1800-1840 - Chronologies/Timelines

Last update 12/31/2016

Le XIXe est Le grand siècle de la révolution démographique, le cap des 1 milliard sera passé en 1825, celui des 2 milliards en 1930. Ici, la population de la planète Terre passe de 850 à 1 600 millions d'habitants (80 % d'augmentation) grâce à une diminution spectaculaire de la mortalité, particulièrement sensible en Europe. L'espérance de vie à la naissance a doublé en l'espace d'une dizaine de générations seulement, l'amélioration des soins de santé, l'assainissement, les vaccinations, l'accès à l'eau courante propre et une meilleure nutrition sont autant de facteurs qui expliquent cette augmentation massive. L' Europe compte, en 1800, 20 % de la population mondiale, et en rassemble le quart en 1900, malgré une puissante émigration. Autre fait décisif de ce siècle,  l'émigration européenne vers les pays neufs (Amérique, Australie) et un vaste mouvement de colonisation... 

Siècle de l'alphabétisation généralisée en Europe, le XIXe siècle est une époque littéraire par excellence : une considérable production intellectuelle, musicale et artistique envahit l'Europe, exaltant tant les individus que les aspirations collectives, évoquant de nouveaux horizons d'existence, romantismes, libéralismes, socialismes, nationalismes, réalismes, balbutiant révolutions politiques et sociales. Entre 1789 et 1848, la révolution industrielle et le capitalisme bouleversent l'Occident, les découvertes scientifiques se multiplient dans tous les domaines, et si la connaissance s'étend ainsi progressivement à l'ensemble de ce que nous pouvons percevoir et expérimenter du monde, si le darwinisme ouvre une nouvelle dimension de notre humanité vis-à-vis son histoire, ce savoir ne peut plus être appréhendé par un seul individu: avec la mort de Hegel (1831), qui a formé Schopenhauer et Kierkegaard, débute progressivement la fragmentation de la philosophie, la séparation des raisons philosophique et scientifique, et la spécialisation croissante des savoirs qui va caractériser le XXe siècle...

Siècle d'une production intellectuelle considérable, dans tous les sens du terme, qui frappe avec une remarquable homogénéité toute l'Europe - Hugo, Lamartine, Vigny, Byron, Keats, Shelley, Leopardi, Manzoni, Espronceda, Larra, Arnim, Novalis, Pouchkine, Mickiewicz, - pour ne citer que quelques sensibilités romantiques - : mais alors que nous comprenons à distance bien des thèmes de ce siècle, la passion, la liberté, la révolte du moi narcissique de tous ces créateurs rejetant les "vieilles lunes" du conformisme ambiant, d'où vient pourtant que leur lecture puisse nous paraître si désuète, si peu directement compréhensible pour y puiser comme une convergence de nos propres et éternelles aspirations? Notre langage présent, notre écriture, ne tentent plus la moindre appropriation lyrique du monde qui nous entoure, tel que l'ont réalisée le romantisme dans la sphère de l'intimité ou le réalisme dans celle de l'existence en société. Et plus encore, nous ne nous reconnaissons plus dans l'attitude qui se développe en plein XVIIIe siècle, abusivement présentée comme un complaisant repli sur soi ou un culte héroïque de son moi, et semble fondre par suite dans les dernières années du XIXe.

Dans cette période où dominent les nouvelles féodalités de l'argent et de l'industrie, romantismes et réalismes sont les deux facettes d'une même attitude, la prise de conscience d'une réalité qui s'avère intolérable . Les romantismes s'engagent dans ce siècle en espérant transformer le monde, en vain.. Les frustrations sont énormes, le repli sur soi une tentation, les notions d'aliénation et de servitude, une réalité vécue, qu'emporteront les conformismes qui suivront ...

Le processus de colonisation par les Etats européens de l'Afrique a débuté, quant à lui, dans les années 1830 avec la colonisation de l'Algérie par la France : elle s'accélèrera fortement dans les années 1880 et à l'aube du XXe siècle, l'Europe s'était presque entièrement partagée le continent africain... 

La croissance de la population mondiale s'accélère au XIXe siècle, on passe de 954 millions en 1800 à 1634 millions à la veille de 1900. De 1800 à 1914, l'Europe repeuple ainsi le monde en plusieurs vagues successives. Si la France ne connaît un accroissement de sa population que par le fait de l'allongement de la durée moyenne de la vie humaine, les autres pays européens s'engagent fortement dans un grand mouvement d'émigration vers les Etats-Unis, puis le Canada, l'Australie, entre autres pays : 2 millions d'Irlandais, 13 millions d'Anglais et d'Ecossais, 6 millions d'Allemands, 2 millions de Scandinaves, 16 millions d'Italiens, 4 millions d'Austro-hongrois, 4 millions de Russes et de Polonais. En parallèle, de 1800 à 1890, s'engagent la grande maturation de l'industrialisation de l'Europe et l'expansion du capitalisme, le système productif dominé par la technologie du fer et du charbon passe à celle de l'électricité, du moteur à explosion, de la chimie de synthèse. Au niveau social, face à la grande bourgeoisie d'affaires qui s'emparent des outils de production et de représentation, naît un prolétariat urbain, misérable, mais redouté : entre les deux, la bourgeoisie partage le pouvoir avec les autorités traditionnelles qui subsistent encore. Aux Etats-Unis, le mythe de la "Frontière" et la Conquête de l'Ouest deviennent de très puissants facteurs du développement du capitalisme. Il faudra par suite dix années pour reconstruire l'Union à l'issu de la guerre de Sécession.

(Ford Madox Brown - The Last of England (1852-1855) - Fitzwilliam Museum, Cambridge, England) 

 

Entre 1800 et 1840, l'Europe vit au rythme des guerres napoléoniennes, des romantismes et des nouvelles aspirations des nationalités, liberté politique et liberté esthétique se rejoignent dans une même volonté de rupture avec l'ordre établi. Mais la génération née vers 1810 désenchante rapidement, il ne sera plus question de révolte, l'immense majorité des habitants de ce monde reste, une fois de plus, à peu près totalement extérieure à cette espérance. Vienne et son Congrès brisent le mouvement des nationalités, fait éclater les structures archaïques de son économie agraire au profit de la révolution industrielle et du capitalisme modernisateur ...

 

(Louis-Léopold Boilly - 1810 The Public Viewing David’s Coronation at the Louvre - Metropolitan Museum of Art - New York)


1800

- Après avoir rassuré la bourgeoisie et stabilisé les conquêtes de la Révolution, Bonaparte, avec le coup d'Etat du 18 brumaire an VIII (1799-1804, accède au Consulat et la guerre d'expansionnisme qu'il prépare va ébranler les vieilles monarchies européennes. En attendant, sur le plan intérieur, il va contraindre les chouans à déposer les armes (chouannerie, janvier-février 1800), et l'attentat royaliste de la rue Saint-Nicaise (24 décembre 1800), s'il échoue, va lui permettre de frapper d'abord les Jacobins, tenus pour responsables, puis les royalistes. Enfin, pour ôter aux royalistes leur soutien religieux, Bonaparte conclut le Concordat avec le pape Pie VII (nuit du 15 au 16 juillet 1801). Malgré les Articles organiques (qui placent l'Église de France sous le contrôle de l'État), l'Église de France et le culte catholique sont rétablis en France. 

- Pour consolider son pouvoir, Bonaparte, Premier consul, organise une nouvelle campagne d'Italie (1800). Contournant les Autrichiens par la Suisse (Grand-Saint-Bernard, 14-23 mai 1800), il triomphe de justesse à Marengo (14 juin).

- En 1800, le deuxième recensement des États-Unis compte 5 308 483 habitants. Thomas Jefferson  (1743-1826) accède à la présidence et sera réélu en 1804. Partisan d'un pouvoir fédéral limité contre Hamilton, il renforcera ans le vouloir expressément le pouvoir présidentiel : il achète à la France en 1803 la Louisiane et contribue ainsi à étendre les pouvoirs du gouvernement fédéral. Il envoie Lewis et William Clark à la découverte d'une route terrestre et fluviale jusqu'au Pacifique (1803-1806), puis Zebulon Pike jusqu'au Colorado (1806-1807). Et s'il éprouve des sympathies pour les idéologues français, il méprisera le régime dictatorial de Napoléon.

 

- Début des romantismes allemand ( le cercle d'Iéna : Novalis, Ludwig Tieck, Friedrich Schleiermacher et Schelling) et anglais (William Wordsworth et Samuel Taylor Coleridge).

 

- Germaine de Stael (1766-1817), "De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales"
- Louis de Bonald (1754-1840), "Essai analytique sur les lois naturelles de l'ordre social"
- Marie François Xavier Bichat (1771-1802), "Recherches physiologiques sur la vie et la mort"
- William Wordsworth (1770-1850) et Samuel Taylor Coleridge (1772-1834), "Lyrical Ballads" (Ballades lyriques)
- Friedrich von Schiller (1759-1805), "Wallenstein" (1799) - "Marie Stuart" (1800)
- Maria Edgeworth (1767-1849), "Castle Rackrent"
- Johann G.Fichte (1762-1814), "Die Bestimmung der Menschen" (La Destination de l'Homme)
- Johann G.Fichte (1762-1814), "Der Geschlossene Handelsstaat" (L'Etat commercial fermé)
- Friedrich Schelling (1775-1854), "System des tranzendantalen Idealismus" (Système de l'idéalisme transcendantal)
- Ludwig Tieck (1773-1853),  "Romantische Dichtungen" (1799-1800) - "Les Pérégrinations de Franz Sternbald" (1798)
- Johann Paul Friedrich Richter, dit Jean Paul (1763-1825), "Hesperus" (1795) - "Titan" (1800) -
 - Wilhelm Heinrich Wackenroder (1773-1798), "Les Épanchements d'un moine ami des arts" (Herzensergießungen eines kunstliebenden Klosterbruders, 1797)
- Friedrich Schlegel (1772-1829), "Versuch über den Begriff des Republikanismus" (1796) 

- Poursuite de la seconde période du néo-classicisme pictural. David (1748-1825) exerce pendant tout ce début de siècle une véritable dictature sur les arts, en France, imposant le grand dogme de la pureté et le culte du style antique. - "Madame Récamier" (1800, Musée du Louvre) - "Bonaparte franchissant les Alpes au Grand-Saint-Bernard" (1801, Château de Versailles)..

- Francisco de Goya (1746-1828), La Maja nue (1800, Musée du Prado, Madrid) - La Maja vêtue (1805)

- "Nicolai Abraham Abildgaard (1743-1809), "Le Cauchemar"

- Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842), Self-Portrait 

- Jean-Baptiste Greuze (1725-1805), The Dead Bird

- Thomas Lawrence (1769-1830), Portrait of a Lady

- Gilbert Stuart (1755-1828), Portrait of George Washington

- Joseph Mallord William Turner (1795-1800), Interior of a Romanesque Church

- Louis-Léopold Boilly (1761-1845), The Painter's Studio

 

- Ludwig Van Beethoven (1770-1827) - De 1795 à 1815, Beethoven compose la plus grande partie de ses œuvres les plus célébrées : 8 des 9 symphonies, 27 des 32 sonates pour piano, les 10 sonates pour piano et violon, 5 sonates pour violoncelle et piano, 11 des 16 quatuors à cordes, l'ouverture de Leonore (Fidelio) en 3 versions, 7 concertos, la messe en do majeur :  Symphonie n°1 - Sonate pour violon en fa majeur - Sonate pour piano dite "Clair de lune" - Symphonie n°3, "L'Héroïque" - Concerto pour piano n°3 - Sonate pour violon en la majeur, dite "Kreutzer" - Sonate pour piano nº 21 "Waldstein".


1801

- En Allemagne, Moreau remporte la victoire à Hohenlinden (3 décembre 1800), contraignant l'Autriche à signer la paix de Lunéville (9 février 1801). Cette paix confirme Campoformio, permet d'agrandir la République Cisalpine, de créer un royaume d'Étrurie.

- Assassinat du tsar Paul Ier, son fils Alexandre Ier, l'instigateur, perpétue la lignée des Romanov et lui succède. Cet assassinat a disloqué la Ligue des neutres, qui groupait autour de la Russie, la Suède, le Danemark et la Prusse, en vue d'interdire la Baltique aux Anglais, et que comptait utilisait Bonaparte contre l'Angleterre. Bombardement de Copenhague par Nelson (2 avril). Mais les Anglais soucieux de conclure une paix s'engagent à restituer les colonies françaises et à évacuer Malte (paix d'Amiens, 25 mars 1802).

- Première édition du New York Post le 16 novembre 1801.

- Toussaint Louverture (1743-1803) rédige une nouvelle constitution pour Saint-Domingue, la première république des esclaves. 

- Franz Joseph Gall (1758-1828) développe la "phrénologie", thèse qui tente de faire un lien entre le caractère d'un individu et la forme de son crâne.

 

- Philippe Pinel (1745-1826), "Traité médico-philosophique sur l'aliénation mentale"
- François-René de Chateaubriand (1768-1848), "Atala"
- Friedrich von Hardenberg, dit Novalis (1772-1801), "Heinrich von Ofterdingen"
- Friedrich Hölderlin (1770-1843), "Hyperion oder Der Eremit in Griechenland " (1797-1799) - Hymnes à la nuit (1799)
- Friedrich Hölderlin (1770-1843),  "Der Tod des Empedokles"
- Friedrich von Schiller (1759-1805), La Pucelle d'Orléans (Die Jungfrau von Orléans)
- Clemens Brentano (1778-1842), "Godwi ou la statue de la mère"

- François Gérard (1770-1837), Madame Bonaparte dans son salon de Malmaison (1801) - Portrait de Napoléon Bonaparte, Premier Consul (1803)

- Anne-Louis Girodet-Trioson (1767-1824), Ossian ou l'Apothéose des héros Français

- George Romney (1796-1801) Adam Walker and his family

- John Singleton Copley (1738-1815) Colonel Fitch and His Sisters

- Aleksander Orlowski (1777-1832), "Bataille entre les Russes et les forces de Kosciuszko en 1801" (Musée Narodowe, Varsovie)

- Constance-Marie Charpentier (1767 - 1849), La Mélancolie (Met, New York) 

- Marie-Denise Villers (1774-121), Portrait de jeune femme 

- Francisco de Goya y Lucientes (17461828), "La Famille de Charles IV" (Musée du Prado, Madrid)


1802

- La paix d'Amiens avec l'Angleterre permet de d'interrompre dix ans de guerre en Europe, une période de calme qui permet à Bonaparte d'établir, par la Constitution de l'an X (août 1802), le Consulat à vie. Le Premier consul peut désormais choisir son successeur, le Sénat, dont les membres sont choisis par le consul, interprète la Constitution par des sénatus-consultes, et le Tribunat agonisant perd la moitié de ses membres. 

- Bonaparte accorde une amnistie aux émigrés (avril 1802) et poursuit l'œuvre de réorganisation et de centralisation de la France révolutionnaire (fondation de l'Institut de France et de la Banque de France). Création en 1802 des lycées, où est dispensé un enseignement classique et scientifique. Création de la Légion d'honneur (19 mai 1802) en charge de distinguer l'élite du nouveau régime. L'Université impériale, dirigée par un «grand maître», sera créée par décret en 1808.

- Alexander von Humboldt (1769-1859),  l'un des derniers savants aux connaissances encyclopédiques, et Aimé Bonpland gravissent le volcan Chimborazo, considéré à l'époque comme le plus élevé du monde. 

 

- François-René de Chateaubriand (1768-1848), "René" - "Le jour je m'égarais sur de grandes bruyères terminées par des forêts. Qu'il fallait peu de chose à ma rêverie : une feuille séchée que le vent chassait devant moi, une cabane dont la fumée s'élevait dans la cime dépouillée des arbres, la mousse qui tremblait au souffle du nord sur le tronc d'un chêne, une roche écartée, un étang désert où le jonc flétri murmurait! Le clocher du hameau, s'élevant au loin dans la vallée, a souvent attiré mes regards; souvent j'ai suivi des yeux les oiseaux de passage qui volaient au-dessus de ma tête...."

 

- François-René de Chateaubriand (1768-1848), "Le Génie du Christianisme"

- Germaine de Stael (1766-1817), "Delphine"

- Georges Cabanis (1757-1808), "Rapports du physique et du moral"

- Ugo Foscolo (1778-1827), "Les Dernières Lettres de Jacopo Ortis" (Ultime lettere di Jacopo Ortis)

- Vivant Denon (1747-1825), "Voyage dans la basse et la haute Egypte" (fondation de l'orientalisme)

- Pierre-J.G.Cabanis (1757-1808), "Rapports du physique et du moral de l'homme"

- Maine de Biran (1766-1824), "Influence de l'habitude sur la faculté de penser ou Mémoire sur l'habitude"

- Saint-Simon (1760-1825), "Lettres d'un habitant de Genève à ses contemporains"

- Jean-Baptiste de Lamarck (1744-1829), "Recherches sur l’organisation des corps vivants"

- Joseph Louis Gay-Lussac (1778-1850), "Sur la dilatation des gaz et vapeurs"

- Antoine-Jean Gros (1771-1835), Bonaparte, Premier consul 
- John Constable (1776-1837), Dedham Vale
- Joseph Mallord William Turner (1775-1851), Mer de Glace, le Cabin de Blair, Aiguile du Rouge

 

1803

- L'achat de la Louisiane double la taille des Etats-Unis alors que de nouveaux territoires s'ouvrent à la colonisation à l'Ouest du Mississipi.

- L'exécution de Robert Emmet (1778-1803) relance la révolte irlandaise.

- Bonaparte, le 20 février 1803, "Le gouvernement le dit avec un juste orgueil, seule, l'Angleterre ne saurait aujourd'hui lutter contre la France". Et pour l'Angleterre, l'agitation de Bonaparte pose en effet problème : l'Acte de médiation qui dote la Suisse d'une nouvelle constitution est rédigée par Napoléon Bonaparte; La France rejette un ultimatum anglais exigeant l'évacuation de la Hollande et l'approbation de la présence britannique à Malte, le traité d'Amiens est rompu; un embargo est décrété par le gouvernement anglais sur les navires français, et le 20 mai 1803, le Premier Consul annonce, dans un message au Sénat, au Corps législatif et au Tribunat, la guerre avec l'Angleterre. Un premier plan de débarquement en Angleterre sera dressé.

- A Paris, inauguration du Pont des Arts , premier pont métallique de France.

- Expulsion de Madame de Staël.

 

- En 1801, Georg Wilhelm Friedrich Hegel (1770-1831) rejoint Schelling (1775-1854) à Iéna (Différence des systèmes philosophiques de Fichte et de Schelling) et tombe sous une tutelle qui le voue à défendre la Naturphilosophie de ce dernier. Mais en 1803, Schelling quitte Iéna pour Würzburg, libérant Hegel d'où naîtra la Phénoménologie de l'esprit en 1807...

- Antoine Destutt de Tracy (1754-1836), "Éléments d'idéologie" (1803-1815)

- Volney (1757-1820), "Tableau du climat et du sol des États-Unis d'Amérique"

- Heinrich von Kleist (1777-1811), "Der zerbrochne Krug" (La Cruche cassée)

- Louis Léopold Boilly (1761-1845), "Christophe Philippe Oberkampf, ses deux fils et sa fille aînée devant la manufacture de Jouy"

- Joseph Mallord William Turner (1775-1851), Fishing Boats Entering Calais Harbor

 

1804

- L'établissement de la république des notables - Le Code civil préparé dès 1800, est publié le 21 mars 1804 (appelé « Code Napoléon » à partir de 1807). Unifiant la législation en France, il insiste sur la propriété privée déclarée inviolable et assure la libre entreprise, chère à la bourgeoisie.

- Exécution du duc d'Enghien et Sacre de Napoléon, empereur des Français (1805-1815)  - En août 1803, le royaliste Cadoudal, débarqué d'Angleterre, tente d'enlever le Premier consul. Mais le complot est découvert et Cadoudal exécuté (25 juin 1804). Le duc d'Enghien, pourtant étranger à l'affaire, est enlevé et exécuté sur les ordres de Bonaparte (21 mars 1804): "Le duc d'Enghien conspirait comme un autre, il a fallu le traiter comme un autre. Je suis l'homme de l'État, je suis la Révolution française et je la soutiendrai."

Le complot servira de prétexte à Bonaparte pour se faire confier par le Sénat le 18 mai 1804 le titre d'«Empereur des Français». Le 2 décembre, Napoléon Ier, qui a épousé religieusement Joséphine, est sacré par le pape Pie VII à Notre-Dame. Napoléon va donner à son régime l'apparence d'une monarchie en créant une cour et une noblesse d'Empire, les membres du clan Bonaparte sont installés dans le rôle de la famille régnante et proclamés princes et altesses, plusieurs seront placés sur le trône de pays soumis. La création de dix-huit maréchaux confirme l'installation des militaires au sommet de la hiérarchie sociale.

- Le 11 août 1804, François II (1768-1835), empereur du Saint Empire Germanique, prend le titre d'Empereur héréditaire d'Autriche, sous le nom de François Ier (1804-1835). Le Saint Empire a été dissous en 1806, et en créant une entité autrichienne distincte de l'Allemagne, François II renonce à faire l'unité allemande. Il sera le champion de la contre-révolution en Europe et du conservatisme le plus étroit en Autriche, s'engageant sans hésitation dans la guerre contre la France tout en renforçant la bureaucratie, la censure et la police. Plusieurs fois vaincu (1797, 1800, 1805, 1809) par la France, il dut accorder à Napoléon Ier la main de sa fille Marie-Louise (1810)...

- Le New Jersey devient le dernier État du Nord à abolir l'esclavage.

- Mort d'Emmanuel Kant - Essor du romantisme allemand (Heidelberg) 

- La première locomotive à vapeur de Richard Revithick ouvre la voie à l'expansion ferroviaire. - Les premiers vélocifères font leur apparition à Paris. 

 

- Étienne Pivert de Senancour (1770-1846), "Oberman"

- Karoline von Günderode (1780-1806), "Gedichte und Phantasien"

- Matthew Gregory Lewis (1775-1818), "The Bravo of Venice"

- Friedrich W.J.Schelling (1775-1854), "Philosophie und Religion"

 

- Karoline von Günderode (1780-1806), "Gedichte und Phantasien", la Sappho du premier romantisme allemand.

- Antoine-Jean Gros (1771-1835), Bonaparte visitant les pestiférés de Jaffa 

- John Sell Cotman (1782-1842), "Aqueduc de Chirk" (Victoria and Albert Museum, Londres)

- David Wilkie (1785-1841), "Autoportrait (National Gallery of Scotland, Edimbourgh)

 

1805

- La République italienne est transformée en royaume, en mars 1805, avec pour roi Napoléon et vice-roi son beau-fils Eugène de Beauharnais. 

- Napoléon face à la Troisième Coalition, regroupant autour de l'Angleterre la Suède, Naples, le tsar Alexandre Ier et l'empereur d'Autriche François II. Napoléon constitue une flotte à Boulogne pour débarquer en Angleterre. 

- Bataille navale de Trafalgar le 21 octobre 1805 opposant la flotte anglaise de l'amiral Nelson à l'escadre franco-espagnole composée de trente-trois bâtiments :  si Nelson trouve la mort au cours de l'affrontement, le désastre franco-espagnol est tel que Napoléon sera contraint, en dépit de sa victoire à Austerlitz, à décider le Blocus continental, faute de pouvoir envahir l'Angleterre. Celle-ci a acquis la suprématie maritime pour un siècle.

- Les Autrichiens sont battus à Ulm (20 octobre 1805), et les armées austro-russes sont dispersées à Austerlitz (2 décembre). - Bataille d’Austerlitz, le 2 décembre 1805 , sur le plateau de Pratzen, à une centaine de km au nord de Vienne, après neuf heures de combats, la Grande Armée de Napoléon I, malgré son infériorité numérique (71 000 soldats), bat les forces de la Troisième Coalition (91 000 hommes) qui réunissait les Austro-Russes de l’empereur François I d'Autriche et de l'empereur russe Alexandre Ier, obligeant l'Autriche à signer la paix de Presbourg (26 décembre), qui met fin à la coalition: l'Autriche cède la Vénétie, le Tyrol, le Trentin, l'Istrie, la Dalmatie.

- Meriwether Lewis et William Clarck traversent les Rocheuses et rejoint le Pacifique - ...

 

- Denis Diderot (1713-1784), "Le Neveu de Rameau"
- Maine de Biran (1766-1824), "Mémoire sur la décomposition de la pensée"
- Auguste Schlegel (1767-1845)," Considérations sur la civilisation en général et sur l'origine de la décadence des religions"
- Leandro Fernandez de Moratin (1760-1828), "El si de las niñas"

- Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867), le dernier des néo-classiques, élève de David et incompris des romantiques par son mépris de la touche et de la couleur pour elle-même. - "Autoportrait à vingt-quatre ans" (1804, Chantilly, musée Condé), "Mademoiselle Rivière" (1805, Musée du Louvre, Paris), "Napoléon Ier sur le trône impérial" (1806, Musée de l'Armée, Paris), "Madame Aymon dit La Belle Zélie" (1806, Musée des Beaux-Arts de Rouen)...

 

 

- Première exécution de la symphonie n°3 (dite héroïque") de Beethoven à Vienne 

- Niccolo Paganini (1782-1840) achève les 24 "Caprices" dont hardiesse pour violon n'a jamais été dépassée. Le violoniste fait considérablement avancer la technique de son instrument, lui permettant d”exprimer la sensibilité romantique au même titre que le piano. Prodigieux concertiste, virtuose redoutable, il s'expose lui-même au pires difficultés, en brisant ses cordes, voire son archet, sans perturber le cours d'exécution de ses œuvres. Des pianistes tels que Chopin, Schumann, Mendelssohn et Liszt ont tous écouté Paganini et leurs premières œuvres ont subi son influence directe (les Etudes opus 3 et 10 de Schumann transcrivent les Caprices pour violon ; Mendelssohn compose dès lors aussi pour le violon ; Liszt recrée dans ses Etudes les effets brillants de l'écriture du violoniste et Chopin écrit un Souvenir de Paganini pour piano. Ces compositeurs vont inventer le piano romantique en transposant au piano les leçons de Paganini...


1806 

- Napoléon à la conquête de l'Europe, 1806-1809, et et blocus imposé par Napoléon contre l'Angleterre. La haine du despotisme français va agiter les populations allemandes et autrichiennes.

- La Prusse forme la quatrième coalition avec l'Angleterre et la Russie, mais les Prussiens sont défaits à la bataille d'Iéna (14 octobre 1806) et celle d'Auerstedt (14 octobre 1806) mis pour un temps hors jeu.

- Contre les Russes, le véritable adversaire dans cette campagne de Pologne qui s'engage, Napoléon éprouve des difficultés à les battre lors de la sanglante boucherie d'Eylau (7 février 1807). 

- Le Blocus continental est décrété à Berlin en novembre 1806 visant à ruiner l'Angleterre.

 

- Johann G. Fichte (1762-1814), "Die Anweisung zum selingen Leben, oder auch die Religionslehre" (Initiation à la vie bienheureuse)
- Heinrich von Kleist (1777-1811), "Über die allmähliche Verfertigung der Gedanken beim Reden"

 

- Samuel Drummond (1766-1844), "The Death of Nelson at the Battle of Trafalgar"

- Francisco de Goya y Lucientes (1746-1828), "Friar Pedro Clubs El Maragato with the Butt of a Gun"

- Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867), La Belle Zelie

- Antoine-Jean Gros (1771-1835), Bataille d'Aboukir (1799)

- Anne-Louis Girodet (1767-1824), Scène du déluge 

- John Trumbull (1804-1806), Alexander Hamilton

- John Sell Cotman (1782-1842), "Rivages avec barques" (Tate Collection, Londres)

- Philipp Otto Runge (1772-1810), "Les Enfants Hülsenbeck" (Kunsthalle, Hambourg)

 

- Ludwig Van Beethoven (1770-1827), une année particulièrement fertile pour le compositeur et sa seconde manière  - Sonate pour violon en la majeur, dite Kreutzer" - Sonate pour piano nº 21 "Waldstein" - Sonate pour piano en fa mineur dite "Appassionata" - Concerto pour piano n°4 en sol majeur  - Symphonie n°4 - Concerto pour violon. - Les trois célèbres Quatuors op.59 dédiés au prince Andreï Rasumowsky... 


1807

- La Campagne d'Espagne (1807-1808) - De 1807 à 1809, Napoléon pratique une politique d'empiétement, annexion de l'Étrurie (1807), occupation des États du pape (1808-1809), conquête du Portugal (novembre 1807) et mainmise sur l'Espagne.

- Lors de la campagne contre la quatrième coalition, la victoire de Friedland (14 juin 1807)efface pour Napoléon le revers essuyé en février 1807 à Eylau. Elle permet la conclusion du traité de Tilsit, signé entre Napoléon et Alexandre Ier de Russie le 8 juillet. La bataille se déroula à Friedland, en Prusse orientale,  et oppose 80 000 hommes de la Grande Armée de Napoléon (comprenant des unités polonaises, hollandaises, italiennes et allemandes) à environ 70 000 soldats russes placés sous les ordres du général Leonty Benningsen. Les Russes perdirent environ 19 000 hommes et les Français 9 000...

- Les traités de Tilsitt permettent à Napoléon de cimenter son pouvoir en Europe centrale eu au Tsar de temporiser. Le traité du 7 juillet 1807, entre le tsar Alexandre 1er et l'empereur Napoléon 1er, promet un partage du continent entre les deux plus puissants souverains d'Europe continentale, et la Russie rejoint le blocus continental contre les Britanniques. Celui du 9 juillet 1807, avec la Prusse, réduit celle-ci à quatre provinces, le reste constituant le grand-duché de Varsovie et le royaume de Westphalie, sur lequel règne Jérôme Bonaparte. Napoléon Ier place Joseph Bonaparte sur le trône du royaume de Naples tandis que les troupes de Murat entrent à Varsovie. Napoléon semble ne plus avoir d'adversaires sur le continent. Mais ces traités sont jugés humiliants et ne résisteront pas au temps...

- Fixé à Paris en 1807, Alexander von Humboldt (1769-1859) rassemble les observations de ses voyages en Amérique tropicale dans un ouvrage en trente volumes, "Voyage aux régions équinoxiales du Nouveau Continent", dont il dirige la rédaction et dont la parution s'échelonne sur vingt ans.

 

- Georg W. Hegel (1770-1831), "Phänomenologie des Geistes" (La Phénoménologie de l'esprit) : l'épopée de la conscience et du savoir absolu, que la philosophie critique de Kant n'avait pu résoudre, Conscience, Conscience de soi, Raison, Esprit, Religion, Savoir absolu, les étapes d'une véritable odyssée de l'esprit qui fascina tant de philosophes...

 

- August Wilhelm Schlegel, "Comparaison entre la "Phèdre" de Racine et celle d'Euripide.

- Louis Gay-Lussac (1778-1850), "Mémoire sur la combinaison des substances gazeuses les unes avec les autres"

- Charles Lamb (1775-1834), "Specimens of English Dramatic Poets who lived about the Time of Shakespeare"

- George Gordon Byron (1788-1824), "Hours of Idleness"

- Joseph von Görres (1776-1848), "Livres populaires allemands"

- Anne-Louis Girodet-Trioson (1767-1824), Atala au tombeau (1807) - Portrait de Chateaubriand (1808)

- François-Xavier Fabre (1766-1837), Portrait de Lucien Bonaparte

- J.M.W. Turner, "Soleil se levant dans le brouillard: pêcheurs nettoyant et vendant le poisson" (National Gallery, London)

 

1808

- L'armée française entre dans Madrid, Napoléon force Charles IV et Ferdinand VII à abdiquer en faveur de son frère Joseph (entrevue de Bayonne, mai 1808). Les Cortes proclament la résistance nationale, le 2 mai, le peuple se soulève à Madrid (Insurrection du Dos de Mayo), tandis que l'Angleterre force Junot à se rendre à Sintra, au Portugal. Devant les insurgés espagnols, le général Dupont capitule à Bailén (juillet).

- Entrevue d'Erfurt (27 septembre-14 octobre 1808), Alexandre Ier refuse de s'engager contre l'Autriche qui se réarme. Napoléon part néanmoins pour l'Espagne avec la Grande Armée, disperse ses adversaires et, après avoir repris Madrid (4 décembre), il rentre rapidement à Paris. Mais les maréchaux à qui il a laissé 200 000 hommes seront incapables de terminer la conquête de l'Espagne.

 

 

- Friedrich W.J.Schelling (1775-1854), "Philosophische Untersuchungen über das Wesen der menschlischen Freiheit und die damit zusammenhangenden Gegenstände" (Recherches philosophiques sur l'essence de la liberté humaine)

 
- Achim von Arnim (1781-1831), "Des Knaben Wunderhorn"
- Achim von Arnim (1781-1831), Clemens Brentano (1778-1842), "Des Knaben Wunderhorn" ( 1806-1808)
- Heinrich von Kleist (1777-1811), "Die Marquise von O...."
- Johann G. Fichte (1762-1814), "Reden an die deutsche Nation" (Discours à la Nation Allemande)
- Heinrich von Kleist (1777-1811), "La Bataille d'Arminius"

- Jacques Louis David (1748-1825),  Le Sacre de Napoléon (1808) - La Distribution des aigles (1810) - Napoléon dans son cabinet de travail (1812)

- Pierre Paul Proud'hon (1758-1823), "la Justice et la Vengeance divine poursuivant le Crime"

- Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867), Œdipe explique l'énigme du sphinx - La Baigneuse de Valpinçon (Musée du Louvre, Paris)

- Antoine-Jean Gros (1771-1835), Bataille d’Eylau

- Anne-Louis Girodet (1767-1864), Napoléon reçoit les clefs de la ville de Vienne

- Philipp Otto Runge (1777-1810) projette une série de quatre tableaux intitulée "Les Heures du Jour", ne subsiste que "Le Matin" ( Kunsthalle de Hambourg)

 

-- Ludwig Van Beethoven (1770-1827) - Trio pour piano en ré majeur, "Fantôme" - Beethoven achève à la fois la Cinquième et la Sixième Symphonie, "Pastorale", une Cinquième qui surprend alors par ses innovations, "le destin frappe à la porte" dès le premier mouvement, trois notes, courtes et rapides, suivies d'une note plus grave et beaucoup plus longue...


1809

- James Madison (1751-1836), 4e président des Etats-Unis (1809-1817), il fut l'un des fondateurs du Parti républicain-démocrate, il est jusqu'en 1809 secrétaire d'État et partisan de la politique de neutralité que les États-Unis s'imposent dans le conflit européen. Succédant à Jefferson, il devient président en 1809 et sera réélu en 1812, date à laquelle les États-Unis entreront en guerre contre l'Angleterre malgré l'opposition d'une partie de la population...

- A partir de 1808-1809, si Napoléon fait figure d'empereur d'Occident, si, à l'exclusion de l'Espagne, toute l'Europe lui semble soumise, la démesure des ambitions, que trahissent les entreprises de conquête de la péninsule Ibérique et de l'immensité russe, achemine Napoléon vers des échecs partiels, puis une catastrophe totale. 

- Certain de la neutralité russe, l'Autriche profite du mouvement national né en Allemagne, pour organiser la cinquième coalition en avril 1809. Une campagne qui va s'avérer moins décisive que celle de 1805. Les batailles d'Eckmühl (21 et 22 avril 1809), point culminant de la première phase de la campagne d'Allemagne, de Ratisbonne (23 avril 1809 ) qui ouvre la voie à la prise de Vienne. La bataille d'Essling (20 au 22 mai 1809) se solde par la perte d'environ 45 000 soldats (morts, blessés, prisonniers) des deux côtés. Considérée par les Autrichiens comme une victoire, c'est au cours de celle-ci que e brillant maréchal Lannes est tué. Enfin la bataille de Wagram (5-6 juillet) qui mit aux prises 154 000 soldats (français et autres nationalités) sous le commandement de Napoléon et 158 000 soldats autrichiens, commandés par l'archiduc Charles. Remportée par Napoléon, la bataille fit de très nombreuses victimes, en raison notamment de la plus importante concentration d'artillerie jamais employée jusque-là. L'Autriche releva 40 000 morts, la France 30 000. À la paix de Vienne (14 octobre), l'Autriche abandonne de nouveaux territoires qui formeront les Provinces Illyriennes. Wagram est la dernière grande victoire de Napoléon. , 

- En France, Napoléon a réduit l'opposition par la surveillance policière, la censure et les prisons d'État. Le mécontentement en France et dans les États vassaux vont renaître à la suite des privations, de l'augmentation des impôts et de la crise économique liée au Blocus continental. 

- Napoléon se heurte en Italie à la résistance du pape Pie VII qui l'excommunie. Napoléon le fait arrêter en 1809, puis le ramène à Fontainebleau.

 

- Le transformisme de Lamarck (1744-1829), la classification des espèces de Geoffroy Saint-Hilaire (1772-1844), l'anatomie comparée et la paléontologie de Cuvier (1769-1832) reconstruisent l'histoire de la vie.

 

- Achim von Arnim (1781-1831), "Mistris Lee"
- François-René de Chateaubriand (1768-1848), "Les Martyrs"
- Johann W. Goethe (1749-1832), "Les Affinités électives" (Die Wahlverwandstchaften)
- Washington Irving (1783-1859), "Histoire de New York racontée par Dietrich Knickerbocker"
- Jean-Baptiste Lamarck (1744-1829), "Philosophie zoologique", les forces vitales guident la vie vers une plus grande complexité
- Georg W. Hegel (1770-1831), "Propédeutique philosophique" (1809-1816) 

- Les "nazaréens", peintres allemands et autrichiens 1809-1840, Peter von Cornelius (1783-1867), Franz Pforr (1788-1812), Friedrich Overbeck (1789-1869).


1810

- Après la paix de Vienne, Napoléon fait dissoudre son mariage avec Joséphine, dont il n'a pas eu d'enfant, et épouse l'archiduchesse Marie-Louise de Habsbourg-Lorraine, fille de l'empereur d'Autriche François II, en avril 1810. - Publication du Code pénal, réapparition des délits de vagabondage et de mendicité, renforcement de l’autorité maritale, liberté d’association subordonnée à l’autorisation du gouvernement, le viol devient un crime passible de prison. - Annexion du royaume de Hollande à l'Empire français à la suite de l’abdication de Louis Bonaparte le 1er juillet. - Sénatus-consultes de mobilisation de 120 000 hommes pris sur la conscription de 1811 et pour la marine de 40 000 hommes sur les classes de 1813 à 1816...

- Création de l'Université de Berlin.

- Début de la révolution de Mai qui mène à l’indépendance de l’Argentine. - Indépendance du Chili. - Début de la guerre d'indépendance du Venezuela.

- James Madison annexe la partie ouest de l’État de Floride.

 

- Âge d'or du romantisme poétique danois (Adam Gottlob Oehlenschläger, 1779-1850)

- Germaine de Stael (1766-1817), "De l'Allemagne"
- Heinrich von Kleist (1777-1811), "Der Prinz von Hombourg"

- François Gérard (1770-1837), La Bataille d'Austerlitz (1810) - Portrait de la -Reine Hortense - Portrait de l’empereur Napoléon Ier en robe de sacre (1806) - Portrait de Joachim Murat, maréchal d'Empire, en grande tenue (1805)

- Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867), Jupiter et Thétis

- Johann Peter Krafft (1780-1856), Ossian et Malvina

- Francisco de Goya y Lucientes (1746-1828), Majas on a Balcony

- Anne-Louis Girodet (1767-1824), La révolte du Caire

- Louis-Léopold Boilly (1765-1845), Le Public regardant le Couronnement de David au Louvre

 

- Les "nazaréens", peintres allemands et autrichiens 1809-1840, Peter von Cornelius (1783-1867), Franz Pforr (1788-1812), Friedrich Overbeck (1789-1869) - Johann Friedrich Overbeck (1789-1869), Self Portrait Showing Bible

 

- Tout comme l'année 1685 avait vu naître Scarlatti, Haendel et Bach, autour de 1810, quatre musiciens voient le jour, Félix Mendelssohn (1809-1847). Frédéric Chopin (1810-1849), Robert Schumann (1810-1856) et Franz Liszt (1811-1886). Avec eux, la musique va exprimer davantage les sentiments et les pensées. Le mouvement romantique musical ne découle pas d`un rejet du classicisme, mais de la volonté de donner aux œuvres une force dramatique et de faire dominer l'émotion sur la raison. Le musicien désire se libérer des contraintes et recherche une identité propre. Instrument soliste par excellence, le piano devient le support idéal du romantisme musical. Interprètes avant tout, les compositeurs de cette génération établissent leur réputation d'abord dans les concerts où ils se produisent

- Alexandre-Etienne Choron (1771-1834)  définit la tonalité dans la musique occidentale.


1811

- 1811 est considéré comme l'apogée de l'Empire, avec symboliquement pour Napoléon, la naissance d'un fils, le roi de Rome. Mais les mécontentements montent, éveil des nationalismes dans les États vassaux de l'empire napoléonien, rupture de l'alliance franco-russe, opposition en France de la bourgeoisie à la guerre, hostilité des catholiques à la politique religieuse de Napoléon.

- Sous l'Empire, la conscription napoléonienne touche toute une génération. Les levées effectuées chaque année sont réglées par des senatus-consultes et concerneront un total de 2 432 335 hommes entre 1804 et 1813. Chaque département doit fournir, en fonction de sa population, un certain nombre de conscrits dont les vingt-cinq plus grands sont destinés aux carabiniers, aux cuirassiers et à l'artillerie à cheval; les autres rejoignent les dépôts d'infanterie ou de cavalerie..

- Régence anglaise (1811 à 1820) du futur George IV et époque d'excès pour l'aristocratie anglaise - George Brummell,  pionnier du dandysme britannique.

- Massacre des Mamelouks, Mehmet Ali, Pacha d'Égypte (1805-1849), finit de détruire une société égyptienne traditionnelle déjà ébranlée par l'occupation française, de 1798 à 1801, 

- Charles Bell (1774-1842) et François Magendie (1783-1855) distinguent nerfs sensoriels et nerfs moteurs et ouvrent la voie à l'expérimentation des fonctions du système nerveux.

 

- Jane Austen (1775-1817), "Sense and Sensibility"
- François-René de Chateaubriand (1768-1848), "Itinéraire de Paris à Jérusalem"
- Friedrich Schelling (1775-1854), "Die Weltalter" (Les Âges du monde)
- Friedrich de La Motte-Fouqué (17777-1843), "Undine"
- Friedrich Heinrich Jacobi (1743-1819), "Von den Göttlichen Dingen und ihre Offenbarung" (Des choses divines)
- Xavier de Maistre (1764-1852), "Le Lépreux de la cité d'Aoste"
- Bibliographie de l'Empire français ou Journal de l'imprimerie et de la Librairie
- Georges Cuvier (1769-1832), "Recherches sur les ossements fossiles des quadrupèdes"
- Jeremy Bentham (1748-1832), "Rationale of Punishments and Rewards" (Traité des peines et des récompenses)

 

1812

- Le désastre de la Campagne de Russie, du Niemen à la Moskova (24 juin-30 décembre 1812) - Face à un tsar qui prépare la guerre, Napoléon réunit de 1811 à 1812 une armée considérable et en prend le commandement en mai 1812 pour se lancer dans la campagne de Russie. 690000 soldats traversent le Niémen, ils ne seront que 22000 à revenir. La bataille de la Moskova (Borodino) qui se déroule le 7 septembre 1812 est la plus sanglante des batailles napoléoniennes. Près de 130 000 hommes de la Grande Armée, appuyés par plus de 500 canons, y affrontent 120 000 Russes et 600 canons du général Koutouzov. Les pertes françaises sont de l'ordre de 30 000 hommes. Koutouzov se retire en bon ordre pendant la nuit, et, une semaine plus tard, Napoléon investit sans rencontrer de résistance Moscou (14 septembre). Mais, dans la capitale russe, un incendie détruit tout son ravitaillement. 

Dès le 19 octobre, Napoléon décide la retraite de l'armée française, qui se déroule dans les conditions les plus éprouvantes, marquée par le passage de la Berezina (novembre). Napoléon, en apprenant la nouvelle de la conspiration du général Malet (23 octobre), quitte ses troupes en Lituanie pour regagner Paris. Il laisse à Murat, qui désertera, le commandement d'une armée réduite...

- Guerre anglo-américaine de 1812-1815 - La Grande-Bretagne est engagée dans un long et âpre conflit avec la France de Napoléon Bonaparte et les deux  camps tentent d'empêcher les États-Unis de commercer avec l'autre. En 1809, le Congrès américain abroge l'impopulaire Embargo Act de Thomas Jefferson. Les tentatives britanniques de restreindre le commerce américain, l'embrigadement des marins américains par la Royal Navy et le désir de l'Amérique d'étendre son territoire vont précipiter la guerre, une guerre  qui  contribuera à propulser pas moins de quatre hommes à la présidence , Jackson, John Quincy Adams, James Monroe et William Henry Harrison. Tout débute en 1811 lorsque, après la défaite de Tippecanoe, face aux troupes américaines, les Indiens du Territoire du Nord-Ouest (dont le célèbre chef shawnee Tecumseh) recherchent le soutien britannique pour empêcher les colons américains de les repousser encore plus loin de leurs terres. Entretemps, le 18 juin 1812, est signée la déclaration de guerre contre la Grande-Bretagne, malgré l'opposition des fédéralistes. Afin de frapper la Grande-Bretagne, les forces américaines vont immédiatement attaquer le Canada, colonie britannique, mais subissent une humilianyte défaite en août 1812. Dans l'Ouest, le  commodore Oliver Hazard Perry lors de la bataille du lac Érié en septembre 1813 place le territoire du Nord-Ouest sous contrôle américain. Entre-temps, la marine américaine avait réussi à remporter plusieurs victoires sur la Royal Navy au cours des premiers mois de la guerre. Cependant, avec la défaite des armées de Napoléon en avril 1814, la Grande-Bretagne a pu porter toute son attention sur l'effort de guerre en Amérique du Nord. Avec l'arrivée d'un grand nombre de troupes, les forces britanniques ont fait des raids dans la baie de Chesapeake et se sont dirigées vers la capitale américaine, capturant Washington, D.C., le 24 août 1814, et brûlant les bâtiments gouvernementaux, y compris le Capitole et la Maison Blanche....

 

- Achim von Arnim (1781-1831), "Isabella von Ägypten, Kaiser Karl des Fünften erste Jugendliebe"
- Ernst Moritz Arndt (1769-1860), "Der Gott, der Eisen wachsen ließ"
 - George Gordon Byron (1788-1824), "Childe Harold's Pilgrimage" (Le Pèlerinage du chevalier Harold)
- Georg W.Hegel (1770-1831), "Wissenschaft der Logik" (La Science de la logique, 1812-1816)
- Georges Cuvier (1769-1832), "Discours sur les révolutions de la surface du globe, et sur les changements qu'elles ont produits dans le règne animal"

- Nicolas-Toussaint Charlet (1792-1845), Episode de la retraite de Russie
- Georg Friedrich Kersting (1785-1847), Caspar David Friedrich in his Studio
- Francisco de Goya y Lucientes (1746-1828), Senora Sabasa Garcia
- Theodore Gericault  (1791-1824), Officier de Chasseurs à cheval
- Joseph Mallord William Turner (1775-1851), Saltash with the Water Ferry

 

- Ludwig Van Beethoven (1770-1827) - Trio avec piano en si bémol majeur , "L'Archiduc" - Symphonie n°7 - Fidelio - Sonates pour violoncelle.

 

1813

- L'effondrement de l'Empire (1812-1814), la bataille de Leipzig, 6-19 octobre 1813 - L'Empereur équipe une nouvelle armée, mais le tsar Alexandre prend la tête d'une véritable croisade contre Napoléon, avec le roi de Prusse Frédéric-Guillaume III. Napoléon dispose d'une  Grande Armée forte de seulement 180 000 hommes, dont une moitié de non-Français, et remporte sur cette sixième coalition deux victoires à Lützen (près de Leipzig), le 2 mai 1813, et à Bautzen (à l'est de Dresde), les 20 et 21 mai 1813. Mais faute d'obtenir une victoire décisive, il se voit contraint de concéder à ses ennemis un armistice, proposé par Metternich. Il est signé à Pleiswitz le 4 juin 1813. Mais Le chancelier autrichien, n'ayant obtenu aucune concession, rejoint la coalition russo-prussienne et lui déclare la guerre le 12 août. Napoléon Ier regroupe ses forces à l'ouest de l'Elbe, près de Leipzig, en Saxe, et projette de marcher par la suite sur Berlin. Mais ses adversaires ont percé sa stratégie et va s'engager pendant 3 jours (16-19 octobre 1813) la «bataille des Nations», la plus grande confrontation des guerres napoléoniennes, plus de 500 000 hommes qui vont s’affronter. Le 18 octobre, les Alliés ont raison de l'empereur des Français, au prix de lourdes pertes (12 000 prisonniers et 50 000 tués ou blessés côté Français, 60000 du côté des Alliés).

C'est en traversant une Allemagne hostile, que l'armée française se replie en France. Le Grand Empire s'effondre : la Hollande, les États allemands s'insurgent, l'Espagne est perdue depuis la défaite de Vitoria (21 juin 1813). Napoléon ne parvient pas à lever une nouvelle armée conséquente et quitte Paris le 25 janvier 1814...

- Arthur Wellesley, duc de Wellington, est en 1808 à la tête du corps expéditionnaire britannique éminent dans la péninsule Ibérique. Il défend Lisbonne contre Masséna, tient tête à Soult en Espagne, et en juin 1813, remporte une victoire décisive sur Jourdan à Vitoria. À la fin de 1813, il pénètre en France, assiège Bayonne, bat Soult à Orthez, lui livre une bataille sanglante et inutile devant Toulouse le 10 mars 1814. Il favorisera la proclamation à Bordeaux de la restauration des Bourbons (12 mars). En février 1815, il aidera à organiser la mobilisation générale des forces alliées contre Napoléon revenu à Paris. Libérée, l'Espagne va plonger dans la guerre civile...

 

- George Gordon Byron (1788-1824), "The Giaour" (1813), poème dont le succès fut immédiat, .. Inassouvi, inassouvi, Aucune oreille ne peut entendre, aucune langue ne peut dire les tortures de cet enfer intérieur, "Unquenched, unquenchable, / Around, within, thy heart shall dwell; / Nor ear can hear nor tongue can tell / The tortures of that inward hell! / But first, on earth as vampire sent, / Thy corse shall from its tomb be rent: / Then ghastly haunt thy native place, And suck the blood of all thy race; / There from thy daughter, sister, wife, / At midnight drain the stream of life..."

 

- Jane Austen (1775-1817), "Pride and Prejudice" (Orgueil et préjugé)
- George Gordon Byron (1788-1824), "The Bride of Abydos" (La Fiancée d’Abydos)
- Arthur Schopenhauer (1788-1860), "Über die vierfache Wurzel des Satzes vom zureichchenden Grunde" (De la quadruple racine du principe de raison suffisante)
- Johann G. Fichte (1762-1814), "Staatslehre" (Doctrine de l'État)

- James Hogg (1770-1835), "The Queen's Wake, a legendary poem"

- Christoffer Wilhelm Eckersberg  (1783–1853), "A sleeping woman in antique garment" (Thorvaldsen Museum)

- David Wilkie  (1785–1841) - "The Letter of Introduction" (Scottish National Gallery)

- Pierre-Henri de Valenciennes, "Eruption du Vésuve" (Musée des Augustins Toulouse)

 

- En France, la musique ne connaît pas le foisonnement de la littérature et de la peinture, seuls Rossini et Meyerbeer y renouvellent le genre jusqu'en 1860. Il faut dire que Napoléon a limité la liberté d`expression des artistes et poussé les compositeurs à n'écrire que des opéras-comiques, tout en réinstaurant la musique religieuse (messes et Te Deum). Il s'évertue à garder une bonne place aux musiques civiques héritées de la Révolution, qu'il détourne à son profit. D'autre part, il dit préférer la musique italienne "qui ne fait pas de bruit" et "qui ne l'empêche pas de penser aux affaires de l'Etat ". Il va ainsi imposer en France les maîtres de l'opéra italien et laisse à l'abandon la musique purement instrumentale....

- Franz Schubert (1797-1828), achève sa première symphonie en ré majeur, le septième quatuor, le huitième, et le dixième quatuor à cordes en mi bémol majeur, des Lieder sur des poèmes de Matthisson, esquisse un opéra, et termine sa messe en fa majeur qui est jouée le 16 octobre à l'église de Lichtental. Le 19 octobre il signe Margueritte au rouet sur un poème de Goethe.


1814

- La campagne de France, abdication et exil de Napoléon - Les désastreuses campagnes de Russie, en 1812, et d’Allemagne, en 1813, avaient entraîné la formation d’une ample coalition des puissances européennes pour vaincre enfin Napoléon. Avec 70 000 hommes, vétérans de la Garde impériale, Napoléon entame la campagne de France (janvier-mars 1814). S'il remporte encore quelques succès, il ne peut empêcher les coalisés (Alexandre Ier de Russie, Frédéric-Guillaume III de Prusse, le prince autrichien Schwarzenberg) d'entrer dans Paris, un armistice est signé par Marmont (6 avril). Par la convention de Fontainebleau (11 avril), les coalisés laissent à Napoléon le titre d'empereur et lui concèdent la souveraineté de l'île d'Elbe, au large de la Toscane, où il s'installe en mai 1814 avec quelques fidèles. 

- On évalue que le nombre de Français morts durant les guerres napoléoniennes se situe entre 700 000 et 1 million – les ennemis de la France subissant des pertes encore plus lourdes.

- La Restauration (1814-1830) : Talleyrand forme un gouvernement provisoire dont il assume la direction et, le 3 avril 1814, le Sénat prononce la déchéance de l’Empereur, qui abdique à Fontainebleau trois jours plus tard. Avec l’assentiment de l’Angleterre et du tsar Alexandre Ier, le Sénat rétablit la monarchie des Bourbons et offre la couronne à Louis XVIII, frère puîné du roi Louis XVI. Certaines des libertés acquises sous la Révolution et l’Empire sont reconnues et l’octroi rapide d’une Charte constitutionnelle promise. Le 3 mai 1814, le monarque entre solennellement dans Paris et s’installe aux Tuileries après avoir assisté à la célébration d’un Te Deum à Notre-Dame. Si le nouveau régime semble accepté par la population, lasse de toute guerre, Louis XVIII va laisse se développer une réaction nobiliaire qui va favoriser le retour de Napoléon. Les émigrés, revenus après deux décennies d’absence, exigent la restitution de leurs biens et le rétablissement de leurs privilèges, tandis que le clergé impose des processions et refuse les sacrements aux propriétaires de biens nationaux. Quant aux survivants de l’armée impériale, ils sont humiliés et dispersés.

- Restauration de Ferdinand VII en Espagne - Contraint par Napoléon (entrevue de Bayonne) de restituer à son père sa couronne qui est donnée par l'Empereur à son frère Joseph (mai 1808), retenu prisonnier à Valençay jusqu'en 1813, il rentre en Espagne en mars 1814. Mais il abolit la Constitution de 1812, suscitant plusieurs insurrections libérales, dont celle conduite par le général Riego qui le contraint à la rétablir (1820). L'intervention armée de la France (1823) lui permet de mener une violente réaction absolutiste (1823-1833). Il lègue son royaume à sa fille, la future Isabelle II, ce qui provoque la première guerre carliste.

- La Grande-Bretagne détruit Washington et envahit les Etats-Unis, l'attaque de Baltimore inspire à Francis Scott Key l'hymne "The Star-Spangled Banner".

- Le 17 mai 1814, à Eidsvoll, en Norvège, une Assemblée de notables proclame l'indépendance du pays, précédemment uni au Danemark, et vote une Constitution sur le modèle des Constitutions américaine et française. L'historien Peter Andreas Munch (1810-1864) publiera entre 1851 et 1863 une "Histoire du peuple norvégien"...

- Young et Fresnel découvrent la théorie ondulatoire de la lumière.

 

 

- Le style Biedermeier débute en Autriche et en Allemagne vers 1814 pour s'achever en 1848 - Weiland Gottlieb "Biedermaier", incarnation du citoyen germanique modèle, à l’existence monotone et confortable, plus préoccupé de sa famille et de ses poésies naïves que de politique.
- Walter Scott (1771-1832), "Waverley"
- Jane Austen (1775-1817), "Mansfield Park"
- Adelbert von Chamisso (1781-1838), "Peter Schlemihls wundersame Geschichte"
- Pierre Simon De Laplace (1749-1827), "Essai philosophique sur les probabilités"

 

- Francisco de Goya (1746-1828), El dos de mayo de 1808 en Madrid (1814, Musée du Prado, Madrid)) 

- Jean Auguste Ingres (1780-1867), La Grande Odalisque (1814) 

- Jacques-Louis David (1748-1825), Leonidas at Thermopylae

- Tommaso Minardi (1787-1871), "Autoportrait dans la mansarde"

 

1815

- Les Cent-Jours : Napoléon s'évade de l'île d'Elbe, débarque à Golfe-Juan le 1er mars 1815, parvient à reconquérir son trône après une marche, en vingt jours sans tirer un coup de feu, à travers la France qui s’acheva triomphalement à Paris. Louis XVIII s’étant enfui à Gand, les puissances européennes, Angleterre, Prusse, Autriche, relancent la guerre contre l’Empereur, considéré comme un usurpateur. Napoléon rassembla une nouvelle armée, gagne la Belgique, parvint à vaincre les Prussiens, mais doit affronter directement, pour la première fois, les Anglais.

- Le 18 juin 1815, les armées de Wellington et de Blücher écrasent Napoléon à la bataille de Waterloo, et cette défaite entra paradoxalement dans la légende napoléonienne. 

- Les vainqueurs de Napoléon décident au congrès de Vienne de l'avenir de l'Europe : le retour de l'ordre (le triomphe de Metternich). L'Acte du Congrès de Vienne réglemente la réorganisation territoriale de l'Europe. La Prusse reçoit Posen, la Poméranie occidentale suédoise, près de la moitié du royaume de Saxe et de grands territoires à l'ouest (Rhénanie, Westphalie), l'Autriche doit renoncer à ses territoires occidentaux et se limiter à occuper la Haute-Italie et des territoires polonais. La Russie gagne le cœur de la Pologne (la "Pologne du Congrès") en tant que royaume. La Grande-Bretagne conserve les parties essentielles de ses conquêtes de l'époque napoléonienne.

- Juillet 1815, Retour de Louis XVIII à Paris - Terreur blanche et Restauration en France, Louis XVIII (1815-1824) ramène la France aux frontière de 1789 et s'attaque aux vestiges de la Révolution.

- Réorganisation de l'Allemagne (Confédération germanique) et solidarité des puissances conservatrices (la Sainte Alliance). Le tsar russe Alexandre Ier (1777-1825), l'empereur autrichien François Ier (1768-1835) et le roi de Prusse Frédéric-Guillaume III forment la "Sainte-Alliance", une alliance conservatrice-chrétienne dirigée contre les courants libéraux, qui vise à garantir l'ordre existant en Europe

- Guerre anglo-américaine de 1812-1815 - Le 11 septembre 1814, lors de la bataille de Plattsburgh, sur le lac Champlain, la marine américaine triomphe de  la flotte britannique et  le 13 septembre 1814, le fort McHenry de Baltimore résiste à 25 heures de bombardement par la marine britannique ("The Star-Spangled Banner"). La ratification du traité de Gand, le 17 février 1815, mit fin à la guerre mais laissa en suspens bon nombre des questions les plus litigieuses. Néanmoins, la guerre de 1812 fut célébrée comme une "deuxième guerre d'indépendance", marquant le début d'une ère d'entente partisane et de fierté nationale.

- Les éruptions volcaniques constituent des facteurs naturels de forçage climatique, ainsi l'éruption du Tambora (1815), qui provoquèrent année sans été, précipitations exceptionnelles et récoltes déficitaires. Toujours en Asie du Sud-Est, les éruptions du Krakatoa (1883) et du mont Pinatubo (1991) eurent un impact climatique puissant...

- Le fabricant d'instruments viennois Johann Nepomuk Mälzel dépose le brevet du métronome, un appareil qui permet d'établir un tempo régulier. 

 

 

- Chateaubriand analysera dans une page célèbre du livre V des "Mémoires d'outre-tombe" les sentiments que lui inspira la bataille de Waterloo, "Auditeur silencieux et solitaire du formidable arrêt des destinées, j'aurais été moins ému si je m'étais trouvé dans la mêlée: le péril, le feu, la cohue de la mort ne m'eussent pas laissé le temps de méditer..."

 

- Pierre Jean de Béranger (1780-1857), recueils de chansons (1815 à 1842)

- Jacob (1785-1863) et Wilhelm Grimm (1786-1859), Kinder- und Hausmärchen, Zweiter Teil 
- David Wilkie (1785-1841), "Distraining For Rent" 

- John Constable (1776-1837), "Stour Valley and Dedham Church" (Museum of Fine Arts, Boston)

- Mathieu Ignace van Brée, "Herzog Friedrich Wilhelm auf dem Totenbett" (Braunschweigisches Landesmuseum)

- Karl Friedrich Schinkel (1781-1841), "Gotische Kirche auf einem Felsen am Meer" (Alte Nationalgalerie, Berlin)

 

- L’année 1815 marque un tournant dans la vie de Beethoven, c'est l'année de sa surdité totale, qui forcera le compositeur, à partir de 1818, à communiquer par l'intermédiaire de carnets (les fameux carnets de conversation), dont 130 subsistent sur les 400 utilisés.

- Franz Schubert (1797-1828), un année 1815 particulièrement féconde, quatre opéras, deux symphonies, deux messes, un quatuor à corde, deux sonates pour piano, des choeurs, 140 Lieder dont le "Roi des aulnes". En juin 1816 il reçoit sa première commande et fait la connaissance de Vogl, célèbre chanteur qui assurera la célébrité de ses Lieder. Schubert aura consacré la grande majorité de sa vie à un genre musical nouveau plus intimiste, le Iied, poème chanté et accompagné le plus souvent au piano. Il utilise un langage simple et traduit l'instant présent, la vie et les émotions immédiates...


1816

- L'année 1816 est souvent appelée "année sans été" en raison des températures inhabituellement basses pendant les mois d'été dans de nombreuses régions d'Europe et des États-Unis. Il s'ensuit des mauvaises récoltes, une hausse des prix des céréales et la famine. La cause du refroidissement du climat mondial est considérée comme étant l'éruption du volcan Tambora sur l'île de Sumbawa, qui fait aujourd'hui partie de l'Indonésie, en 1815.

- La "Chambre introuvable" en France, jamais Louis XVIII eut pu espérer une telle majorité de députés royalistes pour cette première législature de la Chambre des députés des  départements, assemblée législative de la Seconde Restauration...

- José de San Martin libère l'Argentine, Congrès de Tucumán.

- Le Népal devient un protectorat des Indes britanniques.

 

- La bataille romantique débute en Italie.

 - Début du mouvement Vormärz ou Junges Deutschland (1815-1848) 

- Benjamin Constant (1767-1830),  "Adolphe"
- Samuel Taylor Coleridge (1772-1834), "Koubla Khan" - "Christabel"
- Percy Bysshe Shelley (1792-1822), "Alastor, or The Spirit of Solitude"
- Jane Austen (1775-1817), "Emma"
- Lady Caroline Lamb (1785-1848), "Glenarvon"
- François Broussais (1772-1838), "Examen de la doctrine médicale généralement adoptée et des systèmes modernes de nosologie"
- Ernst Theodor Hoffmann (1776-1822), "Die Elixiere des Teufels"
- Jacob (1785-1863) et Wilhelm Grimm (1786-1859), "Contes d'enfants et du foyer" (1812-1815) - "recueil des Légendes allemandes" (1816-1818)

- George Gordon (lord) Byron (1788-1824), "The Prisoner of Chillon"
- Henri de Saint-Simon (1760-1825) publie "L'Industrie" et développe l'idée d'un Socialisme utopique

- John Martin (1789-1854),"Joshua Commanding the Sun to Stand Still upon Gibeon".

- Karl Friedrich Schingel (1781-1841), "Le Temple d'Isis et d'Osiris" (Staatliche Museen Zu Berlin)

 

- Gioacchino Rossini (1792-1868) - Première le 20 février 1816 au Teatro di Torre Argentina à Rome, du "Barbier de Séville". Avec Carmen de Bizet, "Le Barbier de Séville" restera l'une des œuvres les plus populaires de l'opéra. Aux opéras dramatiques de Bellini et de Donizetti, Rossini oppose un art plein de finesse et d'humour. Compositeur de Charles X en 1824, Rossini prend la direction du Théâtre-italien à Paris. "Guillaume Tel" sera accueilli en 1829 avec réserve. Rossini retournera en Italie en 1830 pour revenir à Paris en 1855 où il cesse d'écrire des opéras et publie une centaine de pièces, le Stabat Mater (1831) et ses "Péchés de vieillesse" comme " La Petite Messe solennelle" (1863). Pour Rossini, la musique est le plaisir du moment, elle entraîne l'esprit ailleurs, elle est un faire-valoir. Le crescendo musical par la répétition qu'il exploite dans "L'Échelle de soie" (1812), puis dans "L'Italienne à Alger" (1813), atteint sa perfection dans l'air de la calomnie du "Barbier de Séville"...


1817

- James Monroe (1758-1831), 5e président des Etats-Unis (1817-1825), le concepteur de la doctrine Monroe, à l'origine de l'isolationnisme américain et de la réduction de l'influence politique des puissances européennes (Grande-Bretagne, Espagne, France…) sur le continent américain. En tant que président, il a acquis la Floride et a également réglé la question controversée de l'esclavage dans les nouveaux États rejoignant l'Union avec le compromis du Missouri de 1820.

- Début de la première Guerre séminole aux États-Unis (1817-1819).

- Début de la publication du Blackwood's Magazine à Londres.

- Pierre Joseph Pelletier et Joseph Caventou isolent la chlorophylle.

- Première rue à être éclairée au gaz, à Philadelphie.

- José de San Martín et Bernardo O'Higgins traversent les Andes.

- Johann Friedrich Gottlob Koenig (1774-1833) et Andreas Friedrich Bauer (1778-1860) fondent la première imprimerie au monde, Koenig & Bauer Maschinenfabrik, construite dans l'ancien monastère d'Oberzell, près de Würzburg.

- Le physicien écossais David Brewster (1781-1868) obtient un brevet pour son invention du kaléidoscope.

- Le pharmacien allemand Friedrich Sertürner (1783-1841) décrit la morphine qu'il a découverte dans l'opium dans son essai "Über das Morphium".


- David Ricardo (1772-1823), "On the Principles of Political Economy and taxation" (Des Principes de l'économie politique et de l'impôt : l'univers économique peut faire l'objet d'une compréhension rationnelle)
- De La Mennais (1782-1854), "Essai sur l’indifférence en matière de religion"
- Jane Austen (1775-1817), "Persuasion"
- Ernst Theodor Hoffmann (1776-1822), "Nachtstücke" (Contes nocturnes)
- William Hazlitt (1778-1830), "The Round Table: A Collection of Essays on Literature, Men, and Manners" - "Characters of Shakespear's Plays"
- Alexandre Pouchkine (1799-1837),"Rouslan et Ludmila"
- Georg W. Hegel (1770-1831), "Enzyklopädie der philosophischen Wissenschaften im Grundrisse" (Encyclopédie des sciences philosophiques)

- François Broussais (1772-1838), "Examen de la doctrine médicale généralement adoptée, et des systèmes modernes de nosologie"

- Nicccolo Paganini (1782-1840) - Concertos pour violon n° 1 à 6 (1815-1830)
- Gioacchino Rossini (1792-1868), "La Pie voleuse" (La gazza ladra)

 - Muzio Clementi (1752-1832), "Gradus ad Parnassum" (1817-1826)


1818

- Congrès d'Aix-la-Chapelle - Idées conservatrices et légitimistes, désir de restauration s'opposent au libéralisme naissant de la bourgeoisie éclairée.

À l'instigation de la Grande-Bretagne, les États européens signèrent la première réprobation universelle de l'esclavage,. et lors du congrès d'Aix-la-Chapelle son abolition. C'est à partir de ce congrès, que les nations renoncèrent progressivement à la traite des "nègres", puis affranchirent les esclaves dans leurs colonies. Les années 1831, 1833 et 1845 furent marquées par des traités franco-anglais. Toutefois, ce fut la révolution de 1848 qui décréta la suppression définitive de l'esclavage dans les colonies françaises, le 4 mars 1848, et l'inscrivit dans l'article 6 de sa Constitution.

- Les États-Unis, après la guerre victorieuse menée par le général Jackson contre les Séminoles, aux confins de l'Alabama et de la Géorgie (1818), contraignent Ferdinand VII d'Espagne à leur céder le reste de la Floride. La Grande-Bretagne et les États-Unis d'Amérique s'accordent sur le 49e parallèle comme frontière entre le Canada et les États-Unis, du lac des Bois aux montagnes Rocheuses.

- Le Chili proclame son indépendance vis-à-vis de l'Espagne.

 

 

- Arthur Schopenhauer (1788-1860), "Die Welt als Wille und Vorstellung" (Le Monde comme volonté et comme représentation)

- Hegel obtient une chaire de professeur à Berlin.

- Schubert devient professeur de musique chez les Esterhazy.

- Mary Wollstonecraft Shelley (1797-1851), "Frankenstein, or the Modern Prometheus"

- John Keats (1795-1821), "Endymion"

- Charles Nodier (1780-1844), "Smarra"

- Benjamin Constant (1767-1830), "Cours de politique constitutionnelle" (1818-1820)

- Benjamin Constant (1767-1830), "De la liberté des Anciens comparées à celle des Modernes"

- Étienne Geoffroy Saint-Hilaire (1772-1844), "Philosophie anatomique" (1818-1822)

- Caspar David Friedrich (1774-1840), "Le Voyageur au-dessus de la mer de nuages" (1818), "L'Arbre aux corbeaux" (1822)
- José Aparicio y Inglada (1770-1838), La Famine à Madrid
- Federico Madrazo (1815-1894), la Mort de Viriatus
- John Trumbull (1756-1843), Declaration of Independence
- Joseph Mallord William Turner (1775-1851), The Field of Waterloo
- Firmin Massot (1766-1849), Portrait d'Amélie Munier-Romilly

 

1819

- Les "grands" romantiques publient l'essentiel de leurs oeuvres entre 1820 et 1840 (Vigny, Hugo, Musset).

- Le massacre de Peterloo devient le symbole de la résistance ouvrière en Grande-Bretagne. La victoire des coalisés sur l'Empire (abdication de Napoléon en 4 avril 1814 , Waterloo, le 18 juin 1815) a débouché sur la crise économique, le chômage et l'instabilité des prix agricoles, suscitant une dangereuse agitation radicale (Henry Hunt, Richard Carlile) à une époque où seuls 2 % de la population possèdent le droit de vote : une manifestation réunissant près de 60.000 personnes est brutalement réprimée, le massacre de Peterloo, le 16 août 1819. À la fin de la régence de George III, le prince de Galles, l'Habeas Corpus est suspendu, les libertés sont restreintes, l'Angleterre semblera au bord de la guerre civile...

- Décrets de censure de Karlsbad pris par Metternich en Autriche. Le consul général russe August von Kotzebue (1761-1819) est assassiné par le leader des étudiants et des fraternités Karl Ludwig Sand (1795-1820) parce qu'il le considère comme un adversaire de l'unité allemande. Cet assassinat est l'occasion du durcissement de la répression étatique contre les opposants par les Résolutions de Carlsbad. Sand est exécuté le 20 mai 1820. - Le roi de Prusse Friedrich Wilhelm III. (1770-1840) et le chancelier autrichien Klemens Wenzel Prince Metternich (1773-1859) décident d'introduire la censure de la presse et de superviser les écoles et les universités. Lors d'une conférence à Karlsbad, en Bohème, les représentants de dix États allemands discutent de l'intensification des mesures répressives contre les mouvements libéraux nationaux.

- Aux États-Unis, le navire à vapeur "Savannah" est le premier navire à vapeur à entreprendre la traversée de l'Atlantique.

- Simon Bolivar (1783-1830) bat les Espagnols et proclame la république de la Colombie. Dans ce qui est aujourd'hui le Venezuela, Simón Bolívar ouvre le Congrès d'Angostura. Il décide d'unir les territoires de la Colombie et du Venezuela, autrefois dépendants de l'Espagne, pour former l'État indépendant de la Grande Colombie, dont Bolívar est nommé président.

- Jean-Antoine Chaptal (1756-1832) dans "De l'industrie française" consacre la naissance de la civilisation industrielle.

- Création de l'Université de St Pétersbourg.

 

- Walter Scott (1771-1832), "Ivanhoé", "La Fiancée de Lammermoor"

- John Keats (1795-1821),"The Eve of St. Agnes" - "The Beautiful Lady Without Mercy" - "Ode to a Nightingale"

- Ludwig Achim von Arnim (1781-1831), "Isabella von Aegypten oder Kaisers Karl der fünfte erste Liebe"

- Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859), "Élégies et Romances"

- René Laennec (1781-1826), "Traité de l'auscultation médiate"

- George Gordon Byron (1788-1824), "Mazeppa ", "Don Juan" (1819-1824)

- Jean Charles L. Sismondi (1773-1842), "Nouveaux principes d'économie politique"

- Benjamin Constant (1767-1830), "De la Liberté des Anciens comparée à celle des Modernes"

- Jacob Grimm (1785-1863), "Deutsche Grammatik".

- Théodore Géricault, "Le Radeau de la Méduse" (Musée du Louvre, Paris), un sujet puisé dans la trivialité des faits divers avec une émotion esthétique toute nouvelle...

- Anne-Louis Girodet (1767-1824), "Pygmalion et Galatée"

- Caspar David Friedrich (1774-1840), "Kreidefelsen auf Rügen"

- Thomas Lawrence (1769-1830), "Maria, Lady Callcott"

- Joseph Rebell (1787-1828), "Le Golfe de Naples, vu de Chiaja" (Musée Condé, Chantilly)

- Johan Christian Dahl (1788-1857), "Paysage montagnard norvégien" (Nationalmuseum, Stockholm)

 

- Franz Schubert (1797-1828), "Wanderer-Fantaisie en ut majeur", poème symphonique pianistique d'une extrême  virtuosité..

- Luigi Cherubini (1760-1842), maître de chapelle de Louis XVIII et de Charles X puis directeur du Conservatoire de Paris, compose en 1819 un "Requiem pour la mort de Louis XVI. Médée", opéra exhumé par Maria Callas en 1953, met en valeur l`écriture passionnée et authentiquement romantique du compositeur.

- Carl Maria von Weber (1786-1826), "L'invitation à la valse", la plus parfaire des oeuvres libres pour piano du compositeur allemand.

- Composé en 1817, exécuté en 1819, le concerto pour violon n°1 de Niccolo Paganini (1782-1840) reste son morceau de bravoure..

 


1820

- Epanchement poétique du romantisme, parler de soi pour parler du monde (1820-1830) 

- Le compromis du Missouri apaise les tensions entre Etats esclavagistes et Etats abolitionnistes. L'esclavage est interdit dans les territoires nouvellement créés au nord du 36e.

- Nathaniel Brown Palmer annonce avoir découvert la péninsule Antarctique.

Une révolte militaire débute à La Cabezas, en Espagne, sous la direction du colonel Rafael de Riego y Nuñez (1784-1823), se transforme en un soulèvement national et contraint le roi d'Espagne Ferdinand VII. (1784-1833) à reconnaître la constitution libérale de 1812. La révolution espagnole de 1820 aura une grande influence sur les mouvements napolitains et piémontais de 1821 (cd Chateaubriand, Congrès de Vienne).

- Après la mort du roi britannique George III, Willhelm Friedrich (1738-1820), son fils George IV August Frederick (1762-1830) devient roi de Grande-Bretagne et d'Irlande et de Hanovre. Il exerçait déjà la fonction de régent depuis 1811 en raison de la maladie de son père.

- L'héritier du trône français de la dynastie régnante des Bourbons, Charles Ferdinand de Bourbon (1778-1820), est attaqué par le sellier Louis Pierre Louvel (1783-1820) alors qu'il quitte l'Opéra de Paris et succombe bientôt à ses blessures. - La France réintroduit la censure de la presse. En signe de protestation, l'écrivain français François-René de Chateaubriand (1768-1848) interrompt son journal Le Conservateur. 

 

 

- La conférence du philosophe Arthur Schopenhauer (1788-1860) intitulée "Über die vier verschiedenen Arten der Ursachen" est également suivie par Georg Friedrich Wilhelm Hegel (1770-1831), soutenu par le gouvernement prussien, dont les vues sont en contradiction directe avec la philosophie pessimiste de Schopenhauer...

- William Blake (1757-1827), "Jérusalem" (1804-1820), "thus men forgot that all deities reside in the human breast" (Les hommes ont oubliés que toutes les divinités résident dans le coeur humain)...

- Alphonse de Lamartine (1790-1869), "Les Méditations poétiques"

- Percy Bysshe Shelley (1792-1822), "Prometheus Unbound" - "The Sensitive Plant"

- John Keats (1795-1821), "Hyperion"

- Ernst Theodor Amadeus Hoffmann (1776-1822), "Prinzessin Brambilla"

- Charles Robert Maturin (1782-1824), "Melmoth the Wanderer" (Melmoth le vagabond)

- Ernst T.A.Hoffmann (1776-1822), "Lebensansichten des Katers Murr" (Le Chat Murr)

- Franz Grillparzer (179161872), "Das Goldene Vliess"

- Entre 1820 et 1850, la peinture française va connaître de prestigieux mouvements artistiques, avec d'abord la révolution romantique (Géricault, Delacroix), puis la révolution réaliste (Courbet, Millet) et naturaliste des peintres de l'Ecole de Barbizon (Daubigny, Rousseau, Troyon, Corot).

- L'école du paysage anglais s'impose avec Bonington, Constable, Turner  - John Constable (1776-1837),The White Horse (1819) - Le Moulin de Flatford vu de l'écluse sur la Stour (1811, Tate Gallery, London) - Weymouth Bay (1819) - La Cathédrale de Salisbury (1823, Metropolitan Museum of Art, New York)... Peintre des vallées fraîches et fertiles du Suffolk, des ciels chargés de la Manche et de quelques monuments vénérables comme la cathédrale de Salisbury, Constable donne à voir une Angleterre paisible. - - Richard Parkes Bonington (1802-1828), Boats by the Normandy Shore (1823), On the Adriatic (1826, Musée du Louvre), Sunset in the Pays de Caux (1828, Wallace Collection)... L'essentiel de sa courte et éclatante carrière se déroule à Paris, entre 1818 et 1828, quand la «bataille» romantique a pour cadre les grands Salons de la Restauration.

- Eugène Delacroix (1798-1863), Seated Nude, Mademoiselle Rose
- Anne-Louis Girodet de Roussy-Trioson (1767-1824), Head of a Woman in a Turban

- Francisco de Goya (1746-1828), Le Sabbat


1821

- Guerre de l'indépendance grecque (1821-1830). Soutenus par les grandes puissances, la Grèce se libère de l'Empire ottoman. - (Combat entre Grecs et Turcs par Eugène Delacroix, 1821) - En 1814, trois Grecs de la diaspora réunis à Odessa, qui abritait à l'époque une communauté grecque florissante, reprennent les idées de Rigas Feraios (Antonios Rigas Velestinlis, 1757-1798) et de son poème épique "Thourios" pour former une société secrète (Filiki Eteria, la Société des Amis) avec pour finalité de débarrasser la Grèce des Ottomans. Alexandros Ypsilantis (1792-1828) prend la tête de la Filiki Eteria en avril 1820 pour préparer un soulèvement. - En mars 1821, l'archevêque de Patras et la Filikí Etería appellent les Grecs à l'insurrection et le 1er janvier 1822 l'indépendance grecque est proclamée par l'Assemblée nationale réunie à Épidaure...

- Mort de Napoléon à Sainte-Hélène. Louis-Philippe, le plus grand des indemnisés de la loi du milliard aux émigrés de 1825, commande dans les années 1820 au peintre Horace Vernet des tableaux représentant les batailles des guerres de la révolution ou des guerres napoléoniennes, la Bataille de Jemappes, la Bataille de Montmirail, la Bataille de Valmy (National Gallery, Londres).

- Klemens von Metternich (1773-1859) devient en 1821 le chancelier de Cour et d'État de la monarchie autrichienne. Il restera affaires pendant près de quarante ans et  marquera profondément la politique de son pays, voire la politique de l'Europe tout entière, considéré comme l'un des repoussoirs les plus fameux de l'historiographie libérale. Son unique but fut de maintenir un équilibre européen susceptible d'empêcher toute révolution bourgeoise et toute diffusion des principes de 1789, qu'il jugeait intrinsèquement néfaste pour toute société.

- Proclamation de l'indépendance du Pérou par José de San Martin. - Simon Bolivar (1783-1830) bat les troupes espagnoles au sud de Caracas. Le Venezuela se libère de la domination coloniale espagnole. - Le Capitanat général du Guatemala, union des futures nations du Guatemala, du Honduras, du Belize, du Nicaragua, du Salvador et du Costa Rica, déclare son indépendance de l'Espagne. 

- Le roi du Portugal Jean VI (1767-1826) nomme son fils aîné et prince héritier Pierre (1798-1834) régent au Brésil, mais celui-ci se fait couronner empereur et se veut indépendant du Portugal.

- Ampère (1775-1836) fonde l'électrodynamique - Hans Christian Ørsted (1777-1851) découvre l'interaction entre électricité et magnétisme.

 


- Erik Johan Stagnelius (1793-1823), "Les Lys de Saron"
- Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), "Les Années de voyage de Wilhelm Meister" (1821-1829)
- Joseph de Maistre (1753-1821), "Les Soirées de Saint-Petersbourg, ou Entretiens sur le gouvernement temporel de la Providence"
- Georg W. Hegel (1770-1831), "Grundlinien der Philoophie des Recht" (Principes de la philosophie du droit)
- Saint-Simon (1760-1825), "Du Système industriel"

- William Cullen Bryant (1794-1878), "Thanatopsis"

- John Constable (1776-1837), The Hay Wain (La Charette de foin, National Gallery, London)

- Francisco de Goya (1746-1828), Saturne dévorant un de ses enfants (Musée du Prado, Madrid)

- Théodore Géricault (1791-1824), The 1821 Derby at Epsom

- John Martin (1789-1854), The Destruction of Pompeii and Herculaneum

- Francisco Hayez (1791-1882), "Vêpres siciliennes" (1821-1846)

 

- Sous la direction du compositeur Carl Maria von Weber (1786-1826), "Der Freischütz" est créé au Königliches Schauspielhaus de Berlin.

- Ludwig Van Beethoven (1770-1827), Sonate pour piano en la bémol majeur


1822

- Une loi est adoptée en Russie pour l'incorporation de la population non-russe de Sibérie. Cette mesure vise à promouvoir le développement économique de la Sibérie, qui était auparavant traitée comme une colonie russe.

- Le tsar Alexandre Ier (1777-1825) fait interdire toutes les sociétés secrètes dans le cadre de sa politique sociale autoritaire en Russie.

- La monarchie espagnole de Ferdinand VII affronte une opposition libérale de plus en plus forte qui aboutit, après un soulèvement militaire, à la séquestration de la famille royale en juillet 1822. Réunis à Vérone, les représentants des grandes puissances européennes décident d’une intervention pour rétablir le pouvoir du monarque et en confièrent, grâce à Chateaubriand, l’exécution aux armées françaises. Celles-ci, sous la direction du duc d’Angoulême ne rencontrèrent guère d’opposition et, au cours de l’année 1823, rendirent à Ferdinand VII ses prérogatives de souverain absolu. La prise du fort de Trocadero, près de Cadix, le 31 août 1823, sera exploité comme symbolique. 

- Lois sur la presse en France. Le gouvernement ultra-royaliste du comte Jean-Baptiste de Villèle (1773-1854) renforce la censure de la presse en France. 

- Les navigateurs français Louis Isidore Duperrey (1786-1865) et Jules Sébastien César Dumont d'Urville (1790-1842) commencent leurs expéditions dans les mers du Sud sur la "Coquille" à Toulon, qui dureront jusqu'en 1825. Ils explorent notamment certaines des îles Gilbert et Marshall en Micronésie ainsi que les côtes de la Nouvelle-Guinée.

- Joseph Nicéphore Niépece (1765-1833) réalise la première photographie avec du bitume de Judée, asphalte photosensible qui durcit à l'exposition de la lumière. En 1826, avec sa camera obscura, il fixe sur une plaque en étain une vue de son atelier.

- Champollion déchiffre les hiéroglyphes.

 

 

- Charles Nodier (1780-1844), "Trilby"
- Thomas de Quincey (1785-1859), "Confessions of an English Opium Eater," (Confessions d'un Anglais mangeur d'opium)
- Adam Mickiewicz (1798-1855), "Ballades et romances" , "Les Aïeux"
- Alessandro Manzoni (1785-1873), "Adelghi"
- Christian Dietrich Grabbe (1801-1836), "Herzog Theodor von Gothland"

- James Fenimore Cooper (1789-1851), "Les Pionniers"

- Alexandre Pouchkine (1799-1837), "Le Prisonnier du Caucase" (Kavkazskij plennik, rus.)

- Eugene Delacroix  (1798-1863), "La Barque de Dante" (Musée du Louvre, Paris)

- Theodore Gericault  (1791-1824), "L’Aliéné Cléptomane" (Musée des Beaux-Arts, Gand)

- John Constable (1776-1837), Hampstead Heath with Harrow in the Distance

- Joseph Mallord William Turner (1775-1851), George IV at the Provost's Banquet in the Parliament House, Edinburgh

- Karl Pavlovich Brulloff (1799-1852), Portrait of the Secretary of State Piotr Kikin

- Thomas Lawrence (1769-1830), Margaret, Countess of Blessington

 

- Franz Schubert (1797-1828) compose la Symphonie n°8, "Inachevée", l'une des pages les plus illustres de l'histoire de la musique, découverte et jouée en 1865, et ), "Wanderer-Fantaisie en ut majeur", poème symphonique pianistique d'une extrême virtuosité ..


1823

- Restauration absolutiste en Espagne suite à l'intervention militaire de la France.

- Sous la pression de la Sainte-Alliance, la représentation cantonale suisse (Conférence fédérale) à Berne décide de renforcer le contrôle des réfugiés politiques en Suisse. La Suisse était devenue un refuge pour les forces libérales d'Allemagne, d'Autriche et d'Italie après les Résolutions de Carlsbad de 1819. 

- La doctrine Monroe (James Monroe, président de 1817 à 1825) inaugure une nouvelle politique extérieure américaine, affirmant l'indépendance absolue des États d'Amérique du Nord et du Sud vis-à-vis de l'Europe, l'objectif est d'empêcher la Sainte-Alliance de s'immiscer dans les mouvements d'indépendance d'Amérique latine. 

- Proclamation de l'indépendance du Mexique.

- Heinrich Olbers (1758-1840) souligne la nature paradoxale de la nuit.

 

Le Cénacle (1823-1830) réunit les écrivains romantiques chez Charles Nodier et chez Victor Hugo, Théophile Gautier, Vigny, Musset, Sainte-Beuve, Mérimée, Dumas, Balzac et Nerval - Premier numéro de La Muse française, organe du romantisme, catholique, royaliste et nationaliste - Présentation dans la revue barcelonaise El Europe du "romanticismo".

 

- Stendhal (1783-1842), "Racine et Shakespeare" (1823-1825)

- Walter Scott (1771-1832), "Quentin Durward"

- Alexandre Pouchkine (1799-1837),"Eugène Onéguine"

- Alfred de Vigny (1797-1863), "Le Déluge"

- James F.Cooper (1789-1851), "The Pioneers", début du cycle des Leatherstocking ("Bas-de-cuir")

- Henry Raeburn (1756-1823), "Sir Walter Scott" (Scottish National Portrait Gallery, Edimbourgh)

 

- Carl Maria von Weber (1786-1826), "Freischütz", l'opéra romantique allemand - "Euryanthe"

- Franz Schubert (1797-1828), cycle Die Schöne Müllerin

- Ludwig Van Beethoven (1770-1827) écrira entre 1818 et 1822 ses dernières sonates pour le piano. -  Sonate pour piano en la bémol majeur - "Missa solemnis"

 


1824

- Guerre de l'indépendance grecque (1821-1830). En 1822, le sultan turc Mahmud fait appel au pache d'Egypte pour lutter contre cette insurrection, il est victorieux à Navarin, Missolonghi et Athènes (1825-1827). Le massacre de Chios, perpétré par les Ottomans contre la population grecque de l’île de Chios en avril 1822, constitue l'un des épisodes les plus tragiques de la guerre d'indépendance grecque (Scènes des massacres de Scio : familles grecques attendant la mort ou l'esclavage, Eugène Delacroix, 1824). A partir de 1824 des comités de philhellènes se constituent en France, où Charles X se heurte à l’opposition des libéraux, mais aussi des défenseurs de la chrétienté menés par Chateaubriand. L’art y est politisé à l’extrême. Les romantiques attaquent les néoclassiques. Hommes politiques et hommes d’affaires, artistes, intellectuels, bourgeois, aristocrates libéraux, dont Louis-Philippe. Lord Byron (1788-1824) débarqua avec des armes fournies par les comités philhellènes européens le 4 janvier 1824 à Missolonghi et sa mort, en avril accentue la prise de conscience de la situation à travers toute l’Europe. Hector Berlioz, pour commémorer ces évènements va composer en 1825 une Scène héroïque (La Révolution grecque). De Chateaubriand à Victor Hugo, tous soutiennent les héritiers de la Grèce antique contre les barbares, les chrétiens contre les musulmans. Les libéraux, opposés à tout despotisme, pressent les gouvernements réticents d’intervenir tandis que des réfugiés arrivent en France...

- Les royalistes et ultraroyalistes remportent une victoire écrasante aux élections législatives françaises : ils représentent désormais 411 des 430 députés de la chambre française.  Après la mort du roi Louis XVIII (1755-1824), son frère lui succède sur le trône sous le nom de Charles X (1757-1836) et s'empresse de restaurer l'absolutisme.  

- Le roi d'Espagne Ferdinand VII. (1784-1833) convient avec la France que 45 000 soldats des forces d'invasion déployées l'année précédente resteront en Espagne pour sa protection.

- Le 9 décembre, lors de la bataille d'Ayacucho au Pérou, les troupes du combattant sud-américain Simon Bolivar (1783-1830) battent l'armée du vice-roi espagnol, mettant ainsi fin à la domination coloniale espagnole en Amérique du Sud. 

- Ouverture de la National Gallery de Londres, fondée la même année que le British National Museum.

- Johann Christian Woyzeck (1780-1824), reconnu coupable du meurtre de sa maîtresse, est exécuté publiquement sur la place du marché de Leipzig, sa santé mentale fera l'objet d'un débat de trois ans entre tribunaux, défense et experts,  ont Georg Büchner (1813-1837) adaptera l'histoire dans son œuvre inachevée "Woyzeck". 

- Publication des Réflexions sur la puissance motrice du feu et les machines propres à développer cette puissance, de Sadi Carnot, énoncé le deuxième principe de la thermodynamique.

- Joseph Fourier (1768-1830) publie la première approche de l'effet de serre, l'atmosphère piégeant les radiations infrarouges de la Terre.

 

- Apogée du romantisme. Première exécution de la 9e Symphonie en ré mineur op.125 de Ludwig van Beethoven (1770-1827) au Kärntnertortheater de Vienne. Le final,  l'"Ode an die Freude" sur un texte de Friedrich Schiller (1759-1805). 

 

- James Hogg (1770-1835), "The Private Memoirs and Confessions of a Justified Sinner" (Les Confessions d'un fanatique)

- Giacomo Leopardi (1798-1837), début de la publication de ses Canzoni et Canti

- Giacomo Leopardi (1798-1837), "Operette morali" (Petites Pièces morales, ita)

- Johann F.Herbart (1776-1841), "Psychologie als Wissenschaft neu gegründet auf Erfahrung, Metaphysik und Mathematik" (La Psychologie comme science fondée sur l'expérience)

- Benjamin Constant (1767-1830), "De la Religion, considérée dans sa source, ses formes et son développement" 

- Madame Ancelot (1792-1875), "Un Salon de Paris (1824-1864)"

- Saint-Simon (1760-1825), "Le Nouveau Christianisme"

- Eugene Delacroix  (1798-1863), "Le Massacre de Scio", exposé au Salon de 1824, après "La Barque de Dante" exposée à celui de 1822, apportent en peinture un nouveau "frisson", un Delacroix qui va incarner malgré lui l'âme du romantisme...

- Ary Scheffer (1795-1858), "La mort de Géricault"

- Caspar David Friedrich (1774-1840), "Das Eismeer"

- John Constable (1776-1837), "La Plage de Brighton avec mineurs" (Victoria et Albert Museum, Londres)

- Louis Daguerre (1787-1851), "Ruines de Holyrood Chapel au clair de lune" (Walker Art Gallery, Liverpool)

 

- Carl Loewe (1796-1869), Ballades

- Juan Crisostomo de Arriaga (1806-1826), Quatuors à cordes

- Ludwig Van Beethoven (1770-1827), Symphonie n°9, "Hymne à la joie"

- Franz Schubert (1797-1828), en 1823 les premiers symptômes de la syphilis alors incurable se déclarent. En 1824 il fait un second séjour en Hongrie chez les Esterhazy. En 1825 il voyage  au Tyrol avec Vogl. En 1826 il achève son Quatuor en ré mineur," La Jeune fille et la mort". Le 29 mars 1827, il participera comme porteur de torche à l'enterrement de Beethoven...

 

1825

- Fin de l' "Era of good feelings" aux Etats-Unis. "L'ère des bons sentiments" est une période de l'histoire des États-Unis qui commence en 1815, à la fin de la guerre de 1812, et se termine vers 1825, lorsque les conflits politiques commencent à devenir critiques à propos de l'esclavage et du territoire. Avec la disparition du parti politique fédéraliste, les Démocrates-Républicains se sont divisés en deux groupes, les Républicains dominés par le Nord et les Démocrates dominés par le Sud, deux groupes qui s'entendent pour construire une certaine stabilité politique. Le pays est d'autre part désormais en paix avec les Britanniques et la nation se tourne vers les vastes régions de l'Ouest grâce à l'achat de la Louisiane en 1803, construit une infrastructure de communication et fonde les  grandes industries manufacturières à l'Est. En 1825, John Quincy Adams (1767-1848), 6e président des Etats-Unis (1825-1829), remporta la présidence lors d'une élection très controversée..

- Guerre d'indépendance grecque - L'armée égyptienne d'Ibrahim Pacha (1789-1848), appelée au secours de l'Empire ottoman contre la lutte pour la liberté des Grecs, débarque en Messénie avec 22 000 hommes et conquiert le Péloponnèse en quelques mois. En représailles aux attaques de la guérilla grecque, Ibrahim Pacha dévaste le pays et envoie des milliers de Grecs en esclavage en Égypte. Ces mesures répressives sont accueillies avec indignation dans toute l'Europe et conduisent finalement à l'intervention des escadrons anglais, français et russes en faveur des Grecs.

- Le tsar russe Alexandre Ier (1777-1825) meurt subitement à Taganrog. Il est remplacé sur le trône par son frère Nicolas Ier (1796-1855) qui appuie son autocratie sur l'Eglise orthodoxe. Défenseur de la légitimité monarchique, Nicolas Ier se considère comme le champion de l'ordre européen issu des traités de Vienne. En juillet 1830, il prendra nettement parti contre les journées révolutionnaires, ce qui entraîne le soulèvement de la Pologne en novembre de la même année et sa brutale remise au pas. En 1848, il se joindra à l'Autriche pour réprimer le mouvement nationaliste en Hongrie. Sous l'impulsion de Nicolas Ier, la noblesse est systématiquement écartée de l'administration et une bureaucratie nouvelle étend ses ramifications sur tous les secteurs de la vie publique, en particulier sur les paroisses et l'enseignement, tandis que les journaux et les livres sont étroitement surveillés.

- Soulèvement décembriste à St Pétersbourg puis à Tchernigov, une phalange des officiers nobles et libéraux qui, le 14 décembre 1825, veulent obtenir du nouveau tsar, Nicolas Ier, les réformes de structure indispensables dans une Russie rétrograde. Mal préparée, ce soulèvement aurait pu constituer la première révolution russe...

- L'Assemblée nationale française vote l'indemnisation des émigrés. La loi prévoit le versement de 30 millions de francs de pensions pendant cinq ans à titre d'indemnisation des nobles qui ont fui à l'étranger pendant la Révolution française. Charles X de France est couronné dans la cathédrale de Reims selon le cérémonial médiéval. 

- Après avoir assuré une compensation substantielle aux anciens propriétaires de plantations, le roi français Charles X (1757-1836) reconnaît la République d'Haïti comme un État souverain. En 1804, l'île des Caraïbes avait proclamé son indépendance vis-à-vis de la France.

- Louis Ier (1786-1868) succède à son père Maximilien Ier Joseph (1756-1825) sur le trône en tant que roi de Bavière. Sous le règne de ce monarque engagé sur le plan artistique et scientifique, Munich se transforme en une métropole artistique de conception néoclassique. 

- Le Portugal reconnaît l'indépendance du Brésil. Le 7 septembre 1822, l'ancienne colonie avait fait sécession du Portugal sous le règne de l'héritier du trône Pierre (1798-1834). 

- Le premier chemin de fer public à vapeur au monde ouvre en Grande-Bretagne sur une ligne de 39 km reliant Darlington à Stockton. La locomotive a été construite par l'ingénieur George Stephenson (1781-1848). 

- Les navigateurs français Louis Isidore Duperrey (1786-1865) et Jules Sébastien César Dumont d'Urville (1790-1842) reviennent à Toulon après des expéditions dans les mers du Sud commencées en 1822.

- Étude du Venezuela, de la Colombie et du Pérou par le naturaliste Jean-Baptiste Boussingault (1802-1887).

- Alexander von Humboldt (1769-1859) parcourt en 1829 la Dzoungarie et l'Altaï, en multipliant les observations scientifiques. Il commencera par la suite la rédaction d'une synthèse de ses travaux et des connaissances scientifiques de son temps, "Cosmos, essai d'une description physique du monde" dont le premier volume paraîtra en 1845.

 

- L'ère industrielle ouvre la voie au socialisme utopique avec Robert Owen (1771-1858), Saint-Simon (1760-1825), Charles Fourier (1772-1837).

- Théodore Jouffroy (1796-1842), "Comment les dogmes finissent"

- De La Mennais (1782-1854), "De la religion considérée dans ses rapports avec l'ordre politique et civil" 

- Stendhal (1783-1842), "Racine et Shakespeare" (1823-1825)

- Auguste Comte (1798-1857), "Considérations philosophiques sur les sciences et les savants"

- Georges Cuvier (1769-1832), "Discours sur les révolutions de la surface du globe, et sur les changements qu'elles ont produits dans le règne animal".

- Robert Dale Owen (1801-1877), "Esquisse du système d'éducation suivi dans les écoles de New-Lanark…" 

- Sakai Hôitsu (1761-1828), "Herbes d'automne" (Seattle Art Museum, Seattle)

- Samuel Palmer (1805-1881), "Le Repos de la Sainte-Famille" (Ashmolean Museum, Oxford)

- François Gérard (1770-1837), Sacre de Charles X à Reims 

 

- La mode est au théâtre lyrique à Paris - Durant la première moitié du XIXe siècle, le paysage musical se modifie lentement. L`opéra-comique et le ballet répondent à un besoin de détente, de fantaisie après les tensions des époques révolutionnaire et napoléonienne. François Adrien Boieldieu (1775-1834) inaugure le genre avec "La Dame blanche" (1825), oeuvre jouée 150 fois de suite. Daniel François Esprit Auber (1782-1871) obtient une incroyable renommée avec "La Muette de Portici" (1828), comédie romanesque à mi-chemin entre l'opéra et l'opéra-comique. L'opéra comique "Le Voyage à Reims ou L'Hôtel du Lys d'Or" du compositeur italien Gioacchino Antonio Rossini (1792-1868) est créé au Théâtre Italien de Paris en présence du roi de France. Rossini avait composé l'opéra pour marquer le couronnement de Charles X à Reims le 29 mai 1825. 

- Félix Mendelssohn (1809-1847) sera admiré pour la clarté et la légèreté du toucher. Il compose successivement "Romances sans paroles" (1828-1845) et "Le Songe d'une nuit d'été", une des oeuvres les plus populaires.

 

- Franz Schubert (1797-1828), Sonate pour piano en ré majeur - Quatuor à cordes en sol majeur


1826

- Guerre d'indépendance grecque - Dans le contexte de la lutte pour la liberté de la Grèce, qui dure depuis 1821, la Russie et la Grande-Bretagne concluent un accord à Saint-Pétersbourg qui prévoit la création d'un État grec indépendant sous suzeraineté ottomane. La France adhère à ce "protocole de Petersbourg" en juillet 1827.

- À Valence, en Espagne, l'ancien soldat et enseignant Cayetano Ripoll (1778-1826) est exécuté pour blasphème. Ripoll est la dernière victime de l'Inquisition espagnole, établie en 1481.

- Des lanternes à gaz sont installées pour l'éclairage public sur le boulevard Unter den Linden à Berlin, pour la première fois en Allemagne. 

 

- Alfred de Vigny (1797-1863), "Poèmes antiques et modernes"
- James F.Cooper (1789-1851), "The Last of the Mohicans" (Le dernier des Mohicans)
- Joseph von Eichendorff (1788-1857), "Aus dem Leben eines Taugenichts" (Scènes de la vie d'un propre-à-rien)
- Wilhelm Hauff (1802-1827), "Lichtenstein"

- Mariano José de Larra (1809-1837), , "El duende satirico del dia"

- Auguste Comte (1798-1857), "Considérations sur le pouvoir spirituel"
- Victor Cousin (1792-1867), "Fragments philosophiques"
- Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826), "Physiologie du goût"

 

- J.M.W. Turner (1775-1851), "Scène fluviale avec bateau à vapeur" (Tate Collection, Londres)


1827

- Nicéphore Niépce (1765-1833), le véritable inventeur de la photographie,  prend la première photographie après avoir longtemps cherché un  fixatif d'image.

- Guerre d'indépendance grecque - La victoire des flottes alliées à Navarin contre la marine ottomane donne à la Grèce son indépendance. Les Grecs élisent le comte Ionnais Kapodistrias (1776-1831) comme régent ; il entre en fonction le 18 janvier 1828. Traité de Londres pour la pacification de la Grèce signé le 6 juillet 1827 par les représentants du Royaume-Uni, de la France et de la Russie. L'Autriche et la Prusse, invités aux négociations, refusèrent d'y participer.

- La Chambre des pairs française (Cour suprême) rejette la loi restrictive sur la presse adoptée par le gouvernement de Jean-Baptiste de Villèle (1773-1854).  

- Le président Simon Bolivar (1783-1830) de la Grande Colombie est élu président à vie au Pérou. L'objectif de Bolivar est d'unir l'État sud-américain à la Grande Colombie.

- Le compositeur allemand Ludwig van Beethoven (1770-1827) meurt à Vienne.

- Ampère publie "Sur la théorie mathématique des phénomènes électrodynamiques uniquement déduite de l'expérience", qui crée la théorie de l'électrodynamique et le vocabulaire de l'électricité.

- Georg Simon Ohm  (1789-1854) établit la loi fondamentale du courant électrique et définit la résistance. La loi d'Ohm exprime que la tension électrique (U) appliquée aux extrémités d'un conducteur est proportionnelle à l'intensité (I) du courant qui traverse ce conducteur. Ce coefficient de proportionnalité définit la résistance (R) du conducteur. 

 

- Victor Hugo (1802-1885), "Préface de Cromwell" - Manifeste que, au moment de se jeter dans la bataille pour le drame romantique, Victor Hugo (1802-1885) publia en tête de son drame Cromwell, revendiquant liberté et proscrivant les unités classiques de temps et de lieu..
-  Thomas de Quincey (1785-1859), "Murder Considered as One of the Fine Arts" ((De l'Assassinat considéré comme un des Beaux-Arts)
- Allessandro Manzoni (1785-1873), "I Promessi Sposi" (Les Fiancés)

- James Fenimore Cooper (1789-1851), "The Prairie"
- Heinrich Heine (1797-1856), "Buch der Lieder" (Le Livre des Chants)
- Louis de Bonald (1753-1840), "Les Démonstrations du principe constitutif des sociétés"

- Maurice Bedel (1883-1954), "Jérôme 60° Latitude nord"

- Le Salon de 1827 marque l'apothéose du romantisme et porte à son comble la polémique à propos de l'esthétisme. Au raffinement exacerbé d'un François Gérard s'opposent la violence et l'érotisme de "la Mort de Sardanapale" (1827, Musée du Louvre) d'Eugène Delacroix (1798-1863)..

- Ingres (1780-1867), "Homère défié" (Musée du Louvre, Paris)

- Richard Parkes Bonington (1802-1828), Scène sur la Côte picarde - Monument au Colleone

- Camille Corot (1796-1875), Le Pont de Narni

- Franz Seraph Stimbrand (1788-1882), "Portrait de Jeune Femme" (Collection particulière)

 

- Franz Schubert (1797-1828), le sombre "Voyage d'hiver" écrit alors que Beethoven se mourrait à Vienne, et l'achèvement de la Symphonie n°9 dite Grande...

- Vincenzo Bellini (1801-1835), "Le Pirate", opéra et début de la renommée de Bellini


1828

- Mise en service de la première ligne de chemin de fer en France (18 km entre Saint-Étienne et Andrézieux). 

- L'ancien maréchal britannique Arthur Wellesley, duc de Wellington (1769-1852), qui a vaincu Napoléon (1769-1821) à la bataille de Waterloo en 1815, devient le nouveau Premier ministre britannique. 

- La Bavière et le Württemberg s'associent pour former la première union douanière d'Allemagne. Le Royaume de Prusse et le Grand-Duché de Hesse-Darmstadt s'unissent pour former l'Union douanière prussienne-hessoise.

- Pierre Ier (1798-1834), empereur du Brésil, qui cède en 1826 le trône du Portugal à sa fille mineure Marie II (1819-1856). (1819-1856), nomme son frère Michel (1802-1866) régent du Portugal. En tant que roi Michel Ier, il abolit la constitution libérale et entame une persécution rigoureuse des personnes à l'esprit libéral. 

- René Caillié (1799-1838) entre à Tombouctou (Journal d'un voyage à Tombouctou et à Djenné dans l'Afrique centrale, Paris, 1830) .

 - Friedrich Wöhler (1800-1882) synthétise le premier produit organique naturel, l'urée.

  

- Paul Royer‑Collard (1763‑1843), "Fragments"
- Sainte-Beuve (1804-1869), "Tableau historique et critique de la poésie française et du théâtre français"
- Victor Hugo (1802-1885), "Odes et Ballades"

- Alexandre Sergueïevitch Pouchkine (1799-1837), "Poltava", poème

- Emile Deschamps (1791-1871), "Etudes françaises et étrangères"

- Friedrich Overbeck (1789-1869), Germania et Italia
- David Wilkie (1785-1841), George IV reçu par les nobles et le peuple écossais à Holyrood, 15 août 1822
- Daniel Auber (1782-1871), La Muette de Portici

 

- Nicccolo Paganini (1782-1840) donne quatorze concerts à Vienne

- Franz Schubert (1797-1828), Symphonie n°9, "La Grande" - Quintette à cordes en ut majeur - Sonate pour piano en ut mineur - Sonate pour piano en la majeur

- Première représentation de l'opéra "Le Silencieux de Portici" à Paris, le compositeur Daniel François Esprit Auber (1782-1871) établit le genre du Grand Opéra, qui combine des éléments d'opéra sérieux et d'opéra comique et inclut le ballet. 

 


1829

-  Andrew Jackson (1767-1845), 7e président des Etats-Unis (1825-1837), est le premier président démocrate, mais son mandat est terni par la déportation des Amérindiens à l'ouest du Mississippi et par l'esclavage des Noirs.

- Essor du capitalisme libéral aux Etats-Unis sous la présidence d'Andrew Jackson, début du "spoil system"; son homme de confiance, Van Buren, lui succède en 1836.

- Traité d'Andrinople  le 14 septembre 1829 qui met fin à la guerre entre l'Empire ottoman et la Russie commencé en 1828 et suscitée par l'insurrection grecque. La Russie prend le contrôle de la rive orientale de la mer Noire.

- Le Parlement britannique décrète l'émancipation des catholiques. Pour la première fois depuis 1673, ils ont accès à toutes les fonctions publiques et politiques en Irlande et en Angleterre.

- Alexis de Tocqueville visite l'Amérique avec son ami Gustave de Beaumont.

- Première représentation de la tragédie "Faust" de Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832) au Théâtre royal de Saxe à Dresde.

- Sir Robert Peel crée la première police professionnelle à Londres.

 

- Honoré de Balzac (1799-1850), "Les Chouans"

- Victor Hugo (1802-1885), "Les Orientales"

- William Bart Hamilton (1788-1856), "The Philosophy of Unconditioned"

- Prosper Mérimée (1803-1870), "Chroniques du règne de Charles IX"

- Stendhal (Henry Beyle, 1783-1842), "Promenades dans Rome"

- Christian Dietrich Grabbe (1801-1836), Don Juan und Faust, tragödie

- Charles Fourier (1772-1837), "Le Nouveau Monde industriel et sociétaire"

- John Constable, "Hadleigh Castle" (Yale Center for British Art, New Haven)

- William Etty (1787–1849), "Benaiah" (York Art Gallery)

- Joseph Mallord William Turner, "Ulysses Deriding Polyphemus" (National Gallery-, London)

 

- Première exécution de la Passion selon saint Matthieu de Johann Sebastian Bach (1685-1750) à la Singakademie de Berlin par le chef d'orchestre et compositeur Felix Mendelssohn-Bartholdy (1809-1847). La Passion selon saint Matthieu, qui n'avait pas été jouée depuis la mort de Bach en 1750, marque le début d'une renaissance de Bach.

- Dans la salle de concert du Schauspielhaus de Berlin, le virtuose italien du violon Niccolò Paganini (1782-1840) enchante le public.

- Frédéric Chopin (1810-1849) est apprécié pour ses nuances délicates et son legato (jeu consistant à lier les notes de sorte que l'auditeur n'entende pas d'interruption dans le discours musical) : Nocturnes (1829-1847), Concertos pour piano (1829-1830), le n°2 était destiné à lancer  sa carrière de virtuose, Valses ...

- Début de l'opéra romantique avec Gioacchino Rossini (1792-1868), "Guillaume Tell", mais le dernier opéra qu'il composa et qui surprit le public par son style pathétique et une ouverture qui ressemble à une véritable petite symphonie...

 


1830

- Guerre de l'indépendance grecque (1821-1830). En 1826, l’Angleterre et la Russie interviennent avant d’être rejointes en 1827 par la France. Les puissances occidentales proposent un règlement franco-anglo-russe le 6 juillet 1827 selon lequel le sultan reste suzerain d'une Grèce autonome. Devant son refus, la flotte franco-anglaise anéantit la flotte turco-égyptienne à Navarin (20 octobre). Le 14 septembre, par le traité d'Andrinople, les Turcs acceptent l'indépendance d'une Grèce vassale. En 1830, l’indépendance grecque est reconnue. Mais les révolutions européennes de 1830 vont modifier l'équilibre des puissances à l'oeuvre depuis le Congrès de Vienne...

- La France, la Russie et la Grande-Bretagne signent le protocole de Londres reconnaissant la Grèce comme une monarchie héréditaire indépendante (1827). Les futures frontières de la Grèce ont été déterminées à l'avance. Les trois puissances signataires désignent le prince Otto de Bavière (1815-1867) comme roi de Grèce. Traité de Constantinople (1832).

- Occupation d'Alger sous le gouvernement Polignac : dès 1830, la conquête de l'Algérie est accompagnée d'une colonisation de peuplement forcée par la nécessité de ravitailler en vivres les forces militaires grandissantes, les militaires français deviennent des colons en s'installant et aménageant le territoire conquis - Prise d'Alger, le 5 juillet 1830, par les troupes françaises, commandées par Louis Auguste Victor de Ghaisne, comte de Bourmont. 

- La littérature se teinte de politique (1830-1850) : Hugo, Lamartine.

- Journées des Trois Glorieuses et abdication de l'ultraroyaliste Charles X.

- La monarchie de juillet (1830-1848) : Louis-Philippe (1830-1848), porté par la bourgeoisie libérale, la France est transformée en une monarchie parlementaire. L'agitation s'étend à d'autres pays européens. Soulèvement de l'opposition catholique aux Pays-Bas, un congrès national déclare l'indépendance de la Belgique. Les cinq grandes puissances européennes, la France, la Grande-Bretagne, la Russie, l'Autriche et la Prusse, reconnaissent le nouvel État dans les mois qui suivent. - (Lecture à l'hôtel de ville de Paris de la déclaration des députés et de la proclamation du duc d'Orléans, lieutenant général du royaume (31 juillet 1830), François Gérard (1770–1837), 1836, Musée de l'Histoire de France, Versailles) - (Louis-Philippe prêtant serment devant les Chambres, le 9 août 1830 d'Ary Scheffer, musée Carnavalet)

- Révolte, contre le roi des Pays-Bas Guillaume Ier, de plusieurs provinces du Sud du royaume, qui mènera à la scission du royaume et à l'indépendance de la Belgique proclamée par le gouvernement provisoire de Belgique le 4 octobre 1830 (Épisode des journées de septembre 1830, Louis de Potter embrassant le drapeau belge, Gustave Wappers (1834), musées royaux des Beaux-Arts de Belgique).

- Mort du roi d'Angleterre, d'Irlande et de Hanovre. Son frère Guillaume IV (1765-1837) lui succède. Conservateurs et libéraux apparaissent sous Guillaume IV (1830-1837).

- En Grande-Bretagne, la première ligne de chemin de fer à vapeur pour le transport de passagers entre deux grandes villes est ouverte entre Manchester et Liverpool.

- Joseph Smith Jr (1805-1844) fonde le Mormonisme.

- Naissance du roman-feuilleton dans les années 1830-1840.

- Agostono Bassi (1773-1856) développe la théorie microbienne : infections et maladies sont causées par des micro-organismes.

 

- Auguste Comte (1798-1857) fonde le "positivisme" (Cours de philosophie positive, 1830-1842) : "par la nature même de l'esprit humain, chaque branche de nos connaissances est nécessairement assujettie à passer par trois stades théoriques".

 

- Première d'Hernani à la Comédie française, qui ouvre la révolution romantique et bouleverse les conventions classiques du théâtre

 

- Alphonse de Lamartine (1790-1869), "Harmonies poétiques et religieuses"

- Stendhal (1783-1842), "Le Rouge et le Noir"

- Honoré de Balzac (1799-1850), "Gobseck"

- Adelbert von Chamisso (1781-1838), "Frauenliebe und -lebenFrauenliebe und -leben"

- Christian Dietrich Grabbe (1801-1836), "Etwas über den Briefwechsel zwischen Schiller und Goethe"

- Alexandre Pouchkine (1799-1837), "Le Convive de Pierre"

- José Joaquin Fernandez de Lizardi (1776-1827), "El Periquillo Sarniento" (Mex)

- Francisco Martinez de la Rosa, "Aben Humeya", "La conjuracion de Venecia"

- Henrik Wergeland (1808-1845), "La Création, l'Homme et le Messie"

- Eugène Delacroix (1798-1863), La Liberté guidant le peuple (Musée du Louvre, Paris)

- Ary Scheffer (1795-1858), Lénore, "Les morts vont vite"

- Camille Corot (1796-1875), La Cathédrale de Chartres

- Friedrich von Amerling (1803-1877), L'Assoupie

- Paul Delaroche (1797-1856), Les Dernières Heures du cardinal Mazarin

- Wilhelm von Schadow (1789-1862), Portrait de Felix Schadow 

- Hokusai (1760-1849), "Sous la vague au large de Kanagawa" (La Grande Vague)

 

- Hector Berlioz (1803-1869) annonce le renouveau d'un art mis en sommeil par la Révolution. Avec son imagination mélodique débordante, sa science exceptionnelle de l'orchestre qu'il fait renaître, Berlioz est considéré comme le grand rénovateur de la musique française du XIXe siècle. En 1830, il donne à jouer sa "Symphonie fantastique", une œuvre inspirée, libre, brillante qui enthousiasme le public et qui est considérée comme la première symphonie de la musique française. Son Requiem (1837) remportera un énorme succès. 

- Gaetano Donizetti (1797-1848), "Anne Boleyn" - "L'Elixir d'amour", opéras

- Felix Mendelssohn (1809-1847), Les Hébrides, "La grotte de Fingal"

- Frédéric Chopin (1810-1849),"Etudes" (1830-1837), 24 Etudes qui sont devenues le bréviaire du pianiste quotidien et qui sait allier technique et inspiration. L'Etude n°3 opus 10 en mi majeur, le romantisme à l'état pur, l'Etude n°4 opus 10 en ut dièse mineur, plus proche de Bach, une toccata impétueuse qui développe l'égalité des doigts des deux mains...


1831

- 1831-1832 -  Écrasement des insurrections libérales en Europe : France, Belgique, Pologne, Grèce, Italie, Allemagne...

- Indépendance de la Belgique sous Léopold Ier, qui devient une "monarchie républicaine". 

- Giuseppe Mazzini (1805-1872) fonde la "Jeune Italie", pour le grand inspirateur du patriotisme italien et de l'unification, les hommes de son temps n'ont pas créer un monde nouveau, mais se consacrer à améliorer celui qui existe. L'humanité n'est pas un cosmopolitisme fractionné en individus, qui revendiquent leurs droits, mais un tout, voulu par Dieu, unissant les peuples dans la conscience d'une origine et d'un devenir communs. Et c'est le peuple qui se libérera des monarchies et du joug étranger...

- Au cours des troubles en Hesse électorale déclenchés par la Révolution de Juillet à Paris en 1830, le prince électeur Wilhelm II (1777-1847) met en place la "constitution la plus libérale d'Europe". - Après les émeutes de Dresde et de Leipzig déclenchées par la révolution de juillet à Paris, le roi Anton de Saxe (1755-1836) publie la première constitution du royaume de Saxe.

- Apparition du terme "socialisme" dans un article de l'hebdomadaire le Semeur, popularisé ensuite par Pierre Leroux.

- Le choléra se propage via Moscou jusqu'en Prusse. L'épidémie est née en Inde, où elle s'était déclarée en 1829, et s'est propagée à partir de là par les routes commerciales, d'abord vers la Russie. Il est apparu pour la première fois à Moscou en septembre 1830. Dans le sillage de l'armée russe, qui est intervenue dans la Pologne du Congrès à la suite de l'insurrection polonaise de novembre 1830, la maladie s'est répandue davantage en Europe.

- Le philosophe Georg Wilhelm Friedrich Hegel (1770-1831) meurt du choléra à Berlin.

- En France, la première locomotive à vapeur (Seguin) circule sur la ligne Saint-Etienne-Lyon.

- Michael Faraday (1791-1867) pionnier de l'électromagnétisme, invente la dynamo 

- Le Beagle quitte Davenport (Angleterre) pour explorer les côtes de l'Amérique du Sud et les îles du Pacifique : à son bord, Charles Darwin va pouvoir élaborer sa théorie de l'évolution 

- George Opdyke (1805-1880) développe l'idée du "prêt-à-porter" 

- Sur la théorie des nombres d'Evariste Galois (1811-1832).

 

- Développement de l' "Hégélianisme" après la mort de Georg Wilhelm Friedrich Hegel (1770-1831) qui replace la pensée dans son contexte historique et étudie la nature transcendantale de la réalité.

 

- Stendhal (1783-1842), "Le Rouge et le Noir" 
- Honoré de Balzac (1799-1850), "La Peau de chagrin"
- Victor Hugo (1802-1885), "Les Feuilles d’automne"
- Victor Hugo (1802-1885), "Notre-Dame de Paris"
- Jules Michelet (1798-1874), "Histoire de France" (1831-1855)

- Ferdinand Georg Waldmüller (1793-1865), "Vieux Ormes dans le Prater" (Kunsthalle, Hambourg)

 

- Vincenzo Bellini (1801-1835), "La Somnambule", "Norma", "Les Puritains" (1835), sa dernière oeuvre et la mieux composée du point de vue instrumental (le finale du premier acte). Utilisant le bel canto, exploitant la longue phrase modulée à la limite de la respiration, Vincenzo Bellini le chant à son apothéose et lui donne son expression lyrique et tragique. La célèbre cavatine "Casta diva" dans "Norma" est un parfait exemple de l'ampleur de son écriture.

- Giacomo Meyerbeer (1791-1864), compositeur allemand établi à Paris en 1826, réalise un savant mélange des genres allemand, italien et français dans ses œuvres : Robert le Diable (1831), les Huguenots (1836).


1832

- Première démocratisation du système censitaire en Angleterre. La Chambre des communes approuve le projet de loi sur la réforme parlementaire. La réforme renouvelle la division des circonscriptions et augmente légèrement le nombre d'électeurs éligibles.

- 27-30 mai,  20 000 à 30 000 personnes venues des États allemands, de Pologne, de France et de Grande-Bretagne se rassemblent au château de Hambach, près de Neustadt an der Weinstrasse (Palatinat). Cette "Nationalfest der Deutschen", également appelée "fête de Hambach", est réclamée par les membres de l'association de presse de Neustadt, dont le but est "la restauration de l'unité nationale allemande sous une constitution républicaine démocratique". 

- En juillet, le Parlement allemand de Francfort restreint sévèrement la liberté de la presse en renforçant les mesures de censure. La liberté d'association et de réunion est totalement supprimée par la loi. En outre, l'Assemblée fédérale allemande décide que la "loi sur la presse de Baden" n'est pas compatible avec la législation fédérale. Le grand duc Léopold de Bade (1790-1865) est alors contraint de révoquer la loi libérale sur la presse.

- Agitation dans les quartiers populaires de Paris, frappés par l'épidémie de choléra. 

- Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832) meurt à Weimar. 

- La phrénologie de F.J .Gall (1758-1828) gagne les Etats-Unis.

- Charles Lyell (1797-1879) ouvre la voie à la géologie moderne.

  

- Défense du citoyen Louis-Auguste Blanqui devant la cour d'Assise

- Alfred de Vigny (1797-1863), "Poèmes antiques et modernes"

- George Sand (1804-1876), "Indiana"

- Silvio Pellico (1789-1854), "Mes Prisons"

- Giacomo Leopardi (1798-1837), "Amour et mort"

- Alfred Tennyson (1809-1892), "The Lady of Shalott "

- Mariano José de Larra (1809-1837), "El pobrecito hablador, revista satirica de costumbres"

- Nicolas Gogol (1809-1852), "Les Nouvelles de Saint-Pétersbourg" (Peterburgskie Povesti)

- Georg W.F. Hegel (1770-1831), "Vorlesungen über die Aesthetik" (Esthétique, Leçons professées à l'université de Berlin)

- Georg W.F. Hegel (1770-1831), "Vorlesungen über die Philosophie der Religion" (Leçons sur la philosophie de la religion)

- Nikolaus Lenau (1802-1850), "Schilflieder"

- Charles Fourier (1772-1837), "La Réforme industrielle ou le Phalanstère"

- Eugène Sue (1804-1857), "La Salamandre"

- Charles Nodier (1780-1844), "La Fée aux Miettes"

- Delacroix découvre la magnificence de la lumière et de la couleur au Maroc et en Algérie - 

- Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780 - 1867), Louis-François Bertin

- John Constable (1776 -1837), The Opening of Waterloo Bridge

 

- Premier concert de Frédéric Chopin (1810-1849) à Paris, qui rencontre Mendessohn et Berlioz.


1833

- Le roi Otto Ier (1815-1867), originaire de Bavière, arrive dans son royaume de Grèce. Parce qu'il n'a que 17 ans, un Conseil de régence, composé de fonctionnaires bavarois, s'occupe initialement des affaires officielles.

- A l'instigation de la Prusse, l'Union douanière prusso-hessoise, l'Union commerciale de l'Allemagne centrale et l'Union douanière de l'Allemagne du Sud s'unissent pour former l'Union douanière allemande. Progressivement, tous les États allemands rejoignent l'union douanière, les deux derniers, Brême et Hambourg, en 1888. L'objectif de l'association est de créer une plus grande unité économique en Allemagne en réduisant les droits de douane interétatiques et en créant des frontières douanières extérieures communes. 

- "Frankfurter Wachensturm" - Des étudiants et des artisans tentent de déclencher une révolution générale allemande à Francfort-sur-le-Main, le siège du Parlement allemand.

- Tentative du parlement anglais de limiter les aspects les plus néfastes du capitalisme, notamment sur l'emploi des enfants.

 - Loi Guizot généralisant en France l'enseignement primaire.

 -  Une loi interdisant l'esclavage dans tout l'Empire britannique entre en vigueur en Grande-Bretagne.

 - Chute du régime despotique de Ferdinand VII en Espagne : régence de Maria Cristina (1833-1843), début de la Première guerre carliste.

 

 

- Alfred de Musset (1810-1857), "Les Caprices de Marianne"

- Heinrich Heine (1797-1856), "Zur Geschichte der neueren schönen Literatur in Deutschland"

- Alexandre Pouchkine (1799-1837), "Eugène Onéguine" (Evgenii Onegin, 1825-1833)

- Honoré de Balzac (1799-1850), "Eugénie Grandet"

- Honoré de Balzac (1799-1850), "L'Illustre Gaudissart"

- Pétrus Borel (1809-1859), "Champavert ou les Contes immoraux"

- George Sand (1804-1876), "Lélia"

- Théophile Gautier (1811-1872), "Les Jeunes-France"

- Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859), "Les Pleurs" (poèmes)

- Juliusz Slowacki (1809-1849), "L'heure des pensées" (Godzina myśli)

- Carl Blechen, Drei Fischer am Golf von Neapel anagoria

- Carl Blechen, Bridge of the devil

- Théodore Rousseau, Etude de troncs d'arbres

- Le maitre de l'estampe japonaise. Katsushika Hokusai (1760-1849) peint entre 1826-1833 ses "Trente-Six Vues du mont Fuji".


1834

- L'étudiant et futur écrivain Georg Büchner (1813-1837) fonde avec d'autres étudiants la "Société pour les droits de l'homme" (die „Gesellschaft für Menschenrechte") à Giessen. 

- Incendie du palais de Westminster à Londres.

 - soulèvements en France contre la limitation du droit d'association et lois contre la liberté de la presse - Une révolte des tisserands éclate à Lyon, qui est réprimée dans le sang par les unités militaires françaises dans les jours qui suivent. Les insurgés protestent contre la nouvelle loi qui interdit les syndicats de travailleurs. - Armand Barbès (1809-1870), meneur de la nuit d'émeutes du 15 avril 1834 - "Le massacre de la rue Transnonain" (14 avril 1834), vu par Honoré Daumier...

- création de l'Université de Kiev 

- Ernst Weber (1795-1878) et Gustav Fechner (1801-1887) ouvrent la voie à la psychophysique en montrant que l'ampleur d'une sensation est proportionnelle à l'intensité du stimulus qui l'a produite (le seuil différentiel)

 

- Alexandre Pouchkine (1799-1837), "La Dame de pique"

- Alfred de Musset (1810-1857), "Lorenzaccio" 

- Alfred de Musset (1810-1857), "On ne badine pas avec l’amour"

- Franz Grillparzer (1791-1872), "Der Traum ein Leben"

- Johan Sebastian Welhaven (1807-1873), "L'aube de la Norvège"

- Johann G.Fichte (1762-1814), "Die Wissenschaftslehre" (La Théorie de la science)

- Félicité Robert de Lamennais (1782-1854), "Paroles d'un croyant"

- Karl von Clausewitz (1780-1831), "Vom Kriege" (De la Guerre)

- Adam Mickiewicz (1798-1855), "Pan Tadeusz"

- Edward Bulwer-Lytton (1803-1873), "The Last Days of Pompeii"

- Mariano José de Larra (1809-1837), "El Doncel de Enrique el Doliente"

- Paul de Kock (1794-1871), "La Pucelle de Belleville"

- Angel de Saavedra (1791-1865), "El moro exposito"

- Paul Delaroche (1797-1856), Le Supplice de Jane Grey

- Louis Boulanger (1806-1867), L'Assassinat du duc d'Orléans

- Eugène Delacroix (1798-1863), Femmes d'Alger dans leur appartement (musée du Louvre, Paris)

- Honoré Daumier (1808-1879), La Rue Transnonain

- Joseph Mallord William Turner (1775 -1851), The Burning of the Houses of Lords and Commons, 16th October 1834 (Musée des Beaux Arts, Philadelphie)

- Caspar David Friedrich (1774*1840), "Les Âges de la vie" (Museum der Bildenden Künste, Leipzig)

 

 

- Hector Berlioz (1803-1869), Harold en Italie

- William Sterndale Bennett (1816-1875), Piano concerto no. 1 


1835

- Les derniers remous provoqués en Europe par la révolution parisienne de juillet vont s'apaiser, pour un temps, le mouvement libéral paraît définitivement enrayé...

- Début du "Grand Trek", fondateur de l'identité boer (1835-1840), conséquence de l'installation des Britanniques en Afrique du Sud (Le Cap devient britannique en 1814) et de l'abolition de l'esclavage dans les colonies britanniques en 1833, les Boers, descendants des colons néerlandais venus s'installer aux XVIIe et XVIIIe siècles dans le sud du continent africain, refusent l'autorité des Britanniques et décident de migrer vers le nord, une migration sur 2 000 kilomètres...

- Le dernier empereur du Saint Empire romain germanique, François II (1768-1835) meurt à Vienne. Son fils Ferdinand Ier lui succède sur le trône d'Autriche.(1793-1875) mais, dans l'incapacité de gouverner, c'est le chancelier Metternich (1773-1859) qui devient, de 1835 à 1848, le véritable souverain de l'Autriche.

- James Cowles Prichard (1786-1848) invente le terme de "folie morale" pour expliquer des déviances sociales (Sur l’application des recherches philologiques et physiques à l’histoire de l’espèce humaine, 1832, 

- Émile de Girardin (1806-1881) crée" La Presse", premier journal à grande diffusion à un prix très modeste, l'ancêtre des grands quotidiens à bon marché avec Le "Siècle", un journal plutôt conservateur qui recourt à la publicité et à l'insertion de romans-feuilletons. La révolution vient de ce que Girardin oppose à des journaux de parti, réservés à un petit nombre de lecteurs, la conception toute neuve d'une presse à deux sous destinée au grand public. Ses orientations politiques changeront au gré de l'évolution de l'opinion publique. 

- Joseph Fieschi (1790-1836) fait éclater le 28  juillet 1835 une «machine infernale» alors que le roi et sa suite se rendaient à la Bastille pour célébrer l'anniversaire de la révolution de juillet 1830. L'attentat fait 18 victimes. Il sera exécuté à Paris le 19 février 1836. Plusieurs lois contre l'opposition républicaine sont promulguées, les  "lois de septembre" restreignant la liberté de la presse.  Le 25 juin 1836, un militant républicain, Louis Alibaud, utilisera une canne-fusil pour tirer sur le Louis-Philippe sa sortie des Tuileries, il sera guillotiné en juillet.. Cette même année sont inaugurés à Paris l'Arc de triomphe, sur la place d'Étoile, et l'obélisque de Louxor, sur la place de la Concorde, après un voyage de deux années...

- Interdiction de la caricature politique : la loi du 9 septembre 1835 établit la censure pour les dessins, gravures et lithographies d’ordre politique, et sera strictement appliquée jusqu’en 1868. Charles Philippon (1806-1862) sera condamné pour la série bien connue de métamorphoses du visage de Louis Philippe en poire, parue dans Charivari en 1834, cheminement graphique qui est devenu le symbole de l'art caricatural. L'extrême tension qui existe entre forces républicaines, monarchistes et bonapartistes, après la révolution de 1830, favorise l'éclosion du genre qui se nourrit de la différenciation entre classes sociales, du ridicule et des travers de la société, mais aussi des transformations profondes qui affectent progressivement la société. La bourgeoisie montante, éprise de progrès technique, et qui pourtant s'identifie politiquement au pouvoir royal, à l'inertie d'un roi bourgeois Louis-Philippe, est la cible d'un art qui inspirera une génération de grands caricaturistes, Honoré Daumier (1808-1879), Grandville (1803-1847), Édouard Traviès (1809-1866?), Amédée de Noé dit Cham (1818-1879), Henry Bonaventure Monnier (1799-1877), Paul Gavarni (1804-1866)....

 

- Alfred de Vigny (1797-1863), "Servitude et grandeur militaire" - "Chatterton"

- Victor Hugo (1802-1885), "Les Chants du crépuscule"

- Alfred de Musset (1810-1857), "La Nuit de mai", "La nuit de décembre"

- Théophile Gautier (1811-1872), "Mademoiselle de Maupin"

- Honoré de Balzac (1799-1850), "Le Père Goriot"

- Alexis de Tocqueville (1805-1859), "La Démocratie en Amérique" (1835, 1840)

- David Strauss (1808-1874), "La vie de Jésus" (Das Leben Jesu kritisch bearbeitet)

- Bettina von Arnim (1785-1859), "Goethes Briefwechsel mit einem Kinde"

- Elias Lönnrot (1802-1884), "Kalevala" (1835-1836) - "Kanteletar" (1840)

- Karl Gutzkow (1811-1878), "Wally die Zweiflerin"

- Georg Büchner (1813-1837), "Dantons Tod" (La Mort de Danton)

- Heinrich Heine (1797-1856), "Zur Geschichte der Religion und Philosophie in Deutschland

- Angel de Saavedra y Ramfrez (1791-1865), "Don Alvaro o la fuerza del sino"

- Mélanie Waldor (1796-1871), "Poésies du coeur"

- Hans Christian Andersen (1805-1875) publie ses premiers Contes

- Adolphe Quételet (1796-1874), "Essai de physique sociale"

- Henry Fox Talbot (1800-1877) réalise son premier négatif, "Latticed Window in Lacock Abbey"

- Joseph Mallord William Turner (1775-1851), L'incendie du Parlement, 16 octobre 1834 (Philadelphia Museum of Art, Philadelphie)

- Ary Scheffer (1795-1858), Les ombres de Paolo et Francesca apparaissent à Dante et à Virgile (The Wallace Collection, London)

- Friedrich von Amerling (1803-1887), Girl in Yellow Hat (Kunsthistorisches Museum, Vienna)

- Théodore Rousseau (1812 - 1867), An Old Chapel in a Valley

- Francesco Paolo Hayez (1791-1881), Ruth

- Caspar David Friedrich (1774 - 1840), Sunset with ''Brothers'' 

- John Glover (1767-1849), "Une vue de la maison et du jardin de l'artiste à Mill Plains à la Terre de Vandiemen" (Galerie d'Art d'Australie du Sud, Adelaïde)

 

 

- Gaetano Donizetti (1797-1848) s'appuie sur des livrets aux dénouements souvent violents, dramatisant le bel canto et minimisant le rôle de l'orchestre. Il est l'auteur de 70 opéras, parmi lesquels "Lucie de Lammermoor", "L'Êlixir d 'amour"..

- Robert Schumann (1810-1856), "Carnaval", "Sonate pour piano n°1" - Schumann est l'équivalent musical du romantisme littéraire allemand. ll s'inspire des œuvres de Goethe, de Byron, de Heine pour ses compositions. Sa musique a deux facettes, tendre ou impulsive, et il ainsi assume complètement l'insatisfaction romantique.

- Frédéric Chopin (1810-1849),"Ballades" (1835-1843), c'est le type même du grand compositeur romantique, ses pièces nombreuses et courtes révèlent un artiste

émotif, à la sensibilité à fleur de peau.

 

 

1836

- Influencé par Balzac, le terme de Réalisme apparaît dans la Chronique de Paris, sous la plume de Gustave Planche (1808-1857) qui règne sur la conservatrice la Revue des Deux Mondes et pourfend les romantiques de tous bords (Hugo, Musset, Balzac) et de l'idée même de démocratique.

- Le général Bugeaud est envoyé en Algérie (6 juin 1836) avec ordre d'écraser la révolte d'Abd el-Kader, mais devant la résistance des Algériens, traité de Tafna qui reconnaît aux Français la possession d'enclaves Alger, Oran.. Bugeaud déconseillera la conquête de l'Algérie, déplorant une "possession onéreuse dont la nation serait bien aise d'être débarrassée" : il sera cependant nommé gouverneur général de l'Algérie par le ministre Thiers en 1840 ..

- Siège de Fort Alamo (23 février-6 mars 1836), l'un des mythes fondateurs des Etats-Unis, les 5000 soldats du général mexicain Santa Anna assiège et massacre 200 Texans.

- Abel Dupetit-Thouars (1793-1864) voyage à l'île de Pâques, aux Galápagos et à Tahiti. La Restauration et la monarchie de Juillet ont envoyé plusieurs missions de caractère scientifique et commercial, dont celle de Dupetit-Thouars, à bord du Vénus (1836-1839). Conformément aux décisions du gouvernement Guizot, il occupera l'archipel des Marquises en 1841 et fera signer un traité de protectorat à la reine Pomaré de Tahiti en 1842. Se heurtant aux intrigues du consul et missionnaire anglais Pritchard qui fomente des troubles contre les Français. Dupetit-Thouars annexera Tahiti en 1844...

 

- Alfred de Musset (1810-1857), "La Confession d'un enfant du siècle"

- Alphonse de Lamartine (1790-1869), "Jocelyn"

- Nicolas Gogol (1809-1852), "Nos" (Le Nez), "Le Revizor"

- José de Espronceda (1810-1842), "El Estudiante de Salamanca"

- Antonio Garcia Gutiérrez (1813-1884), "El trovador", un chef d'oeuvre (esp.)

- Juan Eugenio Hartzenbusch (1806-1880), "Los amantes de Teruel"

- Wilhelm von Humboldt (1767-1835), "Über die Verschiedenheit des menschlichen Sprachbaues und ihren Einfluss auf die gestige Entwickelung des Menschengeschlechts" (Sur la différence de structure des langues humaines)

- Johann Gustav Droysen (1808-1884), "Geschichte des Hellenismus"

- Robert Owen (1771-1858), "A Book of the New Moral World" (Le Livre du nouveau monde moral, 1836-1844)

- Les paysages grandioses et sauvages subsistaient, encore vierges, aux portes des villes américaines offrant un champ unique à toutes les identifications bibliques, celles de l'Éden, de la Terre promise. Hudson River School, école de paysagistes américains inspirée par l'exemple de Thomas Cole (1801-1848) et d'Asher Brown Durand (1796-1886), les premiers grands peintres de l'histoire américain. La première génération de l'école de l'Hudson groupe, vers le milieu du XIXe siècle, une génération d'artistes nés après 1800 (John W. Kasilear, 1811-1893 ; John F. Kensett, 1816-1872 ; Worthington Whittredge, 1820-1910 ; Sanfort R. Gifford, 1823-1880 ; Francis Cropsey, 1828-1900). 

- Thomas Cole, "View from Mount Holyoke, Northamptom, Massachusetts, after a Thunderstorm" (1836, Metropolitan Museum of Art, New York)  - "A View of the Two Lakes and Mountain House, Catskill Mountains, Morning", (1844, Brooklyn Museum of Art) - "The Consummation of the Empire" (1836, New York Historical Society)...

- Asher Brown Durand, " Kindred Sprits" (1849)

- John Constable (1776-1837), Hampstead Heath with a Rainbow 

- Rudolf Wiegmann (1804-1865), Flur im Wohnhaus von Friedrich Wilhelm von Schadow

- François Gérard (1770-1837), Louis-Philippe Proclaimed King of France

- Johan Gustaf Sandberg (1782+1854), "Le Roi Gustave Ier Vasa de Suède s'adressant aux hommes de Dalarna à Mora" (fresque, Uppsala)

 

 

- Giacomo Meyerbeer (1791-1864), première de l'opéra "Les Huguenots", le meilleur, airs, duos, choeurs, grandes scènes...

- Mikaïl Glinka (1804-1857),  "Une vie pour le tsar", opéra patriotique créé au Théaâtre Marinski, en présence du tsar le 9 décembre 1836, le succès fait de Glinka le «premier compositeur russe».

 

1837

- Martin Van Buren (1782-1862), 8e président des Etats-Unis (1837-1841), le premier président à être né citoyen américain, partisan d'un rôle minimal de l'État dans l'économie, il sera confronté à la crise économique de 1837 et évitera un conflit avec l'Empire britannique. 

- Le roman devint la forme prédominante de la littérature anglaise, débute la formidable ère victorienne (1837-1901), l'une des périodes les plus importantes de l'histoire de la littérature anglaise.

- Le poète russe Alexandre Pouchkine meurt en duel 

- Mort du roi Guillaume IV (1765-1837) et avènement de sa nièce, la reine Victoria (1819-1901) qui entame le plus long règne de l'histoire britannique (La reine Victoria en 1842, peinture de Franz Xaver Winterhalter). L'union personnelle entre le Royaume de Hanovre et le Royaume-Uni prend fin, et c'est désormais un frère de Wilhelm, Ernst August Ier (1771-1851), qui règne sur le royaume de Hanovre. La reine Victoria s'installe au palais de Buckingham, devenant ainsi la résidence principale officielle de la royauté britannique.

- Inauguration de ligne de chemin de fer Paris-Saint Germain pour voyageurs.

 

 

- Bernhardt Bolzano (1781-1848), "Wissenschaftslehre" (Doctrine de la Science)

- Thomas Carlyle (1795-1881), "The French Revolution : A History"

- Georg W.F. Hegel (1770-1831), "Vorlesungen über die Geschichte der Philosophie" (Leçons sur l'histoire de la philosophie)

- Charles Dickens (1812-1870), "The Pickwick Papers" 

- Esteban Echeverria (1805-1851), "La cautiva"

- Juan Eugenio Hartzenbusch (1806-1880), "Los amantes de Teruel"

- José Zorrilla (1817-1893), "Romances" (1837-1882), "A buen juez, mejor testigo"

- Victor Hugo (1802-1885), "Les voix intérieures"

- Honoré de Balzac (1799-1850), "César Birotteau"

- Prosper Mérimée (1803-1870), "La Vénus d’Ille" 

- Georg Büchner (1813-1837), "Woyzeck"

- Charles Nodier (1780-1844), "Inès de Las Sierras" (conte)

- Sophie Gay (1776-1852), "Les Salons célèbres"

- Nathaniel Hawthorne (1804-1864), "Twice-Told Tales"

- Victor Séjour (1817-1874), "The Mulatto"

- Mary Shelley (1797-1851), "Falkner"

- John Martin (1789-1854), "Manfred au bord du gouffre"

- Eugène Delacroix (1798-1863), "la Bataille de Taillebourg"

- Ditlev Conrad Blunck (1798-1854), "Artistes danois à l'Osteria la Gonsola à Rome" (Musée Thorvaldsen, Copenhague)

 

 

- Hector Berlioz (1803-1869), Grande Messe des morts
- Franz Liszt (1811-1886), Années de pèlerinage (1837-1877)

 

1838

- Le mouvement travailliste britannique publie son programme de base, la Charte du peuple, en vertu duquel les réformateurs seront désormais connus sous le nom de "chartistes" (1838-1848). Les chartistes prônent, entre autres, le suffrage universel et égalitaire des hommes, la division équitable des circonscriptions électorales et l'abolition du recensement des candidats.

- Dans le cadre du "Grand Trek", les  colons boers d'Afrique australe affrontent les Zoulous, qui peuplent les régions traversées et remportent la bataille de Blood River, le 16 décembre 1838, dont la date deviendra le jour de la fête nationale en Afrique du Sud. Cette migration aura pour conséquence la création de deux républiques boers, le Transvaal et l'État libre d'Orange, dont les indépendances furent finalement reconnues par les Britanniques en 1852 et 1854. - Assassinat du boer Pieter Retief en Afrique australe...

- Le Nicaragua déclare son indépendance de la Confédération centraméricaine.

- Louis-Philippe inaugure le château de Versailles, qu'il a fait restaurer depuis 1833 et y installe un musée d'histoire dédié «à toutes les gloires de la France», dans un esprit de réconciliation nationale et de célébration de lui-même, la Révolution, l'Empire, a Restauration, voisinent avec l'Ancien Régime, mais aussi le Mexique et la Belgique, que Horace Vernet illustre via une dizaine de tableaux de campagnes, Bataille de Friedland, 14 juin 1807, Bataille de Wagram, 6 juillet 1809, Le bombardement du fort de Saint Jean d'Ulloa vu depuis la corvette la Créole, ...

- La première ligne ferroviaire prussienne, financée par des actionnaires privés, est inaugurée par un essai sur le tronçon allant de Berlin (Potsdamer Bahnhof) à Zehlendorf. La totalité de la ligne Berlin-Potsdam est achevée le 29 octobre 1838.

- Samuel Morse (1791-1872), peintre et inventeur, inaugure avec son code le télégraphe électrique.

 - Isambard Brunel (1806-1859) traverse l'Atlantique entre Bristol et New-York en quinze jours à bord de son bateau à vapeur le Great Western.

- Hippolyte Bayard (1801-1887) obtient des images sur papier au chlorure d'argent. Il est avec Joseph-Nicéphore Niépce, Jacques-Louis-Mandé Daguerre et William-Henri Fox l'un des quatre inventeurs de la photographie. En se photographiant en noyé, Bayard fixera son image d'inventeur maudit...

- Hector Gavin (1815-1855) décrit le syndrome de Münchhausen, le besoin de simuler une maladie ou un traumatisme...

 

 

- L'artiste japonais le plus célèbre au monde, excellant dans tous les domaines, Katsushika Hokusai (1760-1849), des "Cent poèmes de cent poètes expliqués par la nourrice" (vers 1838) aux 46 estampes des Trente-six vues du mont Fuji (1831-1833), la fameuse Grande Vague de Kanagawa (1831), son œuvre influença de nombreux artistes européens, de Gauguin, Vincent van Gogh à Claude Monet et Alfred Sisley...

 

- Charles Dickens (1812-1870), "The Adventures of Olivier Twist"

- Honoré de Balzac (1799-1850), "Le Père Goriot"

- Victor Hugo (1802-1885), "Ruy Blas"

- Emil Aarestrup (1800-1856), "Digte" (Poèmes, 1838) - "Efterladte Digte" (Poèmes posthumes, 1863)

- Alfred de Vigny (1797-1863), "La Mort du Loup"

- Antoine Cournot (1801-1877), "Recherches sur les principes mathématiques de la théorie des richesses" 

- Félix Ravaisson-Mollien (1813-1900), "De l'habitude"

- Louis Jacques Mandé Daguerre (1787-1851) prend depuis son appartement un "cliché photographique" intitulé "Boulevard du Temple"...

 

- John James Audubon (1785-1851), "The Birds of America" 

- Carl Schindler (1821-1842), "Die Rekrutierung" (Kunsthistorisches Museum), "Die Gefangennahme des Spions" (Österreichische Galerie Belvedere) 

- Jenaro Pérez Villaamil (1807-1854), "Village Bullfight" (Carmen Thyssen Museum) 

- Peter Michael Bohun (1822-1878), "Die Weinverkostung" 

- William Sidney Mount  (1807-1868), "The Painter’s Triumph" (Pennsylvania Academie of the Fine Arts) 

- David Wilkie - "The First Council of Queen Victoria" - ...

 

- Robert Schumann (1810-1856), "Fantaisie en do majeur", dédiée à Liszt (1836-1838)

 

1839

- Soulèvement des mineurs chartistes à Newport, dans le sud du Pays de Galles. Le mouvement réformiste, qui existe depuis 1838, prône l'application du suffrage ouvrier. Les émeutes de Newport conduisent à une répression du gouvernement britannique contre les chartistes.

- Dans le protocole de Londres, les grandes puissances européennes que sont la Prusse, l'Autriche, la Grande-Bretagne, la Russie et la France confirment et garantissent l'indépendance et la neutralité de la Belgique.

- Insurrection des 12 et 13 mai 1839 à l’Hôtel de ville de Paris - La Société des saisons, association républicaine fondée en 1837 par Armand Barbès (1809-1870) et Auguste Blanqui (1805-1881), lance une tentative insurrectionnelle, les 12 et 13 mai 1839, visant à renverser le gouvernement monarchique et à instaurer une République sociale.  Condamné à mort, la peine de Barbès sera commuée en détention perpétuelle sur l'intervention de Victor Hugo et de Lamartine.

- L'émir algérien Abd el-Kader proclame la guerre sainte contre les Français, en représailles à la chevauchée des Portes de Fer réalisée par le maréchal Valée et le duc d'Orléans à l'automne 1839. Thiers est en en faveur d'une colonisation de l'intérieur du territoire jusqu'aux limites du désert et Louis Philippe une occasion de couvrir sa dynastie de gloire...

- Première intervention française au Mexique (Guerra de los Pasteles),  blocus naval du port de Veracruz (Mexique) d'avril 1838 à mars 1839.

- L'expulsion des Britanniques par les Chinois conduit à la première guerre de l'opium.

- Les troupes britanniques s'emparent de Karachi, ville portuaire indienne d'importance stratégique située dans le delta de l'Indus. 

- L'Amérique centrale éclate en de multiples Etats.

- Louis Daguerre (1787-1851) invente le premier négatif photographique et ses premiers daguerréotypes datent de 1837.

- Matthias Jakob Schleiden (1804-1881) décrit la matière vivante  comme constituée de structures cellulaires. - Thedor Schwann (1810-1882) parachève en 1840 la naissance de la Théorie cellulaire. 

 

- A la question du physicien Louis Arago, "la photographie peut-elle servir les arts?", le peintre classique Delaroche comme le poète et critique Baudelaire répondent positivement..


- Mikhaïl Lermontov (1814-1841), "Un héros de notre temps" (1839-1840)
- Stendhal (1783-1842), "La Chartreuse de Parme"
- Edgar Allan Poe (1809-1849), "The Fall of the House of Usher"
- Charles Dickens (1812-1870), "The Life and Adventures of Nicholas Nickleby"
- Aloysius Bertrand (1807-1841), "Gaspard de la Nuit"
- Louis Blanc (1811-1882), "L’organisation du travail"
- Marguerite Gardiner (1789-1849), "Conversations with Lord Byron"

- Joseph Mallord William Turner (1775-1851), "Le navire de guerre Téméraire est remorqué vers son dernier mouillage" (National Gallery, London)

- Karl Spitzweg (1808-1885), l'un des représentants majeurs de la période Biedermeier, "Der arme Poet" (1839, Neue Pinakothek)

- Adolph Menzel est chargé d'illustrer l'"Geschichte Friedrichs des Großen" de Franz Kugler (1808-1858).

 

- Carl Czerny (1791-1857), Méthode complète, théorique et pratique de piano

- Hector Berlioz (1803-1869), Roméo et Juliette

- Felix Mendelssohn (1809-1847), Trios avec piano n°1 et 2

- Frédéric Chopin (1810-1849), les 24 Préludes op.28, des pièces brèves et poétiques composées dans l'île de Majorque durant l'hiver 1838-1839, et la puissante Sonate n°2 en si bémol mineur dont le 3e mouvement comporte la célèbre "Marche funèbre"...