

- Delmore Schwartz (1913-1966), "The World is a Wedding" (Le monde est un mariage)

- Ross Lockridge (1914-1948), "Raintree Country"

- Peter Taylor (1917-1994), "A Long Fourth and Other Stories"

- Norman Mailer (1923-2007), "The Naked and the Dead"

- Gottfried Benn (1886-1956), "Statische Gedichte"

- Truman Capote (1924-1984), "Other Voices, Other Rooms"

- Franz Nabl (1883-1974), "Johannes Krantz" (recueil de nouvelles, autrich.)

- Henry Green (1905-1973), "Concluding" (aboutissement formel de l'auteur)

- Gore Vidal (1925-2012), "The City and the Pilar"

- Elizabeth Spencer (1921), "Fire in the Morning"

- Maurice Blanchot (1907-2003), "L'Arrêt de mort"

- Jacques Laurent 1919), "Les Corps tranquilles"

- André Pieyre de Mandiargues (1909-1991), "Dans les Années sordides" (recueil)

- Antoni Clavé (1913-2005), "Enfant à la pastèque" (Tate Collection, Londres)

- Sidney Nolan (1917-1992), "The Abandoned Mine" (Collection particulière)

- José Clemente Orozco (1883-1949), "La Reforma y la caida del Imperio" (Museo nacional de Historia, Chapultepec, Mexico)

- Andrew Wyeth (1917-2009), "Christina's World" (MoMA, New York)

- Jackson Pollock (1912-1956),"No. 5, 1948" 

- Premier film inspiré par la Guerre froide, "The Iron Curtain" (Le Rideau de fer), film à suspense réalisé par William A. Wellman Dana Andrews et Gene Tierney, basé sur les mémoires d'Igor Gouzenko, un réseau d'espionnage installé au Canada. Dans "The Red Menace" (1949), de R.G.Springsteen, un ancien GI se retrouvait embrigadé dans un réseau communiste. Dans "I Was a Communist for the FBI" (1951), de Gordon Douglas, le thème est d'évidence...

- Vincente Minnelli tourne le film musical "The Pirate", avec Judy Garland et Gene Kelly, une musique de Cole Porter, et on considère l'année 1948 comme la dernière de l'âge d'or de Hollywood. Un déclin amorcé tant au niveau juridique (cf. l'affaire Hollywood Antitrust de 1948, les Etats-Unis contre Paramount Pictures Inc) qu'en terme de concurrence, le cinéma européen  s"affirmant de plus en plus...

- Année de production du Film noir :  Jules Dassin, "The Naked City" (La Cité sans voiles), scénario de Malvin Wald, tourné en partie dans un style documentaire, a été tourné en extérieur dans les rues de New York, avec Barry Fitzgerald, Howard Duff, Dorothy Hart. - Anatole Litvak, "Sorry, Wrong Number" (Raccrochez, c'est une erreur!), avec Barbara Stanwyck et  Burt Lancaster. 

- Fritz Lang, "Le Secret derrière la porte" (Secret beyond the door), avec Joan Bennett, Michael Redgrave.

- Le Western hollywoodien - Howard Hawks, "La Rivière rouge" (Red River), avec John Wayne, Montgomery Clift, Joanne Dru. - John Huston, "The Treasure of the Sierra Madre", avec Humphrey Bogart, Walter Huston, Tim Holt. - John Ford, "Fort Apache" (Le Massacre de Fort Apache), avec John Wayne et Henry Fonda, le premier de la "trilogie de la septième de cavalerie" du réalisateur, suivi de "She Wore a Yellow Ribbon" (1949) et "Rio Grande" (1950), tous deux avec Wayne.

- Orson Welles, "La Dame de Shangaï" (The Lady from Shangai), avec Rita Hayworth, Orson Welles.

- Max Ophüls, "Letter from an Unknown Woman", avec Joan Fontaine, Louis Jourdan.

- John Huston, "Key Largo", avec Humphrey Bogart, Edward G. Robinson, Lauren Bacall.

- Alfred Hitchcock, "Rope" (La Corde), avec James Stewart, John Dall et Farley Granger

- Néoréalisme italien : Luigi Zampa , "Les années difficiles" (Anni difficili), premier volet d'un tryptique, consacré au quotidien des classes moyennes sous le fascisme - Luchino Visconti, "La terre tremble" ( la terra trema), adapté du roman de Giovanni Verga, "I Malavoglia". - Vittorio De Sica, "Le voleur de bicyclette" (ladri di biciclette), adapté par Cesare Zavattini du roman de Luigi Bartolini, avec Lamberto Maggiorani, Enzo Staiola. Dans le Rome de l'après-guerre, un chômeur se voit offrir un emploi de colleur d'affiches, à condition qu'il dispose d'une bicyclette, qu'on lui vole, une histoire du quotidien qui tourne au drame...

- Michael Powell et Emeric Pressburger, "The Red Shoes", un film de drame psychologique britannique avec Anton Walbrook, Marius Goring et Moira Shearer, la belle Victoria Page, ballerine rejoint le Ballet Lermontov mais doit choisir entre sa carrière et une romance avec le compositeur Julian Craster.

- "Hamlet", adaptation cinématographique britannique de la pièce de théâtre du même nom de William Shakespeare, réalisée par Laurence Olivier, avec le rôle principal.  

- Christian-Jaque, "La Chartreuse de Parme", avec Gérard Philipe, Renée Faure.

- "Spring in a Small Town", film chinois (Shangai) en noir et blanc écrit par Li Tianji et réalisé par Fei Mu. - "Corbeaux et moineaux", réalisé par Junli Zheng - En 1949, Mao nationalise l'industrie chinoise du film.

- Akira Kurosawa, "Drunken Angel", avec Takashi Shimura, Toshiro Mifune.

- Le 18 juin 1948, Columbia Broadcasting Systems (CBS) lance le disque longue durée (Long Play) ou 33 tours, qui peut contenir 20 minutes de musique. Il  remplace le 78 tours, qui se limitait à 4 à 10 minutes de musique. En France c’est Eddie Barclay qui importe le procédé en 1955. Pour concurrencer CBS, la Radio Corporation of America (RCA) met au point son propre format de disque, le 45 tours..

- Fats Domino préfigure le rock and roll avec "The Fat Man", vendu à un million d'exemplaires. 

- Bing Crosby et Al Jolson enregistrent "Alexander's Ragtime"


1949

La Guerre froide...

- Mai, fin du blocus marquant l’échec des soviétiques. En réaction à la fondation de la République fédérale d'Allemagne (RFA) à Bonn (mai 49), l'URSS favorise, en octobre 1949, la proclamation de la République démocratique allemande (RDA) à Berlin. Berlin-Est devient aussitôt la capitale de la RDA. Le Traité de l'Atlantique Nord est signé à Washington par les ministres des Affaires étrangères de 11 pays, dont les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France (4 avril).

- Proclamation de la République Démocratique Allemande (ou RDA) le 7 octobre 1949, Staline place à la tête de la RDA le secrétaire général du parti socialiste unifié (Sozialistische Einheits Partei, ou SED), Walter Ulbricht.  

- 23 avril, l'armée communiste de Mao-Tsé Toung occupe Nankin - Indépendance de l'Indonésie...

- Loi Andreotti qui offre des subventions aux réalisateurs sous condition que leurs oeuvres soient approuvées par le gouvernement et ne ternissent pas l'image de l'Italie.

- Marcel Aymé (1902-1967), "Le confort intellectuel"

- Simone de Beauvoir (1908-1986), "Le deuxième sexe"  ("on ne naît pas femme, on le devient").

- Nelly Sachs (1891-1970), "Sternverdunkelung" (L'Obscurcissement des étoiles)

- George Bataille (1897-1962), "La Part maudite"

- Jean Guitton (1901-1999), "L’Existence temporelle"

-  Jean Fourastié (1907-1990), "Le Grand espoir du XXe siècle"

- Jacques Lacan (1901-1981), "Le stade du miroir comme formateur de la fonction du Je"

- Ernst Bloch (1885-1977), "Sujet-Objet. Éclaircissements sur Hegel" (Subjekt - Objekt)

- Claude Lévi-Strauss (1908-2009), "Les Structures élémentaires de la parenté"

- Fernand Braudel (1902-1985), "La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II"

- Emil Michel Cioran (1911-1995), "Précis de décomposition"

- Elisabeth Bowen (1899-1973), "La Chaleur du jour" (The Heat of the day)

- Raymond Chandler (1888-1959), "The Little Sister"

- Henry Miller (1891-1980), "Sexus"

- William Faulkner (1897-1962), "Knight's Gambit"

- Gottfried Benn (1886-1956), "Der Ptolemäer" (récits all.)

- Martin Buber (1878-1965), "Récits hassidiques" 

- Erskine Caldwell (1903-1987), "A Place Called Estherville"

- Paul Bowles (1910-1999), "The Sheltering Sky"

- Wright Morris (1910-1998), "The World in the Attic"

- Pedro Mir (1913), "Hay un pais en el mundo" (Il existe en ce monde un pays, dominic.)

- Alfred Hayes (1911-1985), "The Girl on the Via Flaminia"

- Ross MacDonald (1915-1983), "The Moving Target"

- John Hawkes (1959), "The Cannibal"

- Miguel Angel Asturias (1899-1974), "Hombres de maiz" (Hommes de Maïs, guatemalt.)

- Shelby Foote (1916-2005), "Tournament"

- Gyula Brassaï (1899-1984), "Histoire de Marie"

- San Antonio (Frédéric Dard, 1921-2000), "Réglez-lui son compte", le premier de la série

- Jules Monnerot (1874-1942), "Sociologie du communisme"

- Paul Lazarsfeld et S.Stouffer, "The American soldier"

- Konrad Lorenz (1903-1989", "Il parlait avec les mammifères, les oiseaux et les poissons"

- George Orwell (1903-1950), "1984" - la vision terrifiante, "Big Bother", d'un avenir totalitaire : "on devait vivre en admettant que tout son émis était entendu".

- Gilbert Ryle (1900–1976), "La Notion d'esprit" (The Concept of Mind) - Début de la philosophie de l'esprit (Philosophy of Mind). 

- Robert K. Merton (1910-2003), "Eléments de théorie et de méthode sociologique"

- Diffusion de l'analyse fonctionnelle en sociologie (Talcott Parsons, Robert K.Merton).

- Francis Bacon (1909-1992), "Study from the Human Body" (National Gallery of Victoria, Melbourne)

- Nicolas de Staël (1914-1955), "Composition" (Musée national d'Art moderne, Paris)

- Lucio Fontana (1899-1968), "Concetto spaziale" (Fondation Lucio Fontana, Milan)

- Joan Miró, "Women and Bird in the Moonlight" (Tate, Londres) 

- Jean Dubuffet(1901-1985) organise à Paris une exposition d' "art brut" avec plus de 200 oeuvres créées par 63 artistes, des oeuvres et des créateurs qui évoluent hors de tout milieu ou institutions artistiques, un art autodidacte libre de toutes influences. On parlera d' "art outsider" en 1972 (Roger Cardinal)..

- Grande année de production du Film noir :  Joseph H.Lewis, "Le Démon des armes" (Gun Crazy), avec Peggy Cummins, John Dall. - Carol Reed, "Le Troisième homme" (The Third Man), avec Joseph Cotten, Alida Valli. - John Huston, "The Asphalt Jungle" (Quand la ville dort),  d'après un roman de W. R. Burnett, avec Sterling Hayden, Louis Calhern, Jean Hagen, et Marilyn Monroe dans un de ses premiers rôles. - Raoul Walsh, "White Heat" (L'Enfer est à lui), sur une histoire de Virginia Kellogg, un chef d'oeuvre, avec James Cagney, Virginia Mayo, Edmond O'Brien, et le dernier des films de gangsters classique. - Billy Wilder, "Sunset Boulevard" (Boulevard du Crépuscule), avec William Holden, Gloria Swanson, Erich von Stroheim. - Robert Rossen, "All the King’s Men" (Les Fous du Roi), avec Broderick Crawford, John Ireland, Mercedes McCambridge.

- Stanley Donnen, "Un jour à New York" (On the Town), avec Gene Kelly, Frank Sinatra, Betty Garrettt. - George Cukor, "Adam’s Rib", avec Spencer Tracy et Katharine Hepburn. 

- Jean Cocteau, "Orphée", avec Jean Marais et Maria Casarès.

- Néoréalisme italien : Giuseppe De Santis, "Riz amer" (riso amaro), avec Silvana Mangano, Raf Vallone, Doris Dowling et Vittorio Gassman. 

- Sortie de trois classiques de la Ealing Comedy, une série de films comiques produits par les studios Ealing de Londres entre 1947 (Hue and Cry ) et 1957 (Barnacle Bill) : "Passport to Pimlico", avec Stanley Holloway, Margaret Rutherford  - "Whisky Galore!", d'Alexander Mackendrick - Robert Harner, "Noblesse oblige" (Kind Hearts and Coronets), avec Alec Guinness, Dennis Price, Valerie Hobson.

- Yasujirō Ozu, "Late Spring", avec Chishū Ryū, Setsuko Hara.

- Akira Kurosawa, "Stray Dog", avec Toshiro Mifune et Takashi Shimura.

- Le magazine Billboard fait référence au "rhythm and blues" : Sam Cooke, Al Green, Curtis Mayfield. - Invention du magnétophone par la compagnie 3M - 1er février, mise sur le marché du premier tourne disque pour 45 tours, par RCA Victor - 10 février, La pièce "La mort d'un commis voyageur" d'Arthur Miller est présentée pour la première fois à Broadway - 19 juillet, Harry Belafonte enregistre ses premières chansons sous l'étiquette Capitol - ...

- Premier enregistrement de B.B.King, "The Blues Boy"

- La plus célèbre musique de film, le thème écrit et joué à la cithare par Anton Karas dans "The Third Man" de Carol Reed en 1949...

- Avec la proclamation de la République Populaire de Chine à Pékin, le 1er octobre 1949, la Chine se partage entre deux gouvernements, la république populaire de Chine sur le continent et la république de Chine à Taiwan, chacun certain de sa légitimité. Le nouveau régime communiste adopta le modèle de développement soviétique....

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, plus d'un million de Noirs américains ont trouvé un emploi dans les cités industrielles du Nord et de l'Ouest. En conséquence, les revenus des familles noires augmentent plus rapidement que ceux des ménages blancs, leur formation commence à s'améliorer : la proportion de Noirs occupant des emplois techniques ou dans les professions libérales augmente plus vite que celle du reste de la population. Une classe moyenne noire se constitue donc, avec le même niveau de vie que les Blancs, mais se retrouve privée très concrètement de tout droit civique et doit affronter un ségrégationnisme continuel qui va alimenter dans les deux décennies à venir un nouveau militantisme afro-américain....